La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Insomnie et occupations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Acthir
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 18
Localisation : Esprit difficilement situable à habitude changeante, corps généralement rencontrable en région rouennaise
Groupe : Thül
Livre préféré : David Gemmel, Druss
Date d'inscription : 05/08/2015

MessageSujet: Insomnie et occupations   Mer 20 Juil 2016 - 2:18

EDIT: Pour ceux revenant plus tard souhaitant suivre ma série de message dans l'ordre, je met ici l'ordre ;) n°3

Bonjour, bonsoir et bonne nuit à toutes et à tous, me voilà de retour cette nuit encore (prod-du-cti-vi-té :p ) pour tenter d’insuffler un élan de vie dans ce magnifique fo' durant ce bel été (Attention, Winter Is Coming ;) ). N'ayant pas la foi de traiter d'un sujet complexe et déjà ouvert ce soir je m'attaque à un sujet qui est assez intéressant tout de même (et qui, vous le comprendrez certainement, me concerne et m'intéresse donc assez ^^ J'espère donc qu'il n'est pas déjà traité et qu'il est placé au bon endroit :') ).

Ainsi, vous arrive t'il de vous offrir de petite insomnie ? Volontaire ou non ? (C'est à dire, restez vous levé volontairement ou est-ce car vous n'y arrivez pas ? ) Qu'est ce que vous pouvez faire dans ce genre de circonstance (pour vous occuper ou pour trouver le sommeil) ? A quoi pouvez vous penser ? Vous promenez vous parfois la nuit ? (J'ai vus qu'il y'a déjà un topic sur ce sujet précis d'ailleurs, sympathique :) )

Bref, racontez moi vos nuits :p Je raconterais probablement les miennes dans un edit ou dans un futur message :)

Ps: Pour ceux qui suivraient ma série de 3 morceaux d'hier soir, j'offre un nouveau morceau pour vous satisfaire les tympans, et en restant dans le thème ce sera Awake and Alive de Skillet ;)
Pps: Et évidement, je compte continuer un moment ce petit jeu de piste, je vous invite donc toujours à me donner vos opinion sur les morceaux que je sème ^^ (et penser à regarder la chatbox :p )
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaëlle
Apprenti grimpeur
Apprenti grimpeur


Féminin
Nombre de messages : 157
Age : 18
Localisation : Là où les portes sont ouvertes...
Groupe : Faëlle
Livre préféré : En tout premier, Ellana l'Envol. Suivit de près par le reste du Pacte, puis par l'Autre et les Âmes croisées, ensuite la Quête et les Mondes, ainsi que le Trône de Fer, le Seigneur des Anneaux, L'Héritage, Autre Monde, et tellement d'autres...
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: Insomnie et occupations   Lun 31 Oct 2016 - 22:25

Parce que la nuit ne fait que commencer, que j'ai tout mon temps (pour une fois), et que j'attends quelque chose.

Comment te répondre autrement qu'en commençant par dire que (sauf cas plus d'exceptionnel qui ne m'est jamais apparu), tout le monde a déjà eu du mal à dormir, que se soit juste l'affaire de minutes, d'heures ou de jour. J'ai aussi dans l'idée qu'il nous est tous arrivés de ne pas nous coucher à une heure "raisonnable" par choix.
En fait ça me fait rire de retrouver ce post, puisque j'ai récemment établi un début de liste (non exhaustive) de ce qui nous tient éveillé la nuit. La voici :
La peur, l'appréhension, l'angoisse, le stress
La joie, l'adrénaline, l'amour, l'excitation
La honte, les regrets
La tristesse, la peine
L'habitude, la lumière, le froid, le bruit, le noir, le chaud, le silence
La colère, la jalousie
La maladie, la douleur (physique ou mentale)
La curiosité, l'envie (jalouse, physique, intellectuelle...)
L'attente

Ce soir, c'est l'attente, la curiosité, peut-être l'amour, qui me tiennent éveillée. Je pourrais combler cette attente de bien des manières. J'ai de quoi lire, ce qui retarde mes nuits le plus souvent, de la musique à écouter, des films et séries à regarder, de quoi écrire ou dessiner, je pourrais travailler aussi. Ma soirée sera sans doute occupée par plusieurs des éléments cités ci-dessus.
Je n'irais pas me promener cette nuit, ce soir la ville ne m'attire pas. Même si j'apprécie beaucoup le calme et l'ambiance particulière que la nuit installe. Un autre facteur : le réseau. J'attends une réponse, et Internet m'est en l'occurrence nécessaire.

J'ai la chance d'avoir peu d'insomnies ou de problèmes pour dormir. Mes nuits éveillées sont très souvent volontaires. Lorsqu'elles ne le sont pas, j'attends. Elles sont causées par plusieurs choses, mais la plus facile à observer reste à mon sens l'habitude. Je considère dans mon cas la douleur et la maladie comme trop peu fréquentes pour vraiment prendre une place importante. Si je rallume la lumière, si je tente de m'occuper, je vais quitter l'état de somnolence incomplet que j'arrive à atteindre en occupant suffisamment mon esprit pour qu'il ne pense plus à mon corps. Alors je pense. A quoi ? A tant de choses...
Il m'arrive d'imaginer ce qui se passerait si un événement se produisait. C'est comme ça que j'ai rêvé des réactions de ma famille et moi à la mort de ma sœur (qui n'a heureusement pas encore eu lieu), c'est comme ça que je me suis rêvée sourde, c'est comme ça que j'ai rêvé qu'un ami devenait le prochain James Bond.
Il m'arrive me souvenir, de ma journée, de la veille, d'un événement en particulier. Ce jour en primaire où mes camarades m'ont rejetée, ce concert du Festival Berlioz, ce stage de musique, de ma vie avant mon premier déménagement.
Il m'arrive d'imaginer une autre vie, un autre monde, une autre personne. Qu'il existe déjà dans l'imaginaire d'autres ou non, que je m'y intègre ou non. Ellana, Tony Stark, guérisseuse d'un monde fictif, soldat d'un pays fictif, spectatrice d'un opéra, chat sauvage. Histoires fabriquées de toutes pièces, inspirées, éphémèrement empruntées.
Il m'arrive de penser, simplement, à toutes les personnes auxquelles je tiens.
Je ne tente pas de forcer le sommeil, je n'ai pas trouvé de méthode efficace. Sans doute faute d'avoir vraiment cherché, hors de mon esprit qui peut encore apprendre tant.
Je me souviens peu de mes rêves, et peu aussi mais beaucoup plus des histoires que j'invente et parfois vit, en tant que "moi" ou non, dans un demi-sommeil.

Lorsque c'est volontaire, c'est variable. La curiosité a une bonne place, l'envie de penser à autre chose, les regrets aussi, l'attente, la sensation de fatigue procurée. Parfois l'excitation, quand je ne peux m'empêcher de vouloir être le lendemain, je m'occupe l'esprit et je fais monter la fatigue.

Bien que j'aime la nuit, je me promène assez rarement. Est-ce par peur, peut-être. Trop imprévisible là où je suis. Mes dernières ballades nocturnes se sont déroulées en solitaire, en rentrant de l'orchestre. Les dernières que j'ai vraiment appréciées, c'était avec des amis, à l'occasion de soirées chez certains d'entre eux. Le calme, la fraîcheur, le silence, la lumière faible voir absente, les discussions entre personnes fatiguées, mais sobres, heureuses, et ouvertes.

Petite parenthèse qui vient de me venir à l'esprit, il m'arrive de restée éveillée à la fois par choix et par contrainte : je pense que les projets, les exercices, les contrôles, les dissertations et autres compositions infinis parlent à beaucoup d'entre vous.

Alors pour compléter ce post, ne sachant trop quoi ajouter, et attendant encore, je vais vous laisser avec, au choix (vous pouvez écouter les deux ^^), L'Aber de Samba de la Muerte, ou Hooked on a Feeling de Blue Swede, et aller m'occuper autrement ! (attention, changement de style flagrant)
Revenir en haut Aller en bas
 
Insomnie et occupations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Temps pluvieux, occupations russes
» Insomnie
» INSOMNIE (Tomes 1 et 2) de Stephen King
» Insomnie! Phototormentiste, je vous aime!
» [Dugain, Marc] L'insomnie des étoiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Nous, et les Autres :: Connais-toi toi-même-
Sauter vers: