La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Changer de personnalité, de caractère.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme


Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 21
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Changer de personnalité, de caractère.   Ven 19 Mar 2010 - 19:03

Caractère et Volonté...

Dans le sujet ouvert par Leslie, "Naissons-nous tous identiques", on parle d'Inné et d'Acquis. De caractère aussi. A la naissance.

J'aimerai poursuivre le débat, en bifurquant un peu de direction.


On a tous son caractère. Généreux. Égoïste. Timide. Comique. Et cætera.

Mais peut-on le modifier ? Changer en profondeur ?

Pour rendre mon titre plus expressif...

La Volonté suffit-elle à changer de caractère ? Si cela est possible.

J'explicite par un exemple.
Dans Le Maître des Tempêtes, deuxième tome de L'Autre, alors que Natan et Shaé, accompagnés de Barthélemy et de Chik, rentrent à Ouirzat, ils retrouvent Anton transformé. Le vieux Berbère, Rafi, a modifié son caractère.

Mais dans notre vie, est-ce possible ? Sans l'oeuvre d'un grand sage comme le Guide ?

Amicalement et sans le temps d'approfondir,

Sayanel

Edit 6 mai 2010 :
J'ai modifié le titre afin qu'il soit plus explicite.


Dernière édition par Sayanel le Jeu 6 Mai 2010 - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leslie
Danseur de la falaise
Danseur de la falaise


Féminin
Nombre de messages : 1487
Age : 19
Localisation : Ailleurs.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Waw... Euh... Pour commencer, tous les livres de Pierre Bottero sans exception... Et puis après, il y en a vraiment trop.
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Ven 19 Mar 2010 - 19:44

Questions intéressante je trouve =).

Alors... Pour l'exemple d'Anton, je dirai qu'il n'a pas changé de caractère mais sa façon de penser, d'agir, de voir et re réagir par rapport à son caractère, a évolué, changé en profondeur.

Alors pour te répondre, je pense qu'on ne peut pas changer son caractère mais sa façon de réagir par rapport à une situation, de comprendre, de voir.
On peut changer ses perceptions, ou du moins les faire évoluer.
On peut s'efforcer de corriger un défaut, maus celui-ci ne s'efface pas vraiment, on change simplement sa réaction face à lui. Sans le repousser, on l'utilise pour le contourner, le dépasser. Et c'est de même pour les peurs, je pense.
On ne peut pas changer entièrement de personnalité, je pense, mais la faire évoluer, grandir, changer par rapport à une situation ou à un obstacle.
Changer sa façon de percevoir ses défauts, ses peurs, ses certitudes, ses doutes. Ne pas les ignorer, ni les effacer, non, s'y appuyer pour que, doucement, ils cessent de nous détruire.

Voila, c'est ce que je pense...
*Gnah, je suis crevée moi, deux heures de danse et je m'écroule XD*
Revenir en haut Aller en bas
http://capture-this-time.skyrock.com
Elhea
Archer émérite
Archer émérite


Féminin
Nombre de messages : 599
Age : 21
Localisation : Dans les branches d'un arbre près de l'Oeil d'Otolep.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Le pacte des Marchombres, La Horde du Contrevent
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Ven 19 Mar 2010 - 21:05

Question très intéressante.
Je suppose que ça a un rapport avec ton malheur du jour
En tous cas ça en a avec le mien, et les questions que je me pose actuellement.

Je pense qu'on a une "base", qu'on garde et qu'on ne peut pas changer.
Mais une grande partie de notre caractère se crée au fur et à mesure de notre vie et nos expériences, je pense donc qu'on peut changer cette partie là qui a des racines moins profondes. Mais il faut beaucoup, beaucoup de Volonté. Peut-être qu'en était aidé par quelqu'un...
Exemple :
Spoiler:
 
Je veux dire par là qu'avoir une motivation extérieure aide beaucoup. Et que sans, c'est la Volonté qui doit jouer.

On peut choisir de modifier son vocabulaire, sa façon de parler, sa façon de bouger peut-être. Ou comme dit Leslie, sa façon de réagir à certaines choses. Voir qu'une réaction est mauvaise, apprendre de cette expérience qu'une autre serait meilleure. S'efforcer ensuite de changer.
Ca doit être difficile, mais faisable. Le tout est de savoir quoi changer, et de le vouloir vraiment.

Mais on ne peut pas changer complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme


Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 21
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Sam 20 Mar 2010 - 14:10

Je te remercie Leslie. Tu as concrétisé mon idée de "caractère".

Pour peu que j'ai compris le sens de l'expression "motivation extérieure", je t'approuve Elhea.
Pour reprendre l'exemple d'Anton. Que serait devenu ce dernier sans Rafi et sa sagesse légendaire ? Pas grand chose justement...

Je peux te poser une question Leslie ? *Oui je sais, je viens de le faire ! Mouarfarfarf, la blague *

...

Comment ?

...

Sayanel
Revenir en haut Aller en bas
Remiel Til'Sando
Frère d'Arme
Frère d'Arme


Masculin
Nombre de messages : 702
Age : 22
Localisation : Somewhere I belong
Groupe : Armure
Livre préféré : La Tour des Anges, Philip Pullman. Avec beaucoup d'autres.
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Dim 27 Juin 2010 - 12:20

Et revoilà Remiel, dans le rôle du Dépoussiérator ! ( machine venue du futur dont la mission est de dépoussiérer les sujets du forum ).

Déjà, comment définir le caractère ?

Le caractère n'est pas un, il est plusieurs. Un tout qui se mélange, se réunit pour former un amalgame complexe de ressentis, de réactions et de sentiments. Pour moi, c'est ça un caractère. C'est par exemple avoir une façon ferme de réagir face à l'imprévu, ou encore une manière d'improviser dans les situations délicates ( par exemple avec humour ). On peut dire que le premier caractère est un caractère froid, réfléchi, efficace; et le deuxième pourra être qualifié de volage, léger, de spontané.

Voyez déjà, le caractère ne se définit pas d'un simple mot.

Ensuite, ce caractère est défini par les autres, même si on sait de quoi on est capable. Mais ces étiquettes de taciturne, de spontané, ce sont les autres qui nous les collent en général, à moins qu'on se donne une image voulue. Donc si les autres nous façonnent, ils peuvent aussi nous remodeler.

Le changement de caractère est possible, mais seulement dans une certaine mesure. Ne serais-ce qu'au fil du temps, on change, et au final on finit parfois par différer de notre caractère d'origine. Plusieurs évènements peuvent nous changer radicalement : la mort d'un proche, une expérience fabuleuse... Bref, rien n'est figé. On peut changer, même si il restera toujours le creux du tronc qu'il y avait à la base...

Ensuite pour Anton, je pense que tu n'as pas bien défini ce qu'il se passe entre lui et Rafi.
Pour moi il ne lui change pas son caractère, il lui ouvre les yeux. Il fait sortir le meilleur d'Anton, la partie de son être qui était surement ravalée par sa condition de cogiste.
Mais on voit ensuite qu'Anton semble plus calme, plus posé.
C'est à dire que Rafi à aidé Anton à changer sa perception de la vie, et cela à en quelque sorte modifié sa façon d'être, ce que nous, les autres, qualifierons de caractère.



Voilà ;) J'espère avoir été clair...


Revenir en haut Aller en bas
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme


Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 21
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Dim 27 Juin 2010 - 12:50

Heureux de constater qu'un message a été posté dans ce sujet et que j'en recevrai probablement d'autres.

Bref.

Imaginons que pour le cas présent, je ne parle pas du caractère tel que tu le perçois, cher Remiel, mais plutôt de celui que tu abordes dans ta dernière phrase.

Les questions seraient alors :

Est-il possible de modifier sa manière d'être ? Outre par le biais d'un évènement.

Comment faire émerger le meilleur de soi (cf: exemple d'Anton ci-dessus) ?


Merci,

Revenir en haut Aller en bas
Ayla
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 34
Localisation : Dans ma bulle
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Les trilogies de Pierre Boterro, Chroniques des temps obscures
Date d'inscription : 26/06/2010

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Dim 27 Juin 2010 - 18:59

Je pense qu'il est question de volonté. Veux tu vraiment "changer" de caractère? je pense que le verbe changer n'est pas adéquate. Remodeler l'est mieux en effet. Dans certaine situation, en étant lucide, on s'est tous aperçu au moins une fois des fautes qu'on a commises à cause de nitre caractère. Le tout est d'essayer d'éviter de la refaire. Pour faire évoluer son caractère, il ne faut pas s'en mettre l'objectif. Il faut faire des détours comme ne pas commettre les même erreurs. Je ne sais pas si tu verra ce que je veux dire. Ton caractère muera au fil du temps, en prenant (par exemple) l'habitude de plus te forcer à partager. Bien sûr tu ne t'en apercevra pas tout de suite toi-même mais ton entourage verra tes efforts et ils seront récompensés. Voilà j'ai perdu le fil de mes pensée et j'espère avoir été assez claire dans mes propos.

Amicalement, ayla
Revenir en haut Aller en bas
Ichtar
Maître Marchombre
Maître Marchombre


Féminin
Nombre de messages : 1109
Age : 22
Localisation : Entre ma tête et Lille
Groupe : Marchombre... j'espère
Livre préféré : L'Autre (de vous-savez-qui), et Prodige (de Nancy Huston)
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Dim 27 Juin 2010 - 23:14

Citation :
Ensuite, ce caractère est défini par les autres, même si on sait de quoi on est capable. Mais ces étiquettes de taciturne, de spontané, ce sont les autres qui nous les collent en général, à moins qu'on se donne une image voulue. Donc si les autres nous façonnent, ils peuvent aussi nous remodeler.
Je plussoie Tristan. Un caractère ne se défini pas à un mot, et parfois un trait de caractère en entraîne un autre...parfois pas ^^'. Je sais pas si je suis claire.
Vayel, je dirais que cela dépend : que veux-tu changer? Pourquoi? Pour plaire à qui? Parfois, surtout en tant qu'adolescent, on n'est pas heureux d'être ce qu'on est. Mais avant de changer à tout prix, je crois qu'il faut apprendre... A mieux se connaître, à mieux se cerner. Honnêtement, je ne pense pas qu'on peut changer profondement de caractère. Et je ne suis de toute façon pas sûre que ce soit une bonne chose. On peut modeler ce qu'on ne connaît pas encore, ou bien changer a cause d'un évènement exterieur. Changer, non. corriger, à la limite. Corriger certains points, certains défauts. Et là, je pense que la volonté suffit.
Et avant de se forger, il faut se connaître. Se connaître et prendre conscience d'être. Juste ça. Je suis. J'existe.
Ensuite, se donner la forme qu'on préfère. Mais sans connaître la matière, c'est impossible...

Juste mon humble avis, évidement.
Revenir en haut Aller en bas
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme


Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 21
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Lun 28 Juin 2010 - 11:36

Ce que je souhaite changer ? Moi ? Rien du tout.
Pour plaire à qui ? Personne.

Je n'ai pas ouvert ce sujet pour obligatoirement appliquer les conseils que vous m'aurez offerts, mais plutôt pour créer un nouveau débat sur un thème qui est, à mon avis, intéressant.

J'approuve totalement ce que tu écris Ichtar. En effet, il est idiot de modifier une chose dont on ne connait pas la véritable nature.

Et là je pense qu'il est une fois de plus question de "Maitrise de soi". Se connaitre, se comprendre, se corriger, se maitriser, s'améliorer...


En tout cas, merci pour vos réponses.

J'ai eu celle à ma question, mais si vous souhaitez continuer à débattre sur le sujet, libre à vous.

Revenir en haut Aller en bas
Remiel Til'Sando
Frère d'Arme
Frère d'Arme


Masculin
Nombre de messages : 702
Age : 22
Localisation : Somewhere I belong
Groupe : Armure
Livre préféré : La Tour des Anges, Philip Pullman. Avec beaucoup d'autres.
Date d'inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Lun 28 Juin 2010 - 12:33

En espérant toujours t'aider à avancer, frère Armure ;)

Car même si tu ne pose pas cette question pour une interrogation dans l'immédiat, elle te servira peut-être plus tard dans ta vie.

Que la Force soit avec toi !

Revenir en haut Aller en bas
Aziliz
Champion de cueillette, mention framboises
Champion de cueillette, mention framboises


Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 26
Localisation : Au détour d'une ligne
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana, le Voleur de chouchous, et d'autres
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Lun 21 Fév 2011 - 10:53

Je déterre le sujet, parce que je ne pense pas tout à fait la même chose que vous, et ça m'intrigue !

(Oui, je déterre beaucoup de sujets en ce moment ^^°)

Pour moi ce que vous appelez caractère, ou façon d'être, c'est comme un bagage, un sac à dos rempli de choses et d'autres. Lorsque l'on naît, de la même façon que lorsqu'on part de la maison, nos parents glissent certaines affaires dans notre sac ou non, c'est notre base.
Dans mon sac, j'aurais par exemple un cadenas (timidité), un livre (attraits pour certaines choses, dégoût d'autres), un crayon (créativité), ...
Je vais partir sur le chemin de la vie, et au gré de mes pérégrinations, trouver d'autres objets que je vais prendre, laisser, remplacer, ... et des objets que je vais garder ou jeter. Je peux par exemple trouver la clé (ouverture, écoute, compréhension) qui ouvrira mon cadenas, pourtant je garderai mon cadenas, ainsi que ma clé. En chemin, je trouverai un autre livre, et jetterai le premier, ...

Ce qui nous oriente le plus à mon avis, c'est notre capacité à changer. Il y a des gens qui ne pourront s'empêcher de garder tout, leur sac sera plus lourd, mais ils auront quand même un peu changé ; d'autres qui auront de la facilité à jeter, mais pas à prendre : leur sac s’allégera sans forcément s'enrichir ; et d'autres encore qui prennent en jettent facilement...

Je peux prendre l'exemple de moi et d'une amie :
Moi, je suis du genre à garder et à prendre. Mais j'arrive quand même à jeter certaines choses, même si ça m'est difficile. J'évolue gentiment, en remplaçant utilement certaines vieilles choses comme ma naïveté tout en en gardant d'autres (ma timidité) auxquelles j'ajoute des choses (ouverture, écoute, respect, compréhension) et enfin des choses que je garde telles quelles (ma créativité)
Elle, elle est du genre à changer trop facilement, elle jette et elle reprend sans vraiment se soucier. Elle était timide, qu'importe, elle jette le cadenas, pour ne garder que la clé, elle est créative mais qu'importe, elle jette pour prendre un moule, qu'elle rejette pour reprendre autre choses. Elle est impulsive, mais elle jette, pour réfléchir un peu plus à ses décisions...

Est-elle moins elle même parce qu'elle change facilement et souvent que moi qui améliore sans véritablement changer ?

Après, il y a des degrés différents, des plus ou des moins, mais je pense qu'on suit tous plus ou moins ce schéma là. Après, on gardera toujours les objets dont on ne connait pas la présence (c'est difficile de regarder bien au fond de ce sac), on prendra peut être d'autres objets qui les modifieront, on en prendra conscience, le jour où ça nous tombera dessus...

Ce n'est que mon humble avis, mais cela expliquerai pourquoi des gens changent plus vite et plus facilement que d'autres... Je dirai surtout que le point le plus important, c'est de ne pas changer pour les autres, mais uniquement pour soi.
Revenir en haut Aller en bas
http://lailleurs.uniterre.com
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin


Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 24
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Jeu 3 Mar 2011 - 15:10

Je pense qu'Erky devrait faire un tour dans ce topic ;) ... Mais puisqu'il a décidé de bouder les sujets de réflexion en ce moment, je vais parler en son nom, puisque c'est aussi ce que je pense.

Hind, au final ce que je vais dire rejoint pas mal ton dernier post =) .

M'est avis que notre personnalité ne vient pas de nulle part, et que chaque trait de caractère a une histoire et une origine. Je vais prendre un exemple bien égocentré et parler de moi \o/ : Emmanuel Grandvillain m'a dit hier que je lui semblais timide. Au début, ça m'a fait sursauter, et je l'ai détrompé. Moi, timide ? Haha, la bonne blague. Et puis pour finir, je lui ai avoué que j'avais hésité à venir lui parler, par crainte de le gêner, etc. Et c'est là que j'ai pris conscience que d'un côté, c'était effectivement de la timidité. Mais alors comment expliquer que je sois timide dans mes comportements alors que je ne me sens pas du tout timide, ni introvertie, ni quoi que ce soit de cet ordre ? Alors que je sais, au plus profond de moi-même, que je ne suis PAS timide ?

Il m'a fait cogiter une partie de la nuit, ce con.

Et finalement, j'en suis venue à comprendre. Il y a encore quelques années, j'avais tendance à être toujours au centre, toujours en avant, sous les projecteurs. C'était la période de Pierre et des salons, des reportages à la télé, des interviews, de ma position de "leader" et d'organisatrice dans le groupe. Et puis on a commencé à me reprocher de me mettre trop en avant, de vouloir toujours récolter les honneurs, de me vanter de mes rencontres, de mes connaissances... Ce qui n'était pas totalement faux, mais tout du moins inconscient. Alors j'ai essayé d'en prendre conscience, de ces moments, d'être présente en moi-même pour me réguler et laisser un peu de place et d'oxygène aux autres. Leur permettre eux-aussi d'être valorisés, écoutés, admirés, reconnus. Et me placer plus en retrait.
Mais du coup, cette attitude a peut-être fini par me faire verser dans l'excès inverse : je n'ose pas toujours aller vers les autres de peur de les déranger, qu'ils n'aient pas envie de me parler, crainte d'être de trop, superflue, etc. Et les gens qui ne me connaissent pas encore suffisamment, ou depuis assez longtemps, peuvent effectivement me voir comme quelqu'un de timide justement parce que je ne le suis pas du tout, au fond, et que j'aurais plus tendance à tomber dans l'autre opposé. Il faut encore que je trouve mon équilibre.

Tout ce racontage de vie pour montrer que chaque trait de caractère a son histoire, et sa raison d'être (je pourrais par exemple essayer d'expliquer d'où venait mon arrogance d'alors, mais je n'y ai pas encore suffisamment réfléchi, donc je ne m'avancerai pas).
Et si un défaut a une raison d'être, ce serait pas une bonne chose de vouloir le supprimer purement et simplement : parce qu'il sert sûrement à nous protéger de quelque chose, à cacher une peur, un manque de confiance, un blocage ou je ne sais trop quoi.

Le défaut, c'est juste ce que les autres perçoivent, c'est la surface. Mais les racines sont bien plus profondes, et ce sont ces racines-là qu'il faut essayer d'identifier, puis de "traiter" si besoin est - ouuuuh que c'est laid comme métaphore . En essayant de se réparer en profondeur, le défaut lié s'effacera de lui-même, petit à petit.
A l'inverse, annihiler le défaut reviendrait à se découvrir, voire à s'amputer d'une part de notre être qui a sa raison d'exister, et qui nous protège sans aucun doute.

Donc changer son caractère, oui, je crois que c'est possible, mais il faut avant tout comprendre dans quelle blessure prennent racine nos défauts, puis soigner cette blessure. Seulement alors, le défaut se résorbera, tout seul, parce qu'on ira Mieux, fondamentalement.

Et si jamais ce que vous considérez comme un défaut ne prend sa source dans aucun noeud, blocage ou douleur... alors ce n'est pas vraiment un défaut, et le changer ne vous apportera pas grand-chose de plus !


J'espère avoir pu contribuer à faire avancer ce sujet.

Avec tout mon Amour .

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel


Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 22
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Jeu 3 Mar 2011 - 18:36

Bizarrement, ce que tu viens d'écrire me rappelle notre dernière discussion . Mais je remarque que cela contredit ce que tu m'avais dit sur l'ego par sms (ou alors j'ai mal compris^^) : qu'il faut se forcer pour que ça devienne naturel...

Sinon, Aziliz, j'aime bien ta métaphore du sac.
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Yokosan
Esprit Jedi
Esprit Jedi


Féminin
Nombre de messages : 1547
Localisation : La Terre
Groupe : Chevalier Jedi
Livre préféré : Les frontières de glace, et d'autres...
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Jeu 3 Mar 2011 - 18:53

En fait, je reviendrai plus tard sur ce topic une fois que je l'aurai tout lu mais je voulais intervenir sur ton message Aethera ^^

Citation :
Et puis pour finir, je lui ai avoué que j'avais hésité à venir lui parler, par crainte de le gêner, etc. Et c'est là que j'ai pris conscience que d'un côté, c'était effectivement de la timidité

Moi je n'avais pas pris ça pour de la timidité mais pour du respect ou de la politesse et je trouve ça très positif.

Se mettre en avant est souvent à double tranchant mais d'un autre coté, on est dans une société où il faut savoir se faire remarquer.

Donc, c'est vrai qu'il faut aller de l'avant, ne pas hésiter à aller vers les personnes "importantes" mais pas au détriment de la politesse ni du respect des autres (ceux qui n'osent pas ou osent moins).

En plus, si on permet aux autres d'exister aussi, on provoquera moins de réactions négatives de leur part. La jalousie peut se transformer en admiration et motiver ces personnes à essayer de changer "de fonctionnement" (bouh, trop forte j'arrive à rester dans le sujet xD ).
Revenir en haut Aller en bas
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin


Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 24
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Jeu 3 Mar 2011 - 19:56

Merci Yoko =) . Je lui ai dit que c'était plus de l'ordre du respect... Mais faut avouer qu'il y avait bien un peu de "peur de déranger", "peur d'être de trop". Et ça, c'est pas directement du respect ^^ !

Mais sinon je suis d'accord avec toi.

_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Aethera
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin


Féminin
Nombre de messages : 4257
Age : 24
Localisation : Sur ma route (ouais, il y a eu du mouv', ouais)
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Vrac d'auteurs : Bottero, Damasio, Ayerdhal, Squarzoni, Chedid, Bobin, Giono, Le Guillou, Sous-commandant Marcos...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Ven 4 Mar 2011 - 22:34

Vous m'excusez le double-post ? J'ai un truc à rajouter mais si j'édite le message précédent ça n'apparaîtra pas comme un nouveau message...

Je voulais revenir sur ta remarque, Miaou =) .

Miaou a écrit:
Mais je remarque que cela contredit ce que tu m'avais dit sur l'ego par sms (ou alors j'ai mal compris^^) : qu'il faut se forcer pour que ça devienne naturel...

Comment dire... Si tu veux changer, il te faut effectuer un travail sur toi, non ? Parce que tu veux parvenir à modifier des comportements qui ne te sont pas "naturels", ou qui te semblent "hors de ta portée", tu vois ce que je veux dire ? Pour être plus précise, je dirais qu'il ne sont pas dans tes habitudes.

Ce que je disais plus haut, c'est qu'il faut essayer de se comprendre, pour se soigner en profondeur plutôt qu'en surface. Mais le principe reste le même : changer, évoluer, se dépasser. Et dès lors que tu veux te dépasser, il faudra bien, à un moment ou à un autre, que tu prennes sur toi, que tu franchisses un pas que tu te refusais à franchir avant... Oser, acquérir une certaine maîtrise, une certaine justesse. Et ces comportements-là, au début, ils ne te sembleront évidemment pas "naturels", parce que tu n'auras pas l'habitude d'agir de cette manière, tu ne te reconnaîtras pas forcément dans tes actes. Du coup, oui, dans une certaine mesure, tu devras te "forcer", mais ce n'est pas vraiment "se forcer" dans le sens de la douleur, de quelque chose de pénible... Plutôt comme essayer de se saisir soi-même d'une main affermie pour se donner la direction que l'on souhaite et qui sera nouvelle pour nous.

Tu vois ce que je veux dire ?


_________________
La seule trace qui vaille est celle qu'on se crée, à la pointe extrême de ce qu'on peut.


Furvent, ceux qui vont mûrir te saluent !
Revenir en haut Aller en bas
http://maisonsurlile.blogspot.fr/
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel


Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 22
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Sam 5 Mar 2011 - 10:08

Oui ! En fait je voyais ces deux idées comme des "méthodes" différentes et pas complémentaires^^ merci .
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Félia
Curieux
Curieux


Féminin
Nombre de messages : 89
Age : 30
Localisation : Nord
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Y'en a tellement ! En choisir un parmi tous ceux que j'aime c'est trop difficile
Date d'inscription : 02/08/2011

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Mer 3 Aoû 2011 - 22:49

Je déterre aussi, pardon...

J'ai lu rapidement ce qui avait été dit...

Le caractère ne change pas, il évolue au fil du temps, tout comme le corps évolue change, le caractère aussi...

Ce qu'on peut changer c'est l'attitude qu'on a... J'ai du mal à expliquer, dans ma tête c'est limpide mais en dehors c'est bizarre ^^

*Concentration*

En fonction des situations, on peut être totalement différent sans pour autant changer de caractère, je pense que ça a plus trait à l'attitude...

Je vais donner un exemple, ça m'embête parce que ça va franchement faire "moi, je", et puis je veux pas qu'on me parle de ça dans le genre "c'était pas sympa", bref... Désolée pour l'exemple, mais je pense que je pourrai rebondir plus facilement !

En gros, j'étais très très proche de quelqu'un et on a fini par avoir une prise de bec assez virulente, j'étais vraiment mal, je passais de la tristesse au rire, au sarcasme en moins de deux secondes, je pétais vraiment un câble... Et comme chaque fois que ce genre de situation se présente, j'ai "ma défense" qui prend le dessus, je me "renferme", au début, c'est pas trop trop flagrant, je me protège juste (la fameuse carapace dont j'ai parlé je sais plus où), alors on pourrait penser que j'étais comme ça tout le temps, avec tout le monde... C'est là que ça devient "intéressant", c'est que j'étais comme ça avec seulement cette personne et 2/3 personnes qui étaient au courant et qui connaissaient la première... Je parlais, mais l'âme n'y était pas, j'étais distante, froide... Au point qu'on m'a dit qu'il était difficile de me parler à cause de ma froideur, la façon dont ça a été dit m'a fait réagir, mais je n'y pouvais rien...

Tout ça pour dire, mon caractère n'a pas changé, oui j'ai changé, mon attitude envers ces personnes, alors je ne dis pas que j'étais tout sourire avec les autres, mais j'étais différente, juste je me sentais un peu mal mais sans plus, quelque chose qui aurait dû me blesser me faisait rire, vraiment...

Il est difficile d'effectuer un changement net, un virement à 180°, j'ai du mal à y croire, on peut le faire un court moment, dans l'attitude, mais le caractère, ce qui te définit, je ne pense pas...
Je suis entière en général, je donne vraiment, mais quand quelque chose ne va pas, je suis entière dans l'autre sens, mon caractère ne change pas pour autant ^^

Je sais pas si je suis très claire, dans ma tête, c'est facile, mais dur d'y m'être des mots, c'est plus une question de sensation...

J'espère ne pas avoir "piqué" des idées à certains d'entre vous, si c'est le cas, désolée (et surtout que je ne suis pas hs par rapport au sujet ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Elhea
Archer émérite
Archer émérite


Féminin
Nombre de messages : 599
Age : 21
Localisation : Dans les branches d'un arbre près de l'Oeil d'Otolep.
Groupe : Faëlle
Livre préféré : Le pacte des Marchombres, La Horde du Contrevent
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Dim 1 Jan 2012 - 20:07

Je ne pense pas que tu sois hors sujet Felia.
Mais j'ai l'impression, dis-moi si je me trompe, que tu ne parles que d'un seul caractère, qui ne change pas. Et que ce caractère est un caractère changeant selon les personnes. JE ne sais pas si je m'exprime comme il faut là... Mais enfin je veux dire que ton caractère est changeant mais qu'il n'est qu'un seul caractère. Je m'enlise là

Je voudrais juste rebondir sur ce qu'a dit Laure.
J'aime beaucoup ton explication, c'est aussi mon avis depuis un bon moment.
Mais comment être sûr de ne pas se tromper de racine ? Parce que traiter des racines imaginaires n'est pas bien utile... Et que j'ai peur, parfois, de m'inventer des histoires.
Et puis est-ce que toutes les racines peuvent être traitées ? Par exemple, il y a eu un évènement important dans ma vie, qui est sans doute une des racines de ma mauvaise entente avec mon père, et aussi d'une blessure profonde qui me rend fragile (enfin pas tout à fait le même, mais il est la racine de cette racine... bref ). Comment traite-t-on un évènement ? On ne peut pas revenir en arrière. Et même si on le pouvait, je ne suis pas sûre de le vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
Vayel
Frère d'Arme
Frère d'Arme


Masculin
Nombre de messages : 859
Age : 21
Localisation : En permanence en train de me chercher.
Groupe : Armure
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres, La Quête et Les Mondes d'Ewilan, L'Autre... Tant d'oeuvres de Pierre Bottero.
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Sam 29 Mar 2014 - 16:57

J'espère que c'est le bon sujet. L'autre jour, je pensais à ce passage des Âmes croisées, page 267 :

« Je l'ai toujours connu ainsi, râlant, pestant, maugréant, ce qui ne l'empêche pas de veiller sur nous comme une poule sur ses poussins. N'imagine surtout pas qu'il est fâché contre toi. Louha est triviale. Ruhil silencieux. Anthor, lui, est bougon. »

Il me semble avoir perçu deux idées dans cet extrait.

La première, c'est que Lyiam sous-entend que Louha, Ruhil et Anthor sont « comme ça ». Comme si ça faisait partie d'eux. Cela veut-il dire que l'on possède des caractéristiques immuables ?

La deuxième c'est que Lyiam énonce cela sans jugement apparent. Comme s'il acceptait que Anthor soit « comme ça ». Est-ce que c'est parce qu'il l'apprécie et donc qu'il tolère ses "défauts" ou bien est-ce parce qu'il accepte tout le monde, qu'il ne porte de jugement sur personne ? Le cas échéant, Lyiam accepterait les meurtriers par exemple, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel


Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 22
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Dim 30 Mar 2014 - 17:19

Hey !

C'est marrant, en relisant le sujet j'ai fait un tableau sur LibreOffice pour mettre des citations, et ce tableau commence et se termine par Estelle .

Pour répondre à ta première question, j'ai envie de citer plusieurs posts de ce topic :
Estelhea a écrit:
Je pense qu'on a une "base", qu'on garde et qu'on ne peut pas changer.
Mais une grande partie de notre caractère se crée au fur et à mesure de notre vie et nos expériences, je pense donc qu'on peut changer cette partie là qui a des racines moins profondes. Mais il faut beaucoup, beaucoup de Volonté.

Tristan a écrit:
Le changement de caractère est possible, mais seulement dans une certaine mesure. Ne serais-ce qu'au fil du temps, on change, et au final on finit parfois par différer de notre caractère d'origine. Plusieurs évènements peuvent nous changer radicalement : la mort d'un proche, une expérience fabuleuse... Bref, rien n'est figé. On peut changer, même si il restera toujours le creux du tronc qu'il y avait à la base...

Laure (non pas moi, l'autre... mais non, pas Elu' ! un p'tit effort, enfin, lisez dans mes pensées !) a écrit:
Il m'a fait cogiter une partie de la nuit, ce con.
*troll*

Félia a écrit:
Il est difficile d'effectuer un changement net, un virement à 180°, j'ai du mal à y croire, on peut le faire un court moment, dans l'attitude, mais le caractère, ce qui te définit, je ne pense pas...

... WOILA WOILA. Et j'suis un peu d'accord avec tous ces gens-là, effectivement . (Tu vas m'dire, j'avais pas besoin d'en citer autant pour dire ça, mais j'avais envie x'))

Bref, oui, je pense que certaines parties de nous sont immuables ; sinon, qu'est-ce qui ferait de nous des êtres uniques ? Je trouve que ce serait un peu flippant si on pouvait tous être remodelés, ou se remodeler, complètement. Surtout dans notre société actuelle, on voudrait tous acquérir une grande volonté, par exemple, il n'y aurait plus de flemmards... Ou alors on reprocherait encore plus leur "paresse" aux rêveurs (voire aux vrais paresseux, si tant est qu'on puisse être paresseux "sans raison"). Au moins, savoir que c'est bien plus compliqué que ça induit une certaine tolérance minimum xD.
Re-bref.
De toute façon, on naît avec un certain caractère dès le départ, non ? Puisqu'on ne réagit jamais de la même manière à telle ou telle éducation, tel ou tel "stimuli" (euh, j'espère que c'est clair x)). Donc oui, on peut changer, progresser, en apprenant à se connaître pour changer profondément et pas seulement en surface (cf le post de Laure que j'ai cité [qui l'explique bien mieux que moi présentement^^], parce qu'au départ c'est pas tellement pour cette phrase-là qu'il m'intéresse xDD), MAIS je pense moi aussi que certains traits de caractère restent présents. Même si on peut les adoucir, travailler nos réactions...
Peut-être même que c'est ce que mon Homonyme voulait dire dans cette phrase (que je ne comprends pas trop bien, au départ, mais on sait jamais \o/) :
Citation :
Et si jamais ce que vous considérez comme un défaut ne prend sa source dans aucun noeud, blocage ou douleur... alors ce n'est pas vraiment un défaut, et le changer ne vous apportera pas grand-chose de plus !
--> Peut-être que certaines facettes de notre/"leur" personnalité sont simplement à accepter, comme le suggère Lyiam.

J'ai pas l'impression d'apporter grand-chose, en fait, mais bon . Au moins, j'essaie de répondre quand même \o/.

Bon, ensuite :
Vayel a écrit:
La deuxième c'est que Lyiam énonce cela sans jugement apparent. Comme s'il acceptait que Anthor soit « comme ça ». Est-ce que c'est parce qu'il l'apprécie et donc qu'il tolère ses "défauts" ou bien est-ce parce qu'il accepte tout le monde, qu'il ne porte de jugement sur personne ? Le cas échéant, Lyiam accepterait les meurtriers par exemple, non ?
--> Non, pas forcément ! Je pense qu'il y a un juste milieu. Tu peux t'efforcer d'accepter le caractère des gens, de ne pas les juger au premier regard et de les apprécier tels qu'ils sont, mais cela peut aussi vouloir dire que tu te fais ta propre opinion sur eux ! (Selon moi, ça va ensemble : penser par soi-même !)
Donc si tu estimes que quelqu'un est dangereux, ça ne t'empêche pas d'être prudent...


Sinon, j'voulais aussi réagir par rapport à d'autres aspects du sujet :

1/ Je vais encore revenir sur le premier post de Laure-Payett... (Faut dire que quand elle postait, elle racontait des trucs plutôt intéressants, celle-là. Y en a d'autres, comme ça. =D J'vais pas citer de nom/pseudo, on en a pour la nuit sinon, et il est même pas 17h. BREF.)

Citation :
Le défaut, c'est juste ce que les autres perçoivent, c'est la surface. Mais les racines sont bien plus profondes, et ce sont ces racines-là qu'il faut essayer d'identifier, puis de "traiter" si besoin est - ouuuuh que c'est laid comme métaphore . En essayant de se réparer en profondeur, le défaut lié s'effacera de lui-même, petit à petit.
A l'inverse, annihiler le défaut reviendrait à se découvrir, voire à s'amputer d'une part de notre être qui a sa raison d'exister, et qui nous protège sans aucun doute.
--> J'ai envie de témoigner vite fait sur ce dernier point : sans vous raconter ma vie en détails contrairement à ce que j'ai tendance à faire, justement xDD, j'ai constaté y a pas longtemps que lorsqu'on tente de modifier un de ses défauts en surface, sans le comprendre et sans réussir à traiter en profondeur, il arrive que le défaut en question "revienne" en s'amplifiant. Si on a voulu lutter de cette manière contre une tendance à la violence, par exemple, on risque d'intérioriser encore plus cette violence, et qu'au(x) moment(s) où elle s'exprime quand même, ce soit encore pire qu'avant, encore plus incontrôlable et incompréhensible. Comme si, comme l'explique mon Homonyme un peu plus haut dans ce même post, ces défauts étaient en fait des systèmes de protection contre ce qui s'est développé en profondeur. Et un système de défense, c'est comme qqn qui se braque si on l'attaque de front : quels que soient les arguments, il/elle se braque encore plus violemment.

Par contre évidemment, comme le remarque Estelle, « comment être sûr de ne pas se tromper de racine ? » C'est vrai, chat peut arriver. Mais je pense que ça se voit à l'efficacité du travail. Et puis en continuant à "s'introspecter" ( ), on finit par comprendre qu'on s'est trompés, et on progresse petit à petit. De toute façon, traiter d'autres problèmes ne peut pas nous faire de mal, si ?


2/ J'ai lu quelque part (j'espère que je ne l'ai pas déjà posté sur le fo' ), dans Entrer en amitié avec soi-même, en fait, de Pema Chödrön [mais je n'arrive plus à retrouver le passage exact ], que nos défauts, nos qualités, etc., sont faits de la même énergie. Ils sont complémentaires : notre sagesse et notre démence, notre violence et notre joie, par exemple.
Aaaaah voilà, j'ai retrouvé :
Pema Chödrön a écrit:
L'autre problème, c'est que, heureusement ou malheureusement, ce sont nos complexes qui contiennent notre richesse ; notre névrose et notre sagesse sont faites du même matériau ; si nous rejetons notre névrose, nous rejetons aussi notre sagesse. Une personne très en colère déploie aussi beaucoup d'énergie, et c'est cette énergie qui la rend attirante ; c'est la raison pour laquelle on l'aime.
(Ça me rappelle aussi la mini-vidéo sur la démence, par Gilles Deleuze.) C'est peut-être aussi ce que Lyiam veut dire, non ?
Quoi qu'il en soit, qu'est-ce que vous en pensez ?
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Changer de personnalité, de caractère.   Aujourd'hui à 9:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Changer de personnalité, de caractère.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Changer de personnalité, de caractère.
» Soft pour changer la police de caractère du système WM
» Je veux changer de caractère (m’améliorer !!)
» Trait(s) de caractère
» Lilou et son caractère...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Nous, et les Autres :: Connais-toi toi-même-
Sauter vers: