La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Au plus profond de soi-même.

Aller en bas 
AuteurMessage
Leslie
Danseur de la falaise
Danseur de la falaise
Leslie

Féminin
Nombre de messages : 1487
Age : 22
Localisation : Ailleurs.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Waw... Euh... Pour commencer, tous les livres de Pierre Bottero sans exception... Et puis après, il y en a vraiment trop.
Date d'inscription : 28/04/2008

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 13:48

Voila, j'ouvre un sujet...
J'ai longuement hésité à poster dans "Le hara", et puis je me suis dit que ça n'avait pas vraiment grand-chose à voir. (Voire pas du tout)
Et si je me suis trompée, veuilllez m'excuser, chères admins et modos sadiques.

Juste une expérience vécue hier, qui, je pense, vous est plutôt lointaine, ien que familière.
Récitation d'une poésie devant une classe.
J'en tremblais de peur et d'angoisse bêtement, mais je suis comme ça...
Je prononce les premiers mots, et là, je découvre... Une autre bulle, comme un autre monde. Je m'y réfugie. Et je peux poursuivre ma poésie, regarder les autres dans les yeux, je ne suis pas vraiment là.
Je suis tout au fond de moi.
J'ai l'impression, presque, de m'éloigner de mon corps, de plonger plus profond en moi-même. Tout d'un coup, je ne m'entends plus prononcer la poésie, et pourtant je sais que je suis entrain de le faire.
Je suis imperméable aux sensations, et pourtant je vois tout, j'entends tout.
Puis, c'est fini, je me sens expulsée de moi-même et je retrouve ma place.

Etrange.
C'était la première fois qu'il m'arrivait quelque chose comme ça, et, je l'avoue, c'est assez perturbant...

*Relis son message*
Wolala...
Désolée si vous ne me comprenez pas... Je me suis très mal exprimée.

Bref. Avez-vous déja ressenti une sensation proche de celle-là ?
Revenir en haut Aller en bas
http://capture-this-time.skyrock.com
Eleyra Leina
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
Eleyra Leina

Féminin
Nombre de messages : 4534
Age : 27
Localisation : Llewanda
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, La Moïra, Les Royaumes du Nord
Date d'inscription : 04/04/2008

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 13:59

Je crois que je vois ce que tu veux dire. Je n'en suis pas persuadée mais il me semble.

Il m'est déjà arrivé, en regardant un torrent, une cascade, de me laisser porter par le courant, rien qu'en le regardant.
Ou tout simplement en fermant les yeux à écouter le vent.
Lorsqu'on me parle à ces moments, je réponds même si je n'en ai aucune envie, mais je n'ai pas vraiment l'impression de parler par moi-même. Comme si les lèvres qui bougeaient n'étaient pas les miennes. La voix, celle d'une étrangère. C'est très étrange.
Je suis dans une bulle, une bulle où je me sens bien, en paix. Et lorsqu'on en sort c'est... amer.

Il peut m'arriver la même chose en lisant, en jouant de la musique, ou tout simplement en l'écoutant.

J'espère avoir pu répondre un minimum à ta question Au plus profond de soi-même. 311797

_________________
Au plus profond de soi-même. 936430Panthre
Eleyra,
Fille du Vent et de la Nuit
Esprit des Tempêtes

Artiste des Possibles
Ayant la chance d'avoir l'unique et la génialissime Elurían Aeglir comme aide de camp
Première conseillère et juge suprême de la SABIA
Designer en chef du mobilier haut de gamme chez Soriamh & Cie
Co-présidente de la LPDFB...
Secrétaire Réciproque et Démone Emissaire de Miaou Til' Plume
Revenir en haut Aller en bas
Leslie
Danseur de la falaise
Danseur de la falaise
Leslie

Féminin
Nombre de messages : 1487
Age : 22
Localisation : Ailleurs.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Waw... Euh... Pour commencer, tous les livres de Pierre Bottero sans exception... Et puis après, il y en a vraiment trop.
Date d'inscription : 28/04/2008

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 14:01

C'est exactement ça... =)

Enfait, je ne sais pas vraiment pourquoi j'ai posté ce topic, mais je trouvais ça tellement étrange... xD.

Bref. Merci de ta réponse, et heureuse que l'on m'ait comprise !
Revenir en haut Aller en bas
http://capture-this-time.skyrock.com
Eya
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe
Eya

Féminin
Nombre de messages : 794
Age : 26
Localisation : Gwendalavir
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 27/10/2008

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeMar 8 Déc 2009 - 15:36

Lesl' Je pense t'avoir compris je pense ...
Justement en théatre vendredi, on travailler sur la mémoire affective . Le prof nous fait nous allongerz, nous détendre une musique bien sympa, douce, avec des bruits d'oiseaux et tout le tralala ...
Il commence par la Joie, je snes bien le sourire se dessiner, parce que je me souviens de mes moment heureux, puis la colere, j'arc mon corps tendue a l'extreme avec les poings sérrés, je me souviens. On arrive au remords, quelques larmes coulent meme. Mais pourtant je sais ce que je fais, je sais que je me rappelle, je sais que je suis dans la salle.

Et puis le derniers sentiments, la tristesse. Premiere pensée pour Pierre, les larms coulent et puis je ne sait comment je bloque le tout. J'ai eu comme un moment d'abscence. Je n'étais plus dans la salle, je n'avais pas consciences des autres, je n'entendais plus la musique, ni le prof. J'ai eu une abscence je crois bien . J'étais seule, mais j'ai bloquer cette tristesse . Le proffeseur a du venir me secouer pour que je sorte de ma " transe " . Je regarde autour de moi et tout le monde est deja debout . Ils ont dit que je plasmodier je ne sais quoi .

Je ne sais pas si c'est cela le hara, mais je peux assusere que durant ce monet j'étais avec moi-meme dans un autre monde, dans mon moi intérieur, que je filtrait mes émotions et mes larmes . C'est comme ci je m'étais deconnectée.

Voila .=]
Revenir en haut Aller en bas
Magali
Frontalier aguerri
Frontalier aguerri
Magali

Féminin
Nombre de messages : 475
Age : 22
Localisation : En exploration de la Forêt Maison des Petits
Groupe : Frontalier
Livre préféré : Ceux de Pierre Bottero, Patrick Rothfuss, Tolkien, Timothée de Tombelle, J.K. Rowling, Hugo, Stendhal... et combien d'autres encore.
Date d'inscription : 22/06/2009

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeMar 8 Déc 2009 - 18:53

Ça m'est déjà arrivé aussi.

En fait, ça m'arrive quand je chante. Pas à chaque fois, mais il y a des moments où je me rends compte que je ne pensais plus du tout à mes paroles, et je me demande si j'ai chanté ou non... Au plus profond de soi-même. 394131
Ça m'arrivait le plus souvent quand je faisais de la chorale, maintenant je n'ai plus trop l'occasion de chanter..
Après ces temps où-je-ne-suis-plus-vraiment-là, je ne sais plus du tout à quoi je pensais !
Mais pendant, je sais que je me sens extraordinairement bien, et qu'il n'y a plus rien à part moi et... Je ne sais pas, le bonheur peut-être ? =)

Citation :
Et lorsqu'on en sort c'est... amer.
Moi, lorsque que j'en sors, c'est plutôt l'étonnement qui domine. Je ne sais plus du tout ce que je viens de faire, alors...
La seule chose dont je me souviens, c'est de plus avoir été là pendant quelques secondes ^^


Voilà, j'espère avoir répondu à ta question :)


Dernière édition par Magali le Sam 16 Fév 2013 - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leslie
Danseur de la falaise
Danseur de la falaise
Leslie

Féminin
Nombre de messages : 1487
Age : 22
Localisation : Ailleurs.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Waw... Euh... Pour commencer, tous les livres de Pierre Bottero sans exception... Et puis après, il y en a vraiment trop.
Date d'inscription : 28/04/2008

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeMar 8 Déc 2009 - 18:58

=)...

Vous avez si bien expliqué ça que ça me praît tout à fait normal xD.

Et... Quand je chante, aussi. Pareil. Comme expulsée dans un autre moi absent...
Bref.

Ca doit être vraiment... Génial mais bouleversant, cette expérience au théâtre... Non ?

Merci d'avoir répondu !
(Ca m'éclaire... =D)
Revenir en haut Aller en bas
http://capture-this-time.skyrock.com
Zephyr
Curieux
Curieux
Zephyr

Masculin
Nombre de messages : 85
Age : 24
Localisation : Ailleurs
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Beaucoup.
Date d'inscription : 12/11/2009

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeMar 8 Déc 2009 - 21:46

Moi de même, moi de même...
Ecoutant de la musique, rêvant d'être ailleurs, écrivant, mais je n'ai pas l'impression de rentrer dans une bulle. Plutôt d'en sortir. Comme s'échapper ailleurs, dans les vents. J'oublie tout ce qui m'entoure, et ce à quoi je pense prend une indicible clarté (je pense surtout à des évènements, des situations, imaginaires ou improbables) comme si je Vivais les évènements.

Par contre, la sensation d'après n'est ni l'amertume ni l'étonnement, plutôt le regret. Et j'en perd mon "masque" que j'adopte un peu avec tout le monde... C'est à dire que je ni divulgue pas mes pensées, et utilise un vocabulaire...Restreint? Enfin, je me place un peu dans ce qu'attendent les autres. Peu.

Je pense, moi aussi, n'avoir pas été très clair x)
Revenir en haut Aller en bas
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
Aethera

Féminin
Nombre de messages : 4263
Age : 26
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeSam 12 Déc 2009 - 11:58

Vous parlez du chant, ça me rappelle quelque chose Au plus profond de soi-même. 394131 ...

Je me souviens très bien. C'était il y a cinq ou six ans déjà, à la chorale. Océane et moi chantions Fais Comme l'Oiseau, toutes les deux, pour un concert. Deux voix, morceau magnifique aux harmonies qui s'emmêlent.
Nous nous tenons face à face et nous chantons. Mais tout s'efface. Il n'y a plus de public, il n'y a plus rien. Je regarde Océane sans la voir vraiment. Je chante sans vraiment en avoir conscience, comme si la voix qui s'élevait n'était pas la mienne.

Et puis, à la fin du morceau, je tremble, je chancelle, et si on ne m'avait pas soutenue, je crois que je serais tombée.

Etrange, hein ?

Je ne sais pas vraiment où j'étais, à ce moment. Peut-être en moi. Peut-être hors de moi. C'est tout de même trop loin pour que je puisse réellement y réfléchir.

Une question me taraude tout de même : pourquoi la musique ? Serait-ce les vibrations ? L'émotion qui s'en dégage et qui nous rapproche de nous-mêmes ? Les musico-thérapeutes font des merveilles, paraît-il. Certains arrivent même à faire pousser des plantes trois fois plus vite simplement en ayant trouvé la note juste, celle qui entre en vibration avec l'essence de la plante.

Je vais y penser.

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Océane
Membre de la Famille
Membre de la Famille
Océane

Féminin
Nombre de messages : 227
Age : 25
Localisation : viarmes, magnifique petit village paumé dans le 95 !!
Groupe : Membre des Familles
Livre préféré : Zouck, La Vie extraordinaire des gens ordinaires, Le Pacte des marchombres, Amies à vie
Date d'inscription : 17/01/2009

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeDim 13 Déc 2009 - 19:04

Laure, je...

* essuie ses larmes et tente de calmer ce rire*

Avant de lire les deux dernières réponses, avant de Te lire, je me suis dit : "Quand je chante avec Laure. Quand nos voix ne sont plus qu'une capables de tout. Quand on chante, juste pour chanter. Quand je suis moi et tellement plus. "


Et là je tombe sur mon nom.
Laure mais que fais-tu de moi ?
Mis à part une flaque salée et dégoulinante.
Je..je...
je t'Aime.

Merci Leslie.
Si tu as conscience de ce que tu viens de m'offrir sans le savoir.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Arya
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
Arya

Féminin
Nombre de messages : 203
Age : 22
Localisation : Là où je peux Rêver et lire en toute tranquilité...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : L'Héritage, la Quête d'Ewilan, les Chevaliers d'Emeraude, et la saga de Stephenie Meyer :) (J'aime beaucoup aussi Chroniques des Temps Obscurs ^^)
Date d'inscription : 18/12/2009

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeLun 21 Déc 2009 - 18:31

Lire ce topic me rassure fortement...
Car je m'apperçois que je ne suis plus la seule à qui ça arrive... Avant, quand j'en parlais, tout le monde me prenais un peu pour une folle en fait Au plus profond de soi-même. 646928

Souvent, quand je lis:
Je viens juste de prendre mon livre, je commence à lire, et en même temps je pense à autre chose...
Et au bout d'un certain temps, j'ai l'impression d'être complètement rentrée dans ce livre. Dans une bulle.
Ma mère m'appelle pour me dire que le dîner est prêt.
Je réponds "oui" (selon ce que me dit ma mère, moi, je ne m'en souviens pas).
Au bout d'un moment, ma mère en a mare d'attendre et viens me chercher dans ma chambre.
-Sophie! ça fait 30 minutes que je te dit que le repas est prêt!
-Déjà?!
-Tu me répondais "oui" à chaque fois!! Aller, descend.

A chaque fois, je ressens de la colère. La Colère envers ma mère qui m'a "enlevée" de ma bulle de plaisir.

Etrange? Je ne trouve pas. Merveilleux? Oui Au plus profond de soi-même. 460171

Je ne sais pas si c'est exactement ce que vous ressentez, mais j'ai l'impression que tous nos messages se rapportent à la même chose, mais vus différemment (Mais ce n'est que mon avis, et je peu me tromper :p)
Revenir en haut Aller en bas
http://xxx-apostrophe-xxx.skyrock.com/
Mira
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
Mira

Féminin
Nombre de messages : 180
Age : 23
Localisation : Les Yvelines, mais plus souvent dans mes rêves.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres.
Date d'inscription : 09/02/2009

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeLun 21 Déc 2009 - 19:08

Arya, d'apres ma mere je fais la meme chose. Sauf qu'elle s'enerve plus vite. Pourtant, je ne m'en souviens pas non plus!

Je ne sais pas si c'estla meme chose pour vous. Ca m'arrive parfois quand je regarde par la fenetre, ou que j'ecoute de la musique, mais... J'ai pas l'impression d'etre moi meme. Au contraire, j'ai l'impression de me perdre. Dans cette bulle, dans l'histoire, dans les sons et les couleurs. Je ne suis plus la, je ne suis plus moi... Et c'est dur de me retrouver. Je suis completement desorienté.
Enfin, ca depend. Parfois je regette la paix, parfois j'ai un peu peur: l'impression de partir plus loin a chaque fois, ne pas savoir comment rester.
Pourtant, c'est beau. Au plus profond de soi-même. 394131
Revenir en haut Aller en bas
Hina
Curieux
Curieux
Hina

Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 24
Localisation : Au delà des Etoiles, au delà de la Nuit.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres.
Date d'inscription : 22/12/2009

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeMar 29 Déc 2009 - 12:15

Mira.. Si je peux te donner un "conseil", se serait... Lorsque sa t'arrive encore une fois... N'ais pas peur, car tu "reviendras" toujours... Alors, profite de ces instants là Au plus profond de soi-même. 64812
Revenir en haut Aller en bas
Soyael
Fils du Vent
Fils du Vent
Soyael

Masculin
Nombre de messages : 612
Age : 22
Localisation : Là où on ne m'attends pas, là où je serais accepté et où je continuerais mon apprentissage.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : J'ai encore tant à découvrir que je ne sais pas. Mais là comme ça le pacte des marchombres. Et d'autres.
Date d'inscription : 19/10/2010

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeSam 19 Fév 2011 - 11:06

C'est superbe toutes vos réponses....
Pour ma part, il y a des moments où je me perds, je ne bouge plus, je ne regarde rien et je ne fais plus trop attetion au monde extérieur. Il me semble que pour vous, c'est beaucoup plus puissant... Bon, je vais repartir faire un tour vers mon corps et trouver cette sensation! (Oui je sais je suis zarb de temps en temps...
Revenir en haut Aller en bas
Aziliz
Champion de cueillette, mention framboises
Champion de cueillette, mention framboises
Aziliz

Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 28
Localisation : Au détour d'une ligne
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana, le Voleur de chouchous, et d'autres
Date d'inscription : 23/12/2010

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeDim 20 Fév 2011 - 15:24

Je crois que ça nous est tous arrivé au moins une fois, mais je pense qu'on peut ne pas en avoir réellement conscience.
La première fois que ça m'est arrivé, je lisais Ellana sur le fauteuil du salon et ma mère est venue me secouer complètement inquiète parce que je passais du rire au larmes, que je ne l'entendais pas et que j'étais complètement fermée à ce qui m'entourait. J'ai eu le temps de lire jusqu'à l'épisode du chariot... Honnêtement, si ma mère ne me l'avait pas dit, ne m'avais pas réveillé et raconté l'histoire, j'aurai eu l'impression d'avoir juste rêvé. Puis j'aurais relu le livre et je me serais dit "c'est bizarre, ça ressemble à mon rêve mais c'est tout"

Je pense que cet état est proche de ce qu'on appelle par chez nous le sommeil alpha (sommeil apparent du corps alors que l'esprit reste actif). Je l'ai pratiqué souvent et au bout d'un certain temps on peut se sentir bouger sans bouger réellement. On finit par bouger en esprit, dans un ailleurs.

Pourtant je pense que c'est relativement différent quand même puisque le corps n'est pas en veille totale (on peut parler, bouger, sans s'en rendre compte). C'est peut-être même l'inverse : l'esprit est en état de veille apparente, pourtant il continue d'agir dans un ailleurs.
Cela m'est arrivé souvent, mais les deux fois les plus marquantes ne sont pas arrivées en chantant ^^°
La première fois, j'étais à un festival de jeux et je me suis totalement perdu dans le regard d'un inconnu. On continuait de jouer tous les deux, et pourtant j'avais la sensation d'être dans un autre monde en train de lui parler sans utiliser de mots, juste en modifiant le décor, l'ailleurs.
La seconde fois, j'étais en train d'écrire. Je me suis tellement laissé prendre à mon texte que je me suis littéralement retrouvée dans mes mots : je pouvais voir le monde de mes personnages, leurs actions et des détails que je n'avais même pas imaginé...
C'est assez troublant sur le moment, mais c'est une sensation agréable.

Quand au retour, je ne le trouve pas amer. C'est comme si un explorateur découvrait un monde secret, qu'il revenait chez lui pour en protéger l'intégrité. Il ne dévoile rien sur ce monde pour que les gens n'aillent pas le visiter et le dénaturer, mais il est obligé de revenir puisque s'il disparaissait, les gens le chercheraient et finiraient par trouver ce monde et le dénaturer...
Personnellement, je me contente de savourer ces moments, de les revivre (pas revivre ce qui s'est réellement passé dans ce monde mais ce que j'ai ressenti dans l'autre).

Etonnament, il m'est venu l'idée que ce monde qu'on entre-aperçoit et qui n'est qu'un monde de sensations, de pensées et d'émotions, propre à chacun serait le monde d'après... Ce qui nous attends après la vie. Et quelque part je trouve ça réconfortant puisque s'il est personnel à chacun, il y a quand même des liens avec ceux des autres, ce qui signifierai que l'on pourrait éventuellement retrouver dans ces mondes des images réelles ou non de personnes ou personnages appréciées...
Mais je m'éloigne du sujet.

Pour revenir à nos moutons, j'aurais une question :
Lorsque vous faîtes ce voyage, percevez vous quelque chose ? Une sensation, une image ? Ou bien ne percevez vous que votre état interne ?
Revenir en haut Aller en bas
http://lailleurs.uniterre.com
Nour
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe
Nour

Féminin
Nombre de messages : 734
Localisation : Sur le chemin de la Vie
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Bottero, Damasio, Tolkien...
Date d'inscription : 17/12/2010

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: au plus profond de soi-même   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeDim 20 Fév 2011 - 16:18

La première fois que ça m'est arrivée, je lisais un livre, il s'est passé quelque chose, une absence. De retour, je ne me souvenais de rien pas même de ce que j'étais en train de lire. ça m'a un peu perturbée mais je n'ai pas trouvé ça étrange sur le coup. C'est la seule ou c'est arrivée avec un livre.

Sinon, c'est le matin dans le bus en écoutant de la musique, tout devient flou, très loin. Après quand je suis arrivée à destination et que l'on me demande si j'ai fait un bon trajet, je ne me souviens de rien, même pas d'être arrivée.
Je me suis demandée si je n'avais pas Alzeihmer Au plus profond de soi-même. 153451 mais ce topic me prouve que je ne suis pas la seule à qui cela arrive. C'est plutôt rassurant. Au plus profond de soi-même. 64812


Citation :
Lorsque vous faîtes ce voyage, percevez vous quelque chose ? Une sensation, une image ? Ou bien ne percevez vous que votre état interne ?

Quand je suis "partie", je ressens une sensation de bien-être très intense. Parfois, il y a des images mais ce sont des flash de couleurs souvent les même d'ailleurs : jaune, rouge, bleu, noir et blanc... Elles sont mélangées.


Citation :
mais je pense qu'on peut ne pas en avoir réellement conscience.

Je suis d'accord avec ça, on n'en s'en rend compte qu'après coup.
Revenir en haut Aller en bas
Kaiwen
Curieux
Curieux
Kaiwen

Masculin
Nombre de messages : 72
Age : 27
Localisation : Par delà les nuages je me laisse porter, soufflé par mon imagination, j'ai trouvé ma porte.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Les livres de Pierre Bottero
Date d'inscription : 13/02/2011

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeDim 20 Fév 2011 - 20:57

Il m'est arrivé une expérience tout à fait semblable... bien que plus dangereuse mais tout aussi envoutante.

Je n'avais pas encore l'age de comprendre le sens du mot suicide, et encore moins de le penser.

J'étais donc en colonie de vacances, mes chers parents m'y ont envoyé pendant des années, quand cela s'est produit. Nous faisions une randonnée prêt de la mer.
En longeant cette magnifique étendu d'eau je me voyais voyager par delà les mers et les océans à bord d'un splendide voilier, porté par le vent. Puis nous avons continué, marcher encore et encore.
Nous sommes arrivé en haut d'une gigantesque falaise, vertigineuse et sens cesse balayée par le vent ou encore titillée par les vagues.

Un oiseau s'envole.
Je le regarde dans ses gestes. Le déploiement de ses ailes blanches, il flotte, dans un monde qui semble être à porté de main.

Mes yeux croisent alors un autre oiseau que le suit.
Libre.
Harmonie.
Je n'avais d'yeux que pour ces êtres qui semblaient détenir tout se que je cherchais. A cette age nous n'avons pas conscience du danger, du moins...
C'est lentement que je me suis éloigné du groupe et des moniteurs pour suivre le vole de ces oiseaux majestueux.

Un pas après l'autre je me suis approché de cette falaise. Le point culminant d'un voyage vers le lointain.
Vers cette vaste ligne d'horizon, deux bleus se mélangent et quelques taches peuple cette étendue...
Le regard droit, la tête dans les cieux, je me suis approché, encore et encore, toujours plus prêt. Puis...
Un cri.
Suivi d'autres.
Il semble que l'on appelle, mais mon esprit refuse et se dérobe.
Mon corps ne me répond plus, comme si je n'habitais plus ce réceptacle. Le monde est tellement plus beau vu de là haut...
Encore un pas.
Quelqu'un s'approche en courant.
Le vide s'ouvre devant moi.
Mes bras s'écartent, je me déploie.
Mes ailes ne s'ouvrent pas, mais un appel raisonne.
Le vent me souffle de douces paroles...
Encore un pas...
Une main m'attrape durement à l'épaule. Une autre sert mon bras et me tire vers l'arrière.
Je résiste.
J'essaie.
Soudain je sens mon cœur battre de plus en plus fort. Mes yeux se voilent de larmes. Je reprends peu à peu le contrôle de mon corps.
Je réintègre ce réceptacle avec violence et je m'effondre dans les bras de cette personne qui vient sans nul doute de me sauver la vie...
Le souffle court, le cœur martelant ma poitrine, cette sensation de ne plus être Homme, les émotions créées par cette impression de intense légèreté, sont tout se qu'il me reste de cette scène.

Ces souvenirs se sont encrés en moi au moment même où mon âme à réintégré ce corps. Jamais je n'oublierai se qu'il s'est passé ce jour là. Les sensations qui s'étaient infiltrées en moi...
C'était un sacré souvenir de colonie que les moniteurs se sont empressé de dire à mes parents... une boule dans le ventre, ils avaient écouté le sauveur, portant sur moi un regard lourd, tendre, mais lourd d'une nouvelle émotion...
Peur pour l'avenir.

Cela fait maintenant plus de dix ans que cet événement s'est passé, mais je garde le sourire et je continue d'imaginer qu'il m'aurait sans doute été possible de prendre mon envol.
Voler.
Et rejoindre ce vaste ciel que j'aime tant.

Impression et sensation, la mort n'avait pas sa place, seule la vie comptait dans ma petite tête. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Camille
Curieux
Curieux
Camille

Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 23
Localisation : La Forêt Maison des Petits
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Harry Potter / Ewilan / Ellana...
Date d'inscription : 20/02/2011

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeMer 23 Fév 2011 - 17:39

c'est marrant que vous parliez de ça, parce que justement, ce genre de transe, je connais...
ça m'arrive tres souvent, par exemple, qd je prend la parole en classe (je pense que ds ce cas precis c plutot de la timidité), ou tout simplement qd je me perds ds ms pensés (c le + courant).
mais cela m arrive aussi, et de façon bcp plus intense, qd je lis. je peux prendre l exemple d'Harry Potter: qd je lisais, je me perdais ds un autre monde, je perdais tout contact avec la réalité, je lisais avec frénésie, sans pouvoir m arrêter... je ne me rendais ps compte du tps qui passait...et je n entendais rien de ce qu il se passait autours de moi... et qd j avais fini le livre, je me sentais vidée, j avais du mal a reprendre contact avec la réalité.
ça a été la meme chose avec les livres de Pierre Bottero.

et ls parents qui crient "a table!", sans obtenir de réponse, je connais aussi, ca m arrive tt le tps qd je lis... XD Au plus profond de soi-même. 64812

EDIT SZYRA : attention Camille, pas de langage sms s'il te plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Eledhwen
Curieux
Curieux
Eledhwen

Féminin
Nombre de messages : 67
Age : 22
Localisation : Ailleurs.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tout Bottero, L'Etranger de Camus, Sur la Route de Jack Kerouac, L'Attrape-coeurs de Salinger, L'Ecume des Jours de Vian
Date d'inscription : 29/11/2010

Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitimeSam 16 Avr 2011 - 23:20

C'est quelque chose qui m'est très couramment arrivé d'aussi loin que remonte mes souvenirs.
Par exemple, je me rappelle que quand j'étais toute petite il y a des moments où tout devenait flou alors que je parlais à quelqu'un ou que je marchais. J'étais comme hypnotisée et mes jambes avançaient toutes seules, ou mes paroles étaient comme dictées par mon subconscient.
Ou bien, certains soirs, lorsque je suis allongée dans mon lit, j'ai l'impression de quitter mon corps. Je le ressens physiquement: je sens, très légèrement, que mon âme s'échappe, comme si sans bouger physiquement, mon âme s'agitait en moi, de la même manière que nous le ferions pour sortir d'une prison lorsque nous sommes allongés. Ensuite mes pensées dérivent et je me rends souvent compte qu'il s'est écoulé pas mal de temps. C'est assez flippant je vous l'accorde. ^^
Cela arrive également alors que je lis, je chante, j'écoute de la musique, que je me promène ou bien que je réfléchis. C'est comme si l'esprit se séparait de l'enveloppe charnelle pour voyager.
Une de ces fois m'a notamment marquée: je m'étais endormie, un livre à la main et la lumière allumée, sans mon corset. Le lendemain matin, je me réveille avec mon corset, le livre posé à côté de mon lit et la lumière éteinte. Je vais alors demander à ma mère si elle m'avait fait enfiler ce corset, mais celle-ci répond que c'est moi qui me suis levée, à sa demande, et qui suis allée le mettre pour me recoucher ensuite. Quand je lui ai dit que je ne me rappelais de rien, elle m'a dit qu'effectivement, je n'avais pas l'air vraiment réveillée. Que je tenais plus du zombie que de l'être humain.
Bref je vais arrêter de vous embêter avec mon racontage de vie. Au plus profond de soi-même. 454373

Ce que je voulais surtout dire, c'est que ce principe à une importance primordiale dans la religion boudhiste par exemple. Les grands maîtres s'entraînent énormément à ça. Un jour, un Maître de Karaté m'a dit que nous avions tous en nous-même cette capacité: nous pouvons réussir à séparer notre esprit de notre corps, en y croyant d'abord soi-même, et en le faisant d'une manière naturelle. Nous avons ce pouvoir instinctif en nous, il faut juste de l'entraînement pour parvenir à le contrôler. Cela nous donne à peu près les mêmes sensations que lorsque nous rêvons. Sortir de notre enveloppe corporelle, c'est à peu près ce que nous avons tous fait au moins une fois; comme une espèce de méditation. Une certaine ambiance, un environnement, une musique ou une action dans laquelle nous nous sentons en harmonie avec nous-même, nous aide à ce que cela devienne plus facile et plus naturel. C'est d'une certaine manière la cause des "absences" dont nous parlons ici. Si nous nous entraînons souvent, de cette manière nous pourrions réussir à voler.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Au plus profond de soi-même. Empty
MessageSujet: Re: Au plus profond de soi-même.   Au plus profond de soi-même. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Au plus profond de soi-même.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bauchau, Henry] Les Vallées du bonheur profond
» Col bénitier ,décolleté trop profond
» Bleu profond en bord de mer...
» D'un bleu profond...
» Les abréviations photographiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Le Monde et les Energies :: Les énergies intérieures-
Sauter vers: