La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Pourquoi Vivre ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Nour
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe
Nour

Féminin
Nombre de messages : 734
Localisation : Sur le chemin de la Vie
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Bottero, Damasio, Tolkien...
Date d'inscription : 17/12/2010

Pourquoi Vivre ? Empty
MessageSujet: Pourquoi Vivre ?   Pourquoi Vivre ? Icon_minitimeLun 27 Fév 2012 - 19:19

Bonjour, Bonsoir ou Bonne Nuit =)

Voilà y a une question qui me turlupine depuis un moment :
Pourquoi vivons nous ?

Question qui en entraîne d'autres :
Qu'est ce qui fait de la vie ce qu'elle est ?
Qu'est ce qui est le plus nécessaire dans la vie : la matériel ou ce que l'on ressent ?
Pourquoi aimez vous vivre ?


Bon j'ai trouvé des sujets qui s'y approche, mais pas avec cette question. Sinon sujet a supprimé, merci à une admin ou à un modo qui passerait dans le coin =)
Revenir en haut Aller en bas
Eclipse
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
Eclipse

Féminin
Nombre de messages : 168
Age : 24
Localisation : Dans mon hamac
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Pierre Bottero, Le combat d'hiver de Jean-Claude Mourlevat. Et d'autres, beaucoup d'autres
Date d'inscription : 03/06/2011

Pourquoi Vivre ? Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi Vivre ?   Pourquoi Vivre ? Icon_minitimeLun 27 Fév 2012 - 19:48

Ca, c'est une question très intéresante!

Personnellement, tout dépend du moment. Parfois, j'adore ma vie, je suis heureuse sans vraiment savoir pourquoi, parce que je trouve la vie belle. C'est ces moments qui me font aimer la vie. Un sourire, un câlin, une attention, découvrir, apprendre, se dépenser. Il y a des choses très simples que j'adore, surtout dans mes rapports aux autres IRL (parce que j'ai peu de relations IRL ^^").

Après, pourquoi vivons nous... Là je séparerais la réponse en deux, la réponse du poète et celle du savant. Pour la réponse du savant, je dirais que l'évolution a créer la vie, a fait qu'on vivait mais qu'on mourrait un jour, et que notre seul but était de vivre et de faire des enfants. J'entrerais pas dans les détails, j'ai pas la tête à ça ^^"

Après, la réponse du poète, je ne l'ai pas ^^" Je laisse le soin aux autres de la trouvée. J'ai bien des idées mais je n'arrive pas à la formuler.

Et pour des autres questions, eh bien c'est plus dur. "Qu'est ce qui est le plus nécessaire dans la vie : la matériel ou ce que l'on ressent ?" Personnellement, je dirais ce qu'on ressent. Ce qu'on ressent est à la base de tout. Ca peut être produit par quelque chose de matériel "un cadeau", mais ca intervient aussi dans le reste. Pour moi, le ressentit, c'est beaucoup de chose. Pas tout, mais beaucoup, la magie des émotions, ca me donne envie de continuer à en ressentir ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://eclipse.eklablog.com/
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
Revan

Masculin
Nombre de messages : 681
Age : 24
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

Pourquoi Vivre ? Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi Vivre ?   Pourquoi Vivre ? Icon_minitimeJeu 1 Mar 2012 - 1:44

Pourquoi vivons-nous ? ... Vaste question. Pourquoi Vivre ? 153451

Comment résumer ce qui est si simple et pourtant monstrueusement complexe ?

Sur un plan plus général, peut-être, au niveau de ce qu'est l'humain. C'est un fait, quoi que la tendance actuelle soit plutôt à la facilité, nous ne sommes pas une espèce qui renonce facilement. En fait la vie est un appel au dépassement de soi, qu'il soit animal ou humain d'ailleurs. Mais je dirais que c'est particulièrement spécifique à l'espèce humaine. Nous ne voulons pas renoncer. Si nous vivons, c'est parce qu'on ne veut pas mourir. Pourquoi ? Je distinguerais trois raisons. Une animale en générale, deux propres à l'espèce humaine.

L'animale : L'instinct de survie.

Notre partie inconsciente, notre instinct, notre réflexe, nommez cela comme vous le voulez, nous pousse à la vie parce qu'il est programmé pour cela. C'est lui qui dirige les émotions comme la peur, la joie, enfin bref c'est lui qui est chargé de s'assurer que l'espèce en général et nous en particulier ne mourions pas. Si quelque chose (en général, je ne parle pas de cas spécifiques comme les phobies) nous fait peur, c'est qu'il y a potentiellement danger. Et pour réagir efficacement face à un danger, il faut un stimulus, comme la peur. Si les relations sexuelles nous procurent autant de plaisir, c'est pour assurer la continuité de l'espèce. L'instinct de survie est extrêmement puissant, et surtout c'est quelque chose sur lequel nous n'avons pas de contrôle. Nous pouvons le combattre, chercher à réduire ses effets, mais jamais le commander. C'est la "carte de la dernière chance", en quelque sorte. Il faut vraiment un profond sentiment pour arriver à le combattre, et réussir, par exemple, à se suicider.

La première raison que je qualifierais d'humaine, mais qui est plus (comme la seconde) une sorte d'extension consciente de l'instinct de survie : La peur de l'inconnu.

Nous avons en tant qu'humain une véritable répulsion naturelle devant l'inconnu. Ce que nous ne connaissons pas nous fait peur. Je distingue cette raison du simple instinct de survie parce que la plupart du temps on en est vraiment conscient et qu'en plus ça on peut réellement le travailler de manière à exercer un contrôle dessus. Voilà. Si nous vivons, c'est parce que nous ne connaissons pas la mort. La vie non plus, mais quand même un peu plus. Non, la mort, quelque soit la nature de notre religion ou la force de notre foi, si on fait preuve d'honnêteté, on doit bien admettre qu'au fond on en sait rien. Que dalle. La mort, c'est THE grand mystère de la vie. Et je crois que pour la plupart des gens, une vie difficile mais à peu près connue est plus supportable que l'idée d'un voyage vers l'Inconnu. Parce que même si ça peut être meilleur, rien ne nous garanti que ça ne sera pas pire.

Ce qui m'amène à la troisième raison, qui est elle vraiment humaine : l'espoir.

Si nous vivons, c'est parce que qu'elle que soit la noirceur de notre situation, il reste tout au fond, comme une luciole dans une nuit noire, une petite chandelle d'espoir. Et ça, il est vraiment très difficile de l'éteindre. On se dit que ça pourrait être meilleur. On ne veut pas quitter la vie avant d'avoir été sûr d'avoir tout fait, tout dit, tout exploré, parce que l'espoir que notre situation s'améliore ne disparaît jamais vraiment. L'espoir est un puissant moteur, quoi qu'il puisse être aussi traître que les deux raisons précédentes. En effet, ce qui est vraiment le propre de l'homme, autant que sa logique et sa raison, c'est son espoir qui le pousse parfois très au delà de ces mêmes logique et raison.

Ces trois facteurs combinés rendent difficile, quelle qu'en soit l'envie, de baisser les bras. Mais paradoxalement, ces trois facteurs peuvent aussi bien s'entre aider que se détruire mutuellement, et nous détruire. Espérer de la mort, avoir un réflexe stupide qui nous tue, ... Enfin les exemples comme les multiples cas de figure ne manquent pas.

Mais jusqu'ici, je n'ai abordé la vie que comme état physique, et non au sens métaphysique, à savoir vivre c'est faire quelque chose, sortir des sentiers battus, essayer de réaliser des rêves...

Dans ce cas ci, pourquoi vivons nous ? Pourquoi certaines personnes, la plupart des personnes, se relèvent encore et toujours après une chute ? Pourquoi acceptent elles les courbes ? Pourquoi chercher tant bien que mal à faire quelque chose d'une vie dont au fond de nous on sait pertinemment qu'elle ne servira à rien, que l'on sera mort dans moins d'un siècle, et pour la majorité d'entre nous oubliés au bout de deux, grand maximum ?
C'est tout l'absurde de la condition humaine. On ne sert à rien, on fait que dalle, et en plus on s'obstine ! C'est même pas comme si on avait l'assurance que notre souvenir perdurerait ou je ne sais pas quoi, mais non ! On sait très bien que d'ici dix mille ans, jusqu'au souvenir de l'espèce humaine sera balayé comme feuille au vent.

Je pense que c'est encore la faute à ce foutu espoir, mandaté par le très vicieux instinct de survie. Chacun de nous espère secrètement, sans doute même de manière inconsciente, qu'il sera l'exception à la règle. Qu'il y a une exception à la règle. C'est la base de toute la foi, la croyance des miracles, les religions, les dieux, ...

Malgré notre fabuleux don de logique et de raisonnement, nous agissons de manière complètement illogique. On espère qu'on sera immortel, on le croit, malgré les milliards d'exemples nous précédant qui nous prouvent le contraire. Ben non, on est foutrement têtu, et on s'obstine grave. Mais quand on y pense, c'est un truck proche de la démence. Nous espérons être immortel ! Nous espérons que la fois prochaine, la chute dont on vient de se relever, elle sera la dernière. Si il n'y avait pas cet espoir, on baisserait vite les bras, et on comprendrait qu'il vaut bien mieux se tirer une balle dans la tête maintenant. On s'épargnerait souffrance, malheur, échec, douleur... Mais non, on reste en vie ! D'où je pense que cet espoir est envoyé par le tyrannique instinct de survie.

Deuxio, tout est loin d'être sombre dans la vie. Tout est loin d'être noir et obscur, et tout est loin d'être désespérant. La vie, c'est sans aucun doute la mort assurée, mais avant ça, c'est la vie elle-même. Donc, ce second point qui explique que nous vivons, c'est la vie en elle-même. Et ça commence dès la naissance, voir avant même. Nous sommes conçut par du vivant, nous naissons et nous développons des sentiments très forts, très positifs, comme l'amour, la joie, ... Nous aimons dès notre naissance. Nos parents, notre mère surtout en premier, Et enfin bon sur le plan métaphysique, nous vivons parce que la plupart du temps, bien que conscient des problèmes et des souffrances que la vie apporte, nous avons aussi à l'esprit que la vie ça veut aussi dire l'amour, l'amitié, la satisfaction personnelle, la découverte, la liberté, le bonheur... Enfin dans la vie, il y a autant de force et de positif qu'il y a de négatif et de malheur. La vie est une question d'équilibre, et nous le savons. Nous ne traversons pas que des passages noirs, et ce qui nous enjoint à les traverser, c'est la promesse de passages lumineux.

Nous vivons parce que nous savons que nous pouvons trouver le bonheur, nous vivons parce qu'au plus profond de nous, nous savons que peu importe le nombre d'échecs, de fois qu'un autre nous a rejeté, de morts, de blessures, ça peut toujours s'améliorer. Nous avons, bien que l'on ne se l'avoue pas toujours, foi en ces valeurs. L'Amour, l'Amitié, le Bonheur. Grâce à des endroits comme ce forum, et grâce à des gens comme les Joyeux Marchombres, nous ne perdons pas cette foi.

Enfin, je crois que nous vivons parce que nous sommes curieux. Nous aimons explorer, inventer, créer, faire toutes sortes d'expériences. Quelle terrain merveilleux que la vie ! Elle comporte une infinité de combinaisons, d'explorations, de possibilités. C'est infini. Rien n'est pareil. Et l'homme aime expérimenter. Nous sommes avides de connaissances. Et quel meilleur sujet que celui ci, qui est inépuisable ? Après des milliers d'années de progrès technologiques, physiques, métaphysiques, spirituels, nous ne sommes qu'au seuil de ce que la vie a à nous offrir. Bref, on en a pas terminé avec cette foutue énigme. Et on ne la terminera jamais ! C'est un but inatteignable. Qu'est ce qui fait avancer l'homme ? Un but. Bon, CQFD il ne cessera jamais de chercher à avancer. Sans compter le bordel comme on est pas immortel ! Entre les générations y'a des choses qui se perdent, des trucks qui changent, faut recommencer, faut rechercher, ...

Des raisons de vivre, on en manque aussi peu que des raisons de mourir.

Vu la teneur des questions qui suivent ta question initiale, je pense que c'est pas vraiment par là que tu voulais en venir, ... Mais j'espère que ça peut proposer une réponse convenable et apporter quelque chose au débat.

Qu'est ce qui est le plus nécessaire dans la vie, le matériel ou le ressentit ?

Waïlle. C'est une question pouvant amener des réponses complètements différentes selon les personnes.

Moi je dirais que sur un point de vue physique, c'est le matériel. Mais comme on est pas juste des légumes, le ressentit s'avère tout aussi important. Il ne faut pas négliger l'un au profil de l'autre, quoi.

Après, ça dépend de tes propres envies. T'as envie de réfléchir, de mener une vie qui sera le fruit de tes propres réflexions, une vie proche du spirituel, soit. Tu cours le risque de te poser des questions horribles qui te rendront folle.

L'inverse ? Privilégier le confort, suivre la voie tracée par notre société actuelle, ne pas se faire inutilement mal au crâne et se donner mauvaise conscience pour que dalle ? Soit, mais tu risques de passer tel un mouton de panurge sans saisir le sens profond de la vie.

Je caricature volontairement. M'enfin tout ça pour te dire que je ne pense pas qu'il existe de bonne ou de mauvaise voie. Elles ont toutes deux leurs avantages et leurs inconvénients. C'est à toi de juger ce que tu estimes le mieux pour toi même, et ce dont tu as envie.

Enfin dernière question, Pourquoi aimez vous vivre ?
Parce que y'a Star wars, le nutella, le Seigneur des Anneaux en film, (avec Bilbo le Hobbit bientôt en salle !) et des tonnes de trucks complètements loufoques mais super intéressants à faire, comme lire un livre ou réveiller son petit frère avec de l'eau glacée dans sa couette Pourquoi Vivre ? 153451

Sur ce, bonne nuit ! (Et désolé pour les fautes)


Revenir en haut Aller en bas
Nour
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe
Nour

Féminin
Nombre de messages : 734
Localisation : Sur le chemin de la Vie
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Bottero, Damasio, Tolkien...
Date d'inscription : 17/12/2010

Pourquoi Vivre ? Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi Vivre ?   Pourquoi Vivre ? Icon_minitimeJeu 1 Mar 2012 - 11:59

La vie, un grand mystère...

Pourquoi on vit ? Parce qu'on naît, on le ne choisit pas. Donc « pourquoi restons en vie », ou qu'est ce fait vivre en dehors de notre bonne santé serait plus approprié. Pour la plupart ce n'est pas pour accumuler des objets, c'est pour apprendre, pour partager, pour des choses qui n'ont aucun prix comme les souvenirs.

Je suis d'accord sur ce que tu dis de l'espoir, c'est une invention typiquement humaine mais grâce à ça, on se bat pour espérer quelque chose de meilleur à l'avenir, même quand tout semble perdu on ne peut s'empêcher d'espérer ne serait-ce qu'un tout petit peu.
On vit parce que l'on a pas forcément envie de choisir la mort ainsi que tu l'écris le dit la mort est THE grand inconnue.
Citation :

La première raison que je qualifierais d'humaine, mais qui est plus (comme la seconde) une sorte d'extension consciente de l'instinct de survie : La peur de l'inconnu.
Nous avons en tant qu'humain une véritable répulsion naturelle devant l'inconnu. Ce que nous ne connaissons pas nous fait peur. Si nous vivons, c'est parce que nous ne connaissons pas la mort. La vie non plus, mais quand même un peu plus. Non, la mort, quelque soit la nature de notre religion ou la force de notre foi, si on fait preuve d'honnêteté, on doit bien admettre qu'au fond on en sait rien. La mort, c'est THE grand mystère de la vie. Et je crois que pour la plupart des gens, une vie difficile mais à peu près connue est plus supportable que l'idée d'un voyage vers l'Inconnu. Parce que même si ça peut être meilleur, rien ne nous garanti que ça ne sera pas pire.


Par contre je ne pense pas qu'on est aussi peu de raison de raison de vivre que de mourir. Si on prend une balance par exemple et qu'on met d'un côté tout ce que l'on aime dans le vie et de l'autre côté tout ce que l'on aime pas, je pense que pour une grande partie des gens, la balance pèsera plus lourd du côté des choses agréables de la vie.
S'apercevoir au soir de sa vie que l'on n'a pas profiter, que l'on n'a pas de beaux souvenirs pour égailler ses journées est bien triste.
Carpe Diem, profite du jour présent. Voilà ce qu'on devrait faire pour savourer la vie. Parfois un sourire suffit à illuminer une journée.

La vie que matériel, je pense que c'est quasi impossible parce qu'on ressent toujours quelque chose. De l'Amitié envers ses amis, du chagrin, de l'amour envers ses parents, sa famille, de l’émerveillement devant un paysage magnifique....
Privilégié uniquement le confort, je pense que ça laisse un manque. On est pas totalement ce que l'on devrait être. Un humain ressent des choses, souvent il se laisse plus guider par ses ressentis que par sa raison d'ailleurs. Perso je trouverais ma vie bien fade sans un ressenti.
Même si la vie peut nous dégoûter, l'instinct de survie est là comme tu le dis si bien. C'est la dernière barrière, avant une possible fin de vie.

Pourquoi je vis ?
Pour la vie elle-même, pour apprendre, pour rencontrer de nouvelles personnes, de nouvelles visions du monde, pour les fous rires, pour le soleil, pour le chocolat, la caresse du vent sur ma peau et pour mille autres choses qui n'ont aucun prix et qui me paraissent inimitables.


Carpe Diem à Tous
Pourquoi Vivre ? 79820
Revenir en haut Aller en bas
Maati
Curieux
Curieux
Maati

Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 21
Localisation : Dans ma bulle.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : "L'élégance du Hérisson", Muriel Barbéry. Que je vous invite à lire.
Date d'inscription : 24/08/2011

Pourquoi Vivre ? Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi Vivre ?   Pourquoi Vivre ? Icon_minitimeJeu 1 Mar 2012 - 13:17

La vie... Le plus grand mystère de tous les temps.

Qu'est ce qui fait de la vie ce qu'elle est ? Ca, personne ne le sait, et j'ai comme l'intuition que personne ne le saura jamais. Se demander pourquoi la vie est, c'est se demander quelle est l'origine de toutes choses... Je pense qu'il est tout simplement impossible de répondre à cette question. La vie est. Point. Personne ne pourra jamais y changer quoi que ce soit. Alors, autant profiter au maximum de notre passage sur terre.

Qu'est ce qui est le plus nécessaire dans la vie : la matériel ou ce que l'on ressent ? A mon humble avis, les deux sont très important. On ne peut pas vivre sans un minimum de matériel: eau, nourriture, vêtements, etc... Mais comme dit si bien le proverbe "L'argent ne fait pas le bonheur", se contenter d'une vie où le matériel prime sur les émotions ne rendra personne heureux. L'amour et la joie sont aussi importants pour vivre que l'eau et la nourriture (même si ça fait un peu bisounours dit comme ça, c'est vraiment ce que je pense)

Pourquoi aimez vous vivre ? Euh... Disons que je n'aime pas tout dans ma vie, mais j'en aime certains aspects, certains moments. Ces petits moments de bonheur de tous les jours, ou alors ces grandes joies, ces rêves réalisés sont ce qui me rend heureuse. Le bonheur... On retrouve une réflexion sur ce sujet dans Antigone de Jean Anouilh (que je vous invite à lire). Dans cette pièce de theâtre, deux avis s'opposent au sujet du bonheur: celui de Créon et celui d'Antigone. Créon pense que le bonheur réside dans ces petits moments de la vie quotidienne : "La vie, c'est un livre qu'on aime, c'est un enfant qui joue à vos pieds, un outil qu'on tient bien dans sa main, un banc pour se reposer le soir devant sa maison. Tu vas me mépriser encore, mais de découvrir cela, tu verras, c'est la consolation dérisoire de vieillir, la vie, ce n'est peut être tout de même que le bonheur !" Antigone, quant à elle, veut un bonheur parfait et entier, et non pas un lambeau de bonheur comme le décrit Créon; pour elle, c'est tout ou rien ("Moi je veux tout, tout de suite -et que ce soit entier,- ou alors je refuse !"). Ce sont deux idées différentes du bonheur. Personnellement, je suis plutôt de l'avis que Créon et j'aime vivre pour ces moments de bonheur simples qu'il décrit.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/touhou-pictures/
Keiro
Curieux
Curieux
Keiro

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 22
Localisation : Là où va la brume
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Les livres de Pierre que j'ai pu lire (tous ceux en rapport avec Gwendalavir y compris Les Âmes croisées), ceux de Christopher Paolini (Le cycle de l'Héritage) et Orcs de Stan Nicholls, en gros.
Date d'inscription : 27/02/2012

Pourquoi Vivre ? Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi Vivre ?   Pourquoi Vivre ? Icon_minitimeVen 2 Mar 2012 - 23:24

Pour commencer je tiens à vous prévenir que mon niveau de réflexion n'est pas aussi avancé que le vôtre (même pour les membres plus jeunes que moi, j'ai l'impression d'avoir un éternité de retard sur eux).

Ensuite, je suppose que vous avez tous lu le sujet de Revan, justement, "L'Absolu". Pour moi ces deux sujet se rejoignent tout en étant assez différent (la question initiale n'étant pas la même). D'ailleurs, concernant ce sujet j'aurais voulu te donner un élément de réponse comme Rachel, Niahm, ou d'autres ont pu te donner. J'ai récemment regardé un manga nommé "Earth girl Arjuna", inspiré du Mahābhārata (mythologie Hindoue) assez bien fichu mais que je n'irais pas jusqu'à vous conseiller, il est assez spécial.
Pour en revenir au sujet du manga, il fait bien réfléchir quant aux actions de l'homme sur la Terre mais, ce que j'ai trouvé le plus intéressant, c'est qu'il met en avant la connectivité des êtres vivants c'est assez difficile à expliquer, il faut le voir pour le comprendre et après, idéal ou réalité, à vous de voir. C'est en formant un tout que nous ne sommes pas rien face à l'Absolu et que notre action n'est pas inutile (qu'elle soit bénéfique ou néfaste). Quant à savoir si l'homme à apporter quelque chose de bien à la Terre, c'est une autre histoire.

Maintenant, concernant la question de Nour, "Pourquoi vivons-nous?".

Sans reprendre le post très juste et très intéressant de Rezan su l'espoir, l'instinct animal et la peur de l'inconnu, je dirais que l'on vis principalement pour deux raisons : Pour les autres et pour Nous-même.

Pour les autres car on vit principalement à travers nos relations, pour former ce "tout" en question, et pour, ensuite, donner à notre tour la Vie.
Cela voudrait-il dire qu'un personne choisissant la solitude n'a pas de raisons de vivre ? La réponse est "bien sûr que si" et j'en viens à notre deuxième raison de vivre : Pour Nous-même.

J'ai lu un jour une phrase du genre "La vie perd tout sens à partir du moment ou ne lui en donne plus" (je suis persuadé que ça n'était pas exactement ça mais l'idée reste la même).
Le simple fait de chercher une raison de vivre constitue une raison de vivre.

On vie pour vivre nos passions, rechercher cette Liberté, cette Harmonie, pour se sentir plus vivant.
Même si cette raison est faussée par la société actuelle : par exemple le fonctionnaire qui part de chez lui le matin, rentre le soir en ayant accompli ce qu'il avait à faire et devient plus automate de jour en jour. Si ce fonctionnaire perd son individualisme, l'intégralité de sa Liberté et ne vie à travers aucune relation, il perd peu à peu sa raison de vivre.

Voilà désolé de manquer de temps, je suis conscient de ne pas avoir parfaitement répondu à ta question et si des critiques (constructives) sont à faire sur mon post, n'hésitez pas ! (je pense bien que ça n'est pas l'esprit du forum de démolir les avis des autres mais toute remarque est bonne à prendre !)
Revenir en haut Aller en bas
Eleyra Leina
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
Eleyra Leina

Féminin
Nombre de messages : 4534
Age : 27
Localisation : Llewanda
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, La Moïra, Les Royaumes du Nord
Date d'inscription : 04/04/2008

Pourquoi Vivre ? Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi Vivre ?   Pourquoi Vivre ? Icon_minitimeSam 3 Mar 2012 - 2:53

J'avoue n'avoir pas lu le topic mais je tiens à réagir là-dessus :

Citation :
Pour commencer je tiens à vous prévenir que mon niveau de réflexion n'est pas aussi avancé que le vôtre (même pour les membres plus jeunes que moi, j'ai l'impression d'avoir un éternité de retard sur eux).

Tu te trompes !!! Déjà ce n'est pas parce que quelqu'un va réfléchir davantage qu'il aura "raison", ensuite on se fiche du niveau de réflexion, on donne chacun son avis, on essaie de réfléchir ensemble, et c'est en confrontant nos points de vue qu'on réfléchit davantage, qu'on ouvre plus son esprit et qu'on Avance !

Même si la personne dit des choses absurdes, on répond, on réfléchi, on Partage et on Avance, et c'est ça l'essentiel.

Et puis moi je le trouve très bien ton niveau de réflexion, on en demande pas davantage ^^ et tu n'es pas moins avancé à ce que j'ai pu voir... D'ailleurs c'est un peu bizarre d'échelonner le niveau de réflexion, c'est plus l'esprit d'analyse, le fait de songer à tous les paramètres ou non.


Bon, et je vais m'arrêter là parce qu'à 3h du matin c'est un peu dur xD

_________________
Pourquoi Vivre ? 936430Panthre
Eleyra,
Fille du Vent et de la Nuit
Esprit des Tempêtes

Artiste des Possibles
Ayant la chance d'avoir l'unique et la génialissime Elurían Aeglir comme aide de camp
Première conseillère et juge suprême de la SABIA
Designer en chef du mobilier haut de gamme chez Soriamh & Cie
Co-présidente de la LPDFB...
Secrétaire Réciproque et Démone Emissaire de Miaou Til' Plume
Revenir en haut Aller en bas
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel
Miaou Til' Plume

Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 25
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

Pourquoi Vivre ? Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi Vivre ?   Pourquoi Vivre ? Icon_minitimeSam 3 Mar 2012 - 11:01

Je plussoie Mylène, même si je pense comprendre ce qui t'a fait dire ça, Keiro^^.


Et moi, ton post me fait penser à une citation qui, je pense, a sa place ici : "Happiness only real when shared" (Le bonheur n'est réel que quand il est partagé). Je n'ai pas retenu le nom de l'auteur au départ, mais elle se trouve dans le film Into the wild.

Et personnellement, je suis plutôt d'accord avec cette phrase : je vis surtout pour les autres (pas envie de m'avancer pour vous x)).

Entretenir des amitiés, un amour, des relations entre-deux (xD) ou encore appartenir à un groupe... bref, toutes ces choses me paraissent être de bonnes raisons de vivre^^. Et il ne s'agit pas d'être en permanence avec ces autres, se réaliser soi-même, avoir des Rêves etc., mais Partager (pourquoi c'est pas encore un de mes Maîtres-Mots, ça ?). Sinon, selon moi, il n'y a pas de vrai sens.

Mais je sais qu'il existe des ermites et d'autres personnes qui vivent seules en étant pourtant heureux... sauf que^^...
Du coup, Keiro, peux-tu développer la partie "pour Nous-même" ? (ou qqn d'autre, parce qu'il me semble que vous êtes pas mal ici à ne pas être d'accord avec moi xD)
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Keiro
Curieux
Curieux
Keiro

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 22
Localisation : Là où va la brume
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Les livres de Pierre que j'ai pu lire (tous ceux en rapport avec Gwendalavir y compris Les Âmes croisées), ceux de Christopher Paolini (Le cycle de l'Héritage) et Orcs de Stan Nicholls, en gros.
Date d'inscription : 27/02/2012

Pourquoi Vivre ? Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi Vivre ?   Pourquoi Vivre ? Icon_minitimeDim 4 Mar 2012 - 21:11

Je me suis mal exprimé, je ne cherchais en aucun cas à "échelonner" le niveau de réflexion, j'aurais peut être dû employer un autre terme.

Ensuite, concernant le sujet, je me rend compte que je me suis à nouveau mal exprimé.
Je me dis que formuler ainsi cette raison de vivre que j'ai énoncé ("pour les autres") est une erreur, peut être pas totalement si tu te reconnais dedans, Miaou, mais selon moi "par les autres" serait plus juste et plus adapté.
La première formulation signifierais que nous dépendons de ces personnes ce qui, je pense, n'est pas une bonne chose. Ellana ne définit d'ailleurs t-elle pas la Liberté de cette façon ?
Le sujet n'étant pas la Liberté mais "Pourquoi vivons-nous", je vais tâcher d'expliciter la seconde, à savoir "pour Nous-même" (ne serait-ce pas plutôt "par Nous-même", finalement ?).

Je dois avouer que j'ai assez peu d'arguments de ce côté là mais cette raison de vivre est pour moi aussi importante que la première.
Si tu vis tes passions, c'est bien pour toi, non pas pour les autres non ? Si tu cherches à t'améliorer, ce n'est pas dans l'espoir de pouvoir plaire ou faire plaisir aux autres, pas vrai ?
Je vais prendre un exemple tout simple : les études.
Certes c'est un peu rébarbatif à la longue mais si tu étudie, c'est parce qu'on t'y obliges ou dans le but de te construire un avenir ? C'est vrai que je connais très peu de monde voire personne qui apprécie particulièrement les études (moi-même n'en fait pas partie) mais c'est essentiel et ça, tu le fait pour toi.
Je n'aime pas rabâcher ce que répètent encore et encore les adultes : "pense à ton avenir" ; "si tu veux pas finir à la rue, tu doit travailler" etc...
L'exemple des études ne parlera pas forcément à tout le monde mais à défaut d'en trouver un autre et même si il ne convient pas parfaitement à moi-même, je vous donne celui-là.

Ensuite, Miaou, tu parles des "ermites".

Pour commencer, je dirais qu'ils y a plusieurs sortes d'"ermites".
Il y a, bien sûr, les moines, qui se retirent de la civilisation dans le but de pouvoir méditer en toute sérénité et dans la solitude absolue. Très souvent, si l'"ermite" devient "ermite", c'est dans un but religieux et est-ce vraiment vivre pour soi que de vivre uniquement pour une religion ou un dieu ?
Je respecte tout à fait leur choix mais à vrai dire, ce que je pourrais envier aux "ermites" c'est, par exemple pour ceux qui vivent en petite communauté, le fait qu'ils soient éloignés et préservés de la fourberie (j'ai un mot bien plus évocateur sur le bout de la langue/des doigts mais pas moyen de le retrouver, il est pourtant simple) des hommes.

Et puis le fait de vivre reclus ne signifie pas forcément être totalement seul, j'espère que tu comprendras.

Pour terminer, je peux te donner un version bien pessimiste mais pas forcément moins vraie de "pourquoi vivons-nous".

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dark Juju
Membre du Conseil - Modo
Membre du Conseil - Modo
Dark Juju

Féminin
Nombre de messages : 474
Age : 20
Groupe : Thül
Livre préféré : Aurélien; L. Aragon
Date d'inscription : 03/03/2012

Pourquoi Vivre ? Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi Vivre ?   Pourquoi Vivre ? Icon_minitimeJeu 8 Mar 2012 - 20:05

J'aime vivre pour tout.

Pour vous. Pour moi.

Pour cette instant magique où un flocon te caresse le visage. Où l'oiseau s'envole.

Pour tout ceux qui sont partis. Je profite de la vie qui leur est refusée.

Pour tout ceux qui vivent et qui se battent.

Pour chaque mot que je lis.
Revenir en haut Aller en bas
http://jack-the-jack.tumblr.com/
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel
Miaou Til' Plume

Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 25
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

Pourquoi Vivre ? Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi Vivre ?   Pourquoi Vivre ? Icon_minitimeLun 21 Avr 2014 - 12:34

Juliette Pourquoi Vivre ? 394131 . Tu devrais relire plus souvent certains de tes posts...

A part ça Keiro, j'ai dû pas mal changer depuis 2012 parce que maintenant, je suis tout à fait d'accord avec toi xD. (Si jamais tu repasses dans l'coin.)

Mais j'suis revenue aussi pour mentionner un p'tit truc, qui a été très bien décrit par Azi' et d'autres, y a assez longtemps, dans un autre sujet : LE MOMENT PRÉSENT. Ouais, j'sais, rien de bien nouveau, mais quand même. J'me dis que si jamais y a des Jyhèmes qui traînent sur ce sujet en cherchant désespérément un sens, ça peut être cooly de le rappeler. LE MOMENT PRÉSENT, y a qu'ça d'vrai. Juste CET INSTANT, là, paf, on n'est pas encore mort, on est vivant, on lit, on est sur le forum, on réfléchit ensemble encore un peu, et puis même, n'importe où. Même la mélancolie, la tristesse, le manque, la colère, la honte. Même la violence qui bout dans tout notre être et toutes les émotions incontrôlables, tout ce qu'on regrette pendant des semaines et des siècles. C'est juste l'instant présent, et c'est ça aussi la Vie.
Et puis un sentiment de paix, parfois. Lire un bon livre, s'asseoir avec des gens sympas, boire un diabolo menthe et jouer avec un avion en papier \o/.

Dans un bouquin de Pëma Chodrön qui s'appelle (en VF) Entrer en amitié avec soi-même, l'auteur parle de ne pas résister, ni s'agripper. Juste accepter, laisser glisser, que ce soit la tempête ou l'euphorie, ou même cette paix dont je viens de parler. Pas s'agripper, pas résister. Juste vivre.

Et pour pas faire trop hors-sujet, j'dirais qu'on peut vivre rien que pour trouver ça. Comme une sorte de sagesse, ou d'idéal. Vivre pour vivre Pourquoi Vivre ? 905281 .

Je n'suis paaaaaas bisounours !
Faut pas croire ce que chante la Grande Ourse
Je n'suis paaaaaas bisounours !
Bisounooouuuurs ♪
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Contenu sponsorisé




Pourquoi Vivre ? Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi Vivre ?   Pourquoi Vivre ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi Vivre ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Pourquoi Flasher ?
» Pourquoi il freine?
» Pourquoi sommes nous sur terre ?
» Pourquoi allez vous sur les forums ???
» La Horde ? pourquoi pas ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: La Vie et ses Concepts :: La vie, un chemin-
Sauter vers: