La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Haiku

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaena
Membre de l'équipage
Membre de l'équipage
Kaena

Féminin
Nombre de messages : 140
Age : 25
Localisation : Dans les nuages ou sur une étoile. Voire même, sur mon canapé.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Pierre Bottero, David Gemmel, Alain Damasio, Le Nom du Vent
Date d'inscription : 01/06/2011

Haiku Empty
MessageSujet: Haiku   Haiku Icon_minitimeLun 12 Déc 2011 - 11:19

[S'il existe déjà un tel sujet, pardonnez moi Haiku 311797 ]

Je sais que normalement un sujet est réservé à un seul poète mais je n'ai pas pu me résoudre à choisir alors, pour ceux qui ne connaissent pas le Haiku voilà voilà ! Haiku 460171

Le Haiku, la forme de poésie la plus courte du monde, nous ait parvenue du Japon.
Elle vient du Tanka ("poème court") consistant en 5 vers de 5-7-5-7-7 mores (notion plus fine que celle de syllabe). La première partie, le hokku doit parler d'une saison ou de la nature et la seconde, d'un sentiment y étant attaché. Le haiku, quant à lui, se compose juste du hokku, soit de 5-7-5 mores, laissant ainsi le sentiment associé à la scène implicite. Selon les japonnais, c'est cet art de l'implicite qui fait l'essence même de la poésie.

Le premier grand haikiste fut Bashô, qui a établie les codes du haiku :
- 5-7-5 mores
- les kireji (les mots de césures)
- le kigo (la référence à une saison)

Parmi les trois grands maîtres du haiku on retrouve donc Bashô mais aussi Issa et Buson.

Bashô :

Au nectar d'orchidée

Le papillon
Parfume ses ailes

Viens
allons voir la neige
jusqu’à nous ensevelir !


Issa :

Être là,
Tout simplement,
Au milieu de laneige qui tombe.

Un monde
Qui souffre
Sous un manteau de fleurs.
Dans la rosée blanche
Je m’exerce
Au paradis

Buson :

Le printemps qui s'éloigne
hésite
parmi les derniers cerisiers.
Couchant d'automne
la solitude aussi
est une joie

A la fin du XIXème siècle, Shiki redécouvre Buson et crée le terme "Haiku" qui sera réutilisé ensuite pour nommer tout les poèmes de la forme instaurée par Bashô. Le haiku évoluera plus tard avec l'arrivé de la culture occidentale, l'ordre des mores et le kigo ne seront plus forcément respectés.

Et puis, d'autres haiku pour ceux qui veulent Haiku 394131


Sur la pointe d’une herbe
Devant l’infini du ciel
Une fourmi [Hosai]
Fût-ce en mille éclats
Elle est toujours là –
La lune dans l’eau
[Ueda Chôshû]
Suspendre la lune au pin –
La décrocher
Pour mieux la contempler !

[Tachibana Hokushi]
Sans savoir pourquoi
j’aime ce monde
où nous venons pour mourir
[Sôseki]

Dans les yeux des fées
Descendues sur la ville
Le vide
[Toshio]
Revenir en haut Aller en bas
Chechilia
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre
Chechilia

Féminin
Nombre de messages : 294
Age : 20
Localisation : Quelque part dans la nuit, là où le vent souffle.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Pierre Bottero, Alain Damasio, Andrée Chedid, Timothée de Fombelle, Erik L'Homme, Patrick Rothfuss, Antoine de Saint-Exupéry, Christian Bobin.
Date d'inscription : 04/12/2011

Haiku Empty
MessageSujet: Re: Haiku   Haiku Icon_minitimeLun 12 Déc 2011 - 18:01

Fraîcheur de l'air...
tintement de la cloche
qui de la cloche se détache
BUSON

Eaux vives de la vallée
les pierres aussi déclament
cerisier sauvage
ONITSURA

Les bras en croix
dormant dans la fraîcheur
Dans la solitude
ISSA

Ombre de l'arbre
mon ombre bouge
lune hivernale
SHIKI

Aussi éclatant
le soleil implacable
de l'automne le vent
BASHÔ

Rends-moi mes rêves
Corbeau que réveille
La lune de brume
ONITSURA

Comme est magnifique
par un trou dans la cloison
la Voie lactée
ISSA
Revenir en haut Aller en bas
 
Haiku
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiku
» haiku par les enfants du Japon
» froid haiku
» Haiku du bout du monde
» HAIKU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: Au Bout de la Plume :: Médiathèque :: Poésie-
Sauter vers: