La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les maux nécessaires et les idéaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Acthir
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 18
Localisation : Esprit difficilement situable à habitude changeante, corps généralement rencontrable en région rouennaise
Groupe : Thül
Livre préféré : David Gemmel, Druss
Date d'inscription : 05/08/2015

MessageSujet: Les maux nécessaires et les idéaux   Dim 24 Juil 2016 - 4:26

EDIT: Pour ceux revenant plus tard souhaitant suivre ma série de message dans l'ordre, je met ici l'ordre ;) n°7

Bonsoir à tous ^^ J'ai longtemps hésité ce soir entre ouvrir ce sujet ou celui sur les masques, qui est de loin celui qu'il me tarde le plus d’aborder. Mais mes messages s'entre-croisant comme vous avez pus le remarquer si vous avez suivi la ligne conductrice de mes post (et désolé de l'inhabitualité de la situation), je préfère lancer celui-là en premier, au risque d'être un peu moins clair, pour tout finir d'expliciter demain dans un dernier post plus personnel. Bref, c'est inhabituel mais j'espère que vous me comprendrez demain, merci d'avance ;)

Donc, pour ceux ayant suivi, vous avez déjà une idée du sujet, pour les autre j'explicite. Il est constatable dans la Société actuelle que de nombreux maux (définis comme tel par les idéaux communs de chacun) sont pourtant "maintenu" car nécessaires. Ainsi, les exemples citables sont ceux de la manipulation et du mensonge ou encore des armes et de l'autorité en général. En effet, un monde totalement bisounourseque meilleur et libre devrait pouvoir se passer d'autorité, mais cela est nécessaire puisque si l'on peut penser que l'Homme à plutôt bon fond (personne ne se pense mauvais*) il reste nécessaire de protéger l'Homme de... l'Homme.

J'aimerais donc vos avis, cherchant à savoir si ces maux (n'hésitez pas si vous avez d'autre exemples) en sont vraiment et s'ils sont totalement indispensables, mais également sur le fait que s'il le sont, cela n'est il pas dû à une différence entre les idéaux de chacun ?

*Un autre sujet sympathique à ouvrir je pense sur le bon fond de chacun ^^

Je ne sais si je suis clair, mais si ce n'est pas le cas j'essaierai de clarifier au maximum en fonction de vos commentaires ^^ Merci pour votre temps de lecture et vos futurs réponses ;) Ce soir ce sera Higway to Hell de ACDC puisque c'est à ça que je pense en voyant la Société humaine, mais c'est personnel bien évidement.
Revenir en haut Aller en bas
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi


Masculin
Nombre de messages : 648
Age : 21
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Les maux nécessaires et les idéaux   Lun 25 Juil 2016 - 19:24

Je rebondirais volontiers avec une phrase de Nietzsche : "Il n'y a pas de phénomènes moraux, rien qu'une interprétation morale des phénomènes." (PdBM, je ne sais plus le paragraphe exact).


Ce qui, pour aller vite, veut dire qu'il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises choses en soi. Elles le sont toujours relativement au regard que l'on porte sur elles, et seulement en fonction de ce regard. Le côté moral des choses (mentir, voler, être charitable, un massacre, une théière, un traité de paix) n'est pas inscrit sur elles, mais c'est bien plutôt un filtre que l'on appose dessus au gré de nos désirs. Donc les "maux" ou les "idéaux" dont tu parles ne sont, pour moi, effectivement que relatif à ton regard et ce que tu tiens pour des maux ne le sera pas du tout nécessairement par ton voisin d'à-côté.

Cela dit, une seule et même chose peut avoir une signification ambivalente pour une même personne, pour compliquer les choses. Prenons l'autorité par exemple, qui semble à tes yeux un mal nécessaire : tu te trouves pourtant sur un forum estampillé marchombre, où l'autorité tient deux places (au moins) importantes : d'une part dans la fiction, dans l'autorité sans conteste à un maître laquelle une Ellana ou un Salim doivent se soumettre s'ils désirent véritablement accéder à la liberté ; et dans l'autorité même qui régule ce forum, dont l'incarnation la plus concrète est l'autorité des admins ou des modos, mais aussi simplement les règles d'expression et de dialogue, etc.
Or, tu pourrais trouver sans trop de difficulté des endroits d'expression où propager tes idées qui possèdent une structure beaucoup moins "verticale", bref il ne me semble pas que tu te soumette ici à un mal nécessaire. My guess, c'est que tu es lié à cet endroit par des attaches émotionnelles et affectives, bref par tes passions, et que cela est suffisant pour qu'une certaine distance entre ton discours et tes actes se créée.

Et c'est le cas de la majorité, si ce n'est tout le monde sans exception. Alors si la réalité était simple, si tous les hommes étaient guidés par une droite raison et si la nature morale des phénomènes était inscrite dans les phénomènes eux-mêmes, je dirais bien, oui, éradiquons tous les maux, mais là... Une voie qui pourrait être prise pour sage serait plutôt de "tâcher toujours plutôt à me vaincre que la fortune et à changer mes désirs que l'ordre du monde."

(Descartes, Discours de la méthode, Troisième partie.)
Revenir en haut Aller en bas
 
Les maux nécessaires et les idéaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les maux nécessaires et les idéaux
» Un tricot de maux - recueil de nouvelles
» émaux en champlevé
» masque en émaux
» FUNESTE JEU DE MAUX !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Le Monde et les Energies :: Nous et la société-
Sauter vers: