La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "Faut-il vivre en monstre ou mourir en homme de bien?" S.I.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elfigre
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Age : 23
Localisation : Dans l'Aube, là où la pratum vorax se transforme en vignes...
Groupe : Métamorphe
Livre préféré : L'Autre ( !!!! ), Coeur D'Encre (Funke), Les patins d'argent (Hetzel), le petit prince (St-Ex.), Narnia ( Lewis), Au rebond ( Blondel)
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: "Faut-il vivre en monstre ou mourir en homme de bien?" S.I.   Jeu 30 Déc 2010 - 19:16

Je pensais que Miaou aurait fait ce topic, mais puisqu'il n'en est rien, je me lance...

Une unique question : "Faut-il vivre en monstre ou mourir en homme de bien ?"


Ceux qui ont vu Shutter Island comprendront. Les autres, je vous invite à le regarder au plus vite.

Je ne voulais pas voir ce film.
Film psychologique, que je classe dans les films d'horreur mais qui n'en est pas un. Qui vous retourne et vous empêche de dormir.Pas à cause des cauchemards (même s'il pourait) mais à cause de la reflexion qu'il engendre obligatoirement.

Je l'ai vu.
Alors forcément on ne peut que débattre dessus. J'attend vos avis...

Revenir en haut Aller en bas
Leslie
Danseur de la falaise
Danseur de la falaise
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1487
Age : 20
Localisation : Ailleurs.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Waw... Euh... Pour commencer, tous les livres de Pierre Bottero sans exception... Et puis après, il y en a vraiment trop.
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: "Faut-il vivre en monstre ou mourir en homme de bien?" S.I.   Jeu 30 Déc 2010 - 21:56

Je l'ai vu avant-hier et cette même réflexion s'est imposée à moi.
Une réflexion qui, pourtant, n'en est pas une, de un parce qu'elle n'a pas de réponse, de deux parce que cette réponse, qui existe tout de même, même si ce n'est jamais la bonne, est différente pour tout le monde, de trois parce qu'on choisit instinctivement la deuxième possibilité, même si elle inclut la mort.

Faut-il vivre en monstre ou mourir en homme de bien ?

Vivre en monstre ? Si l'on a conscience de ces actes que l'on a commis, ou simplement pensés et qui font de nous, à nos yeux ou à ceux des autres, un "monstre", alors on ne vit pas, on survit seulement. Je pense que pour réapprendre à vivre, à vivre vraiment, il faut se pardonner. Mais je baragouine. [Joli 8D] Ce que je veux dire, c'est que personne ne voudrait vivre une vie entière avec un crime sur la conscience.

Mourir en homme de bien ? A quel prix ? De notre gré ? Pourquoi se donner tant de peine à devenir un "homme de bien" si c'est pour mourir ensuite ?
Voilà les trois questions que je me suis posées en premier pour ce cas. A quel prix ? La vie. De notre gré ? Dans le film, pas vraiment. Cela part de la volonté d'Andrew mais il se fait quand même lobotomiser. Pourquoi se donner tant de peine à devenir un "homme de bien" si c'est pour mourir ensuite ? Pour se pardonner. Mourir serein avec soi-même, c'est déja bien.


Je viens de me rendre compte que tout ce que je viens d'écrire est incompréhensible, et surtout inutile. Tant pis, je laisse.

En tout cas, je crois qu'aucune de ces solutions n'est vraiment la bonne. Je ne peux pas savoir, là, devant mon ordinateur, laquelle je choisirais. Enfin si, je le sais bien en réalité, mais tout est différent dans un contexte particulier.
En vivant en monstre tu ne te pardonnes jamais, tu finis par devenir dingue, mais tu vis, du moins du survis. En mourant en homme de bien, tu te pardonnes, mais tu meurs.

Voilà ma réponse qui n'en est pas une, en espérant avoir apporté quelque chose quand même dans cette bouillie...

Leslie, la Dame aux Attrape Cauchemars.
Revenir en haut Aller en bas
http://capture-this-time.skyrock.com
Elfigre
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Age : 23
Localisation : Dans l'Aube, là où la pratum vorax se transforme en vignes...
Groupe : Métamorphe
Livre préféré : L'Autre ( !!!! ), Coeur D'Encre (Funke), Les patins d'argent (Hetzel), le petit prince (St-Ex.), Narnia ( Lewis), Au rebond ( Blondel)
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: "Faut-il vivre en monstre ou mourir en homme de bien?" S.I.   Ven 31 Déc 2010 - 10:25

Oui tu as apporté quelque chose, forcément : ta réflexion. Mon but en mettant ce topic est le même que ceux qui ont fait le film : faire réfléchir, je pense.

Tu appelles ça du charabia, n'empèche que j'y voie plus clair dans ce que tu as écris que dans ce que je pense

On va mettre une deuxième question ce coup-ci sur l'histoire à proprement parler du personnage : Pensez-vous qu'il a raison ou qu'il est bien là depuis 2 ans comme patient ? La on ne sera pas forcément d'accord ^^
Revenir en haut Aller en bas
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 23
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: "Faut-il vivre en monstre ou mourir en homme de bien?" S.I.   Ven 31 Déc 2010 - 11:20

Alors . [En fait, j'avais commencé à poster le sujet, mais j'ai hésité et finalement, je ne l'ai pas fait .]

Je pensais d'abord réfléchir sur les définitions de "monstre" et d' "homme de bien". Parce que je pense que la réflexion est intéressante .

Pour moi, je pars sur le principe qu'un monstre au départ est quelqu'un d'anormal, de "pas comme les autres". Aux yeux des autres, donc. A ce niveau-là, il vaut mieux effectivement vivre en monstre, tant qu'on s'assume comme tel. En revanche, vivre en se considérant soi-même comme un monstre, ne pas s'aimer, avoir qqch de "fort" à se reprocher... pas forcément. Il vaut mieux accepter, se pardonner.

Pour l'homme de bien, je pense que ça dépend des cultures et de l'éducation... la Voie qu'on a choisie, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Perrin Al'Tear
Ami de la falaise
Ami de la falaise
avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 249
Localisation : Neverland
Groupe : Faël
Livre préféré : Tolkien, Robin Hobb, George R. R. Martin, Greg Keyes, Tad Williams
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: "Faut-il vivre en monstre ou mourir en homme de bien?" S.I.   Lun 26 Nov 2012 - 14:56

Un très bon film, effrayant à souhait sans pour autant être gore.

J'ai lu le livre Shutter Island (2003) (duquel est issu le film) et cette phrase conclusive du film, "Faut-il vivre en monstre ou mourir en homme de bien ?", est problématique parce que... Elle n'apparaît pas dans le livre. Elle est un rajout de la scénariste (Laeta Kalogridis) et elle donne une orientation particulière à l'histoire, notamment au destin du personnage principal.

Dans son roman, Dannie Lehane conclut sur la discussion entre Teddy et Chuck, laissant au lecteur la totale interprétation de la situation : retombe-t-il dans une certaine folie, a-t-il conscience de son crime et veut-il s'en expurger, etc ? Dans le film, parce qu'il se pose intérieurement cette question, le héros semble comprendre le cycle infernal dans lequel il est enfermé et s'interroger sur sa "libération morale" de son passé.

Revenir en haut Aller en bas
Elfigre
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Age : 23
Localisation : Dans l'Aube, là où la pratum vorax se transforme en vignes...
Groupe : Métamorphe
Livre préféré : L'Autre ( !!!! ), Coeur D'Encre (Funke), Les patins d'argent (Hetzel), le petit prince (St-Ex.), Narnia ( Lewis), Au rebond ( Blondel)
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: "Faut-il vivre en monstre ou mourir en homme de bien?" S.I.   Mar 27 Nov 2012 - 8:34

Ah oui ? Ca semblait pourtant être une phrase essentielle donc je pensais qu'elle serait dans le livre ! Faut vraiment que je le lise. Le lecteur doit deviner cette réflexion en fait ? Le personnage s'en rend bien compte quand même non ?

Miaou, je pense qu'ayant fait un crime pareil, on préfère l'oublier, non ? Et difficile de se pardonner, je pense !
Quant à l'homme de bien, je ne pense pas que dans ce film, la culture joue beaucoup..
Revenir en haut Aller en bas
Perrin Al'Tear
Ami de la falaise
Ami de la falaise
avatar

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 249
Localisation : Neverland
Groupe : Faël
Livre préféré : Tolkien, Robin Hobb, George R. R. Martin, Greg Keyes, Tad Williams
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: "Faut-il vivre en monstre ou mourir en homme de bien?" S.I.   Mar 27 Nov 2012 - 12:29

Elfigre a écrit:
Ah oui ? Ca semblait pourtant être une phrase essentielle donc je pensais qu'elle serait dans le livre ! Faut vraiment que je le lise. Le lecteur doit deviner cette réflexion en fait ? Le personnage s'en rend bien compte quand même non ?
J'ai un léger doute maintenant, alors il faudrait reprendre le livre, mais de mémoire cette phrase n'était pas dans le livre.
D'ailleurs, cela avait entraîné quelques critiques assez vives sur le ton donné au film. Dans le livre, après le dialogue entre les deux personnages, c'est au lecteur de se faire cette réflexion : est-ce qu'il croit véritablement ce qu'il dit ou est-ce qu'il s'en sert pour se dédouaner de son crime ? Dans le film, après le dialogue, la phrase finale oriente cette question vers la seconde réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Faut-il vivre en monstre ou mourir en homme de bien?" S.I.   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Faut-il vivre en monstre ou mourir en homme de bien?" S.I.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Faut-il vivre en monstre ou mourir en homme de bien?" S.I.
» Une raison pour vivre, une raison pour mourir - Una ragione per vivere e una per morire - 1972 - Tonino Valerii
» [Shakespeare, William] Roméo et Juliette
» Vivre et oublié de mourir
» Accrostiche Guerre " Vivre l'enfer où mourir au combat"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: Au Bout de la Plume :: Médiathèque :: Films-
Sauter vers: