La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Hurindaï

Aller en bas 
AuteurMessage
Ploup
Curieux
Curieux
Ploup

Masculin
Nombre de messages : 25
Age : 23
Localisation : Citadelle des frontaliers
Groupe : Frontalier
Livre préféré : La Prophétie
Date d'inscription : 02/08/2009

Hurindaï Empty
MessageSujet: Hurindaï   Hurindaï Icon_minitimeMar 1 Sep 2009 - 13:57

Voilà je n'arrive pas à me faire une idée de l'architecture d'Hurindaï. Les seules idées que je me suis faites se contredisaient. J'en suis finalement arrivé à la conclusion que c'était un mélange du gouffre de Helm et de Minas Tirith. Bon bah si vous avez des trucs à dire là-dessus vos messages sont les bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Ridz
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre
Ridz

Féminin
Nombre de messages : 365
Age : 28
Localisation : Sur mon ptit tabouret rose à pois verts de 2 cm de diamètre (les pois, pas le tabouret).
Groupe : Marchombre, mais avec une dérivée Cherry timbrée hystérique, à mes heures !
Livre préféré : Un des deux premiers tomes du Pacte, parce qu'il y a Jilano, les livres de Pierre en général, et la série de l'Assassin Royal (Robin Hobb)
Date d'inscription : 23/08/2009

Hurindaï Empty
MessageSujet: Re: Hurindaï   Hurindaï Icon_minitimeMar 1 Sep 2009 - 19:52

Nan j'la vois comme Minas Tirith, mais avec moins d'"étages", en gros. Mais tu me fais douter, ça mérite d'être relu...
Revenir en haut Aller en bas
http://ridz-cherry.blogspot.com/
Elenwë
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre
Elenwë

Féminin
Nombre de messages : 318
Age : 31
Localisation : L'Ilmen, la région au dessus des airs où sont les étoiles.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : L'oeuvre de Tolkien, Hobb, Bottero, Pullman...
Date d'inscription : 03/03/2009

Hurindaï Empty
MessageSujet: Re: Hurindaï   Hurindaï Icon_minitimeMer 2 Sep 2009 - 12:00

Les Tentacules du Mal, pages 84, 85 du livre poche :

Hurindaï était un nid d'aigle, un monstre de pierre et de remparts soudés à la montagne. Dix fois plus vaste que la Citadelle des Frontaliers dans les Marches du Nord, elle s'étendait sur des kilomètres carrés, protégée par d'inexpugnables murailles, des tours titanesques et des ponts fortifiés jetés sur d'impensables précipices.
[...]
La face ouest d'Hurindaï, son seul point faible, pour autant qu'un tel monstre en eût un, dominait une vaste plaine où paressait un affluent du Lazuli. Les trois autres côtés de la cité étaient adossés à des falaises si abruptes qu'un Faël ne se serait pas risqué à les escalader.
Au delà d'Hurindaï, l'échine du Serpent barrait l'horizon des ses sommets rocheux tandis qu'au sud et au nord, la forêt venait mourir sur de redoutables escarpements de granit.


Le Retour du Roi, page 28, Folio Junior:

Et là où les Montagnes Blanches de l'Ered Nimraïs prenaient fin, il vit, comme Gandalf l'avait annoncé, la masse sombre du Mont Mindolluin, les profondes ombres pourpres de ses hautes gorges et sa face supérieure qui blanchissait dans le jour croissant. Et sur son avancée se trouvait la Cité Gardée, avec ses sept murs de pierre si forts et si anciens qu'elle ne semblait pas construite, mais taillée par les géants, dans l'ossature même de la terre.
[...]
Car la mode de Minas Tirith voulait qu'elle fût construite sur plusieurs niveaux, dont chacun était creusé dans la colline et bordée par un mur; et dans chaque mur se trouvait une porte. Mais ces portes n'étaient pas disposées sur une même ligne : la Grande Porte du Mur de la Cité était à l'extrémité orientale du circuit, mais la deuxième faisait face au sud, la troisième à moitié au nord, et elles allaient et venaient ainsi en montant ; de sorte que la route pavée qui grimpait vers la Citadelle tournait d'abord dans un sens, puis dans celui qui traversait la face de la colline. Et chaque fois qu'elle franchissait la ligne de la Grande Porte, elle passait par un tunnel voûté, perçant une vaste avancée de rocher dont la masse projetée divisait en deux tous les cercles de la Cité sauf le premier.




C'est vrai que la situation d'Hurindaï fait penser à celle de Minas Tirith : une façade ouverte sur une plaine : les Champs du Pelennor, et adossée à la montagne. Un fleuve dans la plaine : l'Anduin.
Néanmoins, pour moi, Hurindaï n'a pas forcément d'étages comme Minas Tirith. Elle a plusieurs murailles intérieures, des murailles certes hautes et des ponts entre des tours mais pas de niveaux successifs jusqu'à la montagne.
Minas Tirith est pour moi une Cité où l'architecture est bien plus organisée qu'à Hurindaï.

A réfléchir... Hurindaï 460171
Revenir en haut Aller en bas
Kahicha
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe
Kahicha

Féminin
Nombre de messages : 819
Age : 32
Localisation : Mes rêves
Groupe : Marchombre
Date d'inscription : 11/06/2009

Hurindaï Empty
MessageSujet: Re: Hurindaï   Hurindaï Icon_minitimeMer 2 Sep 2009 - 12:30

Mmh pas sûr... Moi qui vient de relire les Ewilan il me semble qu'après que l'armée valinguite est passée la première muraille d'Hurindaï, la garde hurindite doit se pencher du haut de la 2ème pour observer le camps valinguite.... Enfin je ne suis plus très sûre, c'est dans la nuit quand Ellana les fait sortir d'Hurindaï par le chemin qu'elle a fait sur l'échine du serpent, à un moment ils entendent des cris comme si on torturait et tuait quelqu'un dans le camps valinguite et il me semble encore une fois qu'ils se penchent ou quelque chose dans ce genre là pour voir ce qui se passe.... Encore une fois je ne suis pas sûre mais c'est comme ça que je l'ai imaginé en lisant la scène en tout cas donc... A voir ^^ !!!! En tout cas moi j'imagine une architecture "en marches" comme Minas Tirith...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Hurindaï Empty
MessageSujet: Re: Hurindaï   Hurindaï Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Hurindaï
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: Livres de Pierre Bottero :: Les Mondes d'Ewilan :: Les Tentacules du Mal-
Sauter vers: