La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Un Parcours global

Aller en bas 
AuteurMessage
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme
Vayel

Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 24
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

Un Parcours global Empty
MessageSujet: Un Parcours global   Un Parcours global Icon_minitimeSam 8 Jan 2011 - 14:30

École, Collège, Lycée, puis Études (Post-Bac), et enfin Travail et Retraite (Pour certains).

Globalement, le Chemin de la plupart des individus se résume ainsi.

Mais pourquoi ? Pourquoi la majorité de la population se réfère à ce modèle ? Et l'applique ? Pourquoi peut-on observer des vies généralement similaires ?

Est-ce que l'Éducation scolaire est cruciale au point de devenir obligatoire ? Lire Maupassant, réciter Hugo, étudier Thalès... est-ce véritablement capital ? Faut-il croiser ces étapes pour se construire une Vie ? Oui, je vous l'accorde, cela permet d'alimenter notre culture et notre réflexion, mais il y a des sujets et des méthodes bien mieux, non ?

Les professeurs s'évertuent à nous enseigner des équations, des noms, des dates, des mots... et nous exhortent à poursuivre nos études. Mais pourquoi faut-il en effectuer de longues et enrichissantes ? Pour recevoir un travail convenable, lucratif et plaisant ?

D'ailleurs, pour quelle raison occupe-t-il une aussi grande place dans les vies ? Rares sont les Voyageurs musiciens et acrobates, mais pourquoi ? Pourquoi vit-on de cette manière ? Dans le plaisir et le confort. C'est l'évolution qui engendre ce modèle me direz-vous...

Mais justement, pensez-vous que l'on puisse s'en extirper, vivre sans logement, sans métier fixe... ? Que l'on doive ? Et comment ?

Pfiou. Ne soyez pas impressionnés par cette folle suite de questions ; je m'interroge, simplement. x)

Merci. Un Parcours global 64812

PS : J'ignore si la partie est la plus appropriée. J'avais songé à "Nous et la société". A vous de décider. Un Parcours global 460171
Et désolé s'il existe déjà un sujet similaire.
Revenir en haut Aller en bas
Hooda
Curieux
Curieux
Hooda

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 29
Localisation : Dans l'Univers (ou le Multivers peut-être ?)
Groupe : Marchombre.
Livre préféré : Les récits initiatiques en général. L'alchimiste, de Paulo Coelho. Les aventures de Socrate, de Dan Millman. Musashi (La pierre et le sabre + La parfaite lumière), de Eiji Yoshikawa.
Date d'inscription : 29/04/2010

Un Parcours global Empty
MessageSujet: Re: Un Parcours global   Un Parcours global Icon_minitimeMar 11 Jan 2011 - 17:08

Houla, en effet, tu t’es déchaîné là !
M’enfin, t’as bien raison !

A vrai dire, ces questions, ou plutôt ces incompréhensions hantent pas mal de gens…

Pourquoi ? Parce qu’elles nous touchent directement (particulièrement nous, adolescents) et conditionnent en grande partie notre vie et notre avenir (particulièrement gênante cette idée pour ceux qui souhaitent se libérer de toute entrave, n’est-ce pas ? :P) …il s’agit du contexte social dans lequel nous vivons, tout de même…

Citation :
Mais pourquoi ? Pourquoi la majorité de la population se réfère à ce modèle ? Et l'applique ? Pourquoi peut-on observer des vies généralement similaires ?

La question centrale de ta liste en fait.
Se contenter d’avancer que cela s’explique par la nature grégaire de l’homme ne suffirait pas, n’est-ce pas ? Toujours la même rengaine : l’homme à tendance à se comporter comme un mouton (sachez que je n’ai rien contre ces braves bêtes, c’est juste pour l’image populaire^^), à abandonner facilement son libre-arbitre pour suivre la masse…
Certes un peu simpliste comme réponse.
Et pourtant…
Et pourtant il n’empêche que dans chaque groupe, les mêmes schémas ont tendance à se reproduire : un ou plusieurs leaders ont tendance à se démarquer (suite à une lutte de pouvoir – quelle que soit la forme que prend cette dernière) tandis que les autres les suivent docilement… (on pourrait aborder les raisons psychologiques de ce type de comportement dans un nouveau topic tiens^^)

Cependant, le fonctionnement de la société est (un poil^^) plus complexe qu’un banal petit groupe (ce n’est pas pour rien qu’on a inventé les sciences humaines, hein^^) et à ce titre, l’affirmation précédente ne peut à elle seule tout expliquer (et puis d’abord, on n’est pas tous des bergers ou des moutons, y’a aussi des libres penseurs hein^^).

S’il existe des gens qui se conforment à ce modèle sans se poser aucune question (les « ç’est comme ça et pas autrement » et compagnie -_-), j’ose espérer qu’ils ne représentent qu’une infime minorité…

Mais si beaucoup de personnes (à un moment de leur vie du moins) se sont prises à s’interroger sur la légitimité et le bien-fondé d’un tel système, si certains se sont pris un jour à rêver d’une toute autre vie, d’un tout autre possible ; ils ont fini par se retrouver confrontés à la dure réalité de l’immense obstacle se dressant devant eux. Rattrapés par l’ « insurmontable ? » difficulté que cela représente, découragés par cette insupportable désillusion, la plupart d’entre eux a fini par abandonner ses projets initiaux, se résignant à subir leur existence plutôt que de vivre leur vie.
Ensuite, c’est la réaction en chaîne. Avoir un/plusieurs travail(s), une/plusieurs maison(s), une/plusieurs voiture(s), une/plusieurs femme(s), un/plusieurs enfant(s) et tout un tas de gadgets superflus. Tout cela pour tenter tant bien que mal de combler le grand vide qui s’est installé en soi. Car dorénavant, la monotonie de notre existence la rend insipide, on se contente de reproduire ces schémas même qui auparavant nous rebutaient, tout cela pour éviter de renvoyer une mauvaise image de soi dans son entourage.
Et voilà comment l’homme se transforme peu à peu en la brave bête contre laquelle je n’ai rien ! ^^
Combien se retrouvent dans cette situation ? Je crains que les gens qui s’accrochent jusqu’au bout à leurs rêves ne soient rares…
Spoiler:
 
Ah, et puis il ne faut pas oublier non plus ceux qui tirent profit, de par leur situation, de l’état actuel des choses… :D

Citation :
Est-ce que l'Éducation scolaire est cruciale au point de devenir obligatoire ? Lire Maupassant, réciter Hugo, étudier Thalès... est-ce véritablement capital ? Faut-il croiser ces étapes pour se construire une Vie ? Oui, je vous l'accorde, cela permet d'alimenter notre culture et notre réflexion, mais il y a des sujets et des méthodes bien mieux, non ?

Tout dépend de ce que l'on entend par "éducation scolaire".

Selon l'UNESCO, "L'éducation a pour mission de permettre à tous, sans exception, de faire fructifier tous leurs talents et toutes leur potentialités de création, ce qui implique pour chacun, la capacité de se prendre en charge et de réaliser son projet personnel. Cette finalité dépasse toutes les autres."
Allez, un petit poème de Jean Rostaud pour la route...Un Parcours global 64812

"Former les esprits sans les conformer,
Les enrichir sans les endoctriner
Les armer sans les enrôler,
Leur donner le meilleur de soi-même
Sans attendre ce salaire de la ressemblance"
Magnifique...

Après, tout est dans l'application...

Mais sachez qu'il existe des pédagogies alternatives (type Montessori, Freinet, Steiner...) mises en place dans des écoles privées du même nom, qui proposent des méthodes tout à fait intéressantes, plus centrées sur l'enfant en tant qu'individu (je vous laisse le soin de faire des recherches si ça vous intéresse Un Parcours global 460171 )

Citation :
Mais pourquoi faut-il en effectuer de longues et enrichissantes ? Pour recevoir un travail convenable, lucratif et plaisant ?

Euh... Je ne comprends pas très bien ce que tu entends par enrichissantes, c'est pas génial de faire des études enrichissantes justement ? Un Parcours global 311797
Autrement t'as toi-même donné la réponse à ta question Un Parcours global 506608
Où alors voulais-tu poser plutôt une question du type "La richesse matérielle est-elle indispensable pour être heureux ?" ?

Citation :
Rares sont les Voyageurs musiciens et acrobates, mais pourquoi ?

Trop rares hélas, oui, mais tout dépend du milieu que tu fréquentes ! Vivent les troubadours ! \o/ Un Parcours global 506608
Et sinon est-il vraiment nécessaire d'expliquer pourquoi ? Toujours cette bonne vieille Peur tiens ! Peur de l'inconnu, peur de ce qui est hors de contrôle (ou plutôt de ce qu'on a l'illusion de contrôler), peur de l'autre, peur de soi... (sonnez-moi si vous voulez que je développe...gentiment hein^^)

Citation :
C'est l'évolution qui engendre ce modèle me direz-vous...

Me direz-vous ? Pas moi en tout cas^^ Il ne faut pas oublier que l'évolution, c'est nous qui la dirigeons malgré ce que peuvent prétendre les adeptes du "on n'arrête pas le progrès" pour fuir leurs responsabilités. Finissons-en avec le mythe du progrès comme force extérieure incontrôlable et toute puissante !

Citation :
Mais justement, pensez-vous que l'on puisse s'en extirper, vivre sans logement, sans métier fixe... ?

Ouép^^ Un Parcours global 609790

Citation :
Que l'on doive ?

Ah ça, c'est à chacun de voir hein^^
Citation :

Comment ?

Ah, quelle vaste question ! On pourrait en discuter des heures...que dis-je, des jours, des semaines, des mois, des...(oui c'est bon, je crois que vous m'avez compris Un Parcours global 506608 )

Non, sans rire, tout dépend de quelle manière tu veux affirmer ton indépendance, jusqu'à quel degré tu veux être auto-suffisant, dans quelle mesure tu considère que tu ne dépends plus de la société (par exemple, un artiste de rue, aussi libre qu'il puisse paraître dépend de la générosité des passants et donc de la société).

Des modes de vie alternatifs sont envisageables, comme par exemple l'homme des bois qui va se retirer dans un coin paumé pour vivre en autarcie et fuir le système, l'ermite qui va faire la même chose mais dans un tout autre but (quête spirituelle), fonder une communauté, un écovillage Un Parcours global 971174 , une secte, devenir un vagabond, un mendiant, un voleur, un troubadour, un druide, un.................................................................stop, il suffit Un Parcours global 394131

Citation :
Ne soyez pas impressionnés par cette folle suite de questions ; je m'interroge, simplement. x)

Mais que nenni mon ami, c'est tout à fait normal (et en plus ça me permet de faire mon come back sur le fow', ça fait plaisir Un Parcours global 164517 )



Bon voilà, j'ai essayé d'apporter mon modeste point de vue, en essayant d'être aussi clair (et pas concis) que possible (quoique sur la fin je surchauffe un peu^^).

A très bientôt pour de nouvelles aventures réponses !
Revenir en haut Aller en bas
Aliana
Maître Marchombre
Maître Marchombre
Aliana

Féminin
Nombre de messages : 1060
Localisation : Là où souffle le vent
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte, Zouck, la Horde du Contrevent, Le secret de Ji, A la croisée des mondes, l'Oracle della Luna, La Zone du Dehors
Date d'inscription : 20/05/2008

Un Parcours global Empty
MessageSujet: Re: Un Parcours global   Un Parcours global Icon_minitimeMer 12 Jan 2011 - 12:58

Hum, questions très intéréssantes, qu'effectivement, je pense qu'énormément de monde se posent, ici en particulier.

Ca fait une demi-heure que je réfléchis à commen écrire mon point de vue, comment vous le présenter, comment me faire comprendre. Pas facile.

J'ai l'impression que dans vos remarques et questions, vous opposez conformisme (=avoir une vie "normale", je vous cite ^^:

Citation :
École, Collège, Lycée, puis Études (Post-Bac), et enfin Travail et Retraite (Pour certains).

Citation :
Avoir un/plusieurs travail(s), une/plusieurs maison(s), une/plusieurs voiture(s), une/plusieurs femme(s), un/plusieurs enfant(s) et tout un tas de gadgets superflus.

Et un contraire qui serait quelque chose comme:

Citation :
Vivre sans logement, sans métier fixe... ?

ou

Citation :
l'homme des bois qui va se retirer dans un coin paumé pour vivre en autarcie et fuir le système, l'ermite qui va faire la même chose mais dans un tout autre but (quête spirituelle), fonder une communauté, un écovillage , une secte, devenir un vagabond, un mendiant, un voleur, un troubadour, un druide,

(Je caricature surement, alors je vous laisse le soin de réagir ^^)

POur moi en tout cas, ce n'est pas si simple, ou pas si compliqué. Au choix.

Je pense que nous pouvons refuser d'être des moutons, refuser de suivre tout en acceptant la société telle qu'elle est. El l'acceptant, en apprenant à jouer de ses forces et de ses faiblesses pour nous les approprier.

Citation :
Car dorénavant, la monotonie de notre existence la rend insipide, on se contente de reproduire ces schémas même qui auparavant nous rebutaient, tout cela pour éviter de renvoyer une mauvaise image de soi dans son entourage.

-->Je ne crois pas que l'entourage est grand chose à avoir avec ça. J'étais davantage d'accord sur la peur que tu évoques plus bas.
Le regard est important certes, mais au point de réguler des vies, j'espère que non !

Après, je suis entièrement d'accord avec vous sur le point que tout est fait pour qu'on ne sorte jamais de ce schéma et l'éducation sous enttendu nationale je suppose, est un de ses moyens.
On ejecte les plus faibles, ce qui n'ont pas les moyens de suivre CE schéma.

Sinon, au sujet des études, moi je voyais plutôt la question de Vayel comme "pourquoi faire des études". Et en particulier "pourquoi nous pousse-t-on à faire des études ? " .
Si ceux qui poussent sont les profs, je dirais parce qu'ils ne voient que par ça. Ils ne connaissent rien d'autres.
Si ce sont tes parents, c'est pour ton bien.
Si c'est toi, c'est parce que ça t'intéresse.
Mais le but des études, c'est avant tout d'avoir une jolie ligne sur son cv qui satisfera l'employeur, n'oublions pas cette (triste) donnée.

Bon, j'aurais d'autres choses à dire, mais j'attends déjà avec impatience vos réactions sur le sujet.

Come back pour moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
kinsey
Curieux
Curieux
kinsey

Nombre de messages : 12
Localisation : Une tanière de loup, dans une forêt embrumée
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Les trilogies de M. Bottero, le cycle de l'Assassin Royal (Hobb) ainsi que "Le Trône de Fer" de George R.R Martin
Date d'inscription : 29/12/2010

Un Parcours global Empty
MessageSujet: Re: Un Parcours global   Un Parcours global Icon_minitimeMer 12 Jan 2011 - 14:20

Citation :


Mais pourquoi ? Pourquoi la majorité de la population se réfère à ce modèle ? Et l'applique ? Pourquoi peut-on observer des vies généralement similaires ?

Certain n'envisagent peut-être la vie que sous cette optique, nous sommes conditionné a avoir cette existence nous avons intérioriser des normes pendant l'enfance ("travail" "stabilité" "sécurité " "mariage" "enfants" "richesse" = Bon modèle, vie heureuse ) , c'est notre modèle de référence et nous ne pouvons le remettre en question sans avoir d'éléments déclencheurs ( Par exemple les livres tels " Le Pacte des Marchombres" nous permet une remise en questions de notre vie, de nos aspiration et de la société ... Un Parcours global 460171 )

Citation :
Je ne crois pas que l'entourage est grand chose à avoir avec ça. J'étais davantage d'accord sur la peur que tu évoques plus bas.
Le regard est important certes, mais au point de réguler des vies, j'espère que non !

Je ne suis pas d'accord avec toi ( Un Parcours global 966811 ) je pense que pour la plupart des gens c'est le regard des autres qui conditionnent leurs vies, leurs façons de parler,de se vêtir, d'agir, sont régler par le regards des autre :on essaie de plaire en adoptant les manières du groupe à laquelle on appartient pour être accepté, par peur d'être rejeté...

On peut par exemple suivre une voie pour ne pas entrainer une réaction de rejet de la part de sa famille...

Je suis totalement d'accord avec Hooda, je ne peut ajouter grand chose ...

Je pense que nous sommes nombreux a avoir eu envie a un moment ou un autre de tout laisser tomber, de monter sur un cheval et de partir a la découverte du monde ( Perso c'est mon cas, et souvent ^^) mais c'est notre famille, nos amis , les obligations que l'on pensent avoir envers eux, le sentiment d'être déviant ( Et j'en passe ... x) qui nous retient de tout arrêter...



Je me relis, c'est hyper confus ( et pourtant court ><" )ce que je vient d'écrire, j'espère que vous comprendrez ^^

Et une petit citation pour la route :

" « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux. »

— Benjamin Franklin

Revenir en haut Aller en bas
Aliana
Maître Marchombre
Maître Marchombre
Aliana

Féminin
Nombre de messages : 1060
Localisation : Là où souffle le vent
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte, Zouck, la Horde du Contrevent, Le secret de Ji, A la croisée des mondes, l'Oracle della Luna, La Zone du Dehors
Date d'inscription : 20/05/2008

Un Parcours global Empty
MessageSujet: Re: Un Parcours global   Un Parcours global Icon_minitimeMer 12 Jan 2011 - 16:44

Citation :
Je ne suis pas d'accord avec toi ( ) je pense que pour la plupart des gens c'est le regard des autres qui conditionnent leurs vies, leurs façons de parler,de se vêtir, d'agir, sont régler par le regards des autre :on essaie de plaire en adoptant les manières du groupe à laquelle on appartient pour être accepté, par peur d'être rejeté...
--> Au collège, au lycée peut-être. En entreprise, peut-être.
En groupe, peut-être.
Mais pas chez toi. Une fois passée les murs des maisons, je ne pense pas que les gens continuent à parler comme tout le monde, penser comme tout le monde et se comporter comme tout le monde.
J'ai vraiment du mal à y croire en tout cas. Non, vraiment. On a tous vécu ça au collège, d'accord, où la conformité est de mise. Mais une fois ce cap franchi, le regard des autres sérieusement...

Et si c'est le cas, c'est vraiment triste. Mais euh...en tout cas, je cotoie pas de gens comme ça ^^

Après, il faut différencier le "se faire bien voir" par les autres qui a un intéret (notemment en entreprise) et ses convictions, ce que l'on pense vraiment.

Si ce n'est pas clair, dites-le moi, j'essayerais de me justifier Un Parcours global 460171
Revenir en haut Aller en bas
Sérêlys
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe
Sérêlys

Féminin
Nombre de messages : 717
Age : 25
Localisation : Partout , Ici, Ailleurs, dans l'Imagination, dans la Réalitée, en Gwendalavir, en France ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Beaucoup Trop
Date d'inscription : 17/03/2009

Un Parcours global Empty
MessageSujet: Re: Un Parcours global   Un Parcours global Icon_minitimeDim 16 Jan 2011 - 14:58

Citation :
Je ne suis pas d'accord avec toi ( ) je pense que pour la plupart des gens c'est le regard des autres qui conditionnent leurs vies, leurs façons de parler,de se vêtir, d'agir, sont régler par le regards des autre :on essaie de plaire en adoptant les manières du groupe à laquelle on appartient pour être accepté, par peur d'être rejeté...

Tu dis ne pas être d'accord mais enfait si, puisque tu finis en disant que la raison de tout sa est "la peur d'être rejeté" , donc la Peur ;)

Alors .. Je repasserait mais je vais quand même répondre "à chaud"

Déjà, je pense que l'Homme est fait pour vivre en société, dans une communauté, dans un groupe, il a besoin, comme tous les animaux de vivre "en meute" , rien que pour se reproduir (qui est à la base un instict) nous ne pouvons pas rester seul. Personnellement je ne vois pas l'intérêt d'une vie retirée et seul, si tout le monde fait cela, sa n'a plus aucun sens.

Donc une société, un ensemble, et dans tous les groupe, tribue il y a une hiérarchie, il faut que chacun ait une compétence dans un domaine pour faire vivre "la tribue" dans n'importe quel groupe social, nous avons besoin du talent des autres. Et pour faire "naître", pour développer ce talent il faut apprendre, pour nous faire des études, mais rien, ni même la société ne t'empêche d'apprendre autrement ; aller dans un autre pays pendant un an par exemple ... Apprendre en étant bénévol au contact des autres.

Tout le monde veut être heureux, et pour cela, nous ne pouvons pas rester assis pendant toute une vie. Donc nous apprenons puis chacun essaye de faire ce qui lui plait, pour faire avancer la société, la communauté à laquelle il appartient.

[Je ne sais pas trop où je vais en disant sa, excusez moi si c'est hors sujet]

Tout le monde applique ce modèle car quand bien même tu voudrais en créer un autre ; ton "instict" te fera faire quelque chose de similaire. Quand tu parles de troubadours, ils ne sont pas si différents ; ils ont appris , suivis le chemin qui leur plaisait le plus et maintenant essaye de faire avancer la société en donnant un peu de spectacle aux autres. Mais tout le monde n'aspire pas à une vie de nomade, certaines personnes préfèrent rester tranquillement chez elles, avec leur famille parce qu'on n'est pas tous pareil justement nous ne faisons / vivons pas notre vie de la même manière, ce que tu dis toi, que nous nous conformons tous au même shéma, je n'en suis pas si sure. Enfait tu as peut être raison mais opposer les gens du spectacle à ce système, ce mode de vie me semble faux ; ils font "la même chose" que quelqu'un qui veut être medecin par exemple ; des études, cherchent du travail, en trouve, essayent de rendre les gens qui viennent les voire heureux .. Et là oui, on peut dire que tout le monde fait "la même chose" , parce qu'on veut tous arriver au même point "être heureux", mais je ne pense pas que le chemin est le même pour tous ..

Pour finir, je voulais te dire que les gens du spectacle (enfait c'est Voyageurs Musiciens et acrobates que tu as dis) sont très nombreux, parce que notre société à évoluée alors moins qu'avant se déplacent et sont Voyageurs, et encore je ne suis pas convaincue, maintenant au contraire les artistes se déplacent de plus en plus, de plus en plus loin, ils vont partout, même si ce n'est plus à pied car nous avons maintenant d'autres moyens de transport ;)

J'espère ne pas m'être trop éloignée de tes questions .. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un Parcours global Empty
MessageSujet: Re: Un Parcours global   Un Parcours global Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Parcours global
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des parcours spirituels
» Les livres de votre parcours scolaire
» Global Project Sped (Diósd)
» Ebay, Global shipping program
» [AIDE] Changement de rom avec une Goldcard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: La Vie et ses Concepts :: Un chemin qu'on créé ou prédestiné ?-
Sauter vers: