La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il y a des choses qu'on ne peut pas combattre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaley Tsukimi
Curieux
Curieux
avatar

Nombre de messages : 76
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le pacte des Marchombres
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Il y a des choses qu'on ne peut pas combattre   Mar 30 Mar 2010 - 19:24

Tout d'abord, excusez moi si le sujet à déjà été traité et que j'ouvre inutilement ce topic en vous faisant perdre votre temps si c'est le cas, mais la question me semble importante pour ma Voie.

Il faut l'avouer, j'avance très lentement, pour ne pas dire que je suis en arrêt total. Je ne me sens ni fière ni heureuse d'avoir abandonner l'idée de trouver qui je suis et d'y accéder. Seulement voila, ma vie, ma situation et mes problèmes ne sont pas de mon côté et on pourrait plus les qualifier d'obstacles qu'autres choses. Mais pour cela, il faudrait comprendre ce que je ressens réellement chaque jour.

Chaque matin, quand les rayons du soleil traverse ma fenêtre et éclaire doucement ma chambre, cela signifierai sans doute qu'une magnifique journée commence, mais je n'ai pas envie de me lever, ni même de me réveiller. J'appréhende au contraire. Je ne suis pas malheureuse, mais pas heureuse non plus. J'habite dans un cité, HLM ou pas, ça reste un quartier dangereux ou le mieux à faire est de marcher la tête baisser, ce qui me répugnes à chaque fois. Lorsque je m'adosses à la fenêtre, je ne vois que des "racailles" et je peux dire que je vis dans la peur. Oui, j'ai peur, chaque jour parce que le monde est fou. Ou plutôt les humains. Je ne rêve que de liberté, d'harmonie, de paix et de bien être, mais ce qu'il y a devant mes yeux est vulgaire, les mots qui coulent jusqu'à mes oreilles sont vulgaires, les gens sont vulgaires et le paysage est vulgaire. Comment pourrais-je être libre si je rebrousse chemin chaque fois que je rencontre une bande de jeune ? Comment pourrais-je être en harmonie avec ce qui m'entoure alors que tous ce que je vois me donnent envie de vomir ?

Je suis perdue, je ne sais pas comment avancer. Je n'ai même pas confiance en moi et je suis incapable de faire ce que je me suis promis de faire. Je n'arrive plus à supporter la vie à la maison, les cries, les disputes, les injustices et les différences d'opinion. Je ne me sens pas chez moi, parce que ce n'est pas un monde comme ça que je souhaites. La vie est mal fait, mais le monde reste beau, je le sais. Seulement voila, le problème est là. La Terre est vaste mais moi, je suis coinçée là, dans ma chambre. Je ne supporte pas cette main qui me tient par le bras, et qui m'empêche d'aller plus loin, qui me pousse en dehors de ma Voie toujours un peu plus loin.

Ma question n'est pas très clair, pardonnez moi. Mais je me demande comment peut on parler de d'harmonie et de liberté lorsque tout ce qui est autours de nous, n'est que prison et destruction ?
Revenir en haut Aller en bas
Hooda
Curieux
Curieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 27
Localisation : Dans l'Univers (ou le Multivers peut-être ?)
Groupe : Marchombre.
Livre préféré : Les récits initiatiques en général. L'alchimiste, de Paulo Coelho. Les aventures de Socrate, de Dan Millman. Musashi (La pierre et le sabre + La parfaite lumière), de Eiji Yoshikawa.
Date d'inscription : 29/04/2010

MessageSujet: Re: Il y a des choses qu'on ne peut pas combattre   Jeu 13 Mai 2010 - 0:12

Euh, désolé si ce que je dis peut te paraître brutal, c'est parce que je ne te connais pas et je ne sais pas exactement ce que tu vis.

Juste une chose, j'espère que ça pourra t'aider.

Essaye de changer le regard que tu porte sur le monde. Modifie ta perception des choses. Amuse toi à déceler ce qu'il y a de magnifique dans tout ce qui t'entoure. Choisis de voir la beauté partout où elle se trouve, que ce soit dans le bruissement des feuilles sous la caresse du vent ou une tâche d'encre qui se dissout dans l'eau. Émerveille-toi devant la magie de la vie.
C'est Rafi, dans Le souffle de la hyène, qui m'a appris tout ça^^

Vu que ça fait longtemps que tu as posté ça, j'espère que tu verras mon message, et si c'est le cas, j'aurais bien trois quatre trucs à rajouter

EDIT : par contre je ne crois pas que ce soit l'endroit approprié pour parler de tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Zephyr
Curieux
Curieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 85
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Beaucoup.
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Il y a des choses qu'on ne peut pas combattre   Dim 16 Mai 2010 - 13:45

Hooda a raison, Kaley.
D'un autre côté, je comprend plus ou moins ce que tu ressens... Il ne faut cependant pas se borner à ceux qui habitent dans la rue, le monde est vaste...
Dis-toi, que lorsque tu quittes ta cité, c'est un autre monde qui s'ouvre à toi, Ton monde. Que si tu ne peux que rêvasser et espérer dans un monde; tout en te cachant, tout est possible dans l'autre...
Salim n'a-t-il pas émit l'hypothèse que les mondes étaient superposés entre eux et que l'on les franchissaient sans nous en rendre compte, à l'exception de ceux qui offraient un véritable contraste avec le précédent ?
Et puis, comme tu le sais sûrement, enchaîné et entravé, le Marchombre reste libre, et son esprit pourra toujours s'envoler. Même si le corps est lié, celui-ci reste ce qu'il est, et quel que soit le monde où tu te trouves, tu n'en es pas moins ce que tu es, arpenteur de la Voie ou non.

Espérant que tu m'aies compris,
Espérant t'avoir aidé,
Bien à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Elucil
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 20
Localisation : Je cherche encore la réponse.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Pierre Bottero, Tolkien, Robin Hobb ; Tara Duncan, Artemis Fowl, Tobie Lolness, One Piece...
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: courage   Ven 13 Aoû 2010 - 18:11

Ce qu'il faut, c'est simplement du courage. Plus facile à dire qu'à faire, pas vrai ?
Je suis d'accord avec Hooda. Change de regard. Mais garde le courage.

Bon , je ne sais pas si j'ai été claire.

A bientôt

Elucil
Revenir en haut Aller en bas
Neji
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 364
Age : 24
Localisation : Loin...
Groupe : Marchombre
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: Il y a des choses qu'on ne peut pas combattre   Dim 12 Sep 2010 - 5:09

Je suis d'accord avec tout le monde: change de regard.

Courage. =)

Je suis en train de regarder American Hisory X, et je me dit qu'il faut juste que tout le monde chage de regard...
Revenir en haut Aller en bas
Angelite Esserra
Curieux
Curieux
avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Far Far away
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Y'en a trop xD Tous ceux qui s'empilent en ce moment sur mon lit!
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Il y a des choses qu'on ne peut pas combattre   Sam 2 Oct 2010 - 0:30

(c'est le soir, mais j'ai envie de me lancer, si c'est nul, naze, zéro, pardon)

Il y a des choses qu'on ne peut pas combattre.

Le titre m'a interpellée, aussi commençons.

Ces choses qu'on ne peut pas combattre dépendent pour moi de deux éléments, premièrement, et les autres l'ont justement dit, c'est le regard que tu portes sur elles ainsi que leur nature, et en deuxième lieu, ton propre état d'esprit, ce qui est, même si ce n'est pas flagrant, très différent du premier point que j'évoque.

Si je te parais confuse, n'hésite pas à me le dire.
Bon.
Craquons nous les doigts, et attaquons. (Jaja, si tu lis ça, oublie ton 1 en philo, tu veux?)

En premier lieu ta relation aux évènements. Tu peux prendre de deux façons les choses, de façon optimiste ou pessimiste.
EN philosophie ces termes sont très précis, et derrière eux se cachent des grands bonhommes, et, avoir un peu de leur philosophie t'aidera peut-être à éclairer mes propos (mon année de L1 de philo est lointaine.... mais lointaine...)
En premier lieu, le pessimisme, notamment défendu par Schopenhauer (doute sur le nom du mec... Je n'ai jamais su l'écrire), est la philosophie qui dit que la mort est inéluctable, et qu'à partir de là, la vie n'a pas de sens. Ceci étant posé, c'est à toi de décider de vivre ta vie dans l'optique de ta mort prochaine (très joyeux, n'est ce pas?) ou bien, de lui créer un sens, comme affirmation de la profonde liberté de l'homme (déjà plus joyeux, non?)

L'optimisme, défendu par Leibniz (et non il n'y a pas de t, contrairement à ce qu’affirme Voltaire, confessant par là même qu'il n'a JAMAIS lu ses bouquins et qu'il n'a rien pigé, et qu'au final, lorsqu'on se documente un peu, on se rend compte qu'il a écrit Candide pour plaire à une femme de lettres qui avait en horreur Leibniz dont j'ai oublié le nom) dit que le mal (et épreuves) sont nécessaires au monde (à l'être humain) pour se rendre compte de la nécessité du bien, de la vertu de la justice, et caetera, adapté à ton contexte, il s'agit de dire que ces épreuves te permettent de prendre conscience du "mal" (hyper schématique, hein?) pour ensuite trouver dans quelle direction tu veux avancer.

Conclusion de ce premier point, si tu es plutôt pessimiste, afin de bien vivre cette conscience de la mort inéluctable, il te faut donner toi même le sens que tu veux à ta vie, comme affirmation de ta liberté et de ta volonté. Si tu es optimiste, ces épreuves doivent t'aider à trouver le chemin... Pour le moment avoue que c'est plutôt encourageant, non?


A présent (j'ai perdu des gens? ou c'est plutôt clair?)

Ton état d'esprit.
Je n'ai pas de grand philosophe à te sortir, la flemme de fouiller dans mes cours, tu m'excuseras, l'état d'esprit, c'est un terme qui couramment désigne la capacité de ton esprit à faire face aux situations, ainsi que l'optique dans lequel il se trouve.
A partir de là, on a les sens communément admis de pessimiste (qui voit tout en noir) et optimiste (qui trouve toujours un "happy end") De façon plus complexe, il y a des choses qui agissent sur cet état d'esprit, (le cadre de vie, l'entourage, le caractère...) de façon "positive" ou "négative" même si je n'aime pas les termes, et ainsi joue sur ta capacité à envisager le bonheur, ou même tout simplement ta vie.

Il est une chose absolument incontestable, c'est que tout le monde n'a peut-être pas la "force" de changer son quotidien, et sa vie, cependant, est-il préférable de prendre les choses en main, quitte à surprendre, et se surprendre, ou continuer à endurer?

...
...
Je suis désolée, c'est pas constructif du tout... la philo à cette heure là est une gageure
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a des choses qu'on ne peut pas combattre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a des choses qu'on ne peut pas combattre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a des choses qu'on ne peut pas combattre
» J'aime deux choses
» [Levy, Marc] Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites
» Les choses à changer à Disneyland Paris
» [J'ai Lu] "Le Livre des Choses Perdues" de John Connolly:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Apprentissage :: Entraves-
Sauter vers: