La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ridz
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre


Féminin
Nombre de messages : 356
Age : 26
Localisation : Sur mon ptit tabouret rose à pois verts de 2 cm de diamètre (les pois, pas le tabouret).
Groupe : Marchombre, mais avec une dérivée Cherry timbrée hystérique, à mes heures !
Livre préféré : Un des deux premiers tomes du Pacte, parce qu'il y a Jilano, les livres de Pierre en général, et la série de l'Assassin Royal (Robin Hobb)
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Sam 5 Déc 2009 - 14:13

Au temps pour moi, j'ai mal lu ^^'
Ouais du coup ça m'amène au flood...

Jme suis trouvé un autre défaut, tiens.
L'égocentrisme, même si cet énorme défaut est en bonne voie de disparition.
Revenir en haut Aller en bas
http://ridz-cherry.blogspot.com/
isaline caldin
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 54
Age : 20
Localisation : Ici ou ailleurs
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ceux de Pierre Bottero; Entre chiens et loups, Les Revenants, Azilis, Eragon, Le Combat d'Hiver, Ensemble c'est tout.
Date d'inscription : 11/11/2009

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Sam 5 Déc 2009 - 15:29

Très belle idée de topic. Je l'ai lu hier, et depuis hier, je n'arrête pas d'y penser. J'ai hésité avant de poster, car j'avais peur que mon message soit trop "racontage de vie", mais je me suis décidé, en m'apercevant que je n'arrentais pas de penser à ce topic.
En réalité, la première fois que je l'ai lu, je ne me suis pas trouvé de défault (je sais ça fait un peu prétentieux de dire ça) mais, en y réfléchissant, je m'en suis trouvé plein, beaucoup que je soupçonnaient. Et je me suis aussi aperçue, que j'avais beaucoup de points communs avec vous.

Mon premier défaut, je n'extériorise pas assez mes sentiments, je cache tous, j'essaie de tous contrôler, mais, forcément, a un moment, je craque alors je pleurs, la tête cachée dans mon oreiller, pour que personne ne m'entende. Et ensuite, j'ai honte d'avouer que j'ai pleuré. Je me sens coupable de pleurer, car je trouve mes problèmes insignifiants par rapports à d'autres.
Mon deuxième, c'est que je suis trop fragile, un rien peut m'attrister, mais, et on revient à mon premier défaut, je ne le montre pas. Souvent, j'essaie de cacher ma trop grande fragilité, sous le rire.

Mon troisième, c'est que je suis trop gentille, (sans prétention) en fait, j'utilise un peu cette expression pour dire que parfois, je n'ose pas donner mon avis, de peur de blesser quelqu'un, je me laisse un peu marcher sur les pieds, de peur des moqueries.

On arrive ainsi à mon quatrième défaut, je suis beaucoup trop timide, il y a beaucoup de chose que je ne dis pas...

En fait, en écrivant, je me rends compte que tout mes défauts sont liés, ils montrent tous ma difficulté à être moi même...
Mais, j'essaie de les vaincre, et peut-être qu'un jour, je pourrais être moi même en toutes circonstances, et ne plus avoir peur du regard des autres.
Enfin, bref, je garde espoir, j'adore ce sentiment, car on peut toujours espérer, quoi qu'il se passe...Mais, je ne ferais pas qu'espérer, j'agirai aussi.

J'espère que mon message ne vous a pas trop ennuyé...
Et je vous salue tous!
Revenir en haut Aller en bas
La fée clochette
Esquisseur de l'Imaginaire
Esquisseur de l'Imaginaire


Féminin
Nombre de messages : 189
Age : 25
Localisation : les pieds sur terre et l'esprit ailleurs...
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Michel Strogoff ainsi que Peter pan et le petit Prince
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Dim 6 Déc 2009 - 19:24

Mais non ton message n'est pas ennuyeux et tu as très bien fait de poster =)
Citation :

Je me sens coupable de pleurer, car je trouve mes problèmes insignifiants par rapports à d'autres
.
Avant j'avais toujours la même impression mais quoi qu'il nous arrive, on peut toujours se dire qu'il y a plus grave... C'est humain de craquer et il ne faut pas toujours nous comparer aux petits africains qui n'ont pas a manger e(je dis ça en exagérant un peu mais...)

[quote]Enfin, bref, je garde espoir, j'adore ce sentiment, car on peut toujours espérer, quoi qu'il se passe...Mais, je ne ferais pas qu'espérer, j'agirai aussi.[quote]
I love you
L'espoir est l'une des plus belles choses de ce monde,
bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Hatchiko
Gardien de la Huitième Porte
Gardien de la Huitième Porte


Féminin
Nombre de messages : 2636
Age : 23
Localisation : L'Ailleurs.
Groupe : Membre de la Famille
Livre préféré : Zouck, certainement... Mais tant d'autres ! <3.
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Lun 7 Déc 2009 - 20:10

Frost Michael a écrit:
Ces explications faites, je précise que ce moment a été le déclencheur du topic mais qu'il n'en ait aucunement le sujet et encore moins une vérité générale.
Je préciserai par contre que je ne me trouve que peu de défauts, mais je me trouve encore moins de qualité... croyez-moi!!!
=)
Je n'ai pas trouvé arrogant que tu ne te trouves pas de défauts. Suivant l'heure a laquelle je pense aux defauts, je m'en trouve plus ou moins. XD

Quant a ta confiance en toi. C'est certainement plus un handicap qu'un défaut.
Je m'explique : Petite, j'n'avais pas d'amis, rien. On se servait de moi plus qu'autre chose... Du coup, je n'avais plus aucune confiance en moi.
Ensuite, avec le théâtre, j'ai appris la confiance en moi. Totalement. Je suis capable de me mettre en doute, bien sur.
Mais j'ai l'impression que ca tend a la prétention, parfois.
Mais... Cette confiance me pousse a entreprendre et réussir des choses que beaucoup de personnes n'oserait pas faire. Pas tenter. Si je me loupe, j'analyse et grandis. Ainsi, je pense que ca porte vers une qualité.
Si je prend, par contre, le regard des autres, celui qu'ils me portent. Cela peut s'apparenter a de l'arrogance. Ou une insulte envers les autres, comme tu l'as dit.
=)
J'pense donc que c'est autant une qualité qu'un défaut. Et il faut savoir dire les choses franchement, surtout quand on peut les justifier. [Tu finis toujours par te justifier quand tu postes un message un peu dur.]
Parfois ces paroles poussent vers l'avant, quand elle ne braque pas les personnes. XD


La fée clochette a écrit:
Hatchiko a écrit:

A force de connaitre les personnes, si nous les apprécions, je pense que l'on arrive a oublier leurs defauts, totalement. =)
Je ne suis pas tout à fait d'accord, je pense que c'est difficile de les oublier totalement surtout si ils montrent le bout de leur nez ^^ (quand quelqu'un est mauvais joueur et s'énerve devant toi comment oublie tu qu'il est mauvais joueur ? )
mais les défauts de nos amis finissent souvent par être "noyés" sous leurs qualités, et on les oublie oui =)
Bien sur qu'on t'a lu jusqu'au bout ! x)
Pour te répondre... J'ai dans ma famille quelques mauvais joueurs, et tu as raison, je n'oublie pas qu'ils le sont. Seulement, j'apprends a vivre avec, les taquine et ne me braque pas. Parce que je les aime et les connais, peut être ? <3.
J'suis donc d'accord.

Eleyra Leina a écrit:
Cela fait des années que j'essaie de me comprendre. Lorsque le soir, couchée dans ton lit, tu n'as rien d'autre à faire que de réfléchir.
Comprendre.
Ou du moins essayer.

Tout est une question d'équilibre n'est-ce pas ?
La confiance en soi. N'en avoir ni pas assez, ni trop.
La curiosité, l'être pour apprendre, ne pas l'être trop pour tomber dans les pièges.
Équilibre. Danser sur le fil comme un funambule. Et ne pas basculer d'un côté ou de l'autre.
Vous voyez ce que je veux dire ?
Je vois parfaitement ! =)
Et... j'n'ai rien a dire. C'est tellement bien exprimé. <3.

Eleyra Leina a écrit:
- Gentillesse... Excès ? On me dit trop gentille. Je m'inquiète pour les autres avant de m'inquiéter pour moi. Je prend tout sur moi. Lorsqu'il s'agit de mes amis. Je fais le maximum pour ne pas blesser les autres, je me met à la place des autres et essaye de faire au mieux. Ne pas blesser.
Parfois totalement ignorer ou laisser couler pour ne pas envenimer les choses. Garder de trop lourds secrets sur le coeur lorsque les gens me parlent des gros problèmes qu'ils ont.
Et parfois avoir l'impression d'avoir un coeur de pierre. Faire du mal en faisant souffrir par mon silence. Ne pas répondre, laisser les questions s'accumuler et ne jamais y donner fin. Faire du mal lorsqu'on en fait à mes proches. Haïr. Haïr pour le mal qu'on m'a fait. En général pardonner. Sauf à une personne à qui je n'ai pas pardonné totalement. Quand quelqu'un a détruit ta vie il est presque impossible de pardonner. Même si je lui donne sa connerie comme circonstance atténuante. J'ai beau savoir que la haine n'est pas une porte de sortie, le pardon reste une clé impossible à tourner.
=)
Eleyra...?
On me dit aussi souvent trop gentille, comme toi, je me place a la place des autres, sacrifie de nombreuses choses parce qu'elles ont a mes yeux moins d'importance que leurs bonheurs... Et tant de choses.
Pourtant, je n'arrive pas a comprendre qu'on puisse être trop gentille. Et je me suis rendu compte que l'être me plaisait, le plus souvent. Alors... J'ai commencé a évolué.
A réfléchir un peu plus avant d'être gentille. A réfléchir sur ce qu'apporte, a long terme, mes actions au autres.
Et j'ai arrêté de faire certaines choses autant qu'avant. Les gens s'habituent trop facilement a la gentillesse.
Par exemple ?
A un certain moment, je me suis mise a tout faire dans la maison. La vaisselle, la mise de table, le ménage, le repassage... Pour soulager ma famille. A la fin, je n'avais plus le droit a des remerciements, et au contraire a des : « Arrête de faire ta fille parfaite a la maison ! Les parents m'accusent de ne rien faire ! Surtout que tu fais ca que pour leur plaire et que tu penses plein de choses par derrière. » Autant dire que ça fait mal.
Du coup, je me suis mise a réfléchir et moins en faire. Et tu sais quoi ? Tout fonctionnait toujours. Et même si j'en fessais plus que la moyenne, en demandant de l'aide a ma sœur, cette dernière a regagné la sympathie de mes parents... Et j'ai a nouveau eut du temps pour moi.
Je dois avouer que je me sens... Prétentieuse de me dire gentille... M'enfin.
Ce n'est qu'un exemple, pour te donner d'autres pistes :
~ Habituer quelqu'un a tout lui donner n'est-il pas néfaste ? =)


Ensuite, je suis comme toi, a garder tout sur le coeur. Comme je l'ai dis plus haut, sur mon silence.
Je n'ai rien a dire la-dessus. J'ai moi aussi, une personne a qui je n'ai jamais pu pardonner, puisqu'elle a détruit de nombreuses années de ma vie. Et la confiance envers les autres...

Heureuse d'avoir lu ta réflexion qui me fait réfléchir sur mon même... =)



Aliana Kalenza a écrit:
Bonne idée de sujet ! J'avais justement commencé à mes poser ce genre de questions il y a peu (est-ce l'approche de la nouvelle année ? Je crois qu'il y a une sorte de rite qui dit qu'il faut faire des ah je sais plus comment ça s'appelle, mais comme une liste des choses qu'on voudrait faire ou améliorer l'année qui vient non ? )
Les résolutions ? =)

Aliana Kalenza a écrit:
Hatchi:
Citation :

une de mes meilleures amies, elle m'avait reproché mon silence. De ne pas parler de moi. Rien de profond, juste une image. Je crois que ce silence est mon plus grand défauts.

Eleyra:
Citation :
Gentillesse... Excès ? On me dit trop gentille. Je m'inquiète pour les autres avant de m'inquiéter pour moi. Je prend tout sur moi. Lorsqu'il s'agit de mes amis. Je fais le maximum pour ne pas blesser les autres, je me met à la place des autres et essaye de faire au mieux. Ne pas blesser.

Je songe au contraire que vous avez toutes deux une immense qualité.
Une immense qualité, en ce qui me concerne, je n'en suis, bien sure, pas persuadé. =)

Aliana Kalenza a écrit:
Le défaut que j'ai, que je déteste et que je tente de réfréner: l'égoïsme.

...

Je trouve que c'est légèrement un comble puisque je ne cesse de me répéter les maîtres-mots Ouverture Ecoute des autres. En théorie. Parce qu'en application...
Ah... L'égoïsme. =)
Le fait que tu t'en rendes compte prouve que tu ne l'es pas tant que ca.
Tout ramener a soit n'est, bien sur, pas terrible... Mais au final, on le fait tous plus ou moins sans s'en rendre compte, je pense.
Certaines personnes plus que d'autres, bien sur.
Maintenant, comme tu sais déjà ce qu'il faut faire... Essaye de te mettre a la place des autres, totalement, a chaque fois que tu fais quelque chose. Comme Eleyra le disait. La limite n'est pas si dure a franchir, je pense...
Et puis c'est un défaut dont tu n'es pas tant atteint, vu le nombre de fois ou tu nous a écoutés et le peu de fois ou tu t'es plaint. Et qu'il deviendra peu a peu invisible avec le temps. =D


Bref~ Ca fait un moment que je suis sur ce sujet, alors je vais aller me pendre. XD
Revenir en haut Aller en bas
http://hatchik0.skyrock.com/
La fée clochette
Esquisseur de l'Imaginaire
Esquisseur de l'Imaginaire


Féminin
Nombre de messages : 189
Age : 25
Localisation : les pieds sur terre et l'esprit ailleurs...
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Michel Strogoff ainsi que Peter pan et le petit Prince
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Lun 7 Déc 2009 - 21:21

J'ai une question par rapport au sujet et à tout ce que l'on confie ici , ce sujet est il visible par les invités ? Et si non, pourrait il le devenir ? Nous avons tous confiés nos expériences personnelles et nos défauts, qui sont ben personnels (enfin c'est ce que je pense) et c'est un peu comme le sujet "malheur du jour" , je ne sais pas si il est bon de le laisser parcourir par n'importe quel invité...


Hatchi a dit:
Citation :
Parce que je les aime et les connais, peut être ? <3.
J'suis donc d'accord.


Par rapport à ton expérience, j'ai vécu une chose similaire mais je ne suis pas allée jusqu'au bout (tout faire) car j'ai réalisé que ça ne m'amènerait rien de bon , et je me suis mise au contraire à faire se bouger mes frères et sœurs qui eux s'habituaient très bien et ne rechignaient pas à ce que je fasse tout à leur place ...
Je trouve que dans cette situation il faut plus de courage pour faire bouger les fainéants que pour être gentil et tout faire soi même ( expérience de mon père^^)

Je suis donc d'accord avec toi sur le fait qu'être trop gentil(e) peut avoir des effets néfaste sur notre entourage...

Citation :

Bref~ Ca fait un moment que je suis sur ce sujet, alors je vais aller me pendre. XD
Mais non entame plutôt un chti pot de nutella ^^
Revenir en haut Aller en bas
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin


Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 24
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Sam 12 Déc 2009 - 13:08

Hatchiko a écrit:
il y a que je cumule les choses jusqu'à que cela explose, si ca explose. Du coup, il m'arrive d'être vraiment déprimé pour un rien. Seulement a cause de l'accumulation du reste. Alors, comme Niamh, je déprime, je me plains, je m'en veux de me plaindre, alors je déprime encore plus. xD

Niamh a écrit:
J'ai aussi l'impression de toujours me plaindre sur mon sort et là encore : cercle vicieux. Je suis triste et je me dis que je suis nulle, je m'énerve parce que je pleure encore sur moi-même, du coup je suis encore plus triste de me rendre compte que je me plains.

==> C'est aussi ce qui m'arrive assez fréquemment en ce moment. Bizarre, avant je n'avais pas du tout ce type d'attitude... Mais je crois qu'en fait, c'est la mort de Pierre qui m'a fait me poser plein de questions. Trop de questions. Ca ira mieux.



Jilano a écrit:
Je pense que c'est les defauts que nous voyons en nous meme qui sont importants...

J'approuve, parce qu'avant toute chose, il faut savoir être en paix avec soi-même. Et donc, lorsqu'on se trouve des défauts, des véritables défauts, il faut savoir travailler dessus.

Mais ensuite, si les gens auxquels on tient et en qui on a confiance pointent des défauts en nous... Ca implique plusieurs choses qui sont toutes liées :
- Ce sont des défauts que l'on ne voit pas (ou que l'on ne veut pas voir)
- Si ces personnes à qui l'on tient nous font des reproches, on ne sera plus en paix avec nous-mêmes, pas vrai ? On cherchera à s'interroger, à se remettre en question, et on devra faire preuve d'honnêteté envers soi-même. A ce moment, ce qui ne nous apparaissait pas comme des défauts va peut-être passer comme tels.
- A partir du moment où nous les verrons comme des défauts par nous-mêmes, on rejoint la proposition de départ : ce sont les défauts qu'on voit en nous-mêmes qui sont importants.

Synthèse et Conclusion du cursus :

Ce sont les défauts qu'on voit en nous qui sont importants car il nous faut les régler pour être en paix avec nous-mêmes ==> Nos proches peuvent en pointer ==> Sous les critiques, nous ne serons plus en paix avec nous-mêmes ==> Nous devrons faire un travail d'introspection pour définir sincèrement si ces critiques sont fondées ou pas, et si non pourquoi on renvoie cette image aux autres ==> cela amène à se découvrir peut-être de nouveaux défauts ==> il nous faudra régler ces défauts pour retrouver notre paix intérieure. Cela dit, une fois qu'on en a conscience, rien que le fait de travailler dessus, d'avoir la volonté de s'améliorer et de progresser fait déjà beaucoup de bien.

Je dirai donc que travailler sur les défauts qu'on se trouve nous-même, d'accord, mais pas sans oublier l'avis de ceux à qui l'on tient. Parce qu'ils peuvent nous aider à progresser. Et l'oublier, ne serait-ce pas déjà un manque flagrant d'humilité ?

A suivre...



_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Océane
Membre de la Famille
Membre de la Famille


Féminin
Nombre de messages : 227
Age : 22
Localisation : viarmes, magnifique petit village paumé dans le 95 !!
Groupe : Membre des Familles
Livre préféré : Zouck, La Vie extraordinaire des gens ordinaires, Le Pacte des marchombres, Amies à vie
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Dim 13 Déc 2009 - 18:47

Comme, beaucoup d'entre vous, j'ai longuement hésité avant de poster. Mais depuis hier, je ne pense qu'à ça.

Mes défauts.... une grande histoire d'amour et de colère.

Je crois que tous mes défauts me viennent d'un seul, un seul et unique qui souvent me pourri la vie.
Je suis hypersensible. Attention, je ne pleure pas devant Titanic ou des trucs dans le genre, bien que je pleure devant des écrit magnifiques (ce que je ne considère pas comme une défaut) mais une remarque, aussi anodine soit-elle, peut me blesser. Et mes larmes coulent. Le pire, c'est que je n'ai absolument pas envie de pleurer et voilà, je m'énerve à pleurnicher comme une gamine pour tout et n'importe quoi.
Le pire, c'est que je n'arrive pas à me protéger des autres.
J'envie vos masques, même si je ne dis rien. Je les envie. Comme j'aimerais avoir ce visage impassible devant la réplique cinglante d'un prof !
Mais non, ça ne loupe jamais. Toujours ces yeux qui brillent.

Au fil du temps, j'ai appris à me protéger des gens que je ne connaissais pas. Aujourd'hui ça se limite à ça mais bon je vais y arriver, hein...

Ma seule défense, c'est le rire, le papotage, tout ce qui peut détourner l'attention.
Ne vous méprenez pas, je ris bien souvent parce que j'en ai envie. Mais parfois je me force, je deviens méchante quand je suis touchée et j'assassine à coup de mots et rire moqueur. Pour ensuite m'isoler et pleurer.

Alors je ris trop, je parle trop, je suis agaçante parfois et certaines personne ne supportent pas ça. Tout comme mes yeux rivalisant avec des fontaines !
Et, intérieurement, j'aimerais que le monde entier m'aime parce que je voudrais aimer le monde entier (sans succès, hélas). Pas qu'il m'admire, (aux secours !), mais qu'il m'aime. Alors quand quelqu'un pour qui j'ai de l'affection me dit (clairement ou non) que je le saoule, voilà que je repleure.
Alors, pour que le monde entier m'aime, je suis extravagante et n'hésite pas à aborder les gens, quitte à me couvrir de ridicule (ça, j'adore ). Je ne suis pas timide du tout, je ne me cache pas et dis tout haut ce que je pense. Ce qui gène. Alors les gens ne savent pas par quel bout me prendre et ne peuvent se noyer dans la masse à mes cotés. Aucune chance.

De plus, je ne fais que ce que j'ai envie de faire. Des devoirs d'éco ? Chouette, j'ai compris la leçon ! Une interro de maths ? Pfff, la flemme de réviser... Advienne que pourra !
Une feignante dans toute sa splendeur... mais que pour ce qui m'embête profondément.

Je gène et je m'énerve. Pour le premier cas, je ne suis pas sure de vouloir changer. Mais le deuxième...
Enfin, ces défauts ne sont que ce que je vois.
Il faudrait que je demande.

Merci Frost, très intéressant cet topic.

*vient de remarquer qu'elle a raconté sa vie*
Quand je vous disais que je parle beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Joséphine Caldin
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 38
Age : 20
Localisation : devant l'ordi à l'auberge du monde.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tous ceux de Pierre; Entre chiens et loups; Allana; et pleins d'autres...
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Mar 22 Déc 2009 - 10:11

Bon par où commencer ?
J'ai bien réfléchis et je vais commencer par le défaut qui m'énerve le plus.

-Je me vexe beaucoup trop facilement, souvent pour un rien, et quand je suis fatiguée je me mets parfois à pleurer (j'en ai marreuh !!!) Par exemple quand mes amies me disent que : je devrais plutôt faire ça... ou cela ne va pas...etc...
Bref ça m'énerve vraiment, et je ne peux pas me contrôler.

-2eme défaut : je suis trop têtue, trop sûre de moi. Comme Isaline (pardon zaz' ne me tue pas(elle regarde par dessus mon épaule)) Donc toutes les deux, comme on est souvent trop sûres de nous on se chamaille un peu (mais on évite toujours les "grosses engueulades") et souvent pour un rien. Mais bon on est quand mêmes meilleurs amies (je dis ça, mais ça fait un peu Bisounours tant pis...) et après tout se sont bien les disputes qui renforcent l'amitié, non ?

-Pour mon troisième défaut (j'ai demandé à Isaline de m'en donner un , je crains le pire...) déjà elle m'a dit que j'étais moche, imbécile et tout LOL Isaline ! Ce sont nos compliments entre amies après tout.
Alors elle m'a dit que parfois je disais des choses qui pour moi partaient d'un bon sentiment, par exemple pour faire une blague, sauf que parfois des gens les prennes mal.

Bon et bien je vous laisse donc sur ce dernier défaut (que je ne soupsonnais pas du tout je l'avoue).
Mais bon grâce à isaline j'aurais peut-être fait un pas aujourd'hui pour être moi-même.

Au revoir !

PS : pas sûre du tout pour l'orthographe XD je suis très "fataguée"
Revenir en haut Aller en bas
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme


Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 21
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Mar 22 Déc 2009 - 10:39

J'ai surement pleins de défauts, mais celui que j'aimerai combler le plus, c'est mon impulsivité.

Je n'arrive pas à contrôler mes émotions. Quand je suis en colère, je pleure (c'est c*n non ? ), alors que le plus simple serait de se calmer non ?
Sur le moment, ça me fait un grand choc et je ne contrôle plus (Je ne suis quand même pas devenu une bête enragée ). Enfin je ne me contrôle plus... je ne contrôle plus mes sentiments.

C'est assez difficile à expliquer, désolé...
Revenir en haut Aller en bas
Elurían Aeglir
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin


Féminin
Nombre de messages : 2981
Age : 25
Localisation : A proximité d'une excentrique hyperbole équilatère.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Je n'en ai lu aucun.
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Mar 22 Déc 2009 - 11:22

*Vient de tout lire avec attention et s'assied dans le cercle autour du feu.*


Je ne peux que plussoyer avec tous ceux qui ont déjà relevé l'intérêt d'une telle discussion. Parce qu'elle permet de nous interroger sur nous-mêmes en essayant d'être le plus objectif possible, d'apprendre à mieux nous connaître nous-mêmes et entre nous.

Pour l'instant, je ne pense pas avoir assez de recul par rapport à moi-même pour lister convenablement mes défauts, et je ne vois personne à qui j'oserais le demander, à l'exception peut-être de mon père, et encore...

Voilà un de mes principaux défauts (et je pense que c'est loin d'être le seul) : je n'ose pas demander à d'autres de m'aider, pour beaucoup de choses, y compris parfois à mes parents. Pire, si quelqu'un va demander à quelqu'un quelque chose que je juge "déplacé", je ne veux pas rester dans la pièce où va avoir lieu la demande, de peur je pense de la réaction de celui à qui on demande. Pourquoi ? Je n'en ai aucune idée...

En fait j'aurais plutôt dû dire que j'ose peu demander de l'aide aux autres. Parce que j'ai fait la connaissance de quelqu'un qui m'a, je pense sans en avoir conscience, vraiment aidé, je ne sais pas vraiment comment, peut-être en me considérant vraiment comme les autres, en essayant de me sortir de ma solitude, je ne sais pas.

Timidité alors ? Pas vraiment. Surtout avec ceux que je connais, ce n'est pas vraiment ça, et c'est peu dire...

En plus j'ai peur qu'avec certaines personnes, je sois devenu orgueilleuse et prétentieuse, en essayant discrètement de ramener la conversation sur ma pauvre personne. Pourquoi ? Peut-être ai-je envie que l'on me félicite, sans raison, et pourtant je suis horriblement gêné lorsqu'on me complimente.


Autre problème, mon caractère de *****. Et mon léger manque de patience, surtout vis-à-vis de mon petit frère dont un des plus grands jeux est de me pousser à bout.



*Vient de relire ce qui est marqué juste au-dessus*
Je crois que je suis encore plus embrouillée qu'en commençant à écrire mon message. J'essaierai de le compléter plus tard.

Merci à vous qui avez essayé de me lire, même si vous n'êtes pas arrivés au bout.

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo"
JRR Tolkien
Aide de Camp de la grandissime Eleyra Leina
Coordinatrice et présidente honorifique de la SABIA

"N'ignorez pas l'enseignement de la voie pure d'un
fleuve de montagnes dévalant sur les roches."

Morihei Ueshiba


"At the end of a storm is a golden sky
And the sweet silver song of a lark."


Dare to click here ?
Or here ?
Revenir en haut Aller en bas
http://decachroniques.blogspot.fr/
Joséphine Caldin
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 38
Age : 20
Localisation : devant l'ordi à l'auberge du monde.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tous ceux de Pierre; Entre chiens et loups; Allana; et pleins d'autres...
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Mar 22 Déc 2009 - 14:55

Je viens de me rendre compte que j'avais totalement oublié un de mes plus gros défauts,

Ma timidité maladive. En fait je vous explique : lorsque je suis en cours par exemple, et que le prof pose une question, même si je connais la réponse, je n'ose pas parler de peur que l'on se moque de moi. Complètement absurde me direz vous. Je râte comme cela de multiples occasions d'exposer mon opinion.
Ca m'énerveeeeeeeeeuh !!!!!

Enfin voilà c'était juste une petite parenthèse sur ma modeste personne ...

Au revoir
Revenir en haut Aller en bas
scheakspire
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie


Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 22
Localisation : ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Ven 25 Déc 2009 - 11:38

Et bien allons y :

1 ) Mes défauts :
( bien sur ce sont 2 parmis beaucoup mais ce serait trop long d'énumérer le tout, aussi ne vais citer que cceux sur lesquels je veut réfléchir )

- Je suis ce qu'on pourrait appeler un "déconneur". Mais pas dans le sens où quelqu'un qui cherche à toujours énerver tout le monde, plutôt dans le sens où je raconte toujours n'importe quoi. Je ne dit presque jamais rien de sérieux. Je me sens un besoin constant de tout commenter, d'intervenir, de m'exprimer, mais toutes mes interventions sont de type comique ou du moins légères, à prendre au second degrés...
J'ai remarqué qu'a cause de ça, les gens ne connaissent rien sur moi, ils n'ont pas forcement l'idée que je suis quelqu'un qui puisse ressentir des choses, qui puisse haïr, aimer... mais juste celle d'un gars qui raconte toujours n'importe quoi pour amuser le monde alors qu'en fait... ( mais je développerais ça après le 2eme défaut qui est lié au premier ).

- Donc mon second défaut, c'est de ne jamais rien montrer de ce que je ressent. C'est au delà de l'impassibilité qu'on peut rencontrer chez certaines personnes, je ne parle jamais à personne de moi même. Vraiment jamais. Je garde toutes mes émotions au fond de moi, à l'abri, sans jamais me vider. Et parfois ça déborde, ce qui donne lieu à des coups de blues ( grosse déprime ), et me met en état de colère quasi constant ( bien que je reste parfaitement calme en apparence ). Je m'énerve pour un rien, même la phrase la plus anodine peut me mettre encore plus en colère. Généralement dans ces cas là je parle beaucoup moins ( presque du mutisme ), je me renferme sur moi même. La seule exception à eu lieu après le décès de pierre : j'ai écrit à une amie ( partageant mon désarroi et ma tristesse puisque connaissant Bottero, que je remercie d'ailleurs pour m'avoir annoncé sa mort, au lieu de m'avoir laissé la découvrir tout seul ) pour me libérer d'une partie des poids qui pesaient sur moi, une sorte d'exorcisme presque.

2 ) Reflexion

Ces défauts sont - ils liés ? Oui je le pense. Mais lequel est la cause, lequel est la conséquence ? Je n'arrive pas à me décider, à m'écouter, à savoir...
Peut être mon enfermement est une cause plus profonde, entrainant comme conséquence extérieure la superficialité des échanges.
Ou alors, la cause est extérieure et la conséquence est l'enfermement.
Vraiment je sais pas. Si quelqu'un à une idée, une réflexion n'hésitez pas...

3 ) Les défauts qu'on me trouve...

- Un peu lourd sur les blagues : en effet c'est surement la cas mais je n'ai rien à ajoute de plus.

- Indécis, je ne sais pas ce que je veux... : Je n'en ai pas conscience mais c'est peut être dû au manque d'expression sérieuse dont j'ai parlé plus haut.

Et... pour l'instant c'est tout....

4 ) Seconde reflexion !!


A mon avis les gens ne me trouvent pas beaucoup de défauts car mes défauts ne sont pas apparent en extérieur. Pour les connaître, il faut avant tout me connaître moi. Ce qui ( comme expliqué plus haut ) est assez difficile vue mon comportement. Moi même quand je pense à moi, quand je réfléchit sur moi, je sens que quelque chose ne vas pas, quand je parle, quand je vis, quand je déteste, quand j'aime, il y a... quelque chose, quelque chose qui me met mal à l'aise, quelque chose d'invisible, que je ne peut cerner... Et surement, cette chose me fait peur, et au final je ne veut pas savoir ce que c'est, je veux la fuir en me réfugiant dans une attitude "je m'en fou de tout...", alors qu'au final, non je ne m'en fou pas de tout, non je ne suis pas insensible, et au contraire je suis extrêmement sentimental, je ressent tout avec une force inouïe, mais tout reste au fond de moi, comme une rose dans un désert.



Bon bon voilà, j'ai fini.
Revenir en haut Aller en bas
Arya
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie


Féminin
Nombre de messages : 203
Age : 20
Localisation : Là où je peux Rêver et lire en toute tranquilité...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : L'Héritage, la Quête d'Ewilan, les Chevaliers d'Emeraude, et la saga de Stephenie Meyer :) (J'aime beaucoup aussi Chroniques des Temps Obscurs ^^)
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Mer 30 Déc 2009 - 13:24

Considère celui qui te montre tes défauts comme s'il te montrait un trésor. Proverbe Chinois

Je pense que mon principal défaut est que je suis très impulsive. J'ai tendence à m'énerver assez vite...
Et j'essaie de combler ceci en pratiquant les Arts martiaux, qui me rendent beaucoup plus calme.

Ensuite, je vais avouer que je suis assez curieuse.... Parfois, ça peut être considéré comme une qualité, mais dans ce sens, je le prend plutôt pour un défaut. (C'est pour cela que mes parents m'appellent "petit flic" xD ) .

Et je pense que je suis aussi assez timide... Moins qu'avant, ça, c'est sûr, mais je le suis quand même un peu....

Ce sont mes principaux défauts. Mais en cherchant bien, je suis sûre que je m'en trouverai d'autres
Revenir en haut Aller en bas
http://xxx-apostrophe-xxx.skyrock.com/
Efrazel Nil'Azaïr
Âme de l'Arc
Âme de l'Arc


Féminin
Nombre de messages : 1594
Age : 24
Localisation : Dans mes Rêves les plus fous.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : SM & PB
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Mer 30 Déc 2009 - 14:20

Mes défauts ? Je sais que souvent j'essais de ne pas trop y penser. Peut-être un peu honte d'eux.

L'un de mes défauts, c'est d'être égoïste. Je m'appercois de plus en plus que même pour des choses banales, je le suis. Je suis dans mon lit, j'ai pas envie de me lever, je vais demander à ma soeur d'aller chercher ce dont j'ai besoin (et elle le fera, en géniale petit soeur qu'elle est). Inversons la situation, et bien, je n'irais pas. Prétextant la fatigue ou autre. Dans certaines situations, je pense à moi avant de penser aux autres.. Je me déteste, quand je fais ca..

J'ai un manque total de confiance en moi. Je fais comme si ce n'était pas le cas. Je me fais presque violence pour faire certaines choses, comme aller à une fête, par exemple. J'ai peur de l'imprévu, j'ai peur que quelque chose se passe mal.. Et j'ai surtout peur du regard des autres. Ce regard qui m'affecte bien trop, j'en suis consiente, mais que je ne parviens pas à ignorer. J'ai peur de ce que les gens pensent de moi, j'essais toujours de me faire bien voir pour ne pas être seule, ou rejetée (ce qui c'est passé quand j'étais petite y est malheureusement pour quelque chose).
J'ai peur et en même temps, j'ai besoin de solitude. Peur, en public. J'ai "peur" d'être seule dans le hall du lycée par exemple. Mais chez moi, je vais souvent dans mon lit, et j'écris. Ayant besoin d'un moment a moi, rien qu'a moi.
J'ai toujours l'impression que mon apparence n'est pas parfaite, et que les gens vont me mettre de côté pour ca, alors que je sais que les gens qui font ça ne sont pas dignes d'êtres des amis. Mais c'est plus fort que moi.

Il y a cependant un point sur lequel je suis fière. Peu à peu, me fesant violence, je bat ma timidité. Je gagne du terrain. Ce n'est pas trop tôt.. Au début de l'année, je me suis forcée à aller voir les autres, résultats je parle à tout le monde, m'entendant bien avec toute la classe.

Enfin, voilà.. Je retourne à ma lecture du sujet, car je n'est pas encore finit de lire. =)
Revenir en haut Aller en bas
http://efrazel.skyrock.com/
scheakspire
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie


Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 22
Localisation : ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Mer 30 Déc 2009 - 18:48

Citation :
J'ai toujours l'impression que mon apparence n'est pas parfaite, et que les gens vont me mettre de côté pour ca,


Mais quelle apparence est parfaite ??? Aucune, et encore heureux. Chacun à ses traits distinctifs et c'est beaucoup mieux ainsi. Remarquez, que maintenant les gens tendent de plus en plus à se ressembler pour pouvoir "s'intégrer". Cela donne lieu à des gens qui peuvent être beaux mais d'une beauté artificielle, fictive. Alors que des gens vraiment beaux, ça cour pas les rues. Bon bon je m'égare mais pour dire que l'on ne doit pas complexer sur sois même, au contraire ! Prenons pour exemple... moi. Lorsque je suis seul, et bien je ne cherche pas désespérément quelqu'un avec qui parler juste pour être avec qqun, je suis même fier de ma solitude, presque arrogant, et je l'expose à tout le monde comme pour dire : " Et regardez comme je suis différent !"...
Donc il ne faut pas avoir peur de ça, il ne faut pas se fixer sur des critères presque dérisoires, car qu'est ce que la beauté du corps comparé à celle du coeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Leslie
Danseur de la falaise
Danseur de la falaise


Féminin
Nombre de messages : 1487
Age : 19
Localisation : Ailleurs.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Waw... Euh... Pour commencer, tous les livres de Pierre Bottero sans exception... Et puis après, il y en a vraiment trop.
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Mer 13 Jan 2010 - 16:34

J'arrive sur ce sujet après avoir bien réfléchi sur mes défauts, même si leur origine n'est vraiment pas encore nette dans mon esprit...

Mon plus gros défaut : Toujours vouloir être la meilleure. Ne vous en faites pas, je sais ou cela peut me mener, et je lutte chaque jour pour écraser cette partie de mon caractère. C'est bien de se donner, mais pas en fonction des autres ! Je me ressasse le passage, dans Ellana, où Ellana parle des défis entre Nillem et elle.
Je passe ses mots dans ma tête, je les étale, caume un baume. Mais parfois, je n'y arrive, la jalousie et l'envie d'être meilleure dépasse. Ca m'énerve. Je ne sais pas comment j'arriverai à effacer ça, mais j'y arriverai. Je ferai tout pour.
Je n'ai aucune idée de comment ce foutu trait de caractère est venu se planter en moi, vraiment aucune.
Tout ce que je sais, c'est qu'à présent il fait partie de moi...

Ensuite... Tout faire en fonction du regard des autres.
Avoir toujours peur du célèbre "Nan mais t'as vu comment elle...".
Me cacher, m'effacer derrière les autres pour ne pas qu'on me remarque.
Me demander chaque seconde qu'est-ce qu'untel pense de moi.
Vouloir impressioner tout le monde pour qu'ils ne remarquent pas mes défauts.
Toujours un défaut en fonction des autres.
Encore ce masque, cette tendance à essayer de ressembler à tout le monde pour qu'on ne me remarque pas.
Je suis ce genre de fille qui s'est scotché un masque à la figure un jour et qui est incapable de le décrocher.
À part avec vous. Avec vous, les masques tombent, les caractères se réveillent et se révèlent...
Celui-ci, je sais d'où il vient.
Un jour, une période, une année. Une année avec, dans ma classe, une fille qui faisait tout pour que je fasse tout comme elle. Pour que je l'envie.
Attention, je ne dis pas que c'est de sa faute à elle. Mais c'est elle qui a déclenché le processus.
C'est moi qui l'ai développé.
Je me suis mise à vouloir ETRE elle, à porter les mêmes habits, à parler de la même façon...
Et puis l'année dernière, pouf, éloignement, elle qui change de classe.
J'ai pu enfin respirer, reprendre ma vie là où elle s'était arrêtée.
Mais a persisté cette envie de faire mieux, de plaire.

Ce n'est qu'un bref résumé, mais j'espère m'être fait comprendre un minimum... xD.

Et puis, un défaut qui rejoint celui au-dessus, j'ai toujours peur de donner mon avis, je suis de celles qui réfléchissent en fonction des autres.
Les autres. Toujours les autres.
Je ne sais pas comment je vais me sortir de tout ça, en réalité je sis dépendante des autres, je ne m'affirme jamais.
En fait je crois que j'ai peur. Toujours peur de l'avis, de leur pensées...
C'est un cercle vicieux, un joli cercle vicieux.

Et après, on se demande ce qu'elle fait sur ce forum à parler de marchombres...

Hrumb.
Merci pour ce sujet, Frost, je crois que ça me fait du bien même si je passe pour un molllusque incapable de réfléchir par soi-même... xD
Revenir en haut Aller en bas
http://capture-this-time.skyrock.com
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin


Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 24
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Mer 13 Jan 2010 - 18:04

C'est intéressant Leslie, parce que ce que tu dis est contradictoire... et en même temps pas tant que ça.
Je m'explique.

Tu dis toujours vouloir être la meilleure. Ca, je connais, je t'avoue que j'étais carrément comme ça et que j'ai dû me faire violence pour atténuer ce trait de caractère. De mon côté, je pense avoir compris d'où il venait, donc si ça peut t'aider... : j'ai des facilités en classe, et j'ai la chance d'avoir reçu une éducation qui m'a permis de m'ouvrir, de comprendre et de réussir à peu près tout ce que je voulais entreprendre. Assez précoce (j'ai su lire à deux ans, on m'a envoyé à l'école de musique après m'avoir entendu chanter quand j'avais quatre ans, j'ai sauté mon CP, etc), j'avais l'habitude de décrocher des regards admiratifs. Du coup, je pense que je ne supportais pas quand on me volait la vedette. Quand je n'étais pas la meilleure, quand quelqu'un avait fait mieux que moi. D'une part parce que je me savais "intelligente" - et sans doute prétentieuse aussi - et que j'appréciais pas que quelqu'un le soit "plus" que moi, d'autre part parce que ça impliquait justement le regard des autres sur moi. Tout à coup, j'avais l'impression qu'ils ne me voyaient plus comme "la surdouée", la "première", celle qui étonne et force le respect. J'avais l'impression de diminuer, de disparaître.
Vouloir être la meilleure était, je pense, un moyen de m'affirmer, d'exister, aux yeux des autres comme aux miens. Et je pense que c'est peut-être aussi ton cas.

Hypothétisons.

Comment concilier alors le fait de vouloir (se) montrer qu'on existe et celui de chercher à se fondre dans la masse et à ne surtout pas vouloir se faire remarquer ?

La nuance vient peut-être du (se). Si le regard des autres est si important pour toi, si tu ne veux surtout pas être différente de peur de ce qu'on peut penser de toi, si tu mets un masque... Je ne pense pas que tu puisses parfaitement le supporter. Qui pourrait supporter sans broncher de devoir nier sa personnalité pour en revêtir une autre alors qu'on sait pertinemment que c'est un mensonge ? Surtout quand c'est pour être "pareille" que les autres. Le résultat, c'est que tu perds ton identité, tu n'es pas "toi" mais un anonyme dans la masse. Alors tu cherches à TE prouver à TOI-MEME que tu existes, que tu es différente, "meilleure", "supérieure" aux autres. C'est peut-être animé par la rancoeur que tu éprouves et par ce désir d'individuation, de démarcation, de prouver que tu vaux quelque chose, et qu'en plus tu vaux "mieux".

Ce n'est bien sûr qu'une hypothèse, étant donné que je me base sur des faits non-prouvés et si ça se trouve je suis totalement à côté de la plaque. Mais si j'ai pu t'aider un peu, alors tant mieux.



_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Griffe



Féminin
Nombre de messages : 28
Age : 20
Localisation : Gwendalavir (Al Chen)
Groupe : vampire Marchombre
Livre préféré : La guerre des Clans, Le pacte des marchombres, et trois milliard d'autres trucs...
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Mer 13 Jan 2010 - 18:12

Et bien... Je vais vous dire qu'au tout début, quand je me suis mise à lire ce sujet (qui commence d'ailleurs à être vachemet long XD, ce qui prouve que l'idée de Frost est une super idée ), j'ai pensé que mes principaux défauts étaient que j'étais trop tête en l'air, beaucoup trop bavarde, trop... comment dire... tout le temps joyeuse ( ce qui me vaux desfois les moqueries des autres), et puis en lisant les premirs sujets, je me suis dit que ce n'était pas vraiment un défaut. Si j'en croit mes amis, c'est ce qui fait qu'on m'apprécie, ce qui fait que je fais rire les autres... Alors je me suis dit, mais c'est quoi alors, mes grands défauts? Je sais, c'est un peu con, peut-être vaniteux même.

Puis, quand j'ai lu chaque sujet (même si jen ai loupé quelques uns )... j'ai trouvé. cheers

Le silence: jai tendance à ne jamais rien dire, même ce qui chamboule complètement ma vie. Je garde mes souffrances pour moi, je ne veux pas blesser les autres en leur disant la vérité, je ne veux pas ls ennuyer avec mes histoires. Je ne leur raconte que ce qui m'arrive de drôle.

Le mensonge: je me rents compte que j'a souvent menti pour me rendre plus importante aux yeux des autres. Il est vrai que j'ai souvent été seule dans mon enfance. Alors le peu d'ami que j'ai eu, je leur ai raconté des mensonges. Il m'arrive encore quelques fois de faire ces choses. Je me rends compte que cela ne sert à rien. Il ne sert à rien de se rendre plus importante, les vrais amis ne regarde pas ce que l'on a, il regade ce que l'on est.

La solitude: j'ai souvent été seule dans l'enfance. L'habitude de rester isolée a fait que désormais, si je suis avec une ou deux amies,je ne peux être en présence de trop de monde, même si ce sont de très bons amis. J'ai limpression d'étouffer. Je devrai plutôt le accepter pour faire plaisir à mes amis et non penser touours à moi.


Bon beh voilà... J'vais encore réfléchir à tout ça, et demander à mes amis...

Et merci beaucoup, Frost d'avoir posté ce sujet: ça m'a fait beaucoup réfléchir (ce qui n'est pas dans mes habitudes What a Face )
Revenir en haut Aller en bas
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin


Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 24
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Mer 13 Jan 2010 - 18:59

Griffe, moi je ne pense pas que la solitude soit un défaut. La timidité, oui, l'asociabilité, oui, mais pas la solitude. On a tous besoin de solitude. Plus ou moins, ça dépend des tempéraments. Mais si être toi, c'est avoir besoin de solitude et ne pas aimer la foule, alors ne t'oublie pas pour les autres. Oui, si ça te gène, ce trait de caractère, si ça t'empêche de vivre comme tu voudrais (par exemple que tu voudrais aller à une fête mais que tu n'y vas pas parce qu'il y aura trop de monde), là en effet il y a blocage, et il faut travailler sur soi pour dépasser ce "défaut".

Enfin, c'est mon avis.

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Leslie
Danseur de la falaise
Danseur de la falaise


Féminin
Nombre de messages : 1487
Age : 19
Localisation : Ailleurs.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Waw... Euh... Pour commencer, tous les livres de Pierre Bottero sans exception... Et puis après, il y en a vraiment trop.
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Mer 13 Jan 2010 - 20:15

Citation :
Qui pourrait supporter sans broncher de devoir nier sa personnalité
pour en revêtir une autre alors qu'on sait pertinemment que c'est un
mensonge ? Surtout quand c'est pour être "pareille" que les autres. Le
résultat, c'est que tu perds ton identité, tu n'es pas "toi" mais un
anonyme dans la masse.

C'est ça, c'est ça... C'est tout à fait ça.
Citation :

Alors tu cherches à TE prouver à TOI-MEME que tu
existes, que tu es différente, "meilleure", "supérieure" aux autres.

Là, c'est vrai aussi, dans un sens. J'essaie toujours d'être meilleure, de vouloir dépasser les autres alors que je sais parfaitement qu'il faut que je me esure à moi-même et non aux autres. Très difficile xD.
Par contre, je n'ai jamais essayé de me croire supérieure aux autres.
Enfin... Je n'arrive pas à expliquer ça.
Justement, je ne veux pas me sentir supérieure, ou différente. Et pourtant j'ai toujours envie de faire mieux, de progresser trop vite, plus que les autres. C'est assez compliqué en fait...
Le défaut réside là, je l'ai trouvé : Je ne suis JAMAIS contente de moi. Jamais... Alors je tente de dépasser les autres pour me persuader que ce que je fais est bien, j'essaie de me démarquer pour être enfin contente de moi. Et ça ne marche pas. Alors je force, et là je deviens complètement dingue. C'est compréhensible, ou... ?
Mais tu as compris, Laure. C'est juste le mot "supérieur" qui me gène.

Merci. Vous ne vous rendez pas compte à quel point vous m'apportez...
Oh, Merci.

Revenir en haut Aller en bas
http://capture-this-time.skyrock.com
Amelia
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre


Féminin
Nombre de messages : 343
Age : 23
Localisation : Entre le Pays Faël, Kur N'Raï et la Forêt Maison...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte Des Marchombres (Ellana, Ellana l'Envol, Ellana la Prophétie) et La Quête d'Ewilan et Les Mondes d'Ewilan (tous les tomes ^^), le Guerrier Pacifique, Le Livre du Voyage et puis... la Bible =)
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Mer 13 Jan 2010 - 20:29

Défauts...
J'en ai déjà parlé à certains d'entre vous je crois...
Je dirai que mon principal défaut est quelque chose qui s'approche de la timidité sans vraiment en être.
En fait, j'ai toujours eu peur de déranger, j'ai l'impression, assez désagréable, de saouler tout le monde, de ne jamais vraiment être appréciée. Et je suis la première que ça énerve...
Ensuite je pense que c'est aussi d'être très possessive et facilement jalouse, avec ce qui m'appartient comme avec mes amis. Mais ça je suis en train de l'éradiquer :-)
Je suis aussi très repliée sur moi-même. J'aime bien rester mystérieuse, je n'aime pas qu'on connaisse facilement ma vie ou qu'on me devine... Avec mes amis aussi je n'aime pas qu'on sache ce que je vis avec chacun d'eux, je suis très personnelle et je pense que c'est un défaut vis à vis des autres...
Revenir en haut Aller en bas
Jinny
Jeune archer
Jeune archer


Féminin
Nombre de messages : 251
Age : 20
Localisation : La ou je peux tutoyer le ciel, le vent et les etoiles, rever le vent et tendre vers l'harmonie. Toujours...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, la prophetie
Date d'inscription : 30/10/2009

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Ven 15 Jan 2010 - 4:39

Je te comprends, Amelia, ca m`arrive d`être comme toi...

Moi, mes défauts...
J`ai demandé à certains de mes amis. Plusieurs ont dit que je suis curieuse. C`est vrai, j`ai souvent envie de tout savoir. Surtout les potins de l`école^^ Et comme on le dit si souvent, la curiosité est un vilain défaut...
Sinon, par moi-même, j`en ai trouvé d`autres.
Je me fâche beaucoup. Souvent pour rien. Ou alors pour des stupidités.
Mes parents me disent souvent d`arrêter, que j`aurais du stress si je continue comme ca... J`essais, c`est tout.
Autre chose. Je pense trop à moi. Contrairement, à certaines personnes d`entre vous (Eleyra, Hatchi...), je ne fais quelque chose que si j`en ai envie, à moins qu`on me le demande. Il est rare (quoi que ca arrive) que je fasse quelque chose de très gentil par moi-même...^^ Et je suis la première que ca dérange...

Il faut dire aussi que je ne suis pas très... sociale, sans être sûre que c`est le bon mot. Un peu comme Amelia, en fait. Je m`explique:
Je ne m`intègre pas trop facilement dans un groupe de personnes, à moins que ce soit ces personnes qui me parlent en premier...
Et j`avoue que je suis un peu gênée quand je parle à des inconnus pour demander l`heure par exemple...

Voilà, j`ai beaucoup de défauts, je sais...
Mais je suis ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Eleyra Leina
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin


Féminin
Nombre de messages : 4531
Age : 24
Localisation : Llewanda
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, La Moïra, Les Royaumes du Nord
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Ven 15 Jan 2010 - 12:40

Je n'avais pas lu toutes les réponses à ce sujet.
Et puis j'ai lu ça...

Aethera a écrit:
Qui pourrait supporter sans broncher de devoir nier sa personnalité
pour en revêtir une autre alors qu'on sait pertinemment que c'est un
mensonge ? Surtout quand c'est pour être "pareille" que les autres. Le
résultat, c'est que tu perds ton identité, tu n'es pas "toi" mais un
anonyme dans la masse.

[quote="Leslie"]C'est ça, c'est ça... C'est tout à fait ça.
[quote]

Moi je l'ai fait Laure. J'ai renoncé à mon identité. Je n'étais plus qu'une ombre. Une ombre qui essayait de se faire oublier des autres, sans se rendre compte qu'elle s'oubliait elle-même.
A cause du regard des autres.
C'est étrange la façon dont chacun réagit aux choses. En même temps on n'a pas forcément vécu la même chose.
J'étais rejetée pour ce que j'étais. Les mots "surdouées", "première", je m'en contrefichait, je n'ai jamais souffert qu'on me traite d'intello ou quoi que ce soit d'autre, c'était plutôt un compliment. Non j'ai souffert du rejet des autres, parce que je dérangeais. Pas comme les autres, dans un petit village. Ca gène énormément. Les élèves encore, ça passe. Les enfants sont parfois cruels et j'aurai surement réussi à faire face s'il n'y avait eu que les élèves (dont une redoublante en particulier qui ne supportait pas le fait que je sois la première de la classe avec un an d'avance, donc deux ans de moins qu'elle), mais il y a eu la maîtresse. C'est cruel un adulte qui rejette un enfant parce qu'il est meilleur que lui dans quelque chose...
Alors j'ai fais ce qu'on appelle "l'autodestruction".
Je me suis auto-détruite et je suis devenue une ombre.
Toujours là sans vraiment l'être. Je me suis fondue dans la masse, tout en étant conscience d'être différente.
Je me suis auto-détruite, alors que j'avais 5 ans, et je n'ai jamais réussi à me reconstruire, malgré tous mes efforts.
Il y a une barrière dans mon esprit que je n'arrive pas à franchir.
Pfiou je vais m'arrêter là parce que ça fait trop mal d'en parler, et que je vais finir par me transformer en fontaine si ça continue


Aethera a écrit:
Alors tu cherches à TE prouver à TOI-MEME que tu
existes, que tu es différente, "meilleure", "supérieure" aux autres.

Leslie a écrit:
Là, c'est vrai aussi, dans un sens. J'essaie toujours d'être meilleure, de vouloir dépasser les autres alors que je sais parfaitement qu'il faut que je me esure à moi-même et non aux autres. Très difficile xD.
Par contre, je n'ai jamais essayé de me croire supérieure aux autres.
Enfin... Je n'arrive pas à expliquer ça.
Justement, je ne veux pas me sentir supérieure, ou différente. Et pourtant j'ai toujours envie de faire mieux, de progresser trop vite, plus que les autres. C'est assez compliqué en fait...
Le défaut réside là, je l'ai trouvé : Je ne suis JAMAIS contente de moi. Jamais... Alors je tente de dépasser les autres pour me persuader que ce que je fais est bien, j'essaie de me démarquer pour être enfin contente de moi. Et ça ne marche pas. Alors je force, et là je deviens complètement dingue. C'est compréhensible, ou... ?
Mais tu as compris, Laure. C'est juste le mot "supérieur" qui me gène.

Merci. Vous ne vous rendez pas compte à quel point vous m'apportez...
Oh, Merci.

Je comprend ton sentiment Leslie, parce que c'est celui que j'ai eu.
Je t'en supplies, ne fais pas comme moi.
Ne fais pas comme moi.
(Grrr je vais finir par plus voir mon clavier avec les larmes... ><)
Refuser de paraître supérieure, par peur du rejet, par peur d'être différente, par peur d'être rejetée.
Toi je pense que tu as peur de la différence. Peur d'être meilleure que les autres parce que ça fait peur. Mais les autres seront meilleurs que toi sur d'autres points Leslie.
Ne te mens pas à toi-même.
Progresses à ton rythme, oublies les autres.
Tu sais que c'est difficile de demander aux autres de faire le contraire de ce qu'on a fait ? Parce que si je l'ai fait c'est que ça me paraissait être la meilleure solution, et encore aujourd'hui je n'arrive pas à avoir l'idéologie contraire.
Trop contraire à mes valeurs et pourtant...
Personnellement je suis dans une impasse, je le comprend aujourd'hui en essayant de t'expliquer. C'est pour ça que je n'arrive pas à avancer.
Je n'arrive pas à faire abstraction du regard des autres, parce qu'il a bousillé ma vie à jamais, parce qu'il s'est gravé pour l'éternité dans mon âme. Et que je ne parviens plus à l'effacer.
Je méprise moi-même ceux qui veulent être meilleurs que les autres, ceux qui font leur intéressant pour être remarqués. Je ne méprise en revanche pas ceux qui veulent apprendre, progresser, s'améliorer.
Mais entre les deux la différence est maigre et l'erreur facile.
Je ne veux pas paraître comme la fille qui veut être la meilleure.

Tu sais, je crois que la solution, c'est de progresser à son rythme, mais de "fermer sa gueule" désolée pour l'expression mais c'est celle qui convient le mieux.
Avoir de bonnes notes mais ne pas se mettre en avant.
Continues de travailler Leslie, moi je ne l'ai pas fait.
Aujourd'hui ça me retombe dessus et la pente pour remonter est glissante. Je ne parviens pas à l'escalader, j'abandonne avant d'être parvenue à son sommet, ou alors je l'escalade trop vite et j'oublies des prises essentielles qui font que je trébuche.

Bref, j'ai l'impression même de m'enliser en essayant d'expliquer alors je vais m'arrêter là.
J'espère quand même avoir pu t'apporter un regard différent sur la chose

_________________

Eleyra,
Fille du Vent et de la Nuit
Esprit des Tempêtes

Artiste des Possibles
Ayant la chance d'avoir l'unique et la génialissime Elurían Aeglir comme aide de camp
Première conseillère et juge suprême de la SABIA
Designer en chef du mobilier haut de gamme chez Soriamh & Cie
Co-présidente de la LPDFB...
Secrétaire Réciproque et Démone Emissaire de Miaou Til' Plume
Revenir en haut Aller en bas
Szyra Nahim
Chevaucheur de Brume
Chevaucheur de Brume


Féminin
Nombre de messages : 1699
Age : 26
Localisation : Gwendalavir
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Ven 29 Jan 2010 - 12:37

Ca y est j'ai enfin réussi à me poser pour y réfléchir sérieusement. Pour le moment je vais juste vous exposer les défauts que j'ai trouvé pour moi. Après si je retrouve du temps, je lirai aussi ce que vous avez mis. Je ne peux pas attendre de vous que vous commentiez mes défauts si je ne fais pas de même mais la prépa est beaucoup trop prenante pour les sujets sérieux malheureusement...

Alors je me trouve parfois trop calculatrice. Connaissez-vous cette envie de tout contrôler toujours pour que tout se passe selon vos voeux parce que ça vous arrange ? Contrôler votre vie, contrôler vos proches... Bref, dépense d'énergie monstre pour une chose absolument grotesque. Je me bats contre ça. Parfois je me dis, laisse tomber, ça s'arrangera bien tout seul. Si ça ne va pas comme tu veux, adapte-toi et puis point barre ! Mais pas évident. Ce n'est pas de la manipulation, je tiens à préciser. Mais vouloir que tout soit bien en ordre comme on a prévu.

Je peux aussi passer de la mésestime la plus totale envers moi-même à un sentiment de supériorité ridicule. Comment puis-je ainsi passer de l'un à l'autre ? Eh bien, ça dépend des personnes, du domaine concerné. Mais pour l'un comme pour l'autre, je sais que j'ai tort. Je me crois parfaitement incapable de me juger plus ou moins objectivement et ça a le don de m'énerver! ^^

Après il fort possible qu'il y en ait d'autres mais ce sont ceux que j'ai vus pour le moment et puis les autres sont sans doute plus ou moins marqués et correspondent peut-être aussi à des variations dérivées de ces trois là déjà.
Revenir en haut Aller en bas
http://phoenixjewel.skyrock.com
Elhea
Archer émérite
Archer émérite


Féminin
Nombre de messages : 599
Age : 21
Localisation : Dans les branches d'un arbre près de l'Oeil d'Otolep.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Le pacte des Marchombres, La Horde du Contrevent
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Lun 1 Fév 2010 - 18:56

Eleyra Leina a écrit:
Tu sais, je crois que la solution, c'est de progresser à son rythme, mais de "fermer sa gueule"

C'est un peu ça... mais sans tomber dans l'excès.
Je sens que je vais raconter ma vie là... alors en spoiler, pour ceux que la question intéresse (y'a intérêt que ça intéresse quelqu'un parce que j'ai mis du temps à écrire tout ça moi ! )

Spoiler:
 

Mes défauts...
Je n'ai pas encore demandé à des amis.
Mais j'en connais :
D'abord, je suis trop, beaucoup trop bavarde.
J'ai tendance à raconter ma vie, dire des trucs inutiles. Avec mes amies, aucun problème. Mais certaines personnes se moquent de moi dans mon dos, je m'en rends bien compte. Non, en fait, ça fait juste une semaine que je m'en rends vraiment compte. Que je me rends compte que certaines personnes que j'estimais sont hypocrites à ce point... mais on parle de MES défauts ici
Ce défaut là, il fait partie de moi. Mais il faudrait qu'il soit un peu moins important, que j'arrive à parler moins, à dire moins de choses à tout le monde. Il faudrait le réduire. (voilà le mot que je trouvais pas ! )

Je suis aussi parfois trop naïve. Ou alors je pense clairement mais j'agis naïvement. J'accorde un peu de confiance trop vite, je me laisse faire en croyant que les gens sont aussi sincères que moi. Mais non. (la plupart du temps c'est juste entre amies, pour rigoler ("ferme les yeux" etc)... mais de temps en temps c'est plus grave, et après je m'en veux de m'être laissée avoir si facilement. Même si en général je sais que ça ne va pas aller, mais je le fais quand même ).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.   Aujourd'hui à 5:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos défauts, parce qu'il est bon d'en avoir conscience.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parce que un brony se doit d'avoir la classe de temps en temps.
» Les "défauts" de Rocky
» Parce qu'après tout, c'est aussi des créatures chaotique...
» Qualités vs défauts des personnages de Mentalist
» Comment corriger les défauts sur vos créations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Nous, et les Autres :: Connais-toi toi-même-
Sauter vers: