La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Savoir Enfoui ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme
avatar

Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 22
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Savoir Enfoui ?   Sam 3 Avr 2010 - 14:53

Savoir Enfoui ?
...
Immersion de Savoir ?


Pensez-vous qu'il est possible qu'une source de Savoir déferle tout à coup ? Un Savoir que l'on a toujours su mais que l'on ne savait pas utiliser ?

J'essaye d'illustrer.

Imaginez une porte. Impossible à ouvrir. Une porte dont vous avez néanmoins aménagé, construit, l'autre côté. Que vous avez cultivé un Savoir de l'autre côté.
Imaginez à présent qu'un jour, cette porte s'ouvre et que le Savoir déferle.

Est-ce une ineptie ou une esquisse de débat ?

...

D'après vous, que donnerait un mélange de pouvoir Mnésique et de pouvoir Scholiaste ? L'un ayant une mémoire légendaire qui immerge soudainement. L'autre apprenant avec une facilité déconcertante et emmagasinant ainsi une imposante source de Savoir.
Une source de Savoir cachée dans votre esprit qui déferle soudainement ? Une source cultivée par le pouvoir Scholiaste et immergeant par le pouvoir Mnésique.

Bien évidemment, il est impossible d'apprendre comme les Scholiastes, mais c'est une image.

Je repose ma question. Le seul élément important de ce message, c'est vrai.

Pensez-vous qu'il est possible de cultiver un Savoir inconsciemment ? Un Savoir qui déferlerait soudainement ? Un Savoir appris un jour mais dont l'utilité était inaccessible ?

Amicalement,

Sayanel
Revenir en haut Aller en bas
Hooda
Curieux
Curieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 27
Localisation : Dans l'Univers (ou le Multivers peut-être ?)
Groupe : Marchombre.
Livre préféré : Les récits initiatiques en général. L'alchimiste, de Paulo Coelho. Les aventures de Socrate, de Dan Millman. Musashi (La pierre et le sabre + La parfaite lumière), de Eiji Yoshikawa.
Date d'inscription : 29/04/2010

MessageSujet: Re: Savoir Enfoui ?   Sam 1 Mai 2010 - 18:58

Hoho, enfin un message ou je n'ai pas trente pages à lire avant de pouvoir répondre sans risquer de répéter quelqu'un d'autre ! MDR
Depuis le 3 avril un sujet aussi intéressant n'a pas eu de réponse ??? INCROYABLE !!!
Bon alors voici mon premier véritable post sur ce forum (- que d'émotions^^-).

Oui, je crois dur comme fer que nous avons tous la possibilité d'accéder à un savoir incommensurable.
Pour commencer, je pense que dans l'Univers, tout est lié ; des êtres animés aux êtres inanimés (les astres aussi sont des êtres pour moi). Or, selon moi, tous ces liens forment une entité unique que j'appellerai Univers, Nature ou encore, Dieu (sans connotation à aucune religion). Je pars donc du principe que Tout est Un (Tous les êtres n'en forment en fait qu'un). Ainsi, il y aurait selon moi une conscience universelle qui existe depuis la nuit des temps !
De ce fait, si l'on parvenait à s'accorder à la fréquence de la Nature, ne pourrait-on pas – entre autres – avoir accès au savoir universel ? Et par là, démontrer également que Un est Tout (Un seul être à accès à la conscience du Tout) ?

Ah oui, si c'est trop confus ce que j'ai écrit, je tiens au moins à préciser que je ne nie absolument pas l'existence de consciences individuelles (encore heureux^^) ! Je pense seulement qu'il existe plusieurs plans ou échelles d'existence. Ce que nous croyons être n'est peut-être bien qu'une construction de notre esprit, alors que ce que nous sommes réellement, j'appellerai cela « âme » est d'une nature totalement différente... Ah lala, je ne veux pas trop m'éloigner de la question, peut-être cela mériterait-il l'ouverture d'un autre sujet, à moins que cela ne soit déjà fait^^

Après, c'est certain que c'est une question de croyances. Si ce sujet m'anime particulièrement, c'est parce que c'est LE grand but de ma(mes) vie(s) que d'entrer en résonance avec la Nature^^.

Sur ce, j'attends vos réponses et vos commentaires avec impatience !


Dernière édition par Hooda le Sam 1 Mai 2010 - 19:04, édité 1 fois (Raison : précision sur ce que j'entends par "être")
Revenir en haut Aller en bas
Frost Michael
Grand Gourou
Grand Gourou
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3102
Age : 26
Localisation : La Terre
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Savoir Enfoui ?   Sam 1 Mai 2010 - 20:22

Hooda s'est enflammé là ^^
Tu es parti du sujet : une capacité d'emmaganiser des connaissances "sans faire exprès" et de les retrouver "sans faire exprès" ^^, à un autre sujet (je pense) : existe-il un Savoir Universelle auquel nous avons accés car tous les choses sont Universellement liées ???

Je me trompe? ^^


Quand à moi, je pense que le cerveau enregistre des choses auquel nous ne prêtons pas d'importance sur le moment.
C'est comme un souvenir dans une ville et bien que nos yeux passent sur les plaques d'immatriculation, nous sommes bien incapable de nous réciter les plaques que nous avons vu.

** Savant : D'après ce que je sais, un souvenir est comme une marque dans le sable. Si la trace est peu profonde, il est difficile de s'en souvenir. Si on repasse plusieurs fois dessus, la marque s'approfondit et on a plus de chance de s'en souvenir.
Je pense donc que tout ce que notre cerveau enregistre dépend de ce à quoi nous avons prêté attention et avec quelle force.
Mais à partir du moment où nous y avons prêté attention, il est sûrement possible par un intense travail de concentration de se souvenir de tout ce dont nous avons prêté attention.

Ca me fait pensé au "trou de mémoire", lorsque nous avons un trou de mémoire, on a beau chercher et chercher encore, on tourne dans le vide. Mais un moment, quand on y pense plus, on retrouve ce que l'on voulait dire. Ca... ça pour moi c'est un phénomène étrange. Comment peut-on perdre quelque chose dans son propre cerveau? Comment cela se fait-il que parfois la mémoire soit "aléatoire"?

** Poète : Quant à moi, je pense que le cerveau est un territoire vierge que nous emplissons de souvenirs. Il nous cache encore bien des mystères et ses pièges sont dangereux. Il faut apprendre à travailler avec.

Faut-il pour autant essayer de prêter attention à Tout O_O ?
Je pense que faire ce travail pendant quelques minutes dans une journée est un excellent travail pour le cerveau.

N'avez-vous jamais été dans un train, ou en classe ou encore au supermarché et le but était de percevoir tous les mouvements, en connaître leur prolongement ?





_________________
** L'amour comme épée, l'humour comme bouclier. **

** Je dirai que nous sommes marchombres à partir du moment où nous l'affirmons et où nous sommes capable de nous le justifier à nous même. ** by Beautiful Scars

Revenir en haut Aller en bas
Hooda
Curieux
Curieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 27
Localisation : Dans l'Univers (ou le Multivers peut-être ?)
Groupe : Marchombre.
Livre préféré : Les récits initiatiques en général. L'alchimiste, de Paulo Coelho. Les aventures de Socrate, de Dan Millman. Musashi (La pierre et le sabre + La parfaite lumière), de Eiji Yoshikawa.
Date d'inscription : 29/04/2010

MessageSujet: Re: Savoir Enfoui ?   Sam 1 Mai 2010 - 22:43

Bon ok, en relisant le message de Sayanel avec plus d'attention, j'avoue que je me suis un peu emporté^^. Mais bon je ne pense pas être totalement hors-sujet (enfin j'espère => soutient moi Sayanel ).

Bon sinon dans une perspective plus "terre à terre", je crois que tu as très bien résumé la situation dans ta réponse du poète Frost (héhé un poète terre à terre ça existe ça ?) : le cerveau est un organe tellement complexe...

Citation :
N'avez-vous jamais été dans un train, ou en classe ou encore au supermarché et le but était de percevoir tous les mouvements, en connaître leur prolongement ?

Oh que si, je vois parfaitement de quoi tu veux parler !
Revenir en haut Aller en bas
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme
avatar

Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 22
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Savoir Enfoui ?   Dim 2 Mai 2010 - 9:55

*Saute de sa chaise en apercevant trois réponses à son messages *

Si j'ai bien saisi ton message absolument HS (J'rigole ) Hooda, tu penses que tous les êtres vivants, y compris les astres, auraient une mémoire commune ? Que, en se branchant sur la fréquence de la Nature, de l'Univers ou encore du Dieu (avec la connotation qu'a utilisée Robin), on aurait accès à un Savoir ancestral ?

Sans vouloir juger ton opinion, je trouve dommage qu'avec un simple branchement de pensées, bien que ce dernier soit d'une complexité étourdissante, on serait une personne construite, intelligente. Un Humain n'ayant plus rien à apprendre, à voir, à découvrir.

Finalement, p'tête ben' que je me suis fourvoyé sur le sens de ton post.


Dans ton message, indéniablement très explicite, Frost, tu évoques les souvenirs : Apercevoir vaguement une plaque d'immatriculation, admirer un paysage, retenir le nom d'un joueur de football...
Peut-être, même surement, ma question est tirée par les cheveux (Ou pour toi, par les oreilles.), mais inclues-tu dans "souvenirs", les capacités physiques et celles intellectuelles ?
Par exemple, tout à coup connaitre le sens d'un mot alors que ce dernier était ignoré un instant plus tôt ?
Ou, pour le physique, savoir sauter à cheval alors que la semaine d'avant tu paniquais complètement face au moindre obstacle ?

Je m'embrouille là...

D'accord, ma question est totalement inepte, mais j'apprécierai tout de même une confirmation.

Cordialement,

Sayanel
Revenir en haut Aller en bas
Aniel Til'Illan
Maître Marchombre
Maître Marchombre
avatar

Nombre de messages : 940
Age : 25
Localisation : Chez moi ou dans mes Rêves
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Savoir Enfoui ?   Dim 2 Mai 2010 - 10:19

Non, je ne crois pas qu'une telle "mémoire" puisse refaire surface d'un coup.

En revanche, je pense qu'elle existe (peut-être sous la forme de ce qui est parfois appelé "inconscient" ?), mais qu'elle ne peut pas réapparaître tout à coup. On peut réussir à la faire ressortir à mon avis, mais grâce à un travail, à des efforts.

Tu parles de sauter à cheval.
Je fais de l'équitation depuis que je suis toute petite. Et pendant un long moment j'ai eu peur de l'obstacle. Vraiment peur. Et j'ai certainement encore très peur... Pourtant je crois que cette peur, je ne l'avais pas au début. J'en suis presque certaine. C'est l'enchainement de "mauvaises" expériences (pas si mauvaises que ça au final, puisqu'elles m'ont faite progresser), qui a fait que cette peur est née.
Mais il y a quelques années j'ai fait une bien belle rencontre. Une petite jument avec qui j'ai tissé un lien absolument incroyable. Grâce à elle cette peur s'est affaiblie.

Et pour expliquer le lien avec ce topic, quand cette peur s'est affaiblie, j'ai véritablement eu l'impression de me retrouver. De retrouver quelque chose que j'avais perdu et qui me manquait sans que je ne me sois rendu compte de ce manque. Comme si j'avais oublié quelque chose que j'avais su un jour, et que cette connaissance était réapparue.
Mais elle n'a pas réapparue comme ça. L'amitié de cette jument a été comme un déclic, mais j'ai aussi fait beaucoup "d'efforts".

On n'a rien sans rien. Une mémoire enfouie, oui, j'en suis presque certaine. Pas comme celle des Mnésiques, juste des connaissances qu'on acquiert nous-même (le "nous-même" est important), mais qu'on est incapable, pour une raison ou pour une autre, d'utiliser.
Une mémoire que l'on peut découvrir, mais pas vraiment consciemment, et pas sans travail.

Mais la mémoire est quelque chose d'assez extraordinaire. Et terriblement mystérieux. Plus on apprend, mieux on apprend. Je m'en rend compte à chaque instant cette année, de part mes études et la quantité assez inouie de connaissances que je dois ingurgiter et maîtriser en très peu de temps... et je peux vous dire qu'on a encore énormément -une infinité- de choses à apprendre à ce sujet...


Aniel.
Revenir en haut Aller en bas
http://saraniel.wordpress.com/
Yokosan
Esprit Jedi
Esprit Jedi
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1547
Localisation : La Terre
Groupe : Chevalier Jedi
Livre préféré : Les frontières de glace, et d'autres...
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Savoir Enfoui ?   Dim 2 Mai 2010 - 10:25

Sayanel, quand j'ai lu les premiers mots de ton premier post, j'ai aussitôt pensé à ce qu'on appelle le "satori", la fameuse illumination qui amène à la compréhension de tout ce qui nous entoure, sentir l'Univers et le fait que nous faisons Un avec lui (Hooda, j'aime bien ta vision des choses ).

Maintenant, pour ce qui est de connaître la signification d'un mot alors qu'avant on ne le connaissait pas, je suis plus sceptique. Je pense qu'il peut revenir si on l'avait déjà entendu mais qu'on y avait pas fait attention et là je rejoins complètement Frost.
D'ailleurs j'aime bien :
Citation :
Ca me fait pensé au "trou de mémoire", lorsque nous avons un trou de mémoire, on a beau chercher et chercher encore, on tourne dans le vide. Mais un moment, quand on y pense plus, on retrouve ce que l'on voulait dire.

Pour moi, ça résume bien le "travaille" qui mène à cette "compréhension universelle" : Il faut travailler et chercher sincèrement mais ensuite il est primordiale de Lacher-prise pour que le "résultat" arrive.

Je dois partir alors que je voudrais développer et surtout essayer de rendre plus intelligible ce que je viens d'écrire (ya encore plein de choses qui me passent dans la tête )

J'espère à plus tard

EDIT : et j'ai même pas le temps de lire le post d'Aniel !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme
avatar

Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 22
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Savoir Enfoui ?   Dim 2 Mai 2010 - 10:43

J'ai écrit l'exemple du saut à cheval car ton expérience, Aniel, m'est plus ou moins arrivée. Le fait de, tout à coup, ne plus avoir peur de l'obstacle.
Pourtant, rien n'a pu influencer ce sentiment de confiance. A moins que ce ne soit l'entrainement qui surgit soudainement alors qu'il n'avait aucun effet auparavant.

Pour l'exemple du mot Yokosan, j'en convins, il est inepte et totalement inapproprié.

Le sujet me fait penser aux paroles de Sayanel :
La Prophétie, page 177 a écrit:
Certaines facultés nécessites du temps pour se développer. Un temps incompressible. Un jour, alors que tu te tiendras accroupie au sommet d'une tour, tu percevras la voix du vent et cette voix soufflera en toi un savoir nouveau. Un jour. Pas maintenant. Même si tu es Ellana Caldin, l'héritière d'Ellundril Chariakin en personne.


Sayanel
Revenir en haut Aller en bas
Hooda
Curieux
Curieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 27
Localisation : Dans l'Univers (ou le Multivers peut-être ?)
Groupe : Marchombre.
Livre préféré : Les récits initiatiques en général. L'alchimiste, de Paulo Coelho. Les aventures de Socrate, de Dan Millman. Musashi (La pierre et le sabre + La parfaite lumière), de Eiji Yoshikawa.
Date d'inscription : 29/04/2010

MessageSujet: Re: Savoir Enfoui ?   Dim 2 Mai 2010 - 14:06

Citation :
Si j'ai bien saisi ton message absolument HS (J'rigole ) Hooda, tu penses que tous les êtres vivants, y compris les astres, auraient une mémoire commune ? Que, en se branchant sur la fréquence de la Nature, de l'Univers ou encore du Dieu (avec la connotation qu'a utilisée Robin), on aurait accès à un Savoir ancestral ?

En gros, oui, c'est ce que je pense. Mais ce n'est qu'une théorie que j'ai élaboré (même si elle doit bien exister déjà quelque part) en faisant une synthèse de tout un tas de lectures, d'expériences, de mon ressenti et de discussions. J'admets pouvoir être totalement à côté de la plaque et reste ouvert à toute autre vision des choses^^.

Citation :
Sans vouloir juger ton opinion, je trouve dommage qu'avec un simple branchement de pensées, bien que ce dernier soit d'une complexité étourdissante, on serait une personne construite, intelligente. Un Humain n'ayant plus rien à apprendre, à voir, à découvrir.

Alors là, je te rejoins complètement. Par contre, je ne crois pas qu'en pratique on puisse soudainement calquer parfaitement sa fréquence vibratoire à celle de l'Univers. Une sorte de saut quantique qui nous ferait passer immédiatement d'une condition humaine à celle d'un Dieu est difficile à imaginer. Et ce serait d'ailleurs dommage car comme tu l'as si bien relevé, on n'aurait plus rien à apprendre, à découvrir (quoique on pourrait encore essayer de dépasser l'état de Dieu hein^^).

Et c'est là que je m'aperçois que je n'ai vraiment été clair sur ce point.

Comme tu dis, cela est d'une "complexité étourdissante". Du coup, je pense que cet état ne peut être atteint que de manière progressive.


Dans n'importe quel domaine, on avance rapidement au début, puis, à mesure que l'on s'approche d'un certain niveau, il devient de plus en plus difficile de progresser. Il faut alors fournir d'énormes efforts pour obtenir une amélioration infime.

C'est la limite de la perfection.

On peut faire une analogie avec une fonction qui tend vers son asymptote. La courbe croît très rapidement au départ, puis, à mesure qu'elle se rapproche d'une certaine limite, elle ralentit et se "stabilise" (et pourtant elle croît toujours mais de manière imperceptible) près de son asymptote.

De la même manière, la perfection ne peut être saisie. C'est l'asymptote de la fonction progrès XD !

Comme l'infini, ce sont des grandeurs qu'on ne peut pas se représenter. D'ailleurs, on dit justement qu'elle "tend" vers l'infini, car par essence, il ne peut être atteint (à part par Chuck Norris qui a déjà compté jusqu'à l'infini. Deux fois...mais lui c'est une exception lol! ).

Mais n'est-ce pas l'un des dix grand rêves des marchombres que de trouver la frontière absolue ; puis de la franchir ? lol!

Pour résumer le fil de ma pensée, je dirais :

- La progression à une représentation graphique similaire à la fonction logarithme .
- A mesure que l'on se rapproche de la perfection, il devient de plus en plus difficile d'avancer.
- La perfection n'est qu'une limite qu'en bons marchombres nous nous devons de franchir (plus facile à dire qu'à faire héhé^^)
- Plus on se rapproche de cette limite, et plus nous pouvons espérer comprendre le monde.
- Il faudrait dire au correcteur orthographique du forum de reconnaître le mot "marchombre" parce qu'il me stresse là.



Bon j'avoue que je me suis un peu embrouillé sur le coup, j'espère que vous avez saisi ce que j'ai voulu dire^^ lol!


ÉDIT : Et puis de toute manière, le chemin parcouru compte plus que le point visé n'est-ce pas ?^^


Dernière édition par Hooda le Dim 2 Mai 2010 - 14:22, édité 1 fois (Raison : précision)
Revenir en haut Aller en bas
Eleyra Leina
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4531
Age : 25
Localisation : Llewanda
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, La Moïra, Les Royaumes du Nord
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Savoir Enfoui ?   Dim 2 Mai 2010 - 15:25

Tu fais des études de mathématiques Hooda ? xD

Moi j'ai juste envie d'ajouter que dans une séquence d'images, notre cerveau va enregistrer des images qu'on ignore même avoir vu, car elle sont passées trop rapidement à d'autres ! Ca a été prouvé scientifiquement.

Ensuite, la peur dont vous parlez, c'est aussi une prise de conscience.
Les enfants n'ont pas le vertige, en grandissant ils peuvent l'avoir.
A l'enfance il n'y a pas de réelle prise de conscience du danger, elle vient après.
Et puis c'est là aussi qu'on est content d'avoir vu des épisodes de C'est pas Sorcier xD : lorsqu'on tend un piège à quelqu'un, genre on lui tient la chaise pour qu'il s'assied et qu'on lui retire la chaise, la seconde fois où on lui tiendra la chaise il se méfiera. Car il lie le geste à un danger potentiel.
Comme lorsqu'on se prend un claque la première fois, la deuxième on essaiera d'esquiver.
Où lorsqu'on se brûle à un plat chaud, et que la prochaine fois on fait attention. Lorsqu'on survit à la noyade mais qu'après on en retire une phobie de l'eau. Vous voyez ce que je veux dire ?

Pas trop le temps d'approfondir le reste, j'ai des révisions à faire, mais juste envie d'ajouter ça à ce que vous avez déjà dit ^^

_________________

Eleyra,
Fille du Vent et de la Nuit
Esprit des Tempêtes

Artiste des Possibles
Ayant la chance d'avoir l'unique et la génialissime Elurían Aeglir comme aide de camp
Première conseillère et juge suprême de la SABIA
Designer en chef du mobilier haut de gamme chez Soriamh & Cie
Co-présidente de la LPDFB...
Secrétaire Réciproque et Démone Emissaire de Miaou Til' Plume
Revenir en haut Aller en bas
Szyra Nahim
Chevaucheur de Brume
Chevaucheur de Brume
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1699
Age : 27
Localisation : Gwendalavir
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Savoir Enfoui ?   Sam 8 Mai 2010 - 12:36

HS : Je viens de me taper un fou rire toute seule devant mon écran. Je ne savais pas que les maths pouvaient me faire autant rire... Et la réflexion sur le correcteur orthographique en a rajouté une couche... je m'étais aussi déjà fait la réflexion ! ^^

Après avoir lu le sujet sur la conscience universelle je me suis dit qu'il serait intéressant de lire le topic qui lui avait donné naissance.

De mon point de vue, il peut bien y avoir des savoirs enfouis comme ça. De la manière dont Frost en a parlé. Je pense à un exemple différent de ceux déjà fournis. Laure (Aethera) et une autre amie de ma classe ont fait cette expérience de ne pas porter de lunettes pendant des années alors que leur vue l'exigeait. Du genre à ne pas voir les feuilles dans les arbres si vous voyez ce que je veux dire... Et du coup, ne pouvant reconnaître un visage de loin, elles se sont fiées à la démarche, la silhouette, des détails. Elles l'ont fait sans y penser, jusqu'à ce que le besoin de lunettes leur fasse prendre conscience de cela. C'est un savoir qui pourrait être utile dans certaines circonstances. C'est comme lorsqu'on reconnaît le pas de quelqu'un de sa famille dans l'escalier. On n'y a jamais prêté attention et un jour où vous lisez tranquillement, quelqu'un monte et vous savez qui c'est. Et vous ne saviez pas que vous saviez.

Maintenant existe-t-il un autre type de savoir, non tiré de l'expérience qui pourrait surgir comme ça ? Je ne sais pas trop.
En tout cas, pour le satori dont parlait Yoko, je crois que dans le domaine des capacités physiques, c'est tout à fait possible. Et même vérifié par beaucoup de personnes même si elles ne donnent pas ce nom au déclic qui se produit quand elles sont dans l'action et que l'action se fait sans y penser.
Revenir en haut Aller en bas
http://phoenixjewel.skyrock.com
Akai Bara
Apprenti grimpeur
Apprenti grimpeur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 21
Localisation : entre deux rafales de vent
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ceux de Pierre encore inégalé, Bernard Werber, la horde du contrevent et Tolkiens
Date d'inscription : 24/09/2012

MessageSujet: Re: Savoir Enfoui ?   Mar 2 Oct 2012 - 21:24

Albert Einstein a dit que l'homme n'utilisait que 20% de son savoir ce qui veut bien dire (pour moi) que nous n'utilisons pas tout ce que nous savons et que donc certains savoirs restent enfouis en nous.
Revenir en haut Aller en bas
http://fiction-fantasy-romantic.skyrock.com/
Battling
Aspirant
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 29
Localisation : Au milieu d'un tas de livres
Groupe : Armure
Livre préféré : En Attendant Godot
Date d'inscription : 27/03/2012

MessageSujet: Re: Savoir Enfoui ?   Mer 3 Oct 2012 - 16:57

A propos de ca, déjà, me semble t'il qu'il était plutôt de 10%, mais là n'est pas vraiment la question. Et c'est vrai que cette question, elle en a fait fantasmer des auteurs de SF, à imaginer des pouvoirs du genre X-Men, télékinésie, manipulation de l'esprit, pré-science... Seulement voilà, c'est pas ce qu'Albert voulait dire.

Qu'est ce que ces 20 (ou 10)% veulent dire?
Grosso modo, la croyance populaire se représente le cerveau humain comme une sorte de Far West, qu'on aurait colonisé à hauteur de 10-20%, le reste étant une vaste étendue sauvage encore à découvrir, si vous me permettez l'envolée lyrique. Personnellement, je dubite, je dubite très fort même. Serait il possible qu'on nous enlève les 80-90% de notre cerveau, et qu'on continue à mener une vie normale? Peu probable, encore que des contre exemples existent, suffit de regarder TF1. Cependant, sans être ni Sciences et Vie, ni spécialiste des neurosciences, on peut décemment s'accorder sur le fait que le fonctionnement du cerveau est plus ou moins compartimenté. Des aires différentes du cerveaux sont stimulées quand elles sont sollicitées (aire visuelle quand on ouvre les yeux, etc.), mais pour certaines (mémoire à court terme, par exemple), ces zones sont moins rarement sollicitées. Pas qu'on s'en serve jamais, juste moins souvent.

Serait il judicieux de solliciter H24 toutes les zones du cerveaux qui ne sont pas en fonctionnement la plupart du temps ?
Là, j'ai pas vraiment de réponse à apporter, en partie parce que, comme je l'ai déjà dit, c'est un délire science fictionnesque dont j'ai du mal à voir les véritables finalités, à part faire mumuse avec l'esprit humain. En revanche, je ne pense pas qu'on soit faits pour qu'un flot massif et continu de stimuli abreuve le cerveau pendant autant de temps, il n'y a qu'à voir la dose de sommeil dont nous avons besoin chaque nuit pour ne pas devenir complètement tarés.

Je ne pense pas qu'il existe de Savoir enfoui au fond de nos êtres, je crois que chacun d'entre nous a certes des conditionnements (physiques, avec son génome, ou sociaux avec l'environnement dans lequel il grandira), mais la notion de Savoir reste trop mystique, trop vague et surtout trop peu prouvée en l'état pour que je sois convaincu. Cela dit, je reste ouvert au débat..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Savoir Enfoui ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Savoir Enfoui ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Savoir Enfoui ?
» [AIDE]Comment savoir si mon HD est desimbloqué? (histoire de fou!..)
» Livre à disposition: Savoir tout faire avec Photoshop
» [Livre] Manuel de savoir vivre à l'usage des rustres et des malpolis
» Tout savoir sur la photo...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Nous, et les Autres :: Nos capacités-
Sauter vers: