La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Peut-on encore faire nouveau en art ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samraemi
Petit Petit
Petit Petit


Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 20
Localisation : face à l'Océan de mes pensées... perdue sur la passerelle entre rêve et réalité...
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana; Ellana,l'envol et les Ames Croisees
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Peut-on encore faire nouveau en art ?   Mer 19 Oct 2011 - 12:40

Bonjour, bonjour

alors voilà, au cours d'une discussion avec mon frère et ma mère ce midi, une question nous est venue :
Peut-on encore faire du nouveau en art ?

j'ai découpé la question en trois axes :

-l'art PICTURAL (peintures, dessins etc...) : peut-on encore dessiner ou peindre qqchose de nouveau ? N'a-t-on pas épuisé le "stock" d'idées ? quoi dessiner sinon des corps, des paysages, des natures mortes, des objets ou de l'art abstrait comme Picasso ? Peut-on faire du nouveau ?

-en ECRITURE ? j'écris régulièrement mais à chaque fois que je trouve une idée, un exemple de "déjà fait" me viens à l'esprit.

-en MUSIQUE ?

-en CINEMA ? combien de fois après un film nouveau je me retrouve à dire "mouaif, ya rien de nouveau"...
on a l'impression en regardant les films actuels qu'il n'y a vraiment pas de "recyclage" d'idées... (exemples : Avatar... ne vous rappelle rien ? = pocahontas !... et 2012 alors... RIEN de nouveau... la famille séparée, les gamins qui n'aiment pas leur père et à la fin "bisoux bisoux on s'aime"... le fou qui avait "tout prédit"... DEJA VU !)

alors voilà... vous en pensez quoi ?
je vous met mon avis en spoiler...
Spoiler:
 

voili voulou, j'attends vos avis !
Revenir en haut Aller en bas
Eleyra Leina
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin


Féminin
Nombre de messages : 4531
Age : 24
Localisation : Llewanda
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, La Moïra, Les Royaumes du Nord
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Peut-on encore faire nouveau en art ?   Mer 19 Oct 2011 - 17:04

Peut-être as-tu cette impression parce qu'il est rare que quelqu'un invente quelque chose de totalement novateur d'un coup comme ça.
Et souvent c'est super mal accueillit.

Regarde le nombre de compositeurs qui ont vécu pauvres de leur vivant, et qui aujourd'hui ont un succès monstre. Les écrivains aussi.

Regarde les périodes : classique, baroque, romantique, surréaliste, impressionniste (oui je mélange musique et littérature xD)

Alors forcément la base est souvent la même, avec ses nuances. En musique contemporaine on écrit des trucs avec des quarts de ton qui te bousillent les oreilles mais c'est novateur. En littérature les mots évoluent, la pensée, la société, et les stéréotypes aussi.

Au cinéma la 3D apparaît, les effets spéciaux sont de plus en plus réalistes, de plus en plus grandioses, la qualité des images aussi.

Autrefois être gros était un critère de beauté, aujourd'hui on te montre des filles extra fines

En peinture Picasso représente des humains mais casse les modèles et réorganise. Les représentations du diable (ouais ça c'est mon cours de culture générale xD) ont changé, évolué au fil des siècles.



Alors la source d'inspiration est souvent la même, parfois il y a quelque chose de nouveau : les elfes avec Tolkien et leur langage, l'absurde de la vie après la guerre etc.
Et les techniques changent. Maintenant on a du dessin sur ordinateur, des instruments électroniques, des partitions avec de nouvelles notes (quart de ton), des rythmes différents, des cloches, des portes qui grincent etc dans des morceaux. De la 3D dans les cinéma, des images de meilleures qualités, des effets spéciaux spectaculaires, des botterismes chez Pierre Bottero (les retours à la ligne réguliers) etc. etc.

Parfois il y a des idées novatrices, parfois des techniques nouvelles.

Evidemment c'est plus facile de les voir à l'échelle des siècles et pas à l'échelle de nos vies, mais ils sont là.

En ce moment il y a un essor de la fantasy, à ce que je crois, c'est un genre plutôt récent dont les sous-genres sont apparus très récemment.


Donc bien sûr qu'on peut innover dans l'art, les gens l'ont toujours fait. De même en sciences il reste encore des tas de questions sans réponse, de même en technologie on a des tas d'innovations à faire...

Tout est progression.

_________________

Eleyra,
Fille du Vent et de la Nuit
Esprit des Tempêtes

Artiste des Possibles
Ayant la chance d'avoir l'unique et la génialissime Elurían Aeglir comme aide de camp
Première conseillère et juge suprême de la SABIA
Designer en chef du mobilier haut de gamme chez Soriamh & Cie
Co-présidente de la LPDFB...
Secrétaire Réciproque et Démone Emissaire de Miaou Til' Plume
Revenir en haut Aller en bas
Eledhwen
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 67
Age : 20
Localisation : Ailleurs.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tout Bottero, L'Etranger de Camus, Sur la Route de Jack Kerouac, L'Attrape-coeurs de Salinger, L'Ecume des Jours de Vian
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Peut-on encore faire nouveau en art ?   Mer 19 Oct 2011 - 18:44

Ce serait une grande erreur de croire que rien ne peut plus être créé. L'homme est synonyme de changement, de création. Tant qu'il y aura de la vie sur Terre, le monde ne cessera de progresser.

Comme le dit Eleyra, il est plus facile de t'en rendre compte à grande échelle plutôt qu'à l'échelle de ta propre vie. Il est vrai que de grands changements, qu'ils soient culturels, scientifiques ou même naturels, ont parfois permis une grande vague de création, par le passé. Ce qui ne veut pas dire que, comme il y a eu certaines périodes plus riches culturellement parlant autrefois, que cela ne se reproduira pas dans le futur, et que quelque chose de grandiose ne se prépare pas en ce moment même.
Aujourd'hui est peut-être né le futur Chopin ou le prochain Léonard de Vinci.

Ce qui est vrai, néanmoins, c'est que la plupart des grandes idées ont été utilisées d'inombrables fois, tournées et retournées, et qu'il est maintenant plus difficile de trouver un thème qui n'ait pas été abordé d'une manière ou d'une autre. Mais lorsque tu regardes d'un point de vue plus objectif tout autour de toi, tu remarques qu'il y a sans cesse des nouveautés, même elles ne se présentent pas forcément sous la forme que tu imagines ou recherches.

Parce que la Vie est Mouvement. Toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Elurían Aeglir
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin


Féminin
Nombre de messages : 2981
Age : 25
Localisation : A proximité d'une excentrique hyperbole équilatère.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Je n'en ai lu aucun.
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Peut-on encore faire nouveau en art ?   Mer 19 Oct 2011 - 19:04

Je sis globalement d'accord avec Eley' surtout quand elle dit que les innovateurs, quel que soit le domaine d'ailleurs, pas seulement dans les domaines artistiques sont souvent mal accueillis (pensez à ce pauvre Galilée par exemple, ou même dans une mesure toute différente à Jésus).


Il me semble aussi que l'art évolue sans cesse, dans le sens où ce qui est considéré comme étant de l'art évolue (je ne fais pas seulement référence aux deux coups de pinceaux qui faisait d'une toile de Dali ou d'un autre peintre reconnu un chef d'oeuvre absolu, ou presque), avec "l'art moderne".
Aujourd'hui plus qu'auparavant, beaucoup de choses sont considérées comme étant de l'art, un objet posé de telle ou telle manière sur un tel ou tel support fera s'enthousiasmer les critiques, alors que nul n'y aurait prêté attention il y a quelques décennies.


Et pour répondre à ta question initiale Sam', je pense que si un de nous avait une idée précise de ce qu'il serait possible d'inventer de nouveau pour révolutionner un art, il aurait probablement déjà mieux en action ses projets.

Plus que les motifs représentés ou les scènes interprétés, ce sont en effet les techniques de peinture (au point que ce n'est plus vraiment de la peinture) ou les moyens de tournage qui évolue (les effets spéciaux par exemple, comme l'évoque Mylène).

Et le fait de croire en la perpétuité de l'art ne suffit pas à jeter les bases de son évolution ?
Une évolution progressive, lente, au point qu'elle est presque indécelable au sein d'une année, d'une décennie ou voire d'une génération. Mais la musique d'aujourd'hui, avec des styles novateurs, est-elle seulement comparable avec celle des Beatles ou les concertos de Bach ou Mozart ?
La littérature, la musique évoluent parce que le langage évolue.
La photographie évolue parce que les techniques évoluent.


Plus globalement, l'art est en perpétuelle évolutions car les perceptions du monde, la nature du monde, les relations entre individus, leur rapport à ce et ceux qui les entourent, les mœurs et les êtres humains sont en perpétuelle évolution, et l'art n'est rien d'autre que le reflet, sur tous les plans possibles, de cette inéluctable évolution.

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo"
JRR Tolkien
Aide de Camp de la grandissime Eleyra Leina
Coordinatrice et présidente honorifique de la SABIA

"N'ignorez pas l'enseignement de la voie pure d'un
fleuve de montagnes dévalant sur les roches."

Morihei Ueshiba


"At the end of a storm is a golden sky
And the sweet silver song of a lark."


Dare to click here ?
Or here ?
Revenir en haut Aller en bas
http://decachroniques.blogspot.fr/
Astalhan
Curieux
Curieux


Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 22
Localisation : En approche de l'horizon
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Bottero, Tolkien, L'Homme , Damasio, Werber...
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: Peut-on encore faire nouveau en art ?   Mer 19 Oct 2011 - 19:16

Je suis d'accord avec Eleyra pour le mal accueil du nouveau: On n'aime pas ce que l'on ne connait pas.
Mais, même si aujourd'hui l'art est plus accepté grâce aux moyens de communication il est toujours délicat de créé; je vais tenter de répondre au mieux:

*En peinture ou en dessin, la nature réserve toujours des surprise, quand est ce qu'un peintre pourra t'il peindre, reproduire un vrai portion de mars? De plus, notre imagination dépasse l'entendement et nous pouvons encore découvrir des couleurs, des formes ou des techniques.

*C'est vrai qu'il est toujours difficile (voir impossible) d'écrire quelque chose d'où ne ressort aucunes idées déjà vue mais c'est toi, ton passé, tes expériences, tes sentiments qui vont donner une vie et une singularité à ton texte.

*La musique est l'exemple même de l'évolution constante de l'homme dans l'art. Depuis sa création (époque inconnue) elle n'a cessé d'évoluer, de progresser, de se compliquer, encore aujourd'hui de nouveaux instruments sont créés et de nouvelles sonorités trouvées. Regarde le siècle dernier, c'est juste impossible de compter tout les styles et instruments qui ont été inventés.

*Le cinéma comme la musique s'accompagne de l'évolution de la technique, et je considère qu'il aura atteins son point culminant lorsque l'on pourra vivre un film (bien que cette idée soit vivement critiquée dans La Zone de Dehors, ce soit être quand même une expérience extraordinaire)

Voila ce que j'en pense, et comme le dit Eledhwen tout n'est que mouvement chez l'homme et même si la destruction qu'il provoque cache une partie de ses créations, elles existent.

EDIT: poster en même temps qu'Elurian et pas de modifications ^^
Revenir en haut Aller en bas
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel


Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 22
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Peut-on encore faire nouveau en art ?   Lun 24 Oct 2011 - 10:21

B'jour tout le monde,

Je me pose cette question depuis longtemps, et j'ai du mal moi aussi à y répondre. En fait, je pense qu'on peut toujours faire nouveau (depuis quelque temps, je prends vraiment conscience de la magie de la musique, tant de variations sur les mêmes notes de départ ! avec comme le dit Mylène, des nuances ajoutées...). Mais comment ??? C'est ça, le grand problème. Personnellement, j'admire les artistes, mais je me demande toujours comment ils font. Alors bien sûr, il faut la chercher, l'originalité. Mais tu inventes un truc dont tu es tout content parce qu'il fait bizarre et original, et puis un jour tu découvres Rimbaud^^...

Mais en fait, je poste surtout parce que ce sujet me fait penser à la préface de Pierre et Jean de Maupassant (je n'ai lu QUE la préface XD). Je vous la recommande, elle est assez courte et passionnante. Je vous livre donc mes citations :

M'sieur de Maupassant a écrit:
- Les grands artistes sont ceux qui imposent à l'humanité leur illusion particulière.

- Il faut être, en effet, bien fou, bien audacieux, bien outrecuidant ou bien sot, pour écrire encore aujourd'hui ! Après tant de maîtres aux natures si variées, au génie si multiple, que reste-t-il à faire qui n'ait été fait, que reste-t-il à dire qui n'ait été dit ? Qui peut se vanter, parmi nous, d'avoir écrit une page, une phrase qui ne se trouve déjà, à peu près pareille, quelque part. Quand nous lisons, nous si saturés d'écriture française que notre corps entier nous donne l'impression d'être une pâte faite avec des mots, trouvons-nous jamais une ligne, une pensée qui ne nous soit familière, dont nous n'ayons eu, au moins, le confus pressentiment ?

- Pour décrire un feu qui flambe et un arbre dans une plaine, demeurons en face de ce feu et de cet arbre jusqu'à ce qu'ils ne ressemblent plus, pour nous, à aucun autre arbre et à aucun autre feu.
C'est de cette façon qu'on devient original.

Voilà...
Personnellement, la dernière est devenue un peu ma maître-phrase quand j'écris^^. Mais qu'est-ce que c'est difficile !
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Choup
Tisseur du Réel
Tisseur du Réel


Féminin
Nombre de messages : 465
Age : 23
Localisation : Paris
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : les livres de Pierre Bottero, La Horde du Contrevent d'Alain Damasio, La condition humaine de Malraux, Orgueil et préjugés de Jane Austen, les Chroniques de San Fransisco d'Armistead Maupin.
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Peut-on encore faire nouveau en art ?   Lun 24 Oct 2011 - 14:01

A tout ce que vous avez dit - et que j'approuve ^^ -, j'ajouterais que l'important en art n'est pas le quoi mais le comment.

Je m'explique - ou du moins, je vais essayer .

Trouver des nouvelles idées, dessiner des choses qui n'ont jamais été peintes, inventer de nouvelles formes musicales et des scénarios jamais écrits est une mission impossible. Tout simplement parce que les histoires (au sens de contes, légendes, films, livres, etc.) de toute l'humanité ont des bases communes. Depuis des milliers d'années nous reproduisons les mêmes schémas dans nos histoires. Il suffit de bien regarder : les thèmes tels que l'abandon, la lutte contre l'oppression, la quête de la liberté et tous ceux des tragédies grecques en général reviennent perpétuellement dans nos histoires.
Mais c'est pas grave. Parce que ce qui change, ce qui est important, c'est comment on les traite, c'est notre regard sur le monde.

J'ai l'impression que mon explication est complètement foireuse donc j'embraye

Là, je pense à Marcel Duchamp. Le ready-made, c'est lui. Je précise au passage que le ready-made c’est en très très gros, prendre un objet, un truc et le poser là… BOUM, de l’art. Sans intervenir d’aucune manière sur l’objet lui-même, on en fait une œuvre d’art exposée dans un musée ou vendue aux enchères. La transformation réside alors dans la nature de l’objet : il a changé de statut.
Parce que bon, un pot de fleurs tout con, ça n’a rien d’extraordinaire, c’est déjà vu. On l’a peint, sculpté, filmé, photographié sous tous ses angles, on a écrit des symphonies en son nom, un roman, des poèmes… Et on l’a posé là. Au lieu de représenter l’idée d’un pot de fleurs ou un pot de fleurs, Duchamp présente le pot de fleurs. Il le pose là, tangible.
Et ça, ça questionne la notion même de l’œuvre d’art.

Parce qu’au fond, l’art c’est quoi ?
C’est faire un joli tableau ? Ecrire sur un sujet nouveau ? Parler d’un truc qui n’a jamais été dit ?
Non. C’est une réponse subjective et vous êtes tout à fait en droit de ne pas être d’accord avec moi ;).
Si le sujet était important, si c’était ça l’essentiel de l’art, vous croyez que Duchamp serait allé chercher ses objets du quotidien vus revus et re-revus ? Non.
Parce que l’important c’est comment on fait, ce qu’on raconte et ce qu’on vit. C’est le fond, pas la forme (ou l’inverse, tiens, je m’embrouille x)). D’ailleurs, c’est pas pour rien que l’on parle de « démarche artistique ». Et pas juste de « oh, il a dessiné un poulpe ! » .

Bon, je sors de la fiac alors c’est un peu embrouillé dans ma tête, désolée .

*respire un grand coup*

Je crois que ce que je voulais dire c’est qu’il est toujours possible de faire du nouveau parce que tout est presque toujours nouveau.
C’est pas beaucoup plus clair… Je vais essayer une autre méthode ^^.
Ce qui me vient en vrac (donc subjectivité maximale, attention) :
Le sens qu’on donne à l’œuvre,
La façon dont elle résonne en nous
Pas de vision unique des choses
Question du pourquoi (pourquoi faire ça, pourquoi ça me touche (ou pas))
Et du comment (comment ça marche, comment c’est fait, etc)
Aucune histoire n’est jamais totalement la même

AAAAAAAAAHHHH !!!!
Je me perds moi-même, c’est horrible !!

Hmmmmmmm… Bon, tant pis, j’abandonne.

Je termine juste en disant qu’à la FIAC, donc, j’ai vraiment eu le sentiment d’un truc vivant, en perpétuel mouvement. J’ai vu des centaines d’œuvres en très peu de temps et toutes m’ont surprise, interloquée, questionnée. J’ai détesté certaines, adoré d’autres, ignoré les dernières parce que je saturais. Mais nulle part je n’ai vu deux fois la même chose. Certaines se répondaient ou traitaient du même sujet mais de manière différente, d’autres étaient complètement incompréhensibles sans notice d’explication de cinquante pages – que je n’avais pas x) – (je pense notamment à un bout de parquet-plinthe-papier peint posé contre un mur, comme un échantillon de maison qui aurait été greffé là… et ben, rien que d’essayer de vous le décrire, je commence déjà à le comprendre un peu mieux).

Il faut aussi se mettre dans la tête que rien, en art, n’arrive par hasard. Même le hasard, justement. Parce que l’artiste décide de faire un truc au pif. Il le décide. Du coup, la question qui vient tout de suite, c’est « pourquoi ? ». Quand un tableau nous fait penser à une autre œuvre, pourquoi ? Quand un artiste imite la démarche d’un autre, pourquoi ? Quand un truc nous parait idiot, pourquoi ? Etc.

Je termine encore (les idées me viennent à la fin ^^) par l’art « populaire » (n’y voyez aucun jugement de valeur, surtout !), à savoir, le cinéma plus ou moins grand public, la musique, la littérature, bref, toutes ces chose qui paraissent plus accessibles que l’art contemporain.
Le problème de la nouveauté se pose en d’autres termes pour ces arts là. Je veux dire qu’il y a film et film, livre et livre, musique et musique. Certains sont délibérément conçus non pas comme art mais comme produit commercial et ça change tout. Parce que du coup les exigences de qualité que l’ont peut avoir envers l’art ne n’ont pas lieu d’être ici. On ne va pas attendre d’un film de divertissement grand public (en 3D, donc :P), qu’il révolutionne le genre et propose une histoire totalement inédite, vous me suivez ?
Et donc...

… J’ai encore perdu le fil, désolée.

Je vous laisse avec ça, si vous arrivez à vous en dépatouiller ;)
Revenir en haut Aller en bas
Romane Snor
Curieux
Curieux


Nombre de messages : 7
Localisation : Vers une certaine ville rose
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Les livres de Pierre, Sarraute, Hugo, Amélie Nothomb
Date d'inscription : 18/02/2012

MessageSujet: Re: Peut-on encore faire nouveau en art ?   Dim 19 Fév 2012 - 0:30

(Et Romane se lança dans les sujets de réflexions )

Avant toute chose, je tenais à dire que je suis aussi d'accord avec Eleyra, quand elle dit que la nouveauté est parfois mal acceptée ^^
Enfin, pour moi, oui, on peut, toujours et encore, faire nouveau. C'est juste que c'est un peu plus compliqué que de dire "tiens, je vais faire ça, personne n'y a pensé avant"... Je m'explique ^^

Déjà, la notion de nouveauté, implicitement d'originalité aussi. Un petit exemple : vous écrivez un truc, que vous pensez original, parce que rien dans votre expérience de vie n'y ressemble. Vous le faites lire à des personnes, qui vous disent que c'est original. Vous êtes contents... Jusqu'au jour où quelqu'un vous dira : "ah, ça me fait penser à l'auteur bidule, etc".
Ce que je veux dire par là, c'est qu'être original, c'est d'abord connaître. Bah oui, comment voulez-vous faire quelque chose de jamais pensé, si vous ne savez ce qui a déjà été pensé ?
Sauf que voilà, on ne peut pas tout connaître. Et il y a donc une chance pour que, malgré tous les efforts fournis, votre idée originale aie déjà été reprise des dizaines de fois sans que vous ne le sachiez
Là où je veux en venir, c'est qu'il faut se situer. Être original, oui, mais par rapport à quoi, à votre quotidien ? A votre condition sociale ? Au monde ? Dans l'idée d'originalité, il y a une certaine notion de transcendance - dépasser l'idée commune pour faire quelque chose de jamais vu, pour créer un précédent...
Bon, vu comme ça, être original, ça promet d'être corsé XD

Pour moi, c'est pourtant toujours possible. Parce que chacun de nous est unique. Je crois que si on veut faire du neuf, surtout en art qui est un domaine d'expression particulièrement personnel, il faut aller chercher cette petite étincelle, qui nous rend unique.
Je ne parle pas de pensées, de sentiments, de conversations, de visions du monde ou d'une autre expérience. Je crois que c'est la dessus que beaucoup se fourvoient... Ils se disent : j'ai bien/mal vécu/pensé/vu ça, je vais le mettre dans un tableau, et puisque c'est moi qui l'ai pensé et pas un autre, ce sera original.
Sauf qu'il y a une différence entre vivre quelque chose, et l'exprimer.
Tout ce qu'on vit, puisqu'on le vit nous-mêmes (entendez par là avec tout ce qui fait qu'on est nous), est original. Les manières d'extérioriser, sont, elles, plus communes. En trouver une originale, c'est là où se niche la difficulté. Et quand je vous parlais de la petite étincelle qui fait de vous ce que vous êtes, je ne parlais décidément pas d'expériences. Non, je parle de l'amalgame que fait tout cela en vous, et le mot important c'est en vous, je parle de ce qui fait que vous êtes vous et pas un autre. Cette étincelle, comment elle a envie d'exprimer ce que vous ressentez ?
Voilà, m'est avis que si vous arrivez à répondre sincèrement à cette question (et loin de moi l'idée que ce soit facile XD), ce sera non seulement original, mais aussi unique

Bon, je crois que je me suis embrouillée vers la fin, j'espère être restée compréhensible XD
Au fait, pourquoi vouloir à tout prix être original dans les arts ?
Revenir en haut Aller en bas
Elhea
Archer émérite
Archer émérite


Féminin
Nombre de messages : 599
Age : 21
Localisation : Dans les branches d'un arbre près de l'Oeil d'Otolep.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Le pacte des Marchombres, La Horde du Contrevent
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Peut-on encore faire nouveau en art ?   Dim 19 Fév 2012 - 15:20

C'est drôle que tu déterres ce sujet, Romane...
Pas plus tard qu'hier, j'ai vu un commentaire sur un site de photographie :
Citation :
Depuis des siècles la photo existe, on inventera plus rien
Ca m'a bien sûr un peu choquée.

Bon, avant de (peut-être) revenir sur ce que vous avez dit, je voudrais vous parler un peu de philo. Parce que j'ai eu des cours (géniaux) de philosophie de l'art au premier semestre.
Prenons d'abord Hegel : pour lui, il existe un Esprit humain, qui évolue et qui a besoin de moyens pour s'exprimer, pour témoigner de son évolution. Le premier moyen est l'art, le deuxième la religion, le troisième la philosophie (c'est chronologique hein, là on serait à la fin de "l'ère artistique"). Dans l'art, il distingue une évolution : d'abord il exprimait vaguement une idée très forte, une transcendance (pyramides), puis il a trouvé un équilibre entre la forme et l'idée exprimée (statues grecques parfaites qui expriment une idée parfaite (divine)), et enfin la forme est devenue prédominante (exemple des natures mortes : on représente des choses vulgaires, pas des idées supérieures -> l'important c'est comment c'est représenté).
Cela l'a bien sûr conduit à penser la fin de l'art, puisque pour lui l'art a une fin : quand l'esprit n'en a plus besoin pour s'exprimer. Voilà comment il conçoit cette fin : l'esprit n'a plus besoin de la forme pour s'exprimer, l'art n'est plus.
C'est un peu ce qu'on voit dans l'art contemporain : le prof nous a parlé d'une oeuvre qui, je crois, s'appelle Statue. L'artiste a en fait creusé un trou, l'a rebouché et a appelé cela "statue".

De mon avis personnel, Hegel n'a pas raison. Vous voyez, vous, la religion revenir prendre la place de l'art ??
Et puis je ne pense pas que l'art ait une fin.
Par contre je pense assez juste l'idée que l'art évolue en même temps que l'humanité, en tant que son moyen d'expression.

Prenons maintenant l'exemple de Marcuse : pour lui, l'art a pour fonction de s'opposer, d'être dissident, etc. Et cela est mis en danger par la société actuelle, la culture de masse, comme tu le dis Choup tout cet "art" purement commercial (et donc pas du tout rebelle).
Donc pour lui l'art pourra toujours exister, tant qu'il y aura quelque chose à combattre (sauf s'il est définitivement vaincu par l'art commercial). Mais je trouve ça un peu réducteur : il y a aussi de l'art pour se faire plaisir, pour exprimer la beauté ou d'autres choses, en tous cas pas pour se rebeller.


Et moi, qu'est-ce que j'en pense ?

Déjà, que l'art évolue avec nous, comme je l'ai dit. Et qu'alors, comme vous l'avez dit, il y a du nouveau mais c'est très progressif, on ne le voit pas forcément tout de suite.

Ensuite, que si l'on peut parfois penser que tout a déjà été fait, c'est que notre esprit a des limites. J'avais eu une grande discussion avec une amie là dessus : imagine un autre monde, totalement différent. Essayez, vous verrez que c'est impossible. Parce que pour imaginer quelque chose, on est toujours obligé de recourir à ce que l'on connait : par exemple je vous dis que j'imagine le sol de mon monde comme ayant la texture d'un nuage. Je fais référence au concept de sol et à celui de nuage, qui sont propres à notre monde. Donc on ne peut ni faire ni même penser quelque chose d'entièrement nouveau à cause de ces limites. Il faut progresser à petits pas, changer un ou deux trucs à la fois pour ouvrir plus de possibles ensuite...

Et puis, comme tu le dis Romane, pourquoi vouloir absolument faire quelque chose de nouveau ?
L'important c'est peut-être juste de rechercher sa propre version, sa propre interprétation. En étant teintée de personnalité elle ne sera pareille qu'aucune autre, tout en y étant sans doute semblable.
En fait je suis très d'accord avec ça :
Romane a écrit:
Tout ce qu'on vit, puisqu'on le vit nous-mêmes (entendez par là avec tout ce qui fait qu'on est nous), est original. Les manières d'extérioriser, sont, elles, plus communes.
Seulement, avec cette petite étincelle intérieure comme tu dis, on peut faire des choses un peu plus originales. Comme les botterismes de Pierre par exemple : il n'a pas inventé les retours à la ligne, les phrases courtes, les haïkus. Mais il les a utilisés à sa manière, selon sa propre étincelle, et ça a donné quelque chose d'un peu différent. Un petit pas vers quelque chose de nouveau, comme je viens de dire

Oh et puis je ne vois pas vraiment l'intérêt de distinguer différents axes de réflexion suivant les différents arts. Après tout l'art en général évolue, on remarque les mêmes tendances dans les différentes disciplines, voire même elles sont mixées alors... (Tiens, le mélange, c'est justement ce que j'aime dans l'art contemporain. En spoiler, racontage de vie à propos du théâtre)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maati
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 18
Localisation : Dans ma bulle.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : "L'élégance du Hérisson", Muriel Barbéry. Que je vous invite à lire.
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: Peut-on encore faire nouveau en art ?   Dim 19 Fév 2012 - 15:52

L'Homme est en constante évolution. Il inventera toujours quelque chose de nouveau, jamais il ne restera figé dans son environnement sans rien y changer. Et pas seulement en question d'art. Observez la reconstitution d'une ville du XVIIeme siècle, puis cette même ville aujourd'hui, tout aura changé.


Prenons l'exemple du cinéma, qui est considéré comme un art. Il y a trois ou quatre siècles, personne n'aurait pu imaginer que cet art allait un jour être créé.

Autre exemple: le rock. D'accord, ce n'est pas un art à part entière, mais bien une variante de l'art qu'est la musique. Il y a quelques siècles, lorsque seule la musique classique existait, personne n'aurait pu concevoir l'idée même du rock, du rap ou bien du métal.

Qui peut prétendre savoir ce l'Homme inventera ou n'inventera pas plus tard ? Personne. L'Homme a une imagination illimitée, il trouvera toujours une innovation, une création, un changement. C'est pour cela que je dis: oui, il y aura un (ou plusieurs) nouvel art créé pendant les millions d'années qu'il reste aux Hommes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/touhou-pictures/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peut-on encore faire nouveau en art ?   Aujourd'hui à 5:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Peut-on encore faire nouveau en art ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUe peut on faire avec PASS SURF [RESOLU]
» En Rc , on peut tout faire !!!!
» Qui peut me faire un avatar et une signature ?
» que peut on faire à city hall ?
» Sur quelles matières peut on faire un transfert à la press ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Le Monde et les Energies :: Nous et la société-
Sauter vers: