La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Travailler la frustration

Aller en bas 
AuteurMessage
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
Revan

Masculin
Nombre de messages : 680
Age : 24
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitimeSam 28 Juil 2012 - 11:48

Je suis confronté à un problème que j'ai du mal à résoudre. Travailler la frustration.

Je m'explique. J'ai un tempérament assez idéaliste. Voir beaucoup Travailler la frustration 311797 Ce qui en découle, c'est qu'entre la réalité de ce qui m'arrive et ce que j'espère, ce que je voudrais, il y a souvent un monde. Ce qui entraine une suite de déceptions et de frustrations conséquentes, qui ont tendance pour rajouter le tout, à s'accumuler. Mais je ne souhaite pas abandonner mes idéaux, les rabaisser, pour autant. Alors en attendant que je puisse m'y hisser, je dois faire avec cette frustration régulière.

Ce qui m'amène à poster ce sujet aujourd'hui, c'est que je suis dans une passe vraiment très difficile, et que j'ai du mal à garder la tête hors de l'eau, à ne pas baisser les bras et à sombrer. J'y arrive, mais c'est dur. Et... Je sais que je dois travailler cette frustration, énorme en ce moment, mais je ne sais pas vraiment comment m'y prendre. Donc je voudrais vos avis, vos pistes, si vous en avez.

Comment travailler la frustration ?

Je vous remercie d'avance Travailler la frustration 64812
Revenir en haut Aller en bas
Soyael
Fils du Vent
Fils du Vent
Soyael

Masculin
Nombre de messages : 612
Age : 22
Localisation : Là où on ne m'attends pas, là où je serais accepté et où je continuerais mon apprentissage.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : J'ai encore tant à découvrir que je ne sais pas. Mais là comme ça le pacte des marchombres. Et d'autres.
Date d'inscription : 19/10/2010

Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Re: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitimeSam 28 Juil 2012 - 13:07

BON. Le message a pas été envoyé. On la refait.


Ce que je vais dire va sûrement encore plus de frustrer. Pas taper.

Le lâcher prise. Faut pas te dire "Arrrgh, il me reste encore tout ça à faire!" Mais plutôt "J'ai déjà fait tout ça!". Les déceptions, ça arrive, parfois souvent. Eh bien, tu la vis, puis tu passes à autre chose. Pas la peine de rester sur la même chose pendant trois semaines. C'est fait, c'est là, alors on avance. Faut arrêter de se bloquer pour pas grand chose, au fond. Pour les idéaux... Je sais pas. Mais techniquement parlant, un idéal, c'est quelque chose qu'on ne peut pas atteindre, seulement tendre vers lui. Donc bon.

"Ce n'est pas tant le but que le chemin parcouru qui est important."

Je crois que ça résume assez. Ne pas se laisser bloquer pendant trop longtemps. Des choses arrivent, on les vit sur le coup, puis on avance. Encore et encore (And again and again and again...).
La frustration, c'est qu'une étape de plus à surmonter pour avancer plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
Revan

Masculin
Nombre de messages : 680
Age : 24
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Re: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitimeSam 28 Juil 2012 - 13:34

Je suis tout à fait d'accord sur la manière de voir les choses, et en général c'est comme cela que je les vois. Je sais que la raison pour laquelle je suis où je suis, ce n'est pas tant à cause du chemin qu'il me reste à parcourir mais bien grâce au chemin déjà parcouru.
Je sais aussi que j'ai à vivre les déceptions, puis à passer à autre chose. Mais je ne souhaite pas simplement les vivre. Je veux les travailler, les accepter, en tirer de l'expérience et les vivre du mieux que je pourrais. Je veux qu'elles me soient... Naturelles. Je ne veux pas qu'elles soient un frein, je veux qu'elles soient une étape. Pas un coup, mais un tremplin. Comment y arriver ?
Quant à se bloquer pour pas grand chose... D'habitude je peux te répondre oui, sans problème. Mais ce qui m'amène là c'est loin d'être pas grand chose, je t'assure Travailler la frustration 460171

Alors bien sûr toujours avancer. C'est ce que je m'efforce de faire. Mais je n'ai pas besoin d'aide pour ça, je le sais. Non ce que je demande là ce n'est pas que de me dire de passer à autre chose, sur un moment en particulier. C'est comment travailler la frustration, de quelle manière s'en servir, comment l'intégrer, l'absorber. Comment, au lieu de passer à autre chose en se disant "bof après tout c'est du passé, c'est du passé donc au revoir bon débarras" se dire "ça c'est passé comme ça. Pourquoi ? Qu'est ce que je peux faire maintenant ? Comme juguler ma déception, ma frustration que ça se soit passer comme ça" ? Parce que là, pour moi, simplement passer à autre chose c'est impossible. Ce que je vis m'affecte encore, passer outre serait renier ce que je ressens. Et puis dans tous les cas de figure, je cherche à mieux vivre les choses qui m'arrivent. Donc simplement me dire : "C'est du passé maintenant on va vers autre chose" ne me suffit plus. Je ne cherche pas à passer à autre chose, je cherche à mieux vivre les choses. M'élever. Tendre vers mon idéal, oui. En travaillant la frustration que j'ai à ne pas y être.

Je peux surmonter la frustration. Je peux l'affronter, et au final la vaincre. Je l'ai déjà fait. Mais je ne veux plus. C'est trop... stérile de faire ça. Je veux m'en servir, je veux l'utiliser. Je veux m'en faire un outil pour aller encore plus loin, et toujours. La frustration fait partie de la vie. Ma vie. Je ne veux pas me battre contre, je veux la dompter. La travailler, la voir comme une part intégrante et complète comme le reste de ce qui m'arrive. Je ne veux pas être contre, je veux être avec.

Seulement je ne sais pas trop comment m'y prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Naëlle
Voltigeur des courants
Voltigeur des courants
Naëlle

Féminin
Nombre de messages : 288
Age : 22
Groupe : Haïnouk
Date d'inscription : 01/07/2011

Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Re: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitimeSam 28 Juil 2012 - 14:01

OMG tout s'est effacé… bon on recommence.

Je sais pas si ma présence sera très bien vue mais je pense pouvoir aider un tit peu. Ou pas ^^'

Les idéaux, c'est bien, c'est beau, on peut s'en approcher, pas les atteindre. Sauf cas très exceptionnels.
Personnellement, je distingue deux types d'idéaux.

Premièrement, les idéaux qui ne concernent que nous. Par nos propres choix, qui pour nous sont biens (notre notion du bien et du mal), on peut tendre vers ces idéaux, voire parfois les atteindre. Parfois. Mais généralement, ça reste cette lumière tout au bout que l'on suit.

Deuxièmement, les idéaux qui concernent le monde, et impliquent donc d'autres personnes, nombreuses ou non. Faut pas se leurrer, ce sont et ça restera des rêves. Du simple fait que ça implique d'autres personnes, qui font leurs propres choix. Des choix ni bons ni mauvais. Simplement des choix, qui en entraînent d'autres, qui amènent des conséquences. On peut s'approcher un peu de ces idéaux, et je dirais que moins ils impliquent de personnes, plus on peut s'en approcher.

Mais faut pas se couper du monde pour vivre dans ses idéaux. Le monde a beaucoup à offrir, même si on ne le maîtrise pas.


Ensuite, la frustration…
Travaille comme tu en as l'habitude. Pourquoi de la frustration, pourquoi ce sentiment-là et pas un autre, que veut-il te dire ? Si je ne me trompe pas, la frustration est liée à un manque. Qu'est-ce qui te manque' pourquoi, peux-tu l'arranger, ou à défaut trouver un substitut ? Certaines choses peuvent se trouver dans ces événements qui ont entraîné cette frustration. Essaie de les comprendre objectivement, en oubliant tes idéaux. Comprends les choix de l'autre et les tiens. Déjà là, si tu arrives à réellement saisir tout ça, ce sera beaucoup. La suite viendra d'elle-même.

Mais pense à ne pas trop faire fumer ton ptit cerveau ;P Profite de la vie, tu as le droit d'oublier un peu tes soucis de temps à autre Travailler la frustration 575385
Revenir en haut Aller en bas
scheakspire
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
scheakspire

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 25
Localisation : ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana
Date d'inscription : 23/05/2009

Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Re: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitimeSam 28 Juil 2012 - 15:59

Salut,

Pour arriver à gérer sa frustration il faut acquérir un état d'esprit.

Dans un premier temps considère tes idéaux, et la nature de notre monde. Tout s'est formé par un concours de circonstances, l’existence de l'homme, de la terre, de la Voie lactée, est contingente. Toute ta vie n'est que pur hasard... Cependant tu aimerais que le monde soit conforme à tes idéaux, qu'il remplisse tes critères, que telle ou telle chose soit différente. En quelque sorte tu voudrais être dieu^^. Or c'est strictement impossible. Je ne te connais qu'a travers quelques topics de ce forum mais je me permet de supposer qu'il te faut arriver à gérer tes idéaux pour gérer ta frustration. Il faut comprendre que ces idéaux sont purs produits de ton esprit, et qu'il n'y a aucune raison qu'ils soient réalisés. Dans ce cas il n'y a pas de raison d'être frustré, le monde ne doit pas t'obéir.

Maintenant qu'on à vu que le monde suis son cours, que nous n'en sommes qu'une partie, et qu'il est imparfait forcement, il faut se positionner par rapport à l'existence et au monde lui-même. Tu nais, tu débarque sur terre sans l'avoir demandé, dans un environnement qui est loin de correspondre à tes critères de perfection. Que faire alors ? Comprendre que les plaisirs ne nous sont pas dus, et que les choses non agréables sont nécessaires, même si ça va à l'encontre de nos désirs. Il suffit d'être reconnaissant envers l'existence qui nous donne accès aux plaisirs et ne pas la détester pour les contraintes qu'elle nous inflige. Pourquoi être frustré alors ? Il faut vivre désespéré, au sens où on doit vivre sans espoir, car l'espoir provoque la déception et la souffrance. Une grande part de la frustration est alors évitée, et c'est justement la part qui ne peut être surmontée ni être utile à analyser car elle provient d'un désir irréalisable...

_______________________


Maintenant il y à la frustration liée nos pas aux idéaux mais à l’échec.

- Pourquoi est on énervé quand on échoue ? --> Parce qu'on veut réussir.
- Pourquoi devrait-on réussir ? --> Parce qu'on en a envie.
- Pourquoi ce dont on a envie devrait nécessairement se réaliser ? Parce que... euh...

Et nous voilà ramené au problème précédent Travailler la frustration 164517 Il faut comprendre la cause de la frustration ( Écart entre réalité et désir ), et se rendre compte qu'elle n'a pas lieu d'être car il est normal que le désir ne se réalise pas ! Pourquoi être énervé juste parce que le monde suis son cours normalement... ?


-------> Tu exprime, Revan, le désir de travailler la frustration pour... progresser et comprendre il me semble. A mon avis c'est impossible.
La frustration doit simplement être éradiquée, non pas après sa survenue mais avant, il ne faut pas la combattre mais ne plus avoir à la combattre. L'homme doit apprendre à ne plus être frustré. Tu dis :

Citation :
ça c'est passé comme ça. Pourquoi ? Qu'est ce que je peux faire maintenant ? Comme juguler ma déception, ma frustration que ça se soit passer comme ça

Je note deux choses :
1 - La première partie de la phrase fait plus appel à un travail de l’Échec que de la frustration. Savoir analyser les causes de l’Échec, les comprendre, et les utiliser pour arriver à la réussite, tôt ou tard... ça n'a rien à voir avec la frustration. Au contraire la frustration, puisqu’elle nous énerve, nous empêche de penser justement et de bien analyser les causes de l’échec...
2 - Tu confonds déception et frustration. On peut être déçu de quelque chose ou de quelqu'un sans être frustré. Mettons : Je pense avoir mon Bac avec 20 de moyenne, mais ô surprise j'ai 14 ! Je suis alors déçu car je pensais avoir plus, mais je ne suis pas pour autant frustré et je ne m'énerve pas du tout Travailler la frustration 64812


Voilà mon point de vue ne te conviendra surement pas car il prône la disparition de la frustration alors que tu as toi-même déclaré vouloir "la dompter. La travailler, la voir comme une part intégrante et complète comme le reste de ce qui m'arrive", mais il me semble justifié et je suis prêt à en débattre Travailler la frustration 164517 ( sauf que je pars en vacances demain alors va falloir débattre trèès trèèèèès vite Travailler la frustration 626696 ).


Bonne journée à tous !







Revenir en haut Aller en bas
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
Revan

Masculin
Nombre de messages : 680
Age : 24
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Re: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitimeSam 28 Juil 2012 - 18:55

Je ne sais pas vraiment si les idéaux que l'on suit sont ou non inatteignable. Ce n'est pas du haut de mes dix sept ans et ma courte expérience de la vie que je me hasarderais à émettre un jugement.

Deuxièmement pour moi les idéaux sont uniquement personnels. Des notions de justice, d'équité, en passant par une volonté d'équilibre, d'honnêteté envers soi et la vie, ces idéaux ne regardent que moi. Les autres font leurs propres choix, suivant leurs convictions personnelles.
Après je n'applique pas à mes choix la notion de bien ou mal. Plus ou moins une échelle de valeur, c'est sûr. Mais suivant le principe du Tao, les choix sont pour moi... Des choix, c'est tout. Ni bien ni mal. Simplement des réactions à des actions, réactions entraînant à leur tour de nouvelles interactions.

Le sage dit "avant de changer le monde, change toi toi-même". Je crois en cela. Et je vois des gens qui changent le monde en suivant leur idéaux. Parce qu'ils y croient, même plus, ils en sont investis. L'Histoire porte la marque de ces personnes qui tout au long de son déroulement, ont apposé leurs idéaux à son déroulement. Ça n'a rien d'un rêve. Mais ça demande l'aspiration à quelque chose qui dépasse notre condition d'homme, de femme, qui dépasse notre condition d'être humain parmi d'autre pour tendre à un absolu. l'Idéal. Quel qu'il soit. Il y a toujours un prix, toujours une cause et une conséquence. L'oubli de soi pour se consacrer entièrement à un idéal n'est pas un rêve. C'est un Choix. Et celui si, parce qu'il transcende une simple personne, inspire forcément les autres. Les personnes avec qui nous sommes en contact font leur choix, c'est certain. Mais leur choix, elles le font en fonction du monde qui les entoure. Donc nous. Et plus les choix sont grand, plus les choix tendent vers un Choix, moins il est facile de les ignorer et de ne pas agir en conséquence. Donc nos propres idéaux influencent bien les personnes qui nous entourent, et les changent tout autant que les leurs nous changent. Sauf que la différence c'est d'avoir conscience de cette influence ou non. Si on en a pas conscience, si on vit en aveugle sans chercher sa voie, et trouver ses idéaux, s'y tenir, alors on se livre à l'influence encore plus grande de notre entourage. Sans la remettre en question. Ce que je me refuse à faire.

Se couper du monde pour vivre ses idéaux ? Bien sûr que non. Mais vivre dans le monde sans idéaux ? Hors de question.

Travaille comme d'habitude ? Mais l'habitude, je viens de le dire, ne me suffit plus ^^. C'est un passage, pas une fin. Je ne fais pas comme d'habitude parce que rester comme d'habitude, ne pas avancer, ne me va pas. Je veux avancer, trouver encore plus. Dépasser l'habitude, pour m'accomplir à nouveau. Plus fort, plus présent, conscient de l'expérience que ce que je viens de vivre m'a apporté, et en harmonie avec moi. Tendre toujours vers ça, ça veut dire ne jamais cesser de chercher à se dépasser. Encore, encore et toujours.

Citation :
Si je ne me trompe pas, la frustration est liée à un manque. Qu'est-ce qui te manque' pourquoi, peux-tu l'arranger, ou à défaut trouver un substitut ?

Trouver un substitut ? Voilà bien une logique que je me refuse à faire. Chaque chose qui nous arrive, comme chaque personne que l'on croise, est unique. Comment peux tu parler de substitut ? Est ce que les personnes sont remplaçables, pour toi ? Comme de vulgaires pièces de moteur bonnes à changer quand elles manquent ou quand elles sont usées ? Merci bien pour l'estime des autres que ça sous entend, ça...

Citation :
Certaines choses peuvent se trouver dans ces événements qui ont entraîné cette frustration. Essaie de les comprendre objectivement, en oubliant tes idéaux. Comprends les choix de l'autre et les tiens. Déjà là, si tu arrives à réellement saisir tout ça, ce sera beaucoup. La suite viendra d'elle-même.

Je saisis tout cela. Cette situation appartient au passé, mais elle a des conséquences qui découlent dans le présent. Ce qui m'intéresse maintenant, ce n'est pas de comprendre la situation ou savoir d'où vient la frustration. Je le sais, ça. Ce que je cherche, c'est comment la travailler, la dompter, l'intégrer à moi et m'en faire un outil. De quelle manière je peux faire ça. Et la suite, même si elle vient d'elle même, je veux la diriger. L'orienter vers ce que je souhaite, vers mes croyances, mes idéaux. Je ne veux pas rester passif à voir ma vie s'écouler en agissant à l'aveuglette. Je souhaite la maîtriser dans la mesure que je le pourrait. Je ne souhaite pas subir, je veux agir. Je veux être libre.

Citation :
Mais pense à ne pas trop faire fumer ton ptit cerveau ;P Profite de la vie, tu as le droit d'oublier un peu tes soucis de temps à autre

Il y a un temps pour chaque chose. Je ne suis pas vraiment du genre à laisser mes yeux fermés lorsqu'il m'arrive quelque chose, à faire semblant que rien ne se passe, à rester aveugle. Surtout lorsque c'est une chose aussi importante qu'en ce moment. Tu le sais, toi, pourtant. Comment alors peux tu dire ça ? Peut être que l'ignorance, la passivité, te convient. Pas moi. Je cherche ce qui se passe, pourquoi, et en fonction de cela j'agis. Lorsque le temps de l'insouciance reviendra, lorsque ces choses seront derrières moi et que j'aurais atteint l'objectif que je me serais fixé, alors je serais insouciant. Mais par simple respect envers moi, envers ce que je crois, je ne puis être hypocrite et feindre l'ignorance. Même si c'est le plus dur à faire. Mais c'est mon choix. J'en connais le prix, je sais ce qu'il implique. Mais je crois en lui, et je le suis, je l'assume, je l'applique.

La vie est elle une Vie sans Idéal à suivre ? Sans Liberté, en restant passif ? Pour moi non. Fut un temps, je croyais que pour toi aussi. A l'évidence, ce n'est plus le cas.

Scheakspire, je n'ai plus trop de temps maintenant, pardonne moi, mais je te promet que je répondrais ensuite Travailler la frustration 460171
Revenir en haut Aller en bas
Naëlle
Voltigeur des courants
Voltigeur des courants
Naëlle

Féminin
Nombre de messages : 288
Age : 22
Groupe : Haïnouk
Date d'inscription : 01/07/2011

Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Re: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitimeSam 28 Juil 2012 - 19:15

Citation :
Si je ne me trompe pas, la frustration est liée à un manque. Qu'est-ce qui te manque' pourquoi, peux-tu l'arranger, ou à défaut trouver un substitut ?

Trouver un substitut ? Voilà bien une logique que je me refuse à faire. Chaque chose qui nous arrive, comme chaque personne que l'on croise, est unique. Comment peux tu parler de substitut ? Est ce que les personnes sont remplaçables, pour toi ? Comme de vulgaires pièces de moteur bonnes à changer quand elles manquent ou quand elles sont usées ? Merci bien pour l'estime des autres que ça sous entend, ça...[/quote]

Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. Personne n'est remplaçable. Mais d'autres personnes peuvent t'apporter des choses qui s'en approchent, différentes certes, mais tout de même.

Citation :
Citation :
Mais pense à ne pas trop faire fumer ton ptit cerveau ;P Profite de la vie, tu as le droit d'oublier un peu tes soucis de temps à autre

Il y a un temps pour chaque chose. Je ne suis pas vraiment du genre à laisser mes yeux fermés lorsqu'il m'arrive quelque chose, à faire semblant que rien ne se passe, à rester aveugle. Surtout lorsque c'est une chose aussi importante qu'en ce moment. Tu le sais, toi, pourtant. Comment alors peux tu dire ça ? Peut être que l'ignorance, la passivité, te convient. Pas moi. Je cherche ce qui se passe, pourquoi, et en fonction de cela j'agis. Lorsque le temps de l'insouciance reviendra, lorsque ces choses seront derrières moi et que j'aurais atteint l'objectif que je me serais fixé, alors je serais insouciant. Mais par simple respect envers moi, envers ce que je crois, je ne puis être hypocrite et feindre l'ignorance. Même si c'est le plus dur à faire. Mais c'est mon choix. J'en connais le prix, je sais ce qu'il implique. Mais je crois en lui, et je le suis, je l'assume, je l'applique.

Je ne dis pas fermer les yeux, seulement ne penser qu'à ça est le meilleur moyen pour stagner. Change toi les idées de temps à autres.

Citation :
La vie est elle une Vie sans Idéal à suivre ? Sans Liberté, en restant passif ? Pour moi non. Fut un temps, je croyais que pour toi aussi. A l'évidence, ce n'est plus le cas.

J'ai pas dit qu'il fallait pas d'idéaux.


Je pense que c'est finalement pas une bonne idée de passer par ce topic… on verra bien
Revenir en haut Aller en bas
Nerual
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Nerual

Féminin
Nombre de messages : 646
Age : 25
Localisation : En moi
Groupe : Petite
Livre préféré : Pierre Bottero, Fred Vargas, Alain Damasio, Ray Bradbury, Jasper Fforde... (Pis aussi Anthony Horowitz, Robert Muchamore, Scott Westerfield, Louise Rennison...)
Date d'inscription : 15/02/2012

Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Re: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitimeSam 28 Juil 2012 - 19:27

EDIT: Posté en même temps que Naëlle ET Revan... --' Je ne change rien, désolée, j'ai pas trop le temps ^^"


Moi ça me parait une idée bizarre de travailler la frustration. À vrai dire j'ai un peu de mal à voir où tu veux en venir.
Je ne parlerais pas des idéaux, vous l'avez tous déjà fait, et je n'ai à peu près rien à y ajouter. De plus je pense que Revan le sait déjà. Donc.

Déjà je pense qu'il y a un peu une confusion. Tu dis que tu veux dompter ta frustration. Pour moi la dompter, c'est l'accepter. L'intégrer, la surpasser, la dépasser. Peut-être pour rebondir. C'est ce que tu veux en tout cas. Mais arriver à la dépasser, ça veut dire que tu l'as intégrée et domptée. Or tu ne veux pas la dépasser. Tu ne veux pas lutter contre cette frustration tu veux aller avec elle, si j'ai bien compris.
Bah moi, j'ai du mal à voir la différence. Certes il y a opposition dans les termes que tu utilises mais cela ne veut pas dire que ce n'est pas la même chose. Tu veux pouvoir vivre avec ta frustration. Tu ne veux pas la supprimer donc. Mais quand tu dis que tu l'as dépassée, que tu l'as oubliée, en te disant que c'est du passé, c'est exactement ce que tu fais ! Tu vis avec. Elle est loin, mais elle est toujours là. La frustration s'évanouie d'elle-même en plus ou moins beaucoup de temps.
Parce que la frustration c'est quand tu n'as pas ce que tu veux, futur ou passé (ou présent, mais bon).

Mais toi tu veux pouvoir garder ta frustration et en faire une force ?
J'ai du mal à voir par quel miracle tu vas y arriver, honnêtement Travailler la frustration 311797 Mais bon, je vais essayer de t'aider quand même :)

Comme Sheakespire, je pense qu'il s'agit plus de travailler l'échec. Et c'est la vision que tu as de cet échec ou de cette frustration que tu dois travailler, je pense. Après c'est difficile d'aider quand on ne sait pas exactement ce dont il s'agit.
Tu peux par exemple essayer de voir ce qu'il y a de bien dans cet échec (frustration), qu'est-ce que ça t'apporte malgré tout. Car toute chose apporte nécessairement quelque chose de bien. Ne serait-ce que cette tentative, peut-être et j'espère fructueuse, de vouloir encore et toujours te travailler. Ce qu'il t'es arrivé à au moins le mérite de faire émerger en toi le désir d'accepter, d'intégrer la frustration.
Comme tu le dis, il faut que tu arrives à voir cette frustration comme une étape de ta vie. Il faudrait que tu la visualises comme telle, en essayant de voir, le plus objectivement possible et de toutes les manières qui soit, en quoi cette étape te fait avancer.


J'ai l'impression de dire n'importe quoi, et que ce post ne sert absolument à rien Travailler la frustration 2574002215



(Si jamais t'as besoin d'en parler, hésite pas, ma boîte à mp est ouverte Travailler la frustration 575385 )
Revenir en haut Aller en bas
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
Revan

Masculin
Nombre de messages : 680
Age : 24
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Re: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitimeSam 28 Juil 2012 - 20:07

Citation :
Dans un premier temps considère tes idéaux, et la nature de notre monde. Tout s'est formé par un concours de circonstances, l’existence de l'homme, de la terre, de la Voie lactée, est contingente. Toute ta vie n'est que pur hasard... Cependant tu aimerais que le monde soit conforme à tes idéaux, qu'il remplisse tes critères, que telle ou telle chose soit différente. En quelque sorte tu voudrais être dieu^^. Or c'est strictement impossible.

Alors je crois qu'il y a malentendu Travailler la frustration 506608 D'un part, je ne crois pas du tout au hasard. Pour moi le monde est parce que tout une suite de causes et conséquences se sont déroulées comme elles se sont déroulées. Elles ne sont pas là par hasard, elles sont là parce que ce sont le fruit d'interactions différentes. Je ne crois pas au hasard, ni à la destiné d'ailleurs. Simplement qu'une chose qui se passe en entraîne d'autres et que c'est infini. Il y a seulement des possibilités. Si le monde est tel qu'il est aujourd'hui, et pas différent, pour moi ce n'est pas le fait du hasard mais de l'ordre des choses. Elles ont pris tel ordre non par hasard mais parce qu'une cause particulière a entraîné pour conséquence que les choses aillent dans cet ordre là. Et ce pour chaque chose qui se déroule dans le vaste monde. Et au delà.

Mais je ne voudrais certainement pas que le monde soit conforme à mes idéaux ^^ Au contraire. Le monde est un formidable terrain d'expérience pour tester mes propres idéaux qui s'appliquent avant tout... à moi même ! Je ne souhaite pas du tout que le monde soit différent. Il est comme il est, point. J'aimerais par mes actions, et je le tente parfois, en changer des aspects qui me touchent. Mais je ne veux pas changer le monde, ou l'avoir conforme à mes désirs. Je veux que mon monde, je veux que moi, ce soit le cas. Je ne crois pas non plus en Dieu, mais on peut dire que je veux être le maître de mes actions, de la direction de ma vie... Autant qu'il est possible de l'être. Je veux être Libre, et Agir sur ma propre vie.

Citation :
Il faut comprendre que ces idéaux sont purs produits de ton esprit, et qu'il n'y a aucune raison qu'ils soient réalisés. Dans ce cas il n'y a pas de raison d'être frustré, le monde ne doit pas t'obéir.

Il n'y a aucune raison qu'ils soient réalisés sur le monde, oui. Mais sur moi bien sûr que si puisque je le veux ^^
Le monde ne m'obéis pas certes mais il est impossible de ne pas espérer du monde. Je n'y arrive pas en tout cas. Il m'est impossible de ne pas souhaiter, de ne pas rêver. De ne pas espérer que les choses se passent comme je le voulais. Et lorsque ces espoirs sont déçu, la frustration de ne pas les voir réalisés survient. Même en sachant pertinemment que mes désirs ne dirigent pas le monde... Je ne peux pas m'empêcher d'espérer de telles ou telles choses. Et je suis toujours, à un moment où à un autre, frustré.

Mais je ne cherche pas à ne pas être frustré. Du tout. Pour moi c'est normal de l'être. Je cherche à l'accepter et me servir de cette frustration
lorsqu'elle est là.

Citation :
Pourquoi être frustré alors ? Il faut vivre désespéré, au sens où on doit vivre sans espoir, car l'espoir provoque la déception et la souffrance. Une grande part de la frustration est alors évitée, et c'est justement la part qui ne peut être surmontée ni être utile à analyser car elle provient d'un désir irréalisable...

Mais je ne cherche ni à perdre mon espoir et mon existence d' "espéré" ni la frustration que cela implique. Je ne veux pas m'en débarrasser. Je veux m'en servir.

Et je ne crois pas qu'elle provienne d'un désir irréalisable, mais d'un désir irréalisé. Rien n'est impossible, mais tout n'est pas possible.

Citation :
Et nous voilà ramené au problème précédent Il faut comprendre la cause de la frustration ( Écart entre réalité et désir ), et se rendre compte qu'elle n'a pas lieu d'être car il est normal que le désir ne se réalise pas ! Pourquoi être énervé juste parce que le monde suis son cours normalement... ?

Si bien sûr elle a lieu d'être. Enfin pour moi malgré tout ce que tu dis et que je comprend, elle est quand même ^^ Il n'est pas normal ou pas pas normal que le désir ne se réalise pas. Je crois que l'important à retenir c'est qu'il ne s'est pas réalisé et qu'en conséquence, on est frustré. Pas énervé, frustré.

Je ne crois pas non plus au normal ou pas normal. Le monde suit son cour certes, mais ce n'est pas celui qu'on espère forcément. L'accepter ne veut pas dire ne pas être déçu ou frustré, je pense. Mais il est certain que la frustration se redoublera si en plus on ne l'accepte pas ^^

C'est vrai que ce que je décris là ressemble beaucoup plus au travail de l'échec ^^ Et justement parce que je ne le connais pas, je cherche comment faire pour la frustration qui découle et vient avec l'échec.

Après être frustré veut il dire forcément être énervé ? Je ne crois pas. L'énervement peut souvent en découler, mais je ne crois pas que la frustration en soi soit de l'énervement. C'est juste ce qui vient avec le sentiment d'échec, conjoint avec la déception. Ce sentiment qui... Nous amène à comprendre que ça ne s'est pas passé comme on l'espérait. C'est ce sentiment qui nous pousse à réagir à un échec et à chercher la réussite comme réponse à cela.

______________________________________


Citation :
Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. Personne n'est remplaçable. Mais d'autres personnes peuvent t'apporter des choses qui s'en approchent, différentes certes, mais tout de même.

Oui, ça d'accord. Mais après du temps. Beaucoup de temps. Le temps de pleurer, de guérir. Tout le monde ne cicatrise pas aussi vite que toi tu le fais, là en tout cas. Parce que pour moi ça avait de l'importance. Une importance énorme. Alors je suis incapable de simplement dire "bye bye c'est du passé" à tout ça. C'est le prix à payer, ce qu'il y a à assumer pour le choix que j'ai fais. Moi je suis incapable de passer à autre chose comme toi tu le fais. Incapable de nier mon cœur et ce qu'il me dit. Et sans stagner dessus et toujours m'enfermer sur cette idée, ce que je ne fais pas, je refuse de fermer les yeux sur ce qui s'est passé et aller vers autre chose comme si de rien n'était. J'ai besoin de beaucoup de temps. Pour m'en sortir au mieux, pour m'en sortir en ayant appris quelque chose et par simple respect envers que qui a été vécu.

Bonne idée ou pas c'est ton choix, te voilà face aux conséquences qu'il implique ^^ Tu t'attendais à ce que je t'accueille à bras ouvert ?

EDIT : Écris pendant que tu postais, Nerual, je change rien ^^ Je te répondrai par Mp =)
Revenir en haut Aller en bas
scheakspire
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
scheakspire

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 25
Localisation : ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana
Date d'inscription : 23/05/2009

Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Re: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitimeSam 28 Juil 2012 - 20:28

Citation :
(Si jamais t'as besoin d'en parler, hésite pas, ma boîte à mp est ouverte )

Le topic est là pour ça non ?^^

Sinon je me permet de répondre à Nerual sur un point :

Citation :
Tu veux pouvoir vivre avec ta frustration. Tu ne veux pas la supprimer donc. Mais quand tu dis que tu l'as dépassée, que tu l'as oubliée, en te disant que c'est du passé, c'est exactement ce que tu fais ! Tu vis avec.


A mon avis quand il dit vouloir "vire avec la frustration" Revan parle de "coexistence pacifique" ( whoho vive les cours d'histoire de Term' !! ^^ ). Il veut vivre avec la frustration sans que celle-ci le fasse souffrir ou le dérange. Donc l'oublier ne correspond pas à ce qu'il exprime dans "vivre avec"...

Oh je viens de voir que Revan à répondu alors je m'attèle à la lecture, l'analyse, et la réponse ! Travailler la frustration 164517

Premièrement je suis tout à fait d'accord avec toi quand à la conception du monde ( cause --> conséquence ). Il y a juste un petit différent sur les termes :) en fait j'ai dis hasard car l'amplitude du phénomène à l'origine de notre monde est incompréhensible par l'esprit humain, donc c'est comme un hasard^^ quand je dis que notre monde est le fruit du hasard je veux dire qu'il n'y à pas d’intelligence transcendante à son origine...

Citation :
Après être frustré veut il dire forcément être énervé ? Je ne crois pas. L'énervement peut souvent en découler, mais je ne crois pas que la frustration en soi soit de l'énervement. C'est juste ce qui vient avec le sentiment d'échec, conjoint avec la déception. Ce sentiment qui... Nous amène à comprendre que ça ne s'est pas passé comme on l'espérait. C'est ce sentiment qui nous pousse à réagir à un échec et à chercher la réussite comme réponse à cela.

Pour moi la frustration est justement énervement qui provient d'un échec ou d'un désir non réalisé. C'est pour ça que je dis qu'elle est mauvaise, car la colère obscurcis nos capacités intellectuelles :p
Du coup je ne vois pas très bien de quoi tu veux parler... je ne conçois pas de la frustration sans énervement... Tu pourrais expliquer un peu plus ?

Excuse la concision de ma réponse mais c'est un peu la course la je pars en vac' demain et le sujet m’intéresse beaucoup donc je suis obligé de répondre^^. Saches que j'ai noté un point important aussi : tes idéaux te concernent toi et pas les autres, ou le monde, ce dont je n'étais pas sûr. Dans ce cas une bonne partie de mon premier post est inutile^^.


Une petite piste je l'espère, essaye de ne pas penser à l'échec comme à un échec, mais comme à une simple expérience. Une expérience dont tu tires des conclusions de des connaissances, tout en étant neutre affectivement vis à vis de celle-ci, donc pas de colère, de déception...


Pour ce qui est de l'Espoir, j'ai trop rapidement traité le sujet, je propose d'ouvrir un topic la dessus si ce n'est pas déjà fait pour expliquer clairement ce que j’appelle "vivre désespéré" et éviter un énorme hors sujet :)

EDIT : Je viens de regarder il y a déjà un sujet, et de nombreuses réponses. Trop nombreuses pour être lues en moins d'une heure donc on remet ça à plus tard^^. Raaaaahhh je bouillonne de n'avoir pas le temps de m'exprimer alors que j'ai plein de choses à dire ! C’est presque... frustrant ? Travailler la frustration 852900 Allez à dans une semaine ! En plus je rentre que pour un jour avant de reparti 2 semaines en Bulgarie chez ma "super grand-mère" qui grille les feux rouges et boit des bières xD.

Bonne soirée à tous ! A bientôt !




Revenir en haut Aller en bas
Naëlle
Voltigeur des courants
Voltigeur des courants
Naëlle

Féminin
Nombre de messages : 288
Age : 22
Groupe : Haïnouk
Date d'inscription : 01/07/2011

Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Re: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitimeSam 28 Juil 2012 - 20:50

Seraient-ce des reproches… ? Tu penses que ça n'avait pas d'importance pour moi ? Que ne dis juste bye bye c'est du passé ? Que c'est pas difficile pour moi aussi ? Que je ferme la porte à mon cœur ? Et que je ne respecte pas ce qui a été vécu ?
Revenir en haut Aller en bas
Nerual
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Nerual

Féminin
Nombre de messages : 646
Age : 25
Localisation : En moi
Groupe : Petite
Livre préféré : Pierre Bottero, Fred Vargas, Alain Damasio, Ray Bradbury, Jasper Fforde... (Pis aussi Anthony Horowitz, Robert Muchamore, Scott Westerfield, Louise Rennison...)
Date d'inscription : 15/02/2012

Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Re: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitimeSam 28 Juil 2012 - 23:48

Heu...

D'abord, je pense que Revan tu y vas un peu dur avec Naëlle. Elle essaye juste de t'aider, ce n'est pas la peine de réagir aussi ... euh... froidement, violemment, fortement... je ne sais pas quel terme utiliser.
Peut-être que vous avez juste un peu de mal à vous comprendre et à communiquer. Je ne critique pas non plus, ça m'arrive très souvent qu'on ne me comprenne pas. J'ai un peu de mal à m'exprimer, à exprimer ce que je pense et encore plus ce que je ressens... J'ai l'impression que c'est un peu pareil pour vous, là. Revan tu réagis trop vite aux mots de Naëlle. Et Naëlle t'as un peu de mal à exprimer ce que tu penses. Bref.
Je ne veux pas créer d'embrouilles, ni me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais je vous aime bien tout les deux et ça m'embête de vous voir vous "embrouiller" comme ça.
Ceci est dit sans animosité, je veux juste vous aider.



Ceci étant dit.



Citation :
Citation :
(Si jamais t'as besoin d'en parler, hésite pas, ma boîte à mp est ouverte )
Le topic est là pour ça non ?^^
Je voulais dire de choses plus privées, de problèmes plus personnels que l'on a pas forcément envie de déballer en public. Je pense que Revan l'a bien compris. S'il ne veut pas, soit, c'est choix, mais je voulais qu'il sache que si jamais il en avait besoin, j'étais là. Je suis toujours là d'ailleurs x) Mais là encore, ça n'a rien à voir avec le sujet.

Par contre.

Citation :
Citation :
Tu veux pouvoir vivre avec ta frustration. Tu ne veux pas la supprimer donc. Mais quand tu dis que tu l'as dépassée, que tu l'as oubliée, en te disant que c'est du passé, c'est exactement ce que tu fais ! Tu vis avec.


A mon avis quand il dit vouloir "vire avec la frustration" Revan parle de "coexistence pacifique" ( whoho vive les cours d'histoire de Term' !! ^^ ). Il veut vivre avec la frustration sans que celle-ci le fasse souffrir ou le dérange. Donc l'oublier ne correspond pas à ce qu'il exprime dans "vivre avec"...
Tu n'as pas compris, mais c'est vrai que c'est mal dit...
Donc je réctifie:
"Tu veux pouvoir vivre avec ta frustration. Tu ne veux donc pas la supprimer.
Mais quand on dit qu'on l'a dépassée et oubliée, en se disant que c'est du passé, (ce que tu ne veux pas) c'est exactement ce que l'on fait, vivre avec !"
Voilà, j'espère que c'est un peu mieux dit.

Je ne pense pas apporter grand chose de plus, sans d'avantage de précisions... Donc Revan, à toi de voir, mais je crois que tu as déjà pris une décision Travailler la frustration 460171
Revenir en haut Aller en bas
Soyael
Fils du Vent
Fils du Vent
Soyael

Masculin
Nombre de messages : 612
Age : 22
Localisation : Là où on ne m'attends pas, là où je serais accepté et où je continuerais mon apprentissage.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : J'ai encore tant à découvrir que je ne sais pas. Mais là comme ça le pacte des marchombres. Et d'autres.
Date d'inscription : 19/10/2010

Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Re: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitimeDim 29 Juil 2012 - 1:53

Fallait préciser que c'était de la frustration par rapport à une personne. Ca change pas mal de choses.



Sinon, je pense pas que ce soit le meilleur endroit où régler tes comptes, Revan. Pas en public, ici. Si t'as quelque chose à dire à Naëlle, le fais pas ici.

Du coup j'ai pas envie d'ajouter autre chose. Simplement que c'est très brutasse de décoffrage, le topic et ses raisons d'ouverture. Très fin, vraiment.

EDIT Lownien : J'ai failli poster un message mais je préfère ne pas polluer un sujet si intéressant pour ça ^^. Pour l'instant il n'y a pas de problème, mais veillez à prêter attention à vos propos, même si je sais que c'est difficile dans ce genre de situations. Si vous n'arrivez pas à rester calmes et respectueux, merci de régler vos compte en privé. Et en fait, même si ça se fait dans le respect, étaler vos affaires personnelles n'est pas forcément une bonne chose ; pour vous deux, j'entends. Alors pas de souci pour le moment dirons-nous, mais n'allons pas plus loin, d'accord =) ? Des bisous, et à mon tour je vous propose de me contacter par MP si vous avez besoin de parler ou de répondre à ce message - j'estime avoir suffisamment entaché ce sujet avec cette petite mise en garde xD.
Revenir en haut Aller en bas
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
Revan

Masculin
Nombre de messages : 680
Age : 24
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Re: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitimeDim 29 Juil 2012 - 9:54

Je vous prie de m'excuser d'avoir commencer à déballer cette affaire privée sur un sujet public. Le différent qui m'oppose à Naëlle ne regarde personne d'autre, et désormais ce sera le cas. J'ai réagis sur le coup et sans réfléchir vraiment à l'endroit où je me trouvais, ça ne se reproduira plus. Navré pour toute la gène occasionnée, et encore une fois, excusez moi.

Ensuite Soya, pour moi la frustration sous-entend toujours un personne Travailler la frustration 460171

Afin que nous soyons sur la même longueur d'onde, je donne ici une définition qui me semble bien résumer ce qu'est la frustration, parce que je crois que nous ne comprenons pas tous la même chose sur ce mot Travailler la frustration 626696

Citation :
La frustration est une réponse émotionnelle à l'opposition. Liée à la colère et la déception, elle survient lors d'une résistance perçue par la volonté d'un individu. Plus l'obstruction et la volonté de l'individu sont grandes, plus grande sera la frustration. Les causes de la frustration peuvent être internes ou externes. Chez un individu, la frustration peut surgir lors d'un objectif personnel et désirs fixés, de conduites ou besoins instinctifs, ou durant une lutte contre certains handicaps, tels que le manque de confiance ou la peur des situations sociales. Le conflit émotionnel peut également être une source interne de frustration ; lorsque le but d'un individu interfère dans le but d'un autre individu, cela peut créer une dissonance cognitive. Les causes externes de frustration impliquent des conditions environnementales comme par exemple une route barrée ou des tâches difficile à accomplir. Durant la frustration, certains individus peuvent exposer un comportement passif-agressif, compliquant ainsi la manière dont la frustration est parvenue à eux. Une réponse plus directe et plus connue est une propension à l'agression

Ensuite Soyael, même si c'est cette affaire en particulier qui m'amène ici, j'ai bien précisé que ce n'étais pas la seule que je souhaitais résoudre. Et je n'ai jamais, jamais vu ce topic comme un moyen de rendre des comptes. Et maintenant que cette histoire est terminée, je souhaiterais vraiment que nous puissions continuer à avancer et à réfléchir sur ce sujet dans toutes les situations. J'espère que tu me comprends Travailler la frustration 79820

Citation :
Donc je réctifie:
"Tu veux pouvoir vivre avec ta frustration. Tu ne veux donc pas la supprimer.
Mais quand on dit qu'on l'a dépassée et oubliée, en se disant que c'est du passé, (ce que tu ne veux pas) c'est exactement ce que l'on fait, vivre avec !"
Voilà, j'espère que c'est un peu mieux dit.

C'est vrai que je n'avais jamais vu les choses de cette manière là Travailler la frustration 311797 Et je vais y réfléchir sérieusement.

Après, comment gérer une énorme frustration quand elle nous tombe dessus ? Est ce réellement juste une question de point de vue des choses qui l'ont entraînées ? N'y a t-il pas de moyen pour s'en servir au lieu de simplement l'accepter et de la laisser aller au passé ?
Et puis l'échec, j'avoue aussi que parfois j'ai vraiment encore du mal à ne pas le laisser me freiner.

Je vois ce que tu veux dire, Sheakspire Travailler la frustration 506608 Bon alors nous sommes d'accord sur ça.

Citation :
Pour moi la frustration est justement énervement qui provient d'un échec ou d'un désir non réalisé. C'est pour ça que je dis qu'elle est mauvaise, car la colère obscurcis nos capacités intellectuelles :p

Alors là par contre je ne suis pas vraiment d'accord ^^ Je ne pense pas qu'aucune émotion soit mauvaise ou bonne. Ce sont simplement des réactions à ce qui nous arrive, et des vecteurs d'informations, des messagers que l'on doit écouter lorsqu'elles surviennent pour comprendre le message qu'elles cherchent à nous faire passer. La colère par exemple, pour moi c'est une émotion qui sert à nous sortir d'une situation malsaine. Elle n'est pas mauvaise en soit, mais elle peut nous pousser à faire des choses qui ne nous plairons pas avec le recul. Seulement elle peut être un outil formidable pour se sortir de situations difficiles. Aussi je ne la condamne pas, je l'écoute lorsqu'elle vient. Là, je n'ai pas su la maîtriser et elle m'a débordée. C'est juste une question d'entrainement ensuite Travailler la frustration 460171

Citation :
Une petite piste je l'espère, essaye de ne pas penser à l'échec comme à un échec, mais comme à une simple expérience. Une expérience dont tu tires des conclusions de des connaissances, tout en étant neutre affectivement vis à vis de celle-ci, donc pas de colère, de déception...

Voilà, merci. Ça normalement je le sais, mais là je l'avais oublié. Travailler la frustration 311797

Après cette expérience ci m'affecte trop pour que je puisse rester neutre, sans déception et sans colère, mais sur le long terme je vais travailler ça Travailler la frustration 64812

Et bien bonne vacances à toi Travailler la frustration 153451 J'attendrais ton retour avec impatience Travailler la frustration 626696
Revenir en haut Aller en bas
Nerual
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Nerual

Féminin
Nombre de messages : 646
Age : 25
Localisation : En moi
Groupe : Petite
Livre préféré : Pierre Bottero, Fred Vargas, Alain Damasio, Ray Bradbury, Jasper Fforde... (Pis aussi Anthony Horowitz, Robert Muchamore, Scott Westerfield, Louise Rennison...)
Date d'inscription : 15/02/2012

Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Re: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitimeDim 29 Juil 2012 - 17:46

Bon alors, suite à diverses conversations avec certaines personnes (qui se reconnaitront :p) Je poste ce que j'avais l'intention de poster.


Tout d'abord je pense qu'il faut arriver à comprendre l'autre. Comprendre pourquoi et comment il a fait ses choix, arriver à se mettre à la place de l'autre. C'est utile pour travailler la frustration, on comprend les causes de notre malheur, on arrive à voir au-delà de notre propre personne. On arrive à recentrer la frustration, l'échec, dans le contexte. Comprendre l'autre c'est comprendre notre malheur. Une fois qu'on l'a parfaitement compris dans son entièreté il est plus facile de travailler dessus.

Ensuite, il faut arriver à pardonner. À pardonner à l'autre. Et aussi à comprendre sa propre faute et à s'excuser, s'il y a besoin.
Si on comprend et qu'on pardonne, c'est plus facile de passer à autre chose, de le vivre et de l'accepter.

Donc les premiers pas pour travailler sa frustration, je dirais que c'est la compréhension et le pardon. Ensuite il faut arriver à l'accepter et à passer à autre chose. Se poser les questions et quand on souffre trop, laisser aller. Se changer les idées et peut-être revenir dessus plus tard. Ne pas laisser cette frustration nous bouffer la vie, sortir, se changer les idées, rencontrer des gens, des amis. Elle reviendra surement plus tard, mais plus tard, on sera à même de la voir totalement, et plus objectivement. Le faire en plusieurs fois. Laisser le temps faire son travail. Tendre des fils et renouer avec ceux qui on a eu des différents. S'expliquer. Comprendre. Pardonner. Avec Sincérité.

La frustration par rapport aux autres git surtout dans la relation que l'on a avec les autres, moins que dans la personne en elle-même. C'est parce que cette relation n'est pas comme on la souhaite que l'on est frustré. Mais la personne reste la même au fond. Celle avec qui on a construit plein de choses. Des fois le château de sable s'écroule parce qu'on le voulait trop haut. Mais par dessus avec le même sable on peut en construire un plus solide, moins haut, mais plus fiable.

Il y a trois choses. La personne, la relation, et les choix qui y sont liés et desquels découle la relation.
Il faut comprendre les choix, pardonner à la personne qui les a fait, pour ensuite pouvoir accepter la frustration du à l'évolution de la relation. C'est dur mais ça en vaut la peine. Parce qu'une fois tout ça fait et accepté, on peut reconstruire le château de sable.



Je tenais à poster ça car je pense que ça peut servir à tout le monde, pas seulement dans le cas de Revan. C'est relativement objectif, donc ça a sa place sur ce topic.


Bon courage avec ça, j'espère que ça peut aider à y voir plus clair Travailler la frustration 79820
Revenir en haut Aller en bas
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
Revan

Masculin
Nombre de messages : 680
Age : 24
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Re: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitimeLun 30 Juil 2012 - 18:43

Je rajoute juste ce post puisque personne n'a l'air déterminé à continuer le débat plus loin Travailler la frustration 460171

Je voulais simplement dire que vous m'avez beaucoup aidé, et je remercie en particulier Sheakespire, Naëlle et Nerual pour leurs avis vraiment très constructifs. Désolé que ça ait dérapé pendant un moment, ce n'était pas mon intention Travailler la frustration 860729

Merci à vous tous pour cette aide précieuse Travailler la frustration 79820

PS : J'ajouterais à ton post, Nerual, un facteur. Le temps et le recul. Se donner le temps de prendre du recul me semble absolument nécessaire pour arriver à considérer la situation dans son ensemble, objectivement, et par là même l'autre. Et merci pour ton post qui contient tout ce que je cherchais (Tout en synthétisant les posts précédents, merci à eux aussi Travailler la frustration 64812 ), ainsi que pour ta compréhension suite à notre longue discussion Travailler la frustration 460171
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Travailler la frustration Empty
MessageSujet: Re: Travailler la frustration   Travailler la frustration Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Travailler la frustration
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Travailler les ombrages
» travailler avec les craies....
» Travailler sans se salir
» Comment travailler pour l'édition avec des pastels?
» Travailler pour le Benelux ...et pour les belges ?...Seb...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Le Monde et les Energies :: Les énergies intérieures-
Sauter vers: