La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Marchombre

Aller en bas 
AuteurMessage
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 679
Age : 23
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Marchombre   Lun 4 Mai 2015 - 15:21

Salutation Basilide ! Avant de poster dans le forum, il faudrait que tu signes le règlement et que tu te présentes ici, s'il te plait
Revenir en haut Aller en bas
Elurían Aeglir
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2992
Age : 27
Localisation : A proximité d'une excentrique hyperbole équilatère.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Je n'en ai lu aucun.
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Marchombre   Mar 5 Mai 2015 - 18:07

Et je me permets de te conseiller de regarder s'il n'existe pas de sujets similaires avant d'en créer un nouveau

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo"
JRR Tolkien
Aide de Camp de la grandissime Eleyra Leina
Coordinatrice et présidente honorifique de la SABIA

"N'ignorez pas l'enseignement de la voie pure d'un
fleuve de montagnes dévalant sur les roches."

Morihei Ueshiba


"At the end of a storm is a golden sky
And the sweet silver song of a lark."


Dare to click here ?
Or here ?
Revenir en haut Aller en bas
http://decachroniques.blogspot.fr/
Aziliz
Champion de cueillette, mention framboises
Champion de cueillette, mention framboises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 27
Localisation : Au détour d'une ligne
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana, le Voleur de chouchous, et d'autres
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Marchombre   Mer 6 Mai 2015 - 21:24

Et bien moi, je me permets de réagir à ton post !

Avant toute chose, je te prierais d'éviter de juger ceux que tu ne connais pas, du moins pas encore, et d'éviter les généralités. Tu demandes qui a déjà sacrifié son confort et sa sécurité pour la liberté, j'en déduis que tu estimes l'avoir toi même fait. Mais je rebondirais dessus en te disant que quelque part, chacun le fait, à sa propre manière, avec ses ressources et ses limites.
J'ai la sensation que tu oublies que la voie du marchombre reste une voie et que marchombre n'est pas un état définitif, que c'est une perpétuelle recherche de justesse. Une justesse propre à soi et non propre aux marchombres. Jilano est différent d'Ellana, leurs définitions de justesse (ou de devoir si tu préfères) en est forcément différente et c'est là toute la beauté du marchombre.
Tu trouveras peut-être certaines actions risibles, mais dans certains cas, ouvrir la porte de sa maison, sourire à un inconnu, ou lire un livre sont des jalons sur la voie, simplement parce qu'elles représentent un changement, une évolution et oui, quelque part, une prise de risque.

Je ne pense pas que la liberté soit un combat âpre contre toute forme de sécurité et de confort, ni une négation totale du monde d'apparences dans lequel nous vivons. Je pense qu'il s'agit au contraire d'acceptation. Il faut bien accepter que les choses soient ainsi pour espérer les changer. Si je renie même mes propres actes, comment puis-je espérer changer ?
La liberté n'est pas le contraire de la sécurité ou du confort, elle l'équilibre à rechercher entre ce dont j'ai besoin et ce dont je peux me passer, c'est donc particulièrement personnel. Certains seront plus libres parce qu'ils ont une maison et qu'ils peuvent donc construire leur projet de vie avec cette maison, parce que leur devoir sera, par exemple, d'éduquer autrement leurs enfants, d'autres personnes et de donner à voir à tout un chacun une manière de vivre saine et pourtant confortable. D'autres seront libres parce que dépossédés de toute chose matérielle.

Imagine une mère, seule avec son enfant. Cette mère est elle libre alors qu'elle n'a pas de toit pour élever son enfant ? Pas de quoi le nourrir ? Et que son devoir à elle est justement de veiller sur cette vie naissante. L'estimes-tu libre alors qu'elle est en perpétuelle recherche pour satisfaire les besoins de son enfant ?
L'errance, le risque, la pauvreté même la misère ne sont pas plus la liberté que le sédentarisme, la sécurité et l'aisance financière. Ce ne sont finalement que des paramètres que chacun doit régler comme il l'entend, en fonction de sa vie, de ce qu'il juge juste à cet instant précis.

Je pense au contraire qu'être Libre c'est accepter autant l'un que l'autre, leur reconnaître le droit d'exister et trouver sa propre mesure indépendamment de ce que prône quiconque. La voie des marchombres n'est pas une définition exhaustive de la Liberté, c'est une incitation à penser par nous même, à expérimenter autre chose et à trouver ce qui nous convient.
Vivre la vie que mènent les marchombres ne ressemble en rien à la liberté pour une partie d'entre nous, parce que cela signifie être dans l'incertitude totale : où vais-je dormir, que vais-je manger ? Et ce tous les jours. Pour l'avoir vécu - volontairement - et pour avoir envie de le vivre à nouveau, je peux dire que ce mode de vie ne convient pas à tout le monde, tout le temps et qu'il faut savoir vivre avec le monde dans lequel nous vivons. Un smartphone n'est pas une entrave à la liberté, au contraire, bien utilisé, il nous permet de l'exercer différemment, sur un autre terrain. Ce n'est qu'un outil.
Là où je te rejoins sur la sécurité comme liberticide, c'est lorsque l'on n'arrive plus à se passer de cette sécurité. Mais c'est valable pour n'importe quel outil.

Et pour revenir sur le terme marchombre, marcher représente effectivement une idée de changement, d'évolution et de progression, mais je ne suis pas d'accord avec ton interprétation d'ombre. Il ne s'agit pour moi pas de refuser la lumière ou de dire que l'ombre était la première. Je pense simplement qu'un marchombre ne cherche pas la lumière - en tant que popularité - et l'ombre est alors plutôt le reflet de l'humilité. Avancer pour soi, sans but de dépasser (voire d'écraser) les autres. Avancer juste pour soi et rester ouvert tant à l'apprentissage qu'à la transmission de nos savoirs. L'ombre est un peu comme la nuit, on peut l'éclairer et elle s'enrichira de notre lumière, mais si on la laisse nous éclairer, on découvrira des trésors invisibles en pleine lumière.
Revenir en haut Aller en bas
http://lailleurs.uniterre.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marchombre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marchombre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La liberté du Marchombre.
» Qu'est ce qu'un marchombre exactement...?
» L'arme d'un marchombre
» Marchombre et l autre
» Être marchombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Apprentissage :: Être Marchombre-
Sauter vers: