La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Roman littéraire ou du divertissement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akai Bara
Apprenti grimpeur
Apprenti grimpeur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 21
Localisation : entre deux rafales de vent
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ceux de Pierre encore inégalé, Bernard Werber, la horde du contrevent et Tolkiens
Date d'inscription : 24/09/2012

MessageSujet: Roman littéraire ou du divertissement   Ven 29 Mar 2013 - 13:33

Hey, en cours de français on a complètement dérivé et voilà où cela nous a mené.
A partir de quel moment un roman peut-il être qualifié de roman littéraire ou de roman de divertissement?

Réponse de la prof: Un roman peut être qualifié de littéraire lorsque c'est un auteur qui retranscrit dans son roman ce qu'il a comprit de la vie. Ce doit être un roman où l'on éprouve le besoin de faire une relecture pour éclairer certains passages.

Toute la classe n'a pas comprit sa définition, elle nous a donc proposé de lui donner quelques titres pour qu'elle puisse les classer.
On a donné La couleur de la haine de Malorie Blackman, Le pacte des Marchombres de Pierre, Le guerrier pacifique de Dan Millman et Harry Potter. (J'aurais bien ajouté La horde du contrevent d'Alain Damasio, et l'auteur Terry Pratchett)
Elle n'en connaissait aucun à part Harry Potter qu'elle a classé dans roman de divertissement. A notre tour on lui a demander des titres, seul les auteurs de la "grande littérature" ont été nommé et classé dans romans littéraires. On lui a demandé un auteur qui a édité au moins un livre après 2006 (pour nous donner une chance de connaitre) mais aucun nom ne lui est venu.
Personnellement pour un auteur dont on peut classer ses romans dans littéraires ayant édité au moins un livre après 2006, je pensais à Bernard Werber.
Alors qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
http://fiction-fantasy-romantic.skyrock.com/
Tarja
Voltigeur des courants
Voltigeur des courants
avatar

Féminin
Nombre de messages : 361
Age : 20
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : L'envol, Zouck, Le seigneur des anneaux, Alain Damasio, Les Eveilleurs, Vango, tous les livres de Pierre Bottero
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: Roman littéraire ou du divertissement   Ven 29 Mar 2013 - 18:40

Déjà je savais pas qu'on pouvait classer les romans en catégories "littéraire" et "de divertissement", c'est un concept de ta prof ou ça se fait vraiment?

Ensuite selon la définition que tu as donné des deux "genres" je trouve ce classement un peu stupide, parce que chaque roman ne se lira pas pareil selon le lecteur. Je suis sûre qu'il y a des gens qui auront trouvé des éclaircissements sur la vie dans Harry Potter (hum...oui bon certes il y a un bail que je les ai pas lu), alors que Molière leur restera parfaitement obscur.
Et puis c'est typiquement le genre de stéréotypes qui m'énervent: Rabelais c'est de la haute littérature avec des messages profond etc, et les livres "actuels" c'est destiné qu'au commercial, y a aucune réflexion derrière (et ça m'énerve d'autant plus que j'ai trouvé qu'à la lecture de Gargantua après "pipi" et "caca" y avait pas grand chose). Ouais bon je m'énerve sur un truc que ni toi ni ta prof n'avez dis. Mais n'empêche ça me hérisse qu'elle ai pas réussi à donner un seul titre après 2006. Et puis je fais des généralités aussi, mais c'est pour l'exemple, n'en tenez pas compte, parce que c'est vrai qu'il y a plein de romans classiques avec des vraies réflexions et des romans actuels rien que pour le commercial. Mais BREF je dévie.

Et je suis d'accord que à ce moment là Bernard Werber à parfaitement sa place dans "littéraire", mais dans "divertissement" aussi. Parce que un livre avec une réflexion sur la vie mais chiant à mourir (paradoxe involontaire ^^) ça à pas trop d'intérêt. Et vice-versa. Je suis sûre qu'il y a un tas d'auteur qu'on peut classer dans les deux. Du coup c'est aussi pour ça que je trouve la séparation un peu stupide.

Voili voilou, s'cusez si je suis montée sur mes grands éléphants à un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Akai Bara
Apprenti grimpeur
Apprenti grimpeur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 21
Localisation : entre deux rafales de vent
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ceux de Pierre encore inégalé, Bernard Werber, la horde du contrevent et Tolkiens
Date d'inscription : 24/09/2012

MessageSujet: Re: Roman littéraire ou du divertissement   Sam 30 Mar 2013 - 7:54

Sincèrement je pense que les romans de divertissements ou littéraire sont un classement inventé par ma prof. Je ne suis pas non plus d'accord avec elle, car je pense comme toi Tarja.
Mais le pire c'est qu'elle a ajouté que seul les romans littéraires pourraient être cités dans une dissertation. Cependant je pense que n'importe quel roman peut être cité tout dépend du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://fiction-fantasy-romantic.skyrock.com/
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 23
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Roman littéraire ou du divertissement   Sam 30 Mar 2013 - 9:24

Mouais. J'aime pas juger trop vite, mais d'après la description que tu fais, tout ce qu'elle veut, c'est s'arranger pour que vous ne citiez que des romans considérés comme "classiques" .

Surtout que pour moi, "littéraire" vient de "littérature", et par définition, le roman est un genre littéraire ! Et tous les romans ont avant tout une fonction de divertissement, sauf qu'on peut toujours (?) en tirer plus que ça.
Mais il n'y avait pas eu un sujet de ce genre, déjà ? (Ou c'est je ne sais plus quelle partie de mon cerveau qui bugge xD ?)
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Naëlle
Voltigeur des courants
Voltigeur des courants
avatar

Féminin
Nombre de messages : 288
Age : 20
Groupe : Haïnouk
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: Roman littéraire ou du divertissement   Sam 30 Mar 2013 - 10:57

Non il me semble pas que ce soit inventé que par ta prof. L'autre jour on avait fait une dissert, avec ce sujet : "Pensez-vous que la littérature doit nécessairement exprimer une forme de révolte ?", et j'ai parlé de Pierre et autres littératures récentes et jeunesse, et elle m'a mis "Littérature jeunesse qui n'est pas celle dont on parle ici".
Je dois avouer que ça m'a mis la rage, parce que rien dans le sujet ne disait de quel type de littérature on parlait, donc c'est à l'élève d'en définir les limites. Ce que j'ai fait en entrée en matière en donnant la définition de littérature : l'ensemble des œuvres ayant une valeur esthétique. Et la littérature jeunesse n'en est pas exempte, bien au contraire.

M'enfin tout ça pour dire que les profs sont souvent assez butés par rapport à la littérature actuelle et jeunesse (surtout la vieille peau que j'ai).

Et justement dans cette dissert j'avais aussi parlé des livres qui ont pour fonction première de se divertir, comme tu le dis Miaou, mais qui, par le plaisir qu'on prend à lire, transmettent un sentiment de révolte ^^ Tandis que d'autres livres ou écrits ont pour fonction première de se révolter, comme les témoignages historiques etc.
Revenir en haut Aller en bas
Lieska
Fils de la Citadelle
Fils de la Citadelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 20
Localisation : Sur la route avec ma guitare
Groupe : Frontalière
Livre préféré : La horde du contrevent (A.Damasio) , le pacte des marchombres , Tolkien...
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Roman littéraire ou du divertissement   Sam 30 Mar 2013 - 12:32




Alors franchement les profs comme ça , j'ai très envie de les baffer! Ma prof de Français serait dans ce genre là (j'ai bien envie de lui en parler tiens) Un roman est une œuvre d'art plus ou moins complexe comme un tableau ou un morceau de musique (euh oui du coup la musique c'est pas comparable parce que entre poussin piou et Le déserteur je veux bien comprendre que la différence du message est vaaaaste )

Donc, pour les livres je suis d'accord avec le fait que cela dépend du lecteur. J'ai eu une réflexion récemment avec une amie (non Tarja ce n'est pas toi) et l'ont a classé les livres en deux catégories un peu moins arbitraires que celles de ta prof. Il y a les livres qu'on lit pour l'histoire et les livres qu'on lit pour réfléchir mais les deux catégories peuvent fusionner comme les livres d'Alain Damasio et ceux de Pierre. Ensuite, concernant la littérature jeunesse Naëlle, je comprend que ta prof n'en veuille pas (c'est bien dommage mais pour le Bac c'est sans doute mieux). Ta prof Akai, je la trouve pas très ouverte parce que ça veut dire qu'elle reste dans son cercle fermé des auteurs disparus (eh? ) Parce que si on la suit, il n'y a que les vieux livres qui sont des œuvres littéraires et le genre est voué à disparaitre. Bats toi ! défends les auteurs comme Werber, Damasio ...et puis c'est pas parce qu'elle est prof que ce qu'elle dit est vrai! Au contraire !! De toute façon vu ce que j'en pense des "profs"

Concernant , je ne sais pas Molière par exemple ! Tiens l'école des femmes : la morale si j'ai compris le cours c'est que l'amour est la meilleure des écoles et peut instruire la plus parfaite ingénue en très peu de temps...cool à savoir mais je retourne lire la Zone du Dehors hein ^^



et je plussoie Tarja


(heeey j'ai répondu à un sujet de réflexion !!! )
Revenir en haut Aller en bas
Me Myself and I
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 74
Localisation : Sur fauteuil, à l'intérieur de ma vieille maison elle même située loin, loin, dans la campagne française.
Groupe : Petit
Livre préféré : Edgar Allan Poe, Jane Austen, Lovecraft et... Pierre Bottero (surprenant, n'est ce pas?)
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Roman littéraire ou du divertissement   Sam 30 Mar 2013 - 12:42

C'est fou cette manie de tout vouloir ranger dans une case, bien carrée bien propre. Littérature Jeunesse Divertissement, Polar Fantastique Aventure Pourtant, je pense qu'il y a de nombreux livres à correspondre à la fois à la définition d'un livre "littéraire" et d'un livre "divertissant", presque autant qu'il y a de livre qui ne rentrent dans aucune de ces cases...
Pourquoi ne pas se contenter de les lire , de les vivre, puis de se construire un avis propre sur ces romans? On a tous une manière différente de livre un livre, on en tire chacun une version différente, pour réellement coller à la réalité, il faudrait une étiquette par livre et par personne.


Dernière édition par Me Myself and I le Sam 30 Mar 2013 - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akai Bara
Apprenti grimpeur
Apprenti grimpeur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 21
Localisation : entre deux rafales de vent
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ceux de Pierre encore inégalé, Bernard Werber, la horde du contrevent et Tolkiens
Date d'inscription : 24/09/2012

MessageSujet: Re: Roman littéraire ou du divertissement   Sam 30 Mar 2013 - 13:26

J'ai sincèrement envie de prêter à ma prof de français le pacte des marchombres pour peut être lui faire revoir son jugement.
Je trouve que c'est stupide de vouloir à tout prix ranger un livre dans une catégorie. Je dis peu importe la catégorie, le livre est là et c'est suffisant. A quoi sert le classement? De plus chacun est libre et différent donc ne le classera pas au même endroit. Je commence à perdre espoir pour certains profs.
Revenir en haut Aller en bas
http://fiction-fantasy-romantic.skyrock.com/
Battling
Aspirant
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 29
Localisation : Au milieu d'un tas de livres
Groupe : Armure
Livre préféré : En Attendant Godot
Date d'inscription : 27/03/2012

MessageSujet: Re: Roman littéraire ou du divertissement   Sam 30 Mar 2013 - 13:35

Ouhlaaa, ça m'a l'air d'être un sujet aussi prise de tête que la peine de mort, sinon plus. Faut faire gaffe quand on pose ce genre de question, on sait jamais ce qui peut en ressortir... Mais au diable, tentons.

Un jeune prof de mon ancienne fac de lettres disait que la Littérature, c'est ce qui est digne d'être enseigné, d'être transmis. C'est très court, très brut comme phrase, mais à mon sens ça résume assez bien ce qui définit la littérarité d'un texte. Déjà, faut oublier ce mythe qui veut que tous les auteurs de fiction écrivent de leur inspiration, comme ça, pour l'Amour de l'Art, c'est faux. Je n'ai plus le pourcentage exact en tête, mais il existe beaucoup de livres qui sont en fait des ouvrages de commande, où l'éditeur va dire à l'auteur "Bon, on a besoin d'un roman ciblé sur tel public, avec telle atmosphère, sur tels thèmes". Si vous ne vous en doutiez pas, c'est le cas pour les bouquins Twilight, par exemple. Une oeuvre n'est pas littéraire parce que son auteur n'a tout simplement pas cette prétention. C'est la même chose en musique, on sait faire la différence entre une daube commerciale conçue pour surfer sur une mode (ou en tout cas créée uniquement pour générer du pognon), et quelque chose qui a pour vocation autre chose, comme l'affirmation d'un point de vue ou d'une esthétique perso.

Bien sûr, c'est un peu le flou artistique toute cette histoire de jugement, puisqu'on se base avant tout sur notre ressenti. Mais quand on étudie un texte, qu'on gratte à la surface, on voit s'il en a dans le ventre. Une véritable oeuvre, elle doit être fouillée, profonde, c'est pas la bafouille que t'écris en 2-2 sur "Au coeur de l'imagination", pas plus que nos réflexions sur les autres topics ne mériteraient d'être publiées dans un "Que sais-je?". Comprenez moi, je ne dis pas que ce qu'on écrit est naze, c'est juste que pour aspirer à une littérarité, il faut avoir vraiment beaucoup de suite dans les idées (creuser ses idées toujours plus loin), et un forum, ça n'est pas vraiment le lieu le plus approprié. Et pour que les choses soient claires, oui, pour moi ce forum est extrêmement enrichissant, sinon j'y traînerais pas assidûment depuis plus d'un an.

Un roman, ça s'inscrit dans une tradition littéraire aussi. C'est pompeux à dire, mais les oeuvres littéraires s'inspirent (que ça soit en modèle, ou en opposition) avec les oeuvres d'antant. Savoir d'où l'on vient pour savoir où l'on veut aller, si vous préférez. Ca peut paraître paradoxal, mais sans cette connaissance, on en serait réduit à réinventer les mêmes choses encore et encore ("Eh les gars, j'ai l'idée du siècle! C'est l'histoire d'un type, bah sa meuf elle se fait enlever, alors il lève un giga armée pour aller la délivrer!"). Je prends l'exemple de l'histoire du bouquin parce que c'est le plus criant, mais ça marche aussi avec le style, les thèmes... Un auteur, c'est avant tout un gros lecteur, et en lisant et en confrontant ses lectures qu'il construit son style et sa propre originalité.

Puis un jour, il y a un ovni qui sort de nulle part, et qui révolutionne le genre. Y'a un Shakespeare ou un Goethe qui déboule, et qui change la donne. Il insuffle des idées nouvelles, ou qui étaient en maturation, il redéfinit les codes du genre et touche une sensibilité universelle. Ca parle à tout le monde, ça émeut tout le monde, et tout couillons, les autres auteurs se disent "c'était si évident, pourquoi on y a pas pensé avant?". Je romance un peu, mais c'est l'idée. Les chefs d'oeuvres sont tels parce qu'à un moment donné, comme des Napoléon, ils changent le cours des choses.

Au final, pour revenir sur Werber (que je n'ai pas lu, je l'avoue), la seule question à se poser, c'est "est ce que c'est suffisamment profond dans les thèmes abordés pour qu'on se donne la peine de l'étudier? Est ce qu'il y a une vraie recherche sur le style, sur la langue, pour qu'on se donne la peine d'essayer de le décortiquer? Ces réponses sont pas évidentes à trouver, et quand on réagit à chaud, on a tendance à être très très partial, mais voilà l'idée: gratter pour voir si en dessous, c'est du toc ou de l'or.

EDIT: le problème avec les catégories, Memy et Akai, c'est le manque d'universalité, une qualité qui je pense est nécessaire pour définir une oeuvre comme littéraire.Bien sûr, il y a des chefs d'oeuvre dans chaque genre (Tolkien en fantasy, Philip K. Dick en SF pour prendre des genres pas très légitimes encore). Le truc en ce qui concerne la jeunesse, c'est que la plupart du temps il s'oriente vers un public très restreint, et de là à penser qu'il ne peut toucher un public adulte il n'y a qu'un pas. Mais généraliser comme ça, c'est complètement débile. D'ailleurs, sans parler de Pierre, on a un contre exemple parfait avec les oeuvres de Jules Verne, des classiques purs de la litté jeunesse.
Revenir en haut Aller en bas
Jack_Til'Aian
Curieux
Curieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 21
Localisation : Ici, et là-bas.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Les fourmis, Le Pacte des Marchombres, A comme Association,Millénium
Date d'inscription : 26/02/2014

MessageSujet: Re: Roman littéraire ou du divertissement   Dim 23 Mar 2014 - 1:37

Batlling a écrit:

Au final, pour revenir sur Werber (que je n'ai pas lu, je l'avoue), la seule question à se poser, c'est "est ce que c'est suffisamment profond dans les thèmes abordés pour qu'on se donne la peine de l'étudier? Est ce qu'il y a une vraie recherche sur le style, sur la langue, pour qu'on se donne la peine d'essayer de le décortiquer? Ces réponses sont pas évidentes à trouver, et quand on réagit à chaud, on a tendance à être très très partial, mais voilà l'idée: gratter pour voir si en dessous, c'est du toc ou de l'or.

Tu m'a donné une envie de meurtre, profonde, très profonde...
Puis je me suis rappelé que tu précisait ne jamais l'avoir lu et j'ai compris que c'était une question, alors je vais y répondre : Lis le.

(EDIT : J'édite souvent pour corriger mes fautes de conjugaisons, c'est là que vous comprenez le sens de ma dernière citations dans ma signature. )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roman littéraire ou du divertissement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roman littéraire ou du divertissement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tentative de définition du genre littéraire populaire
» Quinzaine Littéraire
» Votre genre littéraire préféré.
» Le magazine littéraire du mois de juin !
» Conseils d'un directeur littéraire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: COMmunauté :: Coin Détente :: Discussions-
Sauter vers: