La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Zelie Emeraude
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 25
Date d'inscription : 15/03/2009

MessageSujet: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Dim 15 Nov 2009 - 18:10

Bonsoir, bonsoir, tous...
Je connais certains d'entre vous, je pense à Laure, Ipiu, Océane, Lupus... On s'était vues en juin dernier, à une petite séance de dédicace dans la banlieue parisienne. Vous souvenez-vous de moi ?

J'ignore comment vous avez encaissé la nouvelle de la mort de Pierre, mais je n'arrive pas la tolérer. J'ai cherché à nier, puis aujourd'hui je ne peux plus me voiler la face. Olala, c'est si brutal ! J'ai l'impression que vous vous efforcez de maintenir la bonne humeur sur ce forum, et je vous en suis reconnaissante... Ces smileys, cette légèreté sans doute forcée me soulagent.
Je m'adresse à vous, car vous constituez sans doute le cercle des " admirateurs proches" de Pierre. J'en étais aussi (bon, ça fait prétentieux, dit comme ça...), mais, à sa demande, j'ai évité d'étaler les privilèges qu'il m'avait accordé.
Mais aujourd'hui, ça n'a plus de sens, hein ?
J'aimerais vous proposer de partager ici nos souvenirs chéris de Pierre. J'ignore si ça a été fait sur le forum, mais franchement, je n'ai pas le coeur à fouiller. Enfin, l'idée n'est pas révolutionnaire...


Bon, j'commence.
L'année dernière, à Montreuil, j'avais déjeuné avec lui, sa femme, son éditrice Caroline, et d'autres, dans les locaux "VIP" du salon. Pour que je puisse y accéder, il avait prétendu que j'étais sa fille... Adorable, c'est le nom qu'on retient, non ? Sa femme avait préparé des salades de pâtes dans des tuperwares, et j'en partageais une, ainsi que les couverts, avec Pierre. Il m'avait galamment laissé la fourchette, et lui galérait à manger ses pâtes avec son couteau, huhu... J'me rappelle m'être étouffée avec une pâte, et j'avais du paraître plus stupide.
On entretenait aussi une longue correspondance depuis 3 ans maintenant.
Je pensais d'ailleurs écrire à sa famille, et si d'autres le souhaitent, on pourrait s'arranger. Vaudrait mieux pas divulguer son adresse perso sur internet (trèès mauvaise idée !), mais vous pourriez m'envoyer les textes, et je me chargerais de les leur faire parvenir.
J'ai relu nos lettres tout à l'heure, et ça m'a tordu les entrailles. Grâce à cette correspondance, je songeais toujours à lui : lui raconterais-je cet épisode de ma vie ? Qu'en dirait-il ? Mes lettres imaginaires, rédigées mentalement, sont nombreuses ( huum, ça fiat un peu schyzo, nan ?) Vous imaginez alors le désarroi dans lequel sa mort me plonge. Chagrin dérisoire face à celui de sa famille, mais je parviens pas tolérer sa mort. J'ai perdu un ami cher, et j'en veux au destin.

J'arrête ici. Juste un truc, aux amateurs de musique : Pierre m'avait envoyé un CD de compils de ses musiques préférées ( j'avais fait de même avant ), je pourrais vous passer la liste, si vous voulez.

Je vous embrasse fort. Je vous verrais sans doute à Montreuil, en espérant que j'aurais une tête plus sortable.

La bise !
Revenir en haut Aller en bas
Sérêlys
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 717
Age : 23
Localisation : Partout , Ici, Ailleurs, dans l'Imagination, dans la Réalitée, en Gwendalavir, en France ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Beaucoup Trop
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Dim 15 Nov 2009 - 20:44

Merci de partager tes souvenirs avec nous.
Je ...
Franchement sa me touche beaucoup et , Merci .

Je n'ait pas eut ce privilège, d'être proche avec lui, je l'ait vut deux fois, la première j'était vraiment trop timide , la deuxième, entourée de joyeux marchombres, ce jour là, je suis arrivée entre deux moments privilégiés avec lui .
Je regrette sa, plus que tout, ne jamais avoir eut le cran, pris le temps de lui parler, toujours attendre, me dire que je ferais ça plus tard. Que ma timidité passerait et que j'oserais lui parler. Je ne savait pas quoi dire...

Bref ' .

Je te remercie , beaucoup de partager cela avec moi et , si d'autres le font, j'en serais heureuse, je ne sais pas si tout le monde voudra tout partager, mais je remercie d'avance ceux qui le feront .

Merci
[Je veux bien la liste ! ^^' ]

[Moi aussi j'écrit dans ma texte, mais plutôt les posts que je n'ait jamais posté ici, sa me rassure de voire que je ne suis pas la seule ! =P ]

Aussi, Je ...
Beaucoup de Courage .

Non, les petits smileys, la bonne humeur n'est pas forcée, pas la mienne . [Désolé . ] Mais si cela peut aider, tant mieux !

Si je peut t'aider, ainsi que tous les autres .
Revenir en haut Aller en bas
Zelie Emeraude
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 25
Date d'inscription : 15/03/2009

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Dim 15 Nov 2009 - 21:25

Merci Sérêlys, mais c'est à moi de vous remercier. Je m'incruste sur ce forum, avec mon coeur lourd et mes états d'âmes, j'ai peur de peser.

Juste, un extrait d'une de ses lettres m'a marqué, je vous le retranscris (c'était il y a à peu près 8 mois ) :
Citation :
La moto ! C'est la faute à la moto !
Pourquoi ?
Ben... C'est évident, non ?
Je me suis remis à la moto, une superbe Kawa que les médisants qualifient stupidement de grenouille du fait de sa couleur.

La grenouille l'a tué !

Oh, et puis comme promis je vous passe les pistes du CD ! Dès demain, d'accord ?


Dernière édition par Zelie Emeraude le Dim 15 Nov 2009 - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Narja
Oeil du Navire
Oeil du Navire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 955
Age : 24
Localisation : Physiquement je suis sur Terre (mouahahahaha, vous ne saurez rien de plus ^^) et psychiquement, je suis... hummm très très loin.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Saules Aveugles et Femme endormie de Hakuri Murakami; Ellana.
Date d'inscription : 22/04/2009

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Dim 15 Nov 2009 - 21:34

bin moi je vous dis les filles des regrets on en a tous, mais gardez espoir, je ne sais pas en quoi vous croyez en quoi vous ne croyez pas.

Tiens moi je regrette de ne jamais lui avoir dit à quel point et pourquoi ses livres comptaient, je regrette de ne pas être venue au salon de Paris ou pourtant j'avais l'occas' de venir, je regrette de ne pas avoir accepté l'invitation d'une amie qui habite à dix minutes de chez Pierre, je regrette plein de trucs, cette lettre jamais envoyée que je voulais lui remettre au salon, ce livre que je voulais lui donner, cet échange de regards que j'espérais. Mais honnêtement, je me sens apaisée. Triste, très très triste, en deuil comme si j'avais perdu un ami cher, alors que je ne le connaissais que peu, mais apaisée.

La religion, certains qualifient ça de connerie, d'invention stupide.

C'est peut être stupide, mais ça apaise.

Je vous aime fort fort fort.
Revenir en haut Aller en bas
http://dans-le-placard-de-narja.eklablog.com/
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 25
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Dim 15 Nov 2009 - 23:06

Je ne pourrai jamais raconter tous les moments merveilleux que nous
avons vécus ensemble. Alors je vais essayer de retenir les meilleurs,
les plus lumineux.

La première fois que je l'ai vu, c'était au salon de Montreuil en 2007. Ca aurait fait deux ans cette année...
Depuis un an - depuis le 8 novembre dernier très exactement, pile un an
avant sa mort -, nous échangions des mails. Parfois lui qui m'en
envoyait, souvent moi qui allais le chercher, et toujours ses réponses.
Drôles, rassurantes, émouvantes, emplies de confiance et de lumière.

Il a toujours été là pour moi, a toujours trouvé les mots qu'il fallait.

A Montreuil l'année dernière, nous l'avions invité à manger une crêpe
au Nutella, avec Claudine. Finalement, après avoir cherché en vain une
crêperie, on s'était retrouvés à partager des bonbons au chocolat sur
le trottoir...

A Paris, il nous avait aménagé une petite demie-heure de rencontre plus
intimiste dans une salle derrière. On avait partagé des crêpes au
Nutella, des vraies ! Hind et moi lui avions chanté Au Fil de Voie,
créée quelques heures plus tôt seulement. Son sourire... Son merci...
Et la dédicace qu'il avait écrite par la suite dans les Frontières de
Glace...

"Pour Laure,
A la guitare, comme à la plume
En douceur et droite.
Garde-toi,
Pierre B."


A Epinal, aux Imaginales, en mai dernier, il nous avait présenté
Gilles, nous avions évoqué leurs projets commun, leur roman graphique,
et à demi-mots ils nous avaient mis sur des pistes... Le midi, Pierre
nous avait proposé de manger avec lui, et il avait offert le kebab à 15
personnes !
Ces journées-là restent auréolées de lumière dans ma mémoire. Des
discussions, personnelles, plus générales, légères ou graves, si
naturelles... Le nougat au Nutella, Pierre qui met du Nutella sur le nez d'Esio pour rigoler - la vidéo est sur youtube !
Pierre avait proposé à Gilles d'entendre Au Fil de Voie, et me revoilà
à la chanter rien que pour eux deux, assise dans la pelouse sous le
soleil. Et à la fin, Gilles qui regarde Pierre, Pierre tout sourire, et
qui finit par déclarer:
- Et ben... je regrette pas d'être venu !
Pierre et Gilles qui repartent, Pierre qui passe un bras par-dessus les
épaules de Gilles, comme deux frères... Impossible de ne pas ressentir
l'amour que ces deux-là se portaient.

A Juvisy... Rencontre trop courte, expectative ratée d'un retour avec Pierre puisque nous devons rentrer avant lui.
Ce jour-là, il me demande mon adresse postale.
Quelques jours plus tard, je reçois par mail le titre de son prochain roman, que personne ne connaissait encore - sauf Lupus.
Un mail intitulé "chut... secret."
Je l'ouvre, et...

"Les Âmes Croisées.
La bise,
Pierre."


Un long mail de six pages word. Je me livre. Je me raconte.
Une réponse. Plus courte, mais non moins belle. Une réponse qui fait s'envoler.

Début août. Je reçois une lourde enveloppe en papier craft. Mon adresse
écrite de sa main. Dedans, le poster dédicacé de la Quête que je
voulais depuis des mois, et un exemplaire - dédicacé aussi, mais est-ce
vraiment important ? - des Aigles de Vishan Lour.
Avec une petite carte : "Il vaut mieux tard qu'encore plus tard, non ?
Je t'embrasse,
Pierre B."


Fin août, un mail pour me raconter ses vacances et prendre de mes nouvelles.

Début septembre. Je suis dans une boutique de Tours, avec Frost, quand
soudain une carte postale retient mon attention. Fond de jungle. Au
premier plan, un arbuste au tronc très fin. Adossé au tronc, un écolier
asiatique d'une dizaine d'années regarde un autre écolier sortir
quelque chose de son cartable.
Et surtout, une phrase d'Edouard Zarifian:
"A chaque rencontre, c'est une nouvelle histoire qui s'écrit. C'est
là que réside le plus étonnant mystère de l'aventure humaine."

J'écris à Pierre.

Mi-octobre, salon de Troyes. Nuit des ados lecteurs, toutes inhibitions
laissées dehors, toute pudeur otée, toute armure jetée, toute âme
dévoilée. Il se dévoile, il nous laisse entrevoir son enfance et son
passé, avec une confiance en nous absolue.
Jusqu'à 4h du matin nous parlons, chantons, sourions, écoutons.
Pierre nous lit le prologue de la Quête qui paraîtra dans l'omnibus. Larmes et émotion.
Découverte de la couverture des Âmes Croisées. Sublime. Gilles fait un travail formidable.
Trois jours qui passent comme dans un rêve, toujours ensemble, toujours
avec le sourire. Moments privilégiés. Dimanche, Pierre nous invite à
boire un verre, et nous voilà attablés à la terrasse d'un café du vieux
Troyes. Magique. Irréel. Et pourtant si simple.
Lui, toujours si plein d'humour, si naturel... Et toujours la petite
remarque qu'on oubliera jamais. Nous regardant Frost et moi...
"Le savant et la poète ?"
Nous parlons de Montreuil, de l'ampleur du salon, de nos responsabilités. Il nous met en garde. S'il avait su, à cet instant...

Et si nous avions su, nous, que nous le voyions pour la dernière fois !

Le dimanche soir, dès mon retour, je lui écris. Je sais que je ne
pourrai pas dormir avant de lui avoir écrit. Alors que je ne sais même
pas ce que je veux lui dire...

Quatre pages word. Quatre pages word qui sont venues sans que je les
aie appelées. Et trois semaines plus tard, une réponse. Alors que je ne
l'attendais plus.
Les plus beaux mots, du moins les plus chargés de sens qu'il m'ait jamais offerts.

Titre : "..."

"Laissé tes mots se poser.
Doucement.
Reconnu un style et une âme. Un vrai style et une belle âme.
Merci, Laure.
Pour tout, y compris pour tes questions murmurées et mes réponses
silence. Loin de Gwendalavir.
Je t'embrasse,
Pierre"


Deux semaines et demie plus tard, il mourait.

Aujourd'hui, son dernier mail sonne comme un au revoir.

Au revoir, Pierre. Et à bientôt.

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Kahicha
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 819
Age : 30
Localisation : Mes rêves
Groupe : Marchombre
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Dim 15 Nov 2009 - 23:58

Moi je regrette qu'il ne m'ait pas connu mieux... Parce que moi je le connaissais, à travers ses écrits...

Merci pour ses souvenirs, je n'ai pas tout lu car malheureusement je suis très fatiguée (boulot boulot boulot) mais j'ai survolé et merci... Même si je vous envie...
Revenir en haut Aller en bas
Zelie Emeraude
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 25
Date d'inscription : 15/03/2009

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Lun 16 Nov 2009 - 17:44

Merci pour ce partage de souvenirs, Laure ! Ca m'a tiré des larmes, comme si j'en avais pas suffisamment versées...

Voici les chansons de la compil, qu'il avait baptisée " Compil Pierre pour Alix " :')
Ottis Redding - Sitting on the dock of the bay.
Kansas - Dust in the wind
Bruce Springsteen - Streets of Philadelphia
Jeff Buckley - Halleluja
Marvin Gaye - Stand by me
Rod Steward - I am sailing
Lou Reed - Walk on the wild side
Scorpion - Send me an angel
Queen - show must go on
Bruce Springsteen - The river
Cat Stevens - Lady d'Arbanville
Billy Paul - Me and mrs Jones
Rolling Stones - Angie
Toto - Africa
America - Horse with no name
Art Company - Suzanna
James Brown - It's a mans world
Cindy Lauper - Time after time
Cat Stevens - Father and son.
Revenir en haut Aller en bas
Aenea
Grande Boulouakoulouzek
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1209
Age : 106
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : feu de nekfeu frère
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Lun 16 Nov 2009 - 18:24

La derniere fois que je l'ai vu, c'etait au Salon de Beyrouth.
Il souriait. Pour changer.
Adossee contre la table des dedicaces, je le vois arriver...
"Vous avez deux minutes de retard !"
Il me fait la bise, le sourire qui s'elargit.
"Ah et..."
Je sors un pot de Nutella, et un livre trouve quelques minutes plus tot, "Passion Nutella". Il rit. "C'est la tradition, hein ?". Il se repenche vers moi, et me refait la bise.
Oui Pierre. C'est l'eternelle tradition. Mais si je savais que c'etait la derniere fois...
Une heure. Une heure durant laquelle deux ou trois personnes sont passees, et une heure durant laquelle j'ai pu enlever mon armure et parler avec lui a coeur ouvert. Une heure, durant laquelle Doutes, Hesitations et Certitudes se sont entremeles. Devant un sourire inebranlable.
Comme si une bulle de lumiere nous entourait.
Rires.
"Je peux avoir ton mail ?"
Mais bien sur, Pierre, que vous pouvez l'avoir. Je le griffone sur un bout de papier.
Finalement, ma boite mail n'en recevra jamais, de ses mails a la menthe poivree.
Je n'oublierais jamais tout ce qu'il m'a appris en l'espace de soixante minutes. Des paroles a jamais gravee en ma memoire.
Que je ne devoilerais pas. Pas encore. J'aurais trop peur de les perdre.
"A bientot", m'avait-il dit.

Merci Pierre.
J'espere que vous vous portez bien...
"A bientot".
Revenir en haut Aller en bas
http://nervetree.tumblr.com
Ichtar
Maître Marchombre
Maître Marchombre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1109
Age : 23
Localisation : Entre ma tête et Lille
Groupe : Marchombre... j'espère
Livre préféré : L'Autre (de vous-savez-qui), et Prodige (de Nancy Huston)
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Lun 16 Nov 2009 - 19:34

"-Maman! Maman! On peut aller au salon de Bruxelles?
-Pourquoi faire?
-Y'aura Pierre Boterro.
-...D'accord"

Je suis sur le site des Mondes Imaginaires. C'est la création des GAPBEDN (Grands Admirateurs de Pierre Bottero et du Nutella). J'écris:
"Moi aussi je voudrais faire parti du groupe...Mais je n'ai vraiment pas besoin de groupe pour adorere Pierre! [...] Je viendrais à Bruxelles!"


"Réponse de l'auteur:
Dis moi, princesse Ichtar, que penserais Rafi de l'idée d'acceder à un groupe d'adorateur, peu importe d'ailleurs ce qu'adorerait ce groupe? M'est avis que ça le ferait rire et qu'il ajouterai une sentence comme: adorer quelqu'un -ou quelque chose- c'est se placer plus bat que lui. Tu ne penses pas que c'est une drôle d'idée compte tenu de toutes les marches qu'il nous reste à gravir? A Bruxelles, 'noublies pas de te présenter!"


Mai 2008, Bruxelles en compagnie de Pinceau, Aliénor et Pencho. Après une demi heure de recherche effrénée, nous parvenons enfin à le trouver.
- Bonjour...*Pierre mode effrayé ^^*
- Bonjour! Princesse Ichtar!
-Enchanté.
-Moi aussi.
...
-Attend, comment tu as dis?
-Princesse Ichtar =).

Pierre se lève avec un grand sourire et me prend dans ses bras.
-Je suis vraiment enchanté de faire ta connaissance.
Belle journée, merveilleuse journée que cette première rencontre. A la fin, nous partions. Et oh! le hasard, lui aussi!
- Si vous passez par le centre ville, je vais vous montrer quelque chose...
Après quelques minutes de marche derrière lui à élaborer des plans de kidnapping, il ouvre le coffre de sa supermégatroplaclasseférrarierouge voiture et en sort l'Envol, qui devait sortir un mois plus tard...Juste le temps de nous laisser admirer la couverture et il le referme, le range, nous fait la bise et s'en va...

Novembre 2008, salon de Montreuil. J'avais tout organisé, tout préparé, nous étions plus d'une dizaine de Lillois à prendre le train pour le salon quand...paf! je me retrouve à l'hôpital. Grrr. Enfin bon, mes n'amie Lilloises sont là pour me représenter.
- Âllo, Ichtar?
-Oui, Aliénor?-
- On a fait une queue d'une heure, mais on est devant lui. Tu veux qu'on te le passe?
- Une heure? Laisse tomber, y'aura trop de monde et...
- Allô allô? Princesse Ichtar?
La voix masculine me tire un immeeeeeense sourire.
- Bonjour Pierre!
Quelques 29 secondes de conversations, puis il repart à ses dédicaces. Sans au préalable avoir reçu la lettre de quatre pages que les autres lui ont remises.
Journée manquée, pourtant, dans la chambre aux murs jaunis de l'hôpital, je ne parviens pas à dormir. A force de sourire, j'ai eu des crampes...

Mars 2009, salon de Paris.

Ma première rencontre avec Vous.

*Au fil de Voie, chant à la Liberté...*

Tramme de Bonnheur sur fil d'Harmonie
Marchombre
Toujours plus haut
Marchombre
Juste un Mot:
Merci...

-Merci, c'était un beau projet.
Crêpes au Nutella, guitare, voix, Amitié, sourires, Partage, silence...

Juin 2008, Mon anniversaire

Visionnage de la vidéo d'Epinal.
"-On doit vous dire que vous avez échappé au pire parce que Princesse Ichtar devait venir avec nous, mais elle parlait tellement qu'on l'a abandonné sur une aire d'autoroute.
Rires
-Je le crois volontier."
Mais-euuuh! x)

Octobre 2009, salon de Troyes.

-Ils m'ont dit que tu n'as pas voulu venir à Epinal.
- Nan c'est pas vrai! Ils vous ont dit qu'ils m'avaient abandonné sur une aire d'autoroute parce que je parlais trop! Et même que vous avez dit que vous les croyez volontier!
Rires autour de la table alors que nous attendons le plat principal.
- Tu es douée en géographie toi, non?
-Euh non. Pourquoi?
-Début Mars, je vais passer dans une ville bizzare. Lille, quelque chose comme ça.

Sourire. Ca faut tellement longtemps qu'on le suppliait harcelait pour qu'il vienne!

Troyes.
Troyes.

Pour toi Hind.
Promi, j'irais voir ta "grotte Rentaï" et je te raconterais mon voyage au Liban, mes impressions...
Des bises.
Pierre B.
(confidences confidences...hein Yara? ^^)

Troyes. Juste...merveilleux. Je lui écris. Parce que je ne pouvais pas faire autrement. Après quelques hésitations, je lui donne la lettre. Il l'a lit.
- Ichtar, viens ici...Là, tu vas m'écrire ton adresse mail.

Moi non plus, je n'aurais jamais ses mots. Enfin, pas sur mon mail, du moins.

Troyes...
Nous sommes partie le samedi soir. Des larmes. C'était la première fois que je pleurais en le quittant.
C'était la dernière fois que je pleurais en le quittant.
Quelques regards surpris. Sourires. Mots écris.
...

Novembre 2009

'Pierre Bottero est mort"
...

____________

Je m'aperçois en écrivant ces mots que j'ai vécu des moments formidables avec lui. Que nous avons eu de la chance. Beaucoup de chance.

Adieu, Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Zelie Emeraude
Curieux
Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 25
Date d'inscription : 15/03/2009

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Lun 16 Nov 2009 - 21:16

Oh... Merci pour vos récits ! <3
Princesse Ichtar, tu as employé mon mot préféré, que j'emprunte à tes phrases : Pierre était formidable. Il a agrémenté nos vies de nouvelles saveurs, et les a teintées de couleurs jamais fanées.
(Olala ! Vous me manquez tant, Pierre.)

Et mes larmes se sont taries. Vous n'y êtes pas pour rien. La vie continue, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Elii'
Ami de la falaise
Ami de la falaise
avatar

Nombre de messages : 868
Age : 21
Localisation : La jungle des poneyciraptors
Groupe : Faëlle
Livre préféré : La Promesse de l'aube
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Mar 17 Nov 2009 - 9:21

...A mon tour. Cela vous paraîtra sans doute moins beau que les récits de Laure, d'Hind, Yara, des autres... Ces souvenirs n'en restent pas moins lumineux, tellement lumineux, dans ma mémoire...

----------------------------------------

La première fois que j'ai rencontré Pierre, c'était en septembre 2008. Probablement le 13 ou le 14, si ma mémoire est bonne. Nous étions partis, tôt après le déjeûner, pour Vendôme. Et dans la voiture, mon coeur battait, battait, battait...

Après l'avoir cherché une dizaine de minutes, nous l'avons trouvé. Je me souviens de la première image que j'ai eu de lui... Penché sur un livre. Il a relevé la tête, m'a jeté un coup d'oeil, a repris sa discussion avec la dame à qui il venait de dédicacer son livre.
Et puis... Mon tour.

"Bonjour... ( <-- moi )
- Bonjour ! ( <-- Pierre )
- ... ( <-- moi )
- ... *grand sourire* ( <-- Pierre )
- Vous avez là une fidèle lectrice, qui a lu une grande partie de vos livres, et qui écrit un petit peu ! ( <-- mon père )
- Et comment t'appelles-tu, fidèle lectrice ? ( <-- Pierre )
- ...Marie... ( <-- Moi )

Il a souri, et il a commencé à écrire sur mon livre...

"Pour toi, Marie, qui lis et qui écris..."

Il a ensuite relevé la tête, m'a dit quelque chose, je ne me rappelle plus quoi, et j'ai répondu "J'ai vu sur les mondes imaginaires. *hésitation* En fait, je suis Elii'."
- Elii' ?! ( <-- Pierre )

Une bise. La première. Sourire...

"Ah, il faut que tu restes cinq minutes ! J'aimerais bien te parler un peu !"

... Trop timide. Tellement idiote. Je suis partie. J'avais tout mon temps...

Un peu plus de deux mois plus tard, il y avait Montreuil.

Cette fois-ci, j'avais préparé mon coup. Je n'étais plus timide. J'allais rencontrer des gens des mondes imaginaires.
Seulement... Nous sommes passés au Louvre, et je suis arrivée trop tard sur le salon.
Après une heure et demi de queue, interrompue pour aller juste saluer Laure et Yara, j'arrive enfin devant lui.

"On s'est déjà vus, non ?"

Sourire. Encore.

Et une seconde bise, lorsque je lui redis mon pseudo.

Cinq minutes, et je repars...

Et puis, en mars, il y a eu Paris.

Paris...

Je dis "à suivre", le collège m'attend... ^^

Voilà voilà, j'édite :

Donc, Paris... Paris, Paris, Paris.
Pour cette fois-ci, j'avais fais une liste des gaffes à ne pas faire, à ne SURTOUT PAS reproduire ( rougir, accepter un détour par le Louvre, etc... )
J'ai fait l'ouverture du salon, avec ma mère, et, seule, j'ai déambulé quelques instants dans les allées encore vides. Après plusieurs détours, j'arrive au stand rageot. Déjà, la queue était très, très, trèèèèès importante. Je sors ma pancarte, mon diadème, et je commence à attendre. Une demi-heure. Une heure. Et une heure et demi plus tard, j'ai aperçu quelque chose, du coin de l'oeil. Une pancarte qui sautillait, et qui, bizarrement, me disait quelque chose... "Laure, Magicienne du verbe". Ma pancarte aussi, a sautillé, et nous nous sommes retrouvés.
Laure, Lupus, Hind, Océane, Lucas, Yara, Diane, Bélit...
Petites bises, et tout ce beau monde ( n'oublions pas ceux que j'ai oublié ) part à la fin de la queue, soucieuse de ne pas désespérer les gens derrière moi.
Un quart d'heure, peut-être plus, peut-être moins plus tard, je me retrouvais devant Pierre.
Rapide discussion à propos de ma timidité ( "Si, si, c'est vrai ! Je combats ma timidité ! Enfin vous voyez bien, hein, elle n'a pas non plus disparu..." ), et... Je rejoins les autres derrière !

J'ai dû voir Pierre trois fois dans la journée.
Trois rencontre lumineuses.

Le lendemain, je suis revenue. Encore une fois, j'ai fait l'ouverture. Sans grand espoir, je traînais derrière le stand de rageot quand, que vois-je ? Un blouson en cuir ! Mais, mais... Je le connais, lui !
Hum. Je vous l'avais dit, elle n'était pas partie, ma timidité. Encore une chose à regretter : Ne pas avoir été le voir, ce matin là...

Bref, après avoir fait la queue une petite heure pour voir Erik L'Homme, je retourne dans le coin où, la veille, nous avions déjeûné, pour m'acheter un sandwitch... Mon sac à la main, je cherchais des personnes des yeux, quand...

"ELIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !"

J'ai baissé un petit peu le regard, et un groupe de Joyeux Marchombres me souriait.

De combien de personnes ai-je fait la connaissance, ce jour là ?

Je n'étais pas encore inscrite ici, c'est cette rencontre qui m'en a donné l'envie.

Encore je-ne-sais-combien de temps de queue pour voir Pierre, un gros pot de Nutella vide ( ou presque ! ) qui change de mains, quelques dédicaces...Et je vois ma soeur qui me fait de grands signe.

"Je dois partir..." Je crois que j'avais des larmes dans la voix, quand j'ai dit ça.

Je savais que j'allais louper les crêpes, les chansons... Tout.

Mais je suis partie. Avec tout de même la joie d'avoir partagé quelques paquets de fraises Tagada avec vous, et aussi celle que mon dernier pot de Nutella ne soit pas inutile... Je l'avais généreusement donné à Frost dans le but d'alléger mon sac ( hum, Frost est évidemment très galant, mais je crois qu'il avait en fait quelque chose d'autre derrière la tête... ^^ )

Et puis, il y a eu Troyes.

J'étais presque sûre de ne pas venir, et là, surprise, j'ai pu.
Deux heures de route, et nous sommes arrivés. J'avais amené une amie, Elise ( qui malheureusement n'a pas l'air de vouloir sérieusement s'inscrire ici )
Nous sommes arrivées sur le salon, avons cherché quelqu'un de ma connaissance des yeux, n'avons trouvé personne, quand... Des cheveux. Une tête.
Etreinte...
Elle m'avait manqué, Hind. Vraiment. Je ne l'ai pas dit plus haut, mais à Paris, elle m'avait quand même pas mal mise à l'aise, et puis... Elle m'avait prêté Zouck.

Quelques minutes plus tard, Twin' revenait, accompagnée d'Ipiu, qui avait dû passer une nuit dans le train.

A 14h et huit minutes ( en retard, hein ), Pierre est arrivé, suivi de près par Kahicha et Apolline ( si je me souviens bien, c'est comme ça qu'elle s'appelle )
Une bise, encore une... La dernière.
Sourires.
Fraises Tagada.
Dédicaces.

J'étais revenue avec Ipiu parler avec Pierre de Fréjus, quand j'ai entendu ma Mamie préférée crier... Méchant Frost qui l'avait prise par derrière !
Retrouvailles avec Laure, Esio, Lucas, Frost... Et c'est reparti pour un tour avec Pierre !

Et puis il y a eu la... "rencontre". Le Haïk. Les questions. Les réponses. Les fraises Tagada. Les sourires. Encore. Il y a certaines répétitions qui sont délicieuses, je trouve...

Et puis, il a bien fallu que le moment arrive de partir. Aussi discrète que je pouvais l'être, j'ai remballé mes affaires, dit au revoir à tout le monde, et suis sortie de la salle. J'écoutais encore la voix de Pierre. Quand mon amie m'a rejointe, j'ai fait un petit signe de la main au petit groupe, et j'ai souri. "On se revoit à Montreuil..."
Pierre s'est retourné, alors, et puis il a levé la main aussi. J'ai répondu à son signe muet, fait un dernier sourire, et j'ai fermé la porte de la salle.

...Si j'avais laissé la porte ouverte...

Le lundi 9 novembre, en rentrant du collège, j'ai vu le message de Laure.

"En voilà une autre, de courbe..."

-----------------------------------------------


Dernière édition par Elii' le Mar 17 Nov 2009 - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lundinn.tumblr.com
Amelia
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 343
Age : 23
Localisation : Entre le Pays Faël, Kur N'Raï et la Forêt Maison...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte Des Marchombres (Ellana, Ellana l'Envol, Ellana la Prophétie) et La Quête d'Ewilan et Les Mondes d'Ewilan (tous les tomes ^^), le Guerrier Pacifique, Le Livre du Voyage et puis... la Bible =)
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Mar 17 Nov 2009 - 16:57

J'ai déjà raconté mais j'ai envie de le faire une fois encore...

J'ai rencontré Pierre pour la première fois il y a deux ans, aux Imaginales d'Epinal.
Sauf que j'étais pressée, timide, jeune, un peu nulle je l'avoue et qu'il y avait au moins quatorze millions de gens qui voulaient des dédicaces... peut-être un peu moins...
Enfin bref, tout ça pour dire que quand je me suis retrouvée devant lui et son grand sourire, je suis devenue rouge comme jamais et je lui ai juste bredouillé un bonjour un peu stupide. Heureusement que ma mère était là pour lui dire que je lisais ses livres depuis 3 ans et que je les connaissais par coeur pour qu'il sourie à nouveau, d'un sourire un peu plus étonné avec une phrase dont je ne me souviens plus...
Et la j'achète tous les Ewilan, de la quête aux mondes, et je les fais tous dédicacer, encore un sourire étonné puis il commence et met quinze minutes pour tous mes les faire... et à la fin :
" Voilà demoiselle, bonne Rererelecture... "
Et je suis partie, encore plus rouge qu'avant, que c'est bête de rougir...

La deuxième fois, c'était aux Imaginales de l'an passé.
Cette fois-ci j'étais bien décidée à ne pas laisser l'occasion passer.
Je sortais du lycée à 17h, je prenais le bus à 18h30. Le parc où se tenait la tente des dédicaces était à 5 minutes de mon lycée, le temps suffisant pour retenir mon stress pour juste laisser ma personnalité jaillir.
17h03, je pousse la porte de la tente, c'était un jeudi, il n'y avait pas beaucoup de monde. Je le cherche des yeux, pas longtemps. Il était juste à quelques mètres de moi, en grande discussion avec une dame. Je passe devant eux, je repasse...jusqu'à ce que la dame parte et que je me retrouve devant Pierre, même pas rouge...
Sourire, c'était certain...
- Bonjour !
- bonjour.
- Euh... il serait possible de vous amener mes livres pour que vous les dédicaciez demain ?
- Bien sûr !
Nouveau sourire, mais qu'est-ce qu'il pouvait sourire...
Et la la discussion commence, avec comme premier sujet Pierre, le Perrin du fo' dont Pierre (Bottero) ne se souvenait pas du tout alors que Pierre (Perrin) m'avait parlé de lui juste avant.
Rires.
Sourires.
On embraye sur les Joyeux Marchombres, Pierre me raconte les détails de Paris, qualifiant le clan " Laure, Hind, Lupus et compagnie " de la bande des folles...
Nouveaux rires.
Puis viennent les confessions plus intimes, il me parle d'écriture, je lui confie que j'écrivais avant de le lire que mon Envol a commencé quand je l'ai rencontré au travers d'Ewilan puis d'Ellana...
Il me donne beaucoup de conseils, plaisante souvent, on s'interrompt pour quelques dédicaces puis on reprend de plus belle.
On évoque sa fille.
" Elle s'appelle Camille, tu as quel âge déja ?"
" Quinze. "
" Elle aussi ! elle un compte facebook si tu veux je lui dirais de t'accepter ! " Je veux bien... et vous, vous avez facebook ? "
" Moi ?! Non mais ça va pas ? "
Rires.
Puis il demande :
" Tu as pensé quoi de L'Autre ? "
" Euh... je l'ai pas encore lui... "
Eclat de rire immense.
" Waouh, la honte ! " me lance-t-il pendant que j'essaye désespérément d'expliquer qu'il n'est pas à la bibliothèque et que j'ai pas assez d'argent pour me le payer...
Puis une dame arrive, avec un pot de nutella. Mon regard croise celui de Pierre dons lequel danse une lueur d'amusement. -eh non, je savais pas encore que un bout de ce qu'il y avait dans ce pot allait se retrouver sur ton nez Esio, désolée...-
La dame repart.
" C'est bête que je n'ai pas beaucoup de mémoire, commence Pierre, l'année prochaine je l'aurais sans doute oubliée..."
" Comme vous avez oublié Pierre c'est ça ? "
Il me regarde, sourit.
" C'est ça, mais tu sais vu tout le monde que je vois à chaque salon je peux pas me souvenir de tout le monde ! "
" oui c'est un peu vrai ce que vous dites..."
Et la arrive une autre dame :
" Bonjour Pierre, je suis la femme de m.intel, vous le connaissez n'est-ce pas ? "
" M.intel ? Bien sûr !" répond Pierre plein d'assurance.
La dame repart.
Pierre se tourne vers moi :
"Tu vois, je le connaissais pas du tout, ce monsieur la !"
Et moi j'éclate de rire !
" Pourquoi vous lui avez dit oui alors ?"
" Pour ne pas la vexer !"
Rires partagés.
Puis vient le temps de se quitter.
" A demain ! " je promets.
Le lendemain, je quitte à 14h du lycée.
Je suis sous la tente à 14h01.
Pierre n'est pas la.
J'achète L'Autre avec de l'argent taxé a des amis, a ma maman et une grosse part dans mes économies de cadeaux de noël...
Je ressors et la... je lui rentre dedans, parce qu'il ne regardait pas la route trop occupé à regarder son super portable...
" Ah vous êtes la ! " je crie.
Il sourit avant de dire :
" Oui mais pas pour longtemps, j'ai une rencontre avec des élèves de collège à 14h. Il était 14h15.
Je lui fais la remarque et il se contente de dire " c'est pas ma faut ils sont pas la" avec son éternel sourire.
Alors je m'assois sur un banc et commence l'Autre.
Vers 14h30, je retourne sous la tente. Il est la.
" Ben, et votre rencontre ? "
Il regarde vers moi, sourit en secouant la tête.
" Un autre auteur s'en occupe... c'est pas grave ils avaient pas l'air très enthousiastes... "
Rire.
Je lui fais dédicacer l'Autre et dans le premier il me met :
" Pour Amélie, sacrément débrouillarde puisque tu as réussi à te procurer l'Autre. J'en étais sûr. ;-)
La bise.
Pierre B. "

Et quand je lui explique comment j'y suis parvenue, il lance un " les amis et les parents sont faits pour ça... "
Ensuite on tente de lire à deux sur le plan des Imaginales les activités qu'il est censé faire, il en profite pour m'expliquer ce qu'est une table ronde...
Puis on discute encore jusque 17h et la je vois " Tour B2 mon Amour " posé sur le stand et je l'ouvre pendant que Pierre fait une dédicace. Il lève les yeux de celle-ci pour me dire " Vas-y, lis ! "
" Mais non je vais bientôt y aller, j'aurais pas le temps ! "
" Lis-le je te dis ! "
Je me fais pas plus prier...
Jusqu'à ce qu'il soit 18h00 et que je remarque que mon bus est à 25...
Je lève la tête, Pierre me regarde en souriant.
" Alors ? "
" J'avais raison. J'ai pas fini et je dois partir... "
Alors Pierre prend le livre, écrit une superbe dédicace et me le tend tandis qu'il dit à la vendeuse qui regardait notre manège suspicieusement.
" C'est bon, mettez-ça sur mon compte ! "
Je me répands en remerciements et Pierre demande à la vendeuse qui n'était pas partie.
" On peut lui faire une affiche, à Améie non ? "
Il attend pas la réponse et prend de son stand une affiche Ellana la prophétie et après un débat de 10 minutes sur s'il fallait écrire Amélie ou amelia il me met :
" Pour Amélie,
souvenir d'une vraie jolie rencontre.
Une volée de bises.
Le 14/05/09
Pierre B. "

Puis il me dédicade Ellana l'Envol dans lequel il met une touche d'humour :
" Pour Amélie, bon, je ne suis pas sur de te reconnaître l'année prochaine mais les chances sont bonnes... surtout si tu m'aides...;-)
La bise.
Pierre B. "

Je souris.
" Tu m'aideras hein ? "
" Bien sûr ! "
" Tant mieux ! Bon je vais m'acheter des livres, à demain ! "
" A demain ! "
Et la je cours attraper mon bus.

Le samedi, c'était la Rencontre des Joyeux Marchombres.
Juste géniale.
Quand je pense qu'il se repérait mieux que moi dans ma propre ville et qu'il nous a payés un kebab chacun... Je le revois encore sourire devant l'air surpris de la maman de Laure en montrant sa carte bleue...
On mange, Laure joue de la guitare, veut faire Au Fil de Voie puis se ravise, Pierre sourit.
Puis la table ronde avec l'homme/fille, Pierre qui fait que de regarder par la fenêtre sa dédicace sur notre pancarte, son explication dans le parc sur l'homme/fille...
Puis il repart à son stand et on le suit après la conférence sur les elfes.
La il nous apprend le nougat au nutella, nous présente Gilles une première fois "retenez bien son visage à celui-ci ! ".
Crêpes au nutella.
Puis je repars.
Plusieurs bises de Pierre, Câlins infinis, Esio qui saute partout...

Le dimanche, appel de Laure.
" On est sur le stand de Pierre, on cherche des correspondances entre le chuchoteur et le voleur de chouchous, tu viens ? "
Et je cours jusqu'à la tente de dédicaces et j'arrive épuisée.
Pierre me voit : " t'es encore la toi ?! "
Rires.
Encore un peu de discussions avec Gilles.
Puis c'est l'heure des adieux...
Pierre nous fait la bise deux fois à tous.
On sort.
On revient avec Laure pour je sais plus trop quoi et on passe devant Pierre qui nous sourit.
Je ne l'ai plus jamais revu.

Quelques semaines plus tard, message de lui sur le site rageot où il nous dit de ne pas dire ce qu'il nous a révélés à Epinal sous peine de lancer de goule. Je réponds par l'affirmative et il me répond : " Prudente amelia ? ;-) Tu as bien raison. La bise. "

Puis Camille m'accepte sur msn et un jour son père était derrière elle pendant que je lui parlais, il me rassure en disant qu'il ne m'a pas oubliée...

Il me manque tellement....
Revenir en haut Aller en bas
Niamh Eïlaz
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Age : 23
Localisation : Sur la Route.
Groupe : Marchombre.
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Mar 17 Nov 2009 - 21:20

Larmes...
Larmes.

Cet homme est tellement formidable.
Non, pas était, pour ceux qui se sont fait la remarque silencieuse.

Vous avez tellement de chance de l'avoir rencontré à plusieurs reprises pour certains, et si longtemps...
J'aurais tellement aimé lui parler, longtemps.


Moi je ne l'ai rencontré qu'une seule fois.

Dédicace de l'Envol, dans une librairie Interlude, à Salon-de-Provence.
Plusieurs minutes de queue, je stress d'une manière impressionante, et me voilà devant lui.
Gorge serrée, rouge comme une tomate, je m'approche de lui, vois son sourire si lumineux qui me rassure d'entrée.
Je lui parle du forum qui venait juste de débuter, il me dit oui, j'ai rencontré une des membre qui m'avait donner l'adresse, un pseudo imprononssable...
- Szyra ?
- Oui, voilà. *rires*
Je lui dit que j'habite au Puy-En-Velay, il connait. Il est très étonné, trois heures de route pour venir le voir. Moi ça me paraissait tellement normal, tellement peu face à une rencontre avec Lui.
Il prend un exemplaire de l'Envol, me demande mon prénom.
- Hannah, ça s'écrit H, a deux n a h, c'est un peu bizarre.
- Oh mais non, c'est pas bizarre du tout.

"Pour toi, Hannah
Qui parcours des centaines de
Kilomètres pour t'envoler
Avec Ellana...
Merci pour ta visite
Et bonne route
Dans les livres et dans ta vie.
La Bise,
Pierre B."


Je le remercie, je m'inprègne encore quelques secondes de sa lumière, et je pars. Tellement secouée que j'en oublie de payer le livre, et que ma mère re-rentre pour y aller.

Larmes...
Larme.

[PS : je me permet de changer le titre qui ne me paraît pas être le plus approprié.]

_________________
Loin derrière...

A P.B., qui a su éclairer, et transmettre sa Lumière.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://marchombres.forumactif.fr
Ichtar
Maître Marchombre
Maître Marchombre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1109
Age : 23
Localisation : Entre ma tête et Lille
Groupe : Marchombre... j'espère
Livre préféré : L'Autre (de vous-savez-qui), et Prodige (de Nancy Huston)
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Mar 17 Nov 2009 - 21:45

Merci à tous pour ces merveilleux souvenirs.
Pierre avait une lumière universelle, pourtant il la distribuait à chacun d'entre nous un peu différement. Un peu à sa manière...

Elii', heureuse que tu ais reconnu mes cheveux ( --'). Et heureuse de voir que je t'avais autant manqué que tu m'avais manqué à moi. Heureuse de tous ces souvenirs partagés. Il y en aura beaucoup d'autre .
Merci à tous
Revenir en haut Aller en bas
Kahicha
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 819
Age : 30
Localisation : Mes rêves
Groupe : Marchombre
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Mer 18 Nov 2009 - 1:01

Merci pour tous ces souvenirs les filles ils sont super moi j'ai pas le courage, mais un jour, de vive voix, autour d'un feu....

J'ai survolé sa compile, j'adore "Stand by me"... Et "Africa" de Toto m'a toujours transportée, sans raison... Maintenant y'en aura une. Merci pour cette compile miss...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Mer 18 Nov 2009 - 11:46

Mon seul souvenir que je partage avec lui.
Une dédicace que Pierre m'a faite quand j'ai participé à un concours pour la sortie d'Ellana.
Je dit souvent que si mon apart' prenait feu se serait le seul truc que je penserai à prendre.
Et aujourd'hui encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 25
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Mer 18 Nov 2009 - 18:04

Ottis Redding - Sitting on the dock of the bay.
Kansas - Dust in the wind
Jeff Buckley - Halleluja
Marvin Gaye - Stand by me
Queen - show must go on
Cat Stevens - Lady d'Arbanville
Rolling Stones - Angie
Cat Stevens - Father and son.

Toutes celles-là je les connais. Et en plus je les adore.

Dès que je jouerai Dust in the Wind, je penserai à lui.
Dès que je chanterai Hallelujah - que nous avons commencé à la chorale en plus - je penserai à lui.
Dès que les accords de Stand By Me me passeront dans la tête, dès que je prendrai une voix blues pour entonner "When the night has come, and the lane is dark...", je penserai à lui.
Dès que, la voix cassée, je chanterai Angie, je penserai à lui.
Dès que j'écouterai Father and son, Lady d'Arbanville ou même Sad Lisa de Cat Stevens, je penserai à lui.
Dès que je me laisserai emporter par The Show Must Go On ou une autre chanson de Freddy Mercury - Bohemian Rhapsody... - je penserai à lui.

C'est fou comme j'ai envie de retravailler toutes ces chansons d'un seul coup.

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Maëline
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
avatar

Féminin
Nombre de messages : 502
Age : 22
Localisation : Entre les arcs-en-ciel de la Forêt Maison
Groupe : Petit
Livre préféré : l'Autre, le Pacte des Marchombres, les livres de Pierre Bottero en général
Date d'inscription : 03/06/2009

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Mer 18 Nov 2009 - 21:04

Merci pour tous ces souvenirs partagés, merci ...
Vous avez eu de la chance, pour certains ...
Enfin...

Moi je l'ai rencontré trois fois, Pierre. Dont deux fois sont vraiment baignées de lumière.

La première fois, c'était le jour de la sortie de la Prophétie.
On était arrivées en avance, avec Lynn, et on était montées au 1er étage de la librairie et on regardait les livres. Et là je lève la tête vers le 2e étage (réservé aux gens de la librairie) et je vois un homme qui ressemble aux photos de Pierre. Alors je lui fais un grand sourire, auquel il répond.
Puis arrive l'heure où commence la "soirée". On s'asseoit, au premier rang, avec Pierre juste en face. Puis des gens lisent le début de la Prophétie. Et commettent un sacrilège : ils lisent une poésie Marchombre ^^
Ensuite, Pierre parle, nous raconte des choses que pour beaucoup je savais déjà. Il nous propose de nous réveler la fin du Pacte, ce que nous refusons avec un grand NOOOOON ! .
Puis vient le temps des questions, très intéressantes, avec des réponses non moins interessantes. Pierre reconnait une certaine Laure...
Et puis après, les dédicaces. Avec Lynn, on se précipite pour pas trop faire la queue : résultat, on est 3es.
Elle lui fait dédicacer ses livres, puis c'est à moi. Conversation du style :
"Alors tu t'appelles comment ?
-Marianne
-Marlène ?
-Non, Marianne
-Avec deux n ?
-Oui"
Je rougis beaucoup beaucoup, je meurs de chaud.
Puis il me demande, en signant l'Autre si je l'ai lu. Je réponds oui et en profite pour lui parler d'Eryn.
Puis je le remercie et on part.
Un grand sourire aux lèvres.

Ma deuxième rencontre, c'était Montreuil, l'année dernière. Au départ une super journée, je devais rencontrer les gens des Mondes Imaginaires, mais finalement j'ai choisi d'aller au Salon le matin et non l'aprèm pour voir une copine de colo.
Finalement, on arrive à l'heure où les dédicaces commencent à fermer, alors on va à d'autres stands. Puis on(Cécilix et moi, en fait) quitte la copine et va manger dehors.
L'aprèm, on revient, se met dans la queue et on attend. Devant, bien plus loin, une fille avec un diadème. Je sors de la queue pour aller la voir, arrive près d'elle, ne veut pas la déranger, me ravise. Puis une deuxièle fois pareil. Je n'ose pas alors qu'au final je crois que c'était Elii'. Fichue timidité.
Puis la queue avance, on arrive devant Pierre. Cécilix ne veut finalement plus lui parler, je me retrouve seule devant lui et ne sais pas quoi lui dire. Discussion banale où il me redemande comment je m'appelle, Marianne, non pas Marlène, oui avec deux n, et où je n'ose as lui dire que je suis MarianneX. Je repars avec une carte de Gwendalavir dédicacée et des regrets.

Troisième rencontre. Une journée fantastique.
A 15h, l'heure de rendez-vous, on arrive avec Cécilix et Lynn devant le stand Rageot. Personne avec des pancartes. Alors on s'éloigne un peu et là on voit Yara et Océane. Je vais vers Yara mais elle me voit pas et pars.
On les cherche 5minutes et on les retrouve, elles nous emmènent vers les autres.
Alors on découvre enfn le vrai visage de Laure, Ichtar, Elii', ...
Calins, bisous, etc ...
puis on va faire la queue à Rageot, queue qui passe vite vu qu'on discute beaucoup.
Et puis je'arrive devant Pierre, il voit mon panneau et sais du coup qui je suis, on discute un tout petit peu, il me dédicace mon affiche en pestant parce que ça écrit mal dessus... Puis je lui donne ma nouvelle.
Puis je vais acheter Zouck pour Cécile avec Océane, en pensant que c'est bête qu'on l'ait pas acheté plus tôt pour le faire dédicacer, mais c'est pas grave parce que la prochaine fois on le prendra...
Et puis il aut se séparer, re calins, bisous, Laure et Frost qui se marient officieusement ...
Une journée magnifique. Grâce à vous, surtout.

Par la suite, Pierre m'a envoyé une lettre. Il avait aimé ma nouvelle.
Et puis à peu près le même jour je m'inscrit sur ce forum.
Un mois après, la rencontre avec vous à Saint-Martin-du-Tertre. Où il ne manquait que Pierre.
Et dans 10 jours, Montreuil. Où il ne manquera que lui.

Mais il sera toujours là, quand même. Dans nos coeurs. Dans ses livres. Dans les étoiles. Dans le Vent...

Merci, Pierre. Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
http://4h04.fr
Eleanor
Aspirant
Aspirant
avatar

Féminin
Nombre de messages : 194
Age : 25
Localisation : Près de l'Arche...
Groupe : Armure
Livre préféré : Zouck // ...
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Mer 18 Nov 2009 - 21:29

Et je tremble devant vos mots, je pleure devant vos messages... Vous avez une chance incroyable d'avoir vu son sourire, d'avoir partagé quelques instants de sa vie et d'avoir pu pour certains le prendre dans vos bras. Je l'aime tellement, et il me manque. Certaines peines disparaissent avec le temps. Mais même un siècle ne pourrait effacer l'amour que je porte à ce merveilleux homme.
Il me manque terriblement. Et pourtant... Je ne l'ai jamais rencontré et j'ai cette impression délirante de le connaître, d'avoir un jour eu un ami... Moi... Un ami...
Je me sens si seule maintenant...
Mais pourquoi je pleure...
Revenir en haut Aller en bas
http://sombre-marchombre.skyblog.com
Anaura Tallis
Candidat à l'Ahn-Ju
Candidat à l'Ahn-Ju
avatar

Féminin
Nombre de messages : 411
Age : 22
Localisation : Avec Vous
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tout les Bottero...
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Mer 18 Nov 2009 - 22:12

Je l'ai rencontré trois fois. Trois fois j'ai passé de si merveilleuses journées que je ne pourrais jamais oublier que c'est à lui que je le dois.

La première fois, Montreuil. Je venais de découvrir, depuis moins d'un mois, ses livres, et je m'incrustai déjà dans un rencontre prévue par les membres du site de Rageot.
Vous voyez, je n'avais pas compris l'ensemble de ses messages, ça c'est à vous que je le dois, et je me considérait comme "fan". Je suis arrivée pas tremblante, pas intimidée, juste heureuse, dans la file de trois plombes avec ma mère. On nous fait déplacer la queue, et je commence à me demander ce que je vais pouvoir dire. Je me retrouve devant lui muette et un peu rouge. Il souris, me demande mes livres, seulement deux on avait pas le droit à plus, mon nom... J'ai trouvé le courage de demander deux livres de plus. De lui tendre une lettre que j'avais écrite la veille, et de lui demander une photo. C'est tout. Je m'éloigne, un grand sourire aux lèvres. Ensuite, je cherche le groupe, je le trouve, on partage des carambars et je finalement, j'écris dans le livre du Nutella. A nouveau la queue, à nouveau son sourire, je dis rien, on lui tend le livre. En échange, on gagne le droit de distribuer des marques pages dans le salon. Ensuite, ce fut l'épisode des crêpes non trouvées, des amandes au chocolat sur le trottoir. Les au-revoir, l'adresse du forum donné par Laure. Le lendemain j'étais ici. Grâce à lui.

Ensuite, il y a eu le Salon du livre, en Mars. Je ne me souviens plus très bien, si ce n'est l'énorme regroupement autour de son stand, le gros pot de nutella plein de... Papier, l'achat de Ellana, encore une dédicace et celle aussi des Aigles de Vishan Lour que j'ai enfin récupéré...
Et la demie heure privilégiée entre nous et lui, en marge du salon. Au fil de Voie, les rires, les crêpes au Nutella qu'il coupe lui même avec Frost je croie... Puis les au revoir à nouveau, la bise pour la première fois, et les larmes de vous quitter pour la première fois, aussi.

Ensuite, Epinal. Avec vous, déjà, mais le salon, sous la tente... Je me maudis de ne plus pouvoir exactement me rappeler de ses paroles, des conversations exactes... J'oublie trop vite, je crois. Mais le nougat au Nutella, la méfiance après la mésaventure d'Esio. Puis:

-Ou vous mangez?
-...
-Vous pouvez attendre 30 minutes?
- *Sourires* Oui, évidement!
-Alors on déjeune ensemble...

On déjeune kebab, assis dans l'herbe en discutant. Guitare, fraises Tagada, chansons... Rires et bise.
Ensuite vint la conférence, les Bisounours, les rires, la bise, les dédicaces dont celle de "Tour B2", ou il me dit face à un mot de Hind qui me l'avais offert " Tu lui diras que "Puisse ta route être longue et belle" est SA phrase"... J'oublie. Et je m'en veux terriblement, désormais.

Ah, j'ai oublié de préciser la lettre, qui est arrivée peu après Montreuil... Sa réponse à celle que je lui avait donné à Montreuil.
Et je regrette de ne pas lui avoir moi même répondu, pour parler...
Je l'ai peu connu, mais il me manque énormément.
Je vous Aime.
Et vous aussi, Pierre.

Et la photo de Montreuil:
Spoiler:
 


Dernière édition par Anaura Tallis le Mer 18 Nov 2009 - 22:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://anaura.skyrock.com/
Eleyra Leina
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4531
Age : 25
Localisation : Llewanda
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, La Moïra, Les Royaumes du Nord
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Mer 18 Nov 2009 - 22:14

Je me décide enfin à poster ici...
J'ai peur de répéter ce que les autres ont déjà dit, m'enfin ^^

Mars dernier. Il me semble que c'était le 14 ?
Lorsque j'entend ma mère qui tente de convaincre mon père de me laisser aller à Paris, je n'en crois pas mes oreilles. Je suis assise dans mon lit, censée dormir, mais j'écoute.
10 jours après avoir fêté mes 17 ans me voilà dans le tgv qui me mènera à Paris, après avoir dû dormir chez mon frère à Strasbourg à cause des trains. Enfin dormir... Un bien grand mot. Je ne m'endort pas avant minuit, je me réveille à 3h du matin pour finalement garder les yeux ouverts jusqu'à 5h30.
Je me lève. Alors que la ville est endormie, si calme dans la lueur de l'aube, je prend le tram. J'arrive à la gare, et m'installe dans le tgv.

J'angoisse un peu. Je n'ai jamais prit le tgv, jamais été à Paris, je ne vous ai jamais rencontré.
J'angoisse mais je suis heureuse.
J'arrive gare de l'est.
Aniel et Jilano doivent arriver 10 minutes plus tard, ne les ayant jamais vus, je craint ne pas les reconnaitre.
Mais je les vois. Tous deux dans la foule.
- Sarah ?
- Eleyra ?
...
- Vous ne vous faites pas la bise dans l'est ?
- Si bien sûr que si !

On file vers le métro, Sarah et Jérémie qui se chamaillent...
Arrivés au salon, Jil' qui téléphone à Laure pour leur demander où ils sont.
Dans le métro, ils ne sont pas encore arrivés.
On part à la découverte des lieux ^^
On tombe sur les livres numériques. Sarah qui se fait interviewer et qui nous demande de venir parler aussi, Jil' qui vient derrière elle mais qui ne prononcera pas le moindre mot :P

PUis on retrouve Laure, Frost, Ichtar qui me demande si je suis Aniel XD, Szyra, Esio, Clara, Sorenn, Elff', Ipiu, Yara avec son chapeau renne, Yoko, Océane, Adrien... puis Sêrelys...
Trop de gens pour pouvoir les citer tous, j'en suis désolée...

On arrive devant le stand de Pierre. Esio qui porte un méga pot de nutella.
Vide.
Enfin... presque :P

La fameuse journaliste pour Gulli, les gens qui râlent derrière parce qu'on met du temps... L'impression qu'ils étaient jaloux en fait...

Ma première dédicace de Pierre, de l'Envol.
- Comment tu t'appelles ?
- Mylène.
- Avec un y ?
- Oui...

Pour Mylène.
Parce que l'Envol est indispensable à la vie.
Tout simplement.


On se retrouve à nouveau, la bande des joyeux marchombres, autour d'un pot de nutella et des crêpes. Aniel Jilano et moi qui devons partir, et qui n'entendrons jamais les paroles de Pierre lorsque vous avez été seuls avec lui.



------------------------------------------


Epinal.
Je pars avec Elenwë, jusqu'à gare de Nancy.
Elle qui me montre la taverne de Maître Kantzer pour me dire qu'on n'est pas dépaysés, moi qui croit qu'elle veut me montrer les croissants XD
Puis on prend le train vers Epinal.
(Et Sarah, tu pourras dire ce que tu veux, la gare de Nancy elle est mal fichue niveau numérotation XD)
On retrouve Amelia ^^
Et là encore on attend nos parisiens préférés :P
On s'assoit dans le parc sur un banc tranquillement, Laure qui téléphone, on décide de les retrouver à la gare.
Sauf qu'en fait ils ne la trouvent pas. XD
Alors on part à la recherche du magicobus et on se coince tant bien que mal à l'intérieur ^^
On fait la connaissance de la maman à Laure, géniale ^^ et de Chiyuki, je retrouve Laure, Esio, Clara, Lucas, Ipiu, Aniel et Jil' qui sont arrivés un peu plus tard...

On arrive devant chez Pierre, Lucas qui prépare la caméra...
La tête de Pierre...
Nouvelles dédicaces, cette fois-ci on a davantage de temps pour lui parler.
J'arrive devant lui avec le Maître des Tempêtes...
- C'est la première fois qu'on se voit non ?
- La deuxième, j'étais déjà venue à Paris - sourire
- Et tu t'appelles ?
- Mylène.
- Avec un y ?
- Oui *nouveau sourire, mais davantage intérieur*

Pour Mylène.
Certaines tempêtes peuvent t'emporter. Mais si tu leur résistes, tu en ressort grandie.
Promis.


- C'est pas grave si je vous en donne un deuxième à dédicacer ?
*Un sourire comme réponse et je lui donne la Prophétie*

Pour Mylène
Heureux de savoir que tu m'accompagnes sur la Voie aux côtés d'Ellana.

(Quelque chose d'approchant, c'est la seule que je ne connais pas par coeur ><)

- Vous mangez à quelle heure ?
- Euh... aucune idée
- Et vous pensez allez où ?
- On sait pas XD
- Bah écoutez, on se retrouve ensemble à midi dans le parc.

Pierre qui nous emmène dans les rues d'Epinal, qui nous paie un kebap, on revient vers le parc, Elenwë et moi qui allons plus vite, Aniel qui se fiche de nous en disant qu'en Alsace on marche vite, nous qui du coup allons trop loin et nos Joyeux marchombres qui rigolent et nous demandent où on compte aller...

Les chansons de Laure, les sourires ce jour là, les Fraises Tagada qui sont parties très vite...

La conférence où on a failli s'endormir lorsque ce n'était pas Pierre qui parlait parce que les auteurs, exceptés Pierre qui parlait de son écriture, ne parlaient que de leurs livres et vu qu'on les avait pas lu...
Nous qui nous demandions si le maître de conférence était une femme ou un homme... La mâchoire trop carrée, des vêtements de femme, une voix d'homme.
En fait c'était un mix des deux.
Et puis l'évocation du bisounours :P

Pierre qui nous signe notre pancarte.
- Et c'est la dernière fois que je colle le mot Joyeux à Marchombres, qu'on se le dise ! (un truc du genre :P)

On se retrouve tous ensemble autour de crêpes au nutella.
Nous qui devons partir reprendre le train... Pierre qui nous fait la bise et qui repart vers le salon.

Ce sera la dernière vision que j'aurai de lui.

Les aurevoirs toujours aussi difficiles à tous les Joyeux marchombres présents.

A la gare on retrouve Sophie Audouin-mamikonian et Jean-louis Fetjaine, mais c'est pas la même chose n'est-ce pas ? Sophie Audouin-mamikonian qui nout fait quand même un sourire...

Et le retour chez nous...




Mon post est long, désolée :P

_________________

Eleyra,
Fille du Vent et de la Nuit
Esprit des Tempêtes

Artiste des Possibles
Ayant la chance d'avoir l'unique et la génialissime Elurían Aeglir comme aide de camp
Première conseillère et juge suprême de la SABIA
Designer en chef du mobilier haut de gamme chez Soriamh & Cie
Co-présidente de la LPDFB...
Secrétaire Réciproque et Démone Emissaire de Miaou Til' Plume
Revenir en haut Aller en bas
La fée clochette
Esquisseur de l'Imaginaire
Esquisseur de l'Imaginaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 189
Age : 26
Localisation : les pieds sur terre et l'esprit ailleurs...
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Michel Strogoff ainsi que Peter pan et le petit Prince
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Mer 18 Nov 2009 - 23:53

J'ai lu les premiers souvenirs , jusqu'à ceux d'Elii' , car c'est trop pour mes pauvres yeux qui ont décidément assez soufferts aujourd'hui^^mais je continuerai !

Merci pour ces souvenirs, ils me donnent chaud au cœur,je n'ai jamais rencontré Pierre mais sa mort m'a beaucoup touchée malgré cela.

Vos souvenirs sont magiques, merci de les partager

Aethera, tu dis qu'il y a une vidéo sur youtube avec du nutella, je ne l'ai pas trouvée pourrais tu me donner l'adresse ?

oh , et merci pour la playlist aussi! cherry
Revenir en haut Aller en bas
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 25
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Jeu 19 Nov 2009 - 14:55

En fait elles étaient sur Dailymotion ...

Hotel California : http://www.dailymotion.com/video/x9bsxe_le-gang-des-joyeux-marchombres_people

L'épisode du nougat et la revanche d'Esio : http://www.dailymotion.com/video/x9bsxe_le-gang-des-joyeux-marchombres_people

Il me manque tellement...


EDIT : La rencontre à Juvisy... Vous m'entendez poser la question sur le prochain livre, vous entendez mes rires, ceux d'Océane et d'Ipiu... [url]http://www.dailymotion.com/video/xb6fip_pierre-bottero-a-
juvisy_creation[/url]

Ma question avec sa réponse complète : http://www.dailymotion.com/video/xb6fip_pierre-bottero-a-juvisy_creation

...

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Hatchiko
Gardien de la Huitième Porte
Gardien de la Huitième Porte
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2636
Age : 24
Localisation : L'Ailleurs.
Groupe : Membre de la Famille
Livre préféré : Zouck, certainement... Mais tant d'autres ! <3.
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Jeu 19 Nov 2009 - 21:09

Merci pour les Videos. <3.

Merci pour tout vos souvenirs. =)

J'ai jamais rencontré Pierre en vrai. Mais, au travers de ses livres, ca reste une rencontre, non ?

Vous saviez que j'ai acheté les trois de la quête et le trois des Mondes en même temps ?
Alors que je ne connaissais de Pierre que Fils de sorcières.
En fait... Une de mes meilleures amies m'en avait parlé. Alors, me fiant a son conseil, j'ai commandé les six d'un coup.
Et je les ai littéralement dévoré. Et apprécié.
Première rencontre. Première impression.
Ensuite...
A suivit l'Autre. Le premier lu a la bibliothèque,
Quelques pages... Et je m'envolais.
Je crois que je l'ai fini dans le jour qui a suivit.
Et... Hop. J'ai commandé les trois. Un a un. <3.
Le Pacte ?
Je ne crois pas que c'est une rencontre a raconter. Tout ce que je peux vous dire, c'est que j'ai beaucoup sourit a Pierre. Et que je l'ai pas assez remercié.

Zouck et Tour b2.
A la bibliothèque.
Tout aussi magique.
Tour B2 que j'avais présenté a ma classe, alors que chacun de ses mots s'ancraient un peu plus dans ma Voie.
Zouck, qui accompagnait mes insomnies, mes peurs, mes plus folles envies et des instants magique.
Zouck, que je voulais faire dédicacer.
Un mois après, il avait rejoint les autres, sur les étagères en bois.

Et les autres ?
Tous.
Un a un.
Une a une. Des minuscules rencontres.
Parfois larmoyantes. Parfois souriantes.
<3.

Et a chaque fois que je réouvre un livre,
Le souvenir d'une rencontre, ou même une nouvelle.

Il me manque... Étrange, non ?

J'aurais tant aimé...


Merci pour vos mots.
Revenir en haut Aller en bas
http://hatchik0.skyrock.com/
Kahicha
Aspirant à la Greffe
Aspirant à la Greffe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 819
Age : 30
Localisation : Mes rêves
Groupe : Marchombre
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   Jeu 19 Nov 2009 - 22:10

C'est normal Hatchi... Joli hommage aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.
» Le temps passe et pourtant...
» Et le temps passe... et trépasse
» Attendre que le temps passe
» passe temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: Livre d'Or :: Pierre Bottero-
Sauter vers: