La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le physique dans notre société.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aha
Curieux
Curieux
avatar

Nombre de messages : 38
Localisation : Gwendalavir
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Aucun et tous
Date d'inscription : 11/01/2010

MessageSujet: Re: Le physique dans notre société.   Ven 15 Jan 2010 - 19:29

"mince" "mince" "mince" Pourquoi faut-il être mince pour être beau ?
C'est frustrant ! Avant être gros était un signe de richesse envié, la reine se mettait des coussins pour se grossir. Maintenant elle aurai du mettre des corsets trois fois plus petit pour qu'elle ressemble à une allumette de profil...

Franchement. je ne vois pas pourquoi "mince" est devenu synonyme de "beauté". D'un point de vue masculin, désolé pour quelques unes, entre une fille trop mince et une fille que certain pourrait trouver trop grosse, c'est pourtant la fille qui passe pour être trop grosse qui est la plus jolie. Question d'instinct : notre inconscient nous chuchotera que cette dernière est...mieux. Résultat de milliers d'années d'évolution. Donc pour celles qui se trouvent trop grosses : mais arrêtez les régimes, vous êtes biens comme vous êtes !
Pour les garçons c'est vrai que au premier abord ça fait "blaireau" d'être rondouillard. Mais souvent ils sont super sympas ( sauf quelques uns : moi par exemple, trop cynique et incapable d'enlever son T-shirt au vestiaire des gars pour ne pas me faire insulter.... )

Quand aux premières impressions, ça dépend des personnes. Le physique de certaines les représente mieux que d'autres. Néanmoins, une première impression n'est pas à jeter pour autant : j'ai catalogué tout de suite les gars de ma classe et j'avais totalement raison bien que j'aurais préféré avoir tort...Après il faut savoir doser, et oublier aussi...Mais il vaut mieux se méfier des gens que de faire confiance à n'importe qui...(ou n'importe quoi )

A la réécriture !
Revenir en haut Aller en bas
sinae
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 21
Localisation : au creux d'une melodie mon ame s'enfuit...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Zouk, tour b2
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: Le physique dans notre société.   Lun 21 Fév 2011 - 19:05


Perso je suis metalleux=> vêtement noir,ect...

On m'a dit que je faisait peur et peu de gens ose me parler ce fait est il un des dégâts collatéraux de ce jugement sur le physique ??
Revenir en haut Aller en bas
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 25
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le physique dans notre société.   Lun 21 Fév 2011 - 19:25

Ben, euh... oui, en partie.

Mais c'est aussi et surtout parce qu'il y a un espèce d'univers symbolique rattaché au métal, et tout un tas d'idées préconçues, plus ou moins fausses.

Du coup si tu as l'air d'un métalleux, certains vont instantanément te coller des étiquettes, parce que pour eux métal = égorger des animaux, culte au démon, etc.

Mais je pense qu'il faut pas faire de généralités non plus, tout le monde ne se borne pas à répéter le discours ambiant et à juger sans connaître =) .

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Eleanor
Aspirant
Aspirant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 194
Age : 25
Localisation : Près de l'Arche...
Groupe : Armure
Livre préféré : Zouck // ...
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Le physique dans notre société.   Lun 21 Fév 2011 - 23:31

[ Ok, je crois que la fin de ce post est hors sujet mais bon... ]

Je crois que nous avons oublié de soulever un détail ( lapidez moi si je me trompe ).

Mais l'être humain a besoin de juger les autres pour se placer. Se placer par rapport aux autres apporte un objectif, une mesure.
" Je suis plus mince qu'elle" ,
" je suis bien plus beau que lui" .
"Mais lui est mieux que moi, voyons qu'a-t-il de plus? ".


Et bien sûr, on a oublié l'effet de groupe.
Rien que regarder mes amis d'enfance m'effraie. Leur changement. Et pourtant, celui qui porte une casquette à l'envers et ses chaussettes par dessus son pantalon, reste celui que j'ai connu, le jeune homme qui me fait rire en refaisant toutes les répliques du film '"Astérix et Obélix". Si je le croisais dans la rue, le mot me venant à l'esprit serait " Racaille" ( Désolée...). Les gens changent pour se rapprocher de ce qu'ils jugent être le mieux. Style vestimentaire et façon d'être s'en trouve complètement chamboulés.

J'espère avoir été la plus claire possible...




Revenir en haut Aller en bas
http://sombre-marchombre.skyblog.com
Elyna...
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 22
Localisation : Partout et nulle part. Où le vent me le conseille.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tous les livres de P. Bottero, et aussi ceux de M. Lévy, de G. Musso... J'aime beaucoup Hypérion de Dan Simmons <3
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Le physique dans notre société.   Mar 22 Fév 2011 - 15:50

L'apparence...On pourrait en dire beaucoup.
Je pourrais en dire beaucoup.

Vous avez déja dit des choses principales concernant le physique, j'aimerais vous raconter une histoire concernant les apparences [S'y fier ou non].




Cet été j'étais à Chicago, chez mon cousin. Chicago, la ville des gangsters par excellence.
Mon cousin, 23 ans, a vécu dans le "ghetto" depuis l'age de 8 ans, et comme on pouvait s'y attendre est devenu l'image du ghetto: un gangster.
Drogues, armes...tout y est passé.
Lorsqu'on les voit, lui et ses copains, casquettes sur le coté et croix démesurée au coup, on se méfie, on change de trottoir, on baisse les yeux.
On pense tout de suite qu'ils ne font rien de leur vie, aucunes études, aucune éducation, aucune morale.
Qu'est ce qu'on en sait?
Porter une casquette signifierait de rien avoir dans le cerveau?
La suite va prouver que non, bien sûr que non.
A 18 ans, apres avoir passé deux semaines en prison, mon cousin a commencé des études de mathématiques et de finances. 4 ans après, il a été embauché par une société d' "Audit", de contrôles financiers, qui vérifie les comptes des sociétés comme McDonalds ou BP.
Qui effectue ces contrôles ?
Un ancien gangster.
Qui a toutes ces responsabilités?
Un ancien gansgter.
Comme quoi, ce n'est pas parce qu'on a un style de vêtement ou de démarche qu'on ne fait pas d'études, par exemple...
Mais je crois que l'exemple qui m'a le plus surpris [et appris] a été l'histoire du meilleur ami de mon cousin: pendant ses 2ans de prison il a fait des études de littérature, et est maintenant professeur de litterature.
...

Ces exemples sont extremes, mais j'ai beaucoup appris d'eux.


Citation :
A-t-on besoin du regard des autres pour etre heureux ?


Je dirais aussi, a t-on besoin du regard des autres pour etre soi-même ?


Enfait je vois que je me suis carrément completement extremement éloignée du sujet principal, qui était "le physique"

Mais qui dit physique dit apparences, alors...Vous m'excuserz si mon post n'est pas au bon endroit^^








Eleanor a dit:

Citation :
Et bien sûr, on a oublié l'effet de groupe

Tout a fait. On juge plus facilement une personne selon son physique si on est influcancé par un groupe...




Revenir en haut Aller en bas
Alyanna
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 142
Age : 25
Localisation : Demande à Dame Lune...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Les Âmes Croisées
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Le physique dans notre société.   Mar 22 Fév 2011 - 16:52

J'ai lu tous vos posts et je les trouve vrais. Vrais et sincères. Je n'ai rien à ajouter, outre peut-être une petite remarque, ainsi qu'une ou deux petites anecdotes :

Le physique est le premier reflet que l'on revoit au monde. Reflet trompeur la plupart du temps mais important malgré tout. Nous pouvons aimer ou haïr notre corps, notre apparence mais il ne faut pas oublier que, si l'autre (le reste du monde) participe à la façon dont nous nous observons, nous sommes les premiers à avoir un regard critique sur la manière dont la nature nous a forgé. Petit exemple : je n'ai jamais été une fille mince, je suis plutôt dans le style boxeuse qui adore le chocolat et, pourtant, j'ai intégré un lycée militaire où j'ai vu mon corps évolué au fil des mois, devenir plus ferme et c'est une satisfaction personnelle de gagner ainsi en force et en souplesse. J'aime faire du sport, me défouler mais, très honnêtement, je serais incapable de suivre l'un de ses régimes aberrant qui ornent les magasines féminins, parce que je refuse de me priver pour ressembler à un fantasme ambulant.

Deux anecdotes, issues de cette année :
Je suis une amoureuse des styles fantaisistes, d'une manière de m'habiller qui montre mon amour de la magie, de toutes ces choses surnaturelles et exceptionnelles qui parcourent notre monde. Je porte généralement du noir, notamment un grand manteau, allié à mes Rangers et à mes cheveux sombres. Et je peux vous assurer qu'il n'a rien de tel qu'un style extravagant pour vous coller une étiquette sur le dos, surtout dans un lycée militaire, j'ai aussitôt eu droit à l'étiquette de « gothique ». J'ai apparemment choqué beaucoup de gens ainsi mais je m'en moque car ces gens ne me connaissent pas et donc ignorent qui je suis réellement...
Dans un autre genre, un élève de ma classe possède également sa propre étiquette. Il porte des slims très serrés, et assez efféminé, etc, à la manière de ces malheureux clichés que nous servent les séries américaines. Pourtant, il s'est avéré homophobe, macho et très ancré dans les "bonnes vieilles valeurs françaises"...

Ne jamais se fier aux apparences, jamais.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wolfheart.skyblog.com
Nour
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 734
Localisation : Sur le chemin de la Vie
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Bottero, Damasio, Tolkien...
Date d'inscription : 17/12/2010

MessageSujet: physique dans notre societe   Mar 22 Fév 2011 - 19:59

Je suis complétement d'accord avec toi, Alyanna.

Citation :
Le physique est le premier reflet que l'on revoit au monde. Reflet trompeur la plupart du temps mais important malgré tout. Nous pouvons aimer ou haïr notre corps, notre apparence mais il ne faut pas oublier que, si l'autre (le reste du monde) participe à la façon dont nous nous observons, nous sommes les premiers à avoir un regard critique sur la manière dont la nature nous a forgé.

On est ce que l'on est. L'extérieur, le physique, ne montre pas ce que l'on est vraiment.
Pour savoir ce qu'il y a derrière la surface, les gens doivent apprendre à dépasser les clichés et à connaitre les autres.
Le physique est un partie de la personne, pas la personne entière.

Nourliana
Revenir en haut Aller en bas
Eledhwen
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 67
Age : 21
Localisation : Ailleurs.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tout Bottero, L'Etranger de Camus, Sur la Route de Jack Kerouac, L'Attrape-coeurs de Salinger, L'Ecume des Jours de Vian
Date d'inscription : 29/11/2010

MessageSujet: Re: Le physique dans notre société.   Jeu 24 Fév 2011 - 21:52

Je suis d'accord avec tous vos commentaires en règle générale.

J'habite à Paris, et je vais dans un collège où la moitié des élèves sont ce qu'on peut appeler superficiels. Personnellement, je crois pouvoir dire, (sans vantardise je vous rassure ! ^^) que je n'ai pas de problème pour me faire accepter par un peu chaque genre. J'ai des amis superficiels, "racailles", émos, hippies, métalleux ou autre, ce qui ne m'empêche pas de tous les trouver adorables, même s'ils sont complètement différents. J'ai en fait tendance à vouloir voir du monde et j'ai ce besoin de parler à tout le monde, d'essayer de surpasser tous les préjugés. Pendant une période, j'ai voulu comprendre. Tenter de me mettre à la place de ces personnes trop maquillées, qui parlent sans cesse de shopping et de peines de coeur; non pas que ça m'attirait, seulement pour m'approcher de leur manière de voir la Vie. On pourrait croire que c'est une manière de se chercher, mais ce n'étais que pure curiosité; c'est tellement dur de rester soi-même dans une situation comme celle-ci !
Pendant un an j'étais perdue, car même si j'y découvrais quelques faces agréables, l'apparence avait de plus en plus d'importance pour moi, et je commençais à juger, quelque chose que je m'étais toujours interdit de faire auparavant. Et quand j'étais seule, une inexplicable tristesse m'envahissait. Je me rendais compte que celle que la plupart des personnes pensait connaître, ce n'était pas vraiment moi. C'est dur à expliquer, je n'étais plus moi en public, mais je restais la même lorsque j'étais seule. Finalement, ce sont la musique, les livres et un soupçon de poussière de fées qui m'ont remise sur ma Voie.
Je raconte ma vie, mais tout ça n'est pas forcément très intéressant.


En fait c'est surtout pour confirmer ce qui a été dit: le groupe a une grande influence sur l'apparence et les pensées. On se retrouve immergé, sans aucune autre issue que de faire comme les autres. C'est ça qui me tue. C'est ce qui nous tue tous. C'est une sorte d'instinct de survie dans une société qui nous force à être des clones. Faire comme les autres. Et ces personnes qui se démarquent un peu du lot, les autres les rejettent immédiatement, sans chercher à les connaître, car ainsi que vous l'avez si bien dit, il ne faut pas se fier aux apparences.
Préjugés.
Un vrai poison.

En fait, je suis gothique. Gothique, c'est vraiment pas ce que l'on croit: c'est d'abord un état d'esprit, ensuite seulement un look. Bon, je m'égare. ^^ J'aimerais pouvoir m'assumer complètement; même si je sens que c'est le style qui me convient, je n'arrive pas à l'afficher devant les autres. A cause des regards. Car les gens préfèrent parler à des personnes qui leur ressemblent au premier abord. Je peux comprendre. L'être humain a peur de ce qu'il ne connait pas.
Sinon, pour chacun, il est vrai qu'il est plus agréable de se sentir beau aux yeux des autres. Ca aide à avoir confiance en soi. Il m'arrive aussi de me trouver grosse ou de ne pas aimer mon visage. Ce sont toutes ces images que le monde et les médias nous envoient, qui nous rendent moins perméables à la vraie beauté, et nous focalisent sur un idéal précis que nous nous efforçons d'atteindre. Mais la vérité est, qu'en général, les garçons préfèrent des filles avec plus de formes que des filles squelettiques. Nous devenons de plus en plus avec le temps des victimes de cette société. Cela augmente considérablement: déjà, à l'âge de ma petite soeur qui est seulement en 6ème, des groupes se forment selon le style de vêtements, et certaines d'entre elles se maquillent ! C'est le monde qui est en train de basculer. En train de se transformer en un monde d'images et de superficialité. L'âge le pire est l'adolescence pour ce problème, je pense; ça s'arrange en général vers l'âge adulte. En général. Personnellement je trouve ça triste un monde où tout le monde se ressemble. Je suis naïve, je sais, mais j'ai toujours pensé que malgré toutes nos différences, les gens pourraient tous s'entendre.
C'est un rêve qui, je l'espère deviendra un jour réalité.
Le physique est très important, certes, mais il le devient presque trop au fil des années.

Je crois que j'ai un peu (beaucoup ?) dérivé du sujet, mais c'est un sujet qui me tient vraiment à coeur depuis longtemps, et je m'arrête maintenant sinon je pourrais continuer de tergiverser toute la nuit. ^^

Aena, ton histoire m'a vraiment bouleversée. silent
Revenir en haut Aller en bas
Seiza
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 21
Localisation : en bord de mer : pieds dans l'eau et perdue dans les étoiles....
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Pierre Bottero, Phaenomen, les Harry Potter, La Horde de Contrevent, Eragon, la trilogie de Bartimeus, Antigone, La Condition Humaine
Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: Le physique dans notre société.   Dim 27 Mar 2011 - 22:35

Etant dans le même collège qu'Eledhwen (=D) j'insiste sur le fait que en plus de mettre des étiquette sur le dos des gens, la plupart des élèves ne tente même pas de passer outre et d'essayer de connaître les autres.

Mais pour en revenir au physique il à une "histoire" qui est pour moi l'exemple le plus flagrant de la tournure que prend le monde.

Mon demi-frère était gros. Et sans aucune arrière pensée très gros. Toujours en jogging et pull large.
Le truc c'est qu'il a un humour génial et une facilité déconcertante à se lier avec les gens. Donc sans être totalement rejeté il était quand même traité de gros et de toute les déclinaisons possible et inimaginables. Il avait le problème des filles aussi. C'était le bon copain, marrant et tout mais alors hors de question qu'il devienne plus.
Un jour, milieu de troisième plus précisément, il en a eu marre. Et du jour au lendemain il a décidé de changer et ça a été radical. Il n'a plus manger pendant 6 mois, a fait du sport à fond, refait tout sa "garde robe".
En septembre quand les cours on recommencé les gens on vue le changement et petit à petit tous ces gens qui l'avaient méprisé se sont mis à vouloir devenir ses meilleurs potes.
Maintenant, deux ans après, toutes les fille qui l'ignoraient lui courent après parce qu'il est beau, et qu'il connaît du monde. Mais il n'a pas changé ou alors il a mûrit. Il est rester le même qu'avant, aussi drôle et gentil...

Enfin je vais pas m'étendre non plus sur ma vie de plus que ce n'est pas très compréhensible, mais c'est pour dire à quel point nous en sommes.
C'est tout de même triste de ne pas pouvoir être soit même tous simplement...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le physique dans notre société.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le physique dans notre société.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le physique dans notre société.
» La place des femmes dans la société, peut on vraiment parler de parité?
» La vision de la Mort dans la société actuelle : un tabou ?
» La place de la culture dans la société
» SSR - Du 7 au 13 avril : Semaine de l'intégration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Nous, et les Autres :: Rapport aux autres-
Sauter vers: