La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Amour est-il unique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Anilae
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Localisation : Quelque part entre ciel et terre....intermonde?
Groupe : Marchombre
Livre préféré : "L'empire des anges" Werber, "1984" Orwell
Date d'inscription : 10/08/2009

MessageSujet: Re: L'Amour est-il unique ?   Dim 23 Aoû 2009 - 21:28

D'accord^^ Je comprends mieux merci.

Bon visiblement là aussi il y a tous les cas de figure, de mon côté, un s'est construit l'autre pas, sans aucune différence dans le fait que ce soit un grand Amour...
Revenir en haut Aller en bas
Kahicha
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe


Féminin
Nombre de messages : 819
Age : 29
Localisation : Mes rêves
Groupe : Marchombre
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: L'Amour est-il unique ?   Dim 23 Aoû 2009 - 23:08

Oui je suis d'acc avec Ani', ça diffère d'une personne à l'autre. Pour ma part il y avait aussi l'espoir de l'Amour. J'entend par là que lorsque j'ai rencontré celui que j'allais Aimer j'ai très vite sentie que ça pouvait devenir sérieux. Je le savais. Comme souvent je sais quand ça n'est pas le cas. Quand je rencontre un garçon je sais si je pourrais l'aimer, l'Aimer ou si ce ne sera "qu'une" amourette... Et lui j'ai su. Donc je ne pourrais pas dire si c'est passé par de l'amour, car comme je sentais que ça pouvait être plus et bien c'était plus fort. Je ne sais pas si je suis clair lol.
En tout cas pour te répondre Szyra, c'est très variable, mais je pense que beaucoup d'Amours ont d'abord étaient de l'amour. Par contre, tous les amours ne se transforment pas en Amour, et ce même si on leur donne le temps...

Citation :
Comme une fleur qui attend la pluie pour éclore ou faner. Ainsi la rose est belle même si elle n'a pas éclos mais elle ne resplendit que lorsque la pluie ( qui pour cette analogie est l'amour réciproque ) tombe. Cela veut dire qu'un amour, aussi fort soit - t - il, devra être réciproque pour devenir Amour.
Encore une fois non scheakspire. Peut-être que certaines personnes ont besoin de réciprocité je ne sais pas, mais pas toutes. Moi la rose s'est pleinement épanouie, alimentée pas son eau et celle de mon Amour et elle aurait pût être éternelle (et quelque part elle le sera quoiqu'il arrive) mais voilà il faut que je la laisse fanée pour pouvoir en cultiver une autre... Mais c'est parce que je l'accepte aussi, sinon je pourrais continuer comme ça je le sais j'en ai la force. Mais je veux trop vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin


Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 24
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: L'Amour est-il unique ?   Lun 24 Aoû 2009 - 19:50

"L'Amour est une Voie au même titre que la Voie du Marchombre. S'y engager n'a aucun sens si on n'est pas décidé à y progresser."

Merwyn Ril'Avalon


Peut-on progresser seul sur la Voie de l'Amour? Je ne sais pas. Si l'Amour n'est pas partagé, certaines portes restent fermées à jamais...
Kahicha, tu disais que cet homme que tu Aimais, tu en étais très proche, très intime, que tu le connaissais même mieux que son ex.
Mais lorsqu'il te prenait dans ses bras, ton coeur bondissait alors que tu n'étais "qu'une" excellente amie pour lui. Quand il te parlait, c'est parce qu'il avait une confiance absolue en toi, qu'il savait pouvoir se livrer, compter sur toi.
Vous aviez des gestes de proximité, de connivence, d'osmose presque. Mais la nuance, c'est que ces gestes ne revêtaient pas la même importance pour lui et pour toi. Et Aimer, c'est regarder ensemble dans la même direction, non?

Tu sais, j'ai été amoureuse d'un garçon pendant trois ou quatre ans. Je n'étais qu'une collégienne et pourtant il occupait toutes mes pensées, tous mes mouvements, toutes mes actions, toutes mes décisions.
C'était un excellent ami qui ne me cachait presque rien.
Il ne m'a jamais aimée.
Il a joué à cache-cache avec moi, au Je t'aime moi non plus, et ça me faisait souffrir, souffrir, souffrir.

Un jour, j'ai fait mon deuil. J'en avais assez d'avoir mal. Je voulais être heureuse. Pour me détacher de lui, je l'ai haï. Une haine brûlante et dévorante, malsaine, pernicieuse. J'ai mis trois ans avant de lui pardonner, de pouvoir à nouveau croiser son regard sans chagrer le mien d'un mépris absolu.
Je suis passée d'un extrême à l'autre. A passion violente, rechute violente.

Mon coeur est resté désseché pendant tout ce temps.
Je n'étais qu'une collégienne quand je l'aimais, qu'une lycéenne quand je le détestais. Et avec un an d'avance en plus. Mais la densité des sentiments n'attend pas le nombre des années...

Ensuite, il y a eu Lui. Lucas. Mon premier véritable amour. Celui auquel, inconsciemment, je donnais un A majuscule. J'avais tout juste seize ans, lui vingt. C'était un génie. Dieu de la guitare et de l'alto, chanteur, acteur, polyglotte, maître de la plume, de l'humour absurde et puits de culture. Avec Lui, je me voyais déjà fonder une famille. Mais tout s'est arrêté très vite, après trois mois à peine. Je ne douterai jamais qu'il m'ait aimée. Je le sais trop sincère et maladroit dans ces choses-là pour m'avoir manipulée. Mais lorsqu'il est partie, il m'a détruite. J'ai pleuré pendant des jours. Pourtant je me suis vite relevée. Parce que je voulais continuer à sourire.

Et puis... Et puis j'ai rencontré Frost.
Et j'ai compris que le A majuscule que je donnais à Lucas n'était rien comparé à celui que j'offrais à Frost. C'était une manière d'Aimer totalement différente, comme vous l'avez si bien dit, mais elle me correspondait tellement mieux! J'aimais Lucas pour ce qu'il avait, j'Aime Frost pour ce qu'il est. Ce qu'il est et ce qu'il nous offre.

Cette exposition de ma vie était nécessaire pour conclure ce post: j'ai aimé de l'amour passion, et celui-ci je ne lui donne pas de majuscule. Il est trop extrême et trop instable.
J'ai cru aimer de l'Amour majuscule, mais l'expérience suivante m'a montré que je me trompais. Comme Lucas se trompait. En voulant vivre au jour le jour, en refusant de voir un possible avenir commun, il a saboté notre relation. Il n'était pas décidé à progresser sur cette Voie. Nos attentes n'étaient pas les mêmes. Il manquait une réciprocité.
Frost et moi avons des projets. Maison, enfant(s), fausses cérémonies de mariage ( ), voyages, Vie! Nos regards sont tous deux portés vers l'horizon, nos coeurs battent au même rythme et nous poursuivons les mêmes buts. Les mêmes aspirations. Osmose par le corps, par le coeur, par l'esprit et par l'âme. Osmose absolue, loin au-dessus de toutes les barrières.
Pourtant nous sommes Libres chacun de notre côté, et si l'absence de l'autre nous pèse, nous existons quand même sans lui. Un peu comme Edwin et Ellana, à la différence qu'il n'y a pas de Frontalier dans le couple ...

Aujourd'hui, sans hésitation aucune, je qualifie ma relation d'Amour. Je n'envisage pas ma Vie sans Lui. Dans ma tête, c'est inconcevable.

Ai-je raison? Nul ne peut prédire l'avenir. Peut-être un jour me quittera-t-il. Peut-être un jour le quitterai-je. Peut-être un jour en Aimerai-je un autre. Je ne crois pas à ces mots lorsque je les écris... Le futur se chargera peut-être de me détromper.

La suite nous le dira.

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Sayana
Curieux
Curieux


Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 27
Localisation : Quelque brume chevauchant la cime des arbres, vaporisant une douce rosée matinale, de forêts perdues en forêts perdues...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : "L'Empire des Anges" du génie B.Werber
Date d'inscription : 12/08/2009

MessageSujet: Re: L'Amour est-il unique ?   Mar 25 Aoû 2009 - 15:50

C'est en tout cas une bien belle réponse que tu nous offres là Aethera

Et je suis tout à fait d'accord quant aux notions de réciprocité et d'osmose pour qualifier l'Amour avec un grand A.

Sinon comment envisager la notion d'Amour qui suppose 2 personnes pour exister, dés lors où seule une personne la conçoit ?
Revenir en haut Aller en bas
Eryna
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 79
Age : 22
Localisation : Perdue entre deux mondes, a chevaucher la brume...
Groupe : Marchombre.
Livre préféré : Ellana... Ewilan & L'autre. Dans cet ordre. Et Amelie Nothomb..
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: ...   Mar 25 Aoû 2009 - 18:24

C'est absolument magnifique ce que tu as ecrit ...

*Eryna sait pas trop quoi dire, n'a rien a dire, veut laisser ce message comme ca parce qu'au fond, que dire de plus et...*

Je pense pouvoir remettre en question le A majuscule que je donne a l'amour que je porte a cette personne ... Trop Instable. Trop Extreme. Tellement Vrai. Trop Vrai et Douloureux...
Je ne pense pas etre assez objective pour juger, il me faudra peut etre du temps avant de l'admettre ...

...
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Kahicha
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe


Féminin
Nombre de messages : 819
Age : 29
Localisation : Mes rêves
Groupe : Marchombre
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: L'Amour est-il unique ?   Mar 25 Aoû 2009 - 19:06

Citation :
Aujourd'hui, sans hésitation aucune, je qualifie ma relation d'Amour. Je n'envisage pas ma Vie sans Lui. Dans ma tête, c'est inconcevable.
Saches que moi c'était pareil. Je devrais même dire c'est pareil, car seule ma raison me pousse à continuer mon chemin sans l'attendre. Mon cœur lui, lui appartient.

Pour les gestes dont tu parlais tu ne sais pas je crois de quelles nature ils étaient et donc quelle importance ils revêtaient pour lui... Il ne m'a jamais vu comme une amie lol. Je pense même pourvoir dire sans me tromper qu'il m'a aimé, seulement il ne l'a jamais avoué car c'était assez compliqué sa situation, la notre,...
Et pour ma part je trouve que voir l'Amour comme quelque chose de forcément réciproque est vraiment très réducteur. Cela veut dire que nos sentiments sont dictés par ceux de l'autre ? Ne peut-on pas Aimer comme jamais quelqu'un qui ne nous le rend pas, pas vraiment, ou pas comme on le voudrait ? Bien sûr que si !! Aimer c'est voir l'avenir se parer de milles couleurs, c'est ne plus penser qu'à une seule personne, ne plus respirer sans lui et surtout être prêt à tout. Et je dis bien à tout. Et je l'étais. Et malgré ce que je peux dire je le suis toujours. Je pense même que quelque part je le serais toujours.
On a beau dire, les sentiments que l'on porte aux autres ne sont pas dirigés par ceux qu'ils nous portent eux-même, sinon il n'y aurait pas de peines de cœur...
Donc dire que mon Amour n'en était pas un sous le seul prétexte qu'il n'était pas "partagé" dans le sens où l'entend la plus part des gens n'a aucun sens pour moi !
Si quelqu'un dit qu'il Aime parce que l'autre l'Aime, quelque part c'est lui-même qu'il aime. Le vrai Amour c'est une total abnégation de soi. Je ne dis pas que l'on s'oublie dans le sens où on se sent moins important ou que l'on ne vit que pour l'autre, non. Mais dans le sentiments oui. La personne peut être ce qu'elle veut, au-delà de toutes les barrières on l'Aime. C'est ça l'Amour.
Le "problème" quand il est partagé, c'est qu'on ne se rend pas compte de ça puisqu'on a pas à se poser la question. L'Autre nous Aime aussi donc tout va bien. C'est souvent pour ça que l'on confond amour et Amour.
C'est ça la vraie différence entre amour et Amour. Ce que l'on est capable de faire pour l'Autre et si ses sentiments entrent dans la balance ou pas...

Citation :
Et j'ai compris que le A majuscule que je donnais à Lucas n'était rien comparé à celui que j'offrais à Frost. C'était une manière d'Aimer totalement différente, comme vous l'avez si bien dit, mais elle me correspondait tellement mieux! J'aimais Lucas pour ce qu'il avait, j'Aime Frost pour ce qu'il est.
Moi aussi j'ai eu mon Lucas. 2 ans.
Et moi aussi j'ai découvert la différence entre Amour et amour, après. 2ans et demi.
L'homme dont je parle je l'Aime pour lui comme tu dis. J'Aime ce qu'il est. Pas parce qu'il serait "parfait", il ne l'est pas, mais pour Lui. Pour moi il est Unique et le sera toujours. J'Aime tout de lui. Plus je le découvrais plus je l'Aimais, j'ai découvert ses défauts, je ne l'ai Aimé que plus (même si de fois il m'énervais ^^). Et le mieux ? Plus je Me découvrais, plus je l'Aimais. Plus je lisais PB, plus je songeais, plus m'envolais sur la Voie, plus je l'aimais, Lui. Il était Tout pour moi. J'aurais Tout fais et crois moi c'est vrai. Un bébé dans la minute ? Ok. Des conneries il va en prison ? J'aurais été là. Mourir pour qu'il vive ? Sans me retourner. Je le sais. N'importe quoi. "La santé et la maladie jusqu'à ce que la mort vous sépare" et plus encore.
Donc oui j'ai Aimé et je l'Aimerais toujours, et si y'a un seul truc dont je suis sûre sur cette Terre, c'est bien ça.



Edit : je rajoute cette phrase de PB dans "Tour B2 mon amour" qui traduit ce que j'essaye d'expliquer :
"L'Amour, c'est aimer plutôt qu'être aimé."
Revenir en haut Aller en bas
Moon
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 38
Age : 71
Localisation : Sur un balcon ouvragé d'une cité elfique.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Les oeuvres de P. Bottero, de Tolkien, de Werber, de Fred Vargas et de G. Musso entre autres
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: L'amour est-il unique?   Mer 17 Mar 2010 - 19:53

Après vous avoir tous lus,je n'apporterai ici que ma simple expérience de vie en essayant d'utiliser des termes marchombres:
Les premiers temps de l'Amour, c'est l'ENVOL
Ensuite, la douceur s'installe pour atteindre un EQUILIBRE
Enfin, si la même VOIE est partagée, l'Amour peut devenir HARMONIE
Pour illustrer mes propos, voici un poème:

LES CINQ SAISONS

A l'heure de la primevère
Et du premier bourgeon éclos
L'Amour chante comme un trouvère
Qui reçoit enfin son écho

Aux moissons de nos semailles
C'est la récolte des amants
Les noces cèlent les accordailles
L'Amour fait homme se fait enfant

Préparons bien nos automnes
Lorsque le fruit est encore vert
Pour que l'Amour ne frissonne
Aux premières gelées d'hiver

Lorsque viendra le temps des feux
Qui ne savent plus réchauffer
Les coeurs trop usés des trop vieux
L'Amour sera notre trophée

Quand nos ombres s'allongeront
Au couchant du dernier soleil
Sur les berges de l'Achéron
L'Amour sera notre réveil...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Amour est-il unique ?   Aujourd'hui à 9:37

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Amour est-il unique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» un amour à sens unique
» L’AMOUR DURE PLUS QU’UNE VIE d’Ann Brashares
» Ma prière à l'amour
» Pour vous, choisir une montre Russe c'est ?
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Nous, et les Autres :: Nos sentiments et nos émotions-
Sauter vers: