La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Être Normal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sinae
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 22
Localisation : au creux d'une melodie mon ame s'enfuit...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Zouk, tour b2
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Être Normal.   Dim 14 Mar 2010 - 19:52

Une petite question

retient mon attention

Oh membre du forum

repondez comme un seule homme

XD envie de faire rimer


\/oila la question
repondez y avec attention


Qu'est-ce la normalitée

Et qu'est-ce qu'etre anormal





Bn d'accord sa fait 2 question mais bon allons y

5.\/.l°
Revenir en haut Aller en bas
Léviatemps
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 22
Localisation : Sur Terre.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le pacte des Marchombres, tous les livres de Pierre Bottero
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Être Normal.   Dim 20 Fév 2011 - 19:10

Bonjour sinae :)

Ce sujet est très philosophique.....Je répondrais donc par des phrases assez complexes O.O .
Tout d'abord , la normalité est une convention sociale , un fondement sur lequel repose toutes les civilisations .
Un norme , à mon avis , est un signe de médiocrité extrême de l'esprit humain .
Des exemples marquants : La persécution des homosexuels parceque leur sexualité est différente , ou encore les "intellos" isoler du reste des jeunes tout simplement parcequ'ils ont des bonne notes .
Ils ne sont pas dans la norme , donc ils sont exclus .
La normalité est un concept absurde qui cache une vérité sous-jacente : chaque individu est libre d'être ce qu'il est , et ce n'est pas à le société de lui dicter ce qu'elle veut qu'il soit .
La normalité , la moyenne , sont des barrières et des frontières à légalité et à la liberté .

Etre anormal , c'est une sorte de liberté . C'est être soi , en somme . Mais cela entraîne le plus souvent une solitude , car très peu de gens acceptent ceux qui sont " différents ". Donc la plupart des gens de nos jours portent des masques .

J'espère t'avoir aidé quelque peu ,

Sarah :)


Revenir en haut Aller en bas
Nour
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 734
Localisation : Sur le chemin de la Vie
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Bottero, Damasio, Tolkien...
Date d'inscription : 17/12/2010

MessageSujet: normal ??????   Dim 20 Fév 2011 - 19:28

Salut Sinae

Selon moi, il n'y a ni normalité ni anormalité.
Il y a les gens et le monde.

On est ce que l'on est
Ni plus ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
Kaiwen
Curieux
Curieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 72
Age : 26
Localisation : Par delà les nuages je me laisse porter, soufflé par mon imagination, j'ai trouvé ma porte.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Les livres de Pierre Bottero
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Être Normal.   Dim 20 Fév 2011 - 20:14

La normalité... une des grandes questions de ce monde : qu'est ce que la normalité ?

Et bien je dirais que c'est avant toute chose un jugement que l'on applique presque tout le temps et a presque tout le monde, consciemment ou non. Il est difficile de définir avec exactitude le mot normalité car la société nous oblige et tend à nous rendre tous identiques, donc "normal".

Le problème c'est que les individus ont du mal à trouver leur place, à se faire une place parmi ceux qui les considèrent comme "anormaux".

Prenons un exemple simple mentionné par Léviatemps : "l'intello" de la classe. Le seul, l'unique parmi le groupe à sortir du lot par ses performances. De part ses différences il sera rejeter, gentillement parfois, ou sèchement et même avec violence dans des cas plus rares. Pourquoi ? Simplement car il est "anormal" au reste de sa classe.

Certaine personne accepte et comprenne qu'il n'y a aucune "anormalité" à être "intello". Simplement un jugement hâtif et inconsidéré poussé par le fait que les différences font peur, donc nous les tenons à distance.

La normalité est une sorte de rangement humain que les gens font sans s'en rendre compte, qui influence leur façon d'être et d'appréhender, donc de vivre avec les différences.

Sources d'enrichissement, ces personnes dites "anormales" devraient tendre à rendre la population plus apte à voir la réalité en face : NOUS SOMMES DE PLUS EN PLUS DE SIMPLE MOUTON.

Oui de simple mouton dont le berger est la Société et le chien de berger n'est autre que les différentes marques et produits de notre vie de tous les jours...

Tendre vers l'individualisme est se qu'il nous reste de mieux à faire. Et c'est aussi se que je recherche parmi les gens que je croise......

Trop de gens identiques, trop de gens pareils, trop de gens "normaux"...

Nous sommes amener à se dire que nous sommes normaux parmi les anormaux, mais ne sommes nous pas plutôt les anormaux parmi les normaux ?
Cette seule phrase, oui cette question a t elle réellement un sens ?

Elle ne devrait même pas se poser... Qui sommes nous pour juger ?

Kaiwen.
Revenir en haut Aller en bas
Alyanna
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 142
Age : 25
Localisation : Demande à Dame Lune...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Les Âmes Croisées
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Être Normal.   Dim 20 Fév 2011 - 21:15

La normalité, c'est un gigantesque panneau scintillant, superficiel, qui donne la sensation à bon nombre de personnes qu'ils suivent une route acceptable et acceptée par la société actuelle.

Nous sommes tous différents et heureusement, donc nous n'avons pas tous la même vision de cette "normalité". Je dirais que, malheureusement, cette "normalité" a été forgée aux feux des préjugés et éloignent ceux qui ne rentrent pas dans cette case réductrice.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wolfheart.skyblog.com
Eleyra Leina
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4531
Age : 25
Localisation : Llewanda
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, La Moïra, Les Royaumes du Nord
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Être Normal.   Dim 20 Fév 2011 - 22:29

La "normalité" pour moi n'a aucun sens.

Je crois que ce qu'on appelle la "normalité" est définie par ce que sont la "majorité" des gens, en gros c'est une moyenne.
La moyenne/majorité des hommes mesure 1m75 et la moyenne/majorité des femmes mesure 1m63.
(PS : faut quand même que je fasse remarquer ça, quand on tape "taille moyenne" sur google on tombe sur "taille moyenne du pénis" c'est quand même affligeant )
Résultat, tous ceux qui sont plus petits, plus grands, sont considérés comme "anormaux".

Donc en gros la "normalité" est définie par la moyenne ou la "majorité" ce qui revient au même.
Tous ceux qui sortent de cette moyenne sont définis par "anormaux".

Sauf que cette "normalité" n'a aucun sens parce que nous sommes tous différents.
Et que si tout le monde était "normal" nous serions tous identiques.

Est-ce qu'on existe si on est le même que tous les autres ?
Pas vraiment

Avez-vous envie d'être semblable à tous les autres ? Moi non.
Il faut cultiver cette différence.
Ce sont nos différences qui font nos forces (ou nos faiblesses mais le tout est de parvenir à en faire des forces).

Et lorsque cette différence peut être diminuée pour entrer dans la "norme", il ne faut pas la diminuer pour être "comme tout le monde" mais au contraire l'assumer. Pas forcément la crier sur tous les toits mais l'assumer, en faire une force.
De toute façon nos "anormalités" sont là, impossible de les nier. Alors au lieu de taire une partie de soi, de nier une partie de nous, il faut au contraire les assumer et les utiliser comme des forces.


PS : je me permet d'éditer ton titre et de déplacer le topic à l'endroit approprié

_________________

Eleyra,
Fille du Vent et de la Nuit
Esprit des Tempêtes

Artiste des Possibles
Ayant la chance d'avoir l'unique et la génialissime Elurían Aeglir comme aide de camp
Première conseillère et juge suprême de la SABIA
Designer en chef du mobilier haut de gamme chez Soriamh & Cie
Co-présidente de la LPDFB...
Secrétaire Réciproque et Démone Emissaire de Miaou Til' Plume
Revenir en haut Aller en bas
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 25
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Être Normal.   Dim 20 Fév 2011 - 22:51

La normalité, c'est l'ensemble des normes qui rendent le Système cohérent et lui permettent de fonctionner. Je préfère parler de Système plutôt que de Société, je pense que vous verrez la nuance.

Tout Système a besoin d'une organisation pour que tous les engrenages s'emboîtent et fassent tourner la grande roue : dans ce sens, chaque composant (ou "individu") est supposé agir de telle ou telle manière, et remplir telle ou telle fonction. C'est ça qu'on appelle la "norme" : occuper la place qu'on a prévu pour nous.

Là où il ne faut pas s'y tromper, c'est que le Système doit permettre au plus de monde possible d'y vivre et d'y trouver des repères. Dans ce sens, la démocratie est le régime parfait pour les normes : c'est la voie de la majorité, de la moyenne. Une norme est une norme à partir du moment où une large majorité de personnes s'y reconnaît et y adhère. Une norme, ça peut se calculer par des moyennes ou des statistiques. Par exemple, la taille moyenne des Français est de 1m75. Si je fais 1m75, je suis donc "normal". Et ça marche pour tout : les résultats scolaires, les revenus, le cadre familial...

Sauf que parfois, il y a des gens qui ne sont pas à l'aise dans ce cadre : c'est eux qu'on appelle les "anormaux" . Il y a donc bien, effectivement, une notion de différence.

Léviatemps, tu disais que la normalité, c'était la médiocrité. C'est un peu violent comme image, et peut-être un peu irréfléchi. Dans une certaine mesure, la moyenne, c'est la médiocrité - c'est la même racine, "ce qui est au milieu", ni excellent ni exécrable. Mais dans ton post, j'avais vraiment l'impression que c'était connoté hyper négativement. Ca demande réflexion.

En revanche je ne suis pas du tout d'accord avec plusieurs points du post de Kaiwen ^^ :

Déjà, dire que de plus en plus de gens sont des moutons, c'est un peu trop facile. Premièrement, commence par te demander si tu n'en es pas un aussi, si nous n'en sommes pas tous, plus ou moins - et plus ou moins contraints et forcés. Et ensuite, pour prendre le contre-pied, j'aimerais te dire que non, les "moutons" dont tu parles, il y en a moins qu'on le pense. Il ne faut pas prendre les gens pour plus cons qu'ils ne le sont, et se sortir de la tête l'archétype du beauf moyen qui boit sa bière dans son fauteuil en regardant le foot et en se grattant les c**lles. Il y en a, c'est vrai, mais une petite minorité. Les gens pensent, réfléchissent, et la seule chose qu'on puisse regretter (et qui est déjà énorme en soi), c'est qu'ils n'aient pas toujours le courage de leurs convictions.

Les gens ne sont pas des moutons, mais beaucoup sont des fuyards...

Reste à savoir ce qui est le pire.

Et à se remettre en perspective.

Ensuite, cette phrase m'a fait dresser les cheveux sur le crâne xD :

Kaiwen a écrit:
Tendre vers l'individualisme est se qu'il nous reste de mieux à faire.

Je pense que tu as fait un énorme contresens et que tu as dit l'inverse de ce que tu voulais dire ^^' . Parce que pour moi, l'individualisme, c'est le principe même du Système actuel et de l'économie capitaliste. C'est le "chacun pour soi" le plus arbitraire. C'est l'égoïsme, l'égocentrisme par excellence et le déni de pas mal des valeurs humaines comme le partage, l'ouverture et l'échange. Et l'humilité, aussi.

Je crois comprendre ce que tu voulais dire : "individualisme" en tant que particularités de chacun, la manière de chacun d'être Unique et irremplaçable. Mais dans ce cas-là je te conseille de faire plutôt gaffe à ce que tu avances. Et de lire au plus vite la Zone du Dehors d'Alain Damasio ^^ ! Et pour la forme je vous remets la petite citation chère à mon coeur ;) :

"Se libérer, ne croyez surtout pas que c’est être soi-même. C’est s’inventer comme autre que soi. Autres matières : flux, fluides, flammes… Autres formes: métamorphoses. Déchirez la gangue qui scande “vous êtes ceci”, “vous êtes cela”, “vous êtes…”. Ne soyez rien : devenez sans cesse. L’intériorité est un piège. L’individu ? Une camisole. Soyez toujours pour vous-mêmes votre dehors, le dehors de toute chose."



Et la dernière chose qui m'a fait tiquer est ta dernière phrase - elle a déjà animé nombre de tirades enflammées et je connais un Erky qui aurait bondi !

Qui sommes-nous pour juger ? Mais nous sommes des Hommes ! Nous jugeons sans cesse et sans répit ! "Tiens, cette chaise est rouge." "Tiens, il pleut." "Tiens, je suis triste." Tout ça, ce sont des jugements. Tout ce que l'Homme énonce est fait de jugements : nous percevons quelque chose du monde que nous traduisons par notre intellect, puis par nos mots quand on décide de l'énoncer à voix haute. Mais on juge tout le temps, ça va de pair avec la pensée.
Et, comme Erky te l'expliquerai sans doute mieux que moi, le problème n'est pas de juger ou de ne pas juger ; il est de comment juger. Le jugement que quelqu'un peut produire sur un autre peut avoir des conséquences extrêmement bénéfiques comme extrêmement néfastes.
Un exemple : un ami te dit qu'il te trouve tel ou tel défaut. C'est bien un jugement, non ? Et pourtant ce jugement pourra te permettre de te remettre en question, voire de t'améliorer. Juger, et oser confier son jugement, c'est une opportunité pour le destinataire d'avancer.
En revanche, selon les personnes à qui tu t'adresses, tu devras formuler ton jugement de manière à ce qu'il trouve sa cible sans la blesser, en lui laissant toujours le choix. Un jugement n'est pas forcément un ordre. Ca peut tout aussi bien être un ressenti exprimé avec tendresse et compassion, ou un conseil que tu donnes et dont on fait ce qu'on veut.

Voilà \o/ .

Tout ça pour dire : Inventons-nous, et jugeons-nous, mais dans le respect de l'autre !



[EDIT : Posté en même temps que Mylène... C'est extra, on a pensé aux même exemples, et effectivement c'est affligeant ce qu'on trouve sur Internet, j'ai halluciné xD !!! Et c'est une excellente idée de renommer le topic, je l'aurais fait si tu n'étais pas passée par là avant moi ^^ .]

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Kaiwen
Curieux
Curieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 72
Age : 26
Localisation : Par delà les nuages je me laisse porter, soufflé par mon imagination, j'ai trouvé ma porte.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Les livres de Pierre Bottero
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Être Normal.   Dim 20 Fév 2011 - 23:18

Tout d'abord et parce que s'est se qui m'a le plus tiqué je tiens à revenir sur se que tu as dit : Mais nous sommes des Hommes ! Nous jugeons sans cesse et sans répit ! "Tiens, cette chaise est rouge." "Tiens, il pleut." "Tiens, je suis triste." Tout ça, ce sont des jugements.

Des jugements dis tu ? Ne serais se pas plutôt de simple remarque ?

Et oui je voyais la notion d'"individualisme" plus comme en tant que particularités de chacun, la manière de chacun d'être Unique et irremplaçable. (une fois encore pour reprendre tes mots)

Bien sur que oui je suis un mouton dans certaines choses que je fais dans ma vie, mais je tends toujours à rendre se que je fais unique et original.

Tu dis que je ne dois pas prendre les gens pour plus cons qu'ils ne le sont... pardonne moi mais je pense avoir eu suffisamment de preuves pour dire que les gens sont en majorités cons, et là j'impose un jugement de ma part.
Jugement que je détruis par la suite car je ne le pense pas du tout, mais sache que les gens cons existent belle et bien. Les moutons ne sont pas nécessairement cons. Comme tu le dis nous y sommes quelque peu forcé par le "Système".

Mais pour revenir à cette notion d'individualisme au sens premier, comme tu l'as compris, je parle d'égoïsme, d'égocentrisme par excellence et je pense ne pas trop m'avancer en disant que le monde dans lequel nous vivons nous tend à aller dans ce sens.

Les gens se parlent beaucoup moins. La communication n'existe presque plus. L'entraide est bien plus rare. Les gens ne brettent même plus le temps se s'écouter. Le partage se fait de plus en plus rare, et le "je" ou "moi" est de plus en plus au premier plan dans ce "Système" tu ne crois pas ?

Je trouve cela tellement dommage, alors que nous avons tant à offrir à tout un chacun.

Ensuite le "Qui sommes nous pour juger ?" est là pour dire que le jugement ne doit pas être hâtif et universel. Le jugement est de l'ordre du divin, il n'en revient pas à l'Homme de juger autrui, bien que chacun le face.
Mais alors qui doit nous juger ?

Je vois tout à fait se que tu explique dans ton dernier paragraphe, et je le comprends.
Au plaisir.

Kaiwen.
Revenir en haut Aller en bas
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 25
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Être Normal.   Dim 20 Fév 2011 - 23:45

En philo, juger qu'une chaise est rouge est un jugement au même titre que de juger que ce qu'a fait untel est mal.

Parce qu'après tout, qu'est-ce qui te prouve que cette chaise est rouge, à part tes perceptions ? Quand tu dis "cette chaise est rouge", tu dis "selon ce que je vois, je peux affirmer que cette chaise est rouge". Mais c'est toujours quelque chose qui est lié à tes perceptions, donc à ta subjectivité.

Alors oui, bien sûr, il y a des jugements qui sont plus "universels", dans le sens où n'importe quel être humain "normal" (haha, on y revient) jugera que cette chaise est rouge. Mais imagine un daltonien, ou un extra-terreste qui n'aurait pas du tout les mêmes structures cérébrales que nous : ils ne vont pas percevoir la chaise de la même manière que nous. Peut-être le daltonien dira-t-il : "cette chaise est verte", ce sera un jugement totalement subjectif, qui ne sera propre qu'à lui.

Tout ça pour dire qu'une remarque est un jugement. N'importe quelle remarque anodine que tu feras à n'importe qui découlera forcément d'un jugement de ta part.



En fait j'ai l'impression que pour toi, le mot "jugement" signifie "condamnation". Et c'est un peu un amalgame je trouve =) .



Ensuite, je n'ai jamais dit que les cons n'existaient pas. "Cons" dans le sens de mesquins et égocentrés.
Mais les cons dans le sens de "décérébrés", franchement, je trouve que là pour le coup c'est juger un peu hâtivement ;) .

Après tout, selon le milieu dont on vient, on va être amenés à croiser plus souvent une certaine catégorie de personnes plutôt qu'une autre. Je pense que personne ici ne peut se targuer d'avoir eu une vision d'ensemble de la société et de toutes ses classes, et de l'infinité de nuances que cela présuppose.
J'encourageais plus haut à juger, mais j'aurais dû rajouter qu'il est préférable de s'abstenir de rendre une sentence quand on ne sait pas vraiment de quoi on parle ^^ .

Et c'est pour ça que je ne rendrai aucun jugement sur l'état de la société actuelle. Parce que je n'ai pas une vue suffisamment large et globale pour pouvoir être juste.

D'un point de vue proprement subjectif, j'ai juste envie de te répondre que je veux y croire et que le pessimisme n'est pas dans mon tempérament ;) .


En revanche, j'aimerais bien que tu développes ce point : "la communication n'existe presque plus".

Et celui-ci : "le jugement est de l'ordre du divin".

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
jilano_alhuïn
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 337
Age : 28
Localisation : Un marchombre peut-il sincerement se localiser...?
Groupe : Marchombre
Livre préféré : L'Oeil d'Otolep
Date d'inscription : 06/11/2008

MessageSujet: Re: Être Normal.   Lun 21 Fév 2011 - 4:22

Oula, j'ai survolé le topic en debut de soirée pour finalement revenir pour tout lire a peu près attentivement ^^

Et j'aurais plusieurs choses a ajouter en realité.

Je trouve que dans vos explications de ce que c'est que la normalité vous y allez trop fort. Se demander ce qu'est qu'etre normal, n'est pas se dire "qui dois-je etre". On est tous d'accord pour dire que le Systeme (et la je rejoins Laure pour dire systeme au lieu de société) nous "impose" une normalité. Et pour appuyer ce point je me refere a l'avant dernier post de Laure paragraphes deux et trois.
Mais ce systeme nous impose une normalité assez superficielle, qui ne nous impose pas de penser de telle ou telle maniere. Juste une conduite a avoir en société. Des lois sont créés pour veiller a la conduite que nous devons adopter. Je dirai plutot que c'est la Société (et la je repars sur le mot société j'espere que vous voyez la difference) de consommation qui essaie de nous "formater". LE Systeme en lui meme n'est pas si mal, il essaie de convenir au plus grand nombre. C'est pour ainsi l'evolution de notre société qui pose plutot soucis a mon avis.

Ensuite pour parler de ceux que vous appelez "anormaux", encore une fois la societe vous empeche-t-elle vraiment de cultiver cette difference? ces envies? Je ne pense pas. (Et meme si c'est le cas, je suis d'accord que nos lois ne sont pas parfaites mais l'ensemble parait satisfaisant selon moi).
D'autres choses a ajouter sur ce point mais m'en souviens pas, j'y reviendrai plus tard peut etre.

Après ce qui m'enerve, et encore une fois je rejoins Laure la dessus, c'est de rejeter la faute sur "la Société". C'est bien gentil ne faisons nous pas nous meme partie de cette Société? Regardons nous dans un miroir pour voir qui est a blamer pour ca, regardons nos familles, et nos amis. Fuir cet etat des choses pour ensuite raler m'enerve au plus haut point. Oui nous sommes des fuyards, et en plus nous en voulont aux autres d'en profiter... C'est pathetique je trouve.

Ensuite j'adore ce point, c'est l'ego ^^
Deja je tiens a dire que dis Systeme pour reprendre Laure, Kaiwen, mais tu n'as pas du saisr la nuance qu'elle a voulu mettre. Si on parle d'ego, on parle de Société et non plus Systeme.
Et puis je ne comprends toujours pas pourquoi on rejette la faute sur l'ego. Je pense a mon bonheur, je m'estime fort a certains niveaux, je pense a moi tout simplement (Et ma cherie pourra vous confirmer si elle lit ce post xD). Mais ca ne m'empeche pas de partager, de donner mon avis mon opinion, ce n'est pas ca qui freine l'echange et la discussion. Justement donner nos propres point de vue en pensant avoir raison, et en parlant a d'autres qui vous disent autre chose, permet d'avoir plusieurs vision des choses et ensuite y reflechir, mais bon je developperai peut etre un peu plus dans le sujet qui traite de l'ego.

Ce qui bloque la discussion a mon avis c'est que comme dis plus haut nous sommes des fuyards, des peureux. Et qu'exposer des points de vues qui ne sont pas dans la "normalité" nous terrifie parce que nous avons peur de la reaction de ceux a qui nous l'exposons.
C'est pour ca qu'ici nous partageons beaucoup a mon avis sur autant de sujets, au debut nous etions a l'abri derriere des pseudo, au chaud derriere nos ecrans. Et une fois cette barriere franchis, c'est fantastique. Je suis toujours fasciné lorsque je vois les membres du forum.

Et pour finir, en parlant du jugement je suis tout a fait d'accord avec Erky

Citation :
Ensuite le "Qui sommes nous pour juger ?" est là pour dire que le jugement ne doit pas être hâtif et universel. Le jugement est de l'ordre du divin, il n'en revient pas à l'Homme de juger autrui, bien que chacun le face.
Mais alors qui doit nous juger ?

Ce qui est marrant dans cette phrase c'est que tu juges toi-meme le reste de l'humanité comme inapte a juger, tout en disant que le jugement est seulement divin xD
Et en plus tu demande ensuite qui doit nous juger ^^
C'est ce qui m'embete avec toutes ces formes de croyances ^^ C'est que chez certains meme inconsciement ca empeche un peu la suite du debat je trouve, avec ces idées sans argumentation.

Je crois que c'est tout pour moi.

Jilano
Revenir en haut Aller en bas
Léviatemps
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 22
Localisation : Sur Terre.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le pacte des Marchombres, tous les livres de Pierre Bottero
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Être Normal.   Lun 21 Fév 2011 - 9:36

Je trouve tes réponses vraiment très bien formulées jilano , et même si dans l'ensemble je suis parfaitement d'accord avec toi , il y a quelques passages qui m'ont un peu troublés .

Je trouve que dans vos explications de ce que c'est que la normalité vous y allez trop fort. Se demander ce qu'est qu'etre normal, n'est pas se dire "qui dois-je etre"
Dans la société actuelle , tout est fait pour que les gens se ressemblent entre modes , activités ...
En reprenant mes exemples un peu plus haut , on constate bien que , si l'on ne suit pas la société et les gens , on est exclus (après cela dépend du contexte bien entendus ) . Donc la normalité , en tout cas en société , c'est à mon avis être ce que elle veut que vous soyez . Les gens qui ne respectent pas les normes sont solitaires...c'est un fait =).



Ensuite pour parler de ceux que vous appelez "anormaux", encore une fois la societe vous empeche-t-elle vraiment de cultiver cette difference? ces envies? Je ne pense pas

Sur ce point , tu as raison . Rien , à première vue , ne nous empêche d'être différent , d'avoir des pensées différentes . Mais à quel prix ? La solitude , l'impression d'être incompris , le mal être . Les gens n'acceptent pas la différence , et je pense qu'ils sont le reflet de notre société actuelle .

Après ce qui m'enerve, et encore une fois je rejoins Laure la dessus, c'est de rejeter la faute sur "la Société". C'est bien gentil ne faisons nous pas nous meme partie de cette Société?

Nous faisons partie de la société , c'est vrai . Mais la plupart d'entre nous sont encore trop jeunes pour avoir une place importante et y esperer y changer quelque chose . Tu dis que "nous fuyons " . Mais que faire d'autre à part débattre ? Sortir dans la rue pour changer les choses ? Impossible , compte tenu des circonstance .

Pour tout le reste , je trouve ça fantastiquement bien écrit :) .
Amicalement ,

Sarah .



Revenir en haut Aller en bas
Eleyra Leina
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4531
Age : 25
Localisation : Llewanda
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, La Moïra, Les Royaumes du Nord
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Être Normal.   Lun 21 Fév 2011 - 13:16

Kaiwen a écrit:
Tu dis que je ne dois pas prendre les gens pour plus cons qu'ils ne le sont... pardonne moi mais je pense avoir eu suffisamment de preuves pour dire que les gens sont en majorités cons, et là j'impose un jugement de ma part.
Jugement que je détruis par la suite car je ne le pense pas du tout, mais sache que les gens cons existent belle et bien. Les moutons ne sont pas nécessairement cons. Comme tu le dis nous y sommes quelque peu forcé par le "Système".

Non, je ne suis pas d'accord.
Il y a des gens cons, il y a des gens plus cons que d'autres, mais la majorité des gens n'est pas constituée de gens "cons".
* Déjà, je crois, parce que certains comportements nous choquent on les voit plus que les autres. Les gens irrespectueux qui crachent par terre ou jettent leurs papiers, ou rigolent bêtement. Il nous choquent alors on les retient. Mais que fais-tu des gens qui n'agissent pas de la sorte, qui du coup restent dans l'ombre et qui ne s'impriment alors pas dans ta mémoire ?
* Ensuite, il y a des comportements "cons" mais ça ne signifie pas que la personne en elle-même est conne. En prenant le tgv récemment pour Paris, j'ai parlé à une femme durant tout le trajet. Un moment sa bière s'est renversée sur la moquette mais elle n'a pas voulu essuyer, elle a parlé au contrôleur de façon relativement agressive et irrespectueuse. Et pourtant, elle a proposé des bretzels à un gamin (et sa mère) qui avait faim parce qu'avec sa mère leur autre train était annulé, ils ont du attendre un autre train et ça devait vraiment faire long pour tous les deux. Je l'ai trouvé "con" pour la bière et le contrôleur, mais elle m'a touchée pour le gamin et sa discussion était intéressante. Alors puis-je la juger sur un seul de ses comportements ? Non.
* Bien sûr il y a les exemples qu'a évoqué Laure du mec avachi dans son fauteuil la télé à fond la caisse, sa bière à la main et je passe sur les détails, qui ne connaissent rien à la vie parce qu'ils ne sortent jamais de chez eux et ne s'intéressent à rien d'autres qu'à leur petite personne. Mais ce n'est pas parce que quelqu'un a un comportement "con" qu'on peut qualifier cette personne de "conne".
* Moi-même parfois je me suis trouvée conne dans certaines situations. J'aurais dû aider tel et tel, j'étais pressée et je suis rentrée dans quelqu'un sans avoir le temps de m'excuser etc. et je me suis trouvée conne. Cela t'autorise-t-il à me juger "conne" sans savoir qui je suis ? Je ne crois pas.


Ensuite j'ai pas trop envie de reprendre ce qu'on dit Laure et Jilano, je suis parfaitement d'accord avec eux.
Peut-être juste une note dissonante sur le Système, ou pas. Tu dis Jil' :

Jilano a écrit:
LE Systeme en lui meme n'est pas si mal, il essaie de convenir au plus grand nombre.
Le problème du Système justement, c'est qu'il essaie de convenir au plus grand nombre, à la majorité des gens. Or nous sommes tous différents. C'est ce que disait Erik L'Homme je crois : "Un Système prévu pour tous, et donc pour personne".
C'était une phrase approchante.
Donc il n'est pas si mal parce que pour convenir aux gens il faut que ça convienne à la majorité des gens, mais du coup forcément, il y aura toujours des décalages parce que nous sommes tous anormaux quelque part, étant tous différents.


Enfin Léviatemps, je veux rebondir sur ta dernière réponse
Léviatemps a écrit:
Nous faisons partie de la société , c'est vrai . Mais la plupart d'entre nous sont encore trop jeunes pour avoir une place importante et y esperer y changer quelque chose . Tu dis que "nous fuyons " . Mais que faire d'autre à part débattre ? Sortir dans la rue pour changer les choses ? Impossible , compte tenu des circonstance .
C'est FAUX. C'est absolument FAUX.
Là, tu fuis. En gros tu sais, tu te plains, mais tu ne fais rien parce que ça ne sert à rien. C'est justement le discours défaitiste et fuyard qu'il faut stopper !
Débattre ne suffit pas, il faut agir. Tu dis que la société devient de plus en plus individualiste ? As-tu besoin d'avoir une grande place dans la société pour changer les choses ? Non. Bien sûr tout seul on ne fait rien, mais si tout le monde fait des petits gestes comme tendre la main vers celui qui a besoin d'aide on peut changer la société. Et voilà pourquoi moi je crois encore en l'Homme. Il y a encore de l'entraide, il y a encore des gens qui se tournent vers toi lorsqu'ils voient que tu es en difficulté et ce ne sont pas obligatoirement des amis. Rien que dans la rue tu le vois. Exemple bateau mais type, tu as ton tram à prendre, tu cours à en perdre haleine et tu as de grandes chances de le louper mais ceux du tram te tiennent la porte ouverte pour ralentir le départ du tram et te donner la possibilité d'entrer.
Ils peuvent être une minorité, ou pas, ils existent, ils sont là. Alors qu'attendons-nous pour faire de même ? Pour grossir le mouvement ? Il faut se battre pour ce en quoi on croit.
Moi je crois à l'Ouverture, au Partage, à l'Altruisme, au Respect. Ce sont mes valeurs et je ne les renierai pour rien au monde, faut-il se battre et être seul à lutter pour.
C'est évidemment pas toujours facile, parfois il y a des gens pour lesquels tu te trouves face à un mur, mais tu peux apporter un peu de chaleur à ce monde, à cette Société, en défendant juste ces quelques valeurs par tes actes et tes pensées.

_________________

Eleyra,
Fille du Vent et de la Nuit
Esprit des Tempêtes

Artiste des Possibles
Ayant la chance d'avoir l'unique et la génialissime Elurían Aeglir comme aide de camp
Première conseillère et juge suprême de la SABIA
Designer en chef du mobilier haut de gamme chez Soriamh & Cie
Co-présidente de la LPDFB...
Secrétaire Réciproque et Démone Emissaire de Miaou Til' Plume


Dernière édition par Eleyra Leina le Lun 21 Fév 2011 - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alyanna
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 142
Age : 25
Localisation : Demande à Dame Lune...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Les Âmes Croisées
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Être Normal.   Lun 21 Fév 2011 - 13:35

Navrée pour ceux que j'ai pu choquer en évoquant la "société", un mauvais réflexe x)

Ce que je voulais dire, c'est que je pense que certains, peut-être même nous, nous cachons cette barrière rassurante. Mais nous n'avons pas tous la même vision de la normalité : par exemple, pour moi, il me semble normal de porter une chaussette verte avec sa jumelle, alors que quelqu'un d'autre voudra peut-être faire différemment. Est-ce pour autant que je peux juger cette personne anormale alors qu'elle-même trouve peut-être mon comportement étrange car ne ressemblant pas au sien ?
Peut-être la normalité est-il le fait d'être soi-même et donc de projeter notre vision de cette norme sur le monde qui nous entoure ?
J'aimerais revenir sur un point qu'à évoquer Eleyra :


Citation :
Moi je crois à l'Ouverture, au Partage, à l'Altruisme, au Respect. Ce sont mes valeurs et je ne les renierai pour rien au monde, faut-il se battre et être seul à lutter pour.

Je suis entièrement d'accord avec cela, il faut accepter les autres, cultiver la différence non pas dans l'ombre ni dans la douleur du rejet mais à la lumière des choix que nous avons faits, des choix qui nous incombent et que nous assumons car ils forgent cette parcelle qui nous rend unique
.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wolfheart.skyblog.com
Kaiwen
Curieux
Curieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 72
Age : 26
Localisation : Par delà les nuages je me laisse porter, soufflé par mon imagination, j'ai trouvé ma porte.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Les livres de Pierre Bottero
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Être Normal.   Lun 21 Fév 2011 - 15:15

Je me suis embarqué dans quelque chose qui me dépasse, ayant tant de chose à faire à coté je ne prête même pas attention à se que j'écris.

Je me retire donc de ce débat. Peut être reviendrai je plus tard, lorsque j'aurai la tête à ca.

Bonne continuation.

Kaiwen.
Revenir en haut Aller en bas
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 25
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Être Normal.   Lun 21 Fév 2011 - 15:25

Ben et mes questions alors xD ?

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Kaiwen
Curieux
Curieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 72
Age : 26
Localisation : Par delà les nuages je me laisse porter, soufflé par mon imagination, j'ai trouvé ma porte.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Les livres de Pierre Bottero
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Être Normal.   Lun 21 Fév 2011 - 15:28

Après mon Rapport de Stage, après mes dossiers à rendre pour le bahut et sans nul doute après ma formation qui me prend tout mon temps pendant ces "vacances". ^^"

J'ai tendance à vite oublier, me le rappelleras tu ? :)

Kaiwen.
Revenir en haut Aller en bas
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 25
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Être Normal.   Lun 21 Fév 2011 - 15:41

Je n'y manquerai pas ;) .

D'ailleurs je devrais me mettre à mon fuckin' dossier moi aussi ...

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Léviatemps
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 22
Localisation : Sur Terre.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le pacte des Marchombres, tous les livres de Pierre Bottero
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Être Normal.   Lun 21 Fév 2011 - 15:43

J'ai écris un long paragraphe , et tout c'est perdu O.O . J'espère ne pas avoir fait de gaffes :/ .
Pour te répondre (désolé je n'ai pas le courage de tout refaire) Eleyra, oui je suis d'accord avec toi , oui il faut se battre ,mais a 15 ans , explique comment faire . Entre les parents et tout le reste ... A part dans un cadre restreint ( amis , famille ...) , je ne vois pas comment je peux changer les choses à grande échelle . Il faudrait au moins avoir la majorité ... J'aurais plutôt décris mon discours comme réaliste , après .... chacun son opinion :p . Malgré tout , dans le fond , bien sur que tu as raison de te battre pour ces valeurs , mais en 15 d'existence , je n'ai vu aucun progrès chez l'Homme , plutôt l'inverse ! Cela décourage pas mal de monde . Après tout dépend de ton niveau social , des gens que tu fréquentes etc... Pourrais-tu m'expliquer comment changer , comment se battre ?
Revenir en haut Aller en bas
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 25
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Être Normal.   Lun 21 Fév 2011 - 15:56

Léviatemps, l'idée ce n'est pas d'être le héros qui fera changer le monde à lui seul.

L'idée, c'est de changer SON monde, à SON échelle.

A quinze ans, on est bien assez grand pour dire ce que l'on pense, et agir en fonction.

C'est un peu trop facile de faire l'amalgame entre "réalité" et "fatalité". Parce que c'est justement en se disant que de toute façon, on ne pourra rien changer, que rien ne change. Imagine si tout le monde se disait qu'on peut changer les choses. Si tout le monde se mettait à changer, pour faire changer le monde. Alors là, oui, le monde pourrait changer.

Mais tous les mouvements sont nés d'une petite force de frappe, quelque part, un petit noyau, parfois une seule personne qui a eu la force de se dresser en travers des chemins tracés pour affirmer ses propres idéaux.

Alors c'est trop facile de se laisser aller en se disant "ça ne peut pas être moi". Parce que SI, ça peut être toi, le premier maillon, le premier engrenage qui fera tourner tous les autres.

Avant de penser au monde dans son ensemble, aux structures sociales, aux institutions... commence par changer ton rapport aux autres, et à donner de l'élan à ceux qui t'entourent, pour qu'ils puissent eux-mêmes donner de l'élan à leur entourage, etc. Tu as déjà jeté un caillou dans un lac, non ? Tu as déjà observé les cercles qui s'en dégagent ?

...

Tu es ce caillou. Le lac est TON univers. Et les cercles, pour peu que tu lances le caillou assez fort, peuvent se répandre sur toute la surface du lac.


Et à quinze ans, j'allais en manif' ;) .

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Léviatemps
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 22
Localisation : Sur Terre.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le pacte des Marchombres, tous les livres de Pierre Bottero
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Être Normal.   Lun 21 Fév 2011 - 16:14

Hum ....Vous avez sans doute raison ^^. Merci pour vos réponses . Aethera , je n'arrive pas à trouver d'exemples qui pourrais défendre mon opinion avec ton paragraphe ... il est trop bien écrit O.O (j'ai des progrès à faire --' )
Ce qui est magique avec ce forum , c'est qu'il redonne espoir ...


Je m'incline xD
Revenir en haut Aller en bas
Eleyra Leina
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4531
Age : 25
Localisation : Llewanda
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, La Moïra, Les Royaumes du Nord
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Être Normal.   Lun 21 Fév 2011 - 17:49

Et du coup, après Laure, je n'ai plus rien à répondre ^^
Je pensais pourtant avoir été explicite dans mon précédent message quant à la manière de faire à ton échelle mais apparemment pas

Comme l'a dit Laure, ce n'est pas à toi de tout changer tout seul, mais tu peux créer un mouvement, d'autres peuvent créer le même mouvement, et résultat tout peut finir par converger dans la même direction.
C'est un peu utopique, certes, et la Société ne changera pas du jour au lendemain, mais tant qu'il y aura des hommes pour le faire, il y aura de l'espoir, et peut-être qu'un jour, la Société retrouvera ces valeurs si les hommes sont nombreux à les défendre.
Et même si la Société ne retrouve jamais ces valeurs, elles méritent tout de même qu'on se battent pour elles, pour qu'elles continuent d'exister, ou tout simplement parce que tu as choisi de vivre ainsi et pas de copier un mode de vie que tu répugne.

Et puis tu sais, j'ai 18 ans, bientôt 19, ça ne me donne pas plus de pouvoir ou d'influence que toi ^^
La majorité, qu'on ait 12 ans ou 50 ans ne change rien.
Evidemment pour les discours c'est mieux d'avoir un certain charisme et l'âge est trop synonyme d'expérience pour qu'il ne joue pas non plus. Mais on ne te demande pas un discours, mais des actes

_________________

Eleyra,
Fille du Vent et de la Nuit
Esprit des Tempêtes

Artiste des Possibles
Ayant la chance d'avoir l'unique et la génialissime Elurían Aeglir comme aide de camp
Première conseillère et juge suprême de la SABIA
Designer en chef du mobilier haut de gamme chez Soriamh & Cie
Co-présidente de la LPDFB...
Secrétaire Réciproque et Démone Emissaire de Miaou Til' Plume
Revenir en haut Aller en bas
sinae
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 22
Localisation : au creux d'une melodie mon ame s'enfuit...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Zouk, tour b2
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: Être Normal.   Lun 21 Fév 2011 - 18:48

"Mais tous les mouvements sont nés d'une petite force de frappe, quelque part, un petit noyau, parfois une seule personne qui a eu la force de se dresser en travers des chemins tracés pour affirmer ses propres idéaux."

J'aime beaucoup ta phrase ainsi que toute les réponses que vous avez données jusque maintenant, j'ai beaucoup appris.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Être Normal.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Être Normal.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Astuces pour mode normal !!!!! Enfin !!!!
» Cas normal de rupture
» sports & more option NORMAL Marre :(
» Café normal et café de moindre qualité
» Normal Pride

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Nous, et les Autres :: Rapport aux autres-
Sauter vers: