La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "[Parce que] je dénie à quiconque le droit de me juger."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel


Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 22
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: "[Parce que] je dénie à quiconque le droit de me juger."   Mar 31 Déc 2013 - 19:05

Citation de Salim, dans La Prophétie, de mémoire. Il prononce ces mots en réponse aux questions du Conseil, pour justifier son absence de crainte envers le jugement des autres.

Citation qui me perturbe, d'où la création de ce sujet x). Comment comprenez-vous cette phrase ? Et quelle est la limite entre penser de cette manière et refuser toute critique, même constructive, qui peut s'apparenter à un jugement ?

J'en ai parlé un petit peu avec Juliette/Yza', aujourd'hui, et elle a suggéré l'idée « que c'est le jugement de lui en entier, qu'il refuse, mais pas des critiques sur des actes en particulier ». Moi j'ai trouvé qu'effectivement, c'était une bonne piste ; qu'en dites-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Sahi
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 7
Age : 20
Localisation : Dans mes rêves
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tous les livres de Pierre Bottero, surtout Le Pacte des Marchombres; Hunger Games de Suzannes Collins; Entre chiens et loups de Malory Blackman...et beaucoup d'autres
Date d'inscription : 26/12/2013

MessageSujet: Re: "[Parce que] je dénie à quiconque le droit de me juger."   Mer 1 Jan 2014 - 16:20

Très bon sujet, moi aussi, cette phrase m'avait fait tiquer!

Personnellement, j'ai compris dans cette affirmation non pas qu'il ne voulait pas être critiqué sur ses actes mais plutôt qu'il n'accordait pas aux autres le droit de prétendre savoir ce qui a profondément motivé ses actes.

Et je rejoins aussi l'avis de Yza' sur le fait qu'il ne veut pas être jugé sur qui il est. Parce que en effet, je pense qu'on ne peut pas entièrement comprendre une personne, il y a toujours une partie d'elle qui nous échappe ou qu'on ne connaît pas, et c'est pour ça qu'on ne peut pas se permettre de la juger sur ce qu'elle est. On peut critiquer ce qu'elle a fait, mais pas la juger sur son être.

C'est comme ça que j'ai interpreté la phrase de Salim mais j'espère que j'ai réussi à ce que mon post soit assez clair!  
Revenir en haut Aller en bas
Mokoy
Etudiant à l'Académie
Etudiant à l'Académie


Féminin
Nombre de messages : 304
Age : 19
Localisation : Ici et nul part. Dans le ciel et sur la terre. Avec le vent et les étoiles. Avec les miens. Avec Vous. Partout.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, Les Ames croisées, La quête d'Ewilan, Les Mondes d'Ewilan, Harry Potter, Les gardiens de Ga'Hoole, Chroniques du monde émergé, Guerre du monde émergé, Percy Jackson, Tara Duncan, Chroniques des Temps obscurs, Eon et le 12ème dragon, Cherub, Les filles du Samouraï, L'agence Pinkerton, Ileana...
Date d'inscription : 06/04/2013

MessageSujet: Re: "[Parce que] je dénie à quiconque le droit de me juger."   Dim 23 Fév 2014 - 21:32

Petit coup de vent pour dire le première impression que m'a donné cette phrase :
Qui sommes-nous pour juger les autres ?
Peut-être que Salim voulait dire qu'il faut se remettre en question et remettre en question ses propres actes avant de juger ceux des autres. Peut-être avons-nous fait pire que celui que nous jugeons...
Comme le dit Sahi, nous ne pouvons pas savoir tous ce qui a profondément motivé ces actes.
Au premier abord, ces actes peuvent nous paraître mauvais mais si au final, ils ont une influence positive, un but meilleur, ...
Quand on juge les autres, nous ne plaçons nous pas au-dessus de lui alors que nous sommes un homme comme lui ? Qu'est-ce qui nous, plus qu'un autre, nous donne le droit de le juger ? Qu'est-ce qui nous permet de prétendre avoir plus de sagesse et de justice qu'un autre pour ce jugement ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "[Parce que] je dénie à quiconque le droit de me juger."   Aujourd'hui à 9:35

Revenir en haut Aller en bas
 
"[Parce que] je dénie à quiconque le droit de me juger."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "[Parce que] je dénie à quiconque le droit de me juger."
» Parce qu'après tout, c'est aussi des créatures chaotique...
» Naru-rizd, Parce que je le vaux bien
» PARCE QUE JACK AIMAIT LES GENS CHARMANTS de S. Le Touze
» Parce que j'aime parler de moi. u_u *sort*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: Livres de Pierre Bottero :: Le Pacte des Marchombres :: ELLANA, la Prophétie-
Sauter vers: