La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Une ombre passagère.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neventer
Invité
avatar


MessageSujet: Une ombre passagère.   Dim 9 Sep 2012 - 0:38

J'ai rencontré votre forum en vagabondant sur le web, comme j'en ai souvent l'habitude. Je tenais à vous saluer.
Mon nom signifie "ennemi du roi" et il est le plus souvent porté par la gente masculine, néanmoins je suis une jeune femme comme tant d'autres. Étant inscrite sur de nombreux forums d'écriture (c'est effectivement une grosse passion), je ne pourrais hélas pas vous rejoindre en ces périodes de reprises.
Je suis en possession d'un baccalauréat littéraire et maintenant en cours de licence en culture et civilisation Anglaise. Je suis une fidèle lectrice d'heroic-fantasy et de fantastique. En ce moment même, j'écris un livre -avançant à petits pas- qui reflète les mondes de Pierre Bottero, George Martin (A Song Of Ice & Fire), Glen Cook (La Compagnie Noire), Anthony Horowitz (L'île du Crâne) et éventuellement ceux de Marion Zimmer Bradley (Les Dames du Lac) et Sara Douglass (La Trilogie d'Axis). Tout porte donc à croire que dans quelques mois un enfant de la Dark Fantasy pourrait se loger dans vos rayons en librairie.
Je ne suis pas fan de Pierre Bottero comme de nombreuses personnes se sentent l'être - très certainement- ici. Mais il est l'auteur qui m'a donné envie de lire. Nous étions en 2006 et c'est à la bibliothèque municipale que j'eus envie de découvrir ce qu'Ellana avait dans les tripes. Il se trouve que ce livre n'a pas fait une seule après-midi que je l'avais déjà dévoré. Les autres n'ont fait que suivre jusqu'à ce que je découvre les genres qui correspondaient le mieux à ma personnalité: le fantastique et la poésie. Je me suis donc liée d'amitié avec les auteurs que j'ai cité au-dessus et encore, il doit en manquer, mais ils ne me viennent pas en tête pour le moment.

Cet auteur donne un avant goût de la philosophie, de la poésie, de l'artistique aux plus jeunes. Et le mieux qu'il ait pu faire, c'est de faire rêver ses lecteurs mieux que n'importe quel auteur. Il est le seul à avoir réussi à me faire sursauter dans un passage de " l'Autre ". Je n'en revenais pas moi-même et encore aujourd'hui j'en suis surprise. Sa plume venait d'ailleurs. Il pouvait charmer tous les publics à tel point qu'il a fasciné des personnes d'une cinquantaine d'années dans mon entourage.
Je suis née un 8 novembre et ce grand écrivain nous a quitté le jour de mon anniversaire, en 2009. Ayant découvert d'autres mondes, je l'avais un peu oublié et en voyant tous ces hommages sur le site de Rageot.fr, j'ai pris du temps à comprendre. Dans ma tête, c'était impossible que Pierre Bottero se soit envolé, il avait encore tellement de choses à nous faire découvrir dans les spires. Ce n'était pas un cauchemar, hélas. À mon grand étonnement, j'ai été extrêmement triste, il me semble même que j'en ai pleuré alors qu'habituellement il en faut vraiment beaucoup pour me secouer.
Maintenant que ce grand auteur n'est plus là, c'est à nous de prendre la relève. Il nous a laissé les mots et sa philosophie, sa culture aussi (c'est le premier auteur qui a su faire la différence entre "Skinhead " et "Bonehead", rappelez vous dans La Forêt des Captifs. Cela m'avait grandement surprise à l'époque, moi qui croyait que tout le monde n'avait absolument rien compris sur ce mouvement musical). Tâchons d'en faire bon usage.

Je tenais aussi à vous applaudir, votre forum est très ancien et vous avez réussi à gérer "la crise Forumactif " (les forums ont bien coulé pendant une période), bravo à vous. N'ayant pas trop le temps pour visiter, j'espère que les piliers de cet endroit mettent correctement la muselière aux petit(e)s fan(e)s. On ne devient pas fan tant que l'on n'a pas aspiré le talent et compris chaque mot de ses nombreuses citations.
Ainsi, je passe ma route sur l'une des siennes « La liberté n'induit pas l'égoïsme et il n'y a pas d'homme plus libre que celui qui agit parce qu'il pense ses actes justes. »

Bon voyage à tous et peut-être à bientôt,

Neventer.
« Les vérités sont des illusions dont on a oublié qu'elles le sont. »
F. Nietzsche.
Revenir en haut Aller en bas
Elurían Aeglir
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2991
Age : 26
Localisation : A proximité d'une excentrique hyperbole équilatère.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Je n'en ai lu aucun.
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Une ombre passagère.   Dim 16 Sep 2012 - 18:43

Un grand Merci à toi, à la fois pour ton message et ton partage


J'ai l'impression que l'on n'a pas vraiment la même notion du mot "fan", que je n'apprécie guère.
Un "fan" est-il un fanatique ou simplement quelqu'un qui apprécie quelque chose ou quelqu'un, dérivant directement du mot anglais ? D'autant plus qu'en français, le mot fanatique est connoté d'une façon particulière, fortement associé aux notions de cultes, religions et autres idéalisations...

Il me semble que l'on peut apprécier un auteur, sans avoir cherché le sens caché derrière chacun des points-virgules disséminés dans l'ensemble de son oeuvre.

Et je ne pense pas que qui ce soit ici (certainement pas mon, en tout cas) ait l'effroyable prétention d'avoir compris chacune des phrases de Pierre Bottero dans le sens où il les pensait.


Et le fait que chacun puisse aux propos d'un auteur y trouver sa propre interprétation me paraît une preuve de plus de la magie de la littérature.



Bref, bref, je divague.
Quoi qu'il en soit, bonne route à toi, Neventer !

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo"
JRR Tolkien
Aide de Camp de la grandissime Eleyra Leina
Coordinatrice et présidente honorifique de la SABIA

"N'ignorez pas l'enseignement de la voie pure d'un
fleuve de montagnes dévalant sur les roches."

Morihei Ueshiba


"At the end of a storm is a golden sky
And the sweet silver song of a lark."


Dare to click here ?
Or here ?
Revenir en haut Aller en bas
http://decachroniques.blogspot.fr/
 
Une ombre passagère.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon
» ombre arrondie sur photo avec grand angle ?!
» ombre et lumière ...
» Final Fantasy Les Abysses de l'Ombre
» "L'ombre de Sarapis"

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: Livre d'Or :: Livre d'Or-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: