La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Libre. Vraiment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Lu'
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 22
Localisation : Tantôt perdue dans la forêt de mes pensées, tantôt poussée vers les nuages par le vent de mon imagination
Groupe : Marchombres
Livre préféré : Ellana La prophétie, Le Chant du Troll, Le combat d'hiver de J-C.Mourlevat ou encore La Horde du contrevent d'Alain Damasio
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Libre. Vraiment ?   Lun 11 Avr 2011 - 21:18

De rien, ce fut un réel plaisir :)
Lu'
Revenir en haut Aller en bas
Aziliz
Champion de cueillette, mention framboises
Champion de cueillette, mention framboises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 26
Localisation : Au détour d'une ligne
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana, le Voleur de chouchous, et d'autres
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Libre. Vraiment ?   Lun 11 Avr 2011 - 23:53

Je tiens déjà à réagir à ce que tu as dis Lu', par rapport à tes yeux. J'ai connu quelqu'un qui avait le même problème, il ne voyait absolument pas la profondeur et il pouvait se prendre un ballon en pleine figure alors qu'il pensait qu'il était plus loin. Il a fait du tir à l'arc, longtemps il a eu de la peine, du fait qu'il n'arrivait pas à estimer ses distances, mais avec le temps, il s'y est habitué, il a commencé à réfléchir à d'autres informations que la simple profondeur. On sait qu'un objet est loin notamment parce qu'on le voit loin, mais aussi parce qu'il est plus petit par exemple... Et à force d'entraînement, il a fini par viser juste. Je ne dis pas qu'il tire parfaitement à l'arc, mais il vise juste...
Alors je suis sûre qu'avec de la persévérance, tu y arriveras, si tu le souhaite.

Pour revenir au sujet initial, on a tous des chaînes, plus ou moins lourdes à porter, et qui se prennent parfois dans la réalité pour nous donner l'impression de ne plus être libre. C'est dur, terriblement dur, je peux l'affirmer parce que c'est exactement ce que je ressens en ce moment, mais je pense qu'il faut l'accepter. Accepter ses chaînes et réfléchir à la meilleure solution pour les démêler, pour qu'elles soient moins lourdes à porter. C'est loin d'être facile, mais personne n'a prétendu qu'être libre, c'était facile.
C'est déjà difficile parce qu'il faut accepter ses chaînes : j'ai besoin de manger, de boire, d'une maison et donc d'argent.
Ensuite il faut raisonner avec ces chaînes, certaines n'en sont pas vraiment : Ai-je vraiment besoin de cette maison ?
Et puis, il faut composer avec, pour faire au mieux : Pour l'instant, c'est quelque chose dont j'ai besoin, mais plus tard, je pourrai faire autrement.

Dans tous les cas, même si c'est difficile, je pense qu'il ne faut pas perdre espoir, qu'il faut faire de notre mieux, et même mieux encore, et qu'un jour, on verra le fruit de nos efforts, et on pourra enfin se dire : Maintenant ma vie m'appartiens totalement, maintenant je m'estime vraiment libre.
Revenir en haut Aller en bas
http://lailleurs.uniterre.com
Mirwïn
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 110
Age : 24
Localisation : La Celle Saint Cloud pour mon corps, j'essaie de retrouver mon âme perdue Dieu sait où ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Grand Livre du Monde assurément
Date d'inscription : 01/02/2010

MessageSujet: Re: Libre. Vraiment ?   Mar 12 Avr 2011 - 1:32

Je tiens à réagir parce qu'il y a un truc qui me froisse dans ce que tu as dis Lu', même si ça dérive un peu du sujet initial. Tu dis :
Citation :
Être libre, c'est faire le bien en quelque sorte, c'est le contraire de
l'égoïsme, de l'irrespect. Quand on est libre, comme l'on dit si bien
beaucoup d'entre nous, c'est quand on fait ce qui nous semble bien, ce qui nous semble juste.
Je ne suis pas d'accord, dans le sens où être libre n'implique pas de choisir le bien ou le mal. Pour moi, la liberté va au-delà des notions de bien et de mal. En fait, je viens de faire une dissertation sur un sujet proche(sujet de l'année : le mal), et j'ai tiré de ma réflexion le fait que justement, l'homme est libre de choisir le bien ou le mal (cf l'Envol le marchombre voleur ancien élève d'Arguro, où Ellana dit un truc du style : "machin a beau être un marchombre ridicule, elle ne l'est pas moins en donneuse de leçons" et elle lui casse la schtroumpf ). Tout ça pour dissocier la liberté des notions de bien et de mal, moi je la vois plus comme une valeur universelle au même titre que la vérité, l'amour, la beauté ...

Pour en revenir à la question de départ, je ne penses pas que la liberté dépende non plus tant que ça de ce qu'Aziliz appelle les chaînes, mais bien plus de la relation que nous entretenons avec nos chaînes. (cf l'Envol, la fin de son apprentissage où elle monte enchaînée, plus libre que jamais * *). Donc en fait, ça rejoint la façon avec laquelle nous assumons nos actes, puisque si on a accepté de supporter telle ou telle contrainte en se fixant tel ou tel but, on peut s'affirmer libéré des... disons sentiments négatifs associés à cette contrainte.
Revenir en haut Aller en bas
Lu'
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 22
Localisation : Tantôt perdue dans la forêt de mes pensées, tantôt poussée vers les nuages par le vent de mon imagination
Groupe : Marchombres
Livre préféré : Ellana La prophétie, Le Chant du Troll, Le combat d'hiver de J-C.Mourlevat ou encore La Horde du contrevent d'Alain Damasio
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Libre. Vraiment ?   Mar 12 Avr 2011 - 7:15

Alors Mirwin, je tiens moi aussi à réagir. Je n'ai pas dit le 'bien' mais ce qui nous semble être le bien, et là est toute la subtilité! Quelque chose peut nous sembler bien, ou juste, alors que c'est 'mal'. Pour moi aussi, il y a bien plus que le mal et le bien, n'oublions pas que le mal va de paire avec le bien et que de ce fait, on ne peut pas vraiment les dissocier.
Après pour revenir aux chaînes, je suis d'accord. Si on les accepte, si on se rend compte que finalement, cela n'entrave en rien notre liberté, alors on a tout compris.
Désolée, c'est peu, mais je dois partir en cours ^^ Une chaîne?
Lu'
Revenir en haut Aller en bas
Aziliz
Champion de cueillette, mention framboises
Champion de cueillette, mention framboises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 26
Localisation : Au détour d'une ligne
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana, le Voleur de chouchous, et d'autres
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Libre. Vraiment ?   Mar 12 Avr 2011 - 13:06

Je pousserai un peu plus la réflexion sur le bien et le mal en insistant sur le fait que c'est une question de point de vue. Prenons un exemple typique : les mercenaires du chaos. Pour nous, pour les marchombres, ils sont du côté du mal parce qu'ils vont à l'encontre de nos principes d'ordre et d'harmonie. Pourtant eux se pensent du côté du bien puisque selon eux le mal ce sont les marchombres et l'empire. Parce que pour eux, ce qui est bien c'est le chaos et que ce dernier prenne le pouvoir.
La liberté n'est en aucun cas rattaché au bien ou au mal puisque ces deux notions n'existent réellement que dans notre point de vue... C'est rare que quelqu'un dise "je fais le mal, j'en suis fière et je pense que c'est ce qui est juste" on dit plutôt que l'on agis "selon ce qu'il nous semble juste" (ce qui implique que ce ne soit pas le cas pour quelqu'un d'autre) ou que l'on agis selon nos convictions, que l'on espère faire le bien, mais ce n'est pas toujours le cas.

Ensuite, concernant les chaînes, je suis aussi d'accord avec toi sur le fait qu'elle ne nous empêchent pas d'être libre mais cela nous en donne l'impression. Ce qui est important c'est la relation que nous avons avec elles, je suis d'accord aussi, mais est ce vraiment être libre que de s'enchaîner (ou d'être enchaîné) de toutes part sans réagir ?
Lorsqu'Ellana grimpe enchaînée, elle dit qu'elle est Marchombre, libre ou enchaînée. Et même si implicitement cela signifie que l'on est libre (mentalement) même enchaîné, je ne pense pas qu'un marchombre ou même n'importe qui qui veut être libre, acceptera bêtement ses chaînes sans faire au mieux pour en avoir le moins possible.
Comme je l'ai dit, et désolée si ce n'était pas clair, il faut accepter ses chaînes, mais pas seulement, il faut aussi réfléchir à celles qui sont nécessaires et à celle que l'on se met parfois soi même sans s'en rendre compte, et supprimer celles qui peuvent l'être si cela nous semble juste de le faire.
Admettons que j'ai trois chaînes : Le fait de devoir travailler, le fait de devoir me nourir, le fait de devoir rester chez mes parents. (je précise que j'ai 20 ans, hein ^^)
La première et la deuxième sont quasi indiscutables, parce que pour manger il faut de l'argent, et que pour avoir de l'argent il faut travailler, mais suis-je vraiment obligée de rester chez mes parents ?
Pourquoi est ce que je devrais rester ? Que m'apporte cette situation et que m'apportera mon départ ?
On peut tout à fait se débarrasser de la dernière, même si cela, comme n'importe quel choix implique des conséquences, parfois lourdes.
Revenir en haut Aller en bas
http://lailleurs.uniterre.com
Lu'
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 45
Age : 22
Localisation : Tantôt perdue dans la forêt de mes pensées, tantôt poussée vers les nuages par le vent de mon imagination
Groupe : Marchombres
Livre préféré : Ellana La prophétie, Le Chant du Troll, Le combat d'hiver de J-C.Mourlevat ou encore La Horde du contrevent d'Alain Damasio
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Libre. Vraiment ?   Mar 12 Avr 2011 - 13:20

Aziliz, je suis d'accord avec toi sur ce sujet! Je n'ai jamais dit qu'il fallait accepter toutes les chaines. Seulement, nous sommes obligés d'en porter certaines ( comme le fait de manger, de boire, de dormir,...etc). Après, comme tu le dis, on se met des chaines. C'est peut-être idiot l'exemple que je vais prendre mais... Voilà, j'ai des amis. Je les aime énormément à tel point que je ne pourrais m'en défaire, tout comme Ellana se retrouve liée à Ewilan ou en Edwin,...etc. Mais le considère-t-on comme cela? Les mercenaires du chaos pensent que les sentiments sont une prison ( cf.Essindra), une chaîne en quelque sorte. Mais rappelons que les sentiments, peuvent aussi bien être des chaînes qu'une aide précieuse! Reprenons mes amis: Je les aime, donc s'ils ont besoin d'aide, je me sentirais obligée de les aider, d'où la chaîne. Mais eux, en retour, s'ils m'aiment autant, vont m'aider, d'où l'aide! Alors, il ne faut pas oublier que finalement, si on a des chaînes, celles-ci peuvent s'avérer de sacrées alliées, nous ne sommes donc pas tout à fait prisonnier. Si on prend l'exemple de mon oeil, oui c'est quelque chose qui ne va pas, en premier lieu, m'aider dans la vie. Mais grâce à ce problème, je suis surement devenue plus mature, ou alors je me suis attachée à des gens qui en valaient la peine et qui ne regardait pas que mon physique ( je louchais beaucoup étant petite, on se moquait donc souvent de moi sauf mes rares amis). Tout ça pour dire: Une chaîne n'en ai souvent pas une. Et il faut voir leurs bons côtés au lieu de regarder que les mauvais.
Après, on peut décider de s'en défaire et oui, bien sur, ce sera dur, ce sera une responsabilité, il y aura des conséquences. Mais à ce moment là, c'est parce que l'on pense que c'est le plus juste, ou le moment opportun pour le faire, ou bien que la chaîne devient beaucoup trop lourde et ne nous aide plus assez.

Et pour le bien et le mal, tu as parfaitement résumé ce que je voulais dire :)

Lu'
Revenir en haut Aller en bas
Mirwïn
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 110
Age : 24
Localisation : La Celle Saint Cloud pour mon corps, j'essaie de retrouver mon âme perdue Dieu sait où ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Grand Livre du Monde assurément
Date d'inscription : 01/02/2010

MessageSujet: Re: Libre. Vraiment ?   Sam 16 Avr 2011 - 0:23

En fait dans mon post, je voulais aussi souligner le fait qu'on puisse faire le mal par choix, faire le mal en en ayant conscience et en assumant nos actes. Dans ces conditions, nous sommes libres de faire le mal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libre. Vraiment ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Libre. Vraiment ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Seul est vraiment libre l'homme qui ne possède rien
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» Le sharingan est-il vraiment un deriver du reningan?
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: COMmunauté :: Coin Détente :: Discussions-
Sauter vers: