La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Aïkido : un art martial à part

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yokosan
Esprit Jedi
Esprit Jedi
Yokosan

Féminin
Nombre de messages : 1547
Localisation : La Terre
Groupe : Chevalier Jedi
Livre préféré : Les frontières de glace, et d'autres...
Date d'inscription : 09/02/2008

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeVen 18 Mar 2011 - 19:54

C’est vrai que je ne vous en ai jamais parlé Aïkido : un art martial à part 311797 et j’ai hésité avant de créer un topic exclusivement sur cet art martial mais j’ai été encouragée par certains d’entre vous… un grand Merci mes FuretBoxiens <3

Je me souviens dans quel état je me suis retrouvée en lisant Pierre, les termes qu’il employait (fluidité, harmonie, centre…), je m’étais dit : c’est pas possible, il fait de l’aïkido celui-là !

Pour ceux qui ne connaissent pas ce que c’est, je vais essayer de vous le faire découvrir mais j’espère que je ne serai pas la seule à vous en parler ^^

L’aïkido est un art martial japonais créé par Morihei Ueshiba. Ce qui fait sa particularité c’est que c’est un art martial basé sur la non-violence et qu’il n’y a pas de compétition.

Aï ki do peut être défini comme « la voie de l’union des énergies ».
" Il se caractérise par des mouvements circulaires de projection et d’immobilisation sur un ou plusieurs adversaires.
Le principe est de ne pas s’opposer à l’attaquant de façon à le maîtriser sans violence mais efficacement. "


C’est ce que j’aime dans cet art martial, il reste traditionnel et efficace et on ne néglige pas l’importance de l’esprit.
Ce qui est très impressionnant, c’est la beauté qui se dégage d’une technique bien exécutée. Mais quand on y réfléchie, c’est normal car pour être efficace, il faut être en harmonie avec l’attaquant.

Je pense que le plus difficile c’est d’acquérir la souplesse de l’esprit et d’avoir confiance en la détente… yé m’explique Aïkido : un art martial à part 153451
La réaction naturelle pour passer une technique c’est d’y mettre de la force. On a l’impression que si on utilise nos petits bras musclés, on va réussir à faire tomber le partenaire. En fait, on va surtout créer une réaction de sa part.
Par contre, si on cherche à le guider en accentuant son attaque sans y mettre de force ou de raideur, il ne sentira pas d’agression de notre part, n’aura pas de réaction et se retrouvera « naturellement » en déséquilibre. La technique de contrôle ou de projection pourra alors se faire.

Dans ma petite définition plus haut (que j’ai piquée à notre affiche publicitaire du club xD), je parle de un ou plusieurs adversaires. En effet, il arrive que nous nous entraînions avec plusieurs partenaires qui nous attaquent à mains nues sur saisie ou frappe.

Mais en aïkido on utilise également des armes en bois : le couteau (tanto), le bâton (jo) et le sabre (boken). Cela ajoute au fait que je le trouve très complet.

Maintenant, ce qu’il faut savoir c’est qu’il y a quasiment autant d’aïkido que de pratiquants et même si le principe de non-opposition est respecté par tous, il peut y avoir des différences non négligeables.

En ce qui me concerne, je recherchais un art martial non agressif mais efficace. J’ai trouvé mon bonheur avec l’aïkido de maître Nocquet (il a été élève de Morihei Ueshiba pendant plus de 2 ans). C’est un aïkido particulièrement rond et dans mon club on essaie de toujours garder à l’esprit le coté réaliste sans occulter le coté philosophique de la pratique.

O’sensei (terme qu’on emploie pour désigner le fondateur) avait l’habitude de dire « Projetez votre cœur plutôt que votre épée ». Je trouve que ça en dit long sur le coté atypique de cet art martial.
O’sensei fait partie de ces grands maîtres qui véhiculent des histoires incroyables. Au début de son art, beaucoup de combattants ont voulu le tester mais jamais personne n’a réussi à le vaincre et nombreux sont ceux qui ont voulu ensuite suivre son enseignement.

Allier l’Amour (avec un grand « A ») avec l’art martial (donc guerrier), sacrée originalité non ?

J’espère avoir j’ai titillé votre curiosité et que vous aurez envie de poser des questions et j'espère que les autres pratiquants de ce forum n'hésiteront pas à venir faire un tour ici pour nous en parler.

Il y a encore tant de choses à dire Aïkido : un art martial à part 460171


Dernière édition par Yokosan le Mer 6 Avr 2011 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nour
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe
Nour

Féminin
Nombre de messages : 734
Localisation : Sur le chemin de la Vie
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Bottero, Damasio, Tolkien...
Date d'inscription : 17/12/2010

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeVen 18 Mar 2011 - 20:05


Juste une question Yoko
Tu dis
Citation :
C’est un aïkido

Il y a plusieurs aikido ?

Je suis un peu inculte, je sais. ^^

Nourliana
Revenir en haut Aller en bas
Nessa
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
Nessa

Féminin
Nombre de messages : 111
Age : 23
Localisation : Partout avec le vent et la brume ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres et Les autres oeuvres de Pierre Boterro et de Erik l'Homme
Date d'inscription : 22/01/2011

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeVen 18 Mar 2011 - 20:33

Déjà je suis contente que tu es pris l’initiative car tu en parle beaucoup ..

J'aimerai savoir aussi il y a plusieurs aïkido ??



Merci de repondre (La momie Aïkido : un art martial à part 971174 )


Au plaisir


(De se voir bientôt sur le Fuet' ;)
Revenir en haut Aller en bas
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
Revan

Masculin
Nombre de messages : 681
Age : 24
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeVen 18 Mar 2011 - 22:51

Bravo Yokosan ! Aïkido : un art martial à part 880741 Moi qui fait de l'Aïkido je peux affirmer que sa présentation est ... Waou... Impressionnante. Jamais je n'aurais imaginé que tu atteindrais une telle justesse dans tes mots, chose dont je serais incapable. Aïkido : un art martial à part 79820
Je ne vois rien à ajouter, si ce n'est que dire que le Vieil homme (le Maître) à crée un véritable "Art marchombre pacifié", dans l'optique même du sens de la Voie. Sa vie est la preuve vivante que du Chaos naît l'Harmonie.
Mais je crois que Yokosan éclaircira ça mieux que moi.
Allez, raconte nous comment le Vieil homme à reçut l'Aïkido...
Aïkido : un art martial à part 460171
Revenir en haut Aller en bas
Lowni
Fils du Vent
Fils du Vent
Lowni

Masculin
Nombre de messages : 403
Age : 23
Localisation : Mercerie du Pont-Neuf.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Toute l'Œuvre de Pierre Bottero, Vango de Timothée de Fombelle, La Horde du Contrevent et la Zone du Dehors d'Alain Damasio ainsi que Hunger Games de Suzanne Collins.
Date d'inscription : 28/12/2010

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeSam 19 Mar 2011 - 19:24

Je ne connaissais l'aïkido que de nom, et la description que tu en as fait me plaît beaucoup. Je vais me renseigner pour suivre cet enseignement l'année prochaine, si possible. J'ai cependant une question bête. Crois-tu que tous les enseignants de cet art sont en accord avec cette description si plaisante de l'aïkido ?
Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
http://theatre.forumactif.com/
Yokosan
Esprit Jedi
Esprit Jedi
Yokosan

Féminin
Nombre de messages : 1547
Localisation : La Terre
Groupe : Chevalier Jedi
Livre préféré : Les frontières de glace, et d'autres...
Date d'inscription : 09/02/2008

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeDim 20 Mar 2011 - 0:32

Ta réaction me touche Drømm' surtout que manier les mots n'est vraiment pas mon fort Aïkido : un art martial à part 64812

J’aime bien quand tu dis qu’il a reçu l’aïkido car c’est vrai qu’on peut le voir comme un vrai présent (je pense que tu fais référence à son satori).

Citation :
Allez, raconte nous comment le Vieil homme à reçut l'Aïkido...
LoL je vous vois bien, assis autour d'un feu attendant l'incroyable histoire du petit garçon chétif qui devint l'un des plus grands maîtres d'arts martiaux Aïkido : un art martial à part 603649

Mais si tu veux, je te laisse le soin de raconter cette fabuleuse histoire surtout que je ne vois pas trop ce que tu veux dire avec « Sa vie est la preuve vivante que du Chaos naît l'Harmonie. » ^^’


Nourliana et Nessa, à nous ^^
Oui, il y a plusieurs aïkido.
Je vais essayer de développer sans entrer dans le détail.
Il peut y avoir un aïkido plus direct, un aïkido rond, un aïkido spectacle, un aïkido dur…
,
L’aïkido que j’appelle "direct" privilégiera des mouvements plus courts et plus « rentre dedans » (forme omote pour les initiés),
Le rond sera plus en absorption et mettant l’accent sur le cercle (forme ura),
Le spectacle oubliera peut-être un peu le coté martial au profit de l’amplitude du mouvement et d’une réaction attendu de celui qui attaque mais je pense qu’il y a une grande recherche d’harmonie,
Le dur sera plus cassant et pour moi ce n’est plus de l’aïkido mais de l’aïkijitsu mais ceci est une autre histoire.

C’est une présentation horriblement simpliste et comme je l’ai dit, je pense qu’il y a autant d’aïkido que de pratiquants mais ils s’orienteront plus vers telle ou telle forme (tout dépend de la personnalité de chacun et de sa morphologie).

@ Lowni, tous les enseignants, peut-être pas mais franchement, je pense que la majorité respectent le coté de non-opposition. Le problème c’est que certains sont d’excellents techniciens mais qu’ils oublient l’importance de l’esprit et du cœur.

Comme je l’ai dit, je suis l’enseignement de maître Nocquet et j’ai la chance d’avoir comme professeur(s) des élèves directs du maître mais le plus rigolo c’est que d’autres enseignants eux-même élèves du maître ont un aïkido qui ne me convient pas.

Tout ça pour dire qu’il faut surtout voir par soi-même comment est le club et le professeur et savoir qu’il existe plusieurs formes d’aïkido Aïkido : un art martial à part 64812

Une dernière chose, je trouve vos questions judicieuses et on est là pour discuter alors faut pas hésiter Aïkido : un art martial à part 460171

Il m'est déjà arrivé de discuter avec des personnes du forum qui ne pratiquaient pas l'aïkido (et perso, je trouve que c'est dommage parce que l'esprit est là Aïkido : un art martial à part 852900 ) mais ils m'ont fait progresser dans ma recherche par leur questions et réflexions.

Et je suis aussi toujours très intéressée par les impressions des autres pratiquants, savoir comment ils appréhendent leur pratique etc... Aïkido : un art martial à part 478849
Revenir en haut Aller en bas
Nour
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe
Nour

Féminin
Nombre de messages : 734
Localisation : Sur le chemin de la Vie
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Bottero, Damasio, Tolkien...
Date d'inscription : 17/12/2010

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeDim 20 Mar 2011 - 14:18

Merci pour cette réponse Yoko.

Lequel des ces aikido pratiques-tu ?

Drommeren a raison, tu mamies bien les Mots.
Quand on est passionnée, on s'enflamme. ^^

Au plaisir.

Nourliana
Revenir en haut Aller en bas
Izinkiël
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
Izinkiël

Masculin
Nombre de messages : 159
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre de la Lune
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 20/01/2011

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeDim 20 Mar 2011 - 19:09

Je ne connaissais pas l'aïkido mais comme drømmeren et toi en parliez énormément j'ai décidé de comparer quelques autres formes d'art martial avec. J'ai regardé quelques vidéos d'aïkido, de kendo ( art martiale avec pratique du sabre ), le judo et le self défense ( ouais je sais ce n'est pas vraiment un art mais il me fallait des références ). Et ya pas a dire je préfère l'aïkido à tous ces autre art.
Pourquoi ? Juste pour l'harmonie et l'amplitude des mouvements. Je ne pense pas pouvoir vraiment le prouver surtout que vu derrière un écran cela deviens un peu présomptueux mais j'ai l'étrange certitude qu'un lien se craie entre les différents combattants. J'aime beaucoup cette harmonie.
Mais maintenant que tu parle des différentes classe je me rend compte que l'aïkido n'est pas que amplitude.
J'aimerais bien que tu nous en dise plus sur ces catégories, surtout sur la forme Ura. Aïkido : un art martial à part 64812

Et Yoko ne doute pas de toi, tu manie les mots d'une harmonie et d'une légèreté remarquable ! Aïkido : un art martial à part 460171
Revenir en haut Aller en bas
Yokosan
Esprit Jedi
Esprit Jedi
Yokosan

Féminin
Nombre de messages : 1547
Localisation : La Terre
Groupe : Chevalier Jedi
Livre préféré : Les frontières de glace, et d'autres...
Date d'inscription : 09/02/2008

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeJeu 24 Mar 2011 - 1:52

Tu as vu juste Izi', il y a effectivement un lien avec l'attaquant/partenaire.

Il ne faut pas oublié que dans "Aïkido" il y a "Union". Quoi de mieux pour guider quelqu'un que de s'unir à lui et pour être plus précis, à son énergie. Les deux vont dans le même sens : c'est le principe de non-opposition.
Parfois, j'ai l'impression que c'est comme une respiration, il expire, on inspire et vice-versa.

C'est toujours délicat de parler précisément de l'aïkido car il faut surtout l'expérimenter.
Souvent les spectateurs se disent : "mais pourquoi il tombe ?" ou "pourquoi il grimace ? ", "c'est du chiqué !"
Ils n'auront pas perçu une prise de centre qui aura déséquilibré l'attaquant ou une pression sur un point particulier qui provoque une vive douleur... et je ne parle pas du ressenti quand on sent que la technique est placé ^^

Pour te répondre Nour' et en même temps à toi aussi Izi', en gros, mon aïkido serait plutôt le rond mais ce qu’il faut savoir c’est que dans tous les aïkido une même technique peut se faire dans une forme omote et une forme ura. (j'associe le rond avec le ura ce qui n'est pas vraiment faux mais tellement simplifié !! xD)

Qu’est ce que la forme ura ?
C’est une tendance à laisser passer l’attaque et à l’accentuer pour amener le partenaire en déséquilibre et faire la technique en appliquant un mouvement tournant. On devient un axe et on amène l’attaquant au sol souvent grâce au contrôle de son coude et en prenant son centre.
Comme dans toutes les techniques, on entre jamais en opposition. Il n’y a pas de lutte de force contre force.

La forme omote ?
Comme je l'ai dit dans l'épisode présent (je regarde trop de séries moi xD), c'est une méthode plus directe et parfois mieux vaut être réactif si on ne veut pas la trace d'une main sur son visage LoL

Si dans la forme ura, on laissait l'attaque se faire, dans la forme omote, l'intervention se ferait plus au moment où elle s'enclenche.
Si vraiment on était de grand maître, il faudrait même la faire au moment où l'adversaire à l'idée d'attaquer mais que l'information n'a pas encore été transmise aux muscles. C'est ce qu'on appelle le sen-no-sen. C'est le ressenti que parfois on associe à l'intuition.

Il arrive qu'on désigne les formes ura par "technique forme négative" et les omote par (devinez...p) "technique forme positive". La première car souvent on passe derrière le partenaire, la deuxième parce qu'on passe par devant.

Si drømm' ne se décide pas et si ça vous intéresse, je pourrais vous mettre un extrait de la biographie du fondateur de l'aïkido ^^

(drømm', tu me dois une réponse ;) )
Revenir en haut Aller en bas
Elurían Aeglir
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
Elurían Aeglir

Féminin
Nombre de messages : 2997
Age : 28
Localisation : A proximité d'une excentrique hyperbole équilatère.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Je n'en ai lu aucun.
Date d'inscription : 25/07/2008

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeJeu 31 Mar 2011 - 20:59

Merci pour toutes ces explications Yoko Aïkido : un art martial à part 460171
Comme quoi, c'était pas si terrible et tu t'en sors très bien...

J'ai acheté il n'y a pas longtemps un tout petit livre avec des citations et quelques infos sur Morihei Ueshiba et l'aïkido, qui est défini comme "l'Art de la Paix"

J'ignore à quel point c'est fiable et pertinent, mais j'aime beaucoup. Une de mes préférées est d'ailleurs :

"N'ignorez pas l'enseignement de la voie pure d'un fleuve de montagnes dévalant sur les roches."


Tu peux nous en dire un peu plus sur la philosohpie de l'Aîkido et de son fondateur ?

Et d'ailleurs si les autres pratiquants pouvaient nous faire partager leurs expériences, ce serait chouette aussi.




Et sinon de manière beaucoup plus terre à terre, tu as une idée de la proportion filles/garçons parmi les pratiquants ?

Et, existe-il des rassemblements, des manifestations ouvertes au public, avec des démonstrations ?

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo"
JRR Tolkien
Aide de Camp de la grandissime Eleyra Leina
Coordinatrice et présidente honorifique de la SABIA

"N'ignorez pas l'enseignement de la voie pure d'un
fleuve de montagnes dévalant sur les roches."

Morihei Ueshiba


"At the end of a storm is a golden sky
And the sweet silver song of a lark."


Dare to click here ?
Or here ?
Revenir en haut Aller en bas
http://decachroniques.blogspot.fr/
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel
Miaou Til' Plume

Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 25
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeMer 6 Avr 2011 - 12:20

Alors, avant de lire le sujet, quelques questions :

- Ça s'appelle comment, déjà, les espèces de jupes bleu marine ( Aïkido : un art martial à part 311797 ) qu'ont certains aïkidokas ? Qu'est-ce que ça veut dire exactement ? C'est pour les profs ?

- Comment se passe un passage de grade ? Bon, je sais que c'est pas le plus important, mais je me pose cette question depuis notre dernière discussion Aïkido : un art martial à part 460171 .

- Mon sensei parle souvent de contact, de lien avec le partenaire. Et tu en as parlé aussi... qu'est-ce que c'est, en fait ?

En lisant :

- Tu dis qu'on n'utilise jamais la force. Pourtant, lundi j'ai travaillé une technique où il fallait bloquer avec le bras (en utilisant la force), avant de relâcher brusquement pour faire tomber l'adversaire... qu'en penses-tu ?

- Je plussoie les questions d'Elu ! Aïkido : un art martial à part 311797
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Yokosan
Esprit Jedi
Esprit Jedi
Yokosan

Féminin
Nombre de messages : 1547
Localisation : La Terre
Groupe : Chevalier Jedi
Livre préféré : Les frontières de glace, et d'autres...
Date d'inscription : 09/02/2008

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeMer 6 Avr 2011 - 17:24

Tout d’abord, je veux encore vous remercier Elu’, Miaou et aussi Nali d’avoir été là quand j’en ai eu besoin <3

Elu' a écrit:
Tu peux nous en dire un peu plus sur la philosophie de l'Aïkido et de son fondateur ?
J’ai recopié une partie de sa biographie que je mets en spoiler si des courageux veulent la lire. J’essaierai d’en faire une autre plus courte et pour ce qui est de la philosophie, j’espère qu’à travers mes réponses vous en aurez une petite idée Aïkido : un art martial à part 460171
Spoiler:
 


Elu' a écrit:
Et sinon de manière beaucoup plus terre à terre, tu as une idée de la proportion filles/garçons parmi les pratiquants ?
Non. J’ai l’impression qu’il y a pas mal de filles mais je dirais 60 à 67% de garçons ^^

La plupart des stages peuvent être ouvert aux spectateurs, je pense. Sinon il y a le fameux gala des arts martiaux qui montre un bel aïkido spectacle. Il existe aussi des « portes-ouvertes » à l’initiative des clubs et depuis l’année dernière, notre fédération en organise début septembre. A cette occasion, on peut même essayer.

Miaou a écrit:
Ça s'appelle comment, déjà, les espèces de jupes bleu marine ( ) qu'ont certains aïkidokas ? Qu'est-ce que ça veut dire exactement ? C'est pour les profs ?
Plutôt des jupes-culottes et ça s’appelle Hakama. On en trouve de différentes couleurs mais les plus courants sont bleus marine et noirs (il en existe des blancs que les allemands affectionnent et d’autres à rayures, il me semble mais pas encore des roses à fleurs jaunes :p).
On les a à partir d’un certain grade. Chez nous c’est le 2è kyu (ceinture bleue) mais je crois savoir que dans certains clubs, c’est à partir du 3è kyu (ceinture verte).
Le porter est assez intéressant car inconsciemment, tes mouvement deviennent plus amples et tu sens mieux ton centre.
Le plus souvent, on entend dire que c’est pour cacher la direction des pieds mais je ne sais pas quoi en penser. Il y a 7 plis dans un hakama qui sont sensés symboliser 7 vertus (j’avoue que je ne me souviens plus desquelles ^^’). Je pense que tu dois voir ton prof le plier à la fin du cours. Il y a tout un cérémonial que je trouve assez agréable car il permet de faire une « transition » avec l’après cours (même si c’est pas toujours évident de bien le plier et qu’il arrive qu’on se retrouve avec beaucoup plus que 7 vertus xD)


Ti' félin a écrit:
- Mon sensei parle souvent de contact, de lien avec le partenaire. Et tu en as parlé aussi... qu'est-ce que c'est, en fait ?
J’espère ne pas me tromper sur le sens de ta question mais je pense que tu fais allusion à ce qu’on appelle l’union des énergies.
Il faut sentir dans quel sens va l’énergie du partenaire(ou plus grossièrement, le sens de la force de l’attaque) de façon à ne pas s’opposer à elle. Il faut éviter les collisions frontales (d’une manière générale, ne jamais être sur la ligne d’attaque). Si tu rapproches tes mains avec les doigts qui entrent en contact en premier, en continuant tes paumes se joindront et tu auras l’union. Toujours dévier cette force, aller dans le même sens, ne pas s’opposer…

Citation :
Pourtant, lundi j'ai travaillé une technique où il fallait bloquer avec le bras (en utilisant la force), avant de relâcher brusquement pour faire tomber l'adversaire...
Si c’est à celle que je pense, c’est un kokyu donc mouvement respiratoire. C’est la technique que « j’appelle » action/réaction. Ici, on bloque pour provoquer une réaction du partenaire (celle de pousser) pour ensuite créer un vide et le faire tomber dedans.
Perso, ce n’est pas ma préférée car il y a un arrêt et je trouve qu’on est trop ouvert à un coup. Mais c’est peut-être que je ne l’ai pas bien comprise et que quelque chose m’échappe.
Il y a aussi autre chose d’intéressant à rechercher en aïkido c’est sentir la différence entre la puissance et la force. J’ai envie de dire que la Puissance c’est aïkido mais la force ne l’est pas (je mets pas de « f » majuscule car sinon c’est la Force de star wars et c’est tout autre chose :p).

Citation :
- Comment se passe un passage de grade ?
Les passages de grades jusqu’au 1er kyu (ceinture marron) se font dans le club.
En fonction du grade, il existe un programme avec les différentes techniques que l’on doit faire sur différentes attaques.
Lors d’un passage de grade, le prof annonce l’attaque puis la technique demandée et faut essayer de la faire :p
Chez nous, les personnes interrogées passent devant les autres qui regardent en seiza (à genoux).
Notre professeur insiste sur le fait que c’est surtout une épreuve qu’on s’impose à soi-même. Il faut le voir comme une expérience de gestion de stress.
Quand j’aurais parlé un plus de la philosophie de l’aïkido, j’aimerais bien vous poser une question au sujet des passages de grades ^^

Ce qui n’empêche que j’aimerais bien ne pas être la seule à en parler et que j’aimerais voir comment d’autres pratiquants perçoivent l'aïkido et comme toujours, toutes les questions sont les bienvenues Aïkido : un art martial à part 153451
Revenir en haut Aller en bas
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
Revan

Masculin
Nombre de messages : 681
Age : 24
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 13:26

Navré pour l'absence, Yokosan.
Faisant de l'Aïkido depuis 3 ans et m'étant pas mal intéressé à la philosophie qui s'en dégage, c'est vrai que je peux intervenir, mais bon notre vieille momie en a tant fait que je voit mal ce que je pourrais préciser. Je vais donc m'étendre un peu sur ma propre expérience personnelle.
Et puis sur cette histoire de "du Chaos naît l'Harmonie" ^^.
Pour ceux qui ont lus la biographie qu'en a fait Yokosan, vous aurez remarqués que le Vieil Homme était dans sa jeunesse, un guerrier, un homme qui dispense la mort sur un champs de bataille, un homme qui répond à la violence par la violence. Ce qui m'a ébahi et profondément touché, c'est ce qu'il est devenu ensuite. Un homme de paix, un homme touché par la grâce des budo, un homme, qui autrefois serviteur du Chaos ( bien que ses intentions soient louable, pour la défense de son pays ) est devenu un maître de l'harmonie. Je ne m'étendrais pas là dessus, je ne pense pas pouvoir bien décrire ce qui s'est vraiment passé, ni ce qui en est sorti. Je vous renvois, pour ceux qui sont intéressés, au très bon livre de J.D CAUHEPE et A.KUANG, qui se nomme "Les arts martiaux intériorisés ou l'Aïkido de la sagesse" aux éditions VEGA. Assez technique et philosophique, mais qui rend avec une exactitude presque parfaite ce qu'est l'Aïkido, son histoire, ses pratiquants,...
Je dois y allez, je continuerais plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
Revan

Masculin
Nombre de messages : 681
Age : 24
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeVen 8 Juil 2011 - 9:12

Pour être totalement honnête, je suis tombé sur l'Aïkido presque par hasard. Je vais commencer par des détails qui ont l'air sans importance, mais vous verrez par la suite.
Depuis tous petit, je suis fasciné par les arts guerriers. D'aussi loin que je me rappelle, je me vois toujours un bâton dans une main, à ferrailler contre les monstres, trolls, orcs, gobelins, dragon... de mon imagination fertile de gosse. Mes parents sont férus de culture celtique et médiévale, j'ai lu Tolkien vers les 10-11 ans, vus les films des centaines de fois...
Je suis aussi depuis toujours fasciné par les arts-martiaux, de par ma mère qui en pratiquait, ou encore certains films cultes que j'ai vu assez petit, comme "Tigre et dragon" J'ai toujours rêver d'en faire, mais ma pathologie cardiaque me l'a toujours interdit, à cause des coups que j'aurais pu prendre à la poitrines, et des compétitions, interdites pour moi.
Quand j'étais petit, je me disais aussi que la guerre, c'est cool, on tu des gens, on devient un héros,... J'étais assez brutal, à cette époque, toujours va-t'en guerre et à chercher constamment à frapper quelqu'un. Une vrai brute.
Un jour, la seule petite amie que j'ai jamais eu me l'a dit en face. Elle m'a ouvert les yeux, me disant que je devenais vraiment quelqu'un d'infect et que toutes les qualités pour lesquelles elle était tombée amoureuse de moi avaient disparues. Son départ m'a fait l'impression d'une explosion intérieure, d'une douleur semblable à quelqu'un qui redécouvre la lumière du jour après des années sous terre. J'ai été anéanti, forcé de me rendre compte qu'elle avait raison. Je l'avais perdue, par mon aveuglement, et je me suis juré qu'une pareille chose ne se reproduirais plus jamais. J'avais une plaie béante en moi, parce que je l'aimais, et je compris aussi que cette plaie ne pourrais se refermer qu'en me rachetant.
12-14ans.
J'ai vu alors les choses sous un angle radicalement différent. J'ai vu, compris, senti, comme vous voudrez, qu'est ce qu'une guerre, l'humanité, à quoi menaient les gens qui ne voyaient qu'à court terme, pour se battre, pour le profil,... Et je me suis juré que, autant que possible, je combattrais ça. J'ai acquis un amour profond pour tout ce qui était naturel, pour la justice quel qu'en soit les circonstances, pour le libre arbitre, pour l'harmonie, ... Pour tous ce qui, selon moi, rejoignais notre humanité. Je suis devenu pacifiste, et même si je m'amusait toujours avec un bâton dans la forêt, c'était désormais uniquement pour l'esthétique et la paix que son maniement m'apportais.
Ensuite, une série de lecture qui m'on soutenues dans ma voie. Je pense au livres de Pierre, bien sûr, mais aussi à Eragon, aux Chevaliers d'émeraudes, au Silmarillion, au livre "Le Zen" de E. Herrigel, et tant d'autres.
J'arrivais au début de la 3ème. Je ne faisait, en dehors du collège, aucun sport. Ma mère (je l'ai maudite dans l'instant mais bénie après ^^) m'a dit qu'elle avait trouvé un art martial que je pouvais pratiquer. Moyennement enthousiaste (j'étais dans une période de grande fainéantise) et pour le moins dubitatif, j'ai quand même accepté de suivre un cour ou deux, histoire de voir.
Que dire ? Je me suis inscrit dès la fin de la séance.
Imaginez, j'avais rencontré un art martial, créé par un homme de guerre devenue un messager du pacifisme et de la non-violence, dont le maître mot de l'art était Harmonie, un art où l'on pratiquait le sabre, un art humaniste, sans compétitions inter-pratiquants, où chacun déterminait son propre rythme, où l'ambiance était à l'entraide, la sympathie...
Comment le décrire ? J'avais l'impression d'avoir trouvé une voie parfaite, créée sur mesure.
Et ce sentiment, 3 ans après, il ne m'a pas quitté. Ma blessure n'est plus qu'une cicatrice, j'ai enfin le sentiment de m'être racheté.
Je suis aujourd'hui 3ème Kyu, autorisé à porter l'Hakama, et aucune envie de m'arrêter. Au contraire, à tous ceux qui sont tentés, et qui se sentent une affinité avec l'Harmonie, la non-violence, l'entraide au lieu de la compétition constante de notre société...
Je ne peux que vous dire : Allez y !
Revenir en haut Aller en bas
Pencho
Initié
Initié
Pencho

Nombre de messages : 200
Localisation : Sur de grandes plaines blanches
Groupe : Chevalier Jedi
Livre préféré : Bilbo le Hobbit
Date d'inscription : 06/06/2011

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeVen 8 Juil 2011 - 23:06


Je viens de voir ce topic et je n'ai pas vraiment grand chose à dire sur l'instant. Je viens de terminer ma quatrième année d'aikido et je trouve, tout comme Drømmeren, que tu as fait une description de cette art d'une manière tout simplement incroyable. Aïkido : un art martial à part 79820

Tout comme toi Yokosan, en lisant les lignes de Pierre, il m'arrivait de retrouver des techniques, des noms arrivaient les uns après les autres dans mon esprit, je retrouvais en souriant des sensations que moi même j’éprouvais par moment en faisant de l'Aikido. La fluidité et je passe, tout me parlait d'une manière ou d'une autre.

Les questions souvent qui reviennent les plus couramment, dans mon entourage en tout cas, quand je leur parle quelque peut de l'Aikido, sont les suivantes : " C'est un sport de défense ? D'attaque ? Il y a des compétitions ? ". Mine de rien, réussir à répondre justement à une question aussi simple pour l'Aikido qui, à mes yeux, est un sport assez complexe est assez dure. Je n'ai jamais trouvée que ce sport était particulièrement un sport d'attaque ou de défense, pour la bonne raison qu'il n'y a pas de compétition. On travail avec l'autre, et non contre l'autre. Ici, on doit trouver une harmonie, un relâchement qui permet une élévation total. Nous avons un exercice à faire, et ce n'est absolument pas comme au judo par exemple, à se tenir et a forcer en jouant sur le déséquilibre ( par exemple ), a chercher à l'emporter. Non, on aide l'autre à avancer tout comme il nous aide en contre parti. On se regarde, on choisi qui commence à être le Uke et qui sera Tori. Puis on inverse, aussi simplement, aucune rivalité.

Je me souviens aussi avec un sourire d'une démonstration de mon club où je n'avais pas pu participer, mais que j'ai regardée parmi les spectateurs. Il y avait tout autour de moi des enfants qui regardaient cela, persuadé que c'était " du faux ". J'explique : Certaine technique son impressionnante à voir ( même parfois à vivre o_o" xD ) et elles font du bruit quand le corps entre en contacte avec le corps. C'est ce bruit fort et sourd qui les impressionnés et, voyant les pratiquants se redresser sans blessure apparente ou autre, pensaient que c'était faux.

Personnellement, je ne cherchais pas grand chose à pars une occupation dans un lieu où il y avait une bonne ambiance. A ce moment là, une amie maintenant partie depuis donc 4 années sur Paris me parle de l'Aikido. Septembre suivant, je m'inscris. Et je ne pense pas arrêter volontairement un jour. Quand on arrive à tomber dedans, c'est un véritable bonheur. Le dojo où je pratique est un lieu de bonne humeur, de respect et d'entente, de rire mais pourtant, sans enlever toute la dimension physique, spirituel et sérieuse de la chose. C'est cela qui m'a plus ( et non le fait que mon professeur face la même taille que moi \o/ ). Et puis ce qui m'a plus aussi était la manière d'enseigner. Chaque personne reçoit un enseignement, mais libre à lui de l'adapter de la manière qui lui semble le plus juste. Ainsi, d'un dojo à l'autre, pour les mêmes techniques, il y a beaucoup de différence. Certaine parfois faussé et difficile d'accès pour les nouveaux et même parfois les anciens, mais au final je trouve qu'elles sont toutes à additionner. Ce qui m'a beaucoup plus aussi est le côté de non lutte, non opposition. Comme j'en ai déjà parlé, c'est une sorte d'alliance entre les deux personnes et, de plus, la force est inutile. Alors imaginez moi, du haut de mes un mètre cinquante quatre ( je pense xD ) face à un homme de deux mettre me dire " tu dois le mettre à terre SANS forcer " .. et bien, au début, je coulais vraiment.Puis j'ai appris à nager, de mieux en mieux, loin encore de l'arriver, mais je ne pense pas que l'Aikido est un art qui doit s'arrêter un jour. On nage à jamais.

L'Aikido à cette fluidité, cette sensation de voler dans l'air .. sans égal.

Sur le côté de non opposition .. j'ai déjà pratiquée avec des gens d'autre dojo qui, d'après leur professeur, n'avait jamais eu l'enseignement pour respecter ce côté. Je trouve que l'on perd ici l'une des plus importantes facettes de l'Aikido.

La seule chose et que tu parle de " plusieurs Aikido " dans un sens, je comprend que tu différencie tous ce qui est omote d'un côté, ura de l'autre.. bref, mais je garderais le terme Aikido. Il y a l'Aikido, et ses techniques. Plusieurs manière de l'enseigner, une pratique.

Je me souviens d'une discussion avec Erky ( merci d'ailleurs =) ) où il me disait trouver que l'aikido était un art difficile. Personnellement j'approuve. L'Harmonie est un mot tellement beau, tellement convoité.. pour cela qu'il doit être si loin. Après quatre ans, par exemple, de pratique, on pourrait se dire que j'ai acquis un certain niveau, un niveau moyen diront nous .. mais je pense même en être encore loin. Il faut lier le corps et l'esprit de manière constante ( si constante que ça en vient à l'appliquer dans le quotidien ), il faut savoir se débarrasser de toute tension, aboutir à une fluidité exemplaire qui fait que, qu'importe votre adversaire, vous passez. Il m'arrive de y arriver avec une personne et, la suivante, de ne plus pouvoir bouger. C'est là que je me dis que mon chemin est encore très long. Tant mieux.

Je viens de lire un passage sur les passages de grade .. que de souvenir ! xD c'est toujours impressionnant quand tous les membres du club sont là et que, debout, on se rend compte qu'on est vraiment tout seul sur le coup.. puis l'attente des résultats .. mon dieu, chaque année je vie le bac ! xD ( sauf que là, bizarrement, je me sens vraiment concernée xp )

Je devais avoir mon passage de grade pour l'Hakama cette année, ayant reçu ma ceinture verte l'année dernière ... problème de cheville, arrêt pendant six mois environ, une année presque perdue. J'avoue que quand j'en parle, je suis toujours un peut déçue. Pas de ne pas avoir pu l'avoir ( même si ça aurait été marrant de ce balader en étant la plus petite et la plus jeune avec ) mais d'avoir perdue six mois. Six mois, six longs mois à attendre la guérison qui semblait ne jamais venir.


Enfin, j'ai juste un mot à dire : Merci. Merci Drømmeren pour ton partage. C'est une histoire touchante et très intéressante. J'espère que toi aussi tu parcourras de longs année ce que l'on pourrait presque ( pourquoi presque ? ) nommé la Voix de l'Aikido.

Je suis très heureuse de trouver des pratiquants ici aussi Aïkido : un art martial à part 971174
Revenir en haut Aller en bas
http://delothya.frenchboard.com/
Yokosan
Esprit Jedi
Esprit Jedi
Yokosan

Féminin
Nombre de messages : 1547
Localisation : La Terre
Groupe : Chevalier Jedi
Livre préféré : Les frontières de glace, et d'autres...
Date d'inscription : 09/02/2008

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeSam 16 Juil 2011 - 20:16

Oh que ça fait plaisir de voir de tels messages ! Merci Drø… Revan et Pencho (en plus, chevalier Jedi ^^).

Pencho, ton prof ça serait quand même pas un dénommé JP Datigny (c’est juste à cause de la taille) ?

J’avais envie de remettre certaines de tes phrases que je trouve très importantes et tellement vraies :

« Aucune rivalité »,
« On travail avec l'autre, et non contre l'autre »,
« On aide l'autre à avancer tout comme il nous aide en contre parti. On se regarde, on choisi qui commence à être le Uke et qui sera Tori. Puis on inverse, aussi simplement, aucune rivalité ».

« Le dojo où je pratique est un lieu de bonne humeur, de respect et d'entente, de rire mais pourtant, sans enlever toute la dimension physique, spirituel et sérieuse de la chose.»

Pour moi, c’est la définition d’un bon club Aïkido : un art martial à part 460171

Par contre, j’aime pas trop quand tu parles de sport. L’aïkido n’est pas un sport ! (et tu le sais très bien ;p)
C’est toujours la première chose que je dis quand on me demande ce que c’est : c’est un art martial, il n’y a pas de compétition…

Même si je sens ce que tu veux dire, pour l’expliquer à un néophyte, tu ne crois pas qu’on peut le définir comme un art martial de défense ?

T’as parlé d’un truc que je comprends pas :
« Certaine technique son impressionnante à voir ( même parfois à vivre o_o" xD ) et elles font du bruit quand le corps entre en contacte avec le corps »
Je vois pas laquelle et j’avoue que ça me fait un peu peur xD

En ce qui concerne les différents aïkido, je préférais parler de plusieurs aïkido pour que d’éventuelles pratiquants ne s’arrêtent pas à une forme enseigné dans un dojo et qui ne leur conviendrait pas. C’est une façon de leur dire d’aller voir ailleurs d’autres clubs ;-)
Mais si la forme d’aïkido pratiqué n’emploie pas le principe de non-opposition alors là c’est l’horreur et c’est tout simplement PAS de l’aïkido !!
Mais je te rejoins, à partir du moment où certains principes sont respectés, même si les formes diffères, on peut parler de Aïkido.

Revan a écrit:
Je suis aujourd'hui 3ème Kyu, autorisé à porter l'Hakama, et aucune envie de m'arrêter. Au contraire, à tous ceux qui sont tentés, et qui se sentent une affinité avec l'Harmonie, la non-violence, l'entraide au lieu de la compétition constante de notre société...
Je ne peux que vous dire : Allez y ! »

Moi je vote pour Revan !! Aïkido : un art martial à part 153451

Pencho, quand tu dis :
« Il faut lier le corps et l'esprit de manière constante ( si constante que ça en vient à l'appliquer dans le quotidien ), il faut savoir se débarrasser de toute tension, aboutir à une fluidité exemplaire qui fait que, qu'importe votre adversaire, vous passez. Il m'arrive de y arriver avec une personne et, la suivante, de ne plus pouvoir bouger. C'est là que je me dis que mon chemin est encore très long. »

C’est tellement vrai !

Perso, c’est ça qui fait que je suis encore déçue par ma pratique ! comment être crédible alors que je n’arrive pas encore à l’appliquer systématiquement dans la vie quotidienne (je précise que ça commence à faire un bon paquet d’années que je pratique) ?

C'est une vraie question et si vous avez des éléments de réponse je suis preneuse (pratiquants ou non pratiquants).




Revenir en haut Aller en bas
scheakspire
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
scheakspire

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 25
Localisation : ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana
Date d'inscription : 23/05/2009

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeMer 10 Aoû 2011 - 14:10

Salut !
Sujet intéressant... je ne pratique pas l'aïkido ( je suis karatéka ) mais ça me fascine assez. En fait le côté qui m'attire en aïkido est la recherche de fluidité. Malgré tout les clichés et le fait que de nombreux clubs passent outre cette recherche la fluidité est aussi un des grands axe du karaté. Cependant la forme de notre art martial à tendance à crisper les gens plutôt qu'a les assouplir ^^, mais la faute est aux professeurs et non à l'art martial !

Citation :
Les questions souvent qui reviennent les plus couramment, dans mon entourage en tout cas, quand je leur parle quelque peut de l'Aikido, sont les suivantes : " C'est un sport de défense ? D'attaque ? Il y a des compétitions ? "

Ouais pour moi c'est exactement pareil ! C'est super dur de parler d'un art martial à quelqu'un qui ne pratique pas... à la limite pour les techniques ça va, mais quand tu commence à parler d'accomplissement, de spiritualité, ils te prennent pour un fou... La question qui revient le plus souvent est "comment vous cassez des planches??" ^^. Tout le monde veut savoir la "technique spécial pour casser des planches"... comment leur expliquer qu'il n'y a pas de technique spéciale mais rien que le mouvement de base, que casser des planches sert juste à impressionner aux démonstrations et que c'est beaucoup mois dur que ça en a l'air ? Les gens sont trop fascinés par l'aspect spectaculaire et ignorent toutes les choses importantes et "internes" de l'art martial...


Citation :
Allier l’Amour (avec un grand « A ») avec l’art martial (donc guerrier), sacrée originalité non ?

Nan Aïkido : un art martial à part 460171 . Normalement c'est ainsi dans tout les arts martiaux... d'ailleurs initialement les idéogrammes chinois d"art martial" signifient "art contre la violence". C'est à dire art de se défendre mais aussi art pacifique...
On confond souvent la violence et la force. Les arts martiaux sont "forts" mais pas violents, et le seul adversaire est sois-même.

Citation :
Pencho, quand tu dis :
« Il faut lier le corps et l'esprit de manière constante ( si constante que ça en vient à l'appliquer dans le quotidien ), il faut savoir se débarrasser de toute tension, aboutir à une fluidité exemplaire qui fait que, qu'importe votre adversaire, vous passez. Il m'arrive de y arriver avec une personne et, la suivante, de ne plus pouvoir bouger. C'est là que je me dis que mon chemin est encore très long. »

C’est tellement vrai !

Perso, c’est ça qui fait que je suis encore déçue par ma pratique ! comment être crédible alors que je n’arrive pas encore à l’appliquer systématiquement dans la vie quotidienne (je précise que ça commence à faire un bon paquet d’années que je pratique) ?

C'est une vraie question et si vous avez des éléments de réponse je suis preneuse (pratiquants ou non pratiquants).

Personnellement j'essaie de "penser" art martial. Dans toutes les situations je me dis ( enfin j'essaye ) que je doit agir non pas en tant que simple homme mais en tant que karatéka. Ça aide beaucoup et permet de trouver une sorte d'instinct juste. Tu peux aussi te pencher sur des écrits ou notions bouddhistes, qui sont proches de celles des arts martiaux.



Revenir en haut Aller en bas
Pencho
Initié
Initié
Pencho

Nombre de messages : 200
Localisation : Sur de grandes plaines blanches
Groupe : Chevalier Jedi
Livre préféré : Bilbo le Hobbit
Date d'inscription : 06/06/2011

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeVen 19 Aoû 2011 - 0:07


Bonsoir !

ET bien non, désolé Yokosan mais mon professeur n'est absolument pas cet homme. Je ne sais pas s'il est connu dans le milieu de l'aikido, mais je pense qu'il le mériterait parfaitement.

Je trouve ça cool que tu vienne sur ce topic Sheakspire, un bon moyen de partager expérience et ressentie à travers les arts martiaux. Aïkido : un art martial à part 79820

Citation :
C'est super dur de parler d'un art martial à quelqu'un qui ne pratique pas... à la limite pour les techniques ça va, mais quand tu commence à parler d'accomplissement, de spiritualité, ils te prennent pour un fou...

Alors là je ne peux qu'approuver, plussoyer avec un grand P ! Mais, étrangement, j'arrive souvent a faire passer quelque chose. Il faut dire, il faut bien choisir ses mots en fonction de la personne avec qui on parle, sinon ... on risque le gros "flap" effectivement. Il y a des gros stéréotypés, comme pour le coup pour casser les planches, et souvent les gens sont tellement fermés sur leur idée transmise à cause des films qu'ils n'écoute pas vraiment ( pour cela que nous pouvons nous réjouir de n'avoir aucun (oupresque) film parlant d'un grand maître d'aikido ! Par contre il y a un manga " Evil Heart " que je vous recommande, il est vraiment très bien ^^ ). Ca me rappel toujours une démo que je n'avais pu faire avec les enfants dans le public qui pensaient que c'était du faux, que quelqu'un ne pouvait être claquer ainsi sur le sol sans avoir mal .. Spectaculaire, les gens veulent du spectacle, de la sensation, des frissons ! Jusqu'à en oublier le fond de la chose. C'est bien triste je trouve.

Citation :
Les arts martiaux sont "forts" mais pas violents

Phrase à retenir mes chers amis ! * ou ennemis à vous de voir * ça me rappel ( oui, ça me rappel beaucoup de chose u_u mais j'image mon propos ! xD ) la technique d'aikido pour attirer un ennemi en arrière sans forcer donc sans volonté de violence, juste le mouvement du corps qui annule toute résistance en face.

Techniquement, Yokosan, pour moi un sport est " Activité physique pratiquée individuellement ou collectivement avec un but de loisir, de compétition ou d'hygiène de vie ", pour cela que j'appelle l'aikido un sport. Et il est plus simple d'en parler à un néophyte en disant, pour commencer, que c'est un sport. Si ensuite il a l'intérêt suffisant pour que l'on développe, parfait ! Mais, qu'importe la personne, je ne définirais jamais l'aikido comme un art martial de défense. Désolé, mais je trouve que c'est faux. On apprend à se défendre, d'accord. On apprend à se défendre d'attaque. On apprend à porter les attaques, à les rendre le plus parfait possible. L'aikido est un art martial. Qui contient son pourcentage de défense et son pourcentage d'attaque. Voilà tout.

Revenir en haut Aller en bas
http://delothya.frenchboard.com/
scheakspire
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
scheakspire

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 25
Localisation : ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana
Date d'inscription : 23/05/2009

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeVen 19 Aoû 2011 - 9:21

Citation :

Citation :
Les arts martiaux sont "forts" mais pas violents

Phrase à retenir mes chers amis ! * ou ennemis à vous de voir * ça me rappel ( oui, ça me rappel beaucoup de chose u_u mais j'image mon propos ! xD ) la technique d'aikido pour attirer un ennemi en arrière sans forcer donc sans volonté de violence, juste le mouvement du corps qui annule toute résistance en face.

Ce n'était pas exactement en ce sens que je l'entendais ^^. En fait selon moi tu peux faire mal à quelqu'un sans être violent, si le partenaire accepte de recevoir des coups ( par exemple lorsqu'on travaille les blocages nos bras soufrent assez... ) et si nous les donnons sans haine ni colère. Tout est affaire de consentement mutuel, car les deux pratiquants veulent progresser sur la voie martiale, et par conséquent attaquer fort et parfois faire mal est un cadeau offert à l'autre...


Citation :
pour moi un sport est " Activité physique pratiquée individuellement ou collectivement avec un but de loisir, de compétition ou d'hygiène de vie "

Ce qui exclus la dimension spirituelle. L'hygiène de vie est ici plus une hygiène corporelle ( musculature, endurance ) qu'une philosophie. De plus, les arts martiaux n'ont aucun but compétitif la base. Pour moi l'aikido n'est certainement pas un sport...


Citation :
Mais, qu'importe la personne, je ne définirais jamais l'aikido comme un art martial de défense.

Un art martial de défense n'est pas un art martial qui n'a aucune technique d'attaque. En fait tout les arts martiaux sont des arts martiaux de défense de par le fait qu'ils refusent l'agressivité et les combats. Un pratiquant ne va pas chercher à se battre. Mais s'il se fait agresser, alors la même des attaques seront en quelque sorte des techniques de défense puisque on se défend avec.

Revenir en haut Aller en bas
Pencho
Initié
Initié
Pencho

Nombre de messages : 200
Localisation : Sur de grandes plaines blanches
Groupe : Chevalier Jedi
Livre préféré : Bilbo le Hobbit
Date d'inscription : 06/06/2011

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeVen 19 Aoû 2011 - 13:07


Oui, j'avais compris le sens de ta phrase, mais sa me rappelait juste cela ... D'ailleurs, le consentement des deux personnes, s'il n'est pas présent, aboutira forcément à des problèmes, des blessures ou autre. Bien sur, on peut en avoir, mais par accident, dire que le refus de pratiquer lors d'un exercice provoque tension et rédeur dans le corps, donc problème, on empêche l'autre de bien travailler et .. bam.

Pour ce qui est du sport, c'est dans la dimension pour parler à un néophyt. Parler de sport à quelqu'un en une phrase simple pour lui répondre à (exemple) " qu'est ce que tu fais comme sport ? " est beaucoup plus simple pour sa compréhension que partir tout de suite dans de grande phrase qu'il ne comprendra peut être pas avec les dimensions spirituel et tout le reste (ce qui pourrait expliqué pourquoi tu as un peut toujours l'impression d'être pris pour un fou où autre). S'il demande plus, alors là ok, je suis d'accord pour parler d'art martial et toute la dimension spirituel qu'il ne faut surtout pas oublié.

Je suis d'accord, l'aikido est un art martial, dire le contraire serait bête de ma part ( et encore là je suis gentille avec moi, il le faut bien quand même xD ). Donc, en gros, OUI, l'aikido est un art martial et pas un sport, je suis entièrement d'accord.

Pour le côté défensif, je ne dis pas cela car, généralement (ça m'est déjà arrivé plusieurs fois) il suffit que je dise " art martial de défense " pour que les gens ont une idée fausse en tête. Bien sur que ce n'est pas art sans technique d'attaque, mais disons que la plus part des personnes à qui j'ai dû l'expliquer n'était pas forcément d'une écoute énorme sur se point.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://delothya.frenchboard.com/
Serpeur
Curieux
Curieux
Serpeur

Masculin
Nombre de messages : 78
Localisation : Là où personne n'est jamais passé...
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Ellana, l'envol. Car en réalité, ce fut plus le mien que celui d'Ellana.
Date d'inscription : 19/08/2011

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeVen 26 Aoû 2011 - 11:41


Ne connaissant que de nom, je me suis plus penché sur cet art martial... Et c'est assez impressionnant! Tout en souplesse, en efficacité, il n'y a pas un seul mouvement inutile...

Enfin, comme le disait Bottero, les marchombres en sont en partie inspirés, notamment leur façon de combattre (nooon?!), mais aussi la gestuelle marchombre. Et apparement sa n'a pas été dit dans le topic, mais en effet, il pratiquait l’aïkido (ainsi que l'escalade et le VTT si je ne trompe pas).

Un sport très intéressant donc, bien que je ne soit pas tenté de le pratiquer. Je préfère des sports dans lesquels on est tout le temps en mouvements, les arts martiaux ne sont pas trop à mon goût apparemment.
Revenir en haut Aller en bas
Pencho
Initié
Initié
Pencho

Nombre de messages : 200
Localisation : Sur de grandes plaines blanches
Groupe : Chevalier Jedi
Livre préféré : Bilbo le Hobbit
Date d'inscription : 06/06/2011

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeVen 26 Aoû 2011 - 13:22


Oui, c'est vrai qu'il pratiquait l'aikido, je me souviens même avoir lu qu'il imiter parfois les combats dans son jardin et je m'imagine personnellement assez bien la scène ! Et puis, en lisant les livres comme Ellana, parfois je m'amuse à reconnaître des mouvements d'aikido notamment et ça me fait beaucoup sourire.

Tout le temps en mouvement ? Mais il ne faut pas croire que l'on reste passif en faisant un art martial comme l'aikido Serpeur, loin de là. Tu as comme pour tout art et pratique ton temps d'échauffement avant de passer aux "choses sérieuses" si l'on peut dire.

Contrairement au Judo ou autre, l'aikido a aussi la particularité de s'appuyer sur la résistance du Uke et du Tori. Ainsi, alors que dans les autres arts ont peut facilement s'arrêter pour boire ou autre, ici c'est repousser les frontières de nos limites, de continuer à pratiquer même si la soif et la faim nous tiraille. Petit à petit, on gagne en résistance, et les deux heures qui n'étaient que souffrance au début devienne agréable. Car on bouge tout le temps. Que cela soit en faisant ou subissant la technique, on bouge. Si jamais tu vois un aikidoka immobile face à son partenaire, ne t'imagine pas qu'il ne fait rien. Il est en tension perpétuel, il essaye en réalité, dans l'inaction où tu le surprend, de capter les moindres mouvements de la personne en face de lui pour parvenir à prévoir le mouvement qu'il va faire et ainsi rentrer dans son temps, en prendre possession, le faire devenir sien et l'emporter sur son partenaire. C'est un boule sur ressort prête à surgir à n'importe quel moment.


Revenir en haut Aller en bas
http://delothya.frenchboard.com/
Serpeur
Curieux
Curieux
Serpeur

Masculin
Nombre de messages : 78
Localisation : Là où personne n'est jamais passé...
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Ellana, l'envol. Car en réalité, ce fut plus le mien que celui d'Ellana.
Date d'inscription : 19/08/2011

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeVen 26 Aoû 2011 - 14:23

Très bonne réponse une fois encore, mais tu as mal compris mes paroles.

Je pensais surtout à des sports dans lesquels il faut courir par exemple comme le parkour, évidemment, mais encore le basket ou l'ultimate. Étant donné que je n'ai l'occasion de pratiquer ces sports qu'avec des personnes n'ayant pas d'entrainement sportif spécifique, contrairement à moi, j'aime pouvoir me donner à fond en jouant sur tous les tableaux.
Ces sports me permettent de me défouler excessivement bien, et il est plus rare que mes deux pieds soit au sol en même temps qu'un seul.

Enfin, je compte tout de même essayer le karaté cette année, pour découvrir une approche différente du sport. Mais je me doute qu'il n'y a pas un instant ou l'aïkidoka se repose et ne fasse plus attention à son adversaire.

"Lis les mouvements des hommes plutôt que leurs paroles, car ils t'indiqueront sans faille la vérité"
Revenir en haut Aller en bas
scheakspire
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
scheakspire

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 25
Localisation : ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana
Date d'inscription : 23/05/2009

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeVen 26 Aoû 2011 - 17:34

Citation :
Enfin, je compte tout de même essayer le karaté cette année, pour découvrir une approche différente du sport.

En toute amitié c'est inutile ^^. On ne découvre rien en une seule petite année dans la voie martiale... Ca ne peut pas être simplement une "approche différente du sport" comme tu dis. Les arts martiaux nécessitent un engagement total ( physique et moral surtout ). Libre à toi d'essayer pendant un an mais je doute que cela serve à grand chose...

*HORS SUJET OFF*

Citation :
Contrairement au Judo ou autre, l'aikido a aussi la particularité de s'appuyer sur la résistance du Uke et du Tori. Ainsi, alors que dans les autres arts ont peut facilement s'arrêter pour boire ou autre, ici c'est repousser les frontières de nos limites, de continuer à pratiquer même si la soif et la faim nous tiraille.

J'ai pas compris ^^ tu veux dire que les autres pratiquants s’arrêtent pour boire et se reposer pendant les entrainements ??


Revenir en haut Aller en bas
Serpeur
Curieux
Curieux
Serpeur

Masculin
Nombre de messages : 78
Localisation : Là où personne n'est jamais passé...
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Ellana, l'envol. Car en réalité, ce fut plus le mien que celui d'Ellana.
Date d'inscription : 19/08/2011

Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitimeVen 26 Aoû 2011 - 18:46

scheakspire a écrit:

En toute amitié c'est inutile ^^. On ne découvre rien en une seule petite année dans la voie martiale... Ca ne peut pas être simplement une "approche différente du sport" comme tu dis. Les arts martiaux nécessitent un engagement total ( physique et moral surtout ). Libre à toi d'essayer pendant un an mais je doute que cela serve à grand chose...

Excusez le petit HS, mais comme ça parle des arts martiaux en général, je me le permet.

Comme tu le dis, on ne découvre pas grand chose en un an. C'est exactement pareil avec beaucoup d'autres sports bien sur. En un an, je ne mérite absolument pas le titre de Traceur. Cependant, une année d'essai peut me donner envie de continuer, d'aller plus loin sur cette Voie.
Est-ce que, lorsque tu as commencé le karaté, tu t'es dis "Je ferais sa pendant des années!"? A mon avis, tu as commencé par voir si sa te plaisais. Et vu que oui, tu as continué ;p

Mais je suis d'accords sur le fait que tous les arts martiaux nécessitent énormément de temps pour vraiment manier cet art, et que l'apprentissage est infiniment long.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Aïkido : un art martial à part Empty
MessageSujet: Re: Aïkido : un art martial à part   Aïkido : un art martial à part Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Aïkido : un art martial à part
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» GROSSE ERREUR de ma part ! HELP me plz ! :(
» quid du kido corp?
» Faire certifier une photocopie avant le départ de l'original
» JLA BUILD-A-SCENE STATUE: PART 3
» LA PART DES TENEBRES de Stephen King

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Apprentissage :: L'entraînement physique et l'art du marchombre-
Sauter vers: