La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Amour Inconditionnel & Amour Amoureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moustikos
Explorateur Haïnouk
Explorateur Haïnouk


Masculin
Nombre de messages : 774
Age : 24
Localisation : Mon monde, aussi particulier et vaste soit-il... Ou bien tout simplement Lyon. ;)
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Les Tentacules du mal, L'épée de vérité, Waylander, Ellana, L'Envol, La Prophétie...
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Amour Inconditionnel & Amour Amoureux   Jeu 27 Juin 2013 - 1:17

(Je suis un peu vache de lancer ce sujet sachant qu'à partir de samedi j'aurais relativement peu de connexions pendant un petit moment... mais voilà. J'ai envie. Et vu la date du dernier sujet que j'ai dû créer...)

C'est une remarque, une observation. Sûrement pas exhaustive, mais que j'estime assez juste.


Il y aurait deux types d'amour entre deux personnes - quand on parle d'une relation impliquant "le couple".

Il y aurait d'un côté l'amour dit amoureux, qui est brasier permanent, tendance à relation fusion (souvent excessive?), et d'un autre l'amour dit universel ou inconditionnel, qui lui s'attachera plus profondément dans les tréfonds de l'Être, délié de tout manque cruel de l'autre en son absence, et... (c'est en cours de réflexion) sans attente particulière démesurée.


(Vous me suivez jusque là ? Vous êtes d'accord ? xD Non ? Dites le ! )


Du fruit de mes observations/expériences, ces deux types n'auraient pas l'un plus raison que l'autre. Ils se trouvent à des strates différentes. Mais il me serait malgré tout avis que l'Inconditionnel serait fondamentalement plus sain, et, tant qu'à faire d'aller loin, plus... enrichissant.
L'amoureux serait avant tout attaché à une demande implicite, quelque chose à combler, une voilure d'âme à réparer.

Ah et une chose... il semblerait qu'on ne choisisse pas. (Trop facile sinon.)

Je précise aussi que cela ne cantonne pas d'un côté une relation charnelle/physique et de l'autre du platonisme basé entièrement sur le mental. Pas du tout. M'est avis qu'il n'y a pas de frontières pour ça. ;)



Qu'est-ce que... vous en pensez/ressentez ?

Me trompe-je sur ces deux "seuls" types ? Me trompe-je sur leurs rapports l'un à l'autre ? (Puis-je un jour espérer devenir un éléphant ?)

Pensez-vous que l'on puisse faire grandir/évoluer/muer son attachement ? Par un travail sur soi à réaliser ?


[PS : ne vous sentez pas obligés de répondre à toutes les questions hein. :P Vous pouvez aussi ne répondre à aucune et quand même apporter un élément au potentiel inexpecté.]

(et coucou à tous ceux que je ne connais pas encore !)
Revenir en haut Aller en bas
Aziliz
Champion de cueillette, mention framboises
Champion de cueillette, mention framboises


Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 26
Localisation : Au détour d'une ligne
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana, le Voleur de chouchous, et d'autres
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Amour Inconditionnel & Amour Amoureux   Jeu 27 Juin 2013 - 9:38

Ca, au réveil, c'est un sacré sujet =P

Je pense qu'il existe effectivement, en matière d'amour-couple, un amour Inconditionnel. En revanche, je ne suis pas d'accord pour ranger l'amour-couple en simplement deux cases, toutes belles et toutes jolies, mais deux cases incomplètes tout de meme.

Pour moi, il y a plusieurs façon d'aimer (en terme de couple bien sur, et une infinité autrement) et chaque façon est différente en fonction de l'individu aimant et de l'individu aimé. Il existe néanmoins à mon sens trois façons d'aimer prédominantes qui, en s'entremelant, en s'additionnant, en se croisant de manière plus ou moins forte, etc, peuvent donner des relations différentes. A cela s'ajoute toutes les autres sortes d'amour non couple telles que l'amitié, la fraternité etc qui peuvent également s'inclure dans un sentiment d'amour couple.
Ces trois façons, je les définis ainsi : l'amour du corps (soit une attirance physique particulière, à la limite de l'irrésistible pour certains), l'amour du coeur (soit celui que l'on expérimente dans la plupart de nos relations, où le coeur s'emballe et où l'on perd la tete) et l'amour de l'ame (qui se rapproche effectivement énormément de l'amour inconditionnel dont tu parles).
[note : ces trois couches sont pour moi applicables en amour non-couple également]

Ainsi, on peux aimer quelqu'un en melant deux de ces plans, les trois, en quantités différentes. On pourrait comparer ces trois choses aux couleurs primaires : en les mélangeant, on obtiens toutes les couleurs de l'arc en ciel.

En ce qui concerne le fait que l'un ou l'autre soit plus sain ou plus enrichissant que l'autre, je ne suis pas d'accord avec toi. Ils apportent juste des choses différentes. L'amour du corps va aller de pair avec une meilleure connaissance de son corps et de ses capacités, mener à une réflexion sur la valeur de l'amour (l'amour du coeur est-il plus pur que l'amour du corps ?), sur les différentes façons d'aimer, compléter aussi peut-etre la vision de l'amour que l'on peut avoir à l'adolescence et mener à des découvertes tant physiques que spirituelles. L'amour du coeur, celui que l'on connait le mieux, va avoir tendance à nous plonger pendant un temps dans une période de béatitude et va pouvoir nous élever sur le plan affectif. On apprends grace à lui à mieux se connaitre vis à vis de nos sentiments, on commence à vouloir batir certaines choses ensembles, etc. L'amour de l'ame n'est pas plus pur que les précédents mais il nous élève différemment puisqu'il prends ses racines dans la spiritualité, l'ame et que l'on a souvent l'impression, face à lui, qu'il vient d'ailleurs, d'une autre vie, ...Celui là va nous confronter à notre vision de l'amour, c'est l'amour avec qui l'on va pouvoir pousser des réflexions au delà de ce qu'on imaginait possible et parfois assister à des expériences étranges (dans mon cas, les amours de l'ame ont tendance à se solder par l'apparition de personnages dans mes récits par exemple ou l'état inverse, un personnage qui se pointe, est impossible à écrire jusqu'à la rencontre avec la dite personne).
L'idéal étant de parvenir à meler les trois puisque, poussés dans leurs extremes, l'amour du corps deviendrai une simple relation charnelle, l'amour du coeur ressemblerait à nos amours de jeunesse et l'amour de l'ame, un amour platonique. Les trois sont donc pour moi nécessaires à une relation épanouie. Mais si l'on reprends la comparaison avec les couleurs primaires, si je mélange un micro peu de jaune avec un micro peu de bleu et dans trois litres de rouge (nous parlons de la couleur ici), on ne distingueras que du rouge, les autres couleurs étant pourtant présentes.
Il ne reste plus qu'à trouver la combinaison qui nous correspond le mieux pour cette partie de notre vie : est ce qu'un amour de l'ame dans lequel se noieraient les deux autres nous convient mieux qu'une relation équilibrée entre ame et coeur avec une pointe de corps ? etc.

Bien entendu, l'amour ne se controle pas. On peut influencer certaines sortes d'amour pour les entretenir ou les diminuer, mais il est difficile de faire naitre un amour là ou il n'y en pas, de meme qu'il est difficile de changer la nature de l'amour lorsque l'une de ses trois facettes est largement prédominante...

Après, on peut, grace à un travail sur soi, apprendre à développer ses capacités à le ressentir cet amour, et ça, nous le faisons déjà très bien : enfant, on aime d'abord par le coeur, adolescent, on y ajoute progressivement le corps, et selon nos expériences, l'amour de l'ame se développe plus ou moins, si l'on accepte de s'y ouvrir. Certains fermeront toutes les barrières, d'autres les ouvriront, il n'y a pas de réponses justes, juste celle qui nous convient pour cet instant.

Ce que l'on aime dans l'amour c'est la sensation que cela nous procure, à l'intérieur, et l'idée que nous pouvons, nous aussi, provoquer cette sensation chez l'autre. Nous avons là plusieurs sensations différentes, et si certains adoreront l'une, d'autres l'aimeront moins. Alors peut-etre que pour toi, l'amour inconditionnel, ou l'amour de l'ame te convient mieux. Personnellement, je pencherai plus vers un mélange des trois, avec une large dominance de l'ame, une bonne dose de coeur et une pointe de corps, par exemple ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://lailleurs.uniterre.com
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel


Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 22
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Amour Inconditionnel & Amour Amoureux   Jeu 27 Juin 2013 - 16:42

*Tadaaaaam* Mon premier "vrai" post depuis... un bon moment \o/ !

Alors, ce sujet est intéressant mais je n'sais point si je vais pouvoir y ajouter grand-chose. Déjà, je voudrais juste faire une remarque, Thibaut, concernant l'amour universel. Tu as l'air de le mélanger avec l'amour inconditionnel, mais pour moi c'est encore autre chose : ma définition de l'amour universel, c'est une sorte de philosophie, de non-violence et disons de regard bienveillant sur les autres. Mais je crois que mon Homonyme en parlait mieux que ça dans un ancien sujet...
Voilà, dans Qu'est-ce qu'aimer :
Homonyme a écrit:
Je pense que l'Amour dont parle Krishnamurti est l'Amour Universel dont il est question chez beaucoup de sages orientaux (et pas qu'orientaux, d'ailleurs). Pour moi (et pour Gandhi, mais sur le coup on était d'accord avant de se connaître), ça s'apparente à une forme de bienveillance envers tout ce qui vit et existe. Gandhi le dit d'ailleurs comme ça :

"La non-violence, sous sa forme active, consiste en une bienveillance envers tout ce qui existe. C'est l'amour pur."

Bref, c'était la partie "Hors Sujet" .

Thibaut, ton amour amoureux, moi je l'appellerais passionnel. Non ? Juste pour savoir si tu fais une distinction, sinon c'est juste une question de mot, on s'en fiche .

Quant à l'amour inconditionnel, je suis d'accord, il me paraît moi aussi plus sain (quoi qu'en pense Azi' ), pas pour une préférence du corps, du cœur ou de l'âme, mais simplement pour la « tendance à relation fusion » de l'autre, justement. Si l'attachement est trop fort, ça fait des ravages à la fin - et ça peut la provoquer, d'ailleurs. La fusion, c'est mâââââl.

Thibaut a écrit:
Ah et une chose... il semblerait qu'on ne choisisse pas. (Trop facile sinon.)
----> Là-dessus, je pense qu'on est tous d'accord . *Donc là, forcément un jour ou l'autre, y en a un qui va venir dire "non, pas moi !" \o/.*

Quant à l'évolution possible de cet amour, je suis d'une part d'accord avec Azi'.

[quote="Azi'"]Après, on peut, grace à un travail sur soi, apprendre à développer ses capacités à le ressentir cet amour, et ça, nous le faisons déjà très bien : enfant, on aime d'abord par le coeur, adolescent, on y ajoute progressivement le corps, et selon nos expériences, l'amour de l'ame se développe plus ou moins, si l'on accepte de s'y ouvrir. Certains fermeront toutes les barrières, d'autres les ouvriront, il n'y a pas de réponses justes, juste celle qui nous convient pour cet instant.[quote]
Mais pour un travail sur soi, j'aurais tendance à penser (et je pense, même, si si) que l'amour amoureux/passionnel se voit surtout chez les gens pas vraiment sûrs d'eux, ou avec une faible estime d'eux-mêmes, et qui donc ont particulièrement besoin de l'autre comme "béquille" (d'où le côté pas forcement sain). Après, c'est peut-être un cliché ; dans ce cas-là, la façon d'aimer évoluerait vers l'amour inconditionnel en devenant plus sûr de soi ou en sachant "se suffiravec ou sans "e", diantrefluche ? à soi-même" et accepter l'autre de manière plus "saine" (voyez c'que je veux dire ?).

En tout cas, c'est ce que j'ai appris par-ci par-là comme théorie (et je crois bien que j'ai un exemple dans mes proches, mais un exemple correspondant à l'hypothèse ne suffit pas, n'est-ce pas, les scientifiques ?

Donc bref, je suis plutôt d'accord avec l'existence de tes deux "versions", mais en même temps j'aurais tendance comme Azi' à penser que ça ne peut pas être si simple que ça.
En revanche... je n'ai pas vraiment de théorie propre là-dessus . D'ailleurs Azi', tu pourrais expliquer plus "concrètement" l'amour du cœur et de l'âme ? J'suis pas bien sûr d'avoir saisi. Cela dit, j'suis d'accord pour un équilibre entre les trois, variables selon les individus.
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Mokoy
Etudiant à l'Académie
Etudiant à l'Académie


Féminin
Nombre de messages : 304
Age : 19
Localisation : Ici et nul part. Dans le ciel et sur la terre. Avec le vent et les étoiles. Avec les miens. Avec Vous. Partout.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, Les Ames croisées, La quête d'Ewilan, Les Mondes d'Ewilan, Harry Potter, Les gardiens de Ga'Hoole, Chroniques du monde émergé, Guerre du monde émergé, Percy Jackson, Tara Duncan, Chroniques des Temps obscurs, Eon et le 12ème dragon, Cherub, Les filles du Samouraï, L'agence Pinkerton, Ileana...
Date d'inscription : 06/04/2013

MessageSujet: Re: Amour Inconditionnel & Amour Amoureux   Jeu 27 Juin 2013 - 20:21

Je ne crois pas avoir bien compris le concept d'amour de l'âme ?
Revenir en haut Aller en bas
Aziliz
Champion de cueillette, mention framboises
Champion de cueillette, mention framboises


Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 26
Localisation : Au détour d'une ligne
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana, le Voleur de chouchous, et d'autres
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Amour Inconditionnel & Amour Amoureux   Jeu 27 Juin 2013 - 20:49

Bon, bon bon, je vais expliciter un peu plus =P

L'Amour de l'Ame, c'est l'amour Inconditionnel dont parlait Moustik tel que je l'ai compris. C'est un amour puissant, mais il est dépourvu de jalousie, d'envie de possession et d'exclusivité. On aime l'autre, qu'il nous aime ou non, qu'il soit là ou non, qu'il nous ignore ou qu'il nous couvre de cadeaux. C'est un amour qui n'a besoin de rien, et qui se suffit parfois d'un regard ou d'un geste.
C'est difficile à décrire véritablement car chacun est différent, mais si je dois citer en exemple ceux que je qualifierai pour moi d'amour de l'ame, je les décrirai ainsi :
Une personne avec qui j'ai échangé quelques banalités le temps d'une rencontre. Lorsque je l'ai revu, nous nous sommes fixés, pendant un long moment (la durée d'un jeu de role) sans se dire quoi que ce soit, juste plonger nos yeux dans ceux de l'autre. (La nuit meme, il s'invitait dans mon roman du moment). Je l'ai revu depuis sans qu'il se passe quoi que ce soit de physique, mais j'ai toujours cette sensation quand je me plonge dans son regard. Je l'aime toujours mais c'est... un amour platonique, pour le coup, puisque je ne ressens rien de physique et peut-etre une pointe d'affectif avec lui. Je n'ai pas besoin qu'il soit là, pas besoin qu'il me regarde, rien. Je l'aime et je ressens dans son regard que quelque chose comme... une reconnaissance spirituelle.
Deuxième personne avec qui je peux dire que je vis un amour de l'ame, j'en ai parlé à nombre d'entre vous xD C'est une personne que je n'ai encore jamais vu, avec qui je ne parle que par écran interposé mais avec qui il y a une sorte de résonnance. Je me retrouve en lui, ces mots sonnent justes et m'ébranlent... C'est étrange à décrire, mais il ne me manque pas lorsqu'il n'est pas là, il ne m'obsède pas (ce qu'il dit en revanche xD), et tant qu'il est heureux, cela ne me pose pas de problèmes, j'aurai en revanche du mal à tolérer qu'on lui fasse du mal et je ne pourrai pas le laisser dans un quelconque problème. Je l'aime, sans avoir besoin de lui ou de sa présence, mais je l'aime.

Je ne sais pas si c'est plus clair ^^"

L'amour du coeur, c'est plus l'amour qui nous fait perdre la tete, qui nous fait dire "un seul etre vous manque et tout est dépeuplé". C'est dans cette situation qu'on a besoin de l'autre, qu'on est jaloux, mais aussi qu'on devient impulsif (spontané ?) qu'on retombe un peu en enfance, qu'on est béat, .. Toussa toussa quoi xD C'est plus clair ? =P
Revenir en haut Aller en bas
http://lailleurs.uniterre.com
Moustikos
Explorateur Haïnouk
Explorateur Haïnouk


Masculin
Nombre de messages : 774
Age : 24
Localisation : Mon monde, aussi particulier et vaste soit-il... Ou bien tout simplement Lyon. ;)
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Les Tentacules du mal, L'épée de vérité, Waylander, Ellana, L'Envol, La Prophétie...
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Amour Inconditionnel & Amour Amoureux   Jeu 27 Juin 2013 - 22:12

Je trouve que tu as très bien cerné/complété ma vision, Azi.

Lier le corps / le coeur / et l'âme.
Dans des proportions différentes, selon tous les individus, ce qui produit l'éventail immense - et infini - de relations possibles. (il semblerait que j'aie évincé le physique, parce que justement, pour moi c'est tellement évident dans une relation que... xD Voilà. :))

Mais... comme toi-même tu l'as dit, dans l'ordre des choses nous passons beaucoup plus par 1) l'amour du coeur 2) l'amour du corps et éventuellement 3) l'amour de l'âme.
Cela me fait un peu penser à une échelle. Une espèce de graduation, et que ceux qui arrivent à vivre l'amour de l'âme sont ceux qui ressentent profondément l'Amour au fond d'eux. Du fait justement de ces non jalousies, de ces non-attentes, de ce débordement simple de Vie. Que ce serait le véritable Amour. C'est Savoir que l'on aime quelqu'un et que l'on puisse vivre sans que le manque de cette personne n'intervienne en quoi que ce soit. Tout en laissant possible le fait de vivre avec aussi, hein. ;) (L'amour platonique... Boarf )

C'est trouver une âme si belle ou qui nous aurait tant apportée qu'elle nous lierait jusqu'au fond.
C'est reconnaître sans se perdre. Voler sans se charger.

(Après nuance... je dis pas que j'y arrive à l'inconditionnel ^^' Mais j'y aspire. Fortement. D'où mes questions. =) )



[Et Miaou, oui je fais aussi cette distinction universel/inconditionnel, merci d'avoir rappelé la différence ^^ .]
[Et oui aussi, il s'approcherait du passionnel. Avec ses chaleurs et ses brûlures.]

Ce serait peut-être l'amour le plus libre qui soit.
En fait.

?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amour Inconditionnel & Amour Amoureux   Aujourd'hui à 5:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Amour Inconditionnel & Amour Amoureux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citations sur: AMOUR (LES AMOUREUX)+AMOUR CHEZ L'HOMME ET LA FEMME (L')
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» Salon de "l'expression de l'amour"
» L'amour fervent
» Shahrukh est le premier amour de Sonam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Nous, et les Autres :: Nos sentiments et nos émotions-
Sauter vers: