La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Paradis/enfers artificiels...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niamh Eïlaz
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Age : 23
Localisation : Sur la Route.
Groupe : Marchombre.
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Paradis/enfers artificiels...   Dim 15 Mai 2011 - 21:33

Coucou tout le monde =)


Voilà, j'ai beaucoup hésité mais je me risque à lancer ce sujet. Je suis peut-être la seule à m'intéresser à ça, sans doute même, mais voilà, je voudrais vos avis...
Je crois que ça n'a jamais été abordé ici parce que c'est plutôt décalé par rapport au sujet du forum, mais bon dans cette catégorie on parle un peu de tout.

Alors voilà : que pensez-vous des gens qui se droguent ? Pas forcément de la drogue en elle même parce que ça, je pense que tout le monde a le même point de vue.

Y'a pas grand chose à ajouter je pense, c'est assez large mais bon (:


Merci bisous

_________________
Loin derrière...

A P.B., qui a su éclairer, et transmettre sa Lumière.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://marchombres.forumactif.fr
Nour
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 734
Localisation : Sur le chemin de la Vie
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Bottero, Damasio, Tolkien...
Date d'inscription : 17/12/2010

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Lun 16 Mai 2011 - 18:19

Citation :
que pensez-vous des gens qui se droguent ?

Je pense que les gens qui se droguent le font, au début du moins, pour échapper à notre réalité, à notre société parce qu'elle ne les accepte pas. Ou alors à case de blessures pas forcement physique.
D'autre encore le devienne parce qu'ils en revendent...
Autre raison possible : ces gens veulent éprouver quelque chose de fort, de plus fort que ce qu'ils vivent tout les jours..
Puis la dépendance arrive et les gens ne peuvent plus se passer de ce moyen qui les envoient ailleurs... Cette dépendance est physique autant que psychique.
Cette dépendance peut conduire à des actes illégaux; pour se procurer leurs doses, certains sont capable de beaucoup de choses.

Pourtant, je crois au fait que l'on puisse échapper à cette spirale : se droguer pour se sentir bien. Il y a des choses qui ont été mises en place pour ça comme les centres de désintoxication. Même si ça ne marche pas à chaque fois car le combat est très dur pour se libérer, c'est une chance d'y échapper.

Les gens qui se droguent sont en général rejetés par les autres lorsque ceux-çi savent même au début les proches s'efforcent d'aider à décrocher. Les proches aident beaucoup dans ce processus.


En espérant ne pas trop avoir exagère sur le HS ^^

Nourliana
Revenir en haut Aller en bas
Niamh Eïlaz
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Age : 23
Localisation : Sur la Route.
Groupe : Marchombre.
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Lun 16 Mai 2011 - 18:31

Ce n'est pas HS du tout
Juste, est-ce que tu pourrais plus expliquer ceci :

Citation :
Pourtant, je crois au fait que l'on puisse échapper à cette spirale : se droguer pour se sentir bien.

Merci pour ta réponse ! =D

_________________
Loin derrière...

A P.B., qui a su éclairer, et transmettre sa Lumière.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://marchombres.forumactif.fr
Nour
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 734
Localisation : Sur le chemin de la Vie
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Bottero, Damasio, Tolkien...
Date d'inscription : 17/12/2010

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Mar 17 Mai 2011 - 19:53

Citation :
Juste, est-ce que tu pourrais plus expliquer ceci :

Citation:
Pourtant, je crois au fait que l'on puisse échapper à cette spirale : se droguer pour se sentir bien.


La vie n'est pas juste pourtant elle recèle de nombreuses merveilles, de plaisirs.. La douceur du vent, un rire, un amour, une famille...

Tout ça, selon moi, je précise, est beaucoup mieux que la drogue puisque chaque jour, c'est un plaisir c'est comme une surprise ressentie à chaque fois différemment. Et à chaque fois aussi belle. Les gens sont plus importants que les biens matériels. Ils nous font avancer, nous offrent certaines choses qu'on ne peut pas trouver ailleurs.

Alors que la drogue, les gens veulent éprouver la même sensation de 'bien-être' qu'au début de la consommation, ils augmentent généralement la dose qu'ils consomment. Et c'est un cercle vicieux...

Voila mon avis sur le fait de se sentir bien :
Se sentir bien ne dépend d'aucun bien matériel, sauf de nous, de notre état. Alors utiliser la drogue pour l'être

Ce que je voulais dire, c'est je pense que le bonheur peut être plus fort que la drogue, l'amour et les sentiments très forts aussi.


En espérant t'avoir répondu malgré ce message très peu structuré ^^'

Nourliana
Revenir en haut Aller en bas
Niamh Eïlaz
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Age : 23
Localisation : Sur la Route.
Groupe : Marchombre.
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Sam 21 Mai 2011 - 16:24

D'accord, merci ^^ Je n'avais pas compris ce que tu voulais dire.


Personne d'autre ne veut dire son avis ?


Certes le sujet n'est pas très intéressant, ici tout le monde a à peu près le même avis je pense.
J'ai une autre question par contre où il peut y avoir un débat ; pour le cannabis.
Je ne sais pas si vous avez vu le film The Union : the buisness behind getting high (moi en tout cas le l'ai pas vu encore xD) mais à ce qu'il paraît c'est un documentaire très intéressant sur le cannabis.

Je vous dirai ce que j'en pense quand je l'aurai regardé.
J'espère que ça ne "choque" pas que je parle de ça... Oo Lol.

Bisous, et encore merci Nourliana pour tes réponses (:

_________________
Loin derrière...

A P.B., qui a su éclairer, et transmettre sa Lumière.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://marchombres.forumactif.fr
Leslie
Danseur de la falaise
Danseur de la falaise
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1487
Age : 20
Localisation : Ailleurs.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Waw... Euh... Pour commencer, tous les livres de Pierre Bottero sans exception... Et puis après, il y en a vraiment trop.
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Lun 23 Mai 2011 - 20:17

Les gens qui se droguent ? Déja, il faudrait savoir "pourquoi" ils le font, je me doute que vous avez sans doute plusieurs idées...

Certains pour "faire genre", d'autres pour s'échapper, d'autres encore parce que ça leur plait, mais je n'en connais pas beaucoup.

Petit racontage de vie pour exprimer mon point de vue :
J'ai un ami qui prend tout et n'importe quoi. Et quand je dis tout, c'est tout, je vous le promets.
Il a quinze ans et demi. Il... Il est dans un autre monde. Depuis qu'il a commencé, il a souvent des absences, des moments où il perd le contrôle de lui-même... Et, quand on lui en reparle, ensuite, il nous dit : "J'étais là-bas... J'étais dans mon monde..."
Pour échapper à la réalité, oui ; ou peut-être parce qu'il "aime" ça. Surtout parce que dans son "autre monde", il n'a aucun problème, rien de concret, juste des sensations éphémères, des images brouillées. Il me raconte. Il me dit que c'est comme un film, un film sans couleur, sans image, sans odeur, juste qu'il flotte, et lui, il trouve ça génial.
Moi... Moi, il me fait peur. Parce que lui aussi il perd sa couleur, parce qu'il n'est plus là, parce que dans ses délires il n'arrête pas de me dire que je suis "fausse", que je n'existe pas. C'est tellement troublant d'en parler, parce qu'arrive un moment où on se demande où est la réalité. Quand je l'écoute qui me parle de ça, de lui, quand je le vois pleurer parce qu'il a peur d'être fou, je me demande si moi-même je ne suis pas folle, si c'est ici le rêve...
Attention, je ne dis absolument pas que je suis en accord. Oh non. Parce que sur ce point je rejoins totalement Nourliana ; la vie n'a pas besoin de drogue pour être belle. Même, au-delà de ça, pourquoi s'isoler dans un vide inexistant alors que la réalité autour de soi recèle d'autant de choses ? Belles ou dures, quelle importance, des choses à vivre...

Je vais m'arrêter là, je n'arrive pas à m'exprimer clairement et d'ailleurs vous allez croire que j'ai des amis bizarres. Rassurez-vous, je ne suis pas du tout dans ce délire-là, c'était juste pour appuyer mon avis.

Sur ce... Bonne soirée les Amis,
Leslie.
Revenir en haut Aller en bas
http://capture-this-time.skyrock.com
Alev
Fils de la Citadelle
Fils de la Citadelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 181
Age : 23
Localisation : Les pieds sur Terre et les yeux levés vers les étoiles
Groupe : Frontaliers
Livre préféré : Tous les livres de Pierre Bottero, La Horde du Contrevent, Phaenomen, Les secrets de l'immortel Nicolas Flamel, Artemis Fowl
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Mer 25 Mai 2011 - 18:45

J'ai moi aussi un ami qui se drogue. Pas autant que le tient, Leslie, parce qu'il n'en est pas dépendant. Il le fait pour "s'amuser", mais surtout je crois pour la nouveauté. Il en essaye sans cesse des nouvelles et pour lui, se droguer, c'est passer un bon moment.
Mais le reste du temps, il est dans son monde et complétement fatigué en cours.

Il y a aussi les sportifs qui se droguent pour augmenter leurs performances. Ceux-ci sont tellement obsédés par le désir de gagner, qu'ils sont prêt à prendre n'importe quoi. La drogue est tentante, surtout lorsque, après des années d'entrainements, on se rend compte qu'il y a encore meilleur que nous. Mais ces sportifs sont tous un peu des Nillem qui veulent être les meilleurs. En se droguant, ils ne respectent plus leur corps, et un sportif qui ne respecte plus son corps n'est plus un sportif.

Et puis il y a ceux qui, parce que la vie est trop dure, se réfugient dans la drogue. Ceux-ci sont à la limite ceux que je comprend le plus. Peut-on les blamer parce que leur vie a été ratée et que personne ne vient les sortir de là ? Ils ne sont pas méprisables, ils ont juste besoin d'apprendre à voir les choses simples et pourtant belles : la douceur du vent, ou un rire, comme le dit Nourliana. Il ont besoin de réapprendre à aimer la vie pour se sortir de cette spirale infernale.
Revenir en haut Aller en bas
Niamh Eïlaz
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Age : 23
Localisation : Sur la Route.
Groupe : Marchombre.
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Jeu 16 Juin 2011 - 16:24

Merci pour vos réponses les filles =)

C'est vrai que les gens qui se droguent comme ça, c'est désolant. J'en connais aussi, devenus vraiment des loques à cause de ça. Le pire je trouve, ce sont les groupes "d'amis" qui en fait n'ont que la drogue comme dernier lien social ou sujet de conversation.

Leslie a écrit:

Certains pour "faire genre", d'autres pour s'échapper, d'autres encore parce que ça leur plait, mais je n'en connais pas beaucoup.

En fait, je ne suis pas d'accord avec toi sur ça. On pense que beaucoup des gens qui se droguent le font ou on essayer pour "faire genre" mais ils sont très rares.
Tout d'abord parce que pour en prendre, il faut y avoir réfléchis avant. On ne se retrouve pas toujours (des fois si, c'est vrai) par hasard dans un groupe de gens qui prennent des choses. Ici je parle des drogues autres que le cannabis. Même les gens "pour faire genre" ont en fait un réel... problème, le mot est trop fort, mais ils ont une raison de le faire, et pas souvent uniquement avoir la classe devant les copains.
Enfin pour ceux qui le font "parce que ça leur plait", tu n'en connais pas beaucoup ? Tu dis toi même par la suite que ton ami fait ça parce que ça lui plait de se sentir comme ça. Je pense que 99% des gens qui reprennent de la drogue après avoir essayer une première fois le font parce qu'ils ont aimé, ça me semble même logique. Non ?



Alev a écrit:

Et puis il y a ceux qui, parce que la vie est trop dure, se réfugient dans la drogue. Ceux-ci sont à la limite ceux que je comprend le plus. Peut-on les blamer parce que leur vie a été ratée et que personne ne vient les sortir de là ? Ils ne sont pas méprisables, ils ont juste besoin d'apprendre à voir les choses simples et pourtant belles : la douceur du vent, ou un rire, comme le dit Nourliana. Il ont besoin de réapprendre à aimer la vie pour se sortir de cette spirale infernale.

Oui, je suis d'accord, et tu résumes bien la situation... Malheureusement notre société est beaucoup trop cruel envers les gens qui se droguent et ne nous fait pas voir les addictions comme des maladies. Car ce sont des maladies. Certaines personnes ont pitié et trouvent pitoyables les gens qui se droguent, mais c'est parce qu'ils ne comprennent pas que c'est une maladie qui a besoin d'être soignée...




Voilà, maintenant je voudrais vous parler du film que j'ai mentionné plus haut, car je viens de le finir.
Très sincèrement, regardez-le. C'est en anglais sous-titré français, mais c'est facile à suivre.
Ce n'est absolument pas un simple film "l'herbe c'est trop cool peace man", mais vraiment un documentaire avec énormément de sources, d'interview de personnes telles que des médecins, des policiers, criminologues, économistes, politiciens...
Il est très axé sur toute l'économie et la politique autour du cannabis, franchement, on apprend des choses... surprenantes.

.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://marchombres.forumactif.fr
Kaena
Membre de l'équipage
Membre de l'équipage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Dans les nuages ou sur une étoile. Voire même, sur mon canapé.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Pierre Bottero, David Gemmel, Alain Damasio, Le Nom du Vent
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Lun 20 Juin 2011 - 17:01

Je n'avais pas vu ce sujet et je ne sais pas si il est encore d'actualité après le message de Niahm, mais je tenais tout de même à donner mon point de vue, parce que je trouve ce sujet très intéressant.

J'ai lu un livre sur les drogues. Chaque chapitre parlait d'une drogue spécifique, des dosages, de ses effets et... un témoignage.
C'était... étonnant. Étonnant car merveilleux. Pas merveilleux au sens de "Wouah ! C'est trop d'la balle !", non, dans le sens que tout ce qu'ils "voient" et ressentent sont inimaginables.
Pas toute les drogues bien sûre, car elles ont toutes des effets plus ou moins différents, mais beaucoup.
Et le pire dans ces témoignages, c'étaient quand ces gens racontaient la dissipation de leur effet. Souffrance. Seulement, la souffrance. Et pour ne plus souffrir, ils recommencent.

Niamh Eïlaz a écrit:
Malheureusement notre société est beaucoup trop cruel envers les gens qui se droguent et ne nous fait pas voir les addictions comme des maladies. Car ce sont des maladies. Certaines
personnes ont pitié et trouvent pitoyables les gens qui se droguent, mais c'est parce qu'ils ne comprennent pas que c'est une maladie qui a besoin d'être soignée...

Oui. C'est une maladie. Car la plupart de ses gens n'ont pas d'autres "choix" que d'en reprendre pour soit disant aller mieux, mais, eux, ne s'en rendent pas compte. Et c'est là tout le danger des drogues.

Niahm a écrit:
En fait, je ne suis pas d'accord avec toi sur ça. On pense que beaucoup des gens qui se droguent le font ou on essayer pour "faire genre" mais ils sont très rares.

Et bien moi, je ne suis pas trop d'accord avec toi. J'ai peut être vu l'exception, mais je connais tout un groupe qui ne faisait ça que pour "faire genre". Nous étions en voyage scolaire en Afrique du Sud. Trouver des drogues là bas, c'est simple. Très simple. Et ils ne se sont pas gênés. Ils ont acheté beaucoup, beaucoup de cannabis.
Pourquoi je dis pour "faire genre" ? Parce que beaucoup de personnes ont essayé juste "pour faire genre". Parce que les gars qui en prenaient étaient trop canons. Parce que ces gars étaient populaires. Parce que c'est eux qu'il faut connaître pour aller à de super fêtes. Et j'exagère à peine.
Quant à ceux qui s'en étaient procurés, bizarrement, ils faisaient très attention. Ils vérifiaient que personnes n'avaient de problèmes, ils savaient quand s'arrêter et je sais que jamais personne n'a été en danger en essayant avec eux. Ils sont drogués mais responsable. Et je dis qu'ils sont drogués car ils n'en prennent pas qu’occasionnellement, que les cigarettes ne leurs suffisent jamais et qu'ils augmentent sans arrêt leurs doses pour garder un effet.

Pour finir, ton film me parait super intéressant mais je sais pas trop où me le procurer...

Je sais pas si ça a réellement répondu à ta question, mais bon, voila voila !
Revenir en haut Aller en bas
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 25
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Lun 20 Juin 2011 - 17:39

Pour aller dans le sens de Kaena, je parlerai d'un article que j'ai lu dans un magazine il y a quelques mois. Ca traitait justement des drogues, en particulier de l'héroïne, et ça avait pour but de montrer que justement, de plus en plus de gens commençaient à consommer des drogues dures dans les soirées, là où avant ne circulaient que l'alcool et le tabac, par exemple.

Les journalistes interviewaient un jeune couple (entre 25 et 30 ans), en bonne santé, avec chacun un emploi stable, qui avouait consommer régulièrement de l'héroïne en soirée, "pour mieux profiter de la fête"... Juste pour ça. Et ils n'en consomment pas dans d'autres circonstances.

Mais l'article disait aussi que beaucoup plus de personnes qu'on ne le pense commencent à consommer de la drogue juste pour s'éclater en soirée, et finissent par devenir accro.

Voilà, un petit post pas très utile, mais simplement pour dire que oui, il y a des gens qui commencent à se droguer pour fuir leur réalité, leur dépression. Mais il y a d'autres personnes qui se droguent alors qu'elles ont tout à fait le moral ! Il faut donc faire attention à ne pas amalgamer trop vite l'addiction et le malheur : l'une entraîne souvent l'autre, mais pas nécessairement l'inverse.

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Kaena
Membre de l'équipage
Membre de l'équipage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Dans les nuages ou sur une étoile. Voire même, sur mon canapé.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Pierre Bottero, David Gemmel, Alain Damasio, Le Nom du Vent
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Lun 20 Juin 2011 - 18:28

Et hop, je renchéris !

Les garçons dont je parlais ont commencé en soirée. "Juste pour mieux profiter", comme ils disent.
Mais les voir maintenant, incapable de s'arrêter ça me rend un peu triste.
"Pour mieux profiter", t'as milles façon de profiter d'une soirée.
Surtout que les drogues nous diminuent beaucoup, autant mentalement que physiquement, et c'est vraiment très dur de lutter contre un effet. C'est à en pleurer.

Aethera a écrit:
Voilà, un petit post pas très utile, mais simplement pour dire que oui, il y a des gens qui commencent à se droguer pour fuir leur réalité, leur dépression. Mais il y a d'autres personnes qui se droguent alors qu'elles ont tout à fait le moral ! Il faut donc faire attention à ne pas amalgamer trop vite l'addiction et le malheur : l'une entraîne souvent l'autre, mais pas nécessairement l'inverse.

Je suis tout à fait d'accord avec toi. Pas sur le fait que ce soit un post pas très utile, t'as vu le miens ?! Mais surtout sur le fait qu'il faut savoir différencier. Tout le monde est différent et à ses propres raisons.
Mais de toute façon, que ce soient des idiots ou des malheureux, le plus important, c'est de les aider.
Revenir en haut Aller en bas
Niamh Eïlaz
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Age : 23
Localisation : Sur la Route.
Groupe : Marchombre.
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Jeu 23 Juin 2011 - 13:41

Merci pour vos réponses ! =)

Oui je suis aussi d'accord avec la citation d'Aethera de Kaena (^^).

Citation :
Et bien moi, je ne suis pas trop d'accord avec toi. J'ai peut être vu l'exception, mais je connais tout un groupe qui ne faisait ça que pour "faire genre". Nous étions en voyage scolaire en Afrique du Sud. Trouver des drogues là bas, c'est simple. Très simple. Et ils ne se sont pas gênés. Ils ont acheté beaucoup, beaucoup de cannabis.
Pourquoi je dis pour "faire genre" ? Parce que beaucoup de personnes ont essayé juste "pour faire genre". Parce que les gars qui en prenaient étaient trop canons. Parce que ces gars étaient populaires. Parce que c'est eux qu'il faut connaître pour aller à de super fêtes. Et j'exagère à peine.

En fait, oui, je vois ce que tu veux dire. Sauf que en général ce genre de comportement, on le classifie directement dans la catégorie "pour faire genre". Mais en réalité le problème est beaucoup plus profond : à moins de n'être vraiment stupide, celui qui essaye pour la première fois connait les risques, les conséquences, de ce qu'il va faire. Et ce n'est pas anodin comme décision à prendre, et je ne pense pas qu'il ne peut y avoir que la motivation "pour faire comme tout le monde", "pour faire genre". Je pense que déjà, dans sa tête, cette personne avait par exemple un complexe où il se sentait exclu, etc.
Vous voyez ce que je veux dire ? C'est pas clair dans ma tête alors ça doit pas trop l'être pour vous non plus ^^...
J'ajoute que c'est juste une hypothèse ça, je n'en suis pas sûre du tout...


Après ou ce que tu dis Aethera, c'est comme ce que je disais au début à Leslie qui disait ne pas connaître beaucoup de gens qui font ça pour le plaisir. Justement si, la catégorie des gens qui font ça juste pour le plaisir est tout sauf négligeable.

_________________
Loin derrière...

A P.B., qui a su éclairer, et transmettre sa Lumière.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://marchombres.forumactif.fr
Alev
Fils de la Citadelle
Fils de la Citadelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 181
Age : 23
Localisation : Les pieds sur Terre et les yeux levés vers les étoiles
Groupe : Frontaliers
Livre préféré : Tous les livres de Pierre Bottero, La Horde du Contrevent, Phaenomen, Les secrets de l'immortel Nicolas Flamel, Artemis Fowl
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Ven 24 Juin 2011 - 12:06

Niamh a écrit:
Et ce n'est pas anodin comme décision à prendre, et je ne pense pas qu'il ne peut y avoir que la motivation "pour faire comme tout le monde", "pour faire genre". Je pense que déjà, dans sa tête, cette personne avait par exemple un complexe où il se sentait exclu, etc.
En fait je suis plus d'accord avec Kaena. Certains garçons (ou filles) commencent en soirée pour "mieux profiter de la soirée", parce que ça fait parti de l'ambiance. L'état dans lequel ils se trouvent leur plait et j'ai déjà entendu un gars raconter son expérience des champignons hallucinogènes comme une expérience magique et géniale.
Je pense donc que pour la drogue c'est pareil, ils essayent, ils aiment les sensations que ça procure et du coup ils en reprennent.

Après il doit y en avoir certains qui ont déjà des problèmes de complexes, ou familiaux, mais il ne faut pas oublier non plus qu'il y a beaucoup d'ados qui ont aussi des problèmes et qui ne se droguent pas pour autant.
Donc je ne pense pas que ce soit un facteur déterminant.
Revenir en haut Aller en bas
Kaena
Membre de l'équipage
Membre de l'équipage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Dans les nuages ou sur une étoile. Voire même, sur mon canapé.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Pierre Bottero, David Gemmel, Alain Damasio, Le Nom du Vent
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Dim 26 Juin 2011 - 16:20

Niamh Eïlaz a écrit:
à moins de n'être vraiment stupide, celui qui essaye pour la première fois connait les risques, les conséquences, de ce qu'il va faire. Et ce n'est pas anodin comme décision à prendre, et je ne pense pas qu'il ne peut y avoir que la motivation "pour faire comme tout le monde", "pour faire genre". Je pense que déjà, dans sa tête, cette personne avait par exemple un complexe où il se sentait exclu, etc.
Vous voyez ce que je veux dire ? C'est pas clair dans ma tête alors ça doit pas trop l'être pour vous non plus ^^...

En fait, je pense sincèrement qu'ils ne se rendent pas compte. Et je ne pense pas qu'ils soient stupides non plus. Donnons un exemple tout bête : la cigarette. Tout le monde sait, de nos jours, que ça peut amener à de nombreuses maladies des poumons. Et pourtant, quand tu vas à la sortie de n'importe quel lycée, tu as un assez bon nombre de jeunes qui fument (en tout cas chez moi, c'est comme ça xD). Ils ne sont pas stupides ou inconscient. Ils savent que ça peut être dangereux. Et pourtant, ils fument. Ils fument parce que, à mon avis, ils se disent qu'ils n'auront jamais rien. Que ça n'arrive toujours qu'aux autres. Et beaucoup, beaucoup de gens se disent que ça n'arrive qu'aux autres tant qu'ils ne leur aient rien arrivé à eux ou à leur famille.
Je pense que pour les drogues c'est un peu pareil.
Quand quelqu'un te propose d'aller prendre de la drogue en soirée, que tu es avec un groupe que tu connais, que tu fais la fête et que tu t'amuses bien, pourquoi ça tournerait au cauchemar pour un peu de drogue ? De toute façon, tu n'en prendras qu'une fois. C'est juste pour rire, pour s'amuser. Il n'y a pas à s'en faire. (Et puis si je refuse, ça fait un peu nul quand même... Allez, il n'y a pas de mal !)

Et puis après, ça donne ce que dis Alev :
Alev a écrit:
ils essayent, ils aiment les sensations que ça procure et du coup ils en reprennent.

Après, je suis tout à fait d'accord avec toi. Il y a des gens qui sont mal, très mal. Qui ont des problèmes personnels, qui sont rejeté et/ou qui se sentent mal à l'aise avec d'autres gens. Je pense comme toi qu'ils existent. Mais je pense pas que tout ceux qui prennent de la drogue soit comme ça au départ...
Enfin bref, vous voyez ce que je veux dire ?

Ah ! Pour finir, je suis tout à fait d'accord avec le dernier paragraphe d'Alev !
Revenir en haut Aller en bas
Niamh Eïlaz
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Age : 23
Localisation : Sur la Route.
Groupe : Marchombre.
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Dim 26 Juin 2011 - 17:17

Oui oui vous avez raison c'est vrai, c'était juste une hypothèse et vous m'avez (presque =P) convaincue ^^.

Après j'ajouterais juste une nuance : toutes les deux quand vous parlez de ceux qui se droguent pour fuir leurs problèmes etc, j'ai l'impression que vous les mettez dans une catégorie très sombre de ceux qui ont vraiment de gros problèmes.

Citation :
Il y a des gens qui sont mal, très mal. Qui ont des problèmes personnels, qui sont rejeté et/ou qui se sentent mal à l'aise avec d'autres gens.

Citation :
Après il doit y en avoir certains qui ont déjà des problèmes de complexes, ou familiaux

Mais ce que je voulais dire moi c'est qu'on ne prend pas assez en compte le fait qu'il y a une grande marge de personnes "comme ça" (plus haut) mais dans un degré très inférieur : pas de gros problèmes, ou complexes profonds, juste des gens qui n'arrivent pas à se sentir bien dans leur peau, ou autre.

Je me perds un peu ^^
Vous voyez ce que je veux dire ?

Citation :
mais il ne faut pas oublier non plus qu'il y a beaucoup d'ados qui ont aussi des problèmes et qui ne se droguent pas pour autant.
Donc je ne pense pas que ce soit un facteur déterminant.

Bien sûr bien sûr, je ne dis pas le contraire =)

_________________
Loin derrière...

A P.B., qui a su éclairer, et transmettre sa Lumière.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://marchombres.forumactif.fr
Kaena
Membre de l'équipage
Membre de l'équipage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Dans les nuages ou sur une étoile. Voire même, sur mon canapé.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Pierre Bottero, David Gemmel, Alain Damasio, Le Nom du Vent
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Dim 26 Juin 2011 - 17:55

Niamh Eïlaz a écrit:
Mais ce que je voulais dire moi c'est qu'on ne prend pas assez en compte le fait qu'il y a une grande marge de personnes "comme ça" (plus haut) mais dans un degré très inférieur : pas de gros problèmes, ou complexes profonds, juste des gens qui n'arrivent pas à se sentir bien dans leur peau, ou autre.

Tu veux dire par là que des gens qui sont "juste" mal dans leur peau pourraient, afin de se sentir mieux, prendre de la drogue. Et que pour toi, ce ne sont pas les mêmes... "profils" que ceux qui sont dans la « catégorie très sombre »... c'est ça ?

[« catégorie très sombre ».... ça m'a fait penser au coté obscure de la force.... xDD... Je sais, c'est pas drôle... ><']
[non, non... ce n'est pas un post inutile... xD]
Revenir en haut Aller en bas
Niamh Eïlaz
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Age : 23
Localisation : Sur la Route.
Groupe : Marchombre.
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Dim 26 Juin 2011 - 18:24

"Ca" fait beaucoup de "guillemets" tout ça "!"

XD



Non je crois que je dis n'importe quoi en fait o.O Je n'arrive pas à saisir entièrement une petite impression que j'ai en fait. Je vais essayer de mieux y réfléchir, peut-être ce sera mieux ^^.



[non Kaena, ça, c'est un post inutile ! xD]

_________________
Loin derrière...

A P.B., qui a su éclairer, et transmettre sa Lumière.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://marchombres.forumactif.fr
Alev
Fils de la Citadelle
Fils de la Citadelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 181
Age : 23
Localisation : Les pieds sur Terre et les yeux levés vers les étoiles
Groupe : Frontaliers
Livre préféré : Tous les livres de Pierre Bottero, La Horde du Contrevent, Phaenomen, Les secrets de l'immortel Nicolas Flamel, Artemis Fowl
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Dim 26 Juin 2011 - 19:58

Niamh Eïlaz a écrit:
Mais ce que je voulais dire moi c'est qu'on ne prend pas assez en compte le fait qu'il y a une grande marge de personnes "comme ça" (plus haut) mais dans un degré très inférieur : pas de gros problèmes, ou complexes profonds, juste des gens qui n'arrivent pas à se sentir bien dans leur peau, ou autre.

Je me perds un peu ^^
Vous voyez ce que je veux dire ?
Oui je vois, et je comprends.
Tu as raison. Ceux qui veulent faire "genre" comme je disais plus haut, c'est bien parce qu'ils ne sont pas bien dans leur peau, non ?

Donc je suis d'accord

Bon, vous avez eu le temps de répondre entre temps mais je laisse tel quel.
Revenir en haut Aller en bas
Remiel Til'Sando
Frère d'Arme
Frère d'Arme
avatar

Masculin
Nombre de messages : 707
Age : 23
Localisation : Somewhere I belong
Groupe : Armure
Livre préféré : La Tour des Anges, Philip Pullman. Avec beaucoup d'autres.
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Sam 2 Juil 2011 - 4:45

Bon, je vous voit déblatérer depuis quelques temps sur ce sujet, et je me dis que toutes ces impressions seraient... Disons moins confuses si quelqu'un vous expliquait le pourquoi du comment.

En gros, je fais partie de cette catégorie de gens qui, pour une occasion spéciale, fument un joint pour mieux "profiter de la fête".

Je tiens à préciser que c'est pas forcément facile d'en parler, alors je quémande votre indulgence ^^'

Pour tout vous dire, il y a en effet les drogués qui cherchent à se sortir de leur propre réalité en en créant une autre, qu'ils modifient avec des drogues toujours plus fortes. C'est une catégorie, et ce sont les plus à plaindre et les plus en danger. Il faut savoir que si on se met un jour à consommer de l'héro, on est foutu ( j'dis pas qu'on est mort direct, mais ça provoque une dépendance très très rapidement ). Et perso, je me suis imposé une limite : jamais de poudre, jamais d'acides, jamais de piqûres. Je trouve ça horriblement glauque, et rien que l'ide de s'enfoncer une aiguille qu'on a rempli avec un condensé de son propre sang malade... Bref.

En revanche, pour les 18 ans d'un pote ou le premier janvier, on s'est posé avec des potes et on s'est fumé deux, trois, quatre petits joints en fin de soirée ( je précise qu'un joint peut contenir de la beu, qui est du cannabis pur, ou du shit, un mélange coupé de beu et d'autres choses plus ou moins hétéroclites ).
Alors vous me direz : pourquoi tu fumes au lieu de finir ta soirée tranquillement ? As-tu quelque chose à prouver ?

Eh bien, ce sont de très bonnes questions ^^

Tout d'abord, vu que maintenant je sais ce que c'est, je ne pense pas avoir quelque chose à prouver. Peut-être au début, mais plus maintenant. Alors la raison serait peut-être de se rappeler avec mes potes ( car dans 99% des cas je ne fume pas ou ne propose jamais quoi que ce soit à qui n'est pas une connaissance à moi et qui n'a jamais fumé ) de cette première fois ou on a essayé ensembles. Et dans ce genre de soirée, c'est un peu le marchand de sable qui passe, parce qu'un joint pas trop fort vous fait simplement vous endormir avec un impression de bien-être. C'est donc peut-être un moyen de sombrer dans une douce inconscience en gros.

Maintenant, une autre question qu'on pourrait me poser : "Tu crois pas que tu es accro ?"

Je pense que je résiste parce que je me suis fixé des limites.
Déjà, ça coûte trop cher pour que j'ai la motivation d'en acheter tous les jours, et ensuite c'est un peu comme les cadeaux : si vous en avez tous les jours, ça n'a plus aucun sens. C'est pareil avec ça : si vous en fumez tout seul chez vous régulièrement, ça n'a plus d'intérêt. Bon pour devenir accro à la beu, faut y aller quand même, mais c'est pas à exclure. Du coup, c'est que pendant les fêtes et encore, cette année je n'en ai consommé qu'à quatre reprises, pour tout vous dire ( alors que j'ai bien du faire une vingtaine de soirées ).


En conclusion, je pense que je deviendrais accro si ma vie était plus noire qu'elle ne l'est, ou si j'avais des mauvaises fréquentations. Il faut toujours bien choisir les gens qui vous en propose et ceux qui fument avec vous ; cependant, ne JAMAIS en consommer régulièrement ou expérimenter d'autres choses ( comme ces saloperies d'acides ou de crak qui défoncent les neurones en trois absorptions ), et ne jamais en proposer à quelqu'un qui ne sais pas ce qu'il fait, ni pourquoi ( comme les personnes bourrées par exemple ).


Voilà voilà. J'espère que ça vous aura éclairé un peu sur "la face cachée des drogués", si j'ose dire. Si vous avez des questions ou autres, n'hésitez pas.



Et merci de m'avoir lu. Et compris, j'espère.






EDIT : Je viens de relire vite fait le post d'Alev, et je peux vous dire que ceux "qui font genre" existent, mais dans une très très faible proportions. C'est le type qui va fumer en crapotant, et s'éloigner d'un air hautain en disant "de toutes façons, ça m'fait rien votre truc". Ils veulent faire comme tout le monde mais ont trop peur de tester ( ce qui se comprend tout à fait ). En revanche, d'autres qui feraient ça "pour faire style" seraient ceux qui se font emporter dans la masse parce que trop timides, ou trop fragiles moralement, etc. Ils veulent se donner une contenance, c'est tout. Ce ne sont en général pas ceux qui vont finir en centre de désintox.

Revenir en haut Aller en bas
Kaena
Membre de l'équipage
Membre de l'équipage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Dans les nuages ou sur une étoile. Voire même, sur mon canapé.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Pierre Bottero, David Gemmel, Alain Damasio, Le Nom du Vent
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Sam 2 Juil 2011 - 12:37

Remiel, merci

Et j'ai quelques questions pour toi... (pas trop sadique t'inquiètes xD)

Je crois avoir compris pourquoi tu dis que tu n'as rien à prouver et pourquoi tu ne te considèrent pas comme accro. Et à vrai dire, je suis assez d'accord avec toi.

Remiel a écrit:
Et dans ce genre de soirée, c'est un peu le marchand de sable qui passe, parce qu'un joint pas trop fort vous fait simplement vous endormir avec un impression de bien-être. C'est donc peut-être un moyen de sombrer dans une douce inconscience en gros.

J'ai pas tout à fait compris parce que tu dis que tu fais partie, en gros, de ceux qui en prennent pour "profiter de la soirée" mais d'un autre coté, j'ai cru comprendre que c'était un moyen de se calmer, en quelque sorte...
Donc voila, j'aimerais savoir en quoi le zamal te permet de mieux "profiter" de ta soirée et quel effet ça te procure vraiment.


Ensuite... c'est peut-être trop indiscret mais... je me demandais.. Pourquoi penses-tu que des mauvaises fréquentations pourraient te rendre accro ?
Est-ce qu'elles te permettraient d'accéder plus facilement à la drogue et donc d'en consommer plus régulièrement ? (D'ailleurs, est-ce "facile" de s'en procurer en métropole ?) Ou est-ce que c'est plus une question de mauvaises influences ?

Je sais, ça fait beaucoup de questions mais j'espère ne pas avoir été trop indiscrète et je comprendrais tout à fait que tu ne veuilles pas y répondre.
Sur ce, merci encore de nous avoir donner un avis "intérieur" sur la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Remiel Til'Sando
Frère d'Arme
Frère d'Arme
avatar

Masculin
Nombre de messages : 707
Age : 23
Localisation : Somewhere I belong
Groupe : Armure
Livre préféré : La Tour des Anges, Philip Pullman. Avec beaucoup d'autres.
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Sam 2 Juil 2011 - 14:01

Tes questions ne sont pas indiscrètes ^^ Merci pour ta compréhension =)


Citation :
J'ai pas tout à fait compris parce que tu dis que tu fais partie, en gros, de ceux qui en prennent pour "profiter de la soirée" mais d'un autre coté, j'ai cru comprendre que c'était un moyen de se calmer, en quelque sorte...
Donc voila, j'aimerais savoir en quoi le zamal te permet de mieux "profiter" de ta soirée et quel effet ça te procure vraiment.


Aaaaaah, le Zaaamaaal...
Quel effet ça me procure... Ben ça te pose en fait. En effet ça calme, et puis tu penses plus à grand chose quoi. Scientifiquement parlant, il me semble que ça se dépose sur tes neurones et empêche certains signaux d'y accéder, ce qui fais que bah voilà, tu penses plus à rien. Mais ils finissent par partir ceux là, pas comme les drogues dures qui détruisent les neurones. Et quand la soirée est finie, qu'on est les quelques rares personnes encore debout ( quand ça arrive ^^ ), et ben hop on s'endort et voilà, fini.

NOTA : je sais pas pourquoi, mais certaines soirées me laissent au matin une impression de tristesse, et j'ai remarqué qu'avec un joint y'avait pas cet effet indésirable.

Citation :
Ensuite... c'est peut-être trop indiscret mais... je me demandais.. Pourquoi penses-tu que des mauvaises fréquentations pourraient te rendre accro ?
Est-ce qu'elles te permettraient d'accéder plus facilement à la drogue et donc d'en consommer plus régulièrement ? (D'ailleurs, est-ce "facile" de s'en procurer en métropole ?) Ou est-ce que c'est plus une question de mauvaises influences ?


Je pense que si mes potes et moi étions pas responsables là dessus, on finirait par en acheter H24 et en consommer tout le temps. Parce que mine de rien, on le sent le manque des fois ; c'est pas comme un faim qui tiraille les intestins, c'est plutôt que tu te dis "tiens j'me ferait bien un joint là". Si les personnes que tu fréquente ne sont pas assez solides dans leur tête, ou ont tendance à se laisser guider par leurs pulsions, elles ont de grande chances de devenir accro. Ce seraient là des mauvaises fréquentations. Et en général, dans un groupe d'amis, y'a les suiveurs et les meneurs, et si ce sont les meneurs qui se laissent aller, tout le groupe se laisse aller, tu vois ? L'avantage dans notre p'tite bande, c'est qu'on est tous plus ou moins indépendants donc on a plus trop, ce problème.

Après se procurer de la drogue... ( personne n'est flic ? x) ) C'est toujours facile. L'autre coup à l'arrêt de bus, j'm'étais fait accoster par un gamin de 13-14 ans qui en vendait. Dealer à son âge, ça m'a un peu surpris. Et c'est d'ailleurs à ce genre de personnes qu'il vaut mieux pas acheter d'ailleurs. Quand on e prend, c'est toujours à un ami de confiance, dont on sait qu'il respectera nos attentes et qu'il nous arnaquera pas sur la marchandise ( parce que des fois, y'a des trucs qui sont même pas bons et qui font strictement rien ). Parce que si c'est pour se faire plaisir, surtout pour une occasion, autant que ce soit de la bonne beu, sinon ça sert à rien ^^ Et c'est toujours facile de se procurer de la drogue. Y'a pas un lycée sans dealer, et on peut même en trouver parmi les collégiens maintenant ( ça ça fait peur par contre ). Pour tout ce qui est shit/beu en tous cas ; après les drogues dures, je pense que c'est un trafic beaucoup plus confidentiel et que c'est pas n'importe qui qui en vend ( j'ai encore jamais vu personne en vendre pour tout vous dire ). Mais beaucoup de gens en consomment, alors forcément c'est facile d'en trouver. Et je conclurais en disant que malheureusement, la plupart qui commencent finissent par devenir accro au joint ; le tiers d'entre eux se dirigera facilement vers les drogues dures alors que les autres resteront au joint, mais finiront par en consommer régulièrement et devenir de vrais légumes ; les gens comme moi qui ont assez de volonté pour se contrôler sont malheureusement minoritaires. Donc avant d'en consommer, si l'envie vous en prend ( sait-on jamais ), réfléchissez bien, demandez vous pourquoi vous le feriez et soyez le plus objectif possible en vous analysant. Si vous savez que vous n'aurez pas la volonté suffisante pour résister, n'essayez pas. Il y a aussi d'autre manières de s'amuser =)


Voilà voilà !

Revenir en haut Aller en bas
Kaena
Membre de l'équipage
Membre de l'équipage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Dans les nuages ou sur une étoile. Voire même, sur mon canapé.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Pierre Bottero, David Gemmel, Alain Damasio, Le Nom du Vent
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Sam 2 Juil 2011 - 16:22

Remiel a écrit:
Et en général, dans un groupe d'amis, y'a les suiveurs et les meneurs, et si ce sont les meneurs qui se laissent aller, tout le groupe se laisse aller, tu vois ? L'avantage dans notre p'tite bande, c'est qu'on est tous plus ou moins indépendants donc on a plus trop, ce problème.

Je vois tout à fait ce que tu veux dire. Je trouve ça bien tout de même que vous soyez plus ou moins indépendant tout en étant un groupe, ça limite le risque d'indépendance, il me semble. J'avais un ami qui s'était mis à fumer seul et c'est comme ça qu'il est devenu accro

Remiel a écrit:
Parce que mine de rien, on le sent le manque des fois ; c'est pas comme un faim qui tiraille les intestins, c'est plutôt que tu te dis "tiens j'me ferait bien un joint là".

Si j'ai bien compris, c'est un peu comme... le Chocolat ( ) ! Non ?
Plus sérieusement : c'est juste une envie, une gourmandise, c'est pas comme si tu en avais besoin, c'est ça ?

Remiel a écrit:
Et je conclurais en disant que malheureusement, la plupart qui commencent finissent par devenir accro au joint ; le tiers d'entre eux se dirigera facilement vers les drogues dures alors que les autres resteront au joint, mais finiront par en consommer régulièrement et devenir de vrais légumes ; les gens comme moi qui ont assez de volonté pour se contrôler sont malheureusement minoritaires.

Tu connais des gens que arrivent à ne pas devenir accro ? Je veux dire, parmi ceux qui n'en prennent qu'occasionnellement.

Ah ! Et... ça ne te fais pas peur ? Enfin... tu n'as pas peur de devenir accro ?


Et puis (dernière question, promis juré )

Remiel a écrit:
Aaaaaah, le Zaaamaaal...

Gné ? xD
Revenir en haut Aller en bas
Remiel Til'Sando
Frère d'Arme
Frère d'Arme
avatar

Masculin
Nombre de messages : 707
Age : 23
Localisation : Somewhere I belong
Groupe : Armure
Livre préféré : La Tour des Anges, Philip Pullman. Avec beaucoup d'autres.
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   Sam 2 Juil 2011 - 17:28

Citation :
Si j'ai bien compris, c'est un peu comme... le Chocolat ( ) ! Non ?
Plus sérieusement : c'est juste une envie, une gourmandise, c'est pas comme si tu en avais besoin, c'est ça ?


C'est plus vicieux que ça. Parce qu'on se laisserait bien aller à le faire, et que si on le fait, ça devient un besoin. Sur le coup ouais ça parait comme le chocolat, mais le chocolat n’annihile pas tes cellules nerveuses ^^' Donc en sachant ça, j'en prend pas et puis ça finit par passer =) Au final, ça devient un mécanisme automatique si bien que je ne me concentre plus pour me dire que je dois pas en prendre ; je n'en ai tout simplement pas envie hors des soirées. Plus maintenant ^^


Citation :
Tu connais des gens que arrivent à ne pas devenir accro ? Je veux dire, parmi ceux qui n'en prennent qu'occasionnellement.


Bien sur, déjà il y a moi ( ^^ ) et puis mes pote avec qui je fume... En tout, moins d'une dizaine alors que je connais plein plein de monde qui se drogue. Ca aide à se faire une idée, je crois, du pourcentage qui se laisse prendre au piège...


Citation :
Ah ! Et... ça ne te fais pas peur ? Enfin... tu n'as pas peur de devenir accro ?


Quelque part, je pense que ça fait un petit peu peur en effet ^^ Mais ça fait aussi partie du jeu, et je sais aussi que si jamais je commence à partir un peu de travers avec ça, mes amis seront là pour me faire dévier tout de suite de la mauvaise pente.


Et le Zamal, c'est le nom un peu mystique du joint ;) Zaamaaaal.... drunken


afro
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paradis/enfers artificiels...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paradis/enfers artificiels...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paradis/enfers artificiels...
» L'enfer ou le paradis
» Quel personnage d'Enfer et Paradis es tu ?
» Le paradis
» La Fille des Enfers (Jigoku Shôjo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: COMmunauté :: Coin Détente :: Discussions-
Sauter vers: