La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Etre Marchombre - réalité ou fiction ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aziliz
Champion de cueillette, mention framboises
Champion de cueillette, mention framboises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 27
Localisation : Au détour d'une ligne
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana, le Voleur de chouchous, et d'autres
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Etre Marchombre - réalité ou fiction ?   Lun 5 Sep 2011 - 12:30

Maati, j'ai l'impression que tu reprends toujours les mêmes exemples =P

J'ai envie de répondre à ton post, uniquement à ton post, puisque selon moi, le dernier d'Ipiu se passe de commentaire, et surtout parce qu'aujourd'hui, je me sens résolument poète et que tes mots me font un peu penser à l'avis du savant ;)

Nous avons des obligations, c'est vrai. Nous devons aller à l'école ou au travail, nous devons servir à notre société, en payant et en oeuvrant pour elle. Nous ne pouvons pas aller partout sans laisser d'adresse etc. J'ai envie de demander dans quelle mesure ?
(Note : cette reflexion fait beaucoup écho au choix que je dois faire actuellement donc si mon post est bancal, un peu irréaliste, c'est aussi qu'il n'a pas encore été mis en pratique, pas jusqu'au bout)
Nous devons faire ces choses, oui, ou en tout cas certaines mais sont-elles tous un fardeau qui nous empêche d'être libre ? Je pense par exemple à la formation marchombre qui demande 3 ans, 3 ans que l'on offre sans condition à son maître, n'est ce pas là une sorte d'obligation ? Et est-ce un fardeau pour autant ?
Je te renvois au sujet "Liberté" pour un peu plus de complément.

Je pense que tout ce que nous devons faire n'est ni parfaitement obligatoire, ni un fardeau. Dans le premier cas, celui où on choisit d'accepter la chose (comme aller à l'école) il n'est pas un fardeau, puisqu'on a choisit de l'accepter, parce qu'il nous est utile. C'est vrai, si nous n'allions pas à l'école par exemple, nous ne pourrions pas parler en ce moment en lisant et en écrivant des choses. C'est comme avoir un travail, on peut choisir de faire un travail harassant parce qu'il nous plait ou parce qu'il nous permet de vivre comme on l'entends, en consommant plus ou moins. Certains choisiront de travailler peu et de possèder peu et d'autres le contraire, parce qu'ils estiment qu'avoir une grosse voiture, une grande maison et pleins d'habits leur est agréable, voire nécessaire.
Dans le second choix, celui où l'on décide d'aller contre les principes fondamentaux de cette société, et c'est cette partie là qui risque d'être bancale, je pense que c'est plus ou moins possible, que ce choix n'est pas totalement fermé. Certes il y a des lois qui nous empêchent de faire certaines choses comme traverser les frontières comme on veut etc, mais on peut tout de même les traverser sans trop de problèmes, suffit d'avoir un passeport. On peut après partir où l'on veut quand on veut en ayant de comptes à rendre qu'à nous même, ça implique juste des sacrifices (comme tous les choix) de notre côté. Par exemple soit on travaille pour avoir l'argent, pour voyager confortablement, soit on se débrouille pour trouver une alternative. Aujourd'hui, ce n'est pas courant, mais ce n'est pas interdit par exemple d'effectuer plusieurs centaines de kilomètres à pieds. Ca prendra juste plus de temps.
Je pense qu'on peut aussi choisir de se dédouaner des obligations du travail. Je ne parle pas du travail en lui même, pour moi c'est naturel de travailler pour manger, mais de trouver un compromis entre le travail et la liberté physique d'être où on veut quand on veut. Je pense par exemple aux petits travaux que l'on peut faire, à l'aide dans les fermes, etc
Evidemment, on gagne peu, très peu même, mais est ce nécessaire de gagner beaucoup pour vivre ?
Pour être Libre, il faut savoir faire les choix et accepter les sacrifices qu'ils imposent.

Je pense donc qu'on peut être marchombre, au sens d'être libre et d'appliquer sa liberté.

Pour ce qui est de la condition physique, je pense que le post d'Ipiu est la plus belle des réponses que l'on puisse faire à ça.
J'ajouterai juste qu'il est possible d'acquérir l'âme marchombre, de la mettre en pratique, mais aussi de s'approcher des capacités physiques. Je ne parle pas de faire exactement comme dans le livre, d'escalader des tours, de tirer à l'arc etc. Mais je pense que dans notre société on peut acquérir les capacités physiques d'exercer notre liberté.

Je m'explique : En Gwendalavir, pour être libre, il faut parfois savoir vivre seul, se défendre, se nourrir, etc
Dans notre monde, pour être libre, il faut pouvoir assumer les sacrifices de nos choix. Pour reprendre mon exemple de travailler peu et de façon relativement aléatoire pour vivre, cela veut dire qu'il faut pouvoir physiquement résister à la faim, cultiver éventuellement certaines choses et savoir se nourrir de ce qu'on trouve. Pour voyager sans argent, il faut avoir la capacité physique de marcher longtemps et de dormir dehors. etc

Pour moi, il est donc tout à fait possible de développer ses capacités physiques de façon à pouvoir vivre aussi bien normalement que dans des conditions plus difficiles auxquelles on pourrait être confrontés.

Je ne sais pas si c'est très clair, mais pour moi, si le marchombre alavirien escalade des tours, traverse les rivières, ce n'est pas "pour le fun" c'est parce que si un jour il y a une tour, une rivière ou n'importe quoi d'autre en travers de son chemin il puisse les franchir. Je pense que le marchombre "moderne" doit aussi se préparer à surmonter n'importe quel obstacle qui puisse se mettre en travers de son chemin.

Pour moi, la capacité physique du marchombre n'est rien que l'expression matérielle du fait que le marchombre doit avancer, progresser, toujours, quoi qu'il advienne.

Post un peu décousu j'avoue ^^'
J'espère que vous aurez plus ou moins compris ce que je voulais dire et j'attends vos réactions/réponses/réflexions avec impatience =)
Revenir en haut Aller en bas
http://lailleurs.uniterre.com
Eclipse
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 167
Age : 22
Localisation : Dans mon hamac
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Pierre Bottero, Le combat d'hiver de Jean-Claude Mourlevat. Et d'autres, beaucoup d'autres
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Etre Marchombre - réalité ou fiction ?   Lun 4 Juin 2012 - 19:20

Aziliz, quand tu parles à la fin du marchombre qui grimpe des tours et passe les fleuves non pas pour s'amuser mais pour s'entraîner pour pouvoir le faire plus facilement en cas de besoin, ça me rappelle vraiment l'esprit du parkour (bon, une petite partie de l'esprit du parkour mais tout de même assez pour que je fasse le parallèle, largement assez).

J'ai tout lu (yeah! *sors*), et je ne sais trop quoi ajouter. Vous avez dit de belles choses, des choses vraies, poser des questions, proposés des réponses, je me demande s'il y a encore des choses à dire.

Alors je vais répondre en donnant mon avis à moi. Ca n'apportera peut-être (sans doute) rien, mais voilà. Au moins j'essayerais de clarifier ce que lire ce topic a bouleversé dans mon esprit.

Oui, on peut devenir marchombre.
Moralement, d'abord. Je pense que de ce côté, pas mal de gens sur ce forum ont déjà, au moins en partie, l'esprit marchombre, sinon nous ne serions pas ici. Simplement, il y a des gens plus avancés que d'autre sur la Voie. Comme dans le livre.
Physiquement ensuite. Oui, devenir aussi doué qu'Ellana partout paraît impossible. Mais tous les marchombres ne sont pas aussi doués, loin de là! Rappelez-vous, Ellana est une exception, un modèle pour ses pairs. Chacun progresse à son rythme, dans ce monde non pas dans plein de disciplines, mais dans celle(s) qu'on veut. Et au vu du nombre de disciplines existantes, je doute qu'il existe une limites à ce qu'on peut apprendre, et l'idée me rempli de joie, encore plus si notre progression est plus lente que celle d'Ellana (parce qu'arrivé à un certain niveau, au karaté par exemple, ça devient très très lent et dur de continuer à progresser et si on est pas, en parallèle, assez avancé sur la Voie, ça peut être dur je pense).

Voilà. J'ai sans doute oublié des points, mais c'est ce qui me viens.

Merci à tous ^^ Pour... Je sais pas, pour tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://eclipse.eklablog.com/
Solituda
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 332
Localisation : Je pourrais vous répondre que je viens du ventre de ma mère, de l'endroit où j'habite, des ex forums sur lesquels j'étais. Tant de lieu, tant d'endroits parcourus. Je viens d'une musique, The pianist. Je viens du tréfonds de ses notes, de ses sentiments, de sa douleur. Je viens de cette Solitude.
Livre préféré : The Unbeliever. Vous ne devez surement pas connaître. Mais je vous le déconseille. Tout en vous le conseillant.
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Re: Etre Marchombre - réalité ou fiction ?   Mer 6 Juin 2012 - 22:27

*sourire moqueur*

"Il était une fois...

Et pourquoi pas? Pourquoi ne pourrait-on pas être Marchombre? Je pense que ça peut-être une réalité, si on le veut. Après tout dans ce monde, tout est une question de volonté, non? Si on dit que quelque chose est impossible, qu'elle n'est que fiction, alors elle sera impossible. Combien ai-je entendu de crétin dire: "C'est impossible d'être président." Faux. Si tu veux, tu peux, si tu te dis que c'est impossible, tu ne feras jamais rien pour essayer, tu ne te battras jamais vraiment et au final, ce sera vraiment impossible.

Alors pourquoi pas en faire une réalité? Et si j'ai envie d'être Marchombre? Même si ma cheville et mon genou merdiques m'empêchent et me limitent?
J'ai envie de croire que c'est possible... Un rêve peut-être... Mais moi je Vis mes Rêves, mais je ne Rêve pas ma Vie."

*sourire amusé*

Même prouesse physique. Je ne dirais pas non c'est impossible, pour laisser à celui qui veut l'être, le devenir. Mais la question véritable c'est, avons-nous vraiment besoin de ces prouesses dans notre Monde? Ne devrions-nous pas, pour ceux qui rêveraient d'être Marchombre, nous adapter à la réalité?
Et être Marchombre, est-ce vraiment lié à ces prouesses physiques? Personnellement je suis Marchombre *sourire arrogant*
Et je n'ai en aucun cas envie de ressembler à ceux du livre. (J'me répète de mon premier post, mais c'est pas grave. C'le seul sujet qui m'a paru intéressant dans les "Nouveaux messages depuis votre dernière visite", et comme je m'ennuyais et avait 5 minutes... *sourire moqueur*)
Alors pour Moi c'est un Oui, et ça le restera quoiqu'il arrive. Être Marchombre c'est une réalité. *sourire moqueur*

P'luche.


(Edit: Pour ceux qui veulent, j'ai un début de débat la dessus. Débat MSN, qui part un peu en cacahouète, et qui n'est pas terminé, mais bon.)
Revenir en haut Aller en bas
Lynndiara
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 52
Age : 20
Localisation : Quelque part au milieu de l'univers, sur une étoile... Dans un rêve... Dans tes yeux... Dans ton coeur... Dans ta tête... Partout...
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, Les Ailes d'Alexanne et Les Chevaliers d'Emeraude.
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Etre Marchombre - réalité ou fiction ?   Dim 4 Mai 2014 - 14:29

Je vais partager mon opinion sur cette question parce que ca fait plusieurs fois que je la voie sur le forum, que je la  trouve très intéressante et que cette question me parle.   

Le marchombre est une fiction, c'est une évidence. C'est un personnage créé et inventé par Pierre Bottero, très différent de nous et pourtant je suis sûr que nous pouvons nous retrouver dans ce personnage.

Le marchombre est une fiction certes, mais est ce que parce qu'il est une fiction, il en devient irréalisable? Pourquoi être marchombre serait irréalisable?

D'après ce que j'ai lu, deux choses permettent à plusieurs personnes de penser que c'est irréalisable : la condition physique et notre société, notre univers qui est différent de celui de gwendalavir.

Je vais commencer par la chose la plus évidente pour moi: la condition physique.
Premièrement, comme l'a si bien cité ipiutiminelle, dans le livre de Pierre Bottero, la marchombre comprend que sa condition de marchombre prend naissance au delà des limites de son corps. Que son corps n'est qu'une partie d'elle.
Un marchombre n'est pas marchombre par sa capacités physique mais plutôt à sa capacité à accorder son corps et son esprit j'ai envie de dire.
Même si, je suis bien d'accord, un marchombre doit avoir cette capacité physique.

Voilà maintenant la question est : cette capacités physique à avoir est-elle réalisable?
A cela je vais répondre: Et pourquoi ne serait elle pas réalisable? Après tout, elle est basée sur l'escalade, la nage, l'agilité et d'autres choses qui sont loin d'être irréalisable. Toutefois, je ne prétend pas ici que obtenir cette capacité physique est une chose facile. C'est une tâche ardu, mais pas irréalisable.

Supposons que les marchombres existent, quelques part, et que comme nous, ils savent qui nous sommes... Ne pensez vous pas qu'eux aussi se poseraient ce genre de questions, se demanderaient si certaines choses que nous faisons sont réalisables, pour eux j'entend?

Pour moi, la capicité physique que doit avoir un marchombre n'a rien d'irréalisable.
Je pense qu'une fois sur cette voie, avec entraînement et persévérance, c'est tout à fait possible.

Maintenant, je termine par le fait que notre société est différente...
Oui certes notre société n'a rien à voir avec gwendalavir, mais, premièrement, un marchombre doit-il rester en gwendalavir?
Je pense qu'un marchombre, doit aussi savoir s'adapter à un environnement différent, et en subir les conséquences.

Deuxièmement, je ne pense pas que cela pose vraiment problème... Après tout, comme vous l'avez dit plusieurs fois, un marchombre n'est-il pas libre? Dans notre société, nous ne sommes pas vraiment libre; effectivement on ne pourrait pas faire tous ceux que peuvent faire les marchombres en gwendalavir.
Mais, si nous souhaitions réellement devenir un marchombre, libre, pourquoi ne pas se défaire de cette société ( en défiant les lois comme un "justicier" par exemple) pour être libre et devenir marchombre? J'avais lu quelque part qu'on ne pouvait pas devenir marchombre parce que dans notre société on ne peu pas tuer n'importe qui, ce qui n'est pas faux. Mais pour être marchombre, a-t-on l'obligation de tuer? Il ne me semble pas avoir retenu ça dans les livres de Pierre Bottero...

Vous l'avez compris, je sais que le marchombre est une fiction mais je ne pense pas pour autant que devenir marchombre est impossible... Je le redit encore, rien est impossible. Quand on croit réellement en quelque chose, on peut.

Voilà j'ai finis!  ( et c'est mon plus long message jusque là  )
Revenir en haut Aller en bas
Mayt
Curieux
Curieux
avatar

Nombre de messages : 50
Age : 21
Localisation : Grenoble, France
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Cœur d'Encre.
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: Etre Marchombre - réalité ou fiction ?   Lun 5 Mai 2014 - 14:47

Peter, tu penses que le marchombre du livre n'est fort que pour s'adapter à son milieu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://mayt38.blogspot.fr/
Solituda
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 332
Localisation : Je pourrais vous répondre que je viens du ventre de ma mère, de l'endroit où j'habite, des ex forums sur lesquels j'étais. Tant de lieu, tant d'endroits parcourus. Je viens d'une musique, The pianist. Je viens du tréfonds de ses notes, de ses sentiments, de sa douleur. Je viens de cette Solitude.
Livre préféré : The Unbeliever. Vous ne devez surement pas connaître. Mais je vous le déconseille. Tout en vous le conseillant.
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Re: Etre Marchombre - réalité ou fiction ?   Lun 5 Mai 2014 - 17:34

*baille*

Quelle est donc cette question stupide?
Revenir en haut Aller en bas
Mayt
Curieux
Curieux
avatar

Nombre de messages : 50
Age : 21
Localisation : Grenoble, France
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Cœur d'Encre.
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: Etre Marchombre - réalité ou fiction ?   Sam 10 Mai 2014 - 13:23

*rigole* Quelle est donc cette non-réponse stupide ?

Pet' a écrit:
Mais la question véritable c'est, avons-nous vraiment besoin de ces prouesses dans notre Monde? Ne devrions-nous pas, pour ceux qui rêveraient d'être Marchombre, nous adapter à la réalité?

Penses-tu donc que ces prouesses, comme tu les appellent, sont issues d'une volonté d'adaptation à leur réalité ? Je doute que la réalité de Gwendalavir requière la moitié de leur capacités, et pourtant ils continuent tout au long de leur vie à les développer. Pourquoi alors, si c'n'est par adaptation, les développer ?

Moi j'y vois bien au contraire une volonté d'exploration -de soi même. Une volonté de se dire : Mais que puis-je faire avec mon corps, de quoi puis-je être capable ? Et cette rechercher, cette exploration, est totalement détachée de tout contexte, elle dépend de la condition humaine, pas du contexte dans lequel on vit.
Revenir en haut Aller en bas
http://mayt38.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etre Marchombre - réalité ou fiction ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etre Marchombre - réalité ou fiction ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Etre Marchombre - réalité ou fiction ?
» Hostel, le dernier Tarantino ( Tiré d'une histoire vrai )
» Le tabagisme passif : réalité ou fiction ?
» [Fiction/réalité] Impression d'être dans un autre monde
» Les séries et vous? Fiction/réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Apprentissage :: Être Marchombre-
Sauter vers: