La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Vos Passages Préférés

Aller en bas 
AuteurMessage
Elhea
Archer émérite
Archer émérite
Elhea

Féminin
Nombre de messages : 599
Age : 24
Localisation : Dans les branches d'un arbre près de l'Oeil d'Otolep.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Le pacte des Marchombres, La Horde du Contrevent
Date d'inscription : 14/01/2010

Vos Passages Préférés Empty
MessageSujet: Vos Passages Préférés   Vos Passages Préférés Icon_minitimeMer 3 Mar 2010 - 18:31

Je me disais que ce sujet manquait cruellement...

Quelques uns :

p.259 a écrit:
L'envie avait déferlé. Avec une brutalité à couper le souffle.
Ecrire.
Non pas une lettre, ni même un journal intime.
Non. Simplement écrire. Comme on respire.
Pour vivre.

p.368 a écrit:
_ Pas d'amoureux non plus ?
_ Par Kaia, pour quoi faire ?
_ Pour t'aimer, te caresser, t'embrasser, tisser des projets avec toi. Un amoureux que tu aimerais, caresserais, embrasserais, avec qui tu...
Nawel leva la main pour interrompre son amie.
_ Stop ! L'avenir dont tu rêves, même si je le respecte, n'est pas pour moi. Il n'y a pas de place pour un garçon dans celui que je me dessine.
_ Tu te dessines un avenir ? Belle image. Et il est de quelle couleur ton avenir ?
_ La couleur de l'avenir mélangée à celle de la découverte, sur fond d'amitiés et de voyages.

Alors, quels sont les vôtres ?
Revenir en haut Aller en bas
Anaura Tallis
Candidat à l'Ahn-Ju
Candidat à l'Ahn-Ju
Anaura Tallis

Féminin
Nombre de messages : 412
Age : 23
Localisation : Avec Vous
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tout les Bottero...
Date d'inscription : 30/11/2008

Vos Passages Préférés Empty
MessageSujet: Re: Vos Passages Préférés   Vos Passages Préférés Icon_minitimeMar 16 Mar 2010 - 19:50

Mes passages préférés à moi:

Vos Passages Préférés 971174
-Parce qu'offrir le savoir peut s'avérer la plus terrible des vengeances.
=> C'est la phrase qu'offre la vieille dame à Nawel, quand celle ci cherche la femme qu'elle a tué. C'est pas un passage, mais cette phrase est vraie et belle.
Vos Passages Préférés 971174
-Tu ne crois pas que nous devons le respect à leurs dépouilles? A leur mort, terrible?
- Non.
- Non?
- Non.
- Mais...
- C'est à la vie que nous devons le respect, Philla. A la vie, pas à la mort.
=> A la mise à mort des voleurs qaalins. Ce moment est juste... Exceptionnel, parce que... Avec la mort de Pierre, je l'attendais. Il ne le savais peut être pas quand il écrivait, mais son livre est un baume, maintenant.

Vos Passages Préférés 971174
- Qui veux tu être, Nawel? Qui veux tu vraiment être?
Elle le savait désormais.
- Je me nomme Nawel Hélianthas...
Un voeu, un simple choix, possédait il le pouvoir d'orienter une existence entière?
- Je sollicite le droit et l'honneur de revêtir...
Un mot, un unique mot pouvait il devenir une clef?
[...]
- L'armure.

=> Passage qui est aussi la quatrième de couverture. J'aime ce passage parce que c'est le moment ou Nawel prouve à ses parents qu'elle est libre. C'est le passage de son indépendance, après avoir été un gentil mouton face à ses parents et aux Robes.

Vos Passages Préférés 971174
En chemin, elle croisa Ol Hil' Junil. A son habitude, il errait entre les demeures des grandes maisons, déclamant des poèmes insensés où il était question de voyage d'un monde à l'autre, de dessin et d'imagination
.
=> Notre Ol... Il est dans mes préférés à cause de la présence du dessinateur, de la présence de nombreux parallèles entre Jurila et Gwendalavir.

Vos Passages Préférés 971174
- Le hasard n'existe pas.
Le visage d'Anthor Pher demeura indéchiffrable.
- Est ce bien ce que je devais découvrir? Le hasard n'existe pas, notre vie dépend de nos choix et uniquement d'eux.
Silence.
- Je suppose que tu ne répondras pas.
Sourire.
- D'accord. Quand commence mon apprentissage?
- Il a déjà commencé, Nawel.

=> Je dois dire qu'à la première évocation du hasard (comme quoi il était présent partout et qu'il contrôlait tout) m'a hérissée. Je me suis demandé si Pierre n'était pas devenu fou, j'ai relu tout le topic "Hasard et Destin"... Mais je suis tombée sur ce mini- chapitre et j'ai respiré. Je suis heureuse d'avoir trouvé, une dernière fois une évocation du Hasard telle qui nous l'a montrée. Et puis, j'aime Anthor!

Vos Passages Préférés 971174
- Le sage et le lâche ont en commun l'art de la fuite, avait il commenté. Bien prétentieux celui qui se permet de les juger.
=> Simple petite phrase. Il y en a plein partout, dans les livres de Pierre, qui peuvent être dites à n'importe quelle occasion. Les petits bonheurs.

Et puis, de toute façon... Le livre n'est qu'un amalgame (<= j'aiiiiiime ce mot ^^) de mes passages préférés. Ce livre est sublime.
Merci Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
http://anaura.skyrock.com/
Eleanor
Aspirant
Aspirant
Eleanor

Féminin
Nombre de messages : 194
Age : 27
Localisation : Près de l'Arche...
Groupe : Armure
Livre préféré : Zouck // ...
Date d'inscription : 10/04/2009

Vos Passages Préférés Empty
MessageSujet: Re: Vos Passages Préférés   Vos Passages Préférés Icon_minitimeMer 17 Mar 2010 - 10:38

Tout comme Anaura... Le passage de la sollicitation de l'Armure est sublime.


- Qui veux tu être, Nawel? Qui veux tu vraiment être?
Elle le savait désormais.
- Je me nomme Nawel Hélianthas...
Un voeu, un simple choix, possédait il le pouvoir d'orienter une existence entière?
- Je sollicite le droit et l'honneur de revêtir...
Un mot, un unique mot pouvait il devenir une clef?
. . .
- L'armure.

Revenir en haut Aller en bas
http://sombre-marchombre.skyblog.com
Ipiutiminelle
Membre du Conseil - Modo
Membre du Conseil - Modo
Ipiutiminelle

Féminin
Nombre de messages : 3147
Age : 33
Localisation : Tol Eressëa, As-Coron, Imre...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tolkien, Pierre, Pauline, Timothée, Léa Silhol, Patrick Rothfuss, Alain Damasio...
Date d'inscription : 01/12/2008

Vos Passages Préférés Empty
MessageSujet: Re: Vos Passages Préférés   Vos Passages Préférés Icon_minitimeJeu 19 Aoû 2010 - 10:42

Envie de partager avec vous ces phrases qui m'ont particulièrement touchée et que j'avais recopiées après ma lecture des Ames croisées.

Je ne me remets pas celles dont vous avez déjà parlé :)

Il y en a beaucoup... ^^



Like a Star @ heaven Tout est possible quand on le veut vraiment.


Like a Star @ heaven Le rêve est un joli chemin, jeune Hélianthas, mais il conduit souvent à une impasse.


Like a Star @ heaven La vie, comme les rêves, conduit souvent à des impasses. Garde-toi.


Like a Star @ heaven Tenir droite. Trop facile de s'effondrer. Tenir droite.


Like a Star @ heaven Puis le temps se tordit, l'avenir se gauchit, se déchira, se désagrégea, avant de renaître. Différent.


Like a Star @ heaven Je pourrai mourir ici et maintenant, réalisa-t-elle. Mourir, savoir que je meurs et néanmoins être heureuse. Parce que le monde est beau et parce que je n'aurai plus à effectuer cet insoutenable grand écart entre ce que je vis et ce que je ressens.


Like a Star @ heaven Le temps d'un choix.
"Qui veux-tu être, Nawel ?"
Ces choix infimes et essentiels qui jalonnent les vies et font que chacune est unique.


Like a Star @ heaven Encore un de ces choix.
En apparence anodins et pourtant susceptibles d'entraîner un virage déterminant dans son existence.
Un de ces choix qu'elle s'était jurée de ne plus négliger. Jamais.


Like a Star @ heaven Comme tous les chemins, celui qui te conduira vers ton armure est constitué de choix. Certains sont en apparence anodins, d'autres évidents, d'autres, enfin, déchirants...


Like a Star @ heaven Je suis autonome, avait-elle réalisé. Et en devenant autonome, je deviens enfin moi.
Elle leva les yeux vers les étoiles que la clarté du feu ne parvenait pas à estomper. Au-dessus d'elle, la lune n'était qu'un fragile croissant à peine plus épais qu'un fil de rêve et la myriade d'astres qui l'entourait brillait comme autant de bonheurs dans un ciel à la limpidité parfaite.


Like a Star @ heaven Vive c'est se mettre en danger, réalisa-t-elle. De la même façon qu'apprendre à marcher c'est d'abord accepter l'idée de tomber.


Like a Star @ heaven Rien de ce qui a été dessiné ne peut être gommé, murmura-t-elle. Rien de ce qui a été écrit ne peut être effacé, rien de ce qui a été fait ne peut être oublié. Ou pardonné.


Like a Star @ heaven Un progrès dans un apprentissage, quel qu'il soit, s'accompagne toujours d'un progrès intérieur.
Avancer dans sa vie n'a de sens que si l'on avance dans sa tête.


Like a Star @ heaven Dire.
Dire ce qu'on meurt d'envie de dire.
Dire ce qu'on a besoin de dire. Besoin vital. Terrifiant.
Dire ce qu'on ignore avoir envie ou besoin de dire.
Dire pour comprendre, nettoyer, guérir, avancer.


Like a Star @ heaven Offrir. Le mot est juste. Offrir un morceau de soi. En partage. Un morceau sombre et douloureux. Un morceau essentiel. Sais-tu que l'on se construit plus par les drames auxquels on survit que par les bonheurs que l'on vit ?


Like a Star @ heaven Ce que j'ai vécu [...]. Personne, jamais, ne me le prendra. C'est une force immense et je ne peux donc qu'avancer puisque je ne suis pas mort.


Like a Star @ heaven La vie est un chemin qui se parcourt dans un seul sens. La reprendre à zéro est impossible. On peut choisir sa destination, réfléchir quand on arrive à une intersection, ralentir, accélérer, décider de ne plus refaire les mêmes erreurs, on ne revient jamais en arrière.


Like a Star @ heaven Le passé sert à construire l'avenir mais il est immuable.


Like a Star @ heaven Accepter ce qu'a été ma vie et décider de ce qu'elle sera. C'est en me permettant de comprendre cela que tu m'as libéré.


Like a Star @ heaven Avancer.
M'appuyer sur ce que j'ai vécu.
Sur ce que j'ai fait. Bien et mal.
Sur mes forces et mes faiblesses.
Mes joies et mes regrets.
Mes remords.
Avancer.


Like a Star @ heaven Et pourtant c'est toujours moi, songea-t-elle.
Transformée, certes, mais toujours moi. Une seule vie, de la naissance à la mort. Une vie unique, sans possible retour en arrière, sans remise à zéro des actes, des gestes ou des pensées. Une vie à respecter. Une vie à vivre. Intensément.


Like a Star @ heaven La difficulté d'un choix provient de notre incapacité à discerner ses répercussions au-delà du futur proche. [...] Alors même que j'écris, je saisis un élément fondamental qui m'avait échappé jusqu'à aujourd'hui. Choisir n'est pas ma prérogative ! [...] Cela ne me dédouane pas de mes responsabilités mais les inscrit dans une trame complexe qui me dépasse.
A la fois libre de choisir et simple maillon d'une chaîne incompréhensible.


Like a Star @ heaven Traquer sa propre responsabilité, dédouaner les autres de la leur, n'est-ce pas avant tout un moyen égoïste de s'accorder de l'importance, de se placer au centre d'un univers tournant autour de sa personne ? Déresponsabiliser ses proches, pour quelque raison que ce soit, ne revient-il pas à leur dénier une légitimité que nous cherchons désespérément à nous approprier ? Une légitimité que nous craignons de partager tant elle est fuyante, versatile, impalpable ? Je me suis posée mille fois ces questions. Aujourd'hui, je tente d'accepter et d'assumer mes responsabilités tout en me sachant simple élément d'un tout. Difficile tâche. Et gratifiante.
[...]
Les mots qui avaient coulé d'elle, nourris de son passé, de ses souffrances, des certitudes qui y avaient germé, percutèrent Alantha au creux de l'âme. Avant de, doucement, effacer ses blessures.


Like a Star @ heaven A la rencontre de son avenir.


Vos Passages Préférés 971174

_________________
Semons l'intention de l'avenir dans la réalité du présent !
[Pauline Alphen]



Pièce 9 donc : la pièce manquante. Celle que l'on cherche ardemment, vaillamment, désespérément parfois et qui, en se refusant à nous, nous pousse en avant. Celle qui nous interdit de croire qu'on est arrivé et nous souffle à l'oreille que le plus beau est à venir.
Que le plus beau est avenir. Toujours.

[Pierre]
Vos Passages Préférés 971174
Revenir en haut Aller en bas
Ipiutiminelle
Membre du Conseil - Modo
Membre du Conseil - Modo
Ipiutiminelle

Féminin
Nombre de messages : 3147
Age : 33
Localisation : Tol Eressëa, As-Coron, Imre...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tolkien, Pierre, Pauline, Timothée, Léa Silhol, Patrick Rothfuss, Alain Damasio...
Date d'inscription : 01/12/2008

Vos Passages Préférés Empty
MessageSujet: Re: Vos Passages Préférés   Vos Passages Préférés Icon_minitimeDim 11 Sep 2011 - 21:25

Citation :
Chaque objet, chaque plante, chaque rocher, chaque homme, chaque animal, chaque grain de poussière, porte un nom. Un nom qui lui est propre, qui n'a rien à voir avec celui que nous utilisons pour l'évoquer. Un nom qui est l'écho de sa nature profonde, une fenêtre sur la réalité de son monde clos.

Citation :
- Vous êtes donc bien plus prisonnières que moi, affirma-t-il.
- Pourquoi ?
- Parce que moi, je sais où sont mes barreaux.

Citation :
Les larmes, plus que les mots, sont un signe d'humanité.

_________________
Semons l'intention de l'avenir dans la réalité du présent !
[Pauline Alphen]



Pièce 9 donc : la pièce manquante. Celle que l'on cherche ardemment, vaillamment, désespérément parfois et qui, en se refusant à nous, nous pousse en avant. Celle qui nous interdit de croire qu'on est arrivé et nous souffle à l'oreille que le plus beau est à venir.
Que le plus beau est avenir. Toujours.

[Pierre]
Vos Passages Préférés 971174
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Vos Passages Préférés Empty
MessageSujet: Re: Vos Passages Préférés   Vos Passages Préférés Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos Passages Préférés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon et vos passages préférés...
» Passages préférés
» Vos passages préférés
» Les passages qui vous ont marqué(e)s
» Vos passages préférés du second tome.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: Livres de Pierre Bottero :: Autres :: Les Âmes Croisées-
Sauter vers: