La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Passé, Présent et Futur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme
avatar

Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 22
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Passé, Présent et Futur   Mar 13 Avr 2010 - 11:03

Passé, Présent et Futur. Equilibre.

Titre non explicite pour un sous.
_____

On vit. Se construit en vivant. Vit en se construisant.

Mais le regret a-t-il une place dans le Présent ? Celui de nos actes passés ?
Et, à l'inverse, l'appréhension de l'Avenir en a-t-il également une ?

Évidemment, le Passé influe sur le Présent et le Futur et il est inutile de le ressasser, mais n'est-ce pas un équilibre qui s'érige entre ces trois vecteurs chronologiques ? Un équilibre ébranlé ou, justement, renforcé par nos actes ?

Il y a ici, un topic de Szyra Nahim sur le fait de Vivre. Vivre pleinement. Il se rattache un peu à celui-ci, ou plutôt c'est celui-ci qui se rattache au sien.

Et si l'on n'a pas vécu pleinement, faut-il le regretter ?
Et à l'inverse... Faut-il édifier un programme de l'Avenir pour Vivre, Vivre pleinement ?

Plus j'écris et plus j'ai la prescience que ce sujet mène à une impasse...

Je m'arrête donc là et attends vos réponses. Si le thème en vaut le coup...

Amicalement,

Sayanel


Dernière édition par Vayel le Sam 3 Juil 2010 - 14:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jinny
Jeune archer
Jeune archer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 251
Age : 21
Localisation : La ou je peux tutoyer le ciel, le vent et les etoiles, rever le vent et tendre vers l'harmonie. Toujours...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, la prophetie
Date d'inscription : 30/10/2009

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Jeu 15 Avr 2010 - 4:52

Il est tard et je n'i pas les pensées au clair, mais ton topic m'a attirée... =)

Comme le dit Arlyn a Nawel dans les Âmes croisées...
Citation :
L'on se construit plus par les drames auxquels on survit que l'on vit.

On vit des drames, on souffre. Certains restes ancrés en nous a jamais, d'autres disparaissent comme s'ils n'ont jamais existé. Oubliés.

Mais on souffrant, on se construit. On devient plus fort.

(Alalah, je sais plus quoi dire sur ça...:/)

Quant au regret...
Je sais pas vous, mais le regret est mon pire ennemi.
Je fais un acte, je le regrette. D'accord. Mais je m'arrête la.
Si je passe mon temps a ressasser ce que j'ai fait, a regretter, a me torturer... A quoi bon?
Alors que je peux simplement oublier (ou essayer) et repartir a zéro?
Sans refaire cette erreur, bien sur. Aller de l'avant, tout simplement.
Utiliser nos erreurs pour nous construire et ne pas les transformer en drame.

Sinon... J'ai une citation sur ce sujet...
J'aimerais avoir votre avis dessus. Surtout la dernière phrase:

Le temps fait oublier les douleurs, éteint les vengeances, apaise la colère et étouffe la haine ; alors le passé est comme s'il n'eût jamais existé.

Chaque présent devient passé.
Le temps coule entre nos doigts comme s'il était du sable.
J'ignore pourquoi, mais ces temps-ci, cette idée me hante.

Voila, en espérant avoir été claire...
Revenir en haut Aller en bas
La girafe bleue
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 97
Age : 22
Localisation : Entre le bleu du ciel et de la mer.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tous les Pierre Bottero!
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Dim 18 Avr 2010 - 21:32

C'est marant moi aussi je pense beaucoup à tout cela, ces histoires de passé, présent, avenir, conception du temps et tout ce genre de chose.

Tout d'abord le regret
Pour les expériences passées, qu'on les regrette ou non font partis de nous par le souvenir. Et les souvenirs, ils s'accrochent à nous comme un coquillage à son caillou!
Le regret pour une action ou alors bien une non-action. A quoi sert-il si on ne le réutilise pas pour éviter un nouveau regret?
Donc d'aprés moi, oui il a sa place dans le présent et dans l'avenir. Enfin tant qu'on ne le ressent pas dans l'excés. Et la je rejoind Jinny, le regret ne doit pas torturer, mais on ne doit pas l'ignorer. Encore une question d'équilibre et de juste millieu!
Citation :
L'on se construit plus par les drames auxquels on survit que l'on vit.

ça s'y rapporte un peu, on se construit avec le regret comme avec les drames.


Quant à l'équilibre des vecteurs chronologiques, je n'y crois pas.
Le présent est esclave du passé, et le futur est esclave du présent. La moindre seconde peut voir la vie de milions de personne vacillie, le moindre acte déclanche des milliers de réactions.
J'ai la conviction que si la deuxième guerre mondial n'avait pas eu lieu et si les nombreux dictateur de l'époque n'avait pas été au pouvoir, nous serions nombreux à ne pas avoir exister. Mais beaucoup d'autre gens ne serait pas mort et aurait contribuer au présent différemment.
Un exemple: Un ouvrier Italien vers 1935, lui et ses colègues font grève. Mussolini est au pouvoir à cette époque, et pour les punir d'avoir fait grève il interdit au gréviste de travailler à nouveau. Mais l'ouvrier Italien ne peut pas vivre sans travaille, il va donc vivre en France avec sa femme et sa fille. Plus tard sa fille se marie avec un Français. Ils ont de gentils enfants qui auront d'autres enfants etc... Sans Mussolini la fille ne rencontre jamais l'ouvrier français et n'a aucun enfant etc... Et Hop! -1500 personne sur Terre au cour des siècles qui suivent.
Bref tout ça pour dire que le passé est l'auteur du présent et que le présent , nos actes, le hasard, la nature dictent le futur. Donc aucun équilibre, le monde est comme un mur fissuré qui au moindre cou de vent pourrait s'effondrer mais qui en même temps porte le toit de milliard d'êtres vivants.

Pour le reste je repasserais une autre fois parcequ'aujourd'hui j'ai pas trop le temps...
Demain ce n'est plus les vacances!

Bonne soirée!
Revenir en haut Aller en bas
Efrazel Nil'Azaïr
Âme de l'Arc
Âme de l'Arc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1594
Age : 25
Localisation : Dans mes Rêves les plus fous.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : SM & PB
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Lun 19 Avr 2010 - 1:11

Moi aussi je pense beaucoup a tout ça. La notion du temps qui passe, inexorablement.. Et je suis d'accord Avec ce qui a déjà été dis. A savoir que le regret a forcément son mot a dire dans les décisions que l'on prend, dans notre présent. Il est une force, un peu comme le Doute, qui permet d'avancer si on ne le prend pas comme un obstacle. Il va se rappeller a nous pour nous éviter de faire deux fois la même erreur.
Je suis aussi d'accord pour dire que le passé influe forcément sur notre présent. Pour dire que notre present, qui deviendra passé, influe forcément sur notre futur, qui deviendra présent.
Mais tout cela ne fait pas avancée le chmilblic et ca peut été considéré comme un post inutile. Aussi je vais ajouter quelque chose.
Il y a différentes conception de "Vivre pleinement". Je pense même que chaque personne a sa propre vision de ce concept.. Pour certaines personnes cependant, vivre pleinement signifit profiter de sa jeunesse. En buvant, fumant et faisant la fête tant qu'on le peut. (je n'ai pas encore eu l'occasion de lire le topic de Szyra.. Alors si je ne suis pas dans le "vrai", excusez moi). Enfin, personnellement ce n'est pas ma vision des choses, mais je veut dire par la qu'il faut vivre au maximum ses passions, qu'il faut faire le maximum et dans la mesure du possible les choses qu'on aime.. Et tout cela sans programmer sa vie. La vie deviendrait bien fade si elle était déjà toute tracée. Ça ne laisserait plus de liberté, ce n'est pas bénéfique.

Enfin, voila mon humble avis sur la question, en espérant ne pas m'être trop égarée ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://efrazel.skyrock.com/
Leslie
Danseur de la falaise
Danseur de la falaise
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1487
Age : 20
Localisation : Ailleurs.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Waw... Euh... Pour commencer, tous les livres de Pierre Bottero sans exception... Et puis après, il y en a vraiment trop.
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Lun 26 Avr 2010 - 17:38

Sujet essentiel, je trouve.

Pour commencer par un exemple...
J'ai une amie qui passe son temps à imaginer son avenir, proche ou lointain, qui ne pense qu'aux risques et aux pertes probables, aux souffrances possibles.
Elle a tellement peur de s'écarter d'une tranquille routine, elle passe tellement de temps le regard perdu dans l'avenir qu'elle ne profite pas du présent.
Et le futur se fait présent sans qu'elle ait pu profiter, tenter...

J'ai envie de lui dire qu'à s'enfermer dans un autre temps, à force de s'évader de son présent, elle ne vit plus. Je veux dire... Elle survit, elle rit, elle pleure, mais... Mais. Elle ne prend aucun risque, et elle est restée coincée dans ses regrets ou dans ses peurs.
Enfin... Bref.
Je trouve ça tellement dommage... Elle en vient, comme beaucoup d'autres, à oublier le présent, totalement. Comme si elle flottait entre Passé et Avenir, comme si la seconde présente était déja passée ou la suivante déja oubliée.
Elle le dit elle-même, qu'elle a l'impression de courir après sa vie sans pouvoir la rattraper, de courir le long du chemin sans pouvoir franchir le fossé.
Et là, j'ai envie de dire : A qui ça n'est jamais arrivé, même une seconde ?
Et je ne sais pas comment l'aider. Je n'arrive pas à trouver les mots...
Peut-être que ce n'est pas à moi de le faire, peut-être, peut-être...
Tss, les gens, racontage de vie, excusez-moi.

Tout ça pour dire que...
Les regrets, la peur de l'avenir, de l'inconnu, tout cela peut être positif. Rien que pour se remettre en question, continuer à avancer.
Mais si c'est pour s'immerger dans le passé, ou dans l'avenir, jusqu'à bâtir des murs qu'on juge infranchissables, si on se perd dans ses appréhensions jusqu'à oublier de vivre, alors là...
Là, je ne sais plus quoi écrire.

Hum. Excusez-moi, hein. J'espère que j'ai au moins apporté quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
http://capture-this-time.skyrock.com
Eleyra Leina
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4531
Age : 25
Localisation : Llewanda
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, La Moïra, Les Royaumes du Nord
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Lun 26 Avr 2010 - 18:38

Tout d'abord, puisque tu l'as demandé Jinny, je vais donner mon avis sur cette citation :
Jinny a écrit:
Le temps fait oublier les douleurs, éteint les vengeances, apaise la colère et étouffe la haine ; alors le passé est comme s'il n'eût jamais existé.

Je suis totalement d'accord avec la première phrase. Mais pas la deuxième. Ou si, mais dans un sens seulement. Dans le sens où les douleurs, les vengeances, la colère et la haine ne sont plus, ils se sont totalement effacés.
Cependant je ne suis pas d'accord dans le sens où le souvenir persiste. J'ai haï une seule personne dans toute ma vie. Et pourtant aujourd'hui, je m'en fiche totalement. Seulement je n'ai pas oublié que je l'ai haï, et je ne pourrai jamais devenir amie ou même "copine" avec cette personne.
Bref, tout ça pour dire que oui, le temps efface les choses. Mais il n'efface pas tous les souvenirs, certains persistent.


Ensuite, Leslie, je ne sais pas si ton amie reste coincée dans le futur. Moi je crois plutôt que dans son passé elle a eu mal, et qu'elle a peur d'avoir une nouvelle fois mal dans son futur. Alors elle se barricade le coeur.
Je peux me tromper totalement, hein ^^
Et contre ça... C'est à elle d'avancer. La seule chose que tu puisse lui dire c'est que la vie continue, qu'il faut aller de l'avant, que si on ne tente rien on a rien, et qu'il vaut mieux vivre une existence avec des hauts et des bas, en bref une vie qui bouge, plutôt qu'une vie derrière des barreaux qui reste semblable chaque jour qui passe. Parce que ça ce n'est pas vivre, c'est exister. C'est ne pas profiter de la vie, et lorsqu'elle regardera en arrière lorsqu'elle sera âgée, elle se demandera ce qu'elle en aura fait, et ne trouvera rien. Une vie gâchée.
Il faut vivre comme si on devait mourir demain, tout en songeant à ce qu'on aura laissé derrière nous.

---------------

Sinon, j'ai envie de dire que c'est facile de dire qu'il ne faut pas vivre dans le passé, seulement lorsque le passé te revient facilement à la figure c'est pas si simple.
Que oui, chaque petit geste compte et peut influer sur le futur à plus ou moins grande échelle. Mais si on fait attention à chaque geste en ayant peur du futur, on ne fait plus rien. Il faut faire attention à l'essentiel : nos choix, nos gestes, et nos paroles. Se projeter dans le futur mais aussi se mettre à la place des autres, pour éviter de faire souffrir.
Qu'il faut savoir profiter de chaque jour qui passe, pour que le soir, on puisse se dire, aujourd'hui j'ai vu ça, découvert ceci, aimé cela. Qu'on ne se dise pas encore une journée de perdue.


J'ai envie d'ajouter que notre passé nous construit, que oui nos souffrances nous rendent plus forts. Dans mon passé j'ai eu des moments douloureux, et pourtant, je ne voudrais changer pour rien au monde, parce qu'ils ont fait de moi ce que je suis aujourd'hui. Les regrets, tout le monde en a mais on peut y remédier. Les remords (confondez pas les deux ;) ) c'est différent. Mais le passé c'est le passé, on y changera rien et tout ce qu'on peut faire c'est essayer d'arranger les choses au mieux, en agissant sur le présent, sur l'avenir, et non en revenant en arrière.
Les choses n'évoluent pas en arrière mais en avant. Si on veut évoluer, progresser, nous devons aller de l'avant.

Enfin, j'ai envie de dire que la vie suit une route. Que devant nous il y a différentes routes, qu'en en choisissant une on se ferme les autres. Mais parfois une route peut revenir sur une autre route qu'on avait ignoré précédemment.
J'ai envie de dire que la vie suit un cycle. Passé, présent, futur. Tout est lié, le passé influe sur le présent, sur l'avenir. Par nos choix.

Alors, oui, le regret a une place dans le présent, mais un regret c'est pour des choses qu'on a pas pu avoir, des choses qu'on aurait voulu faire mais qu'on a pas pu faire. Et ça on peut encore le changer.
Les remords c'est différent. Les remords c'est pour des choses qu'on a pas faites et qu'on sent qu'on aurait dû faire. Mais on ne peut revenir en arrière. On peut essayer d'arranger les choses, on ne pourra pas les transformer totalement. Cela ne signifie pas arrêter de vivre, essayer de stopper le temps en ne faisant plus rien, ça ne marche pas. Il faut continuer à aller de l'avant, en essayant de ne plus refaire les même erreurs. Alors oui ils ont une place dans le Présent parce qu'on doit s'en rappeler pour ne pas refaire les mêmes erreurs, mais ils ne doivent pas nous hanter chaque jour, il faut continuer à avancer.

L'appréhension de l'avenir, elle, est légitime. Seulement on peut avoir peur de tout. Il faut essayer de faire les meilleurs choix possibles pour ne pas avoir de remords plus tard (héhé quand je dit que c'est un cycle xD). mais comme je l'ai dit plus tôt, il vaut mieux souffrir et avancer plutôt que de stagner en ne faisant rien parce qu'on a peur de faire, puis avoir des remords de ne pas avoir fait.

Enfin, si on a pas vécu pleinement, bah tu regrette forcément. Alors le mieux c'est d'essayer de profiter aujourd'hui de la vie qui se profile devant toi, comme ça aucune chance d'avoir des regrets plus tard !

Editer un programme, berk ! et où est la place de l'inattendu, de la surprise là-dedans ? Il faut te tracer une ligne de conduite, oui, choisir quel comportement tu veux adopter, te donner des échelons si tu veux, mais surtout pas tout programmer sinon la vie perd de sa saveur ! La vie c'est aussi savoir profiter de tout ce à quoi tu ne t'attendais pas, pouvoir découvrir chaque jour des choses, des beautés dont tu ne soupçonnais pas l'existence ;)


Bon, j'espère ne pas m'être éloignée du sujet, et ceux qui ont tout lu sont courageux

_________________

Eleyra,
Fille du Vent et de la Nuit
Esprit des Tempêtes

Artiste des Possibles
Ayant la chance d'avoir l'unique et la génialissime Elurían Aeglir comme aide de camp
Première conseillère et juge suprême de la SABIA
Designer en chef du mobilier haut de gamme chez Soriamh & Cie
Co-présidente de la LPDFB...
Secrétaire Réciproque et Démone Emissaire de Miaou Til' Plume
Revenir en haut Aller en bas
Elhea
Archer émérite
Archer émérite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 599
Age : 22
Localisation : Dans les branches d'un arbre près de l'Oeil d'Otolep.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Le pacte des Marchombres, La Horde du Contrevent
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Lun 26 Avr 2010 - 19:52

Comme une attaque en plein coeur.
Je n'avais pas vraiment fait attention à ce sujet avant, pas fait le lien.
Et là...
J'ai vu des mots auxquels j'ai réfléchi profondément il y a à peine quelques jours. Pour trouver une solution. Que je crois avoir trouvée.

Je vais aussi commencer par la citation

Citation :
Le temps fait oublier les douleurs, éteint les vengeances, apaise la
colère et étouffe la haine ; alors le passé est comme s'il n'eût jamais
existé.

La première partie me semble plutôt juste. Même si certaines douleurs ont besoin de beaucoup, beaucoup de temps pour passer, le temps finit par tout apaiser.
Par contre, le passé a existé, il ne faut surtout pas croire le contraire. Et même, d'une certaine façon, il existe toujours. Parce que c'est lui qui nous a construit, il vit encore dans ce que nous sommes, dans ce que nous faisons, dans ce que nous disons, dans ce que nous possédons, dans nos envies.

Il ne faut garder avec soi que les bons souvenirs, et comprendre les mauvais pour ne pas refaire les mêmes erreurs, pour avancer, pour progresser.
Pas de regret alors.
Et ça vaut aussi pour les remords, il faut se dire que la prochaine fois on réagira mieux. Toujours progresser, c'est à ça que sert le passé.


Pour ce qui est de l'appréhension de l'avenir... Je ne sais pas.
Tout dépend des gens, je crois. Moi je n'y pense pas trop, j'essaye de vivre le présent au mieux sans me préoccuper de la suite.
Mais y penser un peu doit être une bonne chose, le tout c'est de ne pas s'y enfermer. Équilibre

Comme a dit Eleyra :
Citation :
Editer un programme, berk ! et où est la place de l'inattendu, de la surprise là-dedans ?
Après, tout dépend ce que l'on aime. Moi, j'aime les surprises et c'est avec de l'inattendu que je veux bâtir ma vie, c'est comme ça que je pense qu'elle sera belle.
Mais peut-être certaines personnes préfèrent avoir des objectifs précis, savoir où ils vont et comment ils y vont. Et c'est peut-être comme ça qu'ils vivront heureux. Allez savoir


[Finalement, j'ai l'impression d'avoir un peu répété ce que tu as dit Eleyra (oui j'ai eu le courage de tout lire ! ) mais en plus court :p)
Revenir en haut Aller en bas
Leslie
Danseur de la falaise
Danseur de la falaise
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1487
Age : 20
Localisation : Ailleurs.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Waw... Euh... Pour commencer, tous les livres de Pierre Bottero sans exception... Et puis après, il y en a vraiment trop.
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Lun 26 Avr 2010 - 19:58

*Tout simplement plus rien à dire*


Revenir en haut Aller en bas
http://capture-this-time.skyrock.com
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme
avatar

Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 22
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Mar 27 Avr 2010 - 17:51

Juste une simple question vu que je n'ai plus rien à écrire. Faut dire qu'avec le message d'Eleyra.

Justement, je m'adresse à cette dernière. 'Fin à tout le monde mais étant donné que c'est elle qui a abordé les regrets et les remords...

Si j'ai bien compris, les regrets ce sont les choses qu'on a pas pu faire, et les remords ce sont les choses qu'on a pas faites mais qu'on pense qu'on aurait du faire.
Peut-être que je te tire les cheveux, dans ce cas, je te serai reconnaissant de bien vouloir m'excuser , mais les choses qu'on a faites et qu'on n'aurait pas dû, elles se situent où ?

Cordialement,

Sayanel
Revenir en haut Aller en bas
Eleyra Leina
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4531
Age : 25
Localisation : Llewanda
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, La Moïra, Les Royaumes du Nord
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Mer 28 Avr 2010 - 15:02

Je crois que les remords c'est surtout lié aux gens autour de soi.
Des mots ou des gestes qu'on aurait pas dû avoir car ils ont blessé. On voudrait changer le passé parce qu'on s'en veut, ça nous empêche même parfois de dormir la nuit.
Ou alors de voler quelque chose, de casser quelque chose. Un remord c'est quelque chose que tu ne pourras jamais changer car l'acte est passé, résolu.

Je peux reprendre l'exemple de Nawel avec la Cendre.
Elle a eu des remords car à cause de ses paroles, la Cendre est morte.

C'est un remord, pas un regret comme celui de n'avoir jamais été au Canada par exemple ;)

Un remord, tu ne peux pas revenir en arrière, l'acte est résolu, tu as beau t'en vouloir à mort et vouloir changer les choses, tu ne peux pas.
Un regret, tu pourrais avoir la possibilité d'y remédier.

Moilà, j'espère avoir pu t'éclairer ;)

_________________

Eleyra,
Fille du Vent et de la Nuit
Esprit des Tempêtes

Artiste des Possibles
Ayant la chance d'avoir l'unique et la génialissime Elurían Aeglir comme aide de camp
Première conseillère et juge suprême de la SABIA
Designer en chef du mobilier haut de gamme chez Soriamh & Cie
Co-présidente de la LPDFB...
Secrétaire Réciproque et Démone Emissaire de Miaou Til' Plume
Revenir en haut Aller en bas
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme
avatar

Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 22
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Mer 28 Avr 2010 - 15:18

Vu que je n'ai rien à souligner, je vais simplement te remercier pour ta réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Frost Michael
Grand Gourou
Grand Gourou
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3102
Age : 26
Localisation : La Terre
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Jeu 23 Aoû 2012 - 0:31

Et moi je vais magistralement déterrer ce topic puisque son titre me va parfaitement. J'ai lu ce qui précède mais ça colle peu avec ce que je tenais à recopier (car ce que je vais écrire est un texte que j'ai développé, il y a quelques semaines).

Toutefois je tenais à avoir vos avis sur une question essentielle :

Et Vous? Vivez-vous dans le Présent (réponse 1 ^^) ou bien pensez-vous que le Présent n'existe pas puisqu'il est Passé et Futur (réponse 2 ^^)?

Spoiler:
 

_________________
** L'amour comme épée, l'humour comme bouclier. **

** Je dirai que nous sommes marchombres à partir du moment où nous l'affirmons et où nous sommes capable de nous le justifier à nous même. ** by Beautiful Scars

Revenir en haut Aller en bas
Eleyra Leina
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4531
Age : 25
Localisation : Llewanda
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, La Moïra, Les Royaumes du Nord
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Jeu 23 Aoû 2012 - 15:56

Je vais juste ajouter une nuance, parce que la chose exposée ainsi, on dirait que je n'imagine jamais le futur et donc que je n'ai aucun rêve ^^'

Je vis Essentiellement dans le présent, construisant ma route au fur et à mesure. J'ai des rêves, des envies, elles sont dans un coin de ma tête mais je me construis au fur et à mesure du temps, de mes envies et des occasions. Je peux avoir envie d'aller vers un idéal, un rêve, un futur, mais l'avenir étant tellement aléatoire, les pierres qui le construisent trop instables, je préfère avancer pas à pas, et non me fixer un objectif avec un chemin tout tracé que je voudrais absolument emprunter.
Je regarde comment se présentent les choses, et j'avance ensuite. Je ne me construis pas des rêves en me disant : je vais faire ça et ça en étant absolument certaine que ça marchera grâce à mon simple bon vouloir.

Je fonctionne ainsi parce que j'ai trop l'habitude des choses qui changent, basculent. On veut faire ainsi et ça ne marche jamais parce qu'il y a toujours un détail qui bouleversera le tout. On croit des choses éternelles qui ne sont qu'éphémères en réalité. Alors j'avance pas à pas, ça évite de tomber parce que la pierre qu'on pensait assez solide pour prendre appui est tombée, ça évite les désillusions, et ça permet, à mon sens, d'avancer sûrement.

Mais ça ne veut absolument pas dire que je n'ai pas un fil directeur ou une idée/envie de là où je veux aller !

_________________

Eleyra,
Fille du Vent et de la Nuit
Esprit des Tempêtes

Artiste des Possibles
Ayant la chance d'avoir l'unique et la génialissime Elurían Aeglir comme aide de camp
Première conseillère et juge suprême de la SABIA
Designer en chef du mobilier haut de gamme chez Soriamh & Cie
Co-présidente de la LPDFB...
Secrétaire Réciproque et Démone Emissaire de Miaou Til' Plume
Revenir en haut Aller en bas
Szyra Nahim
Chevaucheur de Brume
Chevaucheur de Brume
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1699
Age : 27
Localisation : Gwendalavir
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Ven 24 Aoû 2012 - 12:15

Etrangement, j'ai moi aussi l'impression de me situer ni tout à fait dans la réponse 1 ni tout à fait dans la réponse 2.

J'ai un côté à planifier tout le temps super à l'avance. En quelque sorte pour optimiser au mieux mon temps (et mon argent) disponible. Bon j'essaie parfois de soigner un peu ça quand même ^^'

De même, j'avoue avoir pas mal de craintes pour l'avenir mais ça aussi j'essaie d'atténuer le plus possible. J'aime pas penser négativement mais ça vient souvent tout seul !

En revanche, quand je vais quelque part, que je vais à une rencontre "marchombre" par exemple, que je pars en vacances, que je vais découvrir un nouvel endroit, je n'ai jamais d'a priori ou d'expectative particulière. Je prends les choses et les gens comme ils se présentent et j'essaie de vivre les choses au mieux. Du coup je suis rarement déçue.

Je ne sais pas trop quoi ajouter. Après, je pense qu'il faut un peu équilibrer le tout. "Comme d'hab" ! ^^
A trop vivre au jour le jour, on peut rester coincer et sans projet à construire. A trop tout voir dans le futur, on risque de passer à côté de sa vie présente.
Banalités que tout ça. Je vais arrêter là. =P
Revenir en haut Aller en bas
http://phoenixjewel.skyrock.com
Nerual
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
avatar

Féminin
Nombre de messages : 645
Age : 23
Localisation : En moi
Groupe : Petite
Livre préféré : Pierre Bottero, Fred Vargas, Alain Damasio, Ray Bradbury, Jasper Fforde... (Pis aussi Anthony Horowitz, Robert Muchamore, Scott Westerfield, Louise Rennison...)
Date d'inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Ven 24 Aoû 2012 - 20:01

Moi aussi, je ne peux pas vraiment choisir entre la réponse 1, vivre dans le présent et la 2, vivre entre les deux. Je pense que je suis un peu des deux, ça dépend des moments ^^

En fait, ce sujet est beau et il me fait penser à cette disserte que j'avais du faire en philo. La question c'était, Peut-on dire qu'on change avec le temps ?
Je vous met la troisième partie de ma disserte, qui je trouve répond plutôt bien au sujet, même si l'objectif premier est la question ci-dessus. Je précise qu'on a rien fait du tout en cours sur ce thème. Tout est de moi, je me suis simplement aidée de quelques documents. Je copie-colle mot pour mot, donc il y aura peut-être un peu de hors sujet mais je n'ai pas le cœur à couper ^^

Spoiler:
 

On dirait vraiment que je penche vers la réponse 2, avec ce texte. Or, non, je ne pense pas. Je dis aussi que le présent c'est le moi. Je suis le présent, je vis le présent. Et puis dans la vie, j'aime pas m'organiser, je préfère quand ça vient comme ça. Et puis j'aime bien profiter de la vie comme elle vient. Écouter les oiseaux, regarder les étoiles, fermer les yeux, rire, respirer l'odeur de l'herbe mouillée... Des petits bonheurs, qui font que la vie est Belle.
Je pense qu'il ne faut pas oublié le passé, mais qu'il ne faut pas s'en soucier. Ce qui est fait est fait, on se doit d'assumer nos actes. Bien sûr il y a du regret, bien sûr il y a du remords, mais il faut l'accepter et en tirer des conclusions, comme vous l'avez si bien dit. Pour l'avenir on peut se donner des objectifs, des buts, un chemin, s'organiser. Le présent est différent.

On peut éprouver des sentiments envers le passé... des remords, du chagrin, des regrets, de la joie, de la fierté...
Finalement le passé, c'est peut-être juste des souvenirs et des sentiments.
Le passé est souvenirs. Le passé est sentiments.
Je ne pense pas qu'on puisse en éprouver pour l'avenir, le futur. Il n'est qu'attente et/ou prédiction. Je ne pense pas qu'on puisse considérer ça comme des sentiments. Peut-être la peur et l'espoir sont-ils les seuls sentiments de l'avenir/envers l'avenir.
L'avenir est attente. L'avenir est projection.
Le présent, c'est ce temps qu'on ne peut finalement pas définir. On sait ce qu'est le passé on sait où est l'avenir, mais le présent quand commence-t-il, quand s'arrête-t-il ? C'est quoi le présent ?
Le présent est ce seul moment du temps que l'on peut Vivre. Le passé et le futur, non.
Le présent est.


Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Battling
Aspirant
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 29
Localisation : Au milieu d'un tas de livres
Groupe : Armure
Livre préféré : En Attendant Godot
Date d'inscription : 27/03/2012

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Ven 24 Aoû 2012 - 20:54

Pas tout à fait d'accord, Lauren, et à mon sens je pense qu'on n'a pas abordé une facette essentielle liée au passé, celle de la connaissance.

En tout état de fait, dans la plupart des posts que j'ai lu avant, l'idée principale qui ressort, c'est que le passé est majoritairement lié au regret. J'aimerais qu'on s'arrête sur cette association d'idée curieuse. Certes, les deux sont liés, mais réduire l'un (le passé) à l'autre (le regret), c'est erroné, je pense. C'est aussi assez révélateur, comme si le passé de chacun était composé soit d'erreurs qu'il aurait fallu éviter (les remords d'avoir cédé à la tentation, par exemple), soit de beaux souvenirs que l'on regrette désormais (le souvenir délicieux d'avoir cédé à la tentation, par exemple). Je pense que voir le Passé uniquement à travers le prisme des sentiments, c'est oublier son plus grand rôle, celui de nous soutenir dans notre construction personnelle. C'est une idée qui a été à peine esquissée par Eleyra, je crois, mais je pense qu'elle vaut qu'on la développe.

Sans passé, que sommes-nous? Amnésiques perpétuels, voués à tourner en rond, on ne peut pas avancer sans savoir d'où l'on vient. Notre mémoire est notre véritable moteur, plus que nos rêves. Notre présent, c'est à dire notre conscience immédiate de notre environnement, est basée sur ce que nous savons déjà (le feu brûle, comment dit on "mets donc ta foutue crème solaire" en russe?), et sans ce savoir point de compréhension. Notre souvenir est permanent, automatique, nous vivons en permanence à travers lui. Bref, vous aurez compris, tout ce qui se trouve dans notre tête provient de ce que nous avons vécu par le passé, et il n'est rien dans l'avenir ou le présent que l'on ne puisse envisager sans que l'on se réfère à nos connaissances déjà emmagasinées.

Si nous envisageons, cependant, notre passé d'un point de vue affectif, nous nous heurtons à un obstacle majeur: nous ne pouvons pas l'envisager de manière objective. Comme disait Aristote, "le temps finit par avoir raison de tout". Plus nous nous éloignons du moment où nous engrangeons ce souvenir, où il s'imprime dans notre tête, plus nos souvenirs se déforment pour se conformer à ce que nous voudrions voir. Un exemple m'a frappé il y a quelques années. Comme vous le savez, je ne suis certes pas le doyen du forum, mais j'ai quand même l'impression d'être un papy, mais bref. Vous le savez peut être, mais au sortir du bac on vous refourgue une grosse pochette kraft contenant tout ce que vous fûtes durant votre scolarité. Chaque bulletin de conseil de classe, chaque note est consignée, ce qui en fait un témoin objectif de votre vie passée, puisque les écrits demeurent inchangés à jamais (même si je concède que les profs sont un modèle d'objectivité).

Faut savoir que depuis toujours je percevais mon moi enfant (pendant la primaire) comme quelqu'un de très introverti, avec très peu d'ami, inadapté social, et finalement sans grand intérêt. J'y croyais vraiment, c'était cette image de loser que j'avais combattu pendant des années, avec plus ou moins de succès. Mais en lisant l'appréciation de ma maîtresse de CM2 (qui était une vieille acariâtre, du reste), il n'y avait aucune mention de ce renfermement, à part un "élève timide". En revanche, plus surprenant encore, il était spécifié "avec beaucoup d'humour", ce qui m'a littéralement estomaqué. C'était complètement en désaccord avec mes souvenirs... et puis je me suis souvenu, c'était vrai, j'avais une répartie assez développée (pour un gosse de 11 ans, hein...). Comme quoi les souvenirs sont trompeurs, qu'on choisisse de les magnifier ou de les assombrir.


Dernière édition par Battling le Ven 24 Aoû 2012 - 20:56, édité 1 fois (Raison : le pavé de mon expérience perso avait besoin d'être cassé pour être mieux lu)
Revenir en haut Aller en bas
Choup
Tisseur du Réel
Tisseur du Réel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 465
Age : 24
Localisation : Paris
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : les livres de Pierre Bottero, La Horde du Contrevent d'Alain Damasio, La condition humaine de Malraux, Orgueil et préjugés de Jane Austen, les Chroniques de San Fransisco d'Armistead Maupin.
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Ven 24 Aoû 2012 - 22:35

Je déteste répondre a partir de mon téléphone mais j'ai pas le courage d'attendre encore dix jours, mon message risque donc d'être un peu embrouillé, je m'en excuse d'avance.

Concernant la question de Frost, je crois que je suis, comme vous, un peu entre les deux. A la fois dans le présent (du moins j'essaye, c'est un travail de tous les jours) et en même temps, je m'interroge sur ce qu'est le présent.
Je veux dire - et la je rejoins Nerual (ou Lauren, c'est comme tu veux ^^) - qu'au fond, le présent c'est quoi ? Est-ce une durée mesurable ? Est-ce une seconde, une minute, plus ? Si l'on part d'une acceptation, disons, stricte, du concept, alors le présent c'est ce qui est encore trop proche pour qu'on s'en souvienne (puisqu'on est encore dedans) et trop proche aussi pour que l'on l'anticipe (oui, cette phrase est foireuse mais j'espère que vous saisissez l'idée xD). Le présent ça serait donc une seconde. Le temps de la compter et elle est passée. Le présent comme état passager, transitoire. Le présent c'est un moment.
La tout de suite, je pense a un exemple qui rendra peut-être tout ça plus clair. Prenez du sable. Au départ il est tout sec et volatile, si vous versez de l'eau dessus ça fait un genre de bouillie/gadoue qui sèche très vite. Le présent serait la bouillie. A tout moment elle sèche et devient redevient du sable. Mais un sable différent de ce qu'il était avant qu'on l'arrose, plus solide, plus figé comme un souvenir. (Quoique je suis d'accord avec Raph pour dire que les souvenirs sont malléables et changeants).
Si l'on suit mon raisonnement bancal et qu'on le pousse un peu, on peut arriver au point où le présent n'existe plus. Il n'est que l'instant, presque incapturable. Puisque tout est avenir et que tout passe. La difficulté serait alors de vivre vraiment au présent, de réussir a attraper ces morceaux de vie (mais je pense personnellement que le futur et le passé sont vivants aussi a leur manière).

Comme je ne sais plus où j'en suis, je vais partir sur autre chose et me prendre en exemple \o/.
Pendant des années (jusqu'à mes douze ou treize ans environ) j'ai vécu dans le passé. j'analysais tout a posteriori, je rejouais ma vie dans ma tête en changeant des trucs, j'imaginais ce qui se serait passé si a ce moment la j'avais dit telle chose plutôt que telle autre. Mon plus grand rêve était de pouvoir voyager dans le temps, pour continuer a me laisser porter tout en assumant pas les conséquences. Je vivais dans le passé mais je n'apprenais pas pour autant et je continuais a refaire les mêmes "erreurs" encore et encore.
Et puis, progressivement, c'est passé (haha, un jeu de mots foireux, un ! Seb, sors de ce corps xD). Je ne sais pas trop comment ni pourquoi (des amis, des choix a faire, une meilleure connaissance de moi-même... je crois que ça s'appelle grandir ^^) mais je me suis retrouvée quelques années plus tard dans la position inverse. C'était durant mon année de terminale. Ce coup ci j'ai vécu un an en apné, dans l'attente de l'après. Je voulais y être, je n'arrivais pas a me concentrer sur le présent tellement j'avais l'impression de ne pas être là.
J'abrege mais ce que je voulais dire c'est que... je ne sais même plus, tiens ^^"

Battling, je suis complètement d'accord avec toi. Le passé est essentiel pour se construire, on est toujours par rapport a quelque chose. Et vivre uniquement dans le présent c'est, d'une certaine manière, se voiler la face, une certaine façon de se laisser porter pour ne pas se projeter et donc ne pas avoir de regrets. C'est aussi nier la possibilité de l'évolution consciente, oublier notre histoire et les conséquences de nos actes.
Je peux paraître extrémiste en disant cela mais c'est surtout parce que j'essaye de pousser les raisonnements a leur maximum x). Au fond, je pense que comme toujours c'est une question d'équilibre. Savoir profiter de l'instant présent (carpe diem les amis) tout en étant suffisamment lucide pour "bâtir le présent avec des vrais projets de vivants"
Et j'ajouterais (avant de me perdre définitivement dans les méandres de mon cerveau embrumé) que les trois notions - passé, présent et futur pour ceux qui suivent - sont dépendantes les unes des autres. Pas de passé sans présent et vice versa.

Et puis, pas vraiment de rapport mais je ne sais plus qui a dit : "l'éternité c'est long, surtout vers la fin"

Sur-ce, bonne soirée ! Et encore désolée pour les diverses fautes de frappes et/ou incohérences :)
Revenir en haut Aller en bas
Battling
Aspirant
Aspirant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 230
Age : 29
Localisation : Au milieu d'un tas de livres
Groupe : Armure
Livre préféré : En Attendant Godot
Date d'inscription : 27/03/2012

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Ven 24 Aoû 2012 - 23:37

10 points à Gryffondor pour la référence à Pierre Desproges à la fin de ton post, Choup!
Revenir en haut Aller en bas
Nell.
Curieux
Curieux
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 20
Localisation : Entre deux pages de livres
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ceux de Pierre Bottero, de Timothée de Fombelle, de Robin Hobb, et tant d’autres.
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Dim 26 Aoû 2012 - 14:39

Beau sujet, très intéressant et très complexe =)
Le passé, le présent, le futur … Je me pose souvent des questions à ce sujet…

Bon, je me lance.


Par rapport aux regrets, je crois que tout à déjà été dit, à savoir qu’ils sont importants, qu’ils servent à mieux se construire, à s’améliorer, et qu’il ne faut pas les voir comme des poids mais comme des forces, des aides pour mieux avancer.

Mais comme l’a fait remarquer Battling, le passé, ce n’est pas seulement nos regrets, nos remords, nos échecs. C’est aussi nos joies, nos victoires, nos réussites, et surtout, tout cela, nos actes, notre vécu, notre "soi" d’hier, c’est notre passé, nos souvenirs, notre expérience, c’est la base de ce qu’on est aujourd’hui, les fondations de notre être.

Et là, j’en arrive à une question que je me pose. Je suis d’accord avec vous pour dire que le passé influence le présent et le futur, qu’il est leur base, et qu’on se sert de lui pour les construire. Mais le passé détermine-t-il pour autant le présent et le futur ?
J’aurais envie de répondre non, de dire que ce sont nos choix, nos décisions, qui font nos projets, notre futur, mais nos choix, nos décisions, on les faits justement à l’aide du passé, non ?
Alors, le présent et le futur sont-ils esclaves du passé ?
Je ne sais pas.


Concernant la question : "l’appréhension de l’avenir a-t-elle une place dans le présent ?", je dirais que oui. Pour moi, le futur est même ce qui donne un sens à la vie. Savoir qu’il y aura un lendemain, qu’on n’avance pas vers le vide, qu’on peut avoir des projets, des rêves à réaliser…
Bon, bien entendu, on vit dans le présent et non dans l’avenir, et avant de faire pleins de projets pour demain, il faut déjà vivre pleinement aujourd’hui, mais je pense que le futur a tout de même une place très importante dans le présent. Quant à laquelle, tout est, comme souvent, une question d’équilibre. Vivre au présent, mais ne pas oublier le futur ; penser au futur, mais ne pas oublier de vivre pleinement chaque jour…


Quant à la réponse de la question posée par Frost, comme vous, je ne suis ni totalement 1, ni totalement 2, mais plutôt un peu des deux.
Pour moi, on ne peut pas vivre que dans le présent, sans aucuns souvenirs, sans expérience, et sans projets, sans fil directeur non plus. (Certes, certaines personnes le font, mais je trouve que cela tient plus de la survie que de la vie, enfin, c’est mon avis.)
De même, vivre uniquement dans le passé et dans le futur, sans vraiment être dans le présent, c’est possible, mais ce n’est pas non plus à mon avis ce que j'appelle vivre.
Je pense qu’on vit dans le présent, à l'aide le passé et en allant vers le futur, et qu’il faut vivre sans pousser aucune de ces idées à l’extrême, en trouvant un équilibre, toujours.


Bref, voilà mon humble avis sur la question, j’espère avoir été un minimum claire.

Revenir en haut Aller en bas
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 23
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   Mar 4 Sep 2012 - 22:18

Spoiler:
 

Eh bien, que de points Jyhème, dans le coin...


Alors moi, c'est marrant, parce que j'en étais à tenter d'apprendre que seul le présent existe, chose que mon frère (vous risquez d'en entendre encore pas mal parler, je crois xD) et l'auteur d'un livre que je lui ai emprunté, affirment allègrement. Surtout l'auteur en question, au passage c'est Krishnamurti, et Se libérer du connu est un livre génial *-*.

En fait, voilà, ce cher Krishnamurti, il dit et répète qu'en gros, la pensée même, c'est rien que du passé, et que par exemple pour se connaître, y a pas d'évolution graduelle possible parce que tout ce qu'on analyse sur soi au fur et à mesure, ça se base déjà sur des souvenirs... alors selon lui, il faudrait apprendre à s'observer, mais toujours dans le présent, et sans jamais rien condamner ou justifier...
Bref, c'est assez difficile à comprendre et surtout à appliquer, je trouve, mais ça questionne un peu toutes ces idées d'évolution et d'apprentissage.
Donc en gros, je dis ça pour le cas où quelqu'un y comprendrait quelque chose et aurait un avis dessus, auquel cas ça pourrait peut-être donner une réflexion intéressante. ^^"

… J'ai dû m'arrêter en cours de route à cause d'un bug Internet, et comme j'ai lu un peu entre temps, j'ai pensé à vous en retrouvant pile un passage pour ce sujet :
Mon guide spirituel du moment (même s'il est contre l'idée de guides/maîtres/idéologies^^) a écrit:
Lorsqu'un danger immédiat nous menace, le temps disparaît, n'est-ce pas ? L'action est immédiate. Mais nous ne voyons pas le danger que constituent un grand nombre de nos problèmes, et, par conséquent, nous inventons le temps comme moyen pour les surmonter. Toutefois, le temps est trompeur, car il ne nous aide en rien à provoquer un changement en nous. Le temps est un mouvement que l'homme a divisé en passé, présent et futur. Tant qu'il le divisera ainsi, il vivra dans un état de conflit.
Moralité : dramatiser, c'est bien ! 8D


M'enfin au stade où j'en suis (à savoir que je ne le comprends pas encore tellement, ce m'sieur-là), je reste d'accord avec vous sur le rôle du passé. Et aussi sur le fait que vivre juste dans le présent, ben c'est pas facile x) et... pas forcément possible/nécessaire non plus. Tout est une question d'... (devinez quoiiiiiiii !) Équilibre^^.
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passé, Présent et Futur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passé, Présent et Futur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passé, Présent et Futur
» La carrière de JD : passé, présent, futur
» Votre futur est derrière vous!
» Cadre Retour vers le futur III Marty et Doc
» Le passé (FZ1), le présent (FZ38) et le futur (GF1...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: La Vie et ses Concepts :: La vie, un chemin-
Sauter vers: