La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Amitié et Équilibre (Réciprocité)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Choup
Tisseur du Réel
Tisseur du Réel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 465
Age : 24
Localisation : Paris
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : les livres de Pierre Bottero, La Horde du Contrevent d'Alain Damasio, La condition humaine de Malraux, Orgueil et préjugés de Jane Austen, les Chroniques de San Fransisco d'Armistead Maupin.
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Mar 16 Aoû 2011 - 14:28

Les gens, allez lire Sartre !

Nan, plus sérieusement, il y a un topic pas loin dans le forum qui s'appelle je crois, "une simple question de définition ?" (ou un truc dans le genre ^^). Il est du Moustik' et ça recoupe un peu beaucoup vos questions... Je vous aurais bien mis le lien direct mais je sais pas comment qu'on fait

Dans l'absolu, l'essence d'une chose c'est ce qui lui est propre, c'est ce qui la définit, sa nature si vous voulez. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que ce qu'on appelle l'essence d'un parfum c'est ce qui reste après distillation (y'a-t-il des chimistes dans le coin ?? Help ).
L'essence c'est transcendental - c'est à dire ce qui vient avant tout. Donc, parlant de l'Homme, l'essence serait ce qui le caractérise à la base (en fait, tu avais très bien compris Nevaeh ^^), ce qu'il ne peut pas changer, les fondements de son être en quelque sorte.
Et là où ça coince scheakspire, c'est qu'il me semble justement que l'essence est inchangeable. C'est ce qu'on est, indépendamment de ce qu'on fait.
En fait l'essence renvoie un peu à l'idée d'un dieu créateur et si on suit cette hypothèse vis à vis de l'amitié, ce que tu dis signifierait presque que les amis sont déjà appareillés par le dieu en question, que leurs essences sont liées et que c'est pour ça qu'ils deviennent amis dans le monde réel. Il y a aussi la question du destin là dessous

Bon, perso, j'y crois pas. Pour moi, on existe avant d'être, on se construit chaque jour.
Citation :
Je pense que les gens changent constamment, qu'ils ne réagissent pas de la même façon à une chose qui leur arrive plusieurs fois ,même à 2 semaines d'intervalle , parce que les circonstances dans lesquelles ils doivent choisir auront changés.


C'est exactement ça ! On est sur la même longueur d'ondes
Sauf que moi j'aurais mis "parce qu'ils auront changé".

Pardon pour ce HS mais c'était important
Revenir en haut Aller en bas
Cécile Caldin
Candidat à l'Ahn-Ju
Candidat à l'Ahn-Ju
avatar

Féminin
Nombre de messages : 420
Age : 22
Localisation : Dans les profondeurs de l'océan, tout près du lointain
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres ; tout ce que Pierre a pu écrire ; Vango ; la Horde du Contrevent ; et tant d'autres
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Mar 16 Aoû 2011 - 15:27

Tiens je n'avais pas vu ce sujet avant ! Dommage, je trouve qu'il est très intéressant.
Bref.

Je vous préviens, je n'ai pas retenu toutes les réponses, de tout le monde donc je me contenterai de répondre à la question initiale.

Donc, pour ma part, je ne pense pas qu'il y ait un équilibre dans l'amitié mais qu'il peut y en avoir un. Et c'est ça selon moi qui fait la différence.
En fait, je crois, comme pas mal d'entre vous d'après ce dont je me souviens, que ça dépend des gens.
Pour m'expliquer, j'utiliserai un exemple concret et bien connu de ma part : moi.

J'ai eu plusieurs fois des meilleur(e)s ami(e)s depuis que je suis petite. Mis à part le fait que je n'en ai gardé aucun(e) très longtemps parce qu'il fallait toujours qu'ils s'en aillent ou qu'ils se mettent à me préférer quelqu'un d'autre, j'ai pu constater que ça a toujours été différent. Ma vraie première meilleure amie (et la seule qui eût vraiment été une amie pour moi) était quelqu'un qui me ressemblait tellement tout en étant mon contraire (oui oui) que je pense que, inconsciemment, on se mettait sur le même pied d'égalité. Je ne me suis jamais sentie supérieure à elle, loin de là, et je ne l'ai jamais admirée non plus. Et j'ai l'audace d'avancer que la réciproque est vraie car je ne me suis jamais sentie écrasée auprès d'elle et je n'ai jamais vu dans son regard ou décelé dans ses paroles le moindre zeste du plus minime des complexes d'infériorité.
Je vous passe la fille d'après parce que c'est une autre histoire (je vous assure qu'on pourrait écrire un roman) ... --'
Et j'en arrive à cette année-même. En réalité, Amélie (puisqu'il faut la nommer) et moi n'étions pas vraiment meilleures amies, simplement deux super copines qui restaient tout le temps ensemble. Cette relation ('scuse moi m'dame Miaou ) aurait pu durer des années, nous aurions pu rester amies très longtemps. Encore une fois, je ne me suis jamaies crue montée sur une marche plus haute que la sienne (même si nous étions en concurrence en permanence au lycée "battue, j'ai un demi point de plus que toi !"pour nos notes qui somme toutes sont relativement égales). Je ne l'ai jamais non plus admirée.
Et c'est bien ça qui a posé problème.
Dans une amitié, on finit par comprendre les gens. et j'ai fini par comprendre que Madame aimait avoir sa petite cour et qu'on lui obéisse. Or je ne suis pas du genre à me courber devant Son Excellence et depuis un jour où j'ai encore fait quelque chose sans lui faire une demande préalable écrite en trois exemplaires, parce qu'elle voulait prendre les choses en main et que ce n'était pas à elle de le faire, parce qu'elle en a eu marre d'avoir affaire à une "rebelle", elle a tenté de m'isoler du reste de la classe et s'est rapprochée de ceux qui lui vouent un culte terrifiant pour l'excellence de ses résultats.
Bref. J'étale ma vie mais je ne suis pas HS, croyez-moi. Je vous raconte tout ça pour vous dire que l'équilibre dans une amitié dépend des personnes.
Si les deux amis se sentent au même niveau, là il y a équilibre.
Si l'un deux se sent plus fort ou plus faible, la relation n'est pas équilibrée mais l'amitié n'en est pas pour autant irréelle ! Car il faut savoir faire avec les défauts et les qualités de chacun (j'aurais pu rester amie avec Amélie, même si elle se sent un peu supérieure à moi, des années. Juste parce que je l'aimAIS bien).

Donc j'en conclue qu' il PEUT y avoir un équilibre dans une amitié.
Mais aussi des déséquilibres.
Mais ce n'est pas cela qui fait la force d'une relation. Même si une amitié déséquilibrée est plus vite menacée, seuls les sentiments envers la personne permettent d'instaurer et de stabiliser une Amitié.
Avec un grand A.

Mais cela n'engage que moi.
Bien à vous,
Revenir en haut Aller en bas
http://www.4h04.fr
Choup
Tisseur du Réel
Tisseur du Réel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 465
Age : 24
Localisation : Paris
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : les livres de Pierre Bottero, La Horde du Contrevent d'Alain Damasio, La condition humaine de Malraux, Orgueil et préjugés de Jane Austen, les Chroniques de San Fransisco d'Armistead Maupin.
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Mer 17 Aoû 2011 - 12:07

Tiens ça me fait penser à un truc.
Je ne sais pas si on l'a déjà dit (si oui, ne me fusillez pas please ) mais j'ai l'impression qu'on mélange égalité et absence de différences - ou inégalité et différences ^^.
Parce qu'en fait, c'est pas la même chose. On peut très bien être différents tout en étant égaux (dans le sens d'une absence de hiérarchie qualitative), non ?

Maintenant, je me rends compte - il serait temps - que dans le titre du sujet, on met plus en avant l'équilibre que l'égalité, la "réciprocité".
Et dans ce cas là, mon avis est un peu plus clair (ou pas ^^).
Du coup, je pense que l'amitié n'est vraiment possible que quand elle est réciproque. Au début, il peut y avoir une admiration mutuelle ou même d'un seul côté - c'est d'ailleurs souvent pour ça qu'on est attiré pas quelqu'un non ? - mais elle doit ensuite évoluer et laisser la place à des sentiments réciproques (pas forcément identiques mais je m'embrouille).
Mais en même temps, on n'est jamais sûr à 100% des sentiments de l'autre.
Pour autant, on ne se pose même pas la question, on se fait confiance.
C'est peut-être ça que je voulais dire, on est amis point barre et c'est pour ça que c'est souvent moins compliqué que l'amour : parce qu'on ne s'embête pas avec ça (quoi ça ????!!! je sais plus )
Un ami, vous pouvez vivre normalement avec lui, vous pouvez ne pas être du même avis, vous pouvez être égoïste et simple parce que vous savez que vous vous entendez tellement bien que vous n'aurez aucun problème à vous réconcillier.
Attention, je ne dis pas qu'il faut traiter ses amis comme des pauvres merdes, loin de là ! Un ami faut en prendre soin. Ca s'entretient.
Mais c'est quand même moins prise de tête (pas toujours ^^)


... hmmm, je crois que je me suis perdue en route...

Désolée pour ce freestyle
Revenir en haut Aller en bas
scheakspire
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 23
Localisation : ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Mer 17 Aoû 2011 - 12:22

Citation :
vous pouvez être égoïste et simple parce que vous savez que vous vous entendez tellement bien que vous n'aurez aucun problème à vous réconcillier.

OUlaa, moi chui pas d'accord la ! On doit à nos amis un certain respect tout de même ! En tout cas je ne me permettrais pas d'être égoïste avec un ami !

Citation :
Et là où ça coince scheakspire, c'est qu'il me semble justement que l'essence est inchangeable. C'est ce qu'on est, indépendamment de ce qu'on fait.

La encore question de définition =). Je suis en pleine lecture de "L'existentialisme est un humanisme" si tu veux savoir ^^... et je n'utilise pas la même définition d'essence que Sartre... imagine que je vienne sur les topics traitants de liberté et que je me mette à dire que la liberté c'est la capacité de l'homme à exister et a avoir un rapport avec sois même car il vit pour sois et non en sois et ne peut donc faire qu'un avec son essence, ça ne cadre pas avec les débats . Bon après ce petit étalage de ma modeste compréhension du livre infernal, je reprend sur l'essence. Tu dit que c'est ce qu'on est, indépendamment de ce qu'on fait. Mais nos actions reflètent justement ce qu'on est au fond de nous même. Ainsi, puisque nos actions et nos réactions changent au cours du temps, cela veux bien dire que notre Essence à changé aussi non ?
Revenir en haut Aller en bas
Choup
Tisseur du Réel
Tisseur du Réel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 465
Age : 24
Localisation : Paris
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : les livres de Pierre Bottero, La Horde du Contrevent d'Alain Damasio, La condition humaine de Malraux, Orgueil et préjugés de Jane Austen, les Chroniques de San Fransisco d'Armistead Maupin.
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Mer 17 Aoû 2011 - 12:58

Je me doutais bien que ça allait déclencher des réactions dans ce genre
En fait c'est parce que je me suis mal exprimée, regarde la phrase d'après, je dis exactement le contraire, qu'il faut en prendre soin etc. Et personnellement, je n'applique pas du tout ce que je dis puisque je me pose plein de questions en permanence et que je fais justement attention à tout ce qui pourrait blesser mes amis (j'en fais même un peu trop parfois mais, bon, ça, c'est pas trop le sujet )

Citation :

Tu dis que c'est ce qu'on est, indépendamment de ce qu'on fait. Mais nos actions reflètent justement ce qu'on est au fond de nous même. Ainsi, puisque nos actions et nos réactions changent au cours du temps, cela veux bien dire que notre Essence à changé aussi non ?

Ben en fait, je ne pense pas qu'on ai vraiment d'essence ou alors elle est pas bien grande donc, euh... voilà quoi
Sur la définition, il me semble que celle que j'ai donné en parlant des parfums était celle du dico.
Je vérifie au cas où... ah, trouvé :
Citation :
Essence, nom féminin, blablabla, (du latin essentia, du verbe esse, être). Nature propre à une chose, à un être, ce qui les constitue fondamentalement (surtout philosophique)

Pour Sarte, je crois que je l'ai compris un peu de travers, il faudrait que je le relise.

En relisant ton post, je me rends compte qu'on est peut être du même avis (pas sur la nature de l'essence, ni sur sa définition masi sur le fait que ce n'est pas elle qui détermine les choses ni ce que l'on est ou fait). Dis moi si je me trompe mais ce n'est pas tout à fait ce que j'avais compris dans tes posts précédents.

Revenir en haut Aller en bas
scheakspire
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 23
Localisation : ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Mer 17 Aoû 2011 - 13:16

Pour Sartre j'ai pris un bouquin d'explications en plus je l'avoue ^^.
Pour l'Essence elle détermine EN PARTIE les actes que l'on fait. Disons pour expliquer que l'homme serait fait de deux choses, le moi intérieur ( l'essence ) et le moi extérieur ( personnalité, éducation, idées, etc... ). Nos actions sont dictées par les deux. Le moi extérieur évolue évidemment tout les jours, et au fur et à mesure le moi intérieur, donc l'essence, peut évoluer à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile Caldin
Candidat à l'Ahn-Ju
Candidat à l'Ahn-Ju
avatar

Féminin
Nombre de messages : 420
Age : 22
Localisation : Dans les profondeurs de l'océan, tout près du lointain
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres ; tout ce que Pierre a pu écrire ; Vango ; la Horde du Contrevent ; et tant d'autres
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Mer 17 Aoû 2011 - 17:55

Juste petite réponse à ça :
Citation :
c'est pour ça que c'est souvent moins compliqué que l'amour : parce qu'on ne s'embête pas avec ça (quoi ça ????!!! je sais plus )
Un ami, vous pouvez vivre normalement avec lui, vous pouvez ne pas être du même avis, vous pouvez être égoïste et simple parce que vous savez que vous vous entendez tellement bien que vous n'aurez aucun problème à vous réconcillier.

Je ne suis pas tout à fait d'accord. Du moins pas avec le début parce que pour la fin tu dis le contraire après... bref.
Il faut prendre soin de ses amis. Certes. Même si un petit désaccord dans une vraie et grande Amitié peut être vite réglé.
Alors pourquoi ce serait plus compliqué dans l'amour ?
Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas être du même avis que celui ou celle qu'on aime. Parfois on peut même être d'un bord politique différent, aimer des choses différentes etc. de l'autre et pourtant l'aimer à la folie. Non ?

Citation :
Mais en même temps, on n'est jamais sûr à 100% des sentiments de l'autre.
Pour autant, on ne se pose même pas la question, on se fait confiance.

Là t'as raison. C'est plus compliqué en amour... ^^

Bref. Je m'éloigne largement du sujet.


Je vois qu'on est en plein débat sur l'Essence. Mais je ne sais plus où on en est alors je vous donne ma propre définition.
Pour moi, l'Essence est ce qui émane de nous (j'ai toujours cru à ça, qu'il y avait quelque chose qui attirait ou repoussait. D'ailleurs ça marche avec les animaux, ils viennent plus vers certaines personnes que d'autres), ce que les autres ressentent de nous à notrer approche.
Mais je crois que cette émanation donc vient de quelque chose de plus profond, comme dit sheakspire (si j'ai bien compris) notre moi intérieur, notre fond. La dalle béton qui maintient les fondations, quoi. Je crois aussi que cette Essence, puisqu'elle fait partie d'un tout et que ce tout évolue au fil du temps, peut évoluer elle aussi. Peut être est-ce moins flagrant que les changements "extérieurs" d'une personne ? Je ne sais pas.
Je pense aussi que ce qui émane de nous, cette Essence, contribue à attirer ou repousser les gens de nous. Je ne dis pas qu'elle fait tout car on peut détester quelqu'un au premier abord et se rendre compte petit-à-petit qu'il est génial et que c'est un super ami. Mais ça peut jouer là-dedans. C'est important la première impression que les gens ont de nous. Exemple : on remarque tout de suite, sans lui avoir parlé, quelqu'un de renfermé, même un peu fermé, qui n'a pas beaucoup envie de parler aux autres, de faire l'effort d'aller vers eux. Je répète : SANS lui avoir parlé. (Perso, les gens commr ça je fais pas trop d'efforts avec non plus, j'essaye mais si ils ont décidé de rester rustres tant pis pour eux. ) On n'a pas trop envie d'aller vers une personne qui a l'air de ne pas vouloir parler. Si ? C'est bien une preuve de ce que j'avance non ?
Donc je pense que l'Essence peut aussi jouer dans une Amitié. Si le courant ne passe pas au début, pour la suite ce n'est pas facile... En plus, je pense que l'on est chacun attiré par un certain type de personnes.

Re-bref. J'ai une question à ce propos : l'Essence définti-elle FORCEMENT ce que l'on fait, ce que 'on pense ??????????
Revenir en haut Aller en bas
http://www.4h04.fr
Choup
Tisseur du Réel
Tisseur du Réel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 465
Age : 24
Localisation : Paris
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : les livres de Pierre Bottero, La Horde du Contrevent d'Alain Damasio, La condition humaine de Malraux, Orgueil et préjugés de Jane Austen, les Chroniques de San Fransisco d'Armistead Maupin.
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Mer 17 Aoû 2011 - 18:15

Ça me fait un peu penser à l'aura ton truc...

Par rapport à ta question de la fin, tu as lu le topic de Moustikos ? Je sais pas comment on insére des liens mais j'en ai donné le titre un peu plus haut.

C'est court, désolé mais j'ai pas d'ordi à proximité et on dévie un peu beaucoup ;)
Je repasserai quand j'aurai le temps
Revenir en haut Aller en bas
scheakspire
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 23
Localisation : ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Ven 19 Aoû 2011 - 9:26

Cécile c'est de ça que je parle quand j'emploie le terme d'Essence ! Mais attention l'Essence n'est pas l'Aura, l'Aura est l'expression de notre Essence...
Bon sur ce je propose que l'on revienne au sujet initial...
Revenir en haut Aller en bas
Cécile Caldin
Candidat à l'Ahn-Ju
Candidat à l'Ahn-Ju
avatar

Féminin
Nombre de messages : 420
Age : 22
Localisation : Dans les profondeurs de l'océan, tout près du lointain
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres ; tout ce que Pierre a pu écrire ; Vango ; la Horde du Contrevent ; et tant d'autres
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Sam 20 Aoû 2011 - 18:05

sheakspire tu sépares l'Aura et l'Essence et moi je te dis : si l'Aura est l'expression de l'Essence, alors l'Aura est l'Essence mais l'Essence n'est pas forcément l'Aura. Tu vois ce que je veux dire ? C'est comme quand on dit qu'un Verbe est forcément un Mot mais qu'un Mot n'est pas forcément un Verbe. Bref. C'est pour ça que j'utilise le terme d'Essence quand je parle de ce que toi tu appelles l'Aura bien que je sache faire la différence (je crois que le mot "aura" ne m'est pas revenu quand j'ai écrit mon message, je le cherchais).
Choup. Euh... Peut-être, je ne sais pas, j'ai lu pas mal de topics ici, je n'ai pas répondu à tous alors... je ne sais plus (hé oui ! je n'en ai pas l'air ni le nombre de messages mais je suis inscrite ici depuis près de 2 ans, même 3 si on compte mon premier profil qui a été supprimé par erreur !!).

Bref. Vous croyez que l'Essence détermine notre être et nos actes ? OK OK je sors et je vais voir si je trouve ce fameux topic qui me revient dans un coin de la mémoire (elle ne me fait jamais faux bond).

Et, pour finir, si on en revenait, comme dit sheakspire, au sujet de base ? On en était où ?? Enfin, VOUS en étiez où avant que je m'incruste ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.4h04.fr
Remiel Til'Sando
Frère d'Arme
Frère d'Arme
avatar

Masculin
Nombre de messages : 707
Age : 23
Localisation : Somewhere I belong
Groupe : Armure
Livre préféré : La Tour des Anges, Philip Pullman. Avec beaucoup d'autres.
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Mer 24 Aoû 2011 - 16:40

Alors alors !

J'ai eu plusieurs contretemps ( dus à des activités de détente diverses et variées :p ), mais oui, c'est MOI qui ait dit qu'il n'existait pas d'équilibre dans l'amitié !! AAAHAHAHAHA !

Non, en fait, je n'avais pas dit ça. pas du tout, en fait. x) Je vais don juste expliquer mon point de vue, puisque c'était demandé ^^ ( au risque de répéter des choses déjà dites ).

Tout d'abord, j'aimerais qu'on clarifie ( ou bien qu'on arrête, c'est selon ) la notion d'amis et d'Amis. Pour moi, c'est la même chose. Seule une catégorie de personnes qui vous sont vraiment proches ( enfin pour moi bien sur ) sont des amis, les autres ne sont que des potes, bon copains...

Ce n'était qu'une petite parenthèse ^^

Ce que je voulais donc dire, Laure, c'est que dans certains cas de figure il peut y avoir rivalité dans l'amitié. Exemple donc : J'ai un ami avec lequel on se cherche tout le temps des noises. C'est à celui qui vanne l'autre en premier, à titiller quand il faut rembourser un kebab, etc. Mais on échange des choses, aussi bien matérielles que spirituelles, malgré le fait qu'il y ait un certain besoin de dire "tu vois, aujourd'hui j'ai gagné". J'ai donc ensuite enchaîné sur le fait que dans un groupe, il y avait forcément des "rangs" assignés à chacun de manière implicite ( comme il a déjà été évoqué ce me semble ). Et c'est normal : Si tout le monde ne prenait pas de décision, ou même si tout le monde partait dans son coin, il n'y aurait pas de vie de groupe possible.
Je n'ai en revanche pas dit qu'il devait y avoir forcément des amis subordonnés et des amis supérieurs. Dit comme ça, ça parait absurde ^^

En revanche, il y a parfois des circonstances qui font que les relations sont déséquilibrées ( comme il l'a été largement développé ), avec l'adoration ou ce genre de choses. Mes pensées tournaient essentiellement autour des relations entre les humains en général, comme quoi certains ressentent un besoin de dominer et pas d'autres. Et je pense qu'on retrouve néanmoins ce comportement dans toutes les sphères de relations ( travail, famille, [stroke]patrie[/stroke] amitié ... ) avec des nuances, bien entendu.

Voilà, je n'en dit pas plus

Revenir en haut Aller en bas
Lenil Tequelec
Curieux
Curieux
avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : La planète Ouch... celle où l'on fabrique le gel d'Ouch !
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : La quête et les mondes d'Ewilan, mais aussi la trilogie "A la croisée des mondes" de Philip Pullman, "Le meilleur des mondes" d'Aldous Huxley, "Le Petit Prince" de Saint-Exupéry et "Momo" de Michael Ende.
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Mer 24 Aoû 2011 - 23:29

Oulàlàlàlà ! Ce sujet à carrément décollé ! J'vais presque regretter d'être partie en vacances et d'avoir emporté Miaou avec moi... (Si, si, le chat était dans mon sac !)

Je vais commencer par dire que j'ai pas tout relu, mais seulement ce qui s'est dit après ma dernière intervention. (Ça faisait déjà pas mal !) Donc j'espère que je ne vais pas redire des trucs qui ont été dis au début.

Premièrement, mieux vaut tard que jamais, je vais répondre à mes nombreuses accusations... Puisque le débat sur celles-ci est un peu passé, je les mets en spoiler.


Spoiler:
 


Voilà, un bon truc de fait.
*cerveau en choucroute*

***

Détendons-nous...



***

Reprenons.

Deuxièmement, avant que l'on s'égare un peu sur l'Essence et l'Existence.
(Choup à tout à fait raison : ALLEZ LIRE SARTRE ! =P)

Citation :
Aliana a écrit:
Parce que, en fait, Miou, si tu es consciente de ce déséquilibre, et si tu dis même ap-prendre des choses de ces amis, qu'est-ce qui te gène vraiment ?

Kaena a commenté :
Alors là ! Non seulement je trouve que "Miou" c'est trop mignon mais, en plus, je trouve la question intéressante ! Miou, t'as intérêt à revenir vite pour nous raconter ta vie ! xD


Puisque c'est en partie à cause de moi et du fait que je l'ai kidnappée pour l'emmener dans le beau pays des vaches, des montagnes et du chocolat que Miaou est dans l'incapacité de satisfaire ses fans, je vais vous dire ce que ça m'inspire à moi !

Qu'on ait conscience du déséquilibre est déjà une bonne chose, ou du moins une preuve d'objectivité relative. Cependant, je ne pense pas que cette lucidité rende la relation d'admiration excessive une relation saine... D'où qu'on peut être tout de même gêné. On l'a assez dit, l'amitié tient à plusieurs choses. C'est un partage de connaissances, mais aussi de confiance, de dons réciproques. Apprendre juste de l'autre ne suffit pas réellement à construire une amitié. C'est important, mais ça ne rend pas l'amitié entière.

Attention, moi aussi je sais parler de ma vie !

Comme je m'ai sous la main, je me prends en exemple (Pour reprendre les expression des gens du coin.) : j'adulais un de mes profs. Il était parfait, ou du moins m'apparaissait comme tel. Il avait une vision de l'apprentissage qui me plaisait, n'hésitait pas à s'écarter du programme pour nous parler de choses plus existentielles, avait toujours un sourire chaleureux à offrir, était actif en politique et avait des idées qui me plaisaient, enlaçait ses amis quand ils les croisait (si, si, je l'ai vu un jour en ville saluer quelqu'un en lui faisant en calin !)... C'était un personnage qui me plaisait beaucoup et qui m'a appris beaucoup de choses. J'irais même jusqu'à dire que c'est lui qui m'a donné le goût de l'apprentissage des langues, à moi qui détestait les cours de langue parce que j'étais terriblement nulle et n'y voyais qu'une discipline bonne à saquer les gens (y a assez de gens qui parlent français, pas besoin de s'embêter avec autre chose !). Beaucoup de gens de ma classe et des autres classes se moquaient de lui, à cause de son physique, notamment, et de certaines de ses idées.
Bref, vous le voyez arriver avec autant de discrétion qu'un avion à réaction, j'aurais adoré compter quelqu'un comme ça dans mes amis. Surtout que moi non plus, je n'étais pas vraiment populaire. (Et c'est un euphémisme...) Je me disais que j'étais un peu comme lui et que je comprenais et aimait sa différence de la masse (stupide et bête)... On aurait alors pu être amis, et ensemble affronter les sarcasmes des autres comme on lutte contre les monstres, dans les histoire. Dans mon imagination, nos sourires, nos partages, notre confiance mutuelle ne manquaient pas. Ça allait de la survie face aux poufs du collège jusqu'au combats courageux contre les Mangemorts envoyés par Voldemort (et qui attaquaient ce même collège).

Sauf que cette amitié, il fallait la construire. Et là ça cloche, car même si j'admirais sa personnalité et l'aimait comme un ami très cher, notre amitié -si on peut parler d'une amitié- n'existait que dans mon imagination. Pour qu'elle survienne en vrai, il fallait s'intéresser à la politique, progresser en langue etc... Autant de choses qui m'ont en effet permis de grandir, de faire quelque pas sur une voie qu'on m'avait ouverte. Je ne regrette pas ces compétences (quel mot affreux !) que mon admiration excessive et niaise m'a apportées. Cependant, il ne s'est jamais construit une réelle amitié.

Le partage doit aller dans les deux sens. Sentir que l'affection est unilatérale, même elle nous permet d'avancer un peu, reste une amitié assez ingrate. Même si on a conscience de ce caractère unilatéral, on reste frustré. On suit le guide mais on ne s'épanouit pas vraiment. Et avoir conscience de ce fait, c'est pas très valorisant.



BREF...

J'espère que je ne me suis pas trop égarée... car il est... tard. (Gasp ! J'aurai mis 6 ou 7 heures à m'occuper de ce sujet !)

D'ailleurs y aurait encore plein de trucs à dire sur les autres interventions, mais là je déclare forfait. J'en peux plus. x)
J'adresse mes plus plates excuses à ceux à qui je n'ai pas répondu mais qui ont dit des trucs chouettes que je plussoie allégrement...

Et en Hors Sujet :

Je finirais par faire un câlin virtuel à Soyael, parce que quand il raconte sa vie, ca me rend tellement triste que j'ai envie de lui faire un câlin : :câlin: x)
Revenir en haut Aller en bas
http://leniltequelec.blogspot.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Jeu 25 Aoû 2011 - 19:53

Oulà j'ai essayé de tout lire, mais bon survolées sa fait moins mal aux eyes
Aller , mon avis dessus :)


Citation :
Il ne s'agit pas d'un généralité, évidemment ! Mais la personne que tu idéalises (ou que tu admire excessivement) et un ami inaccessible, du moins pour moi.

voila ce que je veut détailler :
beaucoup de personne veulent ou pense être ami avec une personne qu'ils admirent .Pourtant cette personne admirée leur dit peut être bonjour ,mais sans plus,pour elle "c'est une personne comme un autre ".
Pourtant ceci est une amitié qui n'existe pas pour l'instant .


Ensuite ,il y a les amitiés ou l'un se sert de l'autre pour Son besoin .
Dans ce cas là , l'équilibre de l'amitié est à remettre en question .Enfin je ne sait pas si vous comprenez ce que je veut dire mais enfaite ,ce sont Les sens de l'équilibre dans l'amitié qu'il faut développer non ?
j'ai vu une belle exemple de l'équilibre dans l'amitié :

Citation :
Kaena dit :
Exemplons avec un exemple très... exagéré : l'Ami 2 a besoin de beaucoup d'amour et l'Ami 1 a besoin de donner beaucoup d'amour. Ils se complètent, la balance est en équilibre.



mais ils en existe d'autre (dont certains ont été dit mais que je ne site pas ) et cette équilibre dépend de ce que chacun les deux personnes dites ami recherchent .


Citation :
shak dit :
En fait pour moi deux Amis sont des personnes avec des Essences concordantes...

Ensuite ,je ne suis pas d'accord avec ça .L'Essence pour moi, c'est Une Partie de l'âme (sentiment & émotions ,manière de faire qui fait le caractère ect..).
Deux essences qui s'accordent ??
hum... a certains moments peut être mais les Essences sont uniques et changent ,et ne peuvent concorder que sur certains moments ,ou sujet mais pas tout le temps .
Et puis ça sous entend que deux personnes dont les Essences ne concorde pas ne sont pas des amis ?!!
bref ,je m'arrête la.

(j'èspere que c'est pas trop cafouillé et que vous comprenez )

sur ce ,je doit partir ,le temps ne m'est pas accordé pour continué


bye





Revenir en haut Aller en bas
Lenil Tequelec
Curieux
Curieux
avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : La planète Ouch... celle où l'on fabrique le gel d'Ouch !
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : La quête et les mondes d'Ewilan, mais aussi la trilogie "A la croisée des mondes" de Philip Pullman, "Le meilleur des mondes" d'Aldous Huxley, "Le Petit Prince" de Saint-Exupéry et "Momo" de Michael Ende.
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Ven 26 Aoû 2011 - 12:22

HS : Eh oui, Safiah... En fait ce forum devrait être sponsorisé par les opticiens !

D'abord :

Citation :
Safiah a écrit :
beaucoup de personnes veulent ou pensent être ami avec une personne qu'ils admirent .Pourtant cette personne admirée leur dit peut être bonjour ,mais sans plus, pour elle "c'est une personne comme un autre ".
Pourtant ceci est une amitié qui n'existe pas pour l'instant .

Elle n'existe pas (ou pas encore), en effet... Mais qu'en est-il lorsque tu la ressens puissamment dans tout ton être, comme plus vraie que toutes les autres ? (Et cela y compris si la personne n'a rien à faire de nous, ou, pire, nous utilise pour s'amuser à nous maltraiter.)
Il faut que l'affection portée soit immense !


Ensuite, une citation un peu longue :

Citation :
Safiah a écrit :
Ensuite, il y a les amitiés où l'un se sert de l'autre pour Son besoin.
Dans ce cas là , l'équilibre de l'amitié est à remettre en question. Enfin je ne sais pas si vous comprenez ce que je veux dire, mais en fait, ce sont Les sens de l'équilibre dans l'amitié qu'il faut développer non ?
j'ai vu un bel exemple de l'équilibre dans l'amitié :

Citation:
Kaena dit :
Exemplons avec un exemple très... exagéré : l'Ami 2 a besoin de beaucoup d'amour et l'Ami 1 a besoin de donner beaucoup d'amour. Ils se complètent, la balance est en équilibre.


mais il en existe d'autres (dont certains ont été dites mais que je ne cite pas ) et cet équilibre dépend de ce que chacune des deux personnes dites amies recherchent .


Je me trompe peut-être, mais j'ai l'impression que tu te contredis un peu, ou du moins que ce n'est pas tout à fait clair. Au début, j'ai l'impression que tu dénonces des amitiés où l'on se sert de l'autre pour satisfaire son besoin personnel à soi. Tu dis que cela remet l'équilibre en question. Pourtant, tu donnes par la suite comme bel exemple d'équilibre l'exemple (très exagéré) de Kaena ou les gens trouvent un équilibre selon leur besoin...
Donc du coup, l'équilibre se base quand même sur le besoin personnel de chacun...

Entendais-tu au début qu'il fallait que les deux y trouvent leur compte au final ? Quels sont ces sens de l'équilibre, qu'il faut développer ?



PS : j'ai relu un peu les réponses avant mon dernier post, notamment celle de Remiel. En effet, j'ai de loin pas tout dit. ^^
Mais volontairement, je vais laisser Laure répondre à Remiel avant de rebondir sur ce côté-là de de la discussion.
('Fin voilà, pas qu'on croie que j'occulte tout ce qui était en train de se dire !)
Revenir en haut Aller en bas
http://leniltequelec.blogspot.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Ven 26 Aoû 2011 - 18:56

Alors ...


Citation :
Lenil Tequelec a dit :
Elle n'existe pas (ou pas encore), en effet... Mais qu'en est-il lorsque tu la ressens puissamment dans tout ton être, comme plus vraie que toutes les autres ? (Et cela y compris si la personne n'a rien à faire de nous, ou, pire, nous utilise pour s'amuser à nous maltraiter.)
Il faut que l'affection portée soit immense !

Eh bien cette amitié n'est pas équilibré au niveau de la Réciprocité, ce n'est pas une " Vrai amitié " .Tu comprends ce que je veux dire Lenil ?

C'est la raison pour laquelle je dit :
Citation :
ce sont Les sens de l'équilibre dans l'amitié qu'il faut développer non ?

parce que beaucoup de personnes ont parlé de l'équilibre dans l'amitié ,mais dans quels sens ? l'équilibre au niveau de la réciprocité ? de la façon de combler l'autre (avec l'exemple de kaena )?L'équilibre au niveau des services qu'on ce rend entre amis (lorsque l'un se sert de l'autre par exemple)?

En espérant que tu comprennes mieux où je veut en venir .

Revenir en haut Aller en bas
Lenil Tequelec
Curieux
Curieux
avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : La planète Ouch... celle où l'on fabrique le gel d'Ouch !
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : La quête et les mondes d'Ewilan, mais aussi la trilogie "A la croisée des mondes" de Philip Pullman, "Le meilleur des mondes" d'Aldous Huxley, "Le Petit Prince" de Saint-Exupéry et "Momo" de Michael Ende.
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Ven 26 Aoû 2011 - 20:08

Tout à fait, évidemment. Après tout est question de point de vue.

Pourrais-tu étoffer un peu ton dernier paragraphe, surtout ce que tu appelles "l'équilibre au niveau des services" ainsi que l'exemple que tu donnes vaguement entre parenthèse ? Et montrer en quoi cet équilibre est différent du précédent, selon toi.

C'est vrai que beaucoup de gens ont parlé d'équilibre, comment il se créait, on a pas toujours fait attention à ce sur quoi il se basait... (Ou du moins pas rebondis là-dessus, si je ne me trompe pas.)

Peut-être qu'une petite récapitulation ne s'imposerait.

L'équilibre où les gens se complètent (cas extrême de celui qui a besoin de beaucoup d'amour et de celui qui a besoin d'en donner beaucoup) n'est pas le même qu'un équilibre basé sur des ressemblances (d'Essence ou autre, puisque le point est largement discuté), qu'un équilibre fait de différences (ou chacun à quelque chose à enseigner à l'autre), qu'un équilibre fondé sur la rivalité (comme celui que Remiel évoque...) ou encore qu'un équilibre basé sur l'intérêt (Fichtre ! C'est peut-être ça que tu entends par "équilibre de service"... oui ?)



A part ça, je viens de penser à un truc assez horrible, pas directement en lien avec les différent types d'équilibre. Si on généralise ces types d'équilibre et qu'on part du principe que l'équilibre se fonde sur un échange, une réciprocité, on peut partir assez loin... Et qu'on admet qu'une relation réciproque est une" vraie amitié". On peut se dire par exemple que dans le cas -extrême mais hélas existant- du gars qui admire celui qui le maltraite, que l'amitié est réciproque et donc une "vraie amitié", puisque les deux y trouvent quelque chose. Le maltraitant trouve quelqu'un pour satisfaire ses désirs de cruauté et l'autre un guide qui va lui assurer une place sociale dans un groupe où il peine à s'intégrer...
(En fait, du coup, y a même pas besoin de généraliser, en fait... Ce serait un équilibre basé sur l'intérêt, celui des services si c'est ça que tu entendais !)

Ça fait un peu dialectique du Maitre et de l'Esclave (Hegel, mon amour... ou pas), mais ce ne me semble point tout à fait faux... enfin pas à première vue...
Revenir en haut Aller en bas
http://leniltequelec.blogspot.com
Cécile Caldin
Candidat à l'Ahn-Ju
Candidat à l'Ahn-Ju
avatar

Féminin
Nombre de messages : 420
Age : 22
Localisation : Dans les profondeurs de l'océan, tout près du lointain
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres ; tout ce que Pierre a pu écrire ; Vango ; la Horde du Contrevent ; et tant d'autres
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Ven 26 Aoû 2011 - 20:37

Bon. J'avais écrit un pavé mais "la page a expiré" . Raaaaaaah !!! Les bouuuules !!!

Bref. Si je vous dis que j'ai vraiment pas le courage de tout retaper, vous me comprenez ?
Je (re)développerai plus tard parce qu'après six heures de train directement enchaînées sur une heure et demie d'entraînement avec des Nationales euh... dodooooo !!!!!!

Donc j'avais écrit un pavé en réponse à Lenil et Safiah qui traitait du concept de vraies et fausses amitiés, si elles existent étoutétou et surtout du fait que j'avais l'impression qu'elles avaient envie d'en revenir à la notion-même d'équilibre.

Et je leur demandais si c'était ainsi qu'il fallait comprendre leurs posts (j'ai eu du mal à piger, oui, donc je vérifie) :

vous vous demandez de quel équilibre on parlait, dans quels sens ? (car vous vouliez savoir à quel niveau d'équilibre, une "vraie amitié" prend racine, si tant est que cela existe)

Dites-moi (surtout Safiah) si je me trompe ou expliquez-moi ce que vous voulez dire afin que l'on puisse tenter de vous répondre...

Et si j'ai raison sur le sens de vos propos, il faut en revenir au sens-même d'équilibre, non ?




Dernière édition par Cécile Caldin le Mar 1 Nov 2011 - 10:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.4h04.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Sam 27 Aoû 2011 - 19:08

Eh oui .

Citation :
Lenil dit:
ou encore qu'un équilibre basé sur l'intérêt (Fichtre ! C'est peut-être ça que tu entends par "équilibre de service"

C'est bien de l'équilibre basé sur l'intêret que je voulais parler ,mais je ne trouvais plus comment l'expliquer( avec le cerveau en compote a 22H30 c'est difficile) !

Après :
Citation :
Si on généralise ces types d'équilibre et qu'on part du principe que l'équilibre se fonde sur un échange, une réciprocité, on peut partir assez loin... Et qu'on admet qu'une relation réciproque est une" vraie amitié". On peut se dire par exemple que dans le cas -extrême mais hélas existant- du gars qui admire celui qui le maltraite, que l'amitié est réciproque et donc une "vraie amitié", puisque les deux y trouvent quelque chose. Le maltraitant trouve quelqu'un pour satisfaire ses désirs de cruauté et l'autre un guide qui va lui assurer une place sociale dans un groupe où il peine à s'intégrer...


Malheureusement oui ,je suis d'accord avec toi sur ce dernier paragraphe . . .
Cette amitié est réciproque au niveau de l'intêret .

Ce qui signifie qu'il existe différente amitié .

Pour te répondre Cécile :
Citation :
vous vous demandez de quel équilibre on parlait, dans quels sens ? (car vous vouliez savoir à quel niveau d'équilibre, une "vraie amitié" prend racine, si tant est que cela existe)

Et si j'ai raison sur le sens de vos propos, il faut en revenir au sens-même d'équilibre, non ?

exactement Cécile ,il faut avant tout définir l'équilibre .

Mais j'attend ta réponse avant d'en dire plus .

Voilà Bye :)


PS: Je veux lire ton Pavée celine :o il est pour quand?
On l'attend avec impatience :).


Revenir en haut Aller en bas
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 23
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Lun 31 Oct 2011 - 13:43

Coucou tout l'moooooonde !!

Je sais, je suis très en retard mais... enfin je vais pas commencer à me chercher des excuses, hein ?

Bon, je vais reprendre dans l'ordre .

Aliana a écrit:
Car, personnellement en y réfléchissant, il peut m'arriver d'idéaliser une personne que je ne connais pas ou peu (un "copain", une "connaissance" voir un "ami" sans majuscule. Par idéaliser, j'entends par exemple, au karaté, trouver telle ami vraiment doué, me dire que ses gestes sont parfaits, ou en cours, me dire qu'une ou un tel (ami aussi !) est vraiment intelligent et doué.

En revanche, avec mes Amis, ceux pour qui vraiment, je mets une majuscule, je vois mal cette notion d'idéal ^^'
En fait, je les connais tellement bien, que je sais quels sont leurs défauts et leurs qualités.

----> Je voudrais juste reprendre ça, pour corriger ma première réponse. Parce qu'il se trouve que j'ai une Amie, que je connais depuis trois ans et avec qui j'ai partagé pas mal de choses, dont je me suis rendue compte il y a quelques mois que je l'idéalisais malgré tout. Parce que je ne pouvais pas m'empêcher d'admirer ses grandes qualités (tiens, je m'y remets xD), et du coup, presque de nier ses défauts/faiblesses. Jusqu'à ce que certains éléments déclencheurs me poussent à les remarquer un peu plus et à prendre conscience de son... humanité (au sens « imperfection »). Ce qui a changé mon opinion également sur la ''désillusion'' : visiblement, elle n'est pas forcément fatale à l'amitié. Je suppose que c'est LA différence avec le fait d'idéaliser un Ami...


Lenine (=P) a écrit:
Et que bannir le pourquoi on idéalisait, donc les qualités, c'est faire l'inverse. Contrer le fait d'être aveuglé par les qualités en s'aveuglant par les défauts ?

----> Du coup, pas d'accord avec ça. Parce que justement, cette fois, j'ai réussi à prendre conscience des défauts de la personne en question^^, sans pour autant cesser de la considérer comme une Amie. Simplement, je fais plus attention à elle.
Parce qu'il y a ça aussi, en tout cas pour moi : quand j'idéalise qqn, j'ai tendance parfois à me dire plus ou moins consciemment qu'il/elle n'a pas besoin de moi. Ou à moins oser l'aider, parce que je me sens ridicule de lui voir des faiblesses (pour simplifier).


On passe vraiment à la suite, maintenant \o/.

Merci, Soya, pour les précisions . Pour ta confiance, d'abord, et puis parce que je pense que j'ai compris.

Ensuite...

Aliana a écrit:
Je suis d'accord pour dire nous sommes tous différents et donc qu'on s'attache diféremment. Par contre, je pense qu'il serait bien que chacun définisse ce qu'il considère comme une Amitié -et amitié- équilibré.
Parce que pour moi, l'équilibre ne se mesure justement pas par les connaissances transmises ou les actes, mais...par une Confiance mutuelle. Pour moi, la Confiance est au centre de l'Amitié. On parlait dans le titre de réciprocité, et bien pour moi, l'amitié -ou Amité- doit-être tout simplement réciproque.

----> Plutôt d'accord au sujet de la Confiance !! mais dans un sens... ça va avec le reste, non ? Sauf effectivement dans le cas dont tu avais parlé, de ton amie qui se confie moins ''par nature''.
En revanche, je ne comprends pas bien ta réciprocité. (OUI, ma phrase est bizarre x).) Tu veux dire dans la Confiance en question ?

Encore Aliana^^ a écrit:
Il vaudrait mieux que l'Ami en question nous trouve aussi des qualités Oo. Parce que sinon, je vois pas comment on mettre une majuscule au terme d'ami.

----> Tout à fait d'accord xD !

Aliana a écrit:
Parce que, en fait, Miou, si tu es consciente de ce déséquilibre, et si tu dis même apprendre des choses de ces amis, qu'est-ce qui te gène vraiment ?

----> THE question. Eh bien ce qui me gêne, c'est de ne pas pouvoir faire de ce... déséquilibre un Équilibre xD. Parce que justement, dans ces moments, je me sens inférieure et même si j'apprends de la personne, je ne sais pas vraiment comment me placer par rapport à elle et il y a cette peur presque toujours présente de la déranger. Donc c'est pas très agréable x).


Spoiler:
 

Ça y est, Kaena, j'ai compris avec le schéma !

Kaena Ploum-ploume (je sais, aucun rapport, mais c'est pour me venger XD) a écrit:
Bon. Pour faire plus simple : je ne pense pas, comme vous l'avez dit précédemment, qu'il y ait un réel équilibre dans les échanges. Vous ne donnerez jamais la même choses en même quantité que votre Ami et vous n'avez pas besoin de la même chose en même quantité que votre Ami, puisque nous sommes tous différents. Et pourtant, si chacun est "satisfait" de ce que donne l'autre, il y a équilibre. En fait, ce n'est pas tant la quantité de ce qui est donné qui est important mais surtout ce qu'à besoin de recevoir l'Ami.

-----> Mmmoui. Moyennement d'accord x). Enfin, si, je suis plutôt d'accord, mais... dans le cas où l'un ne fait presque qu'écouter et l'autre presque que parler, c'est gênant quand même au bout d'un moment . Non ?

Kaenator (pour faire un peu Akinator... x)) a écrit:
Notre Ami, on le connait. On connait ses défauts mais... on s'en fout. C'est notre Ami. Et puis, l'équilibre, on s'en fout aussi parce que c'est notre Ami. Et puis, en fait, on se fout de tout, parce que c'est notre Ami. (Ah ! Je m'emporte xD)

----> XD Pas tout à fait d'accord avec tout mais^^... d'accord pour l'idée d'accepter les défauts de l'Ami. Mais pas pour s'en foutre, en fait... oui dans le sens où on ne se pose pas la question de l’Équilibre, parce qu'on sait que c'est un Ami, on le ressent. Non si on ''s'en fout'' dans le sens de justement vouloir les oublier. Enfin, si, mais xD... je m'embrouille. Enfin cf. mon tout premier paragraphe de ce post x').


Kaena a écrit:
Miou, t'as intérêt à revenir vite pour nous raconter ta vie ! xD

----> Bon ben... raté XD. Mais ça y est, je suis lààààà !


scheakspire a écrit:
Pour moi un ami c'est quelqu'un que l'on comprend parfaitement et qui nous comprend parfaitement. C'est à dire qu'on à les mêmes avis, les mêmes idées, qu'il y a une sorte d'harmonie dans la relation. Un ami à forcement la même vision du monde que nous, d'où cette compréhension mutuelle et absolue.

-----> c'est un peu extrême, comme vision, non ? J'approuve la réaction de Choup.

scheakspire a écrit:
Il n'y à pas d'amitié à 3, mais trois couples d'amis sont possibles.

----> Ah bon ^^'' ? Pourtant, moi j'ai des groupes de trois amis... et ça fonctionne très bien x).

Encore scheakspire a écrit:
Non, un mai peut d'abord être une connaissance et ensuite devenir un Ami, mais seulement après que nous ayons changé tout les deux. Mais si les deux caractères concordent dès le début, alors oui, dès la première rencontre deux personnes peuvent devenir Amies, même si elles ne se connaissent pas encore bien elles vont être attires l'une par l'autre et voudront se revoir. La relation débute dès ce moment là.

----> D'accord en partie seulement... pour certains cas, oui. Mais pas toujours ! Une Amitié se construit, je pense – même s'il peut y avoir des sortes de ''coups de foudre amicaux'' .
Mais c'est vrai qu'on ne contrôle pas vraiment ses sentiments, et qu'avec certains amis, quelque chose fait qu'on ne s'en sent (xD) pas vraiment proches... et là effectivement, à moins que l'un des deux change, cela va rester tel quel.


Soya', plutôt d'accord avec ta réaction au post de scheakspire, sauf pour quelques trucs...

Soya' a écrit:
On peut très bien comprendre quelqu'un qui ne nous ressemble pas! (sinon ça s'appelle la pensée, de se comprendre )

----> Alors déjà, pas compris la parenthèse x). Et pas tout à fait d'accord avec la phrase – dans le sens où on n'a pas besoin d'être identiques, oui, mais il faut tout de même qu'on ait vécu ou vive une situation similaire pour pouvoir comprendre l'autre. Donc qu'on lui ressemble.
Et puis l'amitié/Amitié se base quand même sur un minimum de ressemblance^^.

Encore Soyael a écrit:
Pas au sens d'une compréhension, d'une vision également pareille.

----> Là encore... pas besoin d'être identiques, mais il faut quand même comprendre l'autre un minimum, je pense^^.


scheakspire a écrit:
Je ne parle pas d'un parallélisme total des existences mais d'une similitude des vies sans bien sur dépasser un certain point. Pour moi des chemins qui diffèrent ne veut pas dire acheter une autre marque de PQ mais changer profondément. C'est compliqué parce que je n'arrive pas vraiment à exprimer par des mots ce que je ressent à propos de l'Amitié ^^ disons que quand je parle de ressemblance et d'être "pareil", je vise le fond de chaque être, son essence en fait. C'est peut être un terme un peu osé mais c'est le seul que je trouve. L'essence est la nature profonde et véritable de l'homme, mais 2 personnes avec des essences semblables peuvent très bien avoir des goûts différents. Cela dit du fait de leur ressemblance profonde ils vont avoir une ressemblance " extérieure " assez forte ( idées politiques, valeurs, jugements... ). En fait pour moi deux Amis sont des personnes avec des Essences concordantes...

(Je laisse ma première réaction à ton post précédent.) Déjà un peu plus d'accord... même si ça fait un peu mystique, tes histoires d'Essences xD – comme tu le remarques toi-même plus loin =P. Mais je crois voir ce que tu veux dire. ^^


Nevaeh, je ne sais pas trop comment répondre à ta réaction au post de scheakspire. Je n'ai pas vraiment d'avis^^.

En revanche :

Nevaeh a écrit:
c'est inconcevable qu'il y ait encore de l'idéalisation/admiration parce que sinan je ne considererai pas la personne comme une amie mais plutôt comme ... une sorte d'objectif à dépasser, quelqu'un que je dois "surpasser"

-----> Non, pas forcément !!! Je ne considère pas du tout les amis en question comme des objectifs à dépasser !!! Plutôt comme des modèles, comme l'a si bien dit Céline/Lenil. Ce n'est pas pareil^^''. C'est plus... humain x). Une personne n'est pas ses qualités. Elle n'est pas ce que j'admire en elle. Donc elle ne peut pas être un objectif (c'est ça que tu trouvais malsain, non ?). En revanche, je l'admire POUR ses qualités/forces et j'ai envie de lui ressembler. Tu comprends^^ ?


Choup a écrit:
En fait l'essence renvoie un peu à l'idée d'un dieu créateur et si on suit cette hypothèse vis à vis de l'amitié, ce que tu dis signifierait presque que les amis sont déjà appareillés par le dieu en question, que leurs essences sont liées et que c'est pour ça qu'ils deviennent amis dans le monde réel. Il y a aussi la question du destin là dessous

---> Ce paragraphe m'interpelle^^. Je n'arrive pas à savoir si je suis d'accord ou pas XD. Je suis perplexe .


Cécile (Caldin) a écrit:
Même si une amitié déséquilibrée est plus vite menacée, seuls les sentiments envers la personne permettent d'instaurer et de stabiliser une Amitié.

----> Plutôt d'accord . D'où en fait la possibilité d'idéaliser un Ami, même si ce n'est pas de la même façon. C'est la force du sentiment qui fait que l'Amitié reste après la ''prise de conscience'' (ou désillusion, ou fin d'idéalisation x)). Donc ce qu'on construit malgré ce déséquilibre.

Ah ben voilà ! merci Cécile !


Choup a écrit:
Au début, il peut y avoir une admiration mutuelle ou même d'un seul côté - c'est d'ailleurs souvent pour ça qu'on est attiré pas quelqu'un non ? - mais elle doit ensuite évoluer et laisser la place à des sentiments réciproques (pas forcément identiques mais je m'embrouille).

---> J'suis plutôt d'accord ! Mais la question est : comment xD ?

Toujours Choup^^ a écrit:
Un ami, vous pouvez vivre normalement avec lui, vous pouvez ne pas être du même avis, vous pouvez être égoïste et simple parce que vous savez que vous vous entendez tellement bien que vous n'aurez aucun problème à vous réconcillier.
Attention, je ne dis pas qu'il faut traiter ses amis comme des pauvres merdes, loin de là ! Un ami faut en prendre soin.

----> Même si tu t'embrouilles un peu, j'approuve ce passage aussi^^ !


... Bon... je vais devoir y aller. Je réagirai à la page 3 (et la lirai seulement, donc il y aura sûrement des trucs à modifier aussi dans mon post actuel^^) plus tard \o/.

Merci pour toutes vos réponses, en tout cas .
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 23
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   Ven 11 Nov 2011 - 20:46

Double-post ^^'' mais voici la suite !!


Tristan a écrit:
Seule une catégorie de personnes qui vous sont vraiment proches ( enfin pour moi bien sur ) sont des amis, les autres ne sont que des potes, bon copains...

---> Ouais, enfin selon moi ça revient à faire la distinction entre amis et Amis, sauf qu'on garde pas les mêmes mots xD.

Et maintenant que je t'ai introduit dans mon post (XD), pardon de n'avoir rien compris à ce que tu avais dit^^.

Tristan a écrit:
Mes pensées tournaient essentiellement autour des relations entre les humains en général, comme quoi certains ressentent un besoin de dominer et pas d'autres. Et je pense qu'on retrouve néanmoins ce comportement dans toutes les sphères de relations ( travail, famille, [stroke]patrie[/stroke] amitié ... ) avec des nuances, bien entendu.

----> Je comprends mieux !! Merci


Céline a écrit:
Amitié que tu n'es pas sûr de gagner en retour, évidemment, d'où ma comparaison foireuse que-je-mettrais-jamais-dans-une-disserte-de-philo avec la greffe.

---> XD d'accord, je comprends mieux.

Et d'accord avec à peu près tout ce que tu dis ensuite ...

Juste :

Céline a écrit:
Quand je dis qu'on est aveuglé par les qualité de l'autre, je fais une formulation un peu maladroite. Je ne voulais pas dire qu'on ne visualisait pas les défauts de l'autre, plutôt qu'il n'avait pas d'importance. J'ai des amis qui ont toutes les tares de la société (et c'est pas peu dire) et que je trouve moi-même insupportable en toute objectivité, et pourtant... c'est mes amis, j'ai envie de dire ! Comme dit Kaena, on "accepte" leurs défaut ou, de façon plus directe, "on se fout" !

----> Et donc ça... c'est l'idéalisation, ou juste l'amitié^^" ?

Céline a écrit:
D'ailleurs, on a réellement besoin de l'autre, car c'est souvent sa son amitié, sa confiance et sa reconnaissance qui nous prouvera qu'on n'est pas le minable qu'on croit qu'on est.

----> Yep !
N'empêche que quand on ne l'idéalise plus, on peut avoir toujours besoin de lui et l'aimer toujours. Donc ce n'est pas forcément qu'égoïste...

Céline a écrit:
Pour qu'elle survienne en vrai, il fallait s'intéresser à la politique, progresser en langue etc... Autant de choses qui m'ont en effet permis de grandir, de faire quelque pas sur une voie qu'on m'avait ouverte. Je ne regrette pas ces compétences (quel mot affreux !) que mon admiration excessive et niaise m'a apportées. Cependant, il ne s'est jamais construit une réelle amitié.

----> ... Voilà qui illustre très bien ce que je voulais dire sur le fait que ces relations (encore x)) m'apportaient qqch !! Merci Céline \o/ !

Safiah a écrit:
Ensuite ,il y a les amitiés ou l'un se sert de l'autre pour Son besoin .
Dans ce cas là , l'équilibre de l'amitié est à remettre en question .

----> Sûr... mais du coup, ce n'est même pas vraiment de l'amitié^^''. Ou plutôt si, mais à sens unique. Comme l'exemple de Soyael.

Encore Safiah a écrit:
cette équilibre dépend de ce que chacun les deux personnes dites ami recherchent .

----> Effectivement. Mais pas forcément consciemment.

Tiens, au passage : les autres gens qui ont tendance à idéaliser... vous savez ce que vous recherchez chez les personnes concernées ?

Lenil a écrit:
PS : j'ai relu un peu les réponses avant mon dernier post, notamment celle de Remiel. En effet, j'ai de loin pas tout dit. ^^
Mais volontairement, je vais laisser Laure répondre à Remiel avant de rebondir sur ce côté-là de de la discussion.

-----> Bon ben... tu peux y aller xD !

Céline a écrit:
L'équilibre où les gens se complètent (cas extrême de celui qui a besoin de beaucoup d'amour et de celui qui a besoin d'en donner beaucoup) n'est pas le même qu'un équilibre basé sur des ressemblances (d'Essence ou autre, puisque le point est largement discuté), qu'un équilibre fait de différences (ou chacun à quelque chose à enseigner à l'autre), qu'un équilibre fondé sur la rivalité (comme celui que Remiel évoque...) ou encore qu'un équilibre basé sur l'intérêt (Fichtre ! C'est peut-être ça que tu entends par "équilibre de service"... oui ?)

-----> Rien que ça x) ! J'avais jamais pensé à toutes ces nuances...

Re-Céline^^ a écrit:
On peut se dire par exemple que dans le cas -extrême mais hélas existant- du gars qui admire celui qui le maltraite, que l'amitié est réciproque et donc une "vraie amitié", puisque les deux y trouvent quelque chose. Le maltraitant trouve quelqu'un pour satisfaire ses désirs de cruauté et l'autre un guide qui va lui assurer une place sociale dans un groupe où il peine à s'intégrer...

----> Diantre fichtre sacrebleu !!! C'pas faux, en plus.
Mais ce n'est pas ce que je considère comme une amitié équilibrée x). Parce que oui, chacun y trouve qqch, mais il y a idéalisation, et l'un ressent beaucoup plus d'affection pour l'autre u_u (évidemment, puisque l'autre ne ressent rien XD !). Ouf... ^^
Et puis ce n'est même pas vraiment de l'amitié.



Voilà-voilà, j'espère que vous aurez le courage de me lire/répondre XD.
Merci encore
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amitié et Équilibre (Réciprocité)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amitié et Équilibre (Réciprocité)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Amitié et Équilibre (Réciprocité)
» "Ne dépendre de personne" : Amitié ?
» Le règlement d'amitié & discussion autour d'une photo
» Fabrication de bracelets d'amitié
» [JEU] BOXFACESTACKER : Jeu d'équilibre [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Nous, et les Autres :: Rapport aux autres-
Sauter vers: