La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Les sciences, une religion ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel
Miaou Til' Plume

Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 24
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

Les sciences, une religion ? Empty
MessageSujet: Les sciences, une religion ?   Les sciences, une religion ? Icon_minitimeDim 13 Fév 2011 - 10:42

Dans ce sujet,

Alev a écrit:
Les théories marchent comme ça : on propose quelque chose, on voit que ça marche à peu près, on l'accepte jusqu'à ce qu'un autre vienne et démontre que y a un problème et que sa théorie est mieux.

-----> Est-ce que vous pensez qu'on peut remettre en question nos cours de SVT et de Physique ? Imaginer que rien ne se passe en réalité comme ça, que tout ou beaucoup de choses ont (encore) été mal interprétées ?
... Oui, je sais, je suis assez mal placée pour penser ça, en tant que Littéraire x). Ça fait un peu caricature de L, la fille qui n'aime pas les sciences et qui veut juste rêver...


Voilà, ce que j'avais commencé à vouloir y poster, sauf que c'était trop éloigné du sujet. Alors comme c'est une question que je me pose depuis un certain temps, j'ai décidé de créer un topic. [Une fois de plus, corrigez-moi s'il y en a déjà un^^"] Cela me rappelle une citation de Bernard Werber, dans Les Fourmis :
Professeur Leduc a écrit:
Les religions ont pris un nouveau nom, elles se targuent d'être des philosophies ou des... sciences. Mais elles sont toujours aussi dogmatiques.

Peut-on croire ou non aux sciences ?
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Alev
Fils de la Citadelle
Fils de la Citadelle
Alev

Féminin
Nombre de messages : 181
Age : 24
Localisation : Les pieds sur Terre et les yeux levés vers les étoiles
Groupe : Frontaliers
Livre préféré : Tous les livres de Pierre Bottero, La Horde du Contrevent, Phaenomen, Les secrets de l'immortel Nicolas Flamel, Artemis Fowl
Date d'inscription : 18/07/2010

Les sciences, une religion ? Empty
MessageSujet: Re: Les sciences, une religion ?   Les sciences, une religion ? Icon_minitimeDim 13 Fév 2011 - 13:42

Je préviens tout de suite que je suis en S et que je ne serais certainement pas objective Les sciences, une religion ? 153451

Donc,
Citation :
Est-ce que vous pensez qu'on peut remettre en question nos cours de SVT et de Physique ? Imaginer que rien ne se passe en réalité comme ça, que tout ou beaucoup de choses ont (encore) été mal interprétées ?
Peut-être en effet que rien ne se passe comme ça. C'est une interprétation d'un résultat de calcul abstrait, de mesures aproximatives mélangé avec beaucoup d'imagination. Tout vient d'une inexactitude dans une théorie, d'un petit bug qui va totalement modifier cette dernière pour en faire une autre.
Prenons par exemple les protons et les neutrons, petits composant du noyau d'un atome. Arrêtez moi si je me trompe, mais je crois qu'ils sont trop petits pour être observés au microscope, et même observés tout court. Donc on ne sait pas qu'ils sont là, on le suppose au vu de résultat d'un calcul. Peut-être qu'en fait il y a de petits extra-terrestres vert qui se tape la discute avec des extra-terrestres roses qui leur tournent autour et allument les lampes pour nous faire plaisir.

La science finalement n'est que suppositions.

Pour revenir à la question de départ, les sciences une religion ?

Remarquons d'abord que les sciences et les religions ont toutes pour but d'apporter des réponses aux questions existentielles de l'Homme (Pourquoi vit-on, Qu'est-ce qui a créer la Terre ?) et à d'autres d'un niveau plus pratique (Pourquoi il pleut ? D'où vient le vent ?).
La différence est que, si les religions ne changent pas d'idées (ex : Dieu créa l'Homme avec un peu de boue), la science évolue sans cesse (cf : la théorie de l'évolution, ou bien la Terre tourne autour du soleil et pas l'inverse).

Après, la religion est le culte d'un dieu. La science elle, n'est le culte de rien du tout. Je pense donc que la comparaison s'arrête là.

Citation :
Peut-on croire ou non aux sciences ?
Eh bien, sachant que tu as pu écrire cette question grâce aux sciences elles-mêmes, je pense que oui Les sciences, une religion ? 478849
Plus sérieusement, tout le monde moderne repose sur les sciences, il est donc plutôt difficile de ne pas y croire juste un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel
Miaou Til' Plume

Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 24
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

Les sciences, une religion ? Empty
MessageSujet: Re: Les sciences, une religion ?   Les sciences, une religion ? Icon_minitimeDim 13 Fév 2011 - 16:26

D'abord, je suis allée vérifier le sens de religion (il serait temps^^") : ensemble de croyances et de dogmes définissant le rapport de l'homme avec le sacré. Et sacré : (...) à qui ou à quoi l'on doit un respect absolu ; qui s'impose par sa haute valeur. C'est assez vague, je trouve...

Ensuite, réponse Les sciences, une religion ? 460171 .

Alev a écrit:
Peut-être qu'en fait il y a de petits extra-terrestres vert qui se tape la discute avec des extra-terrestres roses qui leur tournent autour et allument les lampes pour nous faire plaisir.
Les sciences, une religion ? 506608 J'aime beaucoup l'idée !

Alev a écrit:
Après, la religion est le culte d'un dieu. La science elle, n'est le culte de rien du tout.
Certes ! Les sciences, une religion ? 460171 Mais je voulais surtout dire « religion » dans le sens d'une croyance dont on n'est pas certain, et qu'on peut remettre en cause... au même titre que les religions Les sciences, une religion ? 311797 . Et es-tu sûr que les religions ne sont pas remises en cause ? Je ne parle pas des fanatiques, bien sûr.

[Les autres, n'hésitez pas à réagir Les sciences, une religion ? 153451 .]

EDIT : Science : (...) Ensemble cohérent de connaissances relatives à certaines catégories de faits, d'objets ou de phénomènes obéissant à des lois et vérifiées par les méthodes expérimentales.
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Jonas
Curieux
Curieux
Jonas

Masculin
Nombre de messages : 72
Age : 27
Groupe : Marchombre
Date d'inscription : 16/02/2010

Les sciences, une religion ? Empty
MessageSujet: Re: Les sciences, une religion ?   Les sciences, une religion ? Icon_minitimeDim 13 Fév 2011 - 17:08

Très très très vaste sujet. Je risque de partir un peu en vrille donc arrêtez moi si vous comprenez plus rien.

En tant que scientifique, je me permets d'intervenir.

Non, la science n'est pas une religion. Oui, à un certain niveau il faut "coire" pour pouvoir avancer.

Je m'explique en prenant un exemple: le mec qui a inventé les nombres complexes (je sais pas si ça te dit quelque chose). Avant lui, on disait que la racine carrée d'un nombre négatif ne pouvait pas exister. Le mec, au risque de passer pour un hérétique et de se faire taper dessus par ses pairs s'est dit: je vais inventer un nombre i tel que i²= -1. Absurde à l'époque, ça paraissait complètement faux.
Et pourtant aujourd'hui les nombres complexes sont à la base de toute l'électronique, et d'une grande partie de la mécanique.
C'est un exemple abstrait, mais j'en ai plein d'autres sous la main si tu veux.

En sciences (je parle de la physique puisque c'est ce que je connais le mieux), on se dit souvent "tant que ça marche, on garde". Peut-on atteindre une température plus basse que -273.15°C ? On le croit (certains ont passé leur vie à tenter d'expérimenter le contraire), mais on ne l'a pas "prouvé".

Le fait est qu'en ce basant sur un certain nombre de postulats, on arrive à construire des choses merveilleuses qui "marchent". Et même si on arrive pas à démontrer ces postulats, on se dit qu'ils doivent être vrais puisque tout ce qu'on a construit dessus marche.

Tu as peut-être déjà entendu parlé des axiomes d'Euclide ? Euclide a énoncé un certain nombre de postulats (ou axiomes), à partir desquels il a construit TOUTE sa géométrie.
Exemple: "Un segment de droite peut être tracé en joignant deux points quelconques", ou "un segment de droite peut être prolongé indéfiniment en une ligne droite."
On ne peut pas le démontrer, mais ça semble vrai intuitivement. au plus profond de nous, on sait que 1+1=2. Mais ça ne se démontre pas. On se base sur notre logique et en celà, je pense que c'est différent de la religion.
Pourtant plus tard, certains axiomes d'Euclide furent mis en défaut, et on inventa la géométrie "non euclidienne" (très utilisée par Einstein dans son invention de l'espace-temps).

Autre exemple: confrontation "scientifiques/créationnistes"
Le créationniste croit que la Terre s'est faite en 6 jours il y a 6000 ans. Le scientifique essaie de lui démontrer le contraire. Qui a raison ? Le scientifique sans doute, il a déterré des os de dinosaure et réussit à prouver qu'ils dataient d'il y a plusieurs millions d'années. Mais va faire croire ça à un créationniste.

Je dirai que la différence entre la science et la religion, c'est que la science évolue. On reconnait s'être trompé puisqu'on peut le vérifier, et on continue d'avancer, espérant se rapprocher de la vérité, tous les jours un peu plus. Alors qu'une religion n'est qu'une affaire de foi. On a beau de démontrer rationnellement que ta croyance est stupide (selon ton point de vue), tu n'y démorderas pas.
Alors qu'en sciences, tout se base sur notre intuition, notre logique, notre réflexion. Et tout se qu'on réussit à construire nous montre qu'on a partiellement raison.
Il y a peut-être une autre manière de définir l'univers, mais pour l'instant, la manière dont nous le décrivons est plutôt correcte.

Citation :
La science finalement n'est que suppositions.

Tu dis qu'on n'a pas observé de neutrons au microscope. Peut-être, je n'en sais rien, mais alors ? On en a quand même observé. A quoi crois-tu que servent les accélérateurs à particules si ce n'est pour observer tout un tas de nouvelles particules (certaines plus petites que le neutron) ?
On a même réussi, dans des détecteurs géants, à observer des particules appelées "neutrino", qui interagissent tellement peu avec la matière qu'on a seulement réussi à en détecter une poignée alors que plusieurs milliards d'entre eux nous traversent à chaque seconde.
On a pas vu à quoi ils "ressemblent", mais on en a quand même détecté. Ce que tu es en train de dire, c'est qu'un aveugle ne vit que par suppositions. Quand il touche un objet, ne peut-il pas en déduire qu'il est réel ?


Alors non, la science n'est pas que supposition. Ou alors il faut que tu définisses "supposition".

Parce qu'alors, on quitte le domaine des sciences pour rejoindre celui de la philosophie. Sur quoi peut-on se baser ? Je parle du cogito de Descartes par exemple. Descartes s'est surement déjà posé la question que tu te poses Miaou.
N'oublions pas qu'à une époque, tous les scientifiques étaient aussi philosophes. Et de ce côté là, tu es surement plus calée que moi et je t'invite à chercher de ce côté-là, les discussions sont vastes et bcp de philosophes se sont penchés sur la question.

Conclusion: il faudrait que tu précises ta question pour qu'on puisse vraiment y répondre. Descartes a dit "je pense, je suis". Mais ensuite, où s'arrêtent les certitudes et où commencent les croyances ?
Revenir en haut Aller en bas
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel
Miaou Til' Plume

Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 24
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

Les sciences, une religion ? Empty
MessageSujet: Re: Les sciences, une religion ?   Les sciences, une religion ? Icon_minitimeDim 13 Fév 2011 - 20:25

Citation :
On a beau de démontrer rationnellement que ta croyance est stupide (selon ton point de vue), tu n'y démorderas pas.
Pas d'accord ! J'ai parlé y a assez longtemps de religion avec un Ami, ben j'ai beaucoup remis en question (pas seulement à cause de ça xD) et j'ai encore des énormes doutes ! x) Même plus que ça, mais bon, c'est pas vraiment le sujet.

Jonas a écrit:
Je m'explique en prenant un exemple: le mec qui a inventé les nombres complexes (je sais pas si ça te dit quelque chose). Avant lui, on disait que la racine carrée d'un nombre négatif ne pouvait pas exister. Le mec, au risque de passer pour un hérétique et de se faire taper dessus par ses pairs s'est dit: je vais inventer un nombre i tel que i²= -1. Absurde à l'époque, ça paraissait complètement faux.
Et pourtant aujourd'hui les nombres complexes sont à la base de toute l'électronique, et d'une grande partie de la mécanique.
Je veux bien te croire, mais je ne comprends pas vraiment. C'est quoi, son nombre i ? Les sciences, une religion ? 311797

Jonas a écrit:
En sciences (je parle de la physique puisque c'est ce que je connais le mieux), on se dit souvent "tant que ça marche, on garde". Peut-on atteindre une température plus basse que -273.15°C ? On le croit (certains ont passé leur vie à tenter d'expérimenter le contraire), mais on ne l'a pas "prouvé".
Et là je ne comprends pas non plus : pour moi ça montre justement que c'est quelque chose en quoi on peut choisir de croire ou non...

Toujours Jonas (sans blague) a écrit:
Autre exemple: confrontation "scientifiques/créationnistes"
Le créationniste croit que la Terre s'est faite en 6 jours il y a 6000 ans. Le scientifique essaie de lui démontrer le contraire. Qui a raison ? Le scientifique sans doute, il a déterré des os de dinosaure et réussit à prouver qu'ils dataient d'il y a plusieurs millions d'années. Mais va faire croire ça à un créationniste.
... Je ne suis pas créationniste, et ma grande question du moment, c'est justement "Comment ils peuvent être sûrs de la date, même approximative ??"

Citation :
Il y a peut-être une autre manière de définir l'univers, mais pour l'instant, la manière dont nous le décrivons est plutôt correcte.
Et qu'est-ce qui te permet de l'affirmer ? xD

En revanche, pour le fait de raisonner sur la logique, je suis d'accord, et je suis d'accord aussi pour dire que la science est "prouvée". Mais je me demande justement comment on peut être certains de ces preuves...

Quant à ta dernière question, alors là, je ne sais pas ! Quoique, si ça se trouve en fait je sais et je ne sais pas que je sais et même qu'on est tous des génies sans le savoir et JE M'ARRÊTE LA.
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Eleyra Leina
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
Eleyra Leina

Féminin
Nombre de messages : 4534
Age : 27
Localisation : Llewanda
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, La Moïra, Les Royaumes du Nord
Date d'inscription : 04/04/2008

Les sciences, une religion ? Empty
MessageSujet: Re: Les sciences, une religion ?   Les sciences, une religion ? Icon_minitimeLun 14 Fév 2011 - 19:22

La science n'a strictement aucun lien avec la religion.

La science se base sur des preuves. La religion se base sur des croyances.

Un scientifique ne vas pas dire : la pluie est tombée parce que quelqu'un a arrosé la terre avec un arrosoir. Non il cherche à comprendre, à analyser, en observant les phénomènes. Il cherche la source et la remonte. Il voit que la pluie qui tombe forme des ruisseaux, que ces ruisseaux descendent jusqu'à la mer, que l'eau s'évapore avec la chaleur des rayons du soleil pour former des nuages etc.
Un scientifique donne une explication aux phénomènes en se basant sur des observations, il essaie de prouver les choses. MAIS dans la science, rien n'est figé, tout peut être remit en question. Si demain tu prouves que 2+2 n'est pas égal à 4 tu peux, la science peut changer totalement de forme (cela dit si tu veux essayer je te souhaite bonne chance, je crois que nombreux sont ceux qui ont tenté de démontrer certaines choses "basiques" sans y parvenir)

Dans la religion, tu peux dire : la pluie naît lorsqu'un petit bonhomme avec un chapeau pointu appelé Arrosoir verse de l'eau sur la terre. Personne ne va tenter de la contester !
Tu dis que tu peux faire douter les croyants. Certes ! Tu peux avancer des arguments aux gens pour qu'ils changent leurs croyances, tu peux t'appuyer sur des preuves, comme le scientifique, pour essayer de prouver qu'ils ont tort.
Tu peux changer l'avis des croyants MAIS tu ne pourras jamais changer les croyances de la religion elle-même.
Dans la religion, c'est ainsi et pas autrement, accepte cela comme tel.

Pas dans la science. La science n'est pas figée, ce n'est pas quelque chose d'absolu, d'irréductible. Tout ce qui est figé n'est pas considéré comme une science.
Je ne sais pas si tu verras la science en philosophie, j'en doute, mais en S on le vois ^^

_________________
Les sciences, une religion ? 936430Panthre
Eleyra,
Fille du Vent et de la Nuit
Esprit des Tempêtes

Artiste des Possibles
Ayant la chance d'avoir l'unique et la génialissime Elurían Aeglir comme aide de camp
Première conseillère et juge suprême de la SABIA
Designer en chef du mobilier haut de gamme chez Soriamh & Cie
Co-présidente de la LPDFB...
Secrétaire Réciproque et Démone Emissaire de Miaou Til' Plume
Revenir en haut Aller en bas
Elurían Aeglir
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
Elurían Aeglir

Féminin
Nombre de messages : 2997
Age : 28
Localisation : A proximité d'une excentrique hyperbole équilatère.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Je n'en ai lu aucun.
Date d'inscription : 25/07/2008

Les sciences, une religion ? Empty
MessageSujet: Re: Les sciences, une religion ?   Les sciences, une religion ? Icon_minitimeLun 14 Fév 2011 - 20:42

J'ai vraiment pas le temps, mais je voulais quand même répondre alors je fais essayer de faire concis...

En gros, je suis d'accord avec Mylène, même s'il y a des postulats qui sont à la base de la science, des axiomes, qui sont considérés comme vrais, et que l'on ne peut ni démontrer ni infirmer même s'il apparaissent intuitivement évidemment...

Et puis juste pour donner un exemple de l'évolution des sciences, du fait que rien n'est figé, jetez un œil aux travaux d'Einstein et à la physique quantique, une théorie qui est apparue pour tenter de combler des vides et de corriger certaines incohérences, qui coexistent aujourd'hui avec le modèle plus traditionnel sans que l'on sache vraiment où se situe la vérité vraie (si elle existe...)
Et puis plus simplement, les évolutions successives de la théorie de l'évolution...

En fait, on pourrait dire que le credo au Moyen Age, ou dans les états religieux, était l'assimilation de la religion et de la science, et donc des croyances à des faits avérés...

Et Miaou, pour le nombre i, ce serait un peu compliqué à expliquer comme ça, surtout que ce n'est pas vraiment le but...
L'idée, au moins présentée aux élèves de terminale, c'est justement d'admettre l'existence de ce nombre en tant que tel (id est comme racine carrée de -1)


Sur ce, je file faire mon dm de maths (où quelques i se promènent)...

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo"
JRR Tolkien
Aide de Camp de la grandissime Eleyra Leina
Coordinatrice et présidente honorifique de la SABIA

"N'ignorez pas l'enseignement de la voie pure d'un
fleuve de montagnes dévalant sur les roches."

Morihei Ueshiba


"At the end of a storm is a golden sky
And the sweet silver song of a lark."


Dare to click here ?
Or here ?
Revenir en haut Aller en bas
http://decachroniques.blogspot.fr/
Szyra Nahim
Chevaucheur de Brume
Chevaucheur de Brume
Szyra Nahim

Féminin
Nombre de messages : 1699
Age : 29
Localisation : Gwendalavir
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 03/01/2008

Les sciences, une religion ? Empty
MessageSujet: Re: Les sciences, une religion ?   Les sciences, une religion ? Icon_minitimeLun 14 Fév 2011 - 21:17

Yahou ! Je vais pouvoir m'amuser à vous contredire tout en restant globalement d'accord avec vous ! ^^

Alors pour commencer, je suis un cours d'anthropologie du religieux et notre prof est en train de nous montrer que le religieux est loin d'être figé. Beaucoup de religions monothéistes se sont syncrétisées (mélangées) avec des croyances populaires. Vous avez des tas de courant au sein même des grandes religions. Tout cela est né d'adaptations. Après les croyants (enfin les... pas tous) eux-mêmes vont être des mordus de ce qu'ils croient mais il ne faut pas voir cela comme un ensemble figé.

Ensuite, 2+2=4, tout ce qu'on a construit dessus marche et on n'a pas besoin de le remettre en cause mais il est intéressant de savoir que des scientifiques ont refait des tas de théories, etc à partir du postulat 2+2=5. Ce n'est pas plus faux. (Je ne l'ai pas lu moi-même, cela vient de la même prof donc si vous voulez vérifier et que vous trouvez que ce n'est pas tout à fait ça, merci d'apporter les précisions =) ).
Bref, cet argument ne tient pas non plus.

Pour autant je suis d'accord, la science n'est pas une religion en tant que telle. Elle peut se remettre en cause, elle s'appuie sur des arguments tant qu'elle peut, etc. Seulement... les usages que font certains de la science se rapprochent bel et bien d'une religion. Des exemples :
- quand un scientifique dit quelque chose, ceux qui ne sont pas des experts eux-mêmes sont tentés de les croire sur parole. C'est un scientifique, c'est que c'est vrai. Point barre.
- de là découle le fait qu'on puisse demander à des scientifiques de se positionner sur des débats de société dans lesquels ils n'ont pas les compétences requises pour cela. Eux vont donner leur avis mais là ils n'auront pas les arguments scientifiques (selon les sujets parce qu'ils n'existent pas forcément ou parce que ce n'est pas leur domaine). Les scientifiques sont là pour expliquer, les politiques sont là pour prendre des décisions.
- enfin, les gens utilisent les études scientifiques comme ils veulent. Je pense aux scandales à propos de produits pharmaceutiques, je pense aux grandes entreprises qui commandent des études pour prouver que tel procédé ou tel produit n'est pas nocif (j'ai plusieurs exemples en tête).

Donc voilà, tout dépend de l'usage qu'on fait des choses. Et puis la science est aussi porteuse de certaines croyances : la modernité ou le progrès selon le nom qu'on lui donne, la jeunesse, la beauté, la santé, etc... Vous allez me dire que c'est vrai que l'espérance de vie est plus importante, et je suis d'accord mais bon les tendances à l'eugénisme, etc... C'est quand même limite.
Revenir en haut Aller en bas
http://phoenixjewel.skyrock.com
Aniel Til'Illan
Maître Marchombre
Maître Marchombre
Aniel Til'Illan

Nombre de messages : 940
Age : 27
Localisation : Chez moi ou dans mes Rêves
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 04/04/2008

Les sciences, une religion ? Empty
MessageSujet: Re: Les sciences, une religion ?   Les sciences, une religion ? Icon_minitimeLun 14 Fév 2011 - 22:14

Déjà, je tiens à dire que science et religion ne sont PAS incompatibles.
Il existe de nombreux scientifiques très très religieux.
Cela suppose de repenser certaines choses décrites dans la Bible, mais...

Un exemple que j'aime bien :
Il y a un rabbin (dont le nom m'échappe) qui dit que Darwinisme et création du monde en 6 jours sont tout à fait compatibles.

Pourquoi ?
Parce que d'après la Bible, les animaux sont créés le 5ème jour.
Il est écrit "jour" mais beaucoup pensent que c'est simplement une volonté de "simplification" et que la création ne s'est pas faite en 6 jours mais simplement en 6 périodes distinctes.
Bref, les premiers animaux le 5ème jour. Et le 6ème jour d'autres animaux puis l'Homme.

Et là, pourquoi ne pas penser que ces deux jours ont duré des milliards d'années et que de dire que l'Homme est créé est simplement le moment où l'Homme prend conscience d'être Homme justement.
J'aime bien cette idée. Parce que ça pose la question "qu'est-ce que l'Homme".
Est-ce que l'idée de le créer nécessite de le construire de A à Z ? Ou simplement de définir ce qui le différencie des autres animaux ?
Je suis peut-être pas très nette dans ce que je raconte, mais j'espère que l'idée est palpable... Enfin je voulais juste dire que tous les religieux ne sont pas évolutionnistes ni contre la science.



Un autre point, concernant la possibilité d'ériger la science en tant que religion.
Ca vous apparait apparemment impensable et pourtant... Ca a été fait !

C'est un courant qui a été appelé Positivisme Scientifique, et qui est né début 19eme il me semble, sous l'impulsion d'un certain Auguste Comte.
Et l'idée à l'époque a été par exemple de créer un nouveau calendrier avec à chaque jour un scientifique correspondant (à la place des "Saints"). On avait donc le "Jour de Galilée" etc...

Enfin voilà, c'est un sujet intéressant et je voudrais conclure que même en sciences il y a toujours des risques d'excès... Donc attention : la science n'a pas réponse à tout (et c'est moi qui dit ça, sisisi Les sciences, une religion ? 164517 ), ni la religion... Et que les deux ne sont pas incompatibles à conditions d'avoir une certaine ouverture d'esprit =)

(haha ça me rappelle un charmant médecin (sisi) qui croyait dur comme fer au créationnisme et surtout à la présence de l'Arche de Noé prisonnière de la glace en Turquie... Plus fermé yavait pas --")


Edit :
Szyra, je tiens à nuancer ce que tu dis à propos des labos pharmaceutiques. C'est vrai ils sont pas toujours tous blancs (la recherche du profit quoi...), mais les procédures de mise sur le marché sont VRAIMENT très complexes et sur-vérifiées. Il arrive qu'il y ait de GRAVES erreurs réellement impardonnables (je pense à la thalidomide là =/), mais pour les problèmes plus récents (Mediator and co) c'est souvent très très complexes, et surtout les media disent n'importe quoi.
Donc je ne dirais pas que les labos sont des anges mais de là à parler de lobby pharmaceutique en le disant mensonger et responsables de tous les maux, c'est vraiment dingue. (c'est pas ce que t'as dit je sais ^^).

Mais je suis bien d'accord avec toi quand tu parles des tendances à l'eugénisme... C'est LE point dont il faut se tenir le plus éloigné possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://saraniel.wordpress.com/
Jonas
Curieux
Curieux
Jonas

Masculin
Nombre de messages : 72
Age : 27
Groupe : Marchombre
Date d'inscription : 16/02/2010

Les sciences, une religion ? Empty
MessageSujet: Re: Les sciences, une religion ?   Les sciences, une religion ? Icon_minitimeSam 12 Mar 2011 - 16:26

Ce qui est difficile, c'est d'expliquer à quelqu'un qui ne connait rien aux sciences pourquoi on peut y croire.

Citation :

Jonas a écrit:
En sciences (je parle de la physique puisque c'est ce que je connais le mieux), on se dit souvent "tant que ça marche, on garde". Peut-on atteindre une température plus basse que -273.15°C ? On le croit (certains ont passé leur vie à tenter d'expérimenter le contraire), mais on ne l'a pas "prouvé"
.

Et là je ne comprends pas non plus : pour moi ça montre justement que c'est quelque chose en quoi on peut choisir de croire ou non...

Oui tout à fait, on peut choisir de croire qu'on peut atteindre une température plus basse que -273°C. Sinon des scientifiques n'auraient pas passé leur vie à essayer de prouver le contraire. Mais en sciences, ça se passe souvent comme ça: "tant que ça marche, on garde".


Je vais essayer d'être plus clair dans ce message, accroche toi bien:

En sciences (je parlerai ici surtout de physique, puisque c'est ce que je connais), on cherche à décrire le monde, à le comprendre, à partir de notre intelligence humaine. On observe, on réfléchit, et on modélise.
Une pomme tombe sur la tête de Newton: il réfléchit au pourquoi. Il essaie peut-être de comprendre le comment. Et il trouve une formule mathématique absolument fondamentale en physique qui traduit la force de gravitation: plus deux objets sont massifs, plus ils vont s'attirer, et plus il sont loin l'un de l'autre, moins ils vont le faire.
ET POURTANT: cette loi est FAUSSE ! On le sait depuis Einstein. Et oui: la lumière n'a pas de masse, et pourtant, le trajet d'un rayon lumineux se trouve courbé lorsqu'il passe à côté d'un objet suffisamment massif (ce qui contredit Newton, puisque la lumière ayant une masse nulle, la force de gravitation agissant sur la lumière devrait aussi être nulle).

Pourquoi on continue de l'enseigner au lycée cette loi, si elle est fausse ? Parce qu'en physique, tout est affaire d'approximation. Et qu'il se trouve que si les objets se déplacent à petite vitesse l'un par rapport à l'autre, elle est à peu près (99.9999%) juste. Mais si l'objet se déplace à la vitesse de la lumière, c'est une autre affaire.

Voilà, c'était un exemple pour placer "le contexte": en physique, on observe, et on essaie de modéliser le phénomène observé. Si la loi que notre cerveau d'homme a construite permet de prédire ce même phénomène s'il se reproduit dans les mêmes conditions, cette loi est satisfaisante: on ajoute une pierre à l'édifice... jusqu'à ce qu'une nouvelle observation nous montre les limites de cette loi (ou de ce postulat).

Tu me suis jusqu'ici ?

Maintenant, peut-on croire aux sciences ? Est-ce que en réalité, on est complètement à côté de la plaque ? Non !

Dans certains domaines, sans doute qu'on l'est, mais on est encore des bébés dans le domaine de la science. Mais le fait est que ce qu'on dit est tiré d'observations: à moins que la nature nous trompe, ces observations ne peuvent que traduire la réalité, t'es d'accord ? L'étape suivante, c'est l'interprétation par notre cerveau, qui en tire des conclusions. Il traduit les phénomènes naturels en lois/modèles plus simples qui lui permet de comprendre comme marche la nature. On est en droit de douter de notre propre intelligence.

Mais sii la science se trompait: ta voiture ne roulerait pas, on aurait pas d'avions, de téléphone, d'électricité, d'appareil photo et je ne parle que de la technologie "de base" ! Tu n'imagines pas à quel point un simple four à micro ondes, ou ta télécommande TV est compliqué ! Alors que dire des technologies de pointe. On a quand même envoyé du monde sur la lune ! On a maintenant envoyé une maison internationale dans l'espace ! Imagine !

Etant littéraire (ce qui ne veut pas dire ne pas être scientifique, mon prof de français s'y connait autant que n'importe quel élève de terminale S en sciences), tu piges p'tete pas la portée du truc, mais crois-moi, si on s'était planté dans notre compréhension de la nature, ça se saurait. Les sciences, une religion ? 478849

Donc comme on voit que ce qu'on a compris semble bien marcher, semble vrai, on se dit qu'on est sur la bonne voie.

Après, on se plante sans doute dans pas mal de domaines. Mais on est souvent assez futé pour se rendre compte qu'on s'est trompé, et ainsi améliorer notre compréhension de l'univers.

Voilà je m'arrête là pour l'instant. Dis moi si je réponds à ta question ou si je suis complètement à côté de la plaque. =D

NB: je continue un peu, mais si t'en as marre ne lis pas.

Spoiler:
 

NB2: je réponds à une de tes questions:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les sciences, une religion ? Empty
MessageSujet: Re: Les sciences, une religion ?   Les sciences, une religion ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sciences, une religion ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camus et la religion (*)
» Religion piège à cons
» Religion et folie...
» la religion au japon
» [Willocks, Tim] La religion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: La Vie et ses Concepts :: Fiction, Vérité, Rêves et Réalité-
Sauter vers: