La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les textes de Jean-Jacques Goldman...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Layramis
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 174
Age : 19
Localisation : Quelque par entre Le Royaume Raïs, les archipels Alines, le pays faël et la mer des Brumes...ça me semble assez précis !
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, évidement... sinon je dirais la Reine Soleil (Christian Jacq), Harry Potter et tous les autres chefs d'oeuvres de Pierre Bottero
Date d'inscription : 24/08/2013

MessageSujet: Les textes de Jean-Jacques Goldman...   Sam 9 Aoû 2014 - 19:51

J'ai pas mal hésité avant de poster, déjà parce qu'il n'y a pas beaucoup de posts dans "musique" mais aussi parce que ce que je ne pense pas qu'il va intéresser grand monde. Tampis, moi ça me tiens a cœur, Na ! ^^

L'autre jour, j'ai mis ma musique en mode "aléatoire", et ITunes m'a sortie "Envole-moi" de Jean Jacques Goldman (et pas, si je puis me permettre, le gâchis qu'en a fait TAL), que je n'avait pas entendu depuis assez longtemps. Et j'ai vraiment écouté les paroles (car quand j'écoute une chanson, j'ai tendance a me concentrer sur la mélodie, et pas sur le sens profond des paroles). Rien que la première phrase m'a interloqué : "Minuit se lève, en haut des tours, les voix se taisent et tout devient aveugle et sourd." Puis j'ai souris en me rendant compte que j'étais passé a côté de "Envole-moi, emplis ma tête d'autres horizons d'autres mots"... C'est moi où on ne peut "faire" plus marchombre ?
Alors je me suis penchée sur ses autres chansons, et je me suis rendue compte que nombre de ses chansons traitent des sujets, des "valeurs" des marchombres ( mise a part peu être "comme toi" et "né en 17 a Leidenstast" qui traînent de la guerre et qui me font presque toujours pleurer...fin bref) comme par exemple "Je marche seul" (qui me fait penser a leur autre définition de la liberté), famille (qui me fait penser a la guilde), ou encore "Au bout de mes rêves" (qui me fait penser a la Voie)

Brefff, qu'en pensez-vous ?

Et en écrivant post, une autre question me vient, un marchombre peut-il "utiliser" (ce n'est vraiment pas le mot ideal, mais bon) la musique, la chanson, ou même, pourquoi pas, juste la mélodie, au même titre que la poésie ?
Revenir en haut Aller en bas
Lieska
Fils de la Citadelle
Fils de la Citadelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 20
Localisation : Sur la route avec ma guitare
Groupe : Frontalière
Livre préféré : La horde du contrevent (A.Damasio) , le pacte des marchombres , Tolkien...
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Les textes de Jean-Jacques Goldman...   Dim 10 Aoû 2014 - 17:13



Je ne pense pas être une spécialiste de Monsieur JJ , mais, à mon humble avis, il ne faudrait pas donner aux paroles un sens qu'elles n'ont pas. On ressent les paroles selon notre vécu, notre expérience...Mais c'est sympa si sur le coup tu as fait le lien entre les marchombres et la chanson ! (blague à part, la chanson "Les yeux revolvers" me fait penser à Matrix , oui comme quoi ça dépend des gens )

Je pense aussi que les marchombres peuvent très bien utiliser d'autres "supports" que la poésie, mais ce serait sans doute personnel. On pourrait très bien avoir un marchombre peintre où un marchombre joueur de viole de gambe avec une greffe archet !! qui transmettrait sa poésie par ce biais. C'est une très belle idée je trouve, une façon différente d'appréhender la poésie marchombre.
Mais, celle-ci étant très courte, qu'en serait t-il de la mélodie ? Trois où quatre notes épurées où une symphonie de trois quarts d'heure en cinq mouvement ? Cela laisse à l'imagination un terrain de jeu sympathique !
Revenir en haut Aller en bas
Naëlle
Voltigeur des courants
Voltigeur des courants
avatar

Féminin
Nombre de messages : 288
Age : 20
Groupe : Haïnouk
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: Les textes de Jean-Jacques Goldman...   Dim 10 Aoû 2014 - 18:00

Salut =)

Comme l'a dit Lieska le sens qu'on donne à des paroles vient en grande partie de notre expérience et notre vécu, et il est probable que Goldman n'ait jamais entendu parler des Marchombres ;) et les valeurs de ces derniers sont des valeurs un peu universelles, que Pierre a rassemblées dans le Marchombre.

Pour les supports, la poésie Marchombre transcrit le fait de s'exprimer. Elle en est un moyen simple et épuré, mais bien sûr qu'il peut utiliser autre chose ! =) Enfin après tout dépend de ta définition du Marchombre. Si tu te limites aux livres, alors la réponse serait peut-être non. Si tu l'adaptes à la vie réelle, moi je dis bien sûr =)
Revenir en haut Aller en bas
Nerual
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
avatar

Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 23
Localisation : En moi
Groupe : Petite
Livre préféré : Pierre Bottero, Fred Vargas, Alain Damasio, Ray Bradbury, Jasper Fforde... (Pis aussi Anthony Horowitz, Robert Muchamore, Scott Westerfield, Louise Rennison...)
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: Les textes de Jean-Jacques Goldman...   Dim 10 Aoû 2014 - 19:52

Bon, moi je vais parler aussi des textes des chansons un peu en général. Personnellement, j'acorde beaucoup d'importance aux textes, en général. Parce que je peux pas m'empêcher de chanter en même temps, du coup, j'ai besoin de connaître les paroles.

Parce qu'il y a deux manières à mon sens d'aborder les paroles d'une chanson :

Soit on écoute plus ou moins attentivement et on ne saisi que quelques bribes de phrases ou de couplets, mais dans tous les cas on a toujours qu'une vision fragmentée du texte, tout simplement parce que comme ça chante, on ne fait pas de lien entre tous les mots comme on le ferait à l'écrit.

Soit on analyse la chanson, les paroles, en les lisant sur le net ou le petit livret du cd. Pas obligé de les analyser d'ailleurs, juste les lire ou tenter de les apprendre, ça marche aussi. Dans ce cas, on a une vision beaucoup plus globale du texte (et on peut dans ce cas parler de texte) et on peut donc avoir une interprétation un peu plus proche de celle que l'auteur voulait transmettre.

Cette dernière n'est pas forcément la mieux, hein, notre propre interprétation est parfois meilleure.


Du coup, Layramis, je suis absolument pas experte en Goldman (à vrai dire, je ne sais pas ce qu'il a fait). Mais j'ai écouté "Envole-moi" du coup, en lisant les paroles, et je le ressens pas du tout comme toi, parce que j'ai la version globale de la chanson.
Si vous voulez tester : écoutez la chanson en écoutant les paroles mais sans vous concentrer pour saisir tout le sens.
Envole-moi (vidéo):
 
Maintenant lisez les paroles et essayer de comprendreun lien entre tout, ce que ça peut bien pouvoir dire (parce que des fois ça veut rien dire, mais des fois, si. Des fois, c'est une histoire, avec évolutions, des fois, c'est d'un seul truc dont on parle. Une émotion, une action, un ressenti…) Ici, je dirais que c'est un ressenti.
Envole-moi (texte):
 

Voilà. Dites-moi ce que vous comprenez (ou pas x)). Je vous dis ce que je comprends, moi.
Ce que je pense que ça peut vouloir dire:
 

Voilà, vous je sais pas, mais j'ai l'impression qu'on comprend pas toujours la chanson de la même manière, suivant si on connaît ou pas les paroles.



Sinon, concernant la musique marchombre, je dirais pourquoi pas, je les vois bien murmurer dans le vent, donc chantonner dans le vent aussi, mais j'arrive pas à les voir faire de la musique. Ça demande beaucoup d'investissement et d'entraînement la musique, ce qui me semble incompatible avec l'entraînement marchombre (deux fois plus de travail, arrrrgh). Après, c'est personnel. Même si une petite flûte (tout court ou de pan) irait bien, sans forcément être un génie de la flûte, mais faire un truc pas trop moche. Et le petit mumumement. Et siffloter. Mais genre, faire du violon (trop duuuur, trop d'entraînement, de savoir-faire nécessaire) ou de la guitare (trop grand à porter, pas de liberté de mouvement) ou du piano (Oo), pour moi, c'est genre incompatible ^^" Après ma vision est très terre à terre, comme ça, mais je pense que c'est aussi lié à la légèreté des marchombres et aux poèmes marchombres très courts. Les trucs que j'ai évoqué (chantonner ou petite flûte) sont compatibles avec cette vision ^^
Revenir en haut Aller en bas
Tarja
Voltigeur des courants
Voltigeur des courants
avatar

Féminin
Nombre de messages : 361
Age : 20
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : L'envol, Zouck, Le seigneur des anneaux, Alain Damasio, Les Eveilleurs, Vango, tous les livres de Pierre Bottero
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: Les textes de Jean-Jacques Goldman...   Dim 10 Aoû 2014 - 20:46

Je suis d'accord Lauren pour le jeune qui a grandi dans une banlieue toutes pourrie. Par contre je ne pense pas qu'il s'adresse à ses livres à mon avis c'est comme un appel au secours lancé au hasard à qui l'entendra (en l’occurrence celui qui écoute la chanson) et les livres ne sont pas l'évasion par l'imaginaire mais plutôt un moyen d'accéder aux connaissances qui lui permettront de sortir de l'ignorance de sa banlieue. Ma vision est sans doute plus terre-à-terre mais je vois vraiment dans cette chanson le problème de l'éducation dans les "quartiers difficiles" et la difficulté de s'en sortir qui y est plus grande ("Règles du jeu fixées mais les dés sont pipés" <--- là cette phrase dans ma tête ça renvoie nettement à l'éducation qui donne pas les mêmes chances à tout le monde).
Mais je pense que nos deux interprétations sont possibles, comme quoi...


Concernant la musique chez les marchombres j'avoue que je les vois mal se balader avec leur viole de gambe. En fait je les vois assez mal jouer de la musique (en dehors du chant) , ce serait sans doute tout à fait possible mais je trouve que ça colle pas avec leur art du silence. Et la musique c'est aussi beaucoup de partage, jouer tout seul dans son coin ça n'a pas trop d’intérêt mais je vois mal un boeuf de marchombres. Mais un instrument discret ça pourrait se faire. Une flûte comme dit Lauren c'est pas mal, mais une avec un son assez grave (en plus ça fait mystérieux  What a Face ).
Revenir en haut Aller en bas
Lieska
Fils de la Citadelle
Fils de la Citadelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 20
Localisation : Sur la route avec ma guitare
Groupe : Frontalière
Livre préféré : La horde du contrevent (A.Damasio) , le pacte des marchombres , Tolkien...
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Les textes de Jean-Jacques Goldman...   Dim 10 Aoû 2014 - 21:40



C'est vrai que la viole de gambe ou le violon, ça parait assez hard pour un marchombre. Mais, les marchombres sont aussi des êtres humains avec un passé et un avenir. Si ils ont appris à jouer de la viole dans leur enfance, il ont peut être envie d'en rejouer. La musique nécessite de l'entrainement certes mais dix minutes par jour avant de dormir, ça suffit bien (sauf si il aspire à devenir Ménestrel Marchombre, mais là c'est pas le sujet)

Et, un piano en Gwendalavir.........POURQUOI PAS

Mais une petite flûte en bois ou une guimbarde, pour jouer seul et pourquoi pas boeuffer avec le vent !

Sinon je plussoie Tarja pour la banlieue la violence et l'ennui :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les textes de Jean-Jacques Goldman...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les textes de Jean-Jacques Goldman...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les textes de Jean-Jacques Goldman...
» Jean Jacques Goldman
» Jean Jacques Milteau
» [Antier, Jean-Jacques] Tempête sur Armen
» Jean-Jacques Goldman Chanson pour les yeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: Au Bout de la Plume :: Médiathèque :: Musique-
Sauter vers: