La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Poésie Marchombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Elurían Aeglir
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin


Féminin
Nombre de messages : 2981
Age : 25
Localisation : A proximité d'une excentrique hyperbole équilatère.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Je n'en ai lu aucun.
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Poésie Marchombre   Lun 21 Nov 2011 - 18:22

Bonsoir Fullios,

Bien que de nouveaux avis soient toujours profondément instructifs, nous te serions gré de bien vouloir respecter les règles de base, nécessaires afin d'éviter que ce lieu sombre dans le désordre le plus total, du forum.
Et les deux (enfin trois) premières d'entre elle sont de lire, puis de signer, le règlement, ainsi que de se présenter.

Ce que je t'enjoins de faire dès que possible


(Et les doubles posts, c'est évitable aussi, au contraire d'une orthographe plus ou moins correcte.)

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo"
JRR Tolkien
Aide de Camp de la grandissime Eleyra Leina
Coordinatrice et présidente honorifique de la SABIA

"N'ignorez pas l'enseignement de la voie pure d'un
fleuve de montagnes dévalant sur les roches."

Morihei Ueshiba


"At the end of a storm is a golden sky
And the sweet silver song of a lark."


Dare to click here ?
Or here ?
Revenir en haut Aller en bas
http://decachroniques.blogspot.fr/
Feurico
Curieux
Curieux


Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 19
Localisation : Quelque part dans l'imagination....
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le pacte des Marchombres.
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Poésie Marchombre   Lun 5 Déc 2011 - 20:02

Je sais que ce topic n'est plus d’actualité , mais je me demandais, pourquoi les poèmes marchombres ne sont que de
3 vers ? pourquoi pas 6, 10 ou 32 ?
Revenir en haut Aller en bas
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin


Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 24
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Poésie Marchombre   Lun 5 Déc 2011 - 20:28

Parce qu'après, il y a beaucoup trop de mots.

La poésie marchombre, pour moi, c'est une flèche. Une flèche qui fuse et qui se fiche au coeur . C'est une fulgurance, un instantané - c'est du fugace, du vif, de l'insaisissable.

Un poème de 12 lignes, ça n'est plus ce genre de flèche directe. Ca peut rester de la poésie, évidemment, de la superbe poésie - une poésie qui te prend les tripes par vagues, qui te coupe le souffle, te fait boire la tasse et te rejette quelques strophes plus tard, ébahi et extatique, sur le sable.

Mais ce n'est plus de la poésie marchombre.

Tu vois ce que je veux dire ?

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Feurico
Curieux
Curieux


Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 19
Localisation : Quelque part dans l'imagination....
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le pacte des Marchombres.
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Poésie Marchombre   Lun 5 Déc 2011 - 21:29

Oui je comprends, 3 vers, c'est facile a retenir, c'est ni trop grand, ni trop petit, et touts les mots restent figer en nous. Alors qu'avec 12 vers, les mots seraient gaspiller....

Parler pour ne rien dire,
Parler pour parler,
Parler.


Merci Aethera
Revenir en haut Aller en bas
Elilith
Curieux
Curieux


Nombre de messages : 37
Localisation : dans Nos rêves
Groupe : Marchombre
Livre préféré : je n'ai pas de livre préféré, je lis absolument tout et j'aime tout lire
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Poésie Marchombre   Sam 4 Fév 2012 - 11:22

Pour moi la poésie marchombre peut être écrite ou simplement dite, comme ça. Après tout, ne doit elle pas être écrite dans la spontanéité, le moment où on l'a ressens? Si on doit attendre de pouvoir l'écrire, notre cerveau va la modifier, la modeler, la rendre différente, et ce ne sera plus les même sentiment. Alors je pense que dire une poésie marchombre n'est pas si catastrophique que ça. Après, c'est sur que la lire quelques heures après l'avoir écrite ne la rendra pas pareille.
Je m'embrouille et je n'arrive pas à dire ce que je voulais dire, mais l'idée est là, pour moi, une poésie marchombre si elle doit être dite c'est sur le moment, et pas plus tard.
Mots qui s’entremêlent,
Émotion éphémère,
Murmure.
Revenir en haut Aller en bas
Elhea
Archer émérite
Archer émérite


Féminin
Nombre de messages : 599
Age : 21
Localisation : Dans les branches d'un arbre près de l'Oeil d'Otolep.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Le pacte des Marchombres, La Horde du Contrevent
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Poésie Marchombre   Sam 4 Fév 2012 - 16:02

Merci d'avoir déterré ce sujet Elilith, il est plutôt pas mal...

Je suis de l'avis de je-sais-plus-qui comme quoi le problème ne se pose pas simplement pour la poésie marchombre, mais pour la poésie tout court, voire pour tout texte littéraire...
Parce que, comme vous l'avez dit, lire un texte c'est imposer son ressenti (c'est aussi ce que je reproche aux films, encore plus !).

Mais je pense que ça dépend des textes. Et du lecteur.
Il y a de bons lecteurs, et il y a des textes faits pour être lus.

Par exemple, une pièce de théâtre. Ca peut être très bien à lire, mais c'est fait pour être joué.
Bien sûr, ça peut être joué de plein de façons différentes, et c'est là que c'est intéressant ! Là que chacun, metteur en scène ou acteur, a son mot à dire (c'est le cas de le dire xD). On ne va pas ne pas jouer une pièce parce qu'on risquerait de l'interpréter. Le but d'une pièce est justement d'être interprétée. Et je crois que certains poèmes s'y prêtent aussi.
Spoiler:
 

Pour ce qui est des poèmes...
En fait, je crois qu'on ne doit pas lire un poème juste pour lire un poème. On ne doit le lire que quand il s'y prête, et surtout quand on a un certain rapport avec lui qui fait qu'on ressent le besoin de le lire, et d'une façon particulière. Il faut qu'il y ait une rencontre entre le lecteur et le poème.
J'en ai fait l'expérience un jour, c'est là que j'ai découvert ce monde merveilleux de la lecture de poème.
C'était en cours de français, la prof nous a demandé de lire attentivement le poème dans notre tête en faisant bien attention au rythme, aux liaisons etc. Puis elle a demandé à quelqu'un de le lire. Ca n'allait pas. Puis à quelqu'un d'autre. Toujours pas.
C'était "Semper Eadem" de Baudelaire. En le lisant attentivement, je m'en étais imprégnée, je l'avais compris, j'avais saisi son rythme et son sens, il vibrait en moi. La prof m'a interrogée. Ma lecture a du faire de l'effet, puisque quand j'ai fini il y avait un grand silence dans la classe. La prof a applaudi, abasourdie. Mais peu importait... le poème vibrait en moi, c'était tout ce qui comptait. C'était beau.
J'ai été interrogée pour lire d'autres poèmes plus tard, mais ça n'a pas fait le même effet. Ou alors fortement atténué. C'est juste que ce poème et moi on s'était rencontrés.

Alors voilà, je pense que certains poèmes peuvent être lus, voire doivent être lus quand quelqu'un les a saisis et est prêt à en livrer un version...je ne sais pas. Profonde ? Vivante en tous cas. Voilà, c'est ça : le poème doit vivre dans la bouche de celui qui le dit. (pas "récite", "dit". Réciter ça a quelque chose de mécanique. Je crois qu'on devrait plutôt raconter un poème.)
Donc dire un poème doit rester quelque chose d'exceptionnel, sauf peut-être quand on le dit pour soi comme l'a proposé Laure
Revenir en haut Aller en bas
Siam Celyane
Curieux
Curieux


Masculin
Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Saint-Dié des Vosges (88, proche de Nancy, Strasbourg)
Groupe : Marchombre
Date d'inscription : 12/03/2012

MessageSujet: Re: Poésie Marchombre   Mar 13 Mar 2012 - 0:51

Tess a écrit:

Comme il a été remarqué plus haut, je pense qu'on peut en effet la parler, murmurer etc', mais à mon avis, il faudrait être un orateur d'excellence pour réussir à faire éprouver le même effet qui si elle avait été lue (dans le sens de "vue", pas de parlée).

C'est marrant, ce que je vais dire me fait penser à la première musique que j'ai mis sur ma présentation; je m'explique : la musique en question est pour moi "évocatrice".
Le ton employé lorsqu'une personne parle peut paraître suave à quelqu'un, et horripilant à un autre (ou une autre )

Bref, je sais pas pour vous, mais quand je lis, il y a certains dialogues que je m'imagine entendre, et des fois, quand je repense à la scène, les phrases me reviennent en tête.
Ces phrases-là, je les interprète à ma manière, mais peut-être qu'un autre aurait vu une voix plus ferme, plus tendre, plus mielleuse etc' ...

J'allais m'exprimer à ce sujet mais Tess l'a déjà exprimé, pour moi la grande différence est que la seule voix de la personne qui le cite, son intonation. Elle suffit à inspirer quelque chose, qui pourrait être en parfaite adéquation avec le poème énoncé, ce qui le rendrait alors d'autant plus transcendant, comme s'il prenait une nouvelle forme de vie, s'élevait dans l'air comme une entité à part entière.

MAIS, si cette même intonation ne correspond pas du tout au poème et à ce qu'il est censé transmettre (chose toute relative bien entendue), alors l'exprimer à haute voie le démystifie purement est simplement. Et comme l'a précisé Tess, chacun imagine une voie différente dans son esprit, ainsi donc il y a de grande chance que le résultat sois de piètre qualité.

Je finirai donc en disant que ce n'est pas impossible, mais risqué. A chacun de savoir s'il est prêt à prendre ce risque, ou non ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poésie Marchombre   Aujourd'hui à 9:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Poésie Marchombre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La liberté du Marchombre.
» Qu'est ce qu'un marchombre exactement...?
» L'arme d'un marchombre
» Marchombre et l autre
» Être marchombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Salle du Conseil :: Les Jalons sur la Voie-
Sauter vers: