La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Introspéction perpétuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Solituda
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre


Masculin
Nombre de messages : 329
Localisation : Je pourrais vous répondre que je viens du ventre de ma mère, de l'endroit où j'habite, des ex forums sur lesquels j'étais. Tant de lieu, tant d'endroits parcourus. Je viens d'une musique, The pianist. Je viens du tréfonds de ses notes, de ses sentiments, de sa douleur. Je viens de cette Solitude.
Livre préféré : The Unbeliever. Vous ne devez surement pas connaître. Mais je vous le déconseille. Tout en vous le conseillant.
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Introspéction perpétuelle   Ven 3 Oct 2014 - 16:05

*sourire moqueur*

On s'ennuie, pas de sujet, alors j'en ai un sympathique.
Je voulais votre avis (en fait je m'en tape complétement) sur le fait de réfléchir constamment sur ce que l'on fait.
Aujourd'hui, je fais genre de ne pas voir une personne pour ne pas lui dire bonjour, pourquoi?
Aujourd'hui j'ai été agressif envers quelqu'un, pourquoi?
Aujourd'hui j'ai clashé un pote devant une jolie fille, pourquoi?
Le sujet que je pose ici n'est pas la réponse à ces pourquoi, mais davantage l'intérêt (ou pas) à toujours examiner nos comportements, à essayer de nous déchiffrer, de nous comprendre et de comprendre pourquoi on fait quelque chose, pourquoi on se sent ainsi, etc.
Donc l'intérêt ou le non intérêt?
Ensuite la possibilité ou non de faire cela? Les limites.
Et pour finir votre expérience personnelle à ce sujet.

Ah, et faites l'effort d'être constructif aussi. Un développement rigoureux s'impose car je vais *baille* suivre le sujet. *sourire moqueur* à ma manière....

Qui commence?
*sourire carnassier*
Revenir en haut Aller en bas
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel


Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 22
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Introspéction perpétuelle   Ven 3 Oct 2014 - 18:14

Soli', toujours aussi insupportable What a Face . Mais merci, il donne envie, ce sujet . (En fait, c'est même grâce à toi que je me suis connectée .)

Par contre, ton développement rigoureux, j'vais l'envoyer flucher ailleurs, parce que moi j'aime pas la rigueur et les obligations. Bhaaa.

Moi, j'pense que l'intérêt de ce que tu appelles "introspection perpétuelle" réside essentiellement dans le fait d'apprendre à se connaître, et donc à progresser. C'est le but de l'introspection à la base, non ? Alors certes, le faire en permanence comme tu en donnes l'exemple, chat peut sembler un p'tit poil excessif, maaaaiiiis... selon moi, c'est quand même "positif", au sens de bien utile. On se pose des questions, on se remet en question aussi, on réfléchit à son propre comportement... parfois, c'est aussi bien pratique pour ANTICIPER ses propres réactions. Genre tiens, là, je sens que je suis en train de me sentir jalouse ou paniquée ou je ne sais quoi, mais ça commence tout juste alors j'ai peut-être encore une marge de manœuvre pour maîtriser ça avant que ça se transforme en situation impossible. Okay. Qu'est-ce que je fais ?
Et petit à petit, on anticipe de plus en plus et on s'améliore.

Sinon, le seul défaut de cette méthode qui me vient à l'esprit là tout de suite, c'est le risque de croire que c'est toujours suffisant. Genre, j'ai pas besoin de psy/jenesaisquoi/aidequelconque ou je suis invulnérable parce que je pratique l'introspection et que donc je vais pouvoir me contrôler en permanence. Mais ça, c'est loin d'être vrai, et de toute façon je pense qu'on s'en aperçoit rapidement xD.
Ou bien on peut se rendre compte au bout d'un moment (soit tout seul, soit parce qu'on nous le dit) que ça ne nous permet pas d'aller assez profondément. Mais là, j'ai pas de remède ni rien, parce que c't'un peu mon cas What a Face .
Ou encore se sentir supérieur aux autres parce que môa, monsieur/madame, je m'analyse et gnagnagna, et pas toi, et t'es nul(le), et bref. Ce qui n'a pas de sens, on est d'accord ?

Voilàvoilààààààà !
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Solituda
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre


Masculin
Nombre de messages : 329
Localisation : Je pourrais vous répondre que je viens du ventre de ma mère, de l'endroit où j'habite, des ex forums sur lesquels j'étais. Tant de lieu, tant d'endroits parcourus. Je viens d'une musique, The pianist. Je viens du tréfonds de ses notes, de ses sentiments, de sa douleur. Je viens de cette Solitude.
Livre préféré : The Unbeliever. Vous ne devez surement pas connaître. Mais je vous le déconseille. Tout en vous le conseillant.
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Re: Introspéction perpétuelle   Lun 6 Oct 2014 - 15:27

On anticipe peut-être, on s'améliore mais... Dans ce cas on n'est plus naturel non? On est plus vrai? Toute nos relations étant contrôlées....
(Oui, tu as besoin d'un psy *sourire moqueur*)

Si on s'analyse et qu'on voit nos défauts, pourquoi ne serait-on pas supérieur sur ce point là?
Revenir en haut Aller en bas
Aziliz
Champion de cueillette, mention framboises
Champion de cueillette, mention framboises


Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 26
Localisation : Au détour d'une ligne
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana, le Voleur de chouchous, et d'autres
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Introspéction perpétuelle   Jeu 16 Oct 2014 - 8:50

Je suis assez d'accord avec ce qu'à dit Miaou.

L'introspection permet de se connaître d'avantage et d'évoluer. Contrairement à ce que tu sous entends Solituda, l'évolution est naturelle et même nécessaire. La connaissance de soi à cela de merveilleux qu'elle ne s'arrête jamais et pour cause : nous ne cessons jamais de changer. Pourquoi alors perdre du temps à essayer de se connaître si l'on sait que rien que le fait de s'introspecter nous fera changer (et que donc, il faudra réviser sa connaissance de soi...) ? Pour la simple et bonne (ou pas) raison que si l'on s'arrête de s'y intéresser, on finira dépassé par le nombre de changement.

Et puis, je pense que l'introspection fait partie de l'être humain, que tout le monde s'y soumet plus ou moins. Certains le pousseront au point d'en être une quotidienne méditation, d'autres réfléchiront sur eux même qu'une fois confrontés à leur erreurs mais nous le faisons tous.

Pourquoi ne pourrait-on pas se sentir supérieur alors ? Parce que la sensation de supériorité n'est qu'une illusion, qu'elle est réductrice dans le sens où n'importe qui est supérieur ET inférieur à n'importe qui d'autre en différents domaines. Il ne s'agit, en réalité, pas de supériorité mais bien de différence. Il est aussi stupide de considérer que les introspections te rendent supérieur que de penser que les noirs sont supérieurs aux blancs ou l'inverse. Cela vient uniquement du besoin de se comparer et de la compétition que met en place notre société.

Je vais revenir sur le post de Miaou. Tu évoques les limites de l'introspection et je ne suis pas tout à fait d'accord sur ce que tu évoques comme le fait de penser que l'on a pas besoin d'aide psychologique par exemple. Dans de nombreux cas, s'introspecter régulièrement peut, effectivement, se substituer à un suivi psychologique puisque nous effectuons nous même le suivi. Pour autant, l'introspection (dans l'acte en lui même) ne se suffit pas à elle même : elle a besoin de sources d'évolution (la documentation notamment, mais aussi le temps, les actes, ...). S'introspecter toujours sur la même base avec le même raisonnement est assez stérile. Comme je le disais, nous sommes en constante évolution et notre capacité/façon de nous introspecter doit évoluer en conséquences en apportant des connaissances nouvelles (profitez en, c'est le boom du développement personnel !) qu'il s'agisse de documentation, d'échanges, d'actions, etc. On a besoin d'étudier nos évolutions autant que de les laisser se produire.

Par exemple, si je me sens trop timide et qu'après une introspection, j'arrive à trouver comment y remédier pas à pas, il faudra bien que je laisse le temps pour que cette évolution se produise. Je ne peux pas me dire "clac, ça y est, je ne suis plus timide". Il est nécessaire d'avoir toujours une phase d'expérimentation. C'est un cycle introspection > expérimentation > évolution > introspection > ...

En tout cas, c'est mon avis =)
Revenir en haut Aller en bas
http://lailleurs.uniterre.com
Solveig
Etudiant à l'Académie
Etudiant à l'Académie


Féminin
Nombre de messages : 343
Age : 19
Localisation : Sur la lune
Groupe : Dessinateur
Livre préféré : le seigneur des anneaux, les pierre bottero, le clans des Otoris... et bien d'autre :D
Date d'inscription : 11/01/2014

MessageSujet: Re: Introspéction perpétuelle   Dim 19 Oct 2014 - 14:12

Bon ma réponse va être rapide et peut sembler un peu idiote par rapport à ce qui a été posté un peu plus haut, mais je me lance quand même.
Pour moi c'est un peu comme le doute et les certitudes, il doit y avoir un certains équilibre qui nous permet d'avancer tout en évitant de se prendre le mur.
bah là c'est pareil. Certes, l'introspection peut nous permettre de mieux nous connaitre, d'analyser nos erreurs pour peut être les éviter dans le futur.... mais à trop forte dose ça peut aussi aboutir à l'inverse et comme le dit Solituda, on est plus du tout naturel. Je fais une différence entre l'évolution (par exemple quelqu'un de surexcité qui devient plus calme) et le fait d'essayer de ne plus être soi même (quelqu'un de surexcité qui se dit sans cesse: je ne dois pas faire ça, je dois être calme, calme....). Après en sois l'introspection n'est pas une mauvaise chose mais se remettre en question en permanence n'est pour moi vraiment pas une bonne chose
Enfin bref, j'espère que mon post n'est pas trop hors sujet et qu'il est compréhensible
au plaisir de vous relire
Revenir en haut Aller en bas
Aziliz
Champion de cueillette, mention framboises
Champion de cueillette, mention framboises


Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 26
Localisation : Au détour d'une ligne
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana, le Voleur de chouchous, et d'autres
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Introspéction perpétuelle   Dim 19 Oct 2014 - 19:21

Solveig, ton post est particulièrement clair ;)

Pour moi, l'introspection c'est avant tout l'acte de s'analyser, de s'observer, d'essayer de se connaître. Bien sûr, cela débouche souvent sur une évolution quelconque, qu'elle soit naturelle ou forcée. Et puisque c'est là qu'il y a problème, creusons un peu le changement forcé.

Ce n'est pas, à mon humble avis, une mauvaise chose que ce changement forcé à la condition que l'on se respecte dans ce changement et que cette évolution se fasse pour nous et non pour les autres. Je m'explique et je vais reprendre ton exemple, Solveig :
Si quelqu'un est trop excité, trop "pile électrique" et que les autres le lui reprochent, il peut décider de changer et donc passer son temps à se morigéner "n'agis pas comme ça, sois calme". Là, c'est un changement forcé qui n'est pas et ne sera jamais vraiment naturel parce qu'il ne correspond pas à la personne. Si par contre, cette personne se sent mal à l'aise vis à vis de cette "tension" constante, elle peut choisir de lâcher la pression et d'agir de façon plus calme. Alors oui, pendant quelques temps, elle ne sera pas forcément naturelle cette personne, parce qu'elle essaiera de prendre une habitude différente de la sienne parce que cela lui est devenu inconfortable, mais au final, le changement fera partie de cette personne. Elle l'a choisit, elle l'a mis en oeuvre à sa manière et le changement a suivi.
Je pense, avec cet exemple, notamment au fait de s'étonner de tout, d'être heureux pour un rien et de voir la vie du bon côté. On est vite tenté de céder au septicisme mais si cela nous tiens vraiment à coeur, on peut s'en donner les moyens. Le premier sourire dans le métro sera peut-être un peu crispé, puis les semaines passeront et ce sourire sera là, naturellement, parce que.

Ca ne veut pas dire que je ne suis pas d'accord avec l'équilibre que tu relèves Solveig, juste que pour moi, cet équilibre réside entre l'introspection, la phase de réflexion, et l'action, la phase... d'action =P
Revenir en haut Aller en bas
http://lailleurs.uniterre.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Introspéction perpétuelle   Aujourd'hui à 9:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Introspéction perpétuelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Introspéction perpétuelle
» [NOREVE]Test housse cuir tradition, gamme perpétuelle pour HTC TITAN
» PYROGENES PUBLICITAIRES, Que se passe-t-il ?
» Lange QP platine
» Amulette Vietnamienne "Monnaie Perpétuelle du Ciel".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Nous, et les Autres :: Connais-toi toi-même-
Sauter vers: