La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'inaction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aziliz
Champion de cueillette, mention framboises
Champion de cueillette, mention framboises


Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 26
Localisation : Au détour d'une ligne
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana, le Voleur de chouchous, et d'autres
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: L'inaction   Mar 26 Avr 2011 - 11:44

Petit sujet parce qu'il y a un truc qui m'a choqué ce matin :
"Je dis ça, mais de toute façon, qu'on le fasse ou non, ça ne changera rien"
Je l'ai entendu des milliers de fois, et je ne suis sûrement pas la seule... Dans la société actuelle, je me pose alors la question de l'inaction. Les citoyens sont nombreux à ne pas aller voter parce que cette action est trop petite et n'aurait finalement pas assez de poids pour faire changer les choses. Les filles sont nombreuses à ne pas dire stop à la maigreur parce que cette action est trop insignifiante et ne pourrait pas sauver toutes les autres filles. Les gens sont nombreux à ne pas fermer le robinet en se brossant les dents parce que le peu d'eau ainsi sauvé ne pourrait pas faire grand chose pour l'écologie.
Je sais bien que sur ce forum, peu de gens sont enclins à l'inaction et que notre liberté c'est faire ce que nous jugeons juste et donc nous battre pour nos idéaux... Mais je me demande aujourd'hui si cette inaction majeure ne serait pas à la base de tous nos problèmes actuels, qu'ils soient écologiques, étiques, ethniques, politiques, ou autre...
Et si c'est le cas, comment pourrions nous remettre tout ces inactifs de service en mouvement ?
Puisqu'on peut penser que si l'inaction perdure, les problèmes d'aujourd'hui, même si l'on finit par les régler, créeront les problèmes de demain....
Revenir en haut Aller en bas
http://lailleurs.uniterre.com
Cib
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 27
Localisation : Généralement entre le bout de mes pieds et les racines de ma tignasse. Parfois ailleurs.
Groupe : Bâtisseurs
Livre préféré : L'âge de diamant, H2G2, La Horde du Contrevent, Neverwhere
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: L'inaction   Mer 27 Avr 2011 - 5:04

Evidemment, je n'ai pas de réponse claire à apporter, à peine une contribution...

Aziliz a écrit:
Je me demande aujourd'hui si cette inaction majeure ne serait pas à la base de tous nos problèmes actuels, qu'ils soient écologiques, étiques, ethniques, politiques, ou autre...
Et si c'est le cas, comment pourrions nous remettre tout ces inactifs de service en mouvement ?

Quitte à passer pour une vieille croûte, je crois qu'effectivement, on (la plupart des gens) a tendance à moins bouger qu'avant quand ça ne va pas. Bon, première impulsion passée, réfléchissons. D'accord, il y a beaucoup d'inactifs autour de nous. Parmi mes amis, aucun ne mange bio, ne privilégie le commerce équitable, aucun n'est allé voter aux dernières élections, que je sache. Ai-je le droit de leur reprocher quoi que ce soit? Il sont suffisamment au fait de la situation actuelle et ne sont pas plus bêtes que d'autres (enfin je crois ^^"). Alors, ils ne font rien parce que
- on ne leur a pas inculqué l'importance du comportement individuel
- il n'en ont pas les moyens (financiers, mais pas que)
- ils ne considèrent pas qu'un tel effort vaille le coup (inclus le : "de toute façon ça changera rien")
- il n'y pensent pas, tout bêtement
Liste non exhaustive...
Hé ben, à part la première, j'applique tout ça à la lettre également =/
Parce que non, je ne vis pas dans une grotte alimentée en électricité par une éolienne... Et à chaque fois que j'agis, c'est que ça ne me dérange pas outre mesure. Pourtant ça me fait hurler de voir un robinet ouvert à fond. Argh, que dire, que faire?

[on arrive enfin à un essai de réponse à ta question]
Je ne pense pas qu'on puisse faire quoi que ce soit pour changer autrui. De toute façon leurs mômes hériteront autant que les miens du monde pourri qu'on se fait. A mon avis, la seule possibilité qui ne soit pas immédiatement vouée à l'échec c'est d'agir soi-même. Pour l'effet bénéfique immédiat ET pour culpabiliser ces fameux inactifs, en espérant que l'avenir prenne nos actions en compte.

Ah, je pense à un truc. Ne pas s'épuiser c'est important. Ce que j'entends par là, c'est qu'il faut utiliser son énergie à bon escient. Manger un peu moins "engagé", donc moins cher, pour s'offrir des loisirs. Prendre un gros bain très chaud, tant pis pour cette fois... Heureux, on fait mieux passer les messages !

Ensuite, parce que ce post n'est pas du tout structuré : http://www.rue89.com/yeti-voyageur/2010/11/19/indignez-vous-pour-stephane-hessel-les-luttes-se-menent-en-reseau-176609 mon prochain achat (je sais, ça date...)


Pardon pour cette pas vraiment réponse (pardon pardon vraiment, au pire j'édite demain quand je serai en état), merci Aziliz pour ce sujet et pour la finesse de toutes tes contributions ici, et gardons espoir : des tas de gens œuvrent pour un bel avenir !
Revenir en haut Aller en bas
 
L'inaction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pôle Emploi ; l'inaction.
» Action ! Inaction.
» L'inaction
» Nos outils en inaction,le Corsaro immobilisé
» La ptite collec de ju. l'eponge!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Le Monde et les Energies :: Nous et la société-
Sauter vers: