La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Aimez-vous les uns les autres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Solituda
Apprenti marchombre
Apprenti marchombre


Masculin
Nombre de messages : 329
Localisation : Je pourrais vous répondre que je viens du ventre de ma mère, de l'endroit où j'habite, des ex forums sur lesquels j'étais. Tant de lieu, tant d'endroits parcourus. Je viens d'une musique, The pianist. Je viens du tréfonds de ses notes, de ses sentiments, de sa douleur. Je viens de cette Solitude.
Livre préféré : The Unbeliever. Vous ne devez surement pas connaître. Mais je vous le déconseille. Tout en vous le conseillant.
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Aimez-vous les uns les autres.   Ven 15 Fév 2013 - 22:52

Amis/Amies
On m'a proposé cela en réponse à un sujet: "Aimez-vous les uns les autres."
Donc... Qu'en pensez-vous?

7 janvier 2013 : Alors que l’Assemblée Nationale s’apprête à discuter le projet de loi en faveur du mariage pour tous, les opposants se font entendre. Les membres du mouvement pour la renaissance nationale (le Renouveau Français*1) déploient une banderole pendant la manifestation du 27 janvier : « et demain j’épouse ma chèvre ? ». Se revendiquant comme une organisation nationaliste d’inspiration contre-révolutionnaire et catholique, le RF « vise à défendre les intérêts de la France et des Français dans tous les domaines. » Mais à l’heure des revendications sociales concernant l’égalité d’accès au mariage pour les individus de même sexe, ceux qui se revendiquent comme défenseurs des Français, ne font-ils pas preuve d’hypocrisie ? Dans l’Evangile selon Saint-Jean*2, Jésus déclare à ses disciples « Aimez-vous les uns les autres ». Nous pouvons nous interroger tout d’abord sur la signification de cette phrase, puis sur son application dans notre monde « moderne ».

Alors que les Dix Commandements, considérés comme un résumé de la loi de Dieu, régissent déjà la vie des Chrétiens, le commandement que Jésus donne à ses fidèles dans l’Evangile selon Saint-Jean résonne comme un onzième : « aimez-vous les uns les autres ». Mais que signifie cette phrase ? En premier lieu, nous étudierons les préceptes voués par l’Église, leur application.
Certains concepts sont censés rythmer la vie des fidèles et croyants, et ceux, dans toutes les religions. Quand Jésus adresse son commandement à ses disciples il prône l'amour de son prochain, l’amour sans compter, gratuit, à tous. Pour n'en citer que quelques uns : l'Amour, la Tolérance, l'Altruisme, la Générosité. Les quatre cités ici illustrent à merveille notre sujet. L'Église veut aussi rappeler encore une fois son refus de toute forme de discrimination : « Toute forme de discrimination touchant les droits fondamentaux de la personne, (...) doit être dépassée et éliminée, comme contraire au dessein de Dieu.» Vatican II, GS 22-9. Ce qui, encore une fois vient appuyer les préceptes de tolérance et d’amour de son prochain. Nous pouvons alors dire que quand Jésus invite ses disciples à s'aimer les uns et les autres, c'est à dire à s'aider...
En effet le verbe « aimer » qui signifie "ressentir un fort sentiment d'attirance pour quelqu'un ou quelque chose", peut également être employé en parlant de choses physiques (comme aimer son pays d'origine par exemple), ces définitions ne semblent pas adapter au sujet, prônant l'entraide et l'acceptation. L’Église rejetant et condamnant l'homosexualité, il ne s'agit alors pas d'amour ici mais bien d'aide et de tolérance. Voyez-vous aussi l'erreur dans les dernières phrases et dans la démonstration ?

Si l’Église a de jolis concepts de Tolérance, d'Amitié, de Justice, d'Altruisme et d'Amour, les applique t-elle forcément ? A l'heure où les guerres de religion font toujours rages et où les peuples se soulèvent pour demander de l’Égalité, que valent encore les jolies valeurs d'Ouverture de l'Eglise ?
Pays laïque, berceau des Droits de l'Homme, la France connaît en ce moment bien des écarts à sa devise. Liberté de protester, oui. Liberté de se marier, pas pour certains. Égalité hommes-femmes, toujours pas. Égalité pour les homosexuels, en bonne voie. Et la Fraternité dans tout ça ? Selon l'Express : 4h01: C'est le temps consacré tous les jours par les femmes aux tâches domestiques (ménages, courses, soins aux enfants, jardinage etc). C'est deux fois plus que les hommes qui n'y consacrent que 2h13. En outre, les femmes s'occupent plus de leurs enfants. Elles y consacrent une heure, contre un peu moins d'une demi-heure pour les hommes. Et selon l'Observatoire des inégalités : 67% des homosexuels ont fait l’objet de remarques désagréables, 36% de violences et insultes au sein même de leur famille d’après une enquête "l’homophobie et la famille" publiée par l’association SOS Homophobie. Les discriminations dont sont victimes les homosexuels sont difficiles à mesurer. Parce qu’être homosexuel n’est pas un critère statistique des données officielles, et que peu d’enquêtes sont réalisées sur le sujet. Mais aussi parce que si elles peuvent porter sur des éléments très concrets comme l’avancement dans l’emploi, l’accès au logement, le droit au mariage, etc., elles reposent aussi souvent sur des formes plus subtiles, dans le comportement ou la façon de parler qui constituent des violences symboliques fortes. Ces violences existent pourtant bel et bien et peuvent parfois empêcher une personne de vivre normalement. Cela n'a pas certes de rapport direct avec la religion. Cependant nous pouvons constater qu'après le massacre de chrétiens orthodoxes égyptiens par des "fanatiques islamistes" en mai 2009, les religions sont au cœur de conflits.
Intolérances.

Pour conclure ce qui sera un post de notre cher Soli, au plan déséquilibré, les vieux préceptes et concepts de Tolérance, prônés par les religions en général, sont aujourd'hui dénués de sens car les personnes, fidèles à ces religions ne sont pas capables de les appliquer. Mais peut-être est-ce parce qu'à l'origine, les textes religieux ne prônent pas réellement l'acceptation de l'autre et que derrière la réfutation de toutes formes de discrimination, Dieu lui-même condamne ses fidèles à ne pas considérer certains changements. L'acceptation de l'homosexualité par exemple. Qui, avouons-le ne fait de mal à personne. Hormis ceux qui se font encore discriminer. Mais qui sait, peut-être que comme après l'adoption de la Loi sur le Pacs, quand celle sur le Mariage Gay sera approuvé par le Sénat, les mœurs évolueront. Vers plus d'égalité, de souplesse et de tolérance.


1* : Le Renouveau français (RF) est un mouvement politique d'extrême droite se définissant comme « nationaliste français et contre-révolutionnaire » et catholique. Merci Wiki.

2* : Évangile selon St Jean, Chapitre 15, 9-17. Nouveau Testament.
Revenir en haut Aller en bas
Evanescence
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 48
Localisation : Perdue dans le noir
Groupe : Cogiste
Livre préféré : Les petits poèmes en prose du Spleen de Paris, de Baudelaire ; Cosmétique de l'ennemi, d'Amélie Nothomb ; Les Hauts de Hurle-Vent, d'Emily Brontë ; Cyrano de Bergerac, d'Edmond Rostand ; et certainement d'autres encore.
Date d'inscription : 08/08/2013

MessageSujet: Re: Aimez-vous les uns les autres.   Mer 14 Aoû 2013 - 14:49

*Regarde à droite*
*Regarde à gauche*

Y a personne par ici ?
Bon bah, je me lance alors.
*Prends une grande inspiration*

Déjà il me semble utile de rappeler que l'Église, toute organisation mondiale et très influente qu'elle soit, reste humaine. Je viens d'un milieu relativement catholique, et pour avoir vécu quelques désillusions moi-même, je peux vous assurer que la religion ne fait pas un homme, comme l'habit ne fait pas le moine. Des préceptes peuvent ordonner de s'aimer les uns les autres et prêcher la tolérance, ce sont les humains qui en feront ce qu'ils veulent et personnellement, j'ai bien du mal à faire confiance aux humains... Et peut-on leur en vouloir de n'être pas différents des autres hommes sous prétexte que leur religion prône des bonnes paroles ? Je ne pense pas. Si tous les religieux devaient appliquer la moitié de ce que dit leur religion, le monde irait certainement mieux. Ce que l'on peut reprocher à certains de ces gens-là, je pense, ce serait donc plutôt le fait qu'ils puissent s'imaginer être meilleur que les autres du fait de leur appartenance à une religion.

Cela étant dit, il est vrai que l'Église pourrait parfois arrêter de donner des leçons et regarder un peu plus ce qu'il se passe à l'intérieur même du Vatican. Comme je l'ai déjà dit, c'est une organisation humaine et elle est très loin d'être blanc comme neige. Certains concepts les plus fondamentaux du catholicisme n'y sont même pas respectés. Je veux dire, avant même de parler du mariage homosexuel, cela ne vous choque pas, vous, que les femmes ne soient toujours pas admises dans la hiérarchie de l'Église, et ce sans la moindre petite once de raison valable ? J'ai pour ma part toujours trouvé cela aberrant, et j'ai bien peur que cet état de fait ne change pas avant quelques siècles au moins, parce que quand quelqu'un a le pouvoir, fût-il religieux haut gradé, il ne le cèdera pas à quelqu'un d'autre...
Et c'est bien là le principal problème, tant qu'il y aura autant de hiérarchie et de conflits de pouvoir ou autre au sein du Vatican, je ne crois pas que quoi que ce soit pourra avancer. Il y aurait besoin d'un sérieux coup de dépoussiérage là dedans, mais on ne dépoussière pas comme cela une entité qui a un tel pouvoir, une telle influence, et que tant de personnes suivent sans se poser de questions.
Après, bien entendu que la population catholique n'est pas composée exclusivement de moutons qui suivent gentiment ce qu'on leur dit sans rien remettre en question ; mais tant que ceux-là existeront, tant que le plus grand nombre ne décidera pas que ça suffit comme ça, il n'y aura rien à faire. Les imbéciles existent de partout, et ils sont sans doutes la catégorie de personnes la plus nuisible sur Terre...

Le mariage homosexuel refusé par l'Église est, je crois, un tout autre problème. Il ne s'agit pas d'amour là dedans mais de société, du moins est-ce la façon dont le perçoit cette institution. Il y a un moment maintenant qu'elle a cessé de considérer l'homosexualité comme un péché, ce qui certes est bien la moindre des choses, mais je ne suis pas persuadée que le rejet qu'elle prône du mariage entre personnes de même sexe soit vraiment à prendre comme une offense personnelle par ses personnes. Loin de moi l'idée de défendre l'Église sur cette prise de position-là, personnellement je n'ai pas vraiment d'avis sur la question quoi que mon esprit de contradiction me pousse à pencher vers le "pour", mais il ne me semble pas que le "aimez-vous les uns les autres" soit de mise dans cette affaire. Après tout, il est tout à fait possible de s'aimer sans être marié, et s'il y a une chose qu'il faut garder à l'esprit, c'est qu'à l'origine le mariage avait été conçu pour la protection des enfants et non pour le plaisir des parents... Ce que l'Église rejette donc là est donc le "déséquilibre" qu'elle estime que cela procurerait à un enfant d'avoir deux parents du même sexe. On peut être d'accord ou pas, ce n'est de toute façon pas là le débat.

Pour conclure, aimez-vous les uns les autres, c'est très beau, mais il faut le sortir du cadre de la religion pour qu'il prenne tout son sens je crois. Cela fait pour ma part longtemps que je me suis détournée du Vatican et de ses simagrées pour plutôt me concentrer sur ma manière à moi d'appréhender la vie, et je crois vraiment que Dieu reconnaitra les siens, quoi qu'il arrive.

Ah oui, et puis une dernière petite chose : pour ma part, je ne suis pas certaine que choisir l'amour en absolument toutes les circonstances soit une bonne idée. Mais là,ça n'engage plus que moi.
Revenir en haut Aller en bas
 
Aimez-vous les uns les autres.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aimez-vous les uns les autres.
» Aimez-vous les hérissons (à broder) ???
» Quelle attraction "aimez-vous le moins" ?
» Quels style de jeux aimez vous ?
» qu'aimez vous dans la danse classique?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Le Monde et les Energies :: Nous et la société-
Sauter vers: