La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Être soi-même

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ichtar
Maître Marchombre
Maître Marchombre


Féminin
Nombre de messages : 1109
Age : 22
Localisation : Entre ma tête et Lille
Groupe : Marchombre... j'espère
Livre préféré : L'Autre (de vous-savez-qui), et Prodige (de Nancy Huston)
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Être soi-même   Dim 2 Mai 2010 - 10:27

La question du jour: comment rester soi-même dans une société qui cherche à éradiquer nos moindres défauts?
Je m'explique: j'ai toujours l'impression, que ce soit avec les parents, les profs, les amis, qu'il faut absolument viser la perfection. Alors que, en tout honnêteté, les défauts des autres nous rassurent. Un peu paradoxal, non?

De plus, être soi-même c'est cool, mais rester soi-même...est-ce que ça ne traduirait pas une certaine stagnation (ça n'existe Oo?) ? Alors, être soi-même tout en continuant a avancer... encore un paradox?

Au plaisir de voir chauffer vos p'tites méninges

EDIT: J'ai vu, en troisième page, un topic qui a le même titre que le mien . Mais vu que c'est pas exactement la même question, ça va?
Revenir en haut Aller en bas
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme


Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 21
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Être soi-même   Dim 2 Mai 2010 - 11:25

La question en premier serait : Est-il possible d'être soi-même avec la société actuelle ?
Il me semble qu'il y a la réponse dans le sujet Education et Liberté.

Bref.

Si l'on commence par ta deuxième question, il faudrait alors définir ce qu'est être soi-même.
Je ne peux en faire une généralité, mais pour moi, c'est être celui que l'on souhaite, la personne que l'on désire.
Si bien que si tu progresses et avances dans la direction que Tu as choisie, alors oui tu restes toi-même.

Pour la première interrogation par contre, j'achoppe.
La réponse directe et, à mon humble avis, puérile serait d'ignorer le monde extérieur ainsi que remarques et jugements et de se construire comme on le décide.
Je doute que ce soit la bonne décision.

Non, je pense que la clé se cache sous la Maître-Mot Ouverture.
S'ouvrir aux critiques, aux remarques, aux commentaires, aux jugements, sans pour autant tout appliquer, tout accepter.

Pour prendre un exemple.
Si l'on t'annonce que l'on déteste la couleur de tes cheveux et qu'on te conseille de les teinter, le feras-tu au nom de l'Ouverture ?

J'ai l'impression de m'éloigner du sujet d'origine et de bifurquer vers Principes et Identité.

Bref bis.

Je pense qu'il faut s'ouvrir aux autres et à leurs désirs (Bien que je sois un peu sceptique sur ce dernier.) de perfection, en tirer des leçons sans pour autant les appliquer.

...

Même si tu décides de prendre en compte leurs conseils visant à la perfection et de les appliquer à la lettre, quel est le but ? Pourquoi être impatient d'atteindre le bout du Chemin alors que la marche à effectuée est plus belle que l'arrivée ?

Là encore je m'éloigne.

En espérant avoir un petit peu apporté à ce sujet,

Sayanel
Revenir en haut Aller en bas
Ridz
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre


Féminin
Nombre de messages : 356
Age : 26
Localisation : Sur mon ptit tabouret rose à pois verts de 2 cm de diamètre (les pois, pas le tabouret).
Groupe : Marchombre, mais avec une dérivée Cherry timbrée hystérique, à mes heures !
Livre préféré : Un des deux premiers tomes du Pacte, parce qu'il y a Jilano, les livres de Pierre en général, et la série de l'Assassin Royal (Robin Hobb)
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Être soi-même   Dim 2 Mai 2010 - 12:14

Sayanel a écrit:
Je ne peux en faire une généralité, mais pour moi, c'est être celui que l'on souhaite, la personne que l'on désire.
Si bien que si tu progresses et avances dans la direction que Tu as choisie, alors oui tu restes toi-même.
Je ne pense pas, car dans ce cas, les personnes qui se sont choisies un "modèle" idéalisé (genre star qu'elles adulent etc) et qu'elles imitent restent elles-mêmes, ce qui n'est pas le cas. Ou alors j'ai mal saisi le sens de tes propos ^^

Non, pour moi, être soi-même, c'est le rester tout en continuant à avancer. Donc être ouvert, accepter de changer, se remettre en question mais avec nos propres choix, entièrement réfléchis, pas simplement des choses qu'on nous a dites (du moins pas sans avoir été d'accord). À partir du moment où c'est un Choix de notre part que de changer, on reste soi-même, non ?
C'est vrai que c'est assez paradoxal dit comme ça...
M'embrouille.
Revenir en haut Aller en bas
http://ridz-cherry.blogspot.com/
Elii'
Ami de la falaise
Ami de la falaise


Nombre de messages : 868
Age : 20
Localisation : La jungle des poneyciraptors
Groupe : Faëlle
Livre préféré : La Promesse de l'aube
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: Être soi-même   Dim 2 Mai 2010 - 18:52

Nyah, j'aime ce sujet *__*

Mais qu'y répondre... ?

Je dirais que sur le paradoxe de "rester soi-même", je suis assez d'accord avec Ridz, je ne le reformulerai pas ^^

Citation :
j'ai toujours l'impression, que ce soit avec les parents, les profs, les amis, qu'il faut absolument viser la perfection.
...Je n'ai jamais eu l'impression qu'il faille viser la perfection... En fait, j'ai toujours visé le "mieux", sans pour autant m'y sentir obligée. Juste, je pense que c'est ce que je veux. Et que donc j'essaie.

Quant à la perfection... Elle n'existe pas sans défaut, si ?


Je pense que le problème, aussi, dans le fait de rester soi-même, est de rester droit dans son comportement par rapport aux personnes, dans nos paroles. Ca se rapproche de ce qui a déjà été dit, mais vous savez... Le fait de ne pas avoir l'impression d'être la même personne avec quelqu'un, puis quelqu'un d'autre. Il y a de ça, aussi. Savoir rester la même personne avec qui que ce soit.

.

Et... J'y réfléchirai encore un peu, je pense.

Citation :
Au plaisir de voir chauffer vos p'tites méninges
Tss, sadique, va
Revenir en haut Aller en bas
http://lundinn.tumblr.com
Leyca Delhoa
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie


Féminin
Nombre de messages : 118
Age : 23
Localisation : au saut du Dragon ( à vous de deviner ^^)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Les livres d'Ewilan, Le pacte des Marchombres, L'Autre, La trilogie de Fascination ( mais je ne suis pas une groupie ) Eragon, Entre chiens et loups, La valse lente des tortues, Le premier jour ... ( je vous rassure je ne suis pas idiote, j'ai compris que c'était "mon livre préféré " qu'il fallait mettre mais c'est tellement dur ...)
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Être soi-même   Dim 2 Mai 2010 - 19:46

Oulala un sujet qui, comme dirait Ichtar, va faire " chauffer mes petites méninges " !

Pour commencer je ne peux qu'approuver Ridz :
Citation :
Non, pour moi, être soi-même, c'est le rester tout en continuant à avancer. Donc être ouvert, accepter de changer, se remettre en question mais avec nos propres choix, entièrement réfléchis

Finalement je pense que c'est ça d'être soi-même :
- Penser par soi-même.
- Etre mettre de nos actes, les assumer.
- Assumer les décisions prises.
- Rester Ouvert.
- Et suivre les valeurs qui nous semblent juste, celles qui nous paraissent les meilleures.

Rester soi-même c'est rester en accord avec soi. Etre en harmonie avec soi.

Ne pas accomplir un acte semblant contraire à notre essence. Contradictoire. Ou faux.

Je ne pense pas qu'il faille viser la perfection. D'ailleur ne dit-on pas que la perfection est un défaut ? Alors comment atteindre la perfection si celle-ci est considérée comme un défaut ?
Citation :
Quant à la perfection... Elle n'existe pas sans défaut, si ?
Existe-t-il un être réellement parfait ? Une qualité pour quelqu'un peut-être un défaut pour une autre et vice-versa.


Enfin pour finir avec la première question :
Citation :
comment rester soi-même dans une société qui cherche à éradiquer nos moindres défauts?
( qui est soit dit en passant assez dur d'y répondre ! mais bon je vais essayer ou du moins donner mon avis .... )
La société aura beau essayer d'éradiquer nos moindres défauts, elle n'y arrivera pas. Les défauts sont le propre de l'homme. Et comme je l'ai déjà dit plus haut : un être parfait n'existe pas.
C'est pour ça que je pense que l'on peut rester soi-même.
Bien sur on sera toujours influencé, manipulable etc ... Mais c'est par ces biais que l'on peut progresser et avancer. Par les différentes " expériences " ( je ne sais pas si le terme est correct ), par les réussites et les échecs que nous imposent la société. Afin de prendre du recul, et les intégrer en soi.
Pour rester soi-même. En accord.


Oulalala ... Tout ça est très confus dans mon esprit ! C'est un sujet vraiment paradoxal pour reprendre Ridz ! Mais vraiment intéressant aussi !
En attente de réponses et avoir d'autres avis pour rendre ce sujet un peu confus dans ma ( nos ? ) tête(s) !
Revenir en haut Aller en bas
sinae
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie


Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 21
Localisation : au creux d'une melodie mon ame s'enfuit...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Zouk, tour b2
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: Être soi-même   Lun 3 Mai 2010 - 14:39

Leyca Delhoa a écrit:
Oulalala ... Tout ça est très confus dans mon esprit ! C'est un sujet vraiment paradoxal pour reprendre Ridz ! Mais vraiment intéressant aussi !
En attente de réponses et avoir d'autres avis pour rendre ce sujet un peu confus dans ma ( nos ? ) tête(s) !


Confu Confu, a qui le dit tu?????

etre soi meme c'est penser seul ,se recentrer, penser pour soi puis en fonction des autres car pour moi les autres compte autant que moi (sa des fois c'est dur dur d'etre trop respectueux)

voila pour moi

Mais? une question...
J'aime une fille( et ouais) mais elle ne semble pas trop reagir est-ce parce que je reste moi meme ou bien parce que elle ne m'aime pas????

(deja essayer de lui demander mais pas vraiment eu le courage desoler pour le hors sujet :) )
Revenir en haut Aller en bas
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme


Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 21
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Être soi-même   Lun 3 Mai 2010 - 15:45

Ridz a écrit:
À partir du moment où c'est un Choix de notre part que de changer, on reste soi-même, non ?

N'est-ce pas un Choix que de vouloir devenir le double d'une star ?
Je suis tout à fait d'accord avec toi que l'on perd plus ou moins son identité quand on désire ressembler totalement à une autre personne. Certains même se créent une personnalité, un genre, pour devenir quelqu'un de différent, d'original, mais justement, c'est en faisant cela, en voulant se détacher qu'il perdent leur unicité.

'Fin bon... Le sujet est vraiment paradoxal.

Je reste tout de même sur ma pensée, et disons que ton exemple est une exception.
Par contre, l'autre question serait :
Peut-on vraiment être nous-même ? Celui que l'on souhaite être ?

J'en avais parlé dans un sujet, dont je ne me souviens plus le titre désolé, et j'avais évoqué le fait d'être vraiment celui que l'on désire. Mais dans ce cas (Ça aussi je l'ai dit il me semble.), n'y aurait-il pas énormément de monde qui serait courageux, honnête, loyal, sympathique et glorifié de moult autres qualités ?

Bref, si quelqu'un retrouve le message en question par hasard, je lui serai reconnaissant de me le signaler.
Cela évitera de débattre deux fois sur le même sujet.


Sinae, ce n'est pas parce que tu l'aimes qu'elle en prendra forcément conscience. Peut-être n'a-t-elle pas vu ton cœur battre pour elle *Voilà que je me mets à devenir poète *.
Après, si tu fais tout pour qu'elle le remarque et que tu es certain qu'elle s'en est rendue compte, c'est surement parce qu'elle ne ressent rien pour toi.
Bref, ce n'est pas le but du sujet, je ne désire surtout pas me convertir en Professeur de cœur, et le plus simple serait de le lui demander. Bien que ce soit difficile, j'en convins.

Cordialement,

Sayanel
Revenir en haut Aller en bas
Leslie
Danseur de la falaise
Danseur de la falaise


Féminin
Nombre de messages : 1487
Age : 19
Localisation : Ailleurs.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Waw... Euh... Pour commencer, tous les livres de Pierre Bottero sans exception... Et puis après, il y en a vraiment trop.
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Être soi-même   Lun 3 Mai 2010 - 16:56

Je ne vais pas répéter ce que vous avez dit pour les premières questions de Saya', et d'ailleurs je n'ai pas beaucoup de temps, mais je vais quand même tenter de répondre aux questions dernièrement posées.



Citation :
Peut-on vraiment être nous-même ? Celui que l'on souhaite être ?
Hmm... J'ai peut-être mal compris ça, mais il me semble que tu lies ces deux questions comme si c'était la même chose... Et je ne pense pas que ça le soit.
J'explique : Vouloir devenir une autre personne, celui qu'on souhaite être, c'est essayer de se changer. En quelque sorte, se refuser. Bien sûr, on peut aussi corriger ses défauts, faire des efforts pour continuer à avancer, et ce n'est pas la même chose.
Etre soi-même, c'est s'accepter. Etre en harmonie avec soi-même, mais aussi prendre conscience de ses défauts.
Si on essaie de devenir celui qu'on voudrait être, comme je l'ai dit au-dessus, on se change, on s'améliore (ou pas) pour s'accorder à un idéal qiu'on s'est forgé.
Oui, mais vouloir se glisser derrière cette image, ce n'est pas s'effacer soi-même ? Effacer ses défauts pour devenir "la" personne qu'on s'imagine ?
Ce que je dis peut paraître un peu extrême. L'esprit Marchombre, par exemple, est un idéal, et pourtant, tout le monde ici (je l'espère) peut dire qu'il est enrichissant, même sans être parfait.
Bref. Ce que je voulais dire, mais je m'embrouille, c'est que vouloir devenir quelqu'un d'autre, ou même suivre un idéal, peut être (je sais que vous le savez XD) enrichissant, mais aussi malsain si on s'efface derrière une image illusoire qu'on s'est forgé.
Etre ou chercher à devenir... Ce n'est pas la même chose, si ?
En résumé, je dirais que ces deux questions ne vont pas vraiment ensemble... Mais je me trompe peut-être ^^.




*Après relecture...*
Heuu... En fait, je ne sais pas si l'on peut percevoir le Marchombre comme un idéal. Je dirais plutôt une façon de vivre, de penser, d'agir, et pas une image toute faite qu'on s'impose... Gnih. Remarquez, ça, ce n'est pas la définition d'idéal non plus

Bon, vous m'excuserez, hein...
*Toujours à régir à des pt'its détails XD*

Bonne suite de réflexion
Revenir en haut Aller en bas
http://capture-this-time.skyrock.com
Cécile Caldin
Candidat à l'Ahn-Ju
Candidat à l'Ahn-Ju


Féminin
Nombre de messages : 420
Age : 21
Localisation : Dans les profondeurs de l'océan, tout près du lointain
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres ; tout ce que Pierre a pu écrire ; Vango ; la Horde du Contrevent ; et tant d'autres
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: Être soi-même   Lun 3 Mai 2010 - 20:39

Citation :
j'ai toujours l'impression, que ce soit avec les parents, les profs, les amis, qu'il faut absolument viser la perfection.

Hmmm...

Ca me fait penser au fait que certaines personnes, qui peuvent être mal dans leur peau, que les gens refusent de vois comme elles sont, se cachent derrière un idéal, comme disait Leslie, qui les protège ou leur permet de se sentir mieux.

Parfois, on a tendance à vouloir devenir ce que d'autres voudraient que l'on soit. Parce que, certaines fois, il est très dur de rester soi-même devant les remarques et les soi-disants conseils de certains.

Mais rester soi-même, c'est quoi ?
Soi-même, de toute façon, c'est quoi ?

Je crois que chacun est fait pour devenir ce qu'il doit être, ce que Mère Nature a décidé pour lui. Le truc, c'est que je ne coris pas en l'idée de destin donc je pense que, par les choix que nous faisons et les décisions que nous prenons, nous formons notre Vie, notre futur.
Ce que je veux dire (parce que ci-dessus est HS), c'est que les choix que nous faisons (et qui forment notre futur) sont basés sur un fait : soit on reste soi-même et prend les décisions qu'il faut pour ; soit on veut être quelqu'un d'autre, notre idéal et alors nos choix s'inscrivent dans cet objectif et là Mère Nature qui aurait voulu autre chose nous laisse faire parce que chacun trace sa route...

Mais c'est dur de rester soi-même, parfois.

Bref. J'ai l'impression de dériver complètement. J'espère que ce post apportera quelque moyen pour vous de trouver des réponses à cette question un peu difficile...

Bien à vous,
Revenir en haut Aller en bas
http://www.4h04.fr
Hooda
Curieux
Curieux


Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 26
Localisation : Dans l'Univers (ou le Multivers peut-être ?)
Groupe : Marchombre.
Livre préféré : Les récits initiatiques en général. L'alchimiste, de Paulo Coelho. Les aventures de Socrate, de Dan Millman. Musashi (La pierre et le sabre + La parfaite lumière), de Eiji Yoshikawa.
Date d'inscription : 29/04/2010

MessageSujet: Re: Être soi-même   Lun 3 Mai 2010 - 22:23

Citation :
soit on veut être quelqu'un d'autre, notre idéal et alors nos choix s'inscrivent dans cet objectif et là Mère Nature qui aurait voulu autre chose nous laisse faire parce que chacun trace sa route...

Eh, mais dans ce cas ça dépendrait pas de la nature de l'idéal que l'on a justement ? Si il est né dans "l'âme du monde" (cf l'Alchimiste de Coelho) ou bien dans la culture-poubelle de notre civilisation croupissante ?

Euh, stop, c'est vraiment HS...
Revenir en haut Aller en bas
Neji
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre


Masculin
Nombre de messages : 364
Age : 23
Localisation : Loin...
Groupe : Marchombre
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: Être soi-même   Dim 6 Juin 2010 - 7:25

Il n'est jamais tard pour donner son avis n'est ce pas? =D

Être soi même, je pense que c'est de réduire son ego, de s'exprimer librement, de ne pas craindre l'avis des autres.
Les seuls choses qui nous empêchent d'être nous même dans nôtre société, c'est la peur d'être jugé. Pourquoi? Pourquoi avoir peur d'être jugé? C'est quand on juge que l'on a un problème, pas quand l'on est jugé.
La plupart des gens jugent, s'énervent, accusent, par ce qu'ils ne sont pas assez indulgent avec eux-même. Ce qui les exaspèrent chez les autres sont leurs propres défaut.
Je m'explique.
Un homme rentre dans le métro et crache par terre avant d'allumer son potable à fond. Pourquoi ça m'énerve? Parce que c'est de "la racaille"? Parce que sa musique est merdique? Parce que il est noir, blanc ou jaune? Parce qu'il porte une casquette?
Non.
Il m'énerve car je n'ai pas le courage de lui demander si il peux mettre moins fort . Il m'énerve car je suis impuissant face à cet "envahisseur".
Bon, l'exemple n'est pas le plus clair que j'aurais pu avoir, mais je suis un peu fatigué - -'
Enfin pour résumer, la paix intérieur permet de se développer sans craindre de jugement, mais s'acquiert par l'acceptation des autres, et donc de ses propres défauts.
Tu dois donc d'abord apprendre à TE respecter et à rester indulgent(e) avec toi. =)
Personne n'a à te dicter tes objectifs à atteindre.
Voilà. Un peu tordu, mais j'espère que vous comprendrez. (si par hasard ça aurait servi à qqchose de poster sur un sujet un peu ancien...)
Revenir en haut Aller en bas
jilano_alhuïn
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre


Masculin
Nombre de messages : 337
Age : 27
Localisation : Un marchombre peut-il sincerement se localiser...?
Groupe : Marchombre
Livre préféré : L'Oeil d'Otolep
Date d'inscription : 06/11/2008

MessageSujet: Re: Être soi-même   Mer 11 Aoû 2010 - 14:53

J'ai hesité a reouvrir un topic sur le "etre soi-meme" mais après relecture de celui ci, j'ai appris qu'il en existe deja 2 alors bon

Et puis il faut dire que mon post ne meritait surement pas une ouverture de topic, puisque tel que je suis partis je vais juste vous exposer mon point de vue pour savoir ce que vous en pensez. (j'ai lu la plupart des sujets de "Connais-toi toi-meme" avant de poster, je m'excuse donc par avance si je fais des erreurs d'interpretation en reprenant 2 ou 3 de vos phrases ^^

Demarrons.

Etre soi-meme.

Grande question pour certains, d'autres qui ne prennent pas la peine de repondre (personnes dont je faisais partis ).

Je n'y ai jamais clairement repondu parce que pour mon c'est une evidence, il n'y a meme pas de question a se poser. Mais encore une fois j'apprends a essayer de m'ouvrir aux autres avis (meme si je pense que j'ai raison (comme toujours )).

Je vais reprendre quelques-uns de vos exemples dans les differents sujets qui traite cette problematique.

La grande question est: comment rester soi-meme?
ou plutot selon moi: qu'est-ce, etre soi-meme?

En exemples, ou pour appuyer vos propos, j'ai lu que certains se demandent comment rester eux-meme dans telle ou telle situation. Ichtar dans la vie ou plutot dans notre société, Vayel (je crois) devant telle personne qui nous ment, qui nous agresse, si nous mentons, nous devenons violent, ou encore (et la je sais plus du tout qui c'est) si en n'etant pas le "meme", en reagissant differement devant des personnes differentes. Si dans ces situations nous ne sommes pas "nous-meme".

C'est en tout cas ce que j'ai compris. Et c'est pourquoi je veux revenir sur la definition de "etre soi-meme".

Dans toutes les situations que j'ai enumerées plus haut il y a une reponse unique. C'est que nous sommes nous-meme dans toutes ces situations.

Je suis de ceux qui croient que nos actes, nos pensées, et tout ce qui nous affecte nous definit. Et donc lorsque nous mentons a un menteur, meme si ce n'est pas notre habitude, nous sommes nous-meme a cet instant la. Car tout ce qui nous a touché, tout ce que nous avons fait avant, a fait que a ce moment la nous avons menti a ce menteur. Et je peux reprendre toutes les situations comme ca. (mais je vous avoue que j'ai la flemme de faire un paragraphe pour les trois, je le ferai plus tard si vous le souhaitez)

Alors bien sur, il y a une partie en nous (voir animal interieur peut etre ^^) qui est differente pour chacun de nous.

Je vais approfondir l''animal interieur tiens.

Certains auront peut etre un chien, un euh jack russel allé. Et bien d'autres personnes auront des jack russel en animal interieur mais jamais avec les meme "caracteristiques" et ce jack russel evoluera forcement au cours de vos experiences (et quand je dis experiences je parle de tout ce que nous vivons, entendons, sentons, vivons, imaginons, etc...).

Et ainsi je pense vraiment qu'il n'y a pas a chercher comment etre "plus soi-meme", nous sommes nous meme a chaque instant de notre vie. Meme quand nous voulons changer un trait de caractere, pendant toute notre evolution nous restons nous meme.

Voila je crois que j'ai fini.

Ah non, si vous croyez a mon point de vue, il faut forcement que je vous explique ou il y peut y avoir une "difficulté".

Comment dire...?
C'est seulement qu'il faut accepter cet état de fait, et ne pas vous dire que votre "vous-meme" est immuable ou que vous ne pouvez pas le changer. Je vous ai dit que nous pouvions, par notre reflexion, se rendre compte de certaines choses et entreprendre de les changer.


Je ne sais pas si je suis très clair.

Voila vraiment fini.

jilano
Revenir en haut Aller en bas
Szyra Nahim
Chevaucheur de Brume
Chevaucheur de Brume


Féminin
Nombre de messages : 1699
Age : 26
Localisation : Gwendalavir
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Être soi-même   Mer 11 Aoû 2010 - 16:42

Pour une fois je suis d'accord avec toi mon Frère =)

Je pense que nous sommes bel et bien nous-même même quand nous faisons des actes pour lesquels après coup nous nous en voulons. Nous nous disons que nous n'aurions pas dû avoir peur, se montrer violent ou mentir ou je ne sais quoi d'autre. Le problème c'est que nous étions bel et bien nous-mêmes. Après l'important selon moi, c'est de décider ce que nous allons faire de notre être. Devenir soi-même, ce serait donc essayer de tirer le "être soi-même" du moment vers un autre "être soi-même" qui correspondrait plus à nos attentes. Dépasser ses faiblesses au cours de certaines actions pour rendre ses actes plus justes par rapport à nos principes. Si vous voulez être quelqu'un de bien, travaillez en ce sens. En attendant, vous n'êtes pas quelqu'un de mauvais, vous n'êtes juste pas assez fort pour affirmer le caractère que vous voulez avoir.

Le Moi est une illusion. Nous sommes en perpétuel changement. A nous de l'orienter en ne tenant pas compte du jugement des autres ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://phoenixjewel.skyrock.com
Lithianto



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: Être soi-même   Mer 11 Aoû 2010 - 18:13

...


Dernière édition par Lithianto le Dim 5 Déc 2010 - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Szyra Nahim
Chevaucheur de Brume
Chevaucheur de Brume


Féminin
Nombre de messages : 1699
Age : 26
Localisation : Gwendalavir
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Être soi-même   Mer 11 Aoû 2010 - 20:16

Lithianto a écrit:


Dans ce cas, on peut voir que ce Stewart a levé ses inhibitions afin de faire ressortir sa rancoeur, il a été pendant quelques instants lui-même. Cet acte, fortement salué par l'opinion publique risque cependant d'avoir une influence notable sur sa vie future: perte de son emploi, poursuites judiciaires. C'est pourquoi cet acte de personnalité est qualifiable d'extrème. De manière plus générale, la question se pose donc sur le fait de savoir comment agir, être soi même sans pour autant changer radicalement le cours de sa vie à chaque action.

[...]
Face à cela, on peut être tenté de réagir vivement, par principe physique d'action et de réaction. Cette réaction n'existerait pas si la société ne possédait pas cette forme d'impérialisme, c'est pourquoi les gens ne sont pas eux-mêmes dans ce genre de comportement, mais une réponse à l'excès par l'excès. L'exemple de Steven Slater mentionné plus haut en est le témoin. Pour être soi-même, il faut donc rester mesurer, et ne pas agir contre la conformisation, mais uniquement pour être soi-même. Bref, il ne faut pas transformer la fin en moyen.
[...]
Être soi-même sous entend vivre par sa personnalité. Pour être soi même, il faut donc savoir qui l'ont est. "Connais-toi toi-même" a dit Socrate. En résumé, pour être soi même, il faut se demander ce que l'on fait naturellement, et ce que l'on fait contraint par la société. Pour être soi-même, il faudrait logiquement augmenter le premier type d'action et diminuer le second. Mais il ne faut pas négliger l'Autre. Être soit-même n'autorise pas pour autant l'égoïsme ou l'égocentrisme, c'est pourquoi il ne faut pas refuser toute concession envers la société: seules celles ressenties comme vaines ou superflues peuvent être supprimées.
Être soi-même représente donc tout un travail, et c'est d'ailleurs pourquoi cela n'est plus forcément quelque chose de naturel de nos jours.

[...]
Le mot de la fin, est donc qu'il faut savoir être soi-même, sans pour autant plonger totalement dans l'anticonformisme.



J'aime beaucoup ta façon d'exposer les choses. J'ai juste souligné ce qui m'avait particulièrement interpellé. En fait, au départ, la première phrase que j'ai mis en gras m'avait fait bondir parce que je n'étais pas d'accord mais en fait si. Seulement la suite de ce que j'ai mis en gras m'a prouvé que nous pensions bien la même chose. Etre soi-même ne signifie pas qu'on envoie au diable les importuns, le conformisme, et tout le reste. Il aurait tout aussi bien pu rester lui-même en restant calme et exposer les choses autrement. Après nous ne connaissons ni sa personnalité ni les faits tels qu'ils se sont passés mais tomber sous la coupe de ses émotions n'est pas forcément le meilleur moyen de s'affirmer.

Bon, pour le reste je crois que je n'ai à y redire ;)

PS : j'ai vainement cherché le flood ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://phoenixjewel.skyrock.com
jilano_alhuïn
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre


Masculin
Nombre de messages : 337
Age : 27
Localisation : Un marchombre peut-il sincerement se localiser...?
Groupe : Marchombre
Livre préféré : L'Oeil d'Otolep
Date d'inscription : 06/11/2008

MessageSujet: Re: Être soi-même   Mer 11 Aoû 2010 - 20:41

Et moi je me rend compte Szyra que nous ne sommes pas d'accord en realité.

Citation :
Dans ce cas, on peut voir que ce Stewart a levé ses inhibitions afin de faire ressortir sa rancoeur, il a été pendant quelques instants lui-même

Si tu relis bien mon message tu verra que je ne suis pas du tout d'accord avec cette phrase.
En fait vous vous servez de faits, de situations, pour dire que a ce moment la on a été "soi".

En fait vous essayer plutot (et c'est ce que je pense hein ^^) de dire dans telle situation quelle reaction serait le mieux.

Moi je dis seulement qu'a chaque instant de notre vie nous sommes "nous-meme".

Citation :
En résumé, pour être soi même, il faut se demander ce que l'on fait naturellement, et ce que l'on fait contraint par la société

Meme ce que l'on fait contraint par la societe, nous le faisons en étant "nous-meme", car cette experience de societe nous faconne. Elle nous faconne chacun de maniere differente, puisque nous ne traiterons pas les informations recoltés dans ces experiences de la meme maniere (exemple: pour le stewart, une autre personne aurait peut etre su garder son calme en reflechissant un peu plus, ou une autre aurait pété un plomb bien avant).

Mais ce que je veux dire c'est que nous sommes "nous-meme" a chaque instant, notre personnalité se faconnent en fonction de nos experiences et de nos reflexions, de nos actes, de tout ce qui peut nous toucher.

Citation :
Pour être soi-même, il faut donc rester mesurer, et ne pas agir contre la conformisation, mais uniquement pour être soi-même

Je ne suis pas d'accord avec toi, c'est ta definition pour etre "toi-meme", ta facon de voir les choses, de les aprehender, et ce qui fait que tu es toi. Mais d'autres seront "eux-meme" en lachant prise.

Voila, vous mettez ce terme dans des situations, en disant que si nous faisons nous sommes "nous-meme", et que si nous faisons autre chose nous ne le sommes pas. Et ce n'est pas du tout ce en quoi je crois.

Jilano
Revenir en haut Aller en bas
Szyra Nahim
Chevaucheur de Brume
Chevaucheur de Brume


Féminin
Nombre de messages : 1699
Age : 26
Localisation : Gwendalavir
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Être soi-même   Mer 11 Aoû 2010 - 21:04

Je me suis bien rendue compte que je ne disais pas la même chose avec les mêmes termes. C'est parce qu'en fait il fallait voir ça autrement.
Etre soi-même, on ne peut pas s'empêcher d'être soi-même en toute situation.
Mais ce qu'on appellerait devenir soi-même (mais qui est une aberration de la langue) qui devrait donc être devenir la personne qui ne nous ferait pas honte en quelque sorte, correspondrait davantage à ce dont parlait ensuite avec Lithianto.

En redéfinissant mieux les termes avec lesquels on a l'habitude de penser, on finit par retomber sur ses pattes. Et je conviens que j'ai écrit une chose et son contraire sinon entre mes deux messages ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://phoenixjewel.skyrock.com
Lithianto



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: Être soi-même   Mer 11 Aoû 2010 - 21:43

jilano_alhuïn:

Ta réponse est tout à fait véridique. On est toujours soit, et on agit quasiment toujours par soi-même dans le sens où tu l'entends. Mais si tu regardes la question initiale du sujet, tu verras que celle-ci est basée sur la remise en cause du fait que l'on est toujours soi-même. Dès lors, considérer comme acquis le fait que l'on est toujours soi-même ne répond pas à la question mais montre qu'elle n'a pas lieu d'être posée.
C'est dans cette mesure que j'ai préféré considérer que l'on peut ne pas être soi-même en agissant d'une manière qui va à l'encontre de nos propres principes.
Revenir en haut Aller en bas
jilano_alhuïn
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre


Masculin
Nombre de messages : 337
Age : 27
Localisation : Un marchombre peut-il sincerement se localiser...?
Groupe : Marchombre
Livre préféré : L'Oeil d'Otolep
Date d'inscription : 06/11/2008

MessageSujet: Re: Être soi-même   Mer 11 Aoû 2010 - 22:28

Lithianto, tu verras que dans mon premier message je dis justement que je repond pas vraiment a la question posé ici precisement, mais juste que je voulais donner une definition du terme "etre soi". Un terme evoqué dans beaucoup de sujet

Jilano
Revenir en haut Aller en bas
Maati
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 18
Localisation : Dans ma bulle.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : "L'élégance du Hérisson", Muriel Barbéry. Que je vous invite à lire.
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: Être soi-même   Sam 27 Aoû 2011 - 19:22

Ichtar a écrit:
La question du jour: comment rester soi-même dans une société qui cherche à éradiquer nos moindres défauts?

Je ne vais pas vraiment répondre à la question, mais je voudrais souligner un point...
Je ne pense pas que la société veuille "éradiquer nos moindres défauts": je pense plutôt que cette société cherche à nous faire tous sur le même modèle. Je m'explique:

Quand je vois toutes les petites p**es de mon collège (vraiment, excusez moi du terme, mais je pense que les autres mots que j'aurais pu employer n'aurait pas assez symbolisé ce que sont ces filles) qui te regardent de haut ou se moquent ouvertement de toi lorsque tu t'habilles de manière différente d'elles... Une fille qui se pointent dans mon école en jogging est une fille morte. J'exagère peut-être un peu le trait, mais je ne suis pas si loin de la vérité. Pareil dans ce que tu dis, ce que tu fais. Tout ce qu'on est est jugé, et si quelqu'un s'avise de ne sortir ne serait-ce qu'un tout petit peu du cadre qui nous est imposé sans que l'on s'en rende compte, les gens se moquent de toi, te jugent, ne t'adresses même pas la parole pour ne pas "ternir leur réputation"... Je n'ose même pas m'habiller de la manière que j'aime, car je sais que je serais "sacquée" par tout le monde, et oui, malheureusement, j'ai peur du jugement des autres. J’admire vraiment les gens qui sont capables "d'être eux-mêmes"...

Euh, je suis peut-être sortie un peu hors-sujet... Je préfère du coup m'arrêter là.

EDIT: ouch, je viens de relire mon message, c'est un peu brouillon, je l'ai écrit sur un coup de tête et sans vraiment le relire...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/touhou-pictures/
Kimyx
Curieux
Curieux


Masculin
Nombre de messages : 6
Age : 25
Localisation : A la recherche des hautes altitudes, à la recherche de ma cime.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Nietzsche ( Ainsi parlait Zarathoustra)
Date d'inscription : 04/11/2011

MessageSujet: Re: Être soi-même   Mar 6 Déc 2011 - 23:18

Sujet qui pour moi est très intéressant, mais étant donné complexe, je vais avant tout me concentrer sur les idées en elles-mêmes plutôt que sur la façon dont elles seront expliquées, j'espère que ce sera jolie à lire.

Etre soi-même qu'est-ce que c'est?

Ceux qui ont un peu de difficulté à s'accepter comme ils le sont, savent bien qu'il est toujours assez délicat de parler d'identité, bloqué entre inspirations et contraintes, nous avons toujours du mal à savoir si nous jouons un rôle ou pas, et cela est d'autant plus difficile lorsqu'une personne nous fait savoir que ce à quoi nous nous efforçons d'appartenir est faux et les efforts vains. Moi qui ai souvent essayé de me convaincre mentalement que l'homme est effectivement une oeuvre d'art à travailler, et que nous pouvons traiter certains aspects de notre personnalité que nous considérons comme défauts il y a toujours un moment où le naturel revient au galop hélas, mais ce qui compte pour moi, c'est de garder en tête que le fait de rester au stade naturel, est péjoratif, rester naturel, c'est refuser l'idée que l'homme peut réfléchir et remettre ses attitudes en cause, c'est refuser de croire en l'évolution, donc à ce moment là nous pouvons peut-être considérer qu'une personne est naturelle même en prenant la décision de se contrôler afin de s'améliorer et que l'idée de rester soi-même ne se limite pas à s'inspirer uniquement de sa part d'innée et de son éducation. Mais à partir de là, à partir de l'idée de se contrôler vient une sorte de culpabilité, la culpabilité qu'engendre le fait d'être une personnalité que l'on est pas à la base ( au stade naturel). Je ne sais pas pour vous, mais moi, il m'est souvent arrivé de recevoir des reproches telle que " Arrêtes de faire ton X tu ne l'es pas" ou alors "cesse de te comporter comme Y, ça ne te ressemble pas je te préfère en naturel" Alors à partir de là, j'ai décidé de retourner en arrière, afin de savoir pourquoi j'étais sujet à tant de remarques. Le problème ce pose encore, que veut dire ce " tu n'es pas toi" comment les autres peuvent prétendre savoir si une personnalité "construite" correspond ou non à quelqu'un? Ah oui, je précise que je ne parle pas de la recherche d'un idéal, je parle bien d'une situation où nous nous sommes érigé une personnalité seul, avec un modèle de base, servant uniquement de pilier pour la stabilité du reste. Bref, précision faite, Eum.. je disais? Ah! Eum.. Merci Kimyx! xD Donc je disais, qu'après tant de remarques qui méritaient une grande remise en question, je suis retourné en arrière en m'interrogeant sur une simple chose: Qu'est-ce qui est le plus susceptible de définir l'identité d'une personne? Nos talents innés ou nos envies? Je m'explique, avoir des dons cela est très jolie, mais encore faut-il que ces dons correspondent à ce qui nous inspire, non? Si le rêve d'une personne est de devenir Mathématicien à quoi pourrait bien lui servir une aisance en Français? Les autres lui rabâcheraient sans cesse qu'elle n'est pas la faite pour les maths, mais pour le Français, mais si le rêve de cette personne est de persévérer dans la domaine des mathématiques, qui sommes-nous pour nous arroger le droit de déterminer la place et l’identité de quelqu'un en fonction de ses résultats? Certes, c'est assez révélateur en principe, nous choisissons tous plus ou moins de nous orienter vers la « facilité », surtout lorsqu'il s'agit des talents ils font l'objet d'une grande partie de notre personnalité, et un malaise peut d’ailleurs prendre forme si nous prenons la décision de renier celui-ci. Mais l'envie n'a t-elle pas plus de valeur au final? Car lorsque l'on parle d'envie, nous parlons ensuite des choses qui nous on influencées à nous orienter tout droit vers ces envies, il y a une histoire de vécu, de sensibilité à ces choses.. Tandis que l'inné qu'est-ce que c'est? L'innée ne découle de rien, mis à part de la génétique. Ensuite, il y a les fameuses phrases qui pour moi sortent tout droit de l'acceptation béate que j'ai encore du mal à apprécier, " je préfère être détesté pour ce que je suis plutôt que d'être aimé pour ce que je ne suis pas" A partir de là, la question reste toujours la même, que veut dire ce " je suis" ou ce " je ne suis pas". Eh bien pour essayer de m'expliquer le plus clairement que possible, je pense que la volonté de changer, fait partie intégrante de l'identité de quelqu'un, je veux dire, quand un ami à nous nous fait une reproche, il va exiger plus moins un changement de notre part, et c'est cette capacité à être apte à changer qui relève d'un facteur de l'identité, car le changement découle d'un désirs de satisfaire, et que le désirs de satisfaire lui, est directement rattaché à nos émotions, à l'estime que nous avons de notre ami et tout de ce qui défini profondément l'identité d'une personne. Ensuite pour passer à autre chose, il y a la notion de caractère et de "rôles", il nous arrive tous de jouer plusieurs rôles dans la vie quotidienne, de la même façon qu'un homme auprès de ses enfants se comportera en père, en patron auprès de ses employés, et ainsi de suite, donc est-ce que cet homme est divisé en plusieurs morceaux de personnalité ou est-ce que ces morceaux ne font qu'un? Je ne sais pas tellement... Le caractère est modifiable, il nous est possible de l'adapter en fonction des circonstances, mais au delà du "changeable" nous restons toujours la même personne à mon sens, l'homme auquel je faisais référence un peu plus haut, a des enfants et des employés, cela implique d'adapter son comportement en fonction des personnes rencontrés, cela appartient à la personnalité mais la nature profonde d'une personne elle, est immuable, de la même façon qu'un faible restera faible, et qu'un fort restera fort et l'idée est d'ailleurs de faire en sorte que le paraître ne dissimule pas la nature d'une personne si non, nous ne sommes effectivement pas nous-même à mon sens, de la même façon qu'une personne essayant d'interpréter le rôle de son idole, au lieu de s'en inspirer n'est pas elle-même. La personnalité est dissociable de l'identité, mais ces deux critères doivent garder une certaine harmonie selon moi, si nous voulons être nous-même nous devons résigner notre personnalité à s'imprégner d'une part plus ou moins importante de notre identité profonde.

Là, je suis très partagé:

Citation :
Dans ce cas, on peut voir que ce Stewart a levé ses inhibitions afin de faire ressortir sa rancœur, il a été pendant quelques instants lui-même

Dans ce cas précis tu soutiens l'idée par exemple qu'une personne étant impulsive, est elle-même à partir du moment où elle ne va pas de traiter voir éradiquer complètement ce défaut? ( en admettant qu'elle le considère comme défaut bien sûr). Je ne suis pas tellement d'accord, je suis peut-être paranoïaque, mais j'ai souvent l'impression que ce sont les personnes d'un naturel douée qui ont tendance à répéter sans cesse qu'il faut rester soi-même, car forcément quand on réussi déjà bien à la base, on a pas particulièrement besoin de traiter nos attitudes. . La prise de position est très délicate, même si je prône le changement, ça reste assez compliqué. Dans ce que j'écris, j'ai l'impression de me contredire un peu, c'est un peu confus, ( j'ai du mal avec les mots ><).
Revenir en haut Aller en bas
Eledhwen
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 67
Age : 20
Localisation : Ailleurs.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tout Bottero, L'Etranger de Camus, Sur la Route de Jack Kerouac, L'Attrape-coeurs de Salinger, L'Ecume des Jours de Vian
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Être soi-même   Dim 11 Déc 2011 - 21:26

Etre soi-même.. Est-ce que cela signifie réellement quelque chose au fond ?
Et si être soi-même était au contraire être Tout ?
Je m'explique: la société dans laquelle nous vivons façonnera toujours d'une certaine manière notre caractère, ou orientera nos goûts. Cela peut bien sûr changer, mais uniquement si nous-même le voulons, en ayant un minimum de volonté. Comme vous l'avez dit précédemment, "être soi" c'est avant tout un choix. Notre choix. Certaines personnes se contenteront d'être ce qu'elles sont depuis leur naissance, n'allant pas voir au-dehors de leur monde. Ca n'est pas pour ça qu'elles ne méritent pas le respect, car après tout c'est une question de choix. D'autres partiront et trouveront une vie qui leur conviendra mieux. D'autres encore seront perpétuellement à la recherche d'eux-même, se façonnant par leurs expériences, les découvertes et les épreuves.
Y en a-t-ils qui auraient plus raison que d'autres ? Je ne pense pas. Car au fond, malgré tout ce que nous vivons, nous restons nous-même. Ce qui ne veut pas dire que nous ne pouvons pas évoluer et changer.
Est-ce une question d'atteindre la Perfection ? Dans mon opinion, la véritable Perfection n'existe pas. Ou bien serait trop dure à supporter tellement elle serait parfait. Et puis c'est un concept différent pour chacun de nous, car après tout, "Tout est relatif". On peut ainsi choisir de laisser le cours
Dans la suite de cette idée, pour être soi-même, même si l'on se base sur une chose déjà existante et que l'on cherche à l'atteindre en la copiant de toute pièce, ceci est aussi un choix. (Car être soi-même ne veut pas forcément dire affirmer sa personnalité, même si le sens en est très proche.) Au fond, on peut toujours se sortir de l'image classique de la société dans laquelle où l'on vit, si on fait un peu attention à ce qui nous entoure. Etre soi c'est être bien en soi, donc trouver un nous avec lequel nous nous sentons en Harmonie. Ce "nous" sera différent pour chaque personne; certaines auront bien plus de mal à le trouver que d'autre; ce sera souvent les personnes plus ouvertes au monde qui seront dans ce cas.

Certes, on peut être emprisonné d'une société ou de l'emprise de quelqu'un d'autre sur soi-même, mais ce sont, la plupart du temps au contraire, les oppressés qui montrent le plus grand désir de changement et la plus grande force de personnalité. Quitte à aller trop loin, et à souvent se perdre ou faire quelque chose qu'ils regretteront plus tard. Mais il ne s'agit pas de s'opposer à toute pensée différente de la sienne. Au contraire, être soi c'est avant tout être curieux et ouvert à tout, pour prendre ce qui nous plaît et laisser ce que nous n'aimons pas, qui nous plaira peut-être pourtant dans le futur. Etre soi c'est s'accepter, et accepter le monde tel qu'il est, pour mieux le modifier à sa guise. Et surtout accepter le changement; car la Vie Est Changement.

Pour résumer, nous avons tous la capacité de rester soi-même dans cette société qui nous donne des exemples à suivre, pour 'faire bien et comme les autres'. Si l'on se sent bien dans cette idée, tant mieux, mais l'on risque de se fermer à tout ce qui est différent de ce modèle. Si cela ne nous convient pas, on trouvera toujours la force en soi d'ouvrir vraiment les yeux. Cela ne veut pas forcément dire s'opposer à ce modèle et le rejeter sans même prendre le temps de le comprendre; cela voudrait dire l'apprivoiser par curiosité, et n'en prendre que certains éléments si on le décide. Se chercher c'est aussi s'intéresser au monde, apprendre de ses erreurs et de ce que l'on vit, pour enfin trouver l'Harmonie en récoltant au fil du temps des morceaux de vies et de cultures, d'idées et d'expériences, que nous choisirons. Comme une grande toile qui s'agrandirait au fur et à mesure, sur laquelle nous rajouterions les couleurs qui sont pour nous les plus éclatantes. Notre oeuvre bien à nous, qui différera toujours de l'oeuvre de quelqu'un d'autre, même si certaines couleurs seront parfois similaires entre les deux. Parfois on recouvrira certaines teintes par d'autres, l'on modifiera une courbe ou l'on rajoutera un détail. Il n'y a pas de nous-même prédestiné: nous sommes les seuls peintres de nos vies, les seuls arpenteurs de notre voie au bord de laquelle nous récoltons les plus belles fleurs, trouvées sur le côté d'une route tout juste découverte. Tout est une question de volonté, de choix, de relativité, mais surtout d'ouverture.

Il me semble avoir un peu beaucoup débordé sur le sujet, avoir repris beaucoup de choses déjà dites, et entasser tous les mots les uns sur les autres, mais c'est vraiment un sujet que je trouve particulièrement intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Naëlle
Voltigeur des courants
Voltigeur des courants


Féminin
Nombre de messages : 288
Age : 19
Localisation : Quelque part sur le monde, mais ce n'est pas très important.
Groupe : Haïnouk
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: Être soi-même   Jeu 23 Fév 2012 - 15:43

Je viens donner ma réponse à cette question : qu'est-ce qu'être soi-même ?
Désolée, je n'ai pas pris le temps de lire ce que vous avez dit, je le ferai si nécessaire ;)

Être soi-même, c'est assez simple en soi, c'est même ce que l'on fait à chaque instant de sa vie, à chaque geste, à chaque parole, à chaque pensée. C'est comme ça, on est juste, nous. Et on ne peut pas faire autrement. Mais l'expression être soi-même a pris un autre sens dans le langage courant. À celle-ci je répondrai qu'être soi-même, c'est être conscient de nous-mêmes : de nos gestes, nos paroles, nos pensées, et les accepter tels quels. C'est cette approbation qui est la plus difficile.

Bon ça paraît petit par rapport à vos énormes messages xD Mais je n'ai rien de plus à ajouter. Ce sont souvent les phrases les plus courtes qui veulent en dire le plus...
Revenir en haut Aller en bas
Fullios
Curieux
Curieux


Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 19
Localisation : Là où l'on ne peut m'atteindre.
Groupe : Marchombre
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Être soi-même   Jeu 23 Fév 2012 - 18:22

Je n'est pas encore lu les responses, je voulai répondre avant que vous ne m'influencé trop..

Pour moi l'expression "rester soi-même" n'a pas vrément lieu d'être, parceque premièrement, personne ne peut rester lui-même de la naissance à la mort, dans le sens où on évolue, on ne reste pas au stade de bébé toute sa vie. (enfin pour certain j'en doute.. )

Et puis deuxièmement, je ne vois pas comment on pourrai ne pas être soi-même dans la meusure où l'on est ce que l'on fait..


Amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
Maati
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 18
Localisation : Dans ma bulle.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : "L'élégance du Hérisson", Muriel Barbéry. Que je vous invite à lire.
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: Être soi-même   Jeu 23 Fév 2012 - 19:40

Selon moi... Etre soi-même, ça n'est pas rester au même stade toute sa vie... C'est juste vivre sa vie comme on le souhaite, sans que nos opinions, avis ou choix soient décidés par quelqu'un d'autre C'est décider de se lever à telle heure, de s'habiller d'une certaine façon ou de préférer une couleur, sans rendre de compte à qui que ce soit.

Mais en disant cela, je me rends compte, que très peu de personnes sont vraiment elles-mêmes...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/touhou-pictures/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Être soi-même   Aujourd'hui à 5:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Être soi-même
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Nous, et les Autres :: Connais-toi toi-même-
Sauter vers: