La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Timidité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eclipse
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie


Féminin
Nombre de messages : 163
Age : 21
Localisation : Dans mon hamac
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Pierre Bottero, Le combat d'hiver de Jean-Claude Mourlevat. Et d'autres, beaucoup d'autres
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Timidité   Mar 5 Juin 2012 - 21:22

J'ai regardé mais je crois qu'aucun sujet n'existe là-dessus alors je le lance (si je devais lancer un sujet sur chaque point qui me tracasse j'ai pas fini je sens! Mais je suis d'humeur ce soir. Bref)

Alors, j'aimerais vous parler de timidité. Êtes-vous timides? Comment se manifeste votre timidité? Comment faites-vous pour essayer de la surmonter? Parce que je suis timide. Et que j'en ai un peu marre. Et que (mode racontage de life on), ça fait quelques temps que j'aimerais aller voir un psy (pour ça mais pour plein d'autres choses), et que j'oublie. Alors en attendant, je me suis dit qu'ici, c'était encore le meilleur endroit pour en parler. Un endroit où j'étais lue et comprise plus que n'importe où (et surtout avec n'importe qui) IRL (et sur les autres forums que je connais aussi remarque, quoi que).

Mode racontage de life off

Voilà. C'est pas bien long mais je sais pas quoi dire d'autre. Juste ça.

Parlez moi de (votre?) timidité.
Revenir en haut Aller en bas
http://eclipse.eklablog.com/
Lune Bleue
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 6
Age : 19
Localisation : Ici et là-bas, sur terre et dans les étoiles, partout et nulle part....
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Je ne sais pas... il y a tant de livres que je ne saurais choisir mon préféré! Mais je vais quand-même noter que Pierre Bottero est mon auteur favori =D
Date d'inscription : 07/07/2012

MessageSujet: Re: Timidité   Sam 28 Juil 2012 - 1:43

Bonjour Eclipse, moi je suis aussi un peu (trop) timide....
mais je n'ai franchement aucune idee de comment arreter de l'etre... meme si je n'en ai plus envie... depuis que j'etais toute petite j'etais plutot introvertie, et je prefere etre seule la plupart du temps bien que j'aime etre avec mes meilleures amies.... bref, j'essaye tous les jours d'ameliorer, mais ce n'est pas aussi facile car je me sens legerement mal a l'aise lorsque je suis avec trop de personnes...
je ne trouve plus rien a dire, mais je crios que mon message est de bonne taille
Revenir en haut Aller en bas
Afeyaf
Jeune Thül
Jeune Thül


Masculin
Nombre de messages : 208
Age : 20
Localisation : Ici et ailleurs, nul part et partout à la fois. Je suis dans mon imagination, dans mes rêves.
Groupe : Thül
Livre préféré : La Quête d'Ewilan et le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 01/06/2012

MessageSujet: Re: Timidité   Sam 28 Juil 2012 - 3:12

Ça m'a fait un peu sourire de voir ce topic =p.

Je pense que chacun est timide à un certain degrés. Il y a les gros timides qui ont du mal à s'ouvrir aux autres et des petits timides qui ont du mal à parler de certaine chose.

Personnellement, je fais partie des petits timides. Les gens qui me connaissent diront surement le contraire mais je leur répondrait qu'ils ne me connaissent pas suffisamment. Il y a certaine chose que je ne peut pas faire ou dire plus précisément. J'ai beau me vanter de pouvoir discuter de tout et n'importe quoi, des sujets les plus commun aux plus extravertis, il y a un seul sujet dont je ne peut absolument pas parler. Je ne dirais pas lequel, non pas que je ne veux pas, c'est surtout parce que je ne peut tout simplement pas.

Je crois que j'ai un peu fait le tour de ce que j'avais à l'esprit =p. J'espère avoir répondu à tes attentes Eclipse =p.
Revenir en haut Aller en bas
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi


Masculin
Nombre de messages : 648
Age : 21
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Timidité   Sam 28 Juil 2012 - 10:17

Ah la timidité ! Elle nous pourrit bien la vie parfois Je suis quelqu'un qui a été très très timide, alors je comprends vraiment que ça puisse être gênant et que l'on souhaite s'en débarrasser.

Après la timidité peut avoir différentes causes. Et pour résoudre un problème, le mieux n'est il pas d'abord de savoir pourquoi ce problème existe ? Alors voilà, Eclipse : Pourquoi es tu timide ?

Ensuite si tu en a vraiment marre de ta timidité, que fais tu pour la travailler ? Pour l'enlever ?

Je sais que ma propre timidité vient en général de mon manque de confiance en moi-même. On peut jouer les forts en gueule en apparence mais être très timide au fond. On peut aussi ne pas être timide du tout mais avoir une nature réservée, ce que l'on confond souvent avec la timidité. Il y a ceux qui ne veulent pas s'ouvrir trop, ce qui est de la réserve, et ceux qui ne le peuvent pas, les timides. Pour la surmonter, j'ai travaillé de pair ma confiance en moi et ma timidité. En prenant mon courage à deux mains et en faisant ce qui me bloquait jusqu'ici. En me forçant, en faisant un effort. Sur le long terme, petit pas par petit pas, je gravissais une marche à la fois. Et au final, plus je combattais ma timidité, plus ma confiance en moi venait, et plus elle venait plus ma timidité était aisée à combattre. Le tout est une question d'équilibre et de patience. Ne pas viser trop et tout vouloir tout de suite ! Travailler sur soi prend toujours du temps. Un temps incompressible. Il faut laisser les choses suivre leur cour, en leur donnant un coup de pouce pour la direction que l'on souhaite leur donner une fois qu'on les a lancé.

Après il me reste quand même une réserve importante ^^ Je suis toujours plus ou moins réservé, hormis pour mes Amis et lorsque j'ai des discutions sérieuses avec eux, mes parents. Ce n'est pas de la timidité, c'est un choix et une nature plus ou moins disposée à ça.

Un des problèmes de la timidité, c'est qu'elle nous pousse parfois à nous laisser faire. Si on cherche à nous marcher sur les pieds ou a nous écarter sciemment pour telle ou telle raison, enfin bref si on se retrouve confronté à une situation difficile avec une autre personne. La timidité, pour moi associée avec l'absence de confiance, m'a souvent empêché de dire stop et de me faire respecter, ou de pouvoir riposter et me défendre correctement pour ne pas me laisser abuser ou manipuler. Donc pour moi il était important de travailler ça et de me sortir de là. Mais ça a pris du temps, et ce n'est jamais définitivement acquis
Revenir en haut Aller en bas
scheakspire
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie


Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 22
Localisation : ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Timidité   Sam 28 Juil 2012 - 15:05

Salut !

J'ai été très timide étant petit ! Je pense que la timidité est quelque-chose de très mauvais pour l'homme. Elle l'étouffe, l'empêche de s'exprimer, de s'affirmer, et surtout de grandir. Comme l'a dit Revan, la timidité vient principalement du manque de confiance en sois-même et en ses capacités, et je pense d'une certaine peur du jugement d’autrui.

Personnellement je n'ai pas combattu ma timidité par un processus conscient. Je pense que c'est la pratique des arts martiaux qui m'a permis de la perdre, au fil des années de pratique, et sans que je m'en rende vraiment compte. Cela dit pour vaincre la timidité, m'est avis qu'il faut apprendre à se connaître sois-même, connaître ses capacités et ses limites. Surtout il faut s'affranchir de la peur du regard des autres pour pouvoir s'affirmer en tant qu'individu autonome. Notez bien que quand je dis "s'affirmer" je n'incite pas à une domination de quelque sorte que ce soit ( intellectuelle, morale, ou physique ), mais à l’acquisition de certitudes et de valeurs qui nous permettent ensuite de gérer nos rapports avec les autres individus. Quand on sais ce qui est juste, ce qui est vrai, alors on sait qu'on agit avec Raison, et cette certitude balaye la peur d'être jugé puisque le jugement s'est déjà opéré dans notre esprit lorsqu'on à décidé si telle ou telle action était bonne ou juste...
Si tu veux combattre ta timidité je te conseille de faire comme Revan à dit, à savoir la dominer pas à pas, par de petites actions quotidiennes. J'ajouterai que lorsque tu est en groupe, ou même avec une seule personne, ne pense pas à ce qu'ils peuvent penser de toi, mais donne ton avis, ou fait ce que tu veux, si tu sais que tu en à envie et que ce que tu fais ou dis est justifié. Désolé c'est un peu confus, mais il est très difficile d'exprimer un ressenti grâce aux mots

A propos de la différence entre réserve et timidité, Revan à déjà tout dit.

J'ajouterai que vaincre la Timidité c'est aussi s'ouvrir. Et s'ouvrir, c'est savoir qui on est, ce que l'on doit faire, et pourquoi, tout en accueillant les avis extérieurs avec assez d'amour pour ramener les ignorants sur le droit chemin sans violence ni méchanceté, et assez de sagesse pour les y rejoindre lorsqu'on s'est sois-même égaré.

Revenir en haut Aller en bas
Tarja
Voltigeur des courants
Voltigeur des courants


Féminin
Nombre de messages : 359
Age : 19
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : L'envol, Zouck, Le seigneur des anneaux, Alain Damasio, Les Eveilleurs, Vango, tous les livres de Pierre Bottero
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: Timidité   Sam 28 Juil 2012 - 18:23

Je suis moi aussi une éternelle timide depuis toute petite et c'est assez gênant pas moment (je pense notamment au oraux où je perds tout mes moyens). Je déteste être le centre de l'attention, avoir cette sensation que tout le monde t'écoute, te regarde et te juge c'est très désagréable.

Je n'ai pas trouvé de remède miracle même si ça c'est un peu amélioré depuis que je suis rentrée au lycée, les autres ont un comportement moins infantile et, à part quelques boulets, ils ne se moquent pas de toi. Mais même en sachant que personne ne vas se moquer de moi, même si je sais que ma réponse est la bonne ou que mon opinion est recevable je n'ose pas l'exprimer. Alors même si la timidité est souvent due au manque de confiance en soi, est-ce seulement ça?

Pour surmonter ma timidité on me répète depuis des années que je dois m'exprimer un peu au début puis de plus en plus...oui...bon...mais quand on y arrive pas?
Pourtant, et je suppose que tout les timides ont déjà ressenti ça, quand on ose enfin s'exprimer ne serai-ce qu'un petit peu, on ressent une grande fierté et on se rend compte que finalement c'est agréable de dire ce que l'on pense pourtant on n'ose pas réitérer. Peut-être que c'est quelque chose qui est dans notre nature et contre laquelle on ne peut rien, il faut juste faire avec et tenter de s'améliorer un peu même si ce sera toujours difficile (enfin perso je me voit mal être un jour comme toute ces personnes qui s'exprime tout le temps et sur tout sans aucune gêne).

Bon, je n'aide pas beaucoup voir pas du tout désolée
Revenir en haut Aller en bas
Eclipse
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie


Féminin
Nombre de messages : 163
Age : 21
Localisation : Dans mon hamac
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Pierre Bottero, Le combat d'hiver de Jean-Claude Mourlevat. Et d'autres, beaucoup d'autres
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Timidité   Sam 28 Juil 2012 - 23:22

Oo Waouh, toutes ces réponses en un jour! Et j'avais complètement oublié ce topic! xD (Normal puisque personne n'y avait répondu jusqu'à maintenant u___u)

Remerciement particuliers à Revan pour ses conseils! ;) Mais les autres aussi hein! ^^'

Revan a écrit:
Après la timidité peut avoir différentes causes. Et pour résoudre un problème, le mieux n'est il pas d'abord de savoir pourquoi ce problème existe ? Alors voilà, Eclipse : Pourquoi es tu timide ?

Ensuite si tu en a vraiment marre de ta timidité, que fais tu pour la travailler ? Pour l'enlever ?

Pourquoi je suis timide? Mais qu'est-ce que j'en sais moi? *sors* Je plaisante, j'ai un petit avis sur la question tout de même! C'est un mélange bizarre de peur du regard des autres et de manque de confiance en moi, mais aussi de problèmes de relations je crois >< J'ai par exemple remarqué que certains aspects de ma timidité se sont beaucoup améliorés en même temps que mes rapports en général avec les gens, d'où mon impression que c'est lié, mais cet aspect de timidité perdure parfois >< Par exemple, quand je dois m'adresser à quelqu'un pour lui demander un renseignement, genre demander à un vendeur à la fnac s'ils n'ont pas tel livre (ça, ça m'est arrivé récemment), eh bien je n'ose pas l'approcher pour lui poser la question! Oo Et là, par contre, je sais pas du tout pourquoi. Je n'ai pas peur d'être jugée à ce moment là, jamais, mais je sais pas, j'ai horreur de ça... Et si je dois commander une pizza, que se soit par téléphone ou avec la personne en face de moi, c'est pareil en général.

Sinon, il y a la timidité due au regard des autres. J'essaie de faire la part des choses, de définir dans quelles situations, selon moi, je peux me contreficher du regard des autres, et dans ce domaine j'ai fais des progrès en osant dire certaines choses qui choquent en général (enfin les rares nanas à qui j'en ai parlé étaient surprises en tout cas), mais parfois, je n'ose pas faire telle chose à cause du regard des autres, mais dans ces cas là, de plus en plus souvent (et heureusement, c'est bon signe, ça veut dire que ça va mieux), c'est pour éviter les remarques désagréables.

Et il y a aussi le manque de confiance en moi qui est à l'origine de ma timidité parfois. La peur d'être ridicule aussi. Ca n'a pas vraiment de rapport avec la timidité mais, pas exemple, lors d'un randori (combat libre) en karaté il y a un an ou deux, j'avais vraiment l'impression de porter mes coups n'importe comment, d'être ridicule, et cela me gênait beaucoup jusqu'à me faire redouter de prendre le devant de la scène (et d'ailleurs au théâtre, je recherche rarement les rôles principaux, au contraire, je cherche la discrétion, même si mes parents me poussent à me mettre plus en avant).

Et... Voilà, je crois que j'ai tout dis ^^' Peut-être pas exprimé correctement, m'enfin bon... Par contre, j'avoue ne pas trop me forcer pour améliorer les choses pour l'instant Il y a encore plein de moments où je me sens gênée, incommodée, et maintenant que j'y pense, c'est parfois pour ça que j'ai peur d'aller vers les gens IRL, parce que je déteste cette sensation de gêne due au fait que je pense m'être ridiculisée (quand on se paye ma tête aussi j'aime pas, mais moins, et c'est différent). Comme quoi, suivre cette façon d'exposer les choses m'a donné une idée pour y voir plus claire... ^^

Bref, je sais pas trop à quoi a servi ce racontage de life mais je crois que j'ai mis quelques choses au point dans ma tête, et que je vais essayer d'arranger ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://eclipse.eklablog.com/
Nerual
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte


Féminin
Nombre de messages : 594
Age : 22
Localisation : En moi
Groupe : Petite
Livre préféré : Pierre Bottero, Fred Vargas, Alain Damasio, Ray Bradbury, Jasper Fforde... (Pis aussi Anthony Horowitz, Robert Muchamore, Scott Westerfield, Louise Rennison...)
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: Timidité   Dim 29 Juil 2012 - 11:42

Argh, comment j'ai pu oublier ce topic !
Je l'avais vu et j'étais déterminée à y répondre xD

Hum... Bref.

Mais euh, du coup, mon cas se rapproche énormément de celui de Revan xD Et d'Eclipse en fin de compte

Moi aussi quand j'étais petite j'étais ultra timide. (À tel point qu'en petite section de maternelle, je mouftais pas un mot et j'étais toute seule dans mon coin avec mon doudou ) Bon après ça s'est amélioré rassurez-vous.

Donc pour ce qui est des causes de ma timidité, je dirais que c'est surtout le regard des autres qui me bloquait. Peut-être aussi un manque de confiance en moi, même si je ne l'admettrais jamais

Dans les conséquences, c'est un peu (beaucoup) comme pour Eclipse. J'avais peur de parler aux gens que je ne connaissais pas même pour rien du tout. Demander un service c'était hors de question. Ça c'est encore jusqu'à très récemment. D'ailleurs encore maintenant, si je peux l'éviter, je le fais pas. Je repousse de plus en plus l'échéance jusqu'à ce que je ne vois pas d'autres alternatives et que je n'ai plus trop de temps à perdre. Alors j'y vais. Et ça se passe très bien ! Le plus dur c'est de se lancer. Parce qu'une fois le regard de l'autre accroché et la conversation engagée, tout coule tout seul !
Je crois par contre que le téléphone et moi ça fait quand même deux. Je me suis améliorée lors des directs, à l'oral ça passe encore, en classe je participe tout le temps, même trop xD (alors qu'avant il fallait me forcer ^^") Mais je supporte pas d'appeler les gens au téléphone. Je sais pas pourquoi. Un jour, je sais que j'y arriverai parce que comme pour le reste je me dis que c'est complètement stupide.
Tout ces blocages que j'ai, je les trouve, personnellement, très bêtes. Du coup ça m'énerve de les avoir. Et du coup je me lance, je me jète à l'eau. C'est ce qu'il faut faire. Tout le temps. Se jeter à l'eau, parce qu'après tout est tellement simple, ça coule tout seul. Et plus on le fait, moins on le redoute. Quand on doit faire quelque chose mais qu'on ose pas ou qu'on a peur, en bref qu'on le fait, on se pose trop de questions. Là, à ce moment là, tu te dit Stop. Arrêtes de penser. Tu t'en fiche de se qui va arriver, ça arrivera de toute façon. Fais-le. Prend le téléphone et ton courage à deux mains et appelle. Faut tout faire dans la foulée et éviter de se poser des questions. Ne pense à rien. Juste, agis. Pareil pour demander un service à l'oral, au vendeur de la fnac ou à la pizzeria. Faut se lancer de plus en plus, tout le temps le plus possible. C'est un travail sur soi assez conséquent mais une fois que t'y arrive sans trop te poser de questions, et quand tu regardes le chemin parcouru t'es super fière de toi.


Dans la timidité la part que les autres ont sur nous est super importante. Les relations que l'on a, la confiance qu'on leur accorde. Quand je suis avec mes amies, j'ose tout et n'importe quoi. C'st comme si je n'étais plus timide du tout. Je ne me fais plus marcher sur les pieds. (Faut dire aussi que j'ai un tempérament de feu, quand je suis pas d'accord, je le dis x)) Suffit qu'il y ait quelques personnes avec moi avec qui je me sente à l'aise totalement pour me lâcher. Dans ma classe cette année, j'étais presque devenu un moteur, et je m'entendais bien avec tout le monde (excepté 2 ou 3 filles qui ne m'aimaient pas, pour je ne sais quelle obscure raison, vu que je leur avait jamais parler de ma vie avant Oo) Mais ça ne m'a pads empêcher d'engager de gros débats et de me défendre. Parce qu'à mes côtés, j'avais mes amis. Je n'étais pas seule. Je ne sais pas trop si ça y est pour quelque chose étant donné qu'ils sont entièrement pacifiques et n'interviennent absolument pas. Ce n'était peut-être même pas conscient. N'empêche que quand je sais qu'à côté de moi se trouve des gens qui, quoique je fasse, me soutiendront ou du moins m'accepteront je me sens capable de tout.
Je crois que j'ai peur du rejet. Alors si je sais que je ne le serais pas par quelques personnes, ça suffit à me donner des ailes. Mais des fois, même mes amies me regardent d'un air de dire mais t'es complètement folle, qu'est-ce qui te prend ? j'assume. Bah quoi ? Ça vous dérange, ça vous parait bizarre, j'm'en fout c'est moi. Et l'incident passe. On ne peut pas se moquer de quelqu'un qui s'assume. Je crois que j'ai toujours assumé ce que je faisais. Avant parce que ça craignait rien si je le faisais, maintenant parce que c'est moi et que je ne peux pas ne pas assumer ce que je fais. C'est moi et je suis comme ça. Même si c'est bizarre et que ça m'étonne moi-même (croyez moi ça m'arrive x)) je l'assume entièrement.
Ça peut servir comme défense autant que comme attaque.

Moi j'ai réussi à travailler ma timidité grâce à mes amies ou à une en particulier (qui étrangement est devenue mon "ennemie" entre temps O_o). Tous mes autres amis aussi surement mais c'est plus diffus.
Et surtout à force de me lancer. Je me donne des objectifs, je sais qu'il y a des choses que je ne peux pas éviter, qu'il faudra bien que j'y arrive un jour alors je le fais. Je retiens ma respiration (faut pas se moquer, c'est super pratique et ça marche) et je fonce, sans me poser de questions. Et tout se déroule parfaitement bien et ça me donne du courage pour la suite.
Mais c'est un travail constant qu'il faut jamais laisser tomber. Mais il porte bien ses fruits.

Je crois que si j'ai aussi réussi à m'en sortir, c'est peut-être grâce à mon tempérament. Ce refus de me faire marcher sur les pieds. J'ai horreur de ça. Avant je me contenais mais c'est ça qui fait mal. Quand on agit ou qu'on parle dès le début, ça évite l'accumulation et la frustration mais ça m'évite surtout d'exploser au bout d'un moment et là c'était pas beau à voir xD
Mais aussi et surtout grâce à mon expérience, à ce que j'ai vécu et qui n'était pas facile à vivre. C'est parce que j'ai souffert que j'ai finalement réussi à m'élever. Je vous le souhaite pas, mais pour moi ça a marché, je ne sais trop comment.


Bon, j'ai encore raconté ma vie et écrit un roman, mais j'espère quand même avoir apporter quelque chose ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Eurotophobie
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 20
Localisation : Quelque part, encore dans le brouillard
Groupe : Petit
Livre préféré : La Mécanique du Coeur de Mathias Malzieu ; Tous les Bottero ; Une Voix dans la Nuit d'Armistead Maupin ; Hygiène de l'Assassin d'Amélie Nothomb ; Et plein d'autres.
Date d'inscription : 27/08/2012

MessageSujet: Eurotophobie   Mar 28 Aoû 2012 - 11:56

Quand j'ai vu ce sujet je me suis dit : Il FAUT que j'y réponde. Déjà je pense que mon pseudo en dit long mais je suis très timide aussi.
Par contre, je n'ose pas en parler à qui que ce soit (Car en fait, je n'ose rien) donc je n'ai pas réellement trouvé de moyen pour combattre cette timidité excessive...
Mais je fais des suppositions. J'ai commencé à écrire un journal dans lequel j'écris tout et n'importe quoi, des petits textes fictifs, des choses qui me sont arrivées, des conversations importantes. Et écrire comme cela, je te promet que ça libère vraiment.
Si tu oses plus de choses, je te conseillerai le théâtre qui permet d’extérioriser ses sentiments et de s'ouvrir aux autres, à la communication.



Merci d'avoir lu la signature d'Eurotophobie.

Revenir en haut Aller en bas
Eclipse
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie


Féminin
Nombre de messages : 163
Age : 21
Localisation : Dans mon hamac
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Pierre Bottero, Le combat d'hiver de Jean-Claude Mourlevat. Et d'autres, beaucoup d'autres
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Timidité   Mar 28 Aoû 2012 - 12:37

Eurotophobie a écrit:
Quand j'ai vu ce sujet je me suis dit : Il FAUT que j'y réponde. Déjà je pense que mon pseudo en dit long mais je suis très timide aussi.
Par contre, je n'ose pas en parler à qui que ce soit (Car en fait, je n'ose rien) donc je n'ai pas réellement trouvé de moyen pour combattre cette timidité excessive...
Mais je fais des suppositions. J'ai commencé à écrire un journal dans lequel j'écris tout et n'importe quoi, des petits textes fictifs, des choses qui me sont arrivées, des conversations importantes. Et écrire comme cela, je te promet que ça libère vraiment.
Si tu oses plus de choses, je te conseillerai le théâtre qui permet d’extérioriser ses sentiments et de s'ouvrir aux autres, à la communication.

J'ai déjà fait le coup du journal intime (que je n'arrive pas à tenir régulièrement très longtemps xD), et le théâtre, j'en ai déjà fait plusieurs années et je pense que je vais arrêter cette année, je me sentais carrément exclue par rapport aux autres et quand à la fin d'une représentation notre "prof" nous a dit "Vous êtes un groupe génial, très soudé", je me suis vraiment sentie mal u___u Alors si c'est pour que ça soit pareil l'année prochaine (même si y'aura pas les mêmes personnes, enfin pas toutes), non merci! Pis au théâtre j'ose pas demander un gros rôle, me mettre au devant de la scène... u__u (faut dire aussi on faisait un théâtre particulier, mais... Même u___u A être trop timide je peux me mettre à chialer en public, même si je sais pas si c'est lié à ma timidité, et pleurer devant tous le monde, je déteste ça ><)

Hum, bref.

Nerual : moi aussi j'ai du mal avec le téléphone! ^^ Et ton idée de se jeter à l'eau sans réfléchir est TRES BONNE, le soucis c'est que j'ai pas toujours le réflexe de me jeter à l'eau avant que mes réflexions me retiennent >< Et dernièrement, j'ai pas trop eu le temps d'exercer ma timidité, mais avec la rentrée... u__u Merci pour ton roman Nerual, ne t'inquiète pas, en ce qui me concerne, tu m'as apporté quelque chose ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://eclipse.eklablog.com/
Eurotophobie
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 20
Localisation : Quelque part, encore dans le brouillard
Groupe : Petit
Livre préféré : La Mécanique du Coeur de Mathias Malzieu ; Tous les Bottero ; Une Voix dans la Nuit d'Armistead Maupin ; Hygiène de l'Assassin d'Amélie Nothomb ; Et plein d'autres.
Date d'inscription : 27/08/2012

MessageSujet: Re: Timidité   Mar 28 Aoû 2012 - 12:42

Eclipse a écrit:
Eurotophobie a écrit:
Quand j'ai vu ce sujet je me suis dit : Il FAUT que j'y réponde. Déjà je pense que mon pseudo en dit long mais je suis très timide aussi.
Par contre, je n'ose pas en parler à qui que ce soit (Car en fait, je n'ose rien) donc je n'ai pas réellement trouvé de moyen pour combattre cette timidité excessive...
Mais je fais des suppositions. J'ai commencé à écrire un journal dans lequel j'écris tout et n'importe quoi, des petits textes fictifs, des choses qui me sont arrivées, des conversations importantes. Et écrire comme cela, je te promet que ça libère vraiment.
Si tu oses plus de choses, je te conseillerai le théâtre qui permet d’extérioriser ses sentiments et de s'ouvrir aux autres, à la communication.

J'ai déjà fait le coup du journal intime (que je n'arrive pas à tenir régulièrement très longtemps xD), et le théâtre, j'en ai déjà fait plusieurs années et je pense que je vais arrêter cette année, je me sentais carrément exclue par rapport aux autres et quand à la fin d'une représentation notre "prof" nous a dit "Vous êtes un groupe génial, très soudé", je me suis vraiment sentie mal u___u Alors si c'est pour que ça soit pareil l'année prochaine (même si y'aura pas les mêmes personnes, enfin pas toutes), non merci! Pis au théâtre j'ose pas demander un gros rôle, me mettre au devant de la scène... u__u (faut dire aussi on faisait un théâtre particulier, mais... Même u___u A être trop timide je peux me mettre à chialer en public, même si je sais pas si c'est lié à ma timidité, et pleurer devant tous le monde, je déteste ça ><)

Je te comprends, je suis tout pareil, j'ai aussi du mal à m'intégrer dans un groupe. Parle-en, c'est comme ça que tu trouveras des solutions, j'en suis sûre.
Courage.
Revenir en haut Aller en bas
Soyael
Fils du Vent
Fils du Vent


Masculin
Nombre de messages : 610
Age : 20
Localisation : Là où on ne m'attends pas, là où je serais accepté et où je continuerais mon apprentissage.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : J'ai encore tant à découvrir que je ne sais pas. Mais là comme ça le pacte des marchombres. Et d'autres.
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Timidité   Mar 28 Aoû 2012 - 23:56

Mes chers ... Gens! A mon tour.

Je dois dire que j'avais eu envie de répondre ici, puis j'ai oublié.


La timidité. Au fond, c'est quoi? Une émotion qui fait qu'on a peur des autres? Une peur des réactions, des conséquences? La peur de se montrer?
Dans tous les cas, c'est de la peur. Et une peur, ça se surmonte. C'est même un des objectifs principaux d'une peur, selon moi. (Après montrer nos faiblesse. BREF.)

Comment la surmonter. Bonne question, chacun sa façon (RIME!). Certains font vouloir faire du théatre ou quoi que ce soit qui permet de s'afficher devant un public, là c'est prendre la peur comme un bourrin, en la pliant jusqu'à ce qu'elle casse. Pour d'autres, la timidité va s'effacer avec le temps, tout simplement, avec la vie. Quelque chose que j'aime bien et qui mélange un peu les deux, c'est que tu commences par te montrer à tes amis, les proches par exemple. Si tu joues d'un instrument, tu joues devant eux. Si... J'en sais rien moi, fin vous avez compris l'idée. Puis petit à petit, on va aller vers les autres. Naturellement.
L'idée du journal, c'est pas pour la timidité... C'est plutôt quand on a quelque chose qui pèse. Parce que bon, on va pas arranger sa timidité en parlant à un journal, ou en écrivant sa vie.

A retenir: la timidité est une peur qui fait que l'on se cache des autres. Mais quand on est timide, comment on peut être naturel avec les gens? Ca rejoint la question de l'Ouverture, d'ailleurs. Bien sûr, il y aura toujours des personnes qui parleront moins, qui feront moins tout ce qui leur passe par la tête, qui se livreront moins, c'est l'acquis. Mais bon.



Détimidifiez-vous, c'est franchement plus drôle quand on parle naturellement avec tout le monde, par exemple. Ou être totalement soi dans n'importe quelle situation. Vraiment. On va pas se cacher toute notre vie, si?
Revenir en haut Aller en bas
Eurotophobie
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 20
Localisation : Quelque part, encore dans le brouillard
Groupe : Petit
Livre préféré : La Mécanique du Coeur de Mathias Malzieu ; Tous les Bottero ; Une Voix dans la Nuit d'Armistead Maupin ; Hygiène de l'Assassin d'Amélie Nothomb ; Et plein d'autres.
Date d'inscription : 27/08/2012

MessageSujet: Re: Timidité   Mer 29 Aoû 2012 - 13:36

Soyael, je suis d'accord avec toi, la timidité, il faut l'effacer car évidemment que ça doit être génial de pouvoir parler avec tout le monde sans craintes mais c'est parfois difficile d'y remédier (à la timidité).
Depuis que je suis toute petite je suis timide, j'ai peur du regard des autres etc. C'est vrai qu'avec le temps, surtout avec ma rentrée au lycée et les nouveaux amis que j'ai pu rencontrer, ça va beaucoup mieux mais il reste parfois pas mal de gêne. Par exemple, je préfère écouter que parler, je préfère ne pas me confier, ne pas dire ce que je ressens, ce qui me plait, ce qui me plait moins, ce que je voudrais, etc. Et pour l'instant, je n'ai pas vraiment trouvé de solution à part... Se mettre en confiance avec la/les personne(s) avec qui on va parler etc. Mais cela prend du temps, c'est jamais facile.

C'est vrai qu'écrire dans un journal c'est plutôt pour quelque chose qui nous pèse mais... Ne jamais pouvoir parler naturellement ou dire ce que je veux par peur d'être jugée, mon manque de confiance en moi, ça me pèse.

Sinon, je suis tout à fait d'accord avec toi, il faut qu'on trouve le moyen de se "libérer"








Merci d'avoir lu la signature d'Eurotophobie.
Revenir en haut Aller en bas
Chechilia
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre


Féminin
Nombre de messages : 294
Age : 18
Localisation : Quelque part dans la nuit, là où le vent souffle.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Pierre Bottero, Alain Damasio, Andrée Chedid, Timothée de Fombelle, Erik L'Homme, Patrick Rothfuss, Antoine de Saint-Exupéry, Christian Bobin.
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: Timidité   Mer 29 Aoû 2012 - 14:00

Je voulais juste réagir à ça :

Citation :
Par exemple, je préfère écouter que parler, je préfère ne pas me confier, ne pas dire ce que je ressens, ce qui me plait, ce qui me plait moins, ce que je voudrais, etc.

(C'est parti pour le racontage de vie!)

Je ne pense pas que le fait de ne pas vouloir se confier, de préférer écouter que parler, n'est pas forcément lié à la timidité. Exemple tout bête : ça ne m'a jamais posé de problème de lever la main en cours pour poser une question ou donner une réponse (même si elle s'avérait fausse !). Par contre, ce qui me gênait plus, c'était quand les autres élèves se tournaient vers moi avec des yeux de merlan frit. Ce n'est pas parce que je suis timide, mais parce que je n'aime pas être le centre de l'attention.
De même, avec mes amies, je suis souvent celle qui écoute (et qui conseille, peut-être ?), mais très rarement celle qui parle. Ce n'est pas parce que je n'ose pas exprimer ce que je ressens, mais parce que je n'aime pas ça.
Peut-être parce que j'ai l'impression que ça donnerait à l'autre un pouvoir sur moi, peut-être parce que je prends ça pour une faiblesse...Je ne sais pas.
Donc il faut vraiment que j'ai confiance en la personne, et encore, des fois ça ne suffit pas.

Tout ça pour dire que ne pas exprimer ce que l'on ressent ne vient pas forcément de la timidité, mais peut-être simplement d'une façon d'être : pouvoir le faire, mais ne pas en avoir envie.

Vous me suivez ? ^^'

En espérant avoir apporté quelque chose
Revenir en haut Aller en bas
Emyra
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 22
Localisation : En chemin, quelque part au milieu des mots
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Les livres de Pierre Bottero
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: Timidité   Jeu 30 Aoû 2012 - 1:33

Je ne suis pas sûre que ce que je vais dire va faire avancer cette discussion, mais j'aimerais partager ça avec vous. Est-ce que ce que je vais dire donnera des réponses ? A vous je ne sais pas... Mais avoir pensé à tout cela m'a beaucoup apporté, peut être juste parce que ça m'a permis de découvrir à quel point certaines rencontres peuvent changer notre perception du monde. J'aimerais tenter de vous montrer ce que l'on m'a si généreusement offert.

Je suis timide, je le sais.
L'ai-je toujours été ? Non, je dirait qu'il y a cette partie de l'enfance qui fait que l'on ne se soucie pas du regard des autres, je disais tout ce qui me passais par la tête, je riais fort etc. Mais... je ne m'en souviens pas, je ne me rappelle pas m'être dit une seule fois dans ma vie que je n'étais pas timide.
Par contre, je me souviens de toutes ces fois ou je me suis bloquée... Une audition de guitare, une représentation de théâtre, (ou même juste un coup de téléphone)... Quand je me rendais compte que tous ces gens étaient là, à m'observer, j'avais l'impression qu'ils me dévoraient de leurs yeux. J'avais peur quand j'entendais un rire fuser : "Est-ce qu'ils se moquent de moi ? Mais qu'est-ce que j'ai fait ?" Et j'étais à nouveau partie pour une séance de manque de confiance en moi...

J'ai essayé de changer, ça s'est amélioré. Pourtant, chaque fois que je fais quelque chose, seule, qu'il s'agisse de prendre la parole devant plusieurs personnes, ou encore passer un examen, je sens qu'il y a plus que du stress... C'est une peur, une peur de m'exprimer, d'exposer une partie de ce que je suis, et d'en offrir une arme aux autres, une arme capable de me détruire.

C'est alors que, tout récemment, il m'est arrivé quelque chose de merveilleux. J'étais aux milieux d'eux, presque inconnus. Je les observais et cette envie m'est venue. J'ai pris cette guitare, j'ai commencé à jouer, quelques notes, puis je me suis mise à chanter.
"J'entends leur présence autour de moi, je sais qu'ils sont à l'écoute, qu'ils vont entendre mes fausses notes, ma voix pas très juste, mais cette fois... Je ne bloque pas... Je me sens libre, je flotte.
Mais où suis-je ? Quel est ce bonheur ?
C'est la première fois que je me sens si bien avec des gens que je connais si peu."

Ce que je voulais dire à travers tous ces mots, c'est qu'il suffit de sentir ce respect, de savoir que ceux qui vont entourent sont là, non pas pour vous rabaisser, mais pour vous écouter et essayer de vous comprendre, de vous connaître, avec la plus pure délicatesse... C'est plus qu'une aide, c'est plus qu'une main tendue, c'est un si beau cadeau que l'on peut nous offrir, ça ressemble à du bonheur que l'on nous donne avant même de savoir s'il sera accepté à sa juste valeur ou non.

Bref, tout ça c'est que du racontage de life, même si...

Je sais bien que tous les jours, quand on prend la parole en public ou dans je ne sais quelle autre situation, les gens ne sont pas forcément (et même très rarement) à l'écoute pour essayer de nous connaître, et tout ce que j'ai pu dire n'offre donc aucune solution à un problème de timidité, mais ça m'a beaucoup touchée alors j'avais envie de partager ça ici.

Peut être qu'au fond il suffit de faire confiance aux personnes qui nous entourent ?


Dernière édition par Emyra le Dim 10 Fév 2013 - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
blitzburg
Curieux
Curieux


Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 20
Localisation : Dans la grande dévoreuse
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : La trilogie du pacte des marchombres
Date d'inscription : 08/09/2012

MessageSujet: Re: Timidité   Mar 11 Sep 2012 - 22:19

Malgré le nombre affolant de réponse,j'aimerais faire partager aussi mon expérience.

Etant plus jeune j’étais plutôt timide et aller au tableau devant mes petits camarades me faisait peur (la boule au ventre, le stress et tout et tout)
A cette époque là, ma passion était le chant ( dommage j'ai mué et je ne chante plus très bien) je me suis donc inscrit dans une chorale qui se produisait dans de petit concert.
Cela m'a permis de m'affirmer parmi le groupe, puis, de fil en aiguille, je suis devenu soliste ce qui m'a permis de m'affirmer encore plus ( quand tu es face a un public qui a les yeux fixés sur toi, je te garantis que tu as les nerfs en pelotes )
Bref, personnellement, après cette expérience, ma timidité s'est effacée.
Donc pour moi, le petit conseil serait de t'impliquer dans quelque chose qui te plait vraiment et d'aller jusqu'au bout !
en espérant que cela t'aidera

Revenir en haut Aller en bas
Miu Chan ~
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre


Féminin
Nombre de messages : 399
Age : 17
Localisation : Ici, là-bas,ailleurs. Je vais où ma Voie me mène.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tout ceux de Pierre Bottero. Plus particulièrement le Pacte des Marchombres. Les Eveilleurs.
Date d'inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Timidité   Ven 14 Sep 2012 - 20:12

Je suis timide également. ça, c'est en apparence !
Je ne parle pas en cours, même lorsque je connais les réponses. Pas envie de parler, de répondre à des questions futiles et sans intérêt. *élève sérieuse et motivée* est toujours suivi de : doit plus participer.
Et comment leurs dire que je m'ennuie,que les cours sont inintéressants au plus haut point ? Que je ne parle pas car je n'ai rien à dire ?
Ils parlent. Ils souhaitent que je parle. Ils parlent mais ne comprennent pas, ou alors seulement ce qu'ils veulent savoir.

Je ne participe pas. Et alors ? Quand savent-ils ? Je parle. A moi, à ma sœur. Au vent, à mon arbre, aux nuages, à la lune. A Pierre.
J'écris aussi.

- Si quelque chose ne vas pas, tu peux en parler, tu sais.
- Je préfère écrire. Lorsque les mots sont prononcés, ils perdent leurs sens. Les mots ne se gaspillent pas et je n'ai rien à dire qui soit plus beau que le silence.


Je suis timide, et je ne fais pas grand-chose pour essayer de ne plus l'être. Parce que ça fait parti de moi. Et je l'accepte. Je me force parfois. Mais sinon, j'assume. Je préfère écouter plutôt que de parler. Ma timidité ne me gêne pas, même si je fais des effort pour être plus "sociable." Mais en tout, depuis que le collège a recommencé, j'ai du prononcer là-bas une vingtaine de phrases. Et la plupart courtes.
Revenir en haut Aller en bas
http://writing-way.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Timidité   Aujourd'hui à 5:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Timidité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est ce que la timidité ?
» "Timidité"
» Combat sa Timidité
» Timidité
» Vous et la timidité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Nous, et les Autres :: Nos sentiments et nos émotions-
Sauter vers: