La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Education et Liberté

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
Aethera

Féminin
Nombre de messages : 4263
Age : 27
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

Education et Liberté - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education et Liberté   Education et Liberté - Page 2 Icon_minitimeJeu 3 Mar 2011 - 14:48

Juste pour revenir sur tes derniers paragraphes, Remiel.

Je pense que l'être humain, là où il en est aujourd'hui, ne peut pas créer purement et simplement quelque chose en le tirant du Néant, c'est-à-dire du "rien", du "vide".

La preuve, le cerveau humain est incapable d'imaginer, ou de ressentir le Néant. D'ailleurs c'est quoi le Néant ? L'absence de tout. Et puisque nous sommes toujours en présence de nous-mêmes, on ne peut jamais atteindre cette sensation. Or, dans tout processus de création, je pense qu'il faut connaître l'état de base pour pouvoir y ajouter, y apporter, y créer (ou même y Créapporter) ce qu'on souhaite.
Mais alors si l'Homme est incapable ne serait-ce que de s'imaginer le Néant, je ne pense pas qu'il puisse en tirer quoi que ce soit.

Donc pour moi, l'acte de création pure est encore réservé aux Dieux, s'ils existent, ou aux Magiciens ;) .

Ensuite... Ensuite, faut lire la Horde du Contrevent, d'Alain Damasio. Parce que c'est une manière de dire qu'en libérant toutes les forces vitales, et la Volonté dans son état le plus pur, le plus brut et le plus absolu, on peut créer soi-même la terre sous nos pieds qui va supporter notre marche.

"La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut."

J'aurais du mal à l'exprimer davantage.

Ca revient un peu à dire qu'il faut pousser nos facultés au maximum de ce qui nous est possible, et se dépasser, toujours, dépasser ses propres limites pour plonger dans son propre "Néant", et créer dans ce "Néant-Soi", ce "Né-en-Soi", quelque chose d'autre, de neuf.
Parce que finalement, mon postulat de base, on peut le retourner : au lieu de se dire qu'au début il y a le Néant et que tout en est sorti, on peut tout aussi bien se dire qu'en repoussant ses limites, on est toujours à la frontière de ce Néant, et qu'il nous appartient de créer nous-même cette route en bordure.

"La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut."

...

Quant à ta dernière question... Oui, je pense qu'il est possible, en changeant complètement sa manière de réfléchir, d'arriver à penser une chose totalement opposée de ce à quoi on aurait pu aboutir en réfléchissant autrement. Parce qu'on ne verra pas les liens logiques aux mêmes endroits, on ne fera pas les mêmes connexions, et l'équation n'aura donc pas le même résultat.

En cours, on a parlé du principe de "traduction" : chaque savoir, qu'il provienne des sciences exactes ou humaines, est une manière de s'approprier le monde, de parvenir à le toucher, le sentir. Mais comme tu le disais Tristan, on peut très bien se poser des questions et trouver une réponse sur un sujet qui a déjà été source de réflexion. Et arriver, ou pas, aux mêmes conclusions que nos prédécesseurs. Par exemple, ta réflexion sur la Liberté a, comme tu le dis, sûrement déjà été pensé. Et sûrement a-t-on déjà abouti avant toi à ta conclusion. Mais est-ce que tout le monde est arrivé à la même conclusion, en partant du même postulat de base ? Ca m'étonnerait...

Même dans les sciences dites "dures" - physique, biologie - il existe différentes écoles, et selon la méthode d'analyse utilisée, les résultats ne seront pas les mêmes. On le voit bien au niveau de certains produits qui font polémique (je pense notamment à l'aspartame, ou aux ondes des téléphones portables) : la communauté scientifique n'arrête pas de pondre des analyses et contre-analyses, et il faut un laps de temps souvent conséquent avant que l'une ou l'autre des conclusions soit avérée et reconnue comme "juste" par tous.

Mais finalement, si on essaye de prendre de la distance et qu'on en revient au principe de traduction, on se rend compte que toutes les sciences, même les mathématiques (pourtant la plus exacte et univoque des sciences) ne reposent que sur des postulats pré-établis par l'homme. On admet certains syntagmes pour permettre de baser tous les raisonnements qui s'ensuivent : et c'est juste la traduction de cette nécessité de comprendre, d'expliquer le monde. Si on adoptait de nouvelles bases des mathématiques, ou si on en changeait radicalement les structures premières, n'importe quel raisonnement donnerait un tout autre résultat (à condition qu'on puisse encore le mener, ce raisonnement, parce qu'il semblera peut-être absurde, tout à coup) !

Bon, je pars très loin, je suis désolée. Surtout que j'ai l'impression de n'avoir pas vraiment répondu à ta question. Mais je trouvais ça intéressant de garder ces trucs-là à l'esprit =) .

L'Homme est capable de beaucoup de choses.

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Moustikos
Explorateur Haïnouk
Explorateur Haïnouk
Moustikos

Masculin
Nombre de messages : 774
Age : 27
Localisation : Mon monde, aussi particulier et vaste soit-il... Ou bien tout simplement Lyon. ;)
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Les Tentacules du mal, L'épée de vérité, Waylander, Ellana, L'Envol, La Prophétie...
Date d'inscription : 17/04/2009

Education et Liberté - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Education et Liberté   Education et Liberté - Page 2 Icon_minitimeVen 4 Mar 2011 - 15:40

Tu m'as, et je n'exagère pas tant que ça le terme, assommé avec ton post, mon Amour! (mais dans le bon sens d' "assommer" =) )

Je te rejoins sur le fait que l'être humain ne puisse pas tirer quelque chose du vide, bien que l'on ne puisse s'appuyer sur énormément de choses, cela me semble juste.

Cette réflexion sur le Néant et la présence de soi-même m'a rappelé une de ces nombreuses pensées qui me poursuivaient quand j'étais relativement petit (ça veut dire que ça remonte un peu, quoi Education et Liberté - Page 2 478849 ) :

"Penser à rien", qu'est-ce que ça veut dire? Le rien, en lui-même, c'est quelque chose? Ou plutôt une absence de quelque chose? Alors ne penser à rien ne voudrait rien dire, puisque l'on penserait toujours à quelque chose, mais quelque chose qui se manifeste par un "rien"? Dans la suite des choses, le "Vide", le "Néant", seraient à leur tour des choses, se manifestant donc forcément d'une manière ou d'une autre?

[J'avoue que c'est toujours resté très flou dans ma tête, et que ça me semble un peu stupide sur les bords... Désolé si je pars en ... x') ]

Mais tout ça pour dire que... Le Néant total, existe-t-il lui même vraiment?

Et si l'on arrive à dégager un "non" à cette question, dans ce cas on devrait donner raison à Jilou. ( Education et Liberté - Page 2 438619 )

...

Laure <3 a écrit:
Parce que finalement, mon postulat de base, on peut le retourner : au lieu de se dire qu'au début il y a le Néant et que tout en est sorti, on peut tout aussi bien se dire qu'en repoussant ses limites, on est toujours à la frontière de ce Néant, et qu'il nous appartient de créer nous-même cette route en bordure.

Si tu pouvais y apporter quelques précisions, je t'en serai reconnaissant. =)


Remiel?

Tu dis que tu généralises en formulant ta deuxième question, mais en réalité je crois qu'elles sont toutes les deux bien distinctes.
"Est-ce qu'on pourrait arriver à retrouver une pensée totalement différente de celle qu'on a au départ, en changeant complètement sa manière de réfléchir?" et
"Peut-on retrouver une pensée "pure" ?

Mais qu'est-ce donc pour toi une pensée pure?
Mais la notion de pureté rejoint celle de perfection, et donc naturellement je te répondrai Non.

Quant à la première question, je trouve que Laure y a très bien répondu.
Il arrive que des gens arrivent à se détruire pour se reconstruire. (Je pense que tu es laaaargement au courant. ;) )
Les opinions peuvent y passer au même titre que les tracas principaux. Et ainsi on peut se retrouver dans des mailles complétement différentes que dans celles précédentes. Peut-être opposées, peut-être relativement semblables. Mais néanmoins différentes.

...

[Ce topic est tout juste extra. =) ]
Revenir en haut Aller en bas
 
Education et Liberté
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le chemin de la liberté
» Arbre de Liberté
» Un espace de liberté
» Pirate des Caraïbes - Adieu ma liberté - Jack/Elisabeth- (os)-pg13
» la statue de liberté en Amérique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Apprentissage :: Apprendre et Evoluer-
Sauter vers: