La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 L'Absolu.

Aller en bas 
AuteurMessage
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
Revan

Masculin
Nombre de messages : 680
Age : 24
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

L'Absolu. Empty
MessageSujet: L'Absolu.   L'Absolu. Icon_minitimeSam 28 Jan 2012 - 20:27

Hy everybody ! A long time ago since the last time...

Voilà ce qui m'amène :

Pourquoi vivons nous ? Je veux dire : dans quel but ?

Au sein d'un monde, d'un univers, où tout même l'éternel est éphémère, quelle est notre utilité ? Tout ce que nous faisons, créons, construisons, est destiné à l'oubli. Tout doit naître, vivre et mourir.
Mais quel en est le but ?
Sommes nous les enfants de l'Inutile ? Des oeuvres d'art figuratives et fugitives ? Les jouets inconscients de puissances supérieures et invisibles ?
Tout ce que nous sommes, tout ce que nous représentons, tous les souvenirs que nous laissons, tout ce qui est aujourd'hui ne sera rien demain.
Pire, ça n'aura jamais existé. Rien ne portera la trace d'une obscure espèce pensante et destructrice dans, quoi ? dix mille ans ? L'intégralité de notre Histoire, de nos Actes, de nos Amours et de nos ancêtres, envolés comme une feuille au vent.
L'oubli total et absolu.
Face à lui, nous ne sommes rien. Des grains de sable parmi la tourmente.
Alors pourquoi régir notre vie comme nous le faisons ? Pourquoi opter pour le bien, pour le mal, pour la vie, quand on sait que face à l'Absolu, ça ne changera rien. Nada. Que dalle.
Pourquoi continuer à vivre une vie difficile, souvent ardue, à jamais incompréhensible car toujours infiniment trop complexe...
Dans quel but sommes nous là ?
Pourquoi vivre en optant pour le Bien ? La Liberté ? L'Amour ?
Pourquoi se relever encore et toujours ?
Et, que diable, pourquoi ne sommes nous rien face à l'Absolu ?!

Que d'épineuses questions dans un crâne si limité ... L'Absolu. 824765
I need your help, hurry ! L'Absolu. 12166
Revenir en haut Aller en bas
Rachel
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
Rachel

Féminin
Nombre de messages : 234
Age : 21
Localisation : Là où mes rêves me portent.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, Harry Potter, Le Livre du Voyage (Bernard Werber), La Quête d'Ewilan, Les Mondes D'Ewilan, Orgueil et Préjugés, Antigone et Médée (Corneille), La Horde du Contrevent, La Zone du Dehors.
Date d'inscription : 03/12/2011

L'Absolu. Empty
MessageSujet: Re: L'Absolu.   L'Absolu. Icon_minitimeSam 28 Jan 2012 - 22:27

Revan,
je ne pense pas que nous vivons pur que le monde se rappelle de nous. Peut-être que c'est le but de certains. Pas le mien. Dans cent ans, certes, je ne serais plus qu'un souvenir mais j'aurais vécu ma vie comme je l'entends. Alors je ne me demande pas: mais qui se souviendras de moi? mais je me dis plutôt que des vies, j'en aurais qu'une, et qu'il faut en profiter, la vivre pleinement.

Après, pourquoi l'amour, la paix, le bien et pas la guerre, la haine et le mal?
Tu ferais des horreurs, des crimes innomables et tu appaiserais ta conscience en te disant que personne ne s'en souviendras?Mais si, justement, toi tu t'en souviendras. Et c'est ça le pire. Au bout d'un moment, tu ne te supporterais plus, tu serais dévoré par la culpabilité. Sauf si tu es complètement insensible, que tu tue ou vole par plaisir.

Et pour ta dernière question, je dirais que l'absolu est comme le ciel, infini. Et nous, nous sommes les étoiles, si petites que seules, personne ne nous voit, nepense à nous. Mais regarde comme la voûte céleste, est belle quand nous brillons tous ensemble. Alors, c'est vrai, je ne suis rien face à l'absolu. Toi non plus. Mais ensemble, l'absolu, c'est nous. C'est tout ce qui compose cette Terre, qui forme l'absolu.


En fin, c'est mon point de vue, vous en faites ce que vous voulez.
En espérant vous avoir été utile!

Revenir en haut Aller en bas
Niamh Eïlaz
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
Niamh Eïlaz

Féminin
Nombre de messages : 2408
Age : 25
Localisation : Sur la Route.
Groupe : Marchombre.
Date d'inscription : 17/03/2007

L'Absolu. Empty
MessageSujet: Re: L'Absolu.   L'Absolu. Icon_minitimeDim 29 Jan 2012 - 12:18

Revan a écrit:
Pourquoi vivons nous ? Je veux dire : dans quel but ?

Au sein d'un monde, d'un univers, où tout même l'éternel est éphémère, quelle est notre utilité ? Mais quel en est le but ?
Dans quel but sommes nous là ?
Pourquoi vivre en optant pour le Bien ? La Liberté ? L'Amour ?
Pourquoi se relever encore et toujours ?
Et, que diable, pourquoi ne sommes nous rien face à l'Absolu ?!


Hum...

Je pense que ces questions, mille fois formulées par une bonne partie des êtres humains, n'auront jamais de réelles réponses. Pour nos esprits, cela peut peut-être au moins se borner à des notions d'Echelles, de Relativité, d'Humilité, et d'autres encore. Pour la question de l'utilité, tout est subjectif : tout dépend de ce que toi, tu entends par utile. Utile à long terme ? Mais long terme aussi est subjectif. A priori, nous nous accordons à dire qu'à l'échelle du temps de la galaxie ou même de la planète, nous sommes inutiles parce que nos vies sont trop courtes. Mais qui sait ? Qui sait si nos âmes toutes ensembles ne forment pas quelque chose de bien plus grand que ce que l'on peut imaginer...
Les buts de nos vies sont édictées, je pense, par un instinct enfoui en nous que nous ne pouvons déceler. Nous pouvons certes choisir des chemins, des voies, qui auront une importance, mais tout ce que nous faisons est toujours quidé par un instinct ou quelque chose que nous ne voyons pas. A l'échelle du rationnel, dans nos vies, nos buts nous les trouvons nous-même -ou pas-, au fur et à mesure que nous apprenons et grandissons, nous trouvons des raisons qui nous poussent à continuer à vivre. Mais à l'échelle de cet instinct impalpable, notre but ou notre utilité sur Terre nous échappe.

Honnêtement, je n'en sais rien de tout ça. Je pense que chacun se fait plus ou moins ses réponses, et qu'elles dépendent de chacun, et que s'il y a une Réponse, une Raison ou une Vérité suprême qui nous guide, nous ne pouvons que la trouver pour nous-même, par conséquent elles ne pourront jamais être universelles.

_________________
Loin derrière...
L'Absolu. 110508045415259323

A P.B., qui a su éclairer, et transmettre sa Lumière.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://marchombres.forumactif.fr
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
Revan

Masculin
Nombre de messages : 680
Age : 24
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

L'Absolu. Empty
MessageSujet: Re: L'Absolu.   L'Absolu. Icon_minitimeDim 29 Jan 2012 - 14:14

Nice to meet you, Rachel ! Niamh, c'est toujours un plaisir L'Absolu. 460171

Je suis d'accord avec toi Rachel, pour le but que toi même tu donnes à ta vie. Mon raisonnement est identique, et je ne crois pas à une vie après la mort, ou à la réincarnation (En fait je suis Jediiste, mais c'est une autre histoire L'Absolu. 311797 ). Ma vie, je n'en ai qu'une, et pas l'intention de la gâcher non plus.
Mais je n'entendais pas ici par but ce qui découle de nos choix, mais l'utilité de notre vie sur un plan plus grand et plus éloigné, le but de notre présence, de notre existence ici. Les voitures nous servent à nous déplacer, les livres à lire, les stylos à écrire... Et nous ?

Si je choisi le mal, serais-je forcément rongé par la culpabilité ? Oui, parce qu'on m'a élevé dans ce but, dans cette idée. Telle chose est mal, l'autre bien. Si tu fais le bien tu es content, si tu fais le mal tu culpabilise. Mais pourquoi ? Qu'en est il, du bien et du mal, face à l'absolu ? Que nous fassions le bien ou le mal, lorsque dans quelques milliers d'années ou demain les humains seront éteint, qui cela dérangera. Je veux dire : Quel en est l'utilité, dénuée des jugements moraux et des principes ? En fin de compte, ça ne change rien. Tu peux être le pire des tyrans ou le plus grand des bienfaiteurs, face à ce qui restera, le destin final sera le même.
Si l'on passe outre ce que je pourrais ressentir, je peux bien faire le mal comme le bien, détruire comme construire, tuer ou élever, nous mourrons tous et jusqu'au souvenir de ce que j'ai fait se perdra sous la pâle clarté des étoiles... Qui elles même mourront un jour. Sans plus personne pour les voir... Snif. L'Absolu. 651837

C'est une belle formulation, ta définition de l'Absolu. Mais es tu d'accord avec elle ? L'absolu serait donc la Terre, et c'est tout ? Quelle bien petite chose... Non, pour ma part je ne pense pas. C'est bien plus. La somme de Tout. Du passé, du présent, du futur. De tout ce qui a été, qui est, et qui sera jamais. L'univers, la galaxie, le Néant, l'Atome, le temps...

Niamh. Hey... Je suis d'accord, je pense que tout ce que nous pouvons trouver, c'est des interprétations subjectives et incomplètes, des suppositions.
Mais, dis moi, si nos vies était plus longues, serions nous utiles quand même ? Utile à quoi ? Et puis, le terme d'utile ne trouve t'il pas son sens uniquement dans la relativité ?
C'est vrai, tout est subjectif. Dans l'Être, il n'est rien d'objectif. En fait, l'objectivité n'existe même pas. Ce n'est qu'une notion d'absolu de plus.
Qu'appelles tu instinct enfoui ? Le destin, ou nos instinct d'animaux, primaires, ceux que la nature nous a légué ? Selon toi, nous sommes pareil à tout ce qui peuple cette Terre, nous suivons inconsciemment notre véritable utilité ?
Et cette vérité impalpable, pourquoi est ce qu'elle nous échappe ? Si tout est causalité, alors ça veut dire quelle nous échappe pour une raison. Quel est le risque pour nous de la connaître ? Si elle demeure cachée, c'est justement parce que le fait d'être découverte la détruirait ?
Et puis, qu'elle est l'utilité de l'humanité dans ce cas ? Je ne pense pas que nous puissions dire que nous apportons le Bien à ce monde. Notre but est il donc de le terminer ? Détruire Arda ? Nous en prenons, inconsciemment ou pas, la bonne voie.
Mais alors, si c'est le cas, pourquoi vouloir sciemment faire le bien ? Nous irions plus vite en étant honnête.
"En fin de compte, les hommes découvriront que tous leurs agissements ne serviront qu'à la contribution de ma gloire" Selon Illùvatar, dans le Silmarillion.
Serait-ce notre cas ? Faire le mal pour contribuer à la gloire d'une entité supérieure ? Comme une pièce de théâtre depuis longtemps écrite ? De simple jouets... Ou alors sommes nous les dieux ?

Navré pour les fautes je n'ai pas le temps de me relire L'Absolu. 454373

J'attendrais donc vos réactions... Ainsi que celles de tout ceux qui ne se sont pas encore manifestés. Vos avis sont les très bienvenus. Je pense que c'est un sujet auquel personne n'est indifférent, non ? L'Absolu. 153451

Revenir en haut Aller en bas
Elhea
Archer émérite
Archer émérite
Elhea

Féminin
Nombre de messages : 599
Age : 24
Localisation : Dans les branches d'un arbre près de l'Oeil d'Otolep.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Le pacte des Marchombres, La Horde du Contrevent
Date d'inscription : 14/01/2010

L'Absolu. Empty
MessageSujet: Re: L'Absolu.   L'Absolu. Icon_minitimeDim 29 Jan 2012 - 16:18

Quelle(s) question(s) ! Qui m'ont bien torturé l'esprit, à moi aussi je dois dire...

Mais à quoi je sers ? Que je sois là où non, qui ça intéresse ? Pour moi, la question derrière était Pourquoi je vis ? A quoi je sers ?
Sartre a donné une réponse, qui ne répond à rien : le sens de la vie n'est pas donné, il est à construire. C'est donc à toi, à moi, à nous tous de construire notre propre but, notre propre "utilité".
(et en effet, "utile" est toujours une qualité relative, on ne peut être utile que relativement à quelqu'un ou quelque chose, on ne peut pas être utile dans l'absolu)

J'aime beaucoup la réponse de Rachel :
Rachel a écrit:
Et pour ta dernière question, je dirais que l'absolu est comme le ciel, infini. Et nous, nous sommes les étoiles, si petites que seules, personne ne nous voit, nepense à nous. Mais regarde comme la voûte céleste, est belle quand nous brillons tous ensemble. Alors, c'est vrai, je ne suis rien face à l'absolu. Toi non plus. Mais ensemble, l'absolu, c'est nous. C'est tout ce qui compose cette Terre, qui forme l'absolu.
L'Absolu. 971174

Ce que j'ai déduit de mes longues réflexions, c'est que notre vie n'a de sens que par rapport aux autres êtres vivants. Imagine, si tu étais seul sur une terre morte. Est-ce que tu pourrais faire du bien ? du mal ? de l'utile ou de l'inutile ? Non. Tout cela n'est relatif qu'à des conceptions données par la société, et surtout relatif à d'autres êtres. Si tu vis seul, qui te dira que tu fais du mal à une pierre ? Même à toi-même ! Il est impossible de se faire du mal à soi-même : même un masochiste se fait du mal parce que ça lui fait du bien...
Donc notre vie n'a de sens que parce que nous vivons avec d'autres. Même pour un ermite : il ne serait pas un ermite s'il n'avait pas d'êtres humains à fuir ! Voilà un début de réponse.
Alors peut-être qu'on a un grand truc à construire ensemble, l'Humanité. Quoi précisément, allez savoir... Mais en tous cas on peut oeuvrer pour notre vision du bien. Peut-être que le but c'est de toujours devenir meilleurs ?

(fin un peu cafouilleuse, désolée.)

EDIT : cette fin de post est encore plus cafouilleuse que je ne croyais. J'avais plus de batterie alors j'ai pas trop réfléchi... Je reposterai peut-être plus tard si ça devient clair dans ma tête.


Dernière édition par Elhea le Lun 30 Jan 2012 - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel
Miaou Til' Plume

Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 24
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

L'Absolu. Empty
MessageSujet: Re: L'Absolu.   L'Absolu. Icon_minitimeDim 29 Jan 2012 - 19:45

Wouhou ! LA question est posée^^ ! C'est parti \o/.

Bon, je vais me la jouer grand sage alors que ça me perturbe aussi (sinon je ne serais pas en train d'essayer de répondre) : Est-ce que ce n'est pas un manque d'Humilité que de se poser ces questions ?
C'est vrai, quoi. On n'a qu'à vivre nos petites vies d'êtres humains. Pourquoi voudrait-on servir à quelque chose pour l'Univers ? Pourquoi cette volonté de ne pas disparaître complètement ?
Un artiste, il a envie que ses œuvres restent. Et il n'est pas le seul à chercher la prospérité, on veut laisser une trace. Pourquoi ?

Quant à tes questions, Revan...
Vivre pour ses proches et pour ses passions, tâcher de réaliser ses Rêves quand on en a, c'est déjà pas mal. Bon, je sais que ma réponse est un peu banale, mais c'est vrai après tout x).
Et puis... pourquoi faire le "bien", alors là... par respect pour les autres et/ou pour un éventuel Créateur ? Pour justement s'accrocher à des valeurs et avoir l'impression que notre vie n'est pas totalement vaine : pour donner nous-même un sens à notre vie ?

Elhea ---> Pourquoi vouloir devenir meilleurs, aussi ? ça va dans le même sens que de se demander pourquoi chercher à faire le "bien".

Bon, tout ça est plutôt embrouillé et c'est surtout des questions, mais je crois que je répondrais simplement que le but, c'est justement pour chacun de trouver un sens. Voire en devenant philosophe, cas où le sens de ta vie est d'en chercher un (entre autres^^) =P.


Je m'arrête là, je manque un peu de temps parce que mon frère va arriver d'une minute à l'autre x), mais en tout cas j'attends d'autres réponses avec impatience !


PS : Allez (ré)écouter Queen - The Show must go on... ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Contenu sponsorisé




L'Absolu. Empty
MessageSujet: Re: L'Absolu.   L'Absolu. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Absolu.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Absolu.
» DÉMONICA (Tome 5) PECHE ABSOLU de Larissa Ione
» Henri Cartier-Bresson, l'oeil absolu
» [Fanzine] Zero Absolu
» Education et Liberté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: La Vie et ses Concepts :: La vie, un chemin-
Sauter vers: