La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vos passages préférés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliana
Maître Marchombre
Maître Marchombre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1060
Localisation : Là où souffle le vent
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte, Zouck, la Horde du Contrevent, Le secret de Ji, A la croisée des mondes, l'Oracle della Luna, La Zone du Dehors
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Vos passages préférés   Lun 28 Sep 2009 - 13:39

Vu que ce sujet n'a pas encore été ouvert pour ce tome...Le voilà !

Outre le passage cité par Len dans l'autre sujet, celui-ci est également magnifique:

Spoiler:
 

Piou, j'en ai trouvé tellement au final...

Spoiler:
 

Et aussi...

Spoiler:
 
¨
Puis les pages 180-181 mais je vais arrêter là sous peine de vous recopier le livre
Revenir en haut Aller en bas
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 24
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Vos passages préférés   Lun 28 Sep 2009 - 16:03

La première... Je l'ai tant lue et relue... Tant et tant de fois...

Et elle est toujours autant...

Waow.


_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Maëline
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
avatar

Féminin
Nombre de messages : 502
Age : 22
Localisation : Entre les arcs-en-ciel de la Forêt Maison
Groupe : Petit
Livre préféré : l'Autre, le Pacte des Marchombres, les livres de Pierre Bottero en général
Date d'inscription : 03/06/2009

MessageSujet: Re: Vos passages préférés   Lun 28 Sep 2009 - 17:04

Ces passages sont tellement beaux...
Je viens de le relire, et j'ai failli pleurer quatre fois.
Et il y en a un autre que j'adore, juste avant le deuxième que tu as mis.

Ce tome est vraiment beau ...



Revenir en haut Aller en bas
http://4h04.fr
Eleyra Leina
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4531
Age : 25
Localisation : Llewanda
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, La Moïra, Les Royaumes du Nord
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Vos passages préférés   Lun 28 Sep 2009 - 20:15

Page 129
Citation :
Ewilan hurle.
Son désespoir de dessinatrice absolue emprunte une porte qui ne lui appartient pas, mais dont elle a perçu l’existence.
La porte d’Illian.
Son cri ouvre une brèche dans la structure ordonnée des possibles tandis qu’une multitude d’images se répand en elle. Elle retient l’image qui l’a soutenue aux pires moments de son existence. Un groupe.
Amitié…
Force…
Sécurité…
Ewilan hurle toujours, la trame de l’univers se déchire.
L’impossible devient réalité
.


Pages 258-262
Citation :
Bruno serra les mâchoires. La rame allait repartir. Les bones seraient libres de…
– Pardon… Excusez-moi… Pardon…
Un adolescent, faisant fi du barrage, venait de se faufiler dans le wagon. Un garçon d’une quinzaine d’années, noir, des dizaines de tresses encadrant un visage rond et souriant.
« Il a du cran », ne put s’empêcher de penser Bruno Vignol en observant les regards haineux que lui lançaient les boneheads.
Comme s’il n’avait pas conscience de leur présence, le garçon se glissa jusqu’à lui alors que toutes les autres banquettes étaient libres.
– Je peux m’asseoir à côté de vous, m’sieur ? s’enquit-il.
Bruno Vignol acquiesça de la tête, incapable de parler tant la situation lui semblait irréelle. Lui, un haut responsable de l’État, coincé dans le métro par un groupe de nazillons décidés à lui trouer la peau et ce jeune Noir qui se mettait au milieu comme si de rien n’était…
– Beau temps, non ? demanda le garçon au bone qui lui faisait face.
L’homme, un échalas aux oreilles et au nez couverts de piercings, arborant ostensiblement une croix gammée au bout d’une chaîne, lui renvoya un regard dans lequel brillait une flamme malveillante.
– Toi, le black, au prochain arrêt tu descends ou alors c’est moi qui te descends. Compris ?
La brute sourit, satisfaite de son jeu de mots.
– Ce serait indécent.
– Hein ?
– …Décent. C’est bien ce que je prétends, expliqua l’adolescent avec un grand sourire.
– Tu…
– Je ?
Le bonehead explosa. Avec un grognement de fureur, il balança son poing dans la figure de son vis-à-vis.
Bruno Vignol poussa un cri catastrophé.
Il aurait dû agir, intervenir…
Mais l’adolescent avait évité le coup en effaçant souplement ses épaules. Il profita du déséquilibre de son adversaire pour lui attraper le nez et lui tirer sauvagement la tête sur le côté, lui arrachant quelques piercings au passage. Il colla la nuque du bone contre sa poitrine et descendit la main jusqu’à son mollet.
Avec un bruit feutré, une lame surgit entre ses doigts. Non pas le couteau à cran d’arrêt que Bruno Vignol se serait attendu à découvrir, mais un impressionnant poignard long de trente centimètres. Son propriétaire en appuya le fil contre la gorge du bone qui, au contact de l’acier, se figea.
– Descendre, descendre… On va changer de verbe, histoire d’enrichir ton vocabulaire, annonça le garçon sur un ton presque joyeux. Toi, crâne d’œuf, tu conjugues « pas bouger » et tes copines conjuguent « reculer jusqu’au bout du wagon ». À la moindre erreur je vous explique « égorger » et « baigner dans son sang ». Exécution !
Il se tourna vers Bruno Vignol alors que les boneheads obtempéraient en maugréant.
– Je m’appelle Salim, m’sieur, et je descends à la prochaine. Ça vous dit ?
La rame s’arrêta en douceur. D’une pression de son poignard, Salim fit lever le bonehead. Il le guida jusqu’à la porte et s’effaça pour permettre à Bruno Vignol de sortir. Lorsque celui-ci fut sur le quai, Salim se pencha à l’oreille de son otage.
– Cia, mon biquet, ce fut un plaisir de voyager avec toi.
– Je te retrouverai, cracha le bone. Je te retrouverai et ce jour-là, je te crèverai. En prenant tout mon temps !
– C’est ça, ironisa Salim, personne n’est pressé.
– Tu vas souffrir ! Beaucoup souffrir !
– Ça c’est cruel, s’indigna Salim, et ingrat. Je t’ai quand même tenu dans mes bras pendant tout le trajet. D’ailleurs, à ce sujet, tu devrais te laver plus souvent, tu sais ? Et encore… je crois que c’est de l’intérieur que tu pues ! Maintenant, si ça ne te fais rien, je te quitte. C’est pas que je m’ennuie mais je ne peux quand même pas passer la journée à m’amuser avec tous les rigolos que je rencontre. À la prochaine, vieux !
Il appuya la semelle de sa chaussure contre le postérieur du bone et, d’une brutale poussée, l’envoya s’étaler au pied de ses copains. Sans attendre, il rejoignit Bruno Vignol qui, stupéfait, avait assisté à la scène sans bouger.



Pages 347-348
Citation :
– Je suis un peu en miettes, lui confia-t-elle dans un murmure. Je fais des cauchemars, le jour, la nuit, et j’en ferai encore longtemps. Mais si tu n’avais pas été là, si tu n’étais pas là, maintenant, près de moi, je ne serais plus qu’un désert stérile, une ruine sans cœur. Tu m’as sauvée, Salim, je…
– Tu m’as déjà remercié, tu sais.
– … je n’arrive pas à trouver les mots pour décrire ce que je ressens. Nos vies sont entremêlées, nos passés, notre avenir… Je suis liée à toi par un sentiment plus fort que les tempêtes, plus profond que le plus profond des océans et, comme une idiote, je ne parviens pas à te le dire, ou alors une seule fois, quand…
– Je m’en souviens, ma vieille. Tes premiers mots à Ombre Blanche… Ils sont gravés en moi à tout jamais.
– Je ne parviens pas à les répéter, Salim. Je les pense encore plus fort qu’avant si cela était possible, mais je ne parviens pas à les répéter. Pourtant, je voudrais tellement que tu saches… que tu comprennes…
Les yeux d’Ewilan s’embuèrent. Salim posa les mains sur ses épaules, approcha son visage jusqu’à la toucher.
– Je comprends, chuchota-t-il. Je suis là et je serai toujours là parce qu’il m’est impossible d’être ailleurs que près de toi. Et je vais te dire les mots. Ces mots qui refusent de sortir de toi et que, moi, j’ai tant de mal à garder enfermés. Je t’aime, Ewilan. Plus que la vie, plus que l’amour, plus que tout. Je t’aime.
Une larme naquit dans un univers violet, roula sur le velours d’une joue, porteuse d’un bonheur sans limite alors qu’un sourire émerveillé illuminait le visage d’Ewilan. Salim sentit quelque chose mourir en lui.
Ou peut-être éclore…

_________________

Eleyra,
Fille du Vent et de la Nuit
Esprit des Tempêtes

Artiste des Possibles
Ayant la chance d'avoir l'unique et la génialissime Elurían Aeglir comme aide de camp
Première conseillère et juge suprême de la SABIA
Designer en chef du mobilier haut de gamme chez Soriamh & Cie
Co-présidente de la LPDFB...
Secrétaire Réciproque et Démone Emissaire de Miaou Til' Plume
Revenir en haut Aller en bas
Anaura Tallis
Candidat à l'Ahn-Ju
Candidat à l'Ahn-Ju
avatar

Féminin
Nombre de messages : 411
Age : 22
Localisation : Avec Vous
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tout les Bottero...
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Vos passages préférés   Lun 28 Sep 2009 - 20:19

Celui avec Salim est trop génial!!
Dans le train avec les Skinhead...
Revenir en haut Aller en bas
http://anaura.skyrock.com/
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 24
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Vos passages préférés   Lun 28 Sep 2009 - 20:34

Rôh ce passage-là aussi je l'ai lu des dizaines de fois et je peux te réciter le dialogue!!!

Pierre est trop un génie.

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Ipiutiminelle
Membre du Conseil - Modo
Membre du Conseil - Modo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3147
Age : 31
Localisation : Tol Eressëa, As-Coron, Imre...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tolkien, Pierre, Pauline, Timothée, Léa Silhol, Patrick Rothfuss, Alain Damasio...
Date d'inscription : 01/12/2008

MessageSujet: Re: Vos passages préférés   Ven 8 Juil 2011 - 21:08

Quelques passages en plus de ceux que vous avez déjà cités

A commencer par celui-là qui me donne toujours des frissons...

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 



Spoiler:
 


Spoiler:
 

_________________
Semons l'intention de l'avenir dans la réalité du présent !
[Pauline Alphen]



Pièce 9 donc : la pièce manquante. Celle que l'on cherche ardemment, vaillamment, désespérément parfois et qui, en se refusant à nous, nous pousse en avant. Celle qui nous interdit de croire qu'on est arrivé et nous souffle à l'oreille que le plus beau est à venir.
Que le plus beau est avenir. Toujours.

[Pierre]
Revenir en haut Aller en bas
Mihora
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 18
Localisation : Là où le vent peut caresser mon visage
Groupe : Faëlle
Livre préféré : La Quête d'Ewilan, Les mondes d'Ewilan, Le Pacte des Marchombres, Le Seigneur des Anneaux,
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Vos passages préférés   Dim 22 Fév 2015 - 15:32

Je trouve ce tome absolument magnifique. Pour Ewilan, pour la sauver, Salim est prêt à mourir.
Dans ce tome surtout au début on redécouvre l'amour infini que Salim porte à Ewilan.

Spoiler:
 

et            
Spoiler:
 

Ces deux passages prouvent l'amour patient de Salim.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos passages préférés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos passages préférés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon et vos passages préférés...
» Vos Passages Préférés
» Vos passages préférés
» Petits passages de danse orientale sur Tours
» Passages préférés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: Livres de Pierre Bottero :: Les Mondes d'Ewilan :: La Forêt des Captifs-
Sauter vers: