La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation

Aller en bas 
AuteurMessage
Narja
Oeil du Navire
Oeil du Navire
Narja

Féminin
Nombre de messages : 955
Age : 26
Localisation : Physiquement je suis sur Terre (mouahahahaha, vous ne saurez rien de plus ^^) et psychiquement, je suis... hummm très très loin.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Saules Aveugles et Femme endormie de Hakuri Murakami; Ellana.
Date d'inscription : 22/04/2009

Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation Empty
MessageSujet: Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation   Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation Icon_minitimeSam 20 Nov 2010 - 8:38

Bonjour bonsoir.

Alors oui, je sais, il y a un topic sur les rêves, mais ce n'est pas exactement le même aspect il me semble.

Je viens de me réveiller totalement chamboulée par un de mes rêves. Il reflète une de mes peurs je pense, et aussi un de mes grands dilemmes, à savoir se faire soigner en hôpital lorsque nos jours sont atteint, justement parce que l'on joue sa vie, ou accepter la mort (oui, j'explique. J'ai peur des hôpitaux, c'est une peur vraiment déraisonné et déraisonnable, mais dès que je mets les pieds dedans, je tombe dans les pommes!)

Ce rêve, donc, ou j'annonçais à Hind que j'allais mourir et que je ne voulais pas me faire soigner (ouais, on est cons dans ses rêves quand même), m'a profondément bouleversée ce matin, et à mon réveil, assez brutal il faut le dire, quelques questions s'imposaient.

Déjà, pour l'hôpital, vaincre sa peur ou laisser la mort triompher? D'ailleurs, la mort est-ce si terrible? Pourquoi ne pas l'accepter?

Ensuite, rêve comme reflet de nos peur, ou rêve prémonitoire? (je ne veux pas vous faire flipper, mais je connais très bien l'état actuel de ma santé, et c'est honnêtement pas brillant, mais bon, je tiens le coup, merci.)

Et dans quel mesure un rêve pourrait-il être prémonitoire? (même si je préfère le terme d'anticipation, et je ne sais pas pourquoi...) bon d'ailleurs, un rêve d'anticipation, déjà, cela existe-t-il? Ne sont-ce pas plutôt des projections d'un futur que l'on sait plus ou moins fixé, avec la superposition de nos peurs et doutes?

Bon, je sais, la question est vaste, elle regroupe plein de domaines, et honnêtement, je vous plains parce que je ne vois pas comment on peut en faire le tour, mais bon. Votre aide serait la bienvenue.

Mon Amitié.

Narja
Revenir en haut Aller en bas
http://dans-le-placard-de-narja.eklablog.com/
Solituda
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre
Solituda

Masculin
Nombre de messages : 334
Localisation : Je pourrais vous répondre que je viens du ventre de ma mère, de l'endroit où j'habite, des ex forums sur lesquels j'étais. Tant de lieu, tant d'endroits parcourus. Je viens d'une musique, The pianist. Je viens du tréfonds de ses notes, de ses sentiments, de sa douleur. Je viens de cette Solitude.
Livre préféré : The Unbeliever. Vous ne devez surement pas connaître. Mais je vous le déconseille. Tout en vous le conseillant.
Date d'inscription : 10/10/2010

Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation   Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation Icon_minitimeSam 20 Nov 2010 - 12:02

C'hlut Mademoiselle!=p

Je vais répondre aux questions les plus... simple, si on peut dire ça, en premier.
Citation :
Déjà, pour l'hôpital, vaincre sa peur ou laisser la mort triompher? D'ailleurs, la mort est-ce si terrible? Pourquoi ne pas l'accepter?

Hum, un idiot te répondrait, tu peux te faire soigner chez toi! Sans hôpital.
Donc je réponds: Tu peux te faire soigner chez toi, sans allez nécessairement à l'hôpital! :D.
Vaincre sa peur ou laisser la mort triomphé. La Mort... une vaste question. En tant que Marchombre, la mort n'est qu'un passage, il me semble. C'est une nouvelle aventure qui commence. A t-elle vraiment un triomphe, du moment que tu l'acceptes? L'accepter, tout en ne la laissant pas venir trop rapidement, est la meilleure des choses selon moi.

Citation :
Ensuite, rêve comme reflet de nos peur, ou rêve prémonitoire?

Là, c'est assez facile. C'est à toi de décider, si tu le laisseras devenir réel, ou pas; si tu te bats, ou pas. Dans la Vie, selon moi, tout est une question de Volonté. Quand on veut, on peut. Bats toi, et cela ne sera qu'un reflet! :). Je pense qu'il y a des rêves prémonitoires, et des rêves normaux. Je continue ma réponse en dessous de la prochaine citation.

Citation :
Et dans quel mesure un rêve pourrait-il être prémonitoire?

Un rêve prémonitoire... Cela voudrait signifier que tu n'as pas le choix, cela va arriver. Or, comme je disais plus haut, tout dépends encore de Toi. Si le Toi se bat, si il accepte le rêve ou le rejette.
Certains rêves, avec une grande partie d'inconscient, de peurs, de doutes, de certitudes erronés ou pas et de la... "magie" peuvent refléter le futur. Mais il ne sera futur que si tu le lui permets. Un jour, j'ai rêvé d'épouser une princesse, qui serait intelligente, belle, Marchombre. Je me suis battu pour lui, pour ce rêve, et il va certainement se réaliser. Du moment où tu connais le futur, tu peux le modifier, ou pas. Tel est ton choix, ta Volonté.


J'espère avoir répondu du mieux possible, même si à la relecture, j'comprends même pas ce que j'ai dis! Mdr'
Revenir en haut Aller en bas
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
Revan

Masculin
Nombre de messages : 680
Age : 24
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation   Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation Icon_minitimeSam 20 Nov 2010 - 15:13

C'est un ensemble de questions très vaste et très complexe, et comme toi je me les suis déjà posées ces questions. Mais bon à quinze ans avec si peu de certitudes voir pas du tout, je ne suis pas qualifié pour répondre. Je vais le faire quand même, parce que peut-être que mes petites connaissances personnelles t'apporteront un élément de la Réponse.
Mais je crois que tu tiens toi même un bout de la réponse dans ta question.

(Note : je n'ai probablement aucune connaissance véridique et avérée sur les rêves et ce que j'avance peut être totalement faux. J'essaye juste de réfléchir et d'improviser une réponse avec les choses que je crois avoir devinée sur ces mystérieux, envoûtants, exaltants, terrifants, plaisants incroyables et inconcevables rêves. Merci de votre tolérance si il s'avère qu'effectivement j'ai tout faux. Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation 460171 )

Bon alors la première question. La mort où l'hôpital. Elle fait peur la mort. Elle a toujours fait peur à beaucoup de monde. Parce qu'elle est inconnue, mystérieuse, voir terrible et brutale, parfois. Mais la perception de la mort dépend de chaque individu, je pense. Donc la mort est terrible selon la façon dont tu la perçois. Si tu es croyante, elle n'est pas forcément terrible, elle est juste triste... Sinon... Pour moi la mort c'est la fin de mon existence, c'est le néant absolu. C'est pour cela que je vis ma vie au maximum. Parce que je ne crois pas à l'après-mort. Pour ta peur de l'hôpital, voila ce que je peux te dire.
Nos peurs, je crois qu'il faut les accepter, et non pas les combattres d'abord. Trouver ce qui est à l'origine de cette peur et le guérir. Apporter l'harmonie sur nous même et en nous même. Être en paix, on peut dire. Ensuite les peurs extérieures, et bien il faut les admettres, et courageusement les combattres. Sans lumière l'ombre n'existerait pas, sans la peur le courage non plus. Être courageux ce n'est pas ne pas avoir peur, c'est avoir la force d'affronter ses peurs. Mais si on ose se regarder sans se mentir, sans se cacher quoi que ce soit, beaucoup de peurs disparaissent alors. La peur de l'hôpital est elle stupide ? C'est très relatif et personnel, cette question. Pour moi non, parce que l'on meurt dans un hôpital. Même s'il guérit des gens, il est pour moi autant représentatif de la mort qu'un cimetière. J'ai failli mourir trois fois dans un hôpital, et je n'aime guère cet endroit. Mais je sais d'où vient ma peur, et je sais comment l'affronter. Hum... Je ne peux pas répondre mieux que ça à ta première question. Je ne sais pas si ça y répond vraiment, mais c'est tout ce dont je suis capable de t'offrir.
Bon courage quoi qu'il en soit.

Bon la deuxième question... Qui englobe égalment la troisième dans le cadre de ma réponse. Je ne suis pas croyant, mais je sais que les miracles existent. Mais je ne crois pas aux rêves prémoditoires. Je ne remet pas en cause leur existence pour certaines personnes, c'est juste que je n'y crois pas. Pour moi, les rêves sont un mélange complexe d'émotions, de ressentis, de passages vésus pas toujours faciles émotionnellement parlant, ext... Je crois que nos rêves sont comme nos larmes. C'est une voie de sortie, un exutoire à nos émotions, à toutes les choses et questions qu'on ne peut comprendre, à toutes nos pensées, qui ne peuvent s'exprimer lors de notre état "conscient". C'est aussi le théatre d'une formibable machinerie de création, donc les rêves peuvent très bien créer et reflèter nos peurs les plus secrètes, les situations les plus désespérantes et les plus intimes de nous mêmes. Donc ton rêve n'était peut être juste qu'un reflet de tes craintes qu'une situation semblable se produise.
Je ne sais que te répondre de plus. J'espère sincèrement que ça t'aidera, et puis je te souhaite de suivre ton coeur.

Affection, espérance et espoir pour toi,
Bizz ! Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation 79820
Revenir en haut Aller en bas
Eleyra Leina
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
Eleyra Leina

Féminin
Nombre de messages : 4534
Age : 27
Localisation : Llewanda
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, La Moïra, Les Royaumes du Nord
Date d'inscription : 04/04/2008

Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation   Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation Icon_minitimeSam 20 Nov 2010 - 18:45

Ma Jaja...

Bon déjà, avant de te répondre faut quand même que je dise un truc de première importance à Solituda xD
Si Jaja porte un pseudo blanc c'est qu'elle a choisi le groupe des Haïnouks, donc ne se sent pas forcément Marchombre. Donc le fait que la mort ne soit qu'un passage pour un marchombre... >__<



Donc, ma Jaja...
Déjà je suppose que ta peur de l'hôpital provient de tes souvenirs, le fait d'y avoir vu des proches dans des états pas forcément terribles. Mais l'hôpital ça peut être très sympa tu sais ? Si si je t'assure, on t'apporte à manger dans ton lit, t'as même pas besoin de te lever, tu prend le petit dej' confortablement adossée à ton oreiller et tu glandes toute la journée sans te poser de question avec les yeux fixés sur la télé. Bon c'est vrai, ça ressemble un peu à un stade larve et c'est pas forcément terrible, surtout quand t'as besoin de bouger xD. M'enfin c'est pénard disons xD
Après faut aussi avoir des gentil(le)s infirmier(e)s et que la bouffe soit bonne mais... J'ai pas réussi à te convaincre ? Merde xD. Nan mais c'est vrai, ça PEUT être relativement agréable d'y séjourner.
Ensuite, je ne sais pas pourquoi j'y pense mais... si tu refuses de te faire soigner dans un hôpital, en tant que femme tu refuseras également d'y accoucher ? L'hôpital n'est évidemment pas une obligation, mais je veux aussi souligner le fait que si des gens y meurent, d'autres y naissent, et d'autres encore y guérissent. L'hôpital ne se réduit pas à des couloirs blancs qui sentent le désinfectant, il n'y a pas que la mort qui y règne mais aussi l'espoir et la vie.

Je ne crois pas que la mort soit terrible, je crois même qu'elle est bonne et suis curieuse de savoir à quoi elle ressemble (même si ça ne ressemble peut-être à rien puisqu'on peut ne plus rien être), et malgré ça je refuse de l'accepter, du moins pas encore maintenant. Parce qu'on m'a offert la vie, parce que j'ai des attaches à ce monde, parce qu'il y a encore trop de choses à découvrir, à connaître, à apprendre. Parce que la vie est trop précieuse. Elle n'est ni simple, ni compliquée, ni belle ni laide, elle est tout à la fois. Elle est riche, surprenante, terrifiante. Et c'est parce qu'elle est tout ça à la fois qu'elle a toute sa saveur et que je veux encore y goûter, jusqu'à ce que je sente mon temps fini.
Si elle vient, même maintenant, je l'accueillerai sans crainte mais je me battrai pour la retarder. La mort viendra forcément un jour, alors autant retarder l'échéance le plus possible pour profiter pleinement de la vie qui elle, a une durée limitée. C'est ça la vraie différence entre la vie et la mort, la vie a une durée limitée, la mort... à vrai dire j'en sais rien. Mais le fait de savoir qu'on a un temps limité pour vivre donne envie d'en profiter pleinement et jusqu'au bout.

Non l'hôpital n'est pas une obligation, mais je crois que tu as davantage de chances de survivre quand tu peux appeler et faire venir quelqu'un immédiatement s'il y a un problème. Le temps que les médecins accourent à ta maison pour te soigner peut te voler un temps précieux et nécessaire à ta survie.
C'est une question que tu te poses aujourd'hui, je suis pourtant persuadée que ta réponse ne dépendra en rien de ta réflexion précédente si ce choix s'impose à toi un jour. Mieux vaut encore espérer que ça n'arrivera pas.


Le rêve reflet de nos peurs ? J'ai envie de te dire qu'ils sont aussi les reflets de nos états d'esprit. A une période où j'allais mal, je faisais sans cesse le même rêve : je plongeais dans un gouffre, sans parvenir à l'empêcher, et pourtant je résistais de toutes mes forces. Chaque fois une force invisible me faisait tomber, et je me réveillais en sursaut.
Les rêves sont aussi notre inconscient qui resurgit. Peut-être as-tu entendu parler d'hôpital dans la journée ou je ne sais trop quoi d'autre, ça ne t'as pas forcément marquée mais ça s'est imprimé dans ton inconscient qui s'est révélé par un rêve. Tu as aussi pu avoir une angoisse à ce propos plus ancienne que ton inconscient à fait rejaillir, peut-être juste à cause d'un mot, d'une situation, d'un petit quelque chose de rien du tout mais parce que c'est une angoisse c'est venu tout seul.

Les rêves prémonitoires, je ne sais trop quoi en penser. Certains en ont. Est-ce juste une intuition qui se manifeste dans les rêves ? Certains ont rêvé du 11 septembre la veille de la chute des deux tours, une femme a même dit qu'elle avait fait un rêve avec des tours et un avion qui fonçait droit dessus, en a parlé dans la journée et le soir s'est arrivé.
Donc oui, peut-être que les rêves prémonitoires existent, mais mieux vaut ne pas considérer qu'ils en sont avant d'avoir eu la preuve qu'ils en étaient. Sinon on deviendrait fou. D'autant plus que si on avait cru cette femme si elle avait raconté son rêve, l'incident aurait pu être évité et rien ne se serait produit. Il n'y a rien de prémonitoire puisque le futur est mouvant, pas fixe.
Alors ne te fais pas trop de noeuds au cerveau ma Jaja, je crois que c'est surtout une vieille crainte qui a rejaillit cette nuit là dans ta tête ;)

_________________
Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation 936430Panthre
Eleyra,
Fille du Vent et de la Nuit
Esprit des Tempêtes

Artiste des Possibles
Ayant la chance d'avoir l'unique et la génialissime Elurían Aeglir comme aide de camp
Première conseillère et juge suprême de la SABIA
Designer en chef du mobilier haut de gamme chez Soriamh & Cie
Co-présidente de la LPDFB...
Secrétaire Réciproque et Démone Emissaire de Miaou Til' Plume
Revenir en haut Aller en bas
Solituda
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre
Solituda

Masculin
Nombre de messages : 334
Localisation : Je pourrais vous répondre que je viens du ventre de ma mère, de l'endroit où j'habite, des ex forums sur lesquels j'étais. Tant de lieu, tant d'endroits parcourus. Je viens d'une musique, The pianist. Je viens du tréfonds de ses notes, de ses sentiments, de sa douleur. Je viens de cette Solitude.
Livre préféré : The Unbeliever. Vous ne devez surement pas connaître. Mais je vous le déconseille. Tout en vous le conseillant.
Date d'inscription : 10/10/2010

Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation   Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation Icon_minitimeSam 20 Nov 2010 - 23:59

Mea culpa! ^^.
Mais elle peut le prendre comme ça, il n'y a pas que les Marchombres qui le prennent ainsi.

Au plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Alev
Fils de la Citadelle
Fils de la Citadelle
Alev

Féminin
Nombre de messages : 181
Age : 25
Localisation : Les pieds sur Terre et les yeux levés vers les étoiles
Groupe : Frontaliers
Livre préféré : Tous les livres de Pierre Bottero, La Horde du Contrevent, Phaenomen, Les secrets de l'immortel Nicolas Flamel, Artemis Fowl
Date d'inscription : 18/07/2010

Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation   Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation Icon_minitimeDim 21 Nov 2010 - 18:44

Je ne suis jamais allée à l'hôpital, je sais juste que malgré les instruments stérilisés des bactéries se baladent, alors je vais m'abstenir sur ce point ^^.

La mort. Accepter la mort ? Alors que l'on pourrait faire encore des dizaines de choses sur Terre ? Si je savais que j'allais mourir, je crois que je battrais. Pour la vie, et peut-être aussi par peur de la mort. De partir sans avoir tout vu, tout entendu.
D'un autre coté, si notre "vie" se résume à être branché à un tuyau sur un lit d'hopital, sans espoir de vivre vraiment, je crois que j'accepterai la mort.

Pour ce qui est des rêves, je pense comme vous que les rêves trahissent nos angoisses ou nous espérances. Nos états d'esprits, comme dit Eleyra, ou nos états tout court. Prenons un exemple : dans un rêve je voyais des tonnes de plats deffiler. Au début ça me mettait en appétit, et puis petit à petit ça m'a écoeuré. Je me suis réveillée et me suis rendue compte que j'avais réellement envie de vomir. Bref, j'espère que vous ne venez pas de manger ^^. Mon rêve à ce moment là trahissait mon état physique.
Je pense aussi que les rêves peuvent nous influencer, un peu comme des images subliminales. On rêve que notre chat se fait écraser et du coup on l'empêche de sortir, alors que le chat n'avait pas plus de risque de se faire écraser, je pense.
En ce qui concerne les rêves d'anticipation, en bonne S que je suis je dirais que la probabilité qu'ils se réalisent est très mince, du genre 10%. Parce que s'il se réalisent c'est parce que tu as choisi de les réaliser. Et dans ce cas c'est du à un choix de ta part, et pas à une quelconque prédestination.
Revenir en haut Aller en bas
Narja
Oeil du Navire
Oeil du Navire
Narja

Féminin
Nombre de messages : 955
Age : 26
Localisation : Physiquement je suis sur Terre (mouahahahaha, vous ne saurez rien de plus ^^) et psychiquement, je suis... hummm très très loin.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Saules Aveugles et Femme endormie de Hakuri Murakami; Ellana.
Date d'inscription : 22/04/2009

Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation   Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation Icon_minitimeLun 22 Nov 2010 - 7:36

bonbonbonbon, merci de vos réponses, je dois dire que ça m'aide un peu, disons surtout que ça me permet d'avoir d'autres avis que le mien,

personnellement je ne suis pas à fond dans tout ce qui est prémonition, (ni dans tout ce qui est paranormal de façon générale), toutefois, il y a certaines choses qui s'imposent au réveil et dont on se dit "attends... c'était réel ou pas, là?" preuve est faite donc, encore une fois de la supériorité supérieure (oui je sais, ça ne veux rien dire U_U) de l'inconscient sur le peu de conscience qu'on a.

Dro', effectivement, la mort peut être néant absolu, (n'étant pas encore morte, j'en sais rien, promis je te téléphone de l'au-delà pour te dire, plus tard, quand j'srais plus là), je dirai même qu'elle peut être fascinante, elle l'est en tout cas pour une fille de ma classe (qui fait un peu peur des fois, mais ça, ce n'est pas la question) Et je dirai que de façon très globale, ce n'est pas pour rien que Platon en parlait déjà (oui, je confesse, j'aime Platon).

Pour l'hôpital, Mylène, ce n'est même pas le fait d'y avoir vu souffrir des proches, c'(est une réelle phobie, il paraît que je faisais déjà des crises d'angoisse quand j'étais haute comme trois pommes et que je devais y aller, alors imagine un peu mon désarroi quand, en seconde, m'étant un peu (tout pitit peu) détruit une cheville, j'ai du passer cinq heures aux urgences! J'étais d'ailleurs censée me faire opérer, et j'ai refusé, d'ou l'actuelle fragilité de la cheville en question.
C'est vraiment une peur totalement déraisonné, dès que je mets les pieds dans un hôpital, je n'ai qu'une envie, en sortir et me barrer en courant à l'autre bout du monde!

Solituda, effectivement, je peux le prendre comme ça, mais ce n'est pas vraiment le cas, en fait je ne sais pas exactement comment je considère la mort, (tiens c'est une bonne question à me poser pendant le cours de latin que j'ai dans une poignée de minutes), la mort, déjà, chose absolument certaine, c'est ce dont on ne revient pas, ou alors, ce n'est pas la vraie mort. Je casse peut-être le mythe du "je-suis-mort-et-revenu" mais c'est la seule chose dont on peut être sur et certain, alors profitons-en.

Après il y a tout un panel de croyances plus ou moins religieuses de la vie après la mort, et les sceptiques (au sens non philosophique, je précise) qui sont persuadés qu'il n'y a rien. Hem... je pense qu'il y a quand même quelque chose, pas forcément un paradis, mais... quelque chose. Ce serait trop triste, sinon.

Pour les rêves, trahir les états, cela me semble un bon point de départ, c'est clair qu'en y réfléchissant tout dépend du poids qu'on leur donne, je sais qu'en ce qui me concerne, dans l'écriture, je leur en offre un énorme, les trois quarts de mes projets en ont un ou plusieurs pour origine, ou tout du moins l'écriture automatique, qui pourrait correspondre à un rêve éveillé, puisque dans ce cas là aussi, c'est l'inconscient qui prend les commandes.

Pour ce qui est du rêve d'anticipation, je suis sceptique aussi, comme je le disais plus haut, je pense que globalement ça dépend de l'impact qu'on laisse avoir le subconscient sur nous, cependant j'aimerai qu'on envisage un cas de figure. (-si)

Imaginons que les rêves d'anticipation existent (genre l'exemple de ma Co-prez préférée, Eleyra), seraient-ils l'apanage de personnes particulières, ou bien tout le monde pourrait en faire? Y-aurait-il une sorte de sensibilité à ce genre de choses?

Je sais par exemple que mon cerveau fonctionne plus vite que mon corps, et que parfois, lorsque je me lève, mon corps reste comme paralysé pendant quelques minutes alors que mon cerveau va trrrrrès bien, merci (je précise, cas de paralysie passagère parfaitement expliquée, non ce n'est ni une sclérose en plaque, ni un cancer quelconque, ni une déficience neuronale, merci, votre Jaja n'est pas encore à l'agonie) , aussi donc, de la même façon, peut-on imaginer que des gens puissent justement utiliser leur cerveau différemment, comme si il prenait le pas sur leurs perceptions?

Bah tiens, un peu Hors Sujet, tout de même, mais ça me renvoie à une question que je me posais un moment, sur, justement, la possibilité de la théorique "sortie de corps", vous savez, le délire qui consiste à envoyer son âme voleter dans les environs? Je me demandais si cela était possible, ou si cela relevait juste de l'imagination.

Et si d'aventure cela s'avérait possible (notez bien que mon profond scepticisme utilise un conditionnel!), pensons-nous (ça y est, je me mets à copier les tournures de phrases de platon), que cela soit du à, justement, une prédominence du cerveau sur le reste du corps?

Parce que, quoi qu'on en dise, les possibles "personnes qui auraient vécu cela" sont en général loin d'être des crétins quoi. Ils ont tous une forme de génie quelque part, qu'il soit artistique, ou intellectuel.

(oui mes questionnements sont sans fin, et vous avez de la chance, je suis à la bourre, donc j'arrête là!)
Revenir en haut Aller en bas
http://dans-le-placard-de-narja.eklablog.com/
Contenu sponsorisé




Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation Empty
MessageSujet: Re: Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation   Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un rêve peut-il prédestiner nos vies, ou la problématique du rêve d'anticipation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ROM 4.1.2] MiniTab Note II - #TeamAndroidCity - Version 3 [05.03.2013]
» Peut-on apprendre ?
» "Un chat peut sourire ?"
» Un decor qui peut faire bien
» Un cierge peut remplacer un homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: La Vie et ses Concepts :: Fiction, Vérité, Rêves et Réalité-
Sauter vers: