La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Une vie réussie

Aller en bas 
AuteurMessage
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme
Vayel

Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 24
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

Une vie réussie Empty
MessageSujet: Une vie réussie   Une vie réussie Icon_minitimeSam 22 Fév 2014 - 18:52

'Lut !

Étant en prépa Math, j'ai souvent l'occasion d'entendre le discours à propos de ce qu'est un ingénieur. Implicitement, et ce durant la plus grande partie de ma scolarité, ce modèle d'individu cultivé et ouvert au monde est décrit comme à atteindre, comme un synonyme de vie réussie.

Mais est-ce le cas ? Qu'est-ce qu'une vie réussie ?

De prime abord, j'avais pensé à une vie heureuse : faire ce qui nous plait, du moment que ça n'impacte pas négativement autrui. Cela signifie-t-il qu'une vie constituée entièrement de loisirs - en partant du principe qu'ils nous comblent - est "réussie" ? L'important est-il d'être heureux, même si ça revient à être ignorant vis à vis du monde extérieur ainsi que culturellement parlant - autrement dit, passer son temps à faire ce qui nous intéresse, même si ce n'est pas constructif - ?

Le bonheur est-il un critère de vie "réussie" ? Le cas échéant, est-il le seul ?

Platon disait qu'une vie sans s'examiner soi-même ne valait pas la peine d'être vécue. Apparemment, selon les profs, une vie sans se cultiver non plus.
Cela veut-il dire qu'une personne passant son temps libre dans la "décadence" a "raté" sa vie ?

Faut-il se contraindre à faire des choses constructives - que sont-elles ? -, même si elles ne nous plaisent pas ou nécessitent des efforts que l'on n'est pas prêt à fournir - aller à l'école, se remettre en question... - ? Pourquoi ?

Le souci c'est que ça dépend évidemment de chacun. Mais je pense qu'on peut quand même s'accorder pour dire qu'il existe des choses constructives et d'autres beaucoup moins - lesquelles ? -. Par exemple, je ne suis pas certain que passer sa vie à faire la fête et à jouer aux jeux vidéos soit une "bonne chose", même si c'est ce qui plait à certain.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Une vie réussie 626696


Dernière édition par Vayel le Sam 22 Fév 2014 - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel
Miaou Til' Plume

Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 25
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

Une vie réussie Empty
MessageSujet: Re: Une vie réussie   Une vie réussie Icon_minitimeSam 22 Fév 2014 - 19:38

Ouh là, ouh là là là... le sens de la vie... Une vie réussie 824765 Gros sujet, ça. Prise de tête et jamais de réponse. Dur, dur. drunken (=> conséquence du coup sur la tête xD)

HUM. Donc, nous disions.

... En fait, j'ai juste envie de te répondre que ça dépend vraiment de chacun. Oui, je pense qu'une vie réussie, c'est celle où on se rapproche de sa propre définition du Bonheur. Parce que c'est là-dedans qu'on range l'importance de la culture, des questionnements, etc. au fond. On cherche son propre bonheur. Non ?
Certains auront besoin de se cultiver, voire d'apprendre le plus possible, de se connaître soi-même, de devenir meilleur... certains ne pourront pas se supporter (et donc supporter leur vie) sans chercher à s'améliorer, d'autres se contentent/contenteront de ce qu'ils (s)ont à portée de papatte. Certains cherchent une vie très simple, d'autres ont besoin de beaucoup de complexité, de réflexion(s), d'émotions... d'amour ou de solitude.

Et, justement, quand on parle de la vie en général, qu'est-ce qui est constructif Une vie réussie 311797 ? (Mon dico dit : "efficace d'un point de vue pratique ; positif". Personnellement, ça ne m'aide pas beaucoup  Une vie réussie 1408441462 .)

Citation :
Cela veut-il dire qu'une personne passant son temps libre dans la "décadence" a "raté" sa vie ?
---> Du coup, je répondrais : uniquement si elle l'estime. Si cette personne est jugée décadente, mais qu'elle apprécie réellement sa vie ainsi...

Par conséquent, à ta dernière question, j'ai bien envie de répondre : La liberté, ce n'est pas faire ce que l'on veut, mais ce que l'on doit Une vie réussie 852900 . Toujours le même problème. Peut-être que finalement, l'important, c'est d'atteindre cette liberté-là. Ne pas être/rester esclave de sa propre condition, réaliser ses rêves, etc.
... Mais ce n'est pas forcément donné à tout le monde, on a pas tous la force de Volonté d'Ellana. Une vie réussie 824765 Raaaaah, je sais pas. Honnêtement, je ne sais pas x').


Mais parlons des criminels (\o/). C'est peut-être ça, en fait, le plus parlant - si ce n'est peut-être sujet à polémique x) - pour ce sujet. Est-ce qu'on peut dire qu'ils ont raté leur vie ? Est-ce qu'on peut être heureux et criminel (si on part de mon postulat, du coup^^") ?
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Aziliz
Champion de cueillette, mention framboises
Champion de cueillette, mention framboises
Aziliz

Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 29
Localisation : Au détour d'une ligne
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana, le Voleur de chouchous, et d'autres
Date d'inscription : 23/12/2010

Une vie réussie Empty
MessageSujet: Re: Une vie réussie   Une vie réussie Icon_minitimeSam 22 Fév 2014 - 23:46

Réussir sa vie... THE sujet, on sera tous d'accord là dessus.

Et un autre point sur lequel nous nous accordons : cela dépend bien évidemment de chacun.
Concernant les grands axes, je pense - comme ça, à chaud, à presque minuit - que l'on peut dégager trois grands axes (parce que j'aime bien quand ça marche par trois)

Le Choix

Ce que j'ai envie de mettre en premier, et qui à mon avis détermine les deux autres, c'est le choix. Réussir sa vie, c'est avant tout faire un choix, faire des choix et si possible les assumer. Comment réussir sa vie si l'on n'est pas en mesure de choisir ce que l'on y veut ou au contraire ce dont on ne veut surtout pas ? Le choix, c'est la direction, c'est avec lui que vont se construire nos valeurs, nos envies et grâce à cela que l'on pourra bâtir quelque chose de durable et quelque chose d'heureux. Un choix, ce n'est pas forcément une certitude, ça peut-être un doute, mais le sentiment de réussir sa vie vient à mon avis en partie du fait que cette vie, on l'a choisie et non subie.

Le Bonheur

Pièce maîtresse, pièce centrale. Pour avoir la sensation de réussir ma vie, je dois m'y sentir bien, heureuse, épanouie. Plein de chemins mènent au Bonheur, à nous de savoir les trouver : couple, mode de vie, travail, amis, ... On en revient au premier point : ce que l'on veut dans nos vies pour les rendre heureuses.
Le Bonheur, j'ai tendance à penser que cela se vit, mais aussi que cela se construit par une façon précise de regarder et d'accepter qu'on a le droit d'être heureux. Même si la misère est à notre porte, que l'on pense aux milliers d'enfants qui meurent chaque jour, on a le droit d'être heureux, ce n'est de loin pas un crime et c'est peut-être ce qui pourra un jour sauver l'humanité...

Le Partage

Point d'orgue d'une vie réussie selon moi, la sensation qu'elle n'a pas été vécue en vain. Le partage a de nombreuses formes : écrit, oral, émotion, culturel, sécuritaire, parental, ... et la façon de partager doit correspondre à chacun. Certains feront des enfants, d'autres construiront des batiments, certains encore raconteront des histoires écrites ou orales, d'autres utiliseront certains biais pour faire passer une émotion, mais on partage aussi la technologie, l'amour, l'envie, le besoin, les rencontres... C'est un peu le même désir que de laisser quelque chose sur Terre après notre passage dans ce monde...

Alors une vie réussie, c'est possible. Et d'ailleurs, l'important, c'est cette réponse à cette question : toi, actuellement, penses-tu vivre une vie réussie ?

Et au sujet du criminel, tout dépend de la personne : ses valeurs divergent, et si pour nous sa vie sera ratée, il peut très bien, dans son esprit, en être pleinement satisfait et la considérer comme réussie.

Le fait de réussir sa vie est personnel et n'implique aucun jugement de valeur : n'importe qui peut réussir sa vie, ce n'est pas aux autres de le juger puisque cela correspond à nos propres critères. Les trois critères que j'ai énnoncé au dessus sont des critères communs à une bonne partie de l'humanité, mais c'est loin d'être une vérité générale.

Pour moi, réussir sa vie, c'est choisir sa vie, vivre heureux et partager sa vie, son bonheur, ses choix... Et pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
http://lailleurs.uniterre.com
Solveig
Etudiant à l'Académie
Etudiant à l'Académie
Solveig

Féminin
Nombre de messages : 343
Age : 22
Localisation : Sur la lune
Groupe : Dessinateur
Livre préféré : le seigneur des anneaux, les pierre bottero, le clans des Otoris... et bien d'autre :D
Date d'inscription : 11/01/2014

Une vie réussie Empty
MessageSujet: Re: Une vie réussie   Une vie réussie Icon_minitimeJeu 27 Fév 2014 - 17:35

Azilliz, je suis d'accord avec toi sur a peu près tout ce que tu as dit.
surtout pour le partage en fait.... je ne dis pas qu'on doit vivre pour être "utile", mais laisser un trace, ne pas vivre une vie qui n'a été profitable uniquement pour nous même... par contre, pour moi, le partage, le choix et le bonheur vont ensemble (mais bon, j'imagine que cela dépend des gens) toutefois, je rajouterais aussi l'évolution: si on termine sa vie comme on l'a commencé, on ne peut pas dire qu'elle ait été très réussie
Revenir en haut Aller en bas
Kadaji Izumo
Curieux
Curieux
Kadaji Izumo

Masculin
Nombre de messages : 96
Localisation : Yami-city
Groupe : Marchombre
Livre préféré : L'Art de la guerre.
Date d'inscription : 02/04/2013

Une vie réussie Empty
MessageSujet: Re: Une vie réussie   Une vie réussie Icon_minitimeVen 28 Fév 2014 - 16:36

Bonjour !

Réussir sa vie ? Quel beau sujet ! Parfaitement dans la mouvance du Pacte. Est-il indispensable de rappeler les 3 grandes questions posées par Pierre dans les 3 volumes ? Ma foi, il me semble que oui. Pour parler de "réussir" sa vie, encore faudrait-il se poser la question abordée dans le premier volume du Pacte :

1 : Qu'est-ce que Vivre ?

Ah. Bonne question, merci de l'avoir posée. Dans ce cas présent, il me semble que la théorie exposée est simple. Comme Aziliz l'a marquée plus tôt (en premier point, d'ailleurs), le Choix me semble une bonne piste en ce sens où les choix mènent à ce qui ressemble pas mal au fondement de la Vie : l'expérience. Dans le premier volume du pacte, Ellana fait énormément de choix (rapport aux deux autres volumes, j'entends) ce qui fait de cette première partie tout ce qui fait qu'Ellana est qui elle est. Je ne dis pas que ses choix au premier volume sont plus significatifs que ceux qui suivent dans les autres volumes, bien évidement, mais ils sont plus nombreux. C'est le moment où toutes ses découvertes, ses rixes, les gens qu'elle rencontrent, la marquent chacune à leur manière. Au cours d'une de ses rencontres arrive son maître qui lui apprend l'Existence de la Voie. Il me semble qu'il ne lui enseigne pas la Voie, contrairement à un avis toutefois très développé. Il prépare l'adolescente écorché vive qu'est Ellana, à l'époque, à sa RENCONTRE avec la Voie. Elle apprend à connaître la Voie avant de l'arpenter. Arrive alors le volume 2 et la seconde question abordée par l'auteur.

2 : Qu'est-ce que la Liberté ?

Deuxième point important pour parler de réussir sa Vie est, là encore comme Aziliz l'a avancé plus tôt, question de bonheur (à croire qu'elle a lu la même trilogie que moi ^^). Selon ce qui me semble la définition de la Voie des Marchombres dans la trilogie, il faut se Libérer, dans son sens le plus extrême et le plus pur.

Spoiler:
 

Concernant la Liberté, encore faut-il avoir conscience de ne pas l'être. C'est exactement ce qui se passe au cours du volume 2 pour le bonheur. Je m'explique. Avançant sur la Voie des Marchombres, Ellana est confrontée à la souffrance et, au début, goûte à la Liberté. Heureuse de cette liberté, son maître sait qu'elle ne sera Libre et donc réellement Heureuse non pas à la fin de son apprentissage, puisque Vivre est expérimenter et apprendre jour après jour, mais qu'après avoir été dépossédée de sa Liberté, goûter à son absence et qu'elle lui soit rendue. C'est ainsi que symboliquement, elle apprend la Liberté grâce à sa négation (ce passage est à rapporter au contexte avec le fait de gravir "pour le moins entravée" une montagne... je laisse à ceux qui ont lu ce passage le soin de se souvenir de ce moment particulièrement fort et transcendant et aux autres de le découvrir par eux-mêmes), et découvre le réel Bonheur dans le plein exercice de sa Liberté. Arrive le break temporel et la rencontre avec Salim, Ewilan, Edwin, Et Caetera puis le Volume 3 apportant avec lui le troisième et dernier questionnement.

3. Qu'est-ce que Vivre Libre ?

Troisième et dernier point abordé en ce sens de lecture d'une des plus grandes oeuvres de Pierre. Si Aziliz (mais, c'est une manie ?! XD) l'a nommé partage, je dois avouer que je ne vois pas d'autre façon de le nommer. Enseigner et apprendre. Recevoir et donner. Prendre conscience et faire prendre conscience. Et encore et toujours faire des choix. Cornéliens pour ce volume 3 quant à la façon dont doit ou ne doit pas se passer sa relation avec Edwin, les questions purement existentielles sont rapportées avec une précision d'horloger suisse : est-ce que ma Liberté et ma Vie serraient enclavées, dénaturées, brisées par cette relation ? Est-ce que cela ne changerai absolument rien ? Ou est-ce que ce sont de nouvelles expériences de Vie qui me feront avancer plus loin encore sur la Voie et la Liberté ? Tel est le questionnement constant d'Ellana lorsqu'elle se tourne en elle-même. La réponse à cette question qui la tiraille, c'est son élève, Salim, qui la lui donne indirectement, en avançant à la fois sur la Voie et dans son propre couple avec Ewilan, alors qu'Ellana le lui explique dans un autre contexte et qui est pourtant l'essence de la vision des Marchombres : le non initié avance sur les chemins tracés pour lui, l'initié avance sur des chemins à l'écart, le marchombre...

... avance.

Ceci n'est que mon opinion, bien sûr, mais il me semble qu'Ellana a réussit sa Vie.
Revenir en haut Aller en bas
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme
Vayel

Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 24
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

Une vie réussie Empty
MessageSujet: Re: Une vie réussie   Une vie réussie Icon_minitimeSam 1 Mar 2014 - 11:34

Azi', tu m'as demandé si je pensais vivre une vie réussie et ça introduit parfaitement la question que je me suis posé cette semaine.

Il semblerait qu'un principe commun émerge de vos messages : le Bonheur. Réussir sa Vie, c'est entre autres se rapprocher de ce dernier.

Seulement, comment s'en approcher ?

Pour répondre à Aziliz, je suis actuellement des études m'offrant un développement intellectuel considérable, un grand nombre de connaissances, des méthodes de travail... Mais pour autant ça ne me plait pas particulièrement - c'est plus complexe que ça, mais grosso modo. Alors pourquoi avoir choisi ce cursus, vous demandez-vous peut-être. Et bien parce que cette filière me fera acquérir un diplôme reconnu et me permettra en théorie de dénicher un emploi me convenant et de m'affranchir en partie des contraintes financières.

Ainsi, réussir sa vie, est-ce être heureux maintenant ou faire en sorte de l'être plus tard - 'trouve pas d'autre formulation, désolé - ?

Pour illustrer mes propos, je pense qu'on peut prendre comme exemple Nawel. Effectivement, on peut, à mon avis, considérer qu'en s'engageant dans la voie des Armures, cette Jurilan a réussi sa vie : au moment de l'annonce des voeux, elle a fait le choix qu'elle voulait, celui qui la rend heureuse. Un grand pas vers le Bonheur, non ?
Sauf que les dés sont pipés. Nawel est un personnage fictif et il est aisé de faire en sorte que son choix n'ait pas d'impact déplorable dans le futur. Qu'en aurait-il été si cela l'avait forcé à vivre dans la rue, affamée - par exemple - ? Peut-on toujours dire qu'elle a réussi sa vie ?

Pour résumer et simplifier la situation, définissons "réussir sa vie" comme "être heureux". On a alors trois cas de figures :
1. Je fais ce qui me plait sur l'instant : je décide par exemple de tout quitter et de partir en voyage, puis je me retrouve sans emploi, indigent, etc. Ai-je réussi ma vie ?

2. Je fais ce qui me plait sur l'instant sans que ça n'ait de conséquence indésirable sur mon avenir. On peut s'accorder ici pour dire que je réussis ma vie, non ?

3. Je fais sur l'instant des choses ne me plaisant pas mais me permettant, en théorie, d'être heureux plus tard. Ai-je réussi ma vie ?
Une autre question se pose alors avec le dernier cas. Si à l'instant t je fais des choses ne me plaisant pas pour être heureux à l'instant t + x (avec x un réel strictement positif), j'aurais l'occasion, à l'instant t + x de me retrouver dans le cas 1 et donc je risque de ne pas être heureux plus tard. Du coup, faut-il qu'à l'instant t + x je sois encore dans le cas 3 pour potentiellement être heureux à l'instant t + x + y (avec y un réel strictement positif) ? Mais si à l'instant t + x + y je profite de mes actes passés pour être heureux, je peux retomber dans le cas 1. Suis-je donc condamné ou à risquer d'être malheureux ou à l'être en permanence pour ne pas l'être plus tard ?
Prenons un exemple. Admettons que je fasse des études ne me plaisant pas mais qui me permettront en principe d'être à l'abri du besoin plus tard. Arrêté-je mes études pour faire ce qui me plait ?
Dans le cas contraire, effectuons un bond dans le futur. J'ai maintenant un métier grassement rémunéré m'assurant une retraite aisée mais ne me plaisant pas. Démissionné-je au risque d'être au chômage et de vivre dans le besoin jusqu'à mon décès ?

Merci et désolé pour ce message peu clair. Gardez en tête qu'il est caricatural. Une vie réussie 626696 
Revenir en haut Aller en bas
Solveig
Etudiant à l'Académie
Etudiant à l'Académie
Solveig

Féminin
Nombre de messages : 343
Age : 22
Localisation : Sur la lune
Groupe : Dessinateur
Livre préféré : le seigneur des anneaux, les pierre bottero, le clans des Otoris... et bien d'autre :D
Date d'inscription : 11/01/2014

Une vie réussie Empty
MessageSujet: Re: Une vie réussie   Une vie réussie Icon_minitimeSam 1 Mar 2014 - 14:05

pardonne à la pauvre littéraire que je suis de n'avoir rien compris à ta démonstration avec des t et x (strictement positif en plus)... Mais bon, j'ai compris le reste donc je vais essayer de répondre.
C'est marrant parce que ce que tu fait ça me fait penser à la procrastination (pourquoi faire aujourd'hui ce que je peut faire demain).... mais avec le bonheur  Une vie réussie 64812 
après c'est juste mon avis sur la question, mais il me semble qu'on est pas obligé d'attendre d'être vieux pour être heureux, surtout quand la vie ne tient qu'à un fil....
Peut être que tes études actuelle ne te plaise pas plus que ça, mais comme cela à été dit plus haut, y a pas que ça dans la vie  Une vie réussie 64812  c'est pas tes méthodes de travails qui vont te rendre heureux.
Puis ton histoire avec les voyages, ça me fait un peu penser à la chèvre de monsieur Seguin.... "vaut il mieux vivre libre un journée que vivre longtemps mais enfermé" (bon perso moi quand j'étais petite, je me disais qu'elle avait juste à être libre la journée et rentrer à la ferme le soir (oui je sais, je voulais le beurre ET l'argent du beurre: vivre longtemps ET être libre))
Bon en fait je n'ai pas trop de réponse à t'apporter (en fait si, mais elle est au juste milieu)
Revenir en haut Aller en bas
Aziliz
Champion de cueillette, mention framboises
Champion de cueillette, mention framboises
Aziliz

Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 29
Localisation : Au détour d'une ligne
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana, le Voleur de chouchous, et d'autres
Date d'inscription : 23/12/2010

Une vie réussie Empty
MessageSujet: Re: Une vie réussie   Une vie réussie Icon_minitimeDim 2 Mar 2014 - 13:18

Réponse ultra rapide :
Être heureux dans l'instant ET plus tard. Cela ne veut pas dire faire uniquement ce que tu veux ou prévoir de pouvoir faire ce que tu veux. L'important, pour moi, c'est de mener une vie en accord avec tes principes à l'instant T qui te mène malgré tout vers la direction qui te plait à ce même instant T.
Par exemple, tu es hyper écolo et tu ne jure que par la protection de la planète... L'idée, c'est de vivre écologiquement tout en préparant le terrain pour... un écovillage par exemple !

Ce que je veux dire, c'est que le Bonheur, c'est plus un état d'esprit qu'une réalisation... C'est difficile à définir en 5 minutes mais en gros, l'idée c'est d'être heureux parce que tu avances dans la direction que tu t'es fixée et en accord avec tes principes. Si tes études te rendent malheureux parce qu'elles ne correspondent pas au mode de vie que tu souhaiterais avoir (par exemple en t'obligeant à consommer énormément alors que tu souhaiterais vivre le plus simplement) je ne pense pas que ce soit une bonne chose de continuer comme ça. (Je ne dit pas arrêter, mais changer ton mode de fonctionnement).

Par exemple, je considère que ma vie est réussie à l'instant T : je vis avec peu, chez ma mère, je voyage peu et manque parfois, pourtant, c'est en accord avec mes principes de vie simple et de prendre le temps (je travaille peu pour avoir du temps, du coup je gagne moins ^^), je souhaite voyager (avec peu, genre en stop) et je prépare justement gentiment - je prends le temps - ce voyage...

Voila, je m'arrête là, je complèterai une autre fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lailleurs.uniterre.com
Contenu sponsorisé




Une vie réussie Empty
MessageSujet: Re: Une vie réussie   Une vie réussie Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Une vie réussie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Othello ITV 2001: Une modernisation réussie
» Photo ratée réussie.
» Une barbare plutôt réussie
» temoignages de migration réussie
» deblocage LG P 500 RÉUSSIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: La Vie et ses Concepts :: La vie, un chemin-
Sauter vers: