La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien

Aller en bas 
AuteurMessage
Perrin Al'Tear
Ami de la falaise
Ami de la falaise
Perrin Al'Tear

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 251
Localisation : Neverland
Groupe : Faël
Livre préféré : Tolkien, Robin Hobb, George R. R. Martin, Greg Keyes, Tad Williams
Date d'inscription : 29/06/2009

Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien Empty
MessageSujet: Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien   Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien Icon_minitimeSam 22 Aoû 2009 - 0:14

« Seul demeurait Hùrin, le dernier de tous. Alors, il jeta son bouclier, et saisit la hache d’un capitaine des Orques pour la brandir à deux mains ; et les chants disent que la hache fuma dans le sang noir des Trolls qui composaient al garde rapprochée de Gothmog, jusqu’à l’anéantir, et à chaque fois qu’il tuait, Hùrin hurlait : « Aure entuleva ! Le jour reviendra ! » Soixante-dix fois, il lança ce cri ; mais ils finirent par le prendre vivant, sur l’ordre de Morgoth, qui pensait ainsi lui causer plus de mal qu’en le tuant. »

Extrait p.56, Les Enfants de Hùrin, J.R.R. Tolkien

Que nenni, ce ne sont point les premières lignes du livre, mais bien le commencement de la malédiction que Morgoth, le premier des Valar - les Dieux fondateurs des trois Mondes dont fait partie la Terre du Milieu -, lança sur la famille d’Hùrin [ Prononcez Hourin ], fier capitaine des Edain, après la Bataille des Larmes Innombrables. La dernière publication des écrits de l’auteur décédé de Fantasy anglo-saxonne, John Ronald Reul Tolkien, est un régal. Si contrairement à Bilbo Le Hobbit ou Le Livre des Contes Perdus, Les Enfants de Hùrin nécessite une lecture du bien-connu Seigneur des Anneaux et une connaissance basique de l’univers tolkiennien, l’œuvre n’en reste pas moins une prose littéraire et un tableau de paysages somptueux. Dans la lignée des publications des Lais du Beleriand ou du Conte de Tinùviel, Christopher Tolkien poursuit une édition des fragments de l’œuvre titanesque qu’avait entrepris son père. C’est au travers de contes, annexes, ou légendes, que l’on découvre avec toujours plus de curiosité et d’intérêt les fioritures de l’Histoire de la Terre du Milieu qui l’ont mené dans son Troisième Âge à l’épique voyage de Frodo Sacquet de la verdoyante Comté aux montagnes noires du Mordor.

« Des milliers d’années avant les événements relatés dans Le Seigneur des Anneaux, la Terre du Milieu est e proie aux luettes entre Morgoth, le premier Seigneur Ténébreux, et les Elfes alliés aux Hommes. C’est contre Tùrin et Niënor, les enfants d’Hùrin, que Morgoth lance une véritable malédiction, les contraignant à une vie errante, pour se venger du héros qui a osé le défier.
Tùrin, héros humain qui cherche sa place parmi les Elfes et les Hommes dans un monde en guerre, lutte de manière spectaculaire et tragique contre Morgoth, nous faisant découvrir un passé méconnu de la Terre du Milieu.
On retrouve dans ce magnifique roman le souffle épique si particulier à l’œuvre de celui qu’on appele désormais le père fondateur de toute la fantasy contemporaine. »

Pocket Fantasy

Les Enfants de Hùrin est un sublime aparté au majestueux cycle des HoMe qui retrace l’Histoire de la Terre du Milieu. Des Montagnes Bleues et des premiers Noldor, aux terres du Valor et aux caprices de Morgoth, le livre est une fresque somptueuse, révélatrice de mystères, qui tient en haleine le lecteur des premières pages à la conclusion. Venez plonger au cœur des forêts du Doriath et contemplez de vos yeux pétillants les merveilles de la Terre du Milieu en son Premier Âge…


Dernière édition par Perrin Al'Tear le Lun 24 Aoû 2009 - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ipiutiminelle
Membre du Conseil - Modo
Membre du Conseil - Modo
Ipiutiminelle

Féminin
Nombre de messages : 3147
Age : 34
Localisation : Tol Eressëa, As-Coron, Imre...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tolkien, Pierre, Pauline, Timothée, Léa Silhol, Patrick Rothfuss, Alain Damasio...
Date d'inscription : 01/12/2008

Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien Empty
MessageSujet: Re: Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien   Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien Icon_minitimeLun 24 Aoû 2009 - 0:10

Alors, alors... =D
J'aurais quelques remarques à faire sur ce que tu as écrit ;-)
Déjà, les "Arya" ça n'existe pas ! XD Tu veux parler des Ainur ? Des Valar ?
Ensuite, il n'y a pas eu trois mondes fondés mais bien une seule et même terre, Arda, composée de plusieurs "continents" dont effectivement la Terre du milieu.
"La dernière publication" en rapport avec Arda Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien 609790 Parce que la dernière c'est La légende de Sigurd et Gudrun ^^
Là où je ne suis pas d'accord avec toi, c'est justement qu'il n'y a pas besoin d'avoir lu Le Seigneur des anneaux pour comprendre Les enfants de Hùrin !
Et puis, je ne suis pas d'accord non plus sur le fait que Les enfants de Hùrin soient dans la lignée des Lais du Beleriand. Les Lais ont été publiés tels que Tolkien les avait écrits, alors que Les enfants de Hùrin sont une "recomposition" de plusieurs versions faite par Christopher. Une approche radicalement différente. Les enfants de Hùrin a été conçu pour pouvoir être lu tout seul, comme un roman unique, même par les "novices" Tolkienniens.
Enfin, qu'est-ce que tu entends par "aux terres du Valor" ? Valinor ?

Sinon eh bien, je suis d'accord avec toi ! Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien 153451
Ce livre est magnifique, quoiqu'on ne soit pas bien surpris quand on a déjà lu Le Silmarillion,Les Contes et légendes inachevés et Le livre des contes perdus !
Mais l'histoire de Tùrin et Nienor est sublime... Leurs destins sont terribles et celui de Niënor/Niniel pas moins que celui de Tùrin Turambar.
Quand j'aurai de nouveau mon livre sous la main, je mettrai peut-être des passages parmi ceux qui m'ont marqués =)

_________________
Semons l'intention de l'avenir dans la réalité du présent !
[Pauline Alphen]



Pièce 9 donc : la pièce manquante. Celle que l'on cherche ardemment, vaillamment, désespérément parfois et qui, en se refusant à nous, nous pousse en avant. Celle qui nous interdit de croire qu'on est arrivé et nous souffle à l'oreille que le plus beau est à venir.
Que le plus beau est avenir. Toujours.

[Pierre]
Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien 971174


Dernière édition par Ipiutiminelle le Lun 24 Aoû 2009 - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elurían Aeglir
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
Elurían Aeglir

Féminin
Nombre de messages : 2997
Age : 28
Localisation : A proximité d'une excentrique hyperbole équilatère.
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Je n'en ai lu aucun.
Date d'inscription : 25/07/2008

Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien Empty
MessageSujet: Re: Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien   Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien Icon_minitimeLun 24 Aoû 2009 - 0:28

Je suis justement en train de le relire Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien 460171

Et d'accord avec les corrections de Mamipiu Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien 575385

La destinée de Turin et Niennor...
Une tragédie épique...

_________________
"Elen síla lúmenn' omentielvo"
JRR Tolkien
Aide de Camp de la grandissime Eleyra Leina
Coordinatrice et présidente honorifique de la SABIA

"N'ignorez pas l'enseignement de la voie pure d'un
fleuve de montagnes dévalant sur les roches."

Morihei Ueshiba


"At the end of a storm is a golden sky
And the sweet silver song of a lark."


Dare to click here ?
Or here ?
Revenir en haut Aller en bas
http://decachroniques.blogspot.fr/
Perrin Al'Tear
Ami de la falaise
Ami de la falaise
Perrin Al'Tear

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 251
Localisation : Neverland
Groupe : Faël
Livre préféré : Tolkien, Robin Hobb, George R. R. Martin, Greg Keyes, Tad Williams
Date d'inscription : 29/06/2009

Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien Empty
MessageSujet: Re: Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien   Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien Icon_minitimeLun 24 Aoû 2009 - 13:50

Hum, que de contre-écrits, Mamipiu xD.
Il me faut maintenant répondre à tout cela et je le fais prestement.
J'ai une réponse à tout, ou presque.

Pour l'aparté en début de commentaire... Pourrais-tu faire une édition pour le supprimer ? C'est à dire que c'est plus un journal de notes qu'un site à visiteurs et je préférerais le garder privé, secret et mystérieux. Tu serais vraiment gentille..; D'oublier même son adresse. Merci =)

Je crois, quant au mot Arya, qu'il s'agit simplement d'une erreur de ma part. Je pense que si j'avais voulu utiliser ce mot ("Ainur"), j'aurais utilisé son nom d'Aratar, en l'occurrence, Melkor et non Morgoth. Pardonne donc cette erreur que je m'empresse de corriger. Morgoth est bien l'un des Valar et dans ses propos "Le premier d'entre eux". Sujet porté à controverse du fait de son bannissement par ses supposés cadets.

Ensuite, dans la mesure où les trois continents de l'univers tolkienniens sont dissociables de leurs règles physiques et de leurs peuplades, je pense pouvoir utiliser la dénomination de Monde. Le Monde des Dieux et des derniers Valar, le Monde des Hommes et des Elfes "Exilés" etc. De plus, les faits du Troisième Âge dont fait partie la dissociation des Cercles du Monde d'Aman suite à la destitution de Sauron en fait bien un monde en tant que tel. En nota bene, comme pour la Pangée terrestre, le continent originel est unique et vaste, ce sont les actions des Valar qui le scinde et lui donne sa forme "actuelle".

Pour la dernière publication, je t'accorde qu'il s'agit d'une erreur de ma part. Je n'avais pas pensé à l'œuvre que tu as mentionné. Toutefois (!), ce conte est une réécriture déjà exposé dans le Simarillion qui avait donné naissance à nombreux débats quant à l'utilité de sa réécriture par Tolkien Junior. Je pense pour ma part qu'elle offre plus de détails sur certains faits.

Ensuite, je reste persuadé que ce livre s'inscrit dans la lignée de l'oeuvre Les Lais du Beleriand, par le fait qu'elle ouvre une nouvelle facette de l'univers tolkiennien. Au-delà des oeuvres phares de Bilbo le Hobbit et le SdA, Tolikien a voulu créer un monde, lui donner de la teneur par sa nature, sa géographie et surtout par son Histoire avec un "H" majuscule. Histoire qu'il intronise par des contes, légendes, mythes qui prennent forme au fur et à mesure de son écriture. Ce livre, comme Les Lais, est donc un des piliers de la structuration et de la formation d'une impression de réelle vis à vis du monde d'Arda. Il lui donne plus de force dans la mesure où il évoque un passé et fait découler les événements futurs d'actes passés.

Si le livre peut effectivement se lire seul, je trouve dommage de ne pas lire le SdA en précurseur. De mon humble avis de lecteur et critique, le livre offre des détails, attire l'attention des curieux sur des faits ou propos et donne de la profondeur à des paroles, des légendes évoquées dans les autres oeuvres. Par exemple, elle illustre les propos de Sylvebarbe dans ses chants quand il mène Merry et Pippin en Isengard. Ce n'est qu'un exemple. Je ne remet nullement en doute la lecture unique de l'œuvre, mais le manque de détails quant aux descriptions, quant l'approfondissement des caractères des personnages dits annexes. Ainsi, Les Enfants d'Hùrin me paraît un complément, un fronton de l'œuvre tolkiennienne qui offre sa splendeur par la mention de faits et non sa description. Il rend acte des histoires méconnues et mystérieuses des autres livres mais n'offre pas une véritable histoire. C'est un avis subjectif et je peux comprendre que d'autres se satisfassent d'un tel récit, mais je trouve qu'il manque de profondeur quant aux caractères de personnage et surtout quant aux descriptions.

Pour les terres du Valor, le préambule ou l'annexe de Christopher Tolkien fait mention d'une autre nomination du Valinor, appelé le Valor ou la Terre du Valor. Je ne sais pas si on doit y reconnaître Aman ou Arda à son origine. A vrai dire, dans le récit présent, c'est plus une envolée mystérieuse qu'une description, mais certains passages quant à al naissance des premiers êtres en font mention. Wala.

J'espère t'avoir convaincue... xD
J'ai fait de mon mieux.
Je vais corriger les deux petites erreurs, merci ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Ipiutiminelle
Membre du Conseil - Modo
Membre du Conseil - Modo
Ipiutiminelle

Féminin
Nombre de messages : 3147
Age : 34
Localisation : Tol Eressëa, As-Coron, Imre...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tolkien, Pierre, Pauline, Timothée, Léa Silhol, Patrick Rothfuss, Alain Damasio...
Date d'inscription : 01/12/2008

Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien Empty
MessageSujet: Re: Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien   Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien Icon_minitimeLun 24 Aoû 2009 - 14:31

Pour le préambule, j'ai édité, mais ne compte pas sur moi pour en oublier l'adresse Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien 575385 (enfin on en reparlera ^^)

Au sujet de continent/monde, j'avoue que pour moi un "monde" représente plus une planète qu'autre chose, mais je comprends qu'on puisse l'utiliser dans ce sens. Là c'est juste un point de vue personnel.
Par contre, je ne me souviens plus pourquoi il y en a trois. La Terre du Milieu, Aman et... Eressëa ? Il faudrait que je me remette tout ça en mémoire ! De même pour Aman dissocié des Cercles du monde, ce n'est pas à la fin du 2nd âge, après la chute de Numénor ? Je n'ai pas les livres avec moi pour vérifier donc je m'embrouille peut-être.

A propos de ce que tu dis après, je pense qu'il faut rappeler que toutes les histoires du Silmarillion (et donc l'histoire des enfants de Húrin) ont été écrites par Tolkien bien avant le Seigneur des Anneaux ! Tu le sais, mais je pense que ce n'est pas aussi clair pour tout le monde et qu'il était utile de le repréciser =)
Car ce n'est pas "Tolkien a écrit des légendes et des histoires pour rendre plus "vrai" le SdA", mais "le SdA s'inscrit dans l'Histoire d'Arda qui était déjà écrite".
Et Les enfants de Húrin reste pour moi très différent des Lais ou des autres HoME. Mais ton point de vue se défend.

Quant au fait que le livre puisse se lire tout seul, je maintiens ce que j'ai dit mais ça ne m'empêche pas d'être d'accord avec toi ! ^^ Je trouverai ça dommage de commencer par ce livre là.

Merci pour les précisions sur le Valor, je ne me souvenais absolument plus de ça ! Il faut vraiment que je relise... XD
Mais je crois que je garderai quand même Valinor qui est plus "joli" et qui - pour moi - fait référence à un certain nombre de très beaux souvenirs ;-)


PS : Je viens de me rendre compte que depuis le début de ce topic on met l'accent à l'envers ! Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien 67734 Ce n'est pas Hùrin mais Húrin ^^

PS 2 : J'adore discuter de Tolkien avec toi ! Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien 460171

_________________
Semons l'intention de l'avenir dans la réalité du présent !
[Pauline Alphen]



Pièce 9 donc : la pièce manquante. Celle que l'on cherche ardemment, vaillamment, désespérément parfois et qui, en se refusant à nous, nous pousse en avant. Celle qui nous interdit de croire qu'on est arrivé et nous souffle à l'oreille que le plus beau est à venir.
Que le plus beau est avenir. Toujours.

[Pierre]
Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien 971174
Revenir en haut Aller en bas
Perrin Al'Tear
Ami de la falaise
Ami de la falaise
Perrin Al'Tear

Masculin
Nombre de messages : 863
Age : 251
Localisation : Neverland
Groupe : Faël
Livre préféré : Tolkien, Robin Hobb, George R. R. Martin, Greg Keyes, Tad Williams
Date d'inscription : 29/06/2009

Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien Empty
MessageSujet: Re: Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien   Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien Icon_minitimeLun 24 Aoû 2009 - 14:56

En réponse au "PS" 2 : C'est aussi un véritable plaisir =D
Je regrette juste que tu ne regardes pas tes MPs, je t'attendais sur Msn. Ce n'est pas grave, une autre fois.

Je préfère également les intonations et connotations qu'inspirent Valinor à mon esprit. Valor paraît rigide et dur, à l'image de Dieux éloignés, Valinor inspire plus le merveilleux et l'idyllique du monde où les Exilés ont vécu un temps. Tu ne trouves pas ?

Pour la séparation des mondes. Je ne voudrais pas écrire d'élucubrations, mais il me semble qu'elle se passe ainsi : Melkor, avide du pouvoir et persuadé qu'étant le Premier des Ainurs fait de lui le maître d'Arda, vole les deux Lampes du Monde. Effrayés les autres Ainurs, au nombre de quatorze s'enfuient et scinde une partie du Monde à proprement parler pour s'y réfugier. C'est la naissance d'Aman. Melkor est répudié et toujours plus avide de pouvoir s'incarne sur Arda pour y régner en seigneur et maître parmi les créatures d'Illùvatur, pire même, il image l'oeuvre de son propre créateur donnant naissance aux immondices des Ténèbres et aux créatures de cauchemars asservies à la vilenie de celui que l'on nomme désormais Morgoth.

La naissance du second monde donne les clés de l'intrigue des Enfants de Hurin, je spolie donc le sujet. A propos, autant pour moi pour l'accent. Je vais essayer de corriger (xD).
Spoiler:
 

Mais je peux me tromper =D
Revenir en haut Aller en bas
Ipiutiminelle
Membre du Conseil - Modo
Membre du Conseil - Modo
Ipiutiminelle

Féminin
Nombre de messages : 3147
Age : 34
Localisation : Tol Eressëa, As-Coron, Imre...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Tolkien, Pierre, Pauline, Timothée, Léa Silhol, Patrick Rothfuss, Alain Damasio...
Date d'inscription : 01/12/2008

Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien Empty
MessageSujet: Re: Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien   Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien Icon_minitimeLun 24 Aoû 2009 - 19:32

D'accord avec toi pour Valinor Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien 460171

Pour le reste... XD
D'abord Belegaer n'est pas un continent mais... une mer ! Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien 557874 La grande mer qui sépare Aman de la Terre du Milieu justement.
Toi tu parles de la traversée d'Helcaraxë (pendant laquelle Elenwë périt effectivement), qui était un détroit, souvent pris dans les glaces.

Au début, les Valar s'étaient installés en Terre du Milieu, sur une île au milieu d'un lac, l'île d'Almaren. Mais leur demeure fut détruite par Melkor en même temps que les lampes Illuin et Ormal. Ils abandonnèrent alors la TdM pour le continent Aman (sur lequel se trouve Valinor), à l'ouest.

Nous avons donc la Terre du Milieu + Aman.

Lorsque les elfes s'éveillèrent, les Valar voulurent les amener en Aman et pour leur faire traverser Belegaer, Ulmo utilisa une île. Mais le dernier peuple des elfes à effectuer la traversée, les Teleri, demandèrent à Ulmo de s'arrêter avant Aman et il ancra donc l'île dans la baie d'Eldamar qui devient l'île solitaire, Tol Eressëa.

Aman + Terre du Milieu + Tol Eressëa.

J'ai oublié de dire qu'à cette époque Arda était plate ! ^^
Ensuite... Eh bien à la fin du 1er âge le Beleriand (région de la Terre du Milieu) fut englouti lors de la grande bataille entre les Valar et Morgoth, ce dernier étant jeté enchainé hors du monde par les Portes de la Nuit.
A l'aube du 2nd âge, les Valar, pour récompenser les Edain (les hommes), leur offrent l'île de Númenor à la condition qu'ils ne cherchent jamais à poser le pied sur les Terres Immortelles (Tol Eressëa et Aman). Civilisation qui sera l'apogée de la puissance et de la grandeur des Hommes...

Aman + Terre du Milieu + Tol Eressëa + Númenor.

Mais au cours du 2nd âge, les elfes se laissent tromper par Sauron (lieutenant de Morgoth) et les hommes se font corrompre doucement mais sûrement. Lorsque Sauron crée l'anneau unique, Celebrimbor se rend compte de sa méprise et cache alors les trois anneaux elfiques, restés purs, au contraire des neufs pour les hommes et des sept pour les nains. Mais Sauron, sous une belle apparence physique, parvient à imposer ses idées à la majorité des hommes de Númenor qui se mettent à craindre la mort et à désirer l'immortalité. C'est le début de la décadence de la civilisation de Númenor. Jusqu'au jour où le roi de Númenor, poussé par Sauron, lance sa flotte de bateaux à l'assaut d'Aman, pour bénéficier eux aussi de l'immortalité. Mais les Valar, dépassés, font appel à Eru Illúvatar qui déclenche lui même le cataclysme qui submerge l'île de Númenor (également appelé Atalantë ;-)).
Eru décide également d'enlever les Terres Immortelles des Cercles du Monde, Aman et Tol Eressëa sont arrachées, Arda devient alors ronde et seuls les bateaux elfiques peuvent trouver la Voie droite pour rejoindre Tol Eressëa.

En dehors des Cercles du monde : Aman + Tol Eressëa.
Arda : la Terre du Milieu.

Ouf... Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien 311797
Pas facile alors que ça fait longtemps que je n'ai pas lu le Silm' !
Mais voilà pourquoi je ne pense pas qu'on puisse parler de "mondes", la situation est trop complexe. Dans le meilleur des cas on a 4 continents et au 3ème âge on n'en a plus qu'un ! XD

Promis... Demain, j'arrête ! Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien 153451

_________________
Semons l'intention de l'avenir dans la réalité du présent !
[Pauline Alphen]



Pièce 9 donc : la pièce manquante. Celle que l'on cherche ardemment, vaillamment, désespérément parfois et qui, en se refusant à nous, nous pousse en avant. Celle qui nous interdit de croire qu'on est arrivé et nous souffle à l'oreille que le plus beau est à venir.
Que le plus beau est avenir. Toujours.

[Pierre]
Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien 971174
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien Empty
MessageSujet: Re: Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien   Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Enfants de Hùrin - J.R.R. Tolkien
» On vole des enfants à Paris
» 1001 livres d'enfants
» COMMENT NE PAS ELEVER DES ENFANTS PARFAITS de Libby Purves
» protection des enfants dans le cyberespace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: Au Bout de la Plume :: Médiathèque :: Littérature-
Sauter vers: