La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Capacité d'évolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aziliz
Champion de cueillette, mention framboises
Champion de cueillette, mention framboises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 26
Localisation : Au détour d'une ligne
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana, le Voleur de chouchous, et d'autres
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Capacité d'évolution   Jeu 7 Mai 2015 - 8:11

Allez, j'ai envie de lancer des sujets aujourd'hui.

J'ai souvent parlé ces derniers temps avec des personnes qui pensaient que tout le monde ne pouvait pas se sublimer (dépasser ses limites et accroître ses capacités) et qu'il fallait souvent pour cela un élément extérieur (adversité, difficulté, problème, ...)
Si je ne suis pas contre le fait qu'un obstacle nous permette de devenir meilleur si on le prends comme un défi, je me demande si l'obstacle est réellement nécessaire à l'évolution. Et si oui, cet obstacle est-il forcément extérieur ou peut-on sciement provoquer des obstacles sur nos routes pour nous pousser à avancer ?
Nous parlions également d'élitisme, d'égalité, etc. alors je voudrais parler de nos capacités d'évolution. Si nous ne sommes pas égaux en terme de capacités physiques, affectives, morales, intellectuelles... Le sommes nous sur notre capacité d'évolution ? Ou certains d'entre nous sont-ils "condamnés" à ne pouvoir évoluer que très peu ? Qu'est ce qui peut empêcher quelqu'un d'évoluer ?
Et pour pousser un peu plus loin, est ce que cette capacité d'évolution ou de non-évolution est subjective dans le sens où l'évolution elle, peut-être perçue comme négative et donc comme une régression ?

Bref, j'espère que vous avez compris mes interrogations là dessus et j'attends avec impatience votre retour ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://lailleurs.uniterre.com
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 22
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Capacité d'évolution   Jeu 7 Mai 2015 - 15:13

Ah ! Question intéressante xD. J'ai hâte de lire d'autres avis, mais pour l'instant moi je pense plutôt que oui, même si on a envie de changer, c'est en tout cas plus facile de le faire en étant en quelque sorte "au pied du mur" à cause d'un obstacle ou d'une difficulté à un moment donné. Je trouve que la "souffrance" (je trouve que le mot est excessif, mais bon, douleur c'est pas mieux et euh... ) qu'on ressent à ce moment-là peut être un moteur plus puissant que la simple envie de changer alors que "tout va bien".

En fait, pour moi, il faut un déclencheur. Mais c'est vrai qu'on peut sûrement aussi avoir soi-même une sorte de déclic à un moment donné, par exemple avant la "souffrance" en question, par exemple je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé de sentir que vous alliez faire une bêtise et de vous dire non, pas cette fois, pas encore ! x)
Après, d'où vient ce déclic, comment le déclencher... ? C'est difficile, parfois on a l'impression de l'attendre, ce déclic, comme s'il devait venir de l'extérieur...

Quant à tes autres questions : je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Misuto
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 18
Localisation : Dans un cèdre
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Capacité d'évolution   Jeu 14 Mai 2015 - 12:07

Je pense que quoi qu'il advienne, on a tous un obstacle, une difficulté, un problème, ou une tare inhérent à nous, intérieur à nous. Pour moi, on a donc tous la possibilité de se sublimer de la même façon parce que nous possédons tous un mur à abattre ou à escalader...

Le tout est bien sûr de percevoir cette obstacle et de désirer le surmonter, et là, tout le monde n'est pas forcément égaux. Par expérience ! je dirais que l'on cherche davantage à évoluer face à un obstacle imposé et extérieur plutôt que face à un obstacle "interne", ou d'ordre psychologique par exemple, pour lequel nous devons nous "motiver " pour le surmonter, nous remettre en question.

Bon, heu... Tout ça est un peu flou dans ma petite tête et j'avoue ne pas avoir de début de réponse à un certain nombre de tes questions, mais c'est déjà ça... J'attends les réponses des autres et je reviendrais peut-être étoffer ma réponse !
Revenir en haut Aller en bas
http://ephemere-eternite.over-blog.com/
Nerual
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
avatar

Féminin
Nombre de messages : 644
Age : 23
Localisation : En moi
Groupe : Petite
Livre préféré : Pierre Bottero, Fred Vargas, Alain Damasio, Ray Bradbury, Jasper Fforde... (Pis aussi Anthony Horowitz, Robert Muchamore, Scott Westerfield, Louise Rennison...)
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: Capacité d'évolution   Jeu 14 Mai 2015 - 12:41

Je ne sais pas trop quoi dire..

Je pense qu'effectivement on n'est malheureusement pas tous égaux sur le plan mental et résistance psychique et donc a fortiori sur notre capacité d'évolution.
Je pense que si on est effectivement tous capables d'évoluer, ce ne sera jamais la même évolution : la distance parcourue et le temps nécessaire vont dépendre de chacun, ainsi que la manière d'évoluer et sur quel plan on évolue.

Certes on rencontre tous des problèmes des problèmes extérieurs ou internes (et ceux qui n'en rencontrent pas, je ne sais pas s'ils sont à plaindre ou à envier). Mais ces problèmes, si on est beaucoup à dire qu'ils nous font progresser, peuvent aussi nous faire régresser. Certaines personnes les voient comme des obstacles insurmontables, perdent leurs capacités ou leur vitalité et même parfois leur vie (suicide).

Cela dit, pour qui est plutôt fort mentalement, un obstacle extérieur n'est pas nécessaire à une évolution. D'ailleurs, l'évolution, si elle est parfois subite lorsqu'on se heurte à un obstacle, est la plupart du temps diffuse et on ne s'en rends pas forcément compte. C'est aussi ce qu'on appelle "grandir" On ne grandit pas tous à la même vitesse et de la même manière, et on parle des fois de certains adultes comme des gamins mais ils ont évolués autrement, ils ont quand même grandi sur certains points.

Pour provoquer sciemment des obstacles pour avancer, je pense qu'il faut déjà avoir beaucoup de recul et donc avoir déjà beaucoup évolué. [Ça fait un peu bizarre de parler d'évolution dans le sens général, puisque ce n'est quasiment jamais général, et toujours particulier x)] Ensuite, vivre, tout simplement, c'est aussi se choisir une voie sur laquelle il y aura des obstacles. C'est rare le choix entre la difficulté et la facilité. La plupart des chemins mènent à des difficultés plus ou moins grande et plus ou moins tardive ou proche.

Par exemple choisir ses études supérieures. Il y a des voies qui semblent plus "simples" que d'autres : la fac par rapport à la prépa, par exemple. Pourquoi choisir la difficulté ? Peut-être pour voir plus loin, aussi.
De plus, je pense qu'on est nombreux à choisir la voie de la difficulté parce qu'on l'estime souvent meilleure. Mais sur quels critères ? Peut-être inconsciemment pour repousser ses limites ou pour être au maximum de ses capacités.

Sur les "condamnés" dont tu parles, c'est assez dur à expliquer… Tout dépend de ce que l'on entend par évoluer. Certaines personnes sont handicapées (physique ou mentale) et seraient donc "condamnée" à moins évoluer que d'autres ? Sur certains plans c'est certain (un handicapé moteur ne pourra jamais vraiment évoluer sportivement) mais sur d'autres plans (mentaux) par exemple, il peut faire un très bon philosophe ou physicien, ou même sur le plan des émotions ne jamais se laisser abattre et être toujours de bonne humeur (c'est aussi une forme d'évolution que de s'accepter et de bien vivre).
Pour les non handicapés, je ne sais pas trop. Avec un bon entourage, presque tout le monde peut s'en sortir, mais intérieurement, sans aide extérieure, je ne sais pas trop. Ce qui pourrait empêcher quelqu'un d'évoluer c'est sa force mentale, je dirais et l'idée qu'il a de lui-même. Plus que tout autre chose.
Car même si un évènement extérieur particulièrement éprouvant arrive, cela affectera sa vision de lui-même et sa force mentale et c'est peut-être davantage cela qui l'empêchera d'avancer, d'évoluer.

Bien à vous :)
Revenir en haut Aller en bas
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 22
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Capacité d'évolution   Jeu 14 Mai 2015 - 20:42

Ce sujet me donne envie de citer du Nietzsche (pour changer )

Il y a bien sûr cette citation qui n'est plus à présenter :

"A l'école de la guerre : Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort".


Et celle-ci (Le Gai savoir, §19)

"Le mal. - Mettez à l'épreuve la vie des meilleurs et des plus féconds des hommes et des peuples, et demandez-vous si un arbre qui doit prendre fièrement de la hauteur peut se dispenser du mauvais temps et des tempêtes : si la défaveur et la résistance extérieure, si toutes les espèces de haine, de jalousie, d'obstination, de défiance, de dureté, d'avidité et de violence ne font pas partie des conditions propices sans lesquelles une forte croissance n'est guère possible même dans la vertu ? Le poison dont meurt la nature plus faible est pour le fort fortifiant - et il ne le qualifie pas non plus de poison."


Qui répond particulièrement bien au sujet, je trouve.


EDIT : En voilà une autre, qui se relie bien au sujet et aux avis exprimés ici.

(Le Gai savoir §26) "Que veut dire vivre ? - Vivre, cela veut dire : repousser continuellement loin de soi quelque chose qui veut mourir ; vivre - cela veut dire : être cruel et impitoyable envers tout ce qui chez nous faiblit et vieillit, et pas uniquement chez nous. Vivre, cela veut donc dire être sans pitié envers les mourants, les misérables et les vieillards ? Être constamment un assassin ? - Et le vieux Moïse a pourtant dit : "Tu ne tueras point !" "


Dernière édition par Revan le Jeu 14 Mai 2015 - 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Basilide
Curieux
Curieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 54
Localisation : La France
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le pacte
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Capacité d'évolution   Jeu 14 Mai 2015 - 20:59

Moi aussi j'en ai une super!

Mais je ne la retrouve plus


Dernière édition par Basilide le Sam 31 Oct 2015 - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Naliaena
Fils du Vent
Fils du Vent
avatar

Féminin
Nombre de messages : 493
Age : 23
Groupe : Petite
Livre préféré : Le Nom du Vent, le Pacte des Marchombres, la Horde du Contrevent, Chroniques d'un rêve enclavé.
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Capacité d'évolution   Ven 15 Mai 2015 - 0:12

J'ai un peu de mal avec un point de ta réponse, Lauren : " Sur certains plans c'est certain (un handicapé moteur ne pourra jamais vraiment évoluer sportivement) mais sur d'autres plans (mentaux) par exemple, il peut faire un très bon philosophe ou physicien "

Ca supposerait qu'évoluer, c'est aller vers ce que quelque part, quelqu'un qualifie de "mieux", vers une notion de supériorité : un philosophe ou un physicien aurait atteint un stade plus élevé qu'une personne n'ayant pas cherché ou pas pu aller plus loin ? Mais sur quel plan et plus loin que quoi ? J'ai l'impression que ça induit une idée de chemin unique, ou de hiérarchie de l'évolution, où les philosophes et physiciens seraient quelque part vers le haut.

Mais en fait, chacun évolue constamment au cours de sa vie, non ? Que ce soit voulu ou non, conscient ou non, est-ce qu'on peut vraiment considérer une personne qui n'aurait pas changé du tout ? Chaque chose que l'on vit nous pousse dans une direction ou une autre, et nous fait évoluer : pas forcément changer dans un sens opposé à ce qu'on pouvait être à un certain moment, pas nécessairement non plus vers quelque chose de "mieux", mais simplement nous modifie, petit à petit.

Du coup, ce ne serait pas réellement une question de capacité d'évolution, ou de motivation personnelle, de conscience ou de volonté, mais simplement un fait brut : vivre c'est forcément être confronté à des évènements, à des changements, à des obstacles peut-être, qui nous font évoluer.

Enfin j'sais pas, enfin peut-être... =D
(choppe la référence si tu l'oses !)
Revenir en haut Aller en bas
http://art-monde.forumactif.org/index.htm
Nerual
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
avatar

Féminin
Nombre de messages : 644
Age : 23
Localisation : En moi
Groupe : Petite
Livre préféré : Pierre Bottero, Fred Vargas, Alain Damasio, Ray Bradbury, Jasper Fforde... (Pis aussi Anthony Horowitz, Robert Muchamore, Scott Westerfield, Louise Rennison...)
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: Capacité d'évolution   Ven 15 Mai 2015 - 9:28

Hum, non, ce n'est pas vraiment ce que je voulais dire. C'est plutôt dans le sens de se dépasser mentalement (pour la philosophie, la réflexion doit être poussée) et j'ai parlé de physicien parce que je pensais à Stephen Hawking (d'ailleurs, je pensais l'avoir mis, j'ai du zappé).

Mais ça me dérangeait aussi de rester dans des domaines restreints et qu'on considère souvent elitiste, comme tu l'as fait remarquer, d'où la fin de ma phrase : "ou même sur le plan des émotions ne jamais se laisser abattre et être toujours de bonne humeur (c'est aussi une forme d'évolution que de s'accepter et de bien vivre)."

Ce que tu dis après, c'est aussi plus ou moins ce que je voulais dire en parlant de "grandir", mais tu le dis mieux que moi ;) Surtout que tu définies ça de manière beaucoup plus large en parlant simplement de changement.

Après, je ne sais pas si on peut assimiler tout changement à l'évolution. Pour moi évolution induit un mouvement vers quelque chose de plutôt positif, une notion de dépassement de ce que l'on est. Un changement est dans toutes les directions, donc peut être latéral, une régression est vers l'arrière et une évolution vers l'avant. Après je sais que vous allez me dire "c'est quoi l'avant l'arrière, latéral" ? xD
Et je vais avoir du mal à vous le décrire puisqu'il s'agit principalement de ma vision/représentation intuitive des choses dans l'espace (Ça vous avance vachement)

Donc question : Est-ce que tout changement est une évolution, et qu'entend-on par évolution ?



(Nos Jours Heureux )
Revenir en haut Aller en bas
Basilide
Curieux
Curieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 54
Localisation : La France
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le pacte
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Capacité d'évolution   Ven 15 Mai 2015 - 12:11


Le changement ou mouvement ne seront une évolution, vers quelque chose de "plus" disons, qu'à partir du moment ou ils auront un objectif, une direction et qu'ils seront accomplis en conscience. L'inconscience ne fait jamais évoluer (dans le sens pré-cité), à la rigueur elle peut induire des changements, mais en fait cela ne change rien fondamentalement... :)

Si un mouvement ou un changement n'est pas orienté, il ne représente pas une évolution... plutôt de la confusion je dirai
Revenir en haut Aller en bas
Naliaena
Fils du Vent
Fils du Vent
avatar

Féminin
Nombre de messages : 493
Age : 23
Groupe : Petite
Livre préféré : Le Nom du Vent, le Pacte des Marchombres, la Horde du Contrevent, Chroniques d'un rêve enclavé.
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Capacité d'évolution   Ven 15 Mai 2015 - 12:58

(ouiii ! Trop d'honneur sur toi Lauren !)

Bon, en fait je crois que ce qui me gênait dans la notion d'élitisme plus ou moins induite (involontairement ?) rejoint un peu ce qui me gêne lorsque vous parlez de régression ou d'évolution en tant que changement vers un mieux : comment peut-on définir ce qui est mieux, ce qui est moins bien, qui peut juger un changement comme étant une régression ou une évolution ? Est-ce que ce n'est pas une conception subjective ? Et est-ce que celui qui est concerné est réellement le mieux placé pour définir s'il a changé vers un mieux ou vers un pire ?

J'ai plus l'impression qu'on ne peut considérer le changement (l'évolution/la régression) qu'après sa réalisation effective, une fois qu'il a atteint un objectif (s'il est possible de considérer qu'on peut parvenir à un point ultime, un stade idéal de ce que l'on cherchait à atteindre, dans le sens où tu le définis comme conscient et volontaire, Basilide) : là alors, on peut parler d'évolution ou de régression, selon un jugement subjectif.

La distinction est peut-être là, en fait : on change tous, constamment, mais peut-être qu'on ne peut considérer ces changements comme évolution ou régression (dans les définitions que tu en as données Lauren, mais je ne suis pas sûre d'être bien en accord avec ça), qu'une fois ces changements réfléchis, mis en question, et si on les considère alors comme ayant remplis leur fonction pour atteindre un objectif qui, du coup, se révèle une fois atteint ou non, une fois conscientisé.

Ca rejoint un peu ce que tu dis, Basilide, a propos de l'inconscience qui ne peut jamais mener vers une évolution et qui ne change rien aux choses, quoique je préfère cette version nuancée qui nécessite une prise de recul ultérieure.

Après, je ne crois pas que si cette conscience ne se fait pas il s'agit alors de confusion : simplement de mouvement, de réaction face à des évènements, qui se révèleront peut-être être des évolutions, des régressions, des changements dans une direction précise après coup, au moment où il aura un "objectif" (y'a un truc qui me gêne là-dedans aussi...) à atteindre, une prise de conscience nécessaire.

Du coup, ça répond pas vraiment à tes nouvelles questions, Lauren, mais si tu entends évolution par mouvement vers un mieux (mais quel mieux, encore une fois ?), non, peut-être que tout changement n'est pas évolution. En tout cas pas à un instant précis : comme si chaque changement avait la possibilité d'être ou non saisi pour faire évoluer, consciemment.


Revenir en haut Aller en bas
http://art-monde.forumactif.org/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Capacité d'évolution   

Revenir en haut Aller en bas
 
Capacité d'évolution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ACTU] Batterie haute capacité pour HTC HD2
» Bauer Meerschaum Magnum, évolution et technique de coloration.
» [AIDE] Batterie "Haute Capacité"
» Langage SMS et évolution de la langue française
» [INFO] Batterie haute capacité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Nous, et les Autres :: Nos capacités-
Sauter vers: