La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pourquoi pleurer?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cécilix
Agent de la Famille
Agent de la Famille


Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 21
Localisation : Dans un espace... vectoriel
Groupe : Cogiste
Livre préféré : L'Autre, entre tous. Tobie et Artemis. Et puis les livres de Ayerdhal et Damasio, parce que voilà.
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Pourquoi pleurer?   Sam 10 Juil 2010 - 10:10

Bonjour-bonsoir-bonne nuit-jonbour !

Voilà, une question toute bête, qui me trotte dans la tête depuis un certain temps.

Pourquoi pleurons-nous ?

A quoi cela sert-il de pleurer ?


Voilà. Comme dirait Vaya', j'ai mon idée sur la question, mais je voudrais connaître votre avis...

En espérant que ça vous intéressera =)
Revenir en haut Aller en bas
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel


Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 22
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Sam 10 Juil 2010 - 10:48

D'abord, j'ai lu quelque part qu'on avait des réserves de larmes juste sous les yeux, qui se libéraient quand on a mal, je crois, pour calmer la douleur. Mais il faudra que je vérifie, en fait . Parce que c'est pas tout à fait ça mais...enfin presque....

J'ajouterais que ça permet de libérer une tension. Quand on a mal, de façon physique ou mentale, le corps est tendu, douloureux (ne serait-ce qu'une boule dans la gorge qui n'est pas très agréable). Et quand on pleure, on relâche tout. Ou le contraire .
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Cécilix
Agent de la Famille
Agent de la Famille


Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 21
Localisation : Dans un espace... vectoriel
Groupe : Cogiste
Livre préféré : L'Autre, entre tous. Tobie et Artemis. Et puis les livres de Ayerdhal et Damasio, parce que voilà.
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Sam 10 Juil 2010 - 10:54

Hmm, oui.

Ca m'est déjà arrivé, en effet, de me détendre en pleurant.

Mais, heu, je pense qu'on ne pleure pas juste pour se "détendre".

Quand tu apprend la mort de quelqu'un, tu n'a pas forcément une boule dans la gorge ('fin si, mais pas que)...

Je ne pense pas être claire, mais voilà =)
Revenir en haut Aller en bas
Eleyra Leina
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin


Féminin
Nombre de messages : 4531
Age : 24
Localisation : Llewanda
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Ellana, La Moïra, Les Royaumes du Nord
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Sam 10 Juil 2010 - 11:52

J'ai envie de répondre : il y a deux réponses à cette question, comme à toutes les questions. Celle du savant et celle du poète.

Moi je vais te donner celle du savant ^^

Déjà, il faut savoir que les larmes sont produites par tous les mammifères. C'est un liquide qui protège l'oeil et le nettoie en enlevant les poussières etc. Normalement c'est un réflexe de pleurer dans ces moments-là : moucheron dans l'oeil, cil, oignon etc. Les larmes permettent aussi d'humidifier l'oeil, pour pouvoir les bouger etc. quand l'oeil est sec c'est mission impossible !

Ensuite il y a le rôle des émotions. Lorsqu'on est malheureux, joyeux ou autre, on produit des larmes.

Comment produit-on des larmes ?
Notre cerveau produit des hormones, dont certaines sont sensibles à nos humeurs. Donc il y a une réaction qui fait que lorsqu'on a une émotion, il y a production d'hormone, ce qui fait fonctionner les glandes lacrymales. (Selon l'émotion)

Pourquoi pleurer ? Les larmes ne sont pas de l'eau salée ! Ou du moins pas que, parce que je ne connais pas la composition exacte. Et surtout, leur composition est totalement différente, que les larmes soient réflexe (poussière) ou émotionnelles !!!! Dans les larmes émotionnelles, il y a des protéines, des hormones, et surtout : des antalgiques et la leucine encéphalique !!! Or ces deux éléments agissent sur la douleur. De plus, dans les larmes émotionnelles, on retrouve des molécules et des toxines responsables du stress et de l'angoisse. Pleurer permet d'évacuer ces molécules.

J'espère avoir répondu à ta question

EDIT : il faut aussi savoir qu'une femme pleure 4 à 8 fois plus qu'un homme. Pourquoi ? Parce que la production de larme est dûe à des hormones, comme je l'ai dit plus haut, dont la prolactine. Or cette prolactine nest présente dans notre organisme qu'à partir de la puberté. Si les femmes pleurent davantage que les hommes, c'est parce que cette hormone est davantage présente lors de la grossesse, de l'accouchement, et de la régulation de lait. Donc laissez tomber les clichés :P et si les hommes pleurent moins c'est, j'imagine, aussi à cause du stupide cliché qui veut qu'un homme ne pleure pas, du coup vous retenez vos larmes messieurs, et à force de les retenir, vous apprenez à contrôler tout ce processus xD

_________________

Eleyra,
Fille du Vent et de la Nuit
Esprit des Tempêtes

Artiste des Possibles
Ayant la chance d'avoir l'unique et la génialissime Elurían Aeglir comme aide de camp
Première conseillère et juge suprême de la SABIA
Designer en chef du mobilier haut de gamme chez Soriamh & Cie
Co-présidente de la LPDFB...
Secrétaire Réciproque et Démone Emissaire de Miaou Til' Plume
Revenir en haut Aller en bas
Cécilix
Agent de la Famille
Agent de la Famille


Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 21
Localisation : Dans un espace... vectoriel
Groupe : Cogiste
Livre préféré : L'Autre, entre tous. Tobie et Artemis. Et puis les livres de Ayerdhal et Damasio, parce que voilà.
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Sam 10 Juil 2010 - 12:04

Merci =)

Hmm, comme je te l'ai déjà dit sur la FB, j'attends plus la réponse du poète, pas celle du savant.

Ou plutôt, je voudrais savoir pourquoi, toi, vous, tu pleures, quand c'est pas par automatisme.
(EDIT) Je voudrais connaître non pas les raisons physiologiques qui font qu'on pleure, mais ce qui fait qu'on produit cette protéine...
C'est pourquoi mon titre est "Pourquoi pleurer" et pas "Pourquoi pleure-t-on".

'Fin voilà, encore pour mieux préciser ma pensée.

Enfin, tu apportes plein d'informations, j'aime bien =)
Revenir en haut Aller en bas
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel


Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 22
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Mer 21 Juil 2010 - 14:12

Ne laissons pas ce sujet à l'abandon !!

Personnellement, je trouve intéressante la réponse du savant-Eleyra .
Mais Cécile, tu disais avoir une idée sur le sujet... quand tu reviendras, je la veux bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Cécilix
Agent de la Famille
Agent de la Famille


Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 21
Localisation : Dans un espace... vectoriel
Groupe : Cogiste
Livre préféré : L'Autre, entre tous. Tobie et Artemis. Et puis les livres de Ayerdhal et Damasio, parce que voilà.
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Ven 23 Juil 2010 - 19:22

Hmm.

Pour moi, pleurer, ça ne sert "qu'à" se détendre, ou plutôt, de se libérer des pressions.
Mais uniquement ça.

Parce que faut bien que je vous le dise, je n'ai pas pleuré Pierre. Et je ne pense pas que je le pleurerai un jour.
Pourquoi? Peut-être que je ne me rend pas compte. Ou peut-être que je me dis que ça n'est pas si grave.
Et je n'éprouve aucune tristesse.
Hmm, bref.

Pourquoi pleurer? Peut-être pour marquer une tristesse, un manque, qui aurait été plus douloureux si non remarqué par les autres.

Voilà, message court et désordonné, mais c'est tout ce qui me vient.
Revenir en haut Aller en bas
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel


Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 22
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Ven 23 Juil 2010 - 21:21

Citation :
Pourquoi pleurer? Peut-être pour marquer une tristesse, un manque, qui aurait été plus douloureux si non remarqué par les autres.

Donc selon ton poète, les larmes serviraient en quelque sorte, à appeler au secours ? Mais que fais-tu des personnes qui ne pleurent que seules (ou presque) ?
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Irya
Âme de l'Arc
Âme de l'Arc


Féminin
Nombre de messages : 2218
Age : 21
Groupe : Faëlle
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Sam 24 Juil 2010 - 18:33

Juste une toute petite mise au point : Je ne crois pas que parce que l'on pleure on est forcément triste et parce que l'on ne pleure pas on ne l'est pas. Ca dépend des personnes, des situations. On peut très bien être très triste, souffrir énormément sans pour autant pleurer.

La véritable question c'est pourquoi ressent t'on le besoin de pleurer.
Personnellement je crois que comme l'a dit Eleyra, notre corps ressent le besoin d'évacuer ce stress, cette tension, et que parfois quand on ne peux plus se contrôler, on laisse tout sortir ...
Revenir en haut Aller en bas
Cécilix
Agent de la Famille
Agent de la Famille


Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 21
Localisation : Dans un espace... vectoriel
Groupe : Cogiste
Livre préféré : L'Autre, entre tous. Tobie et Artemis. Et puis les livres de Ayerdhal et Damasio, parce que voilà.
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Sam 24 Juil 2010 - 19:34

Très juste, Irya

Je pense que c'est ça, ma question : Qu'est-ce qui fait qu'on pleure, ou plutôt qu'on a envie (besoin) de pleurer.

En écrivant ça, je me dit aussi qu'il y a une différence entre avoir envie et avoir besoin de pleurer.
Avoir envie de pleurer, c'est... C'est plus un acte volontaire, au contraire du besoin de pleurer, qui serait plus physiologique.

~

Et Laure. Hmm.
Je pense que pleurer seul, dans sa chambre par exemple, c'est aussi un moyen d'extérioriser cette tristesse mais peut-être par timidité, ou autre, on ne veut pas la montrer aux autres.
Je pense que les appels au secours, comme tu dis, c'est inconscient. Et que , si par timidité (on va dire) on ne veut pas pleurer en public, on fait obstacle à cette réaction instinctive.
Bon, pas clair tout ça
Revenir en haut Aller en bas
Maëline
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte


Féminin
Nombre de messages : 502
Age : 21
Localisation : Entre les arcs-en-ciel de la Forêt Maison
Groupe : Petit
Livre préféré : l'Autre, le Pacte des Marchombres, les livres de Pierre Bottero en général
Date d'inscription : 03/06/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Jeu 29 Juil 2010 - 12:55

Hum.
Sujet interessant.
Alors.

Pourquoi pleurer ?

Cécilix a écrit:
Pour moi, pleurer, ça ne sert "qu'à" se détendre, ou plutôt, de se libérer des pressions.
Je suis d'accord avec le fait que ça permet de se "libérer de pressions", comme tu dis, mais je pense que ce n'est pas tout.
Ca permet peut-être aussi de "marquer le coup", de montrer qu'on est vraiment triste, ce qui rejoint un peu l'"appel au secours".
En même temps, si les larmes peuvent être un appel au secours, je n'ai pu pleurer (pour Pierre) qu'à partir du moment où j'ai annoncé à ma mère que Pierre était mort. Donc la tristesse était déjà "remarquée" au moment où j'ai pleuré.

Et, par rapport à la tristesse, c'est vrai qu'on ne pleure pas toujours lorsqu'on est triste, mais, pour moi, il faut quand même une émotion pour pleurer.

Ensuite
Cécilix a écrit:
il y a une différence entre avoir envie et avoir besoin de pleurer.
Avoir envie de pleurer, c'est... C'est plus un acte volontaire, au contraire du besoin de pleurer, qui serait plus physiologique.
Pas d'accord avec l'acte volontaire. Tu veux dire qu'on voudrait se forcer à pleurer ? Ce qui ammène une question : pourquoi voudrait-on pleurer ? (fin en fait c'était ta question de départ )
Quant au besoin... Besoin de pleurer pour justement se détendre ?
Mais pour moi, quand on dit "envie de pleurer", c'est plus comme "envie de vomir" (pas très poétique mais bon ^^"), si tu vois ce que je veux dire.

Bon, pas le temps de développer plus, mais voilà des éléments de réponse.
En espérant que ça fera avancer la réflexion...
Revenir en haut Aller en bas
http://4h04.fr
Alev
Fils de la Citadelle
Fils de la Citadelle


Féminin
Nombre de messages : 181
Age : 22
Localisation : Les pieds sur Terre et les yeux levés vers les étoiles
Groupe : Frontaliers
Livre préféré : Tous les livres de Pierre Bottero, La Horde du Contrevent, Phaenomen, Les secrets de l'immortel Nicolas Flamel, Artemis Fowl
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Jeu 29 Juil 2010 - 15:06

Bonne question

Vous dites que pleurer c'est lancer un appel au secours, montrer sa tristesse, evacuer son stress.
Mais on pleure aussi de bonheur.

Comment l'expliquer dans ce cas là ?
Je pense qu'on pleure pour évacuer un trop plein d'émotions, qu'elles soient positives ou négatives, parce que notre corps ne peut pas tout gérer, qu'il a besoin d'extériorer...

Avoir besoin de pleurer est un besoin vital, parce que si on retient ses larmes toute sa vie, on peut devenir fou.

Hum... j'suis pas très clair
Revenir en haut Aller en bas
Cécilix
Agent de la Famille
Agent de la Famille


Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 21
Localisation : Dans un espace... vectoriel
Groupe : Cogiste
Livre préféré : L'Autre, entre tous. Tobie et Artemis. Et puis les livres de Ayerdhal et Damasio, parce que voilà.
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Jeu 29 Juil 2010 - 20:43

Une petite réponse, faite en vitesse.

Pour moi, avoir envie de pleurer, c'est que tu préfèrerais que les larmes coulent parce que la tristesse devient plus "facile". Pas que tu te force ou quoi, c'est juste qu'une envie, c'est pas inconscient, t'es d'accord. Donc c'est volontaire (encore faut-il un repère strictement manichéiste... ^^)

~
Alev, si, t'es claire ^^
Evacuer un trop-plein d'émotion, comme tu dis, ça revient à "se libérer des pressions", comme l'a cité Marianne (Maëline) juste avant =)

On pleure aussi de rire, d'ailleurs. Là aussi, c'est parce que la pression est trop forte.

Walà =)
Revenir en haut Aller en bas
shakama
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie


Masculin
Nombre de messages : 135
Age : 22
Localisation : ici et ailleur, entre mes amis ...
Groupe : Marchombre
Livre préféré : celui que nous vivons ...
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Jeu 29 Juil 2010 - 21:39

Pour ma part, j'y connait rien a tout ces truc anatomique du corps etc ...
Je vais donc te donner se qu'il me semble être la réponse du poète :

Les pleures, les larmes, sont les uniques moyen que notre âme possède pour s' exprimer ainsi, lors d'un fort fort sentiment ou autres événement :
forte douleur , tristesse , joie , etc. L'âme se manifeste avec des larmes.

Après tout, les larmes ne sont elles pas le reflet de l' âmes
Revenir en haut Aller en bas
Szyra Nahim
Chevaucheur de Brume
Chevaucheur de Brume


Féminin
Nombre de messages : 1699
Age : 26
Localisation : Gwendalavir
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Sam 31 Juil 2010 - 13:57

La réponse d'une poète qui a pleuré sans retenue hier... ?

Les larmes ne sont pas l'unique moyen d'expression de la tristesse de l'âme. Elles en sont un moyen. Elle marque la douleur d'avoir perdu quelque chose de précieux, ce peut être quelque chose de matériel, ce peut être un être cher, ce peut être sa fierté (chose précieuse pour l'ego)...
Ce moyen me semble surtout associer à la part d'irréel que la situation peut avoir pour nous. Les sanglots sont rythmés par les prises de conscience "mais si c'est vrai, ce n'est pas un cauchemar, tu ne vas pas te réveillé". C'est le moyen qui fait certainement le plus de mal, parce que chaque nouvel accès de larmes est un coup de poignard qui s'enfonce plus profondément dans le coeur. C'est également le moyen de ceux qui sont plus fragiles. Oui, certains ont appris à se contrôler. On peut tous un peu se retenir, mais chacun sait que lorsqu'on est fatigué, on pleure plus facilement.

J'ai dit un moyen. Parce qu'aujourd'hui j'en ai expérimenté un autre. La course. Disons de manière générale, le défoulement. Le sport, les sensations fortes, bref ce qui vous vide. Difficile d'avoir ce moyen immédiatement. C'est plutôt en seconde phase. Quand l'événement est accepté et qu'on cherche à le dépasser, à exercer sa combativité sur quelque chose d'autre.

Je sens qu'on peut développer alors à vous de voir...
Revenir en haut Aller en bas
http://phoenixjewel.skyrock.com
Alev
Fils de la Citadelle
Fils de la Citadelle


Féminin
Nombre de messages : 181
Age : 22
Localisation : Les pieds sur Terre et les yeux levés vers les étoiles
Groupe : Frontaliers
Livre préféré : Tous les livres de Pierre Bottero, La Horde du Contrevent, Phaenomen, Les secrets de l'immortel Nicolas Flamel, Artemis Fowl
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Sam 31 Juil 2010 - 14:11

Complétement d'accord avec toi, Szyra.

Parfois, quand on a beaucoup pleuré, pleuré jusqu'à épuisement, par exemple pour la mort d'un proche, on se sent vide, si vide qu'on ne peut plus pleurer, comme si on avait plus de larmes.
Je ne savais pas que l'on pouvait resentir ce vide en courant, mais pourquoi pas.

Vous dites que pleurer, comme se défouler, permet d'exprimer les sentiments de l'âme.
Est-ce que, quand on se sent vide, c'est que notre âme est "vidée" de tout sentiment ?
A vouloir extériorer sa tristesse, elle est devenue vide ?
Mais le vide est-il préférable à la douleur ?
Revenir en haut Aller en bas
Szyra Nahim
Chevaucheur de Brume
Chevaucheur de Brume


Féminin
Nombre de messages : 1699
Age : 26
Localisation : Gwendalavir
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Sam 31 Juil 2010 - 14:42

Non les sentiments sont toujours là Alev. Seulement on peut prendre un peu de recul. Etre un peu plus détaché de la situation et chercher les solutions plutôt que de se morfondre en cessant d'avancer.

La douleur ne disparaît pas non plus. C'est juste qu'elle reflue un peu et laisse à l'âme la place d'effectuer le long et difficile travail qui est de se relever et de remonter la pente lourdement chargé.
Revenir en haut Aller en bas
http://phoenixjewel.skyrock.com
Pezynj
Membre ouvert au don
Membre ouvert au don


Masculin
Nombre de messages : 353
Age : 25
Localisation : Quelque part sur Phlemsay, entre la Chaîne de Kyrtz et le Mont Subian, perdu dans les méandres amoureux de ses rêves oubliés ...
Groupe : Scholiaste
Livre préféré : L'Autre
Date d'inscription : 25/08/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Jeu 26 Aoû 2010 - 23:12

Je sais pas si le 31 juillet qui est inscrit sur le dernier message est celui de cette année ou pas, mais au risque de dépoussiérer le sujet, je vais répondre =)

Moi je suis quelqu'un qui pleure beaucoup, mais cela dépend du contexte. Si je m'explique par l'exemple :
- la dernière fois que j'ai pleuré, c'était il y a une semaine et demie. Je venais de passer 2 semaines magiques en colonie de vacances en tant qu'animateur. Pour quoi ai-je pleuré ? Parce que cela me déchirait le coeur de quitter autant de gens si attachants, enfants comme animateurs. Et plus on est attaché à une personne dans ces cas là, plus le fait de repenser à un souvenir heureux avec elle relance les pleurs. Le pire pour moi ça a été de repenser à la dernière image que j'ai de la gamine à qui j'étais le plus attaché, où elle pleurait énormément. Ce sont ce genre de souvenir qui font pleurer
- la fois d'avant c'était aussi en colonie. Celle de juillet ^^ Pour les mêmes raisons.
- la foie d'encore avant, c'était à ma sortie de Bafa. Le stage avait été si intense en émotion que quitter tous ces gens, ça m'a fait comme quitter une colo ...

Bref je vais pas non plus raconter ma vie. Vous me direz, y a que l'animation qui me fait pleurer. Pourquoi ? Parce que c'est un domaine où l'on vit une vingtaine d'heure sur vingt quatre avec des gens, pendant 2 ou 3 semaines sans interruption. Alors on s'attache beaucoup aux gens. Tout ça pour dire que pour moi le fait de pleurer est personnel. C'est l'expression d'une émotion très vive que nous procurent nos expériences. Pour en revenir à l'animation, on en discutait avec des collègues, si un animateur ne pleure pas à la fin de la colo, alors ce n'est pas un bon animateur. Cela signifie qu'il ne s'est pas amusé, éclaté, qu'il ne s'est pas senti assez à l'aise pour s'attacher aux gens. Tout ça pour dire que pour moi pleurer est l'expression d'un attachement à quelque chose que l'on perd ...

J'espère ne pas vous avoir saouler avec ma vie, je n'ai pas l'impression que ma réponse avance le débat, j'en suis désolé ....
Revenir en haut Aller en bas
Cécilix
Agent de la Famille
Agent de la Famille


Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 21
Localisation : Dans un espace... vectoriel
Groupe : Cogiste
Livre préféré : L'Autre, entre tous. Tobie et Artemis. Et puis les livres de Ayerdhal et Damasio, parce que voilà.
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Sam 28 Aoû 2010 - 19:35

Haha, non tu ne dépoussière pas ce sujet Pez' ^^
(Dans ton profil, Préférences, tu peux régler l'affichage pour qu'il mette l'année)

Pour ta réponse, je ne trouve pas du tout que tu racontes ta vie (enfin si, mais pas que )
C'est un exemple qui permet de donner plus de poids à ta réponse =)

Un attachement à quelque chose que l'on perd... je dirais plutôt la perte de quelque chose à laquelle on est attaché... ce qui veut dire exactement la même chose

Revenir en haut Aller en bas
Pezynj
Membre ouvert au don
Membre ouvert au don


Masculin
Nombre de messages : 353
Age : 25
Localisation : Quelque part sur Phlemsay, entre la Chaîne de Kyrtz et le Mont Subian, perdu dans les méandres amoureux de ses rêves oubliés ...
Groupe : Scholiaste
Livre préféré : L'Autre
Date d'inscription : 25/08/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Lun 30 Aoû 2010 - 20:25

Merci beaucoup pour le conseil ;)

Je considères que se baser sur notre expérience personnelle pour argumenter est la meilleure solution, car alors on parle de quelque chose en connaissance de cause, et pas seulement parce que c'est Tonton qui l'a dit. Mais j'ai une légère propension à raconter ma vie de temps en temps :p

Bon, ça sort un peu du sujet, non :S ?
Revenir en haut Aller en bas
Irya
Âme de l'Arc
Âme de l'Arc


Féminin
Nombre de messages : 2218
Age : 21
Groupe : Faëlle
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Lun 30 Aoû 2010 - 23:49

Bien sur que si tu fait avancer le débat Pez'

J'ai relu tout vos posts et finalement j'en viens à me demander : Existe t'il forcément une raison ?

Pleure t'on forcément parce qu'on en a besoin, parce qu'on est triste, pour se soulager, évacuer le stress ?
Dans certains cas je dirais oui bien sur mais est ce tout le temps le cas ?

Et la je me base du coup sur une expérience personnel ^^
Il m'est plusieurs fois arrivée de pleurer sans véritable raison, je veux dire, je n'étais pas particulièrement triste, pas particulièrement heureuse et il ne s'était rien passé d'exceptionnel dans la journée.
J'ai juste ... pleurer sans savoir pourquoi.

Etait-ce un besoin ? Une envie ? Aucune idée mais peut être que parfois nous pleurons sans raison ...

Brefouille, je m'en vais de ce pas réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Cécilix
Agent de la Famille
Agent de la Famille


Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 21
Localisation : Dans un espace... vectoriel
Groupe : Cogiste
Livre préféré : L'Autre, entre tous. Tobie et Artemis. Et puis les livres de Ayerdhal et Damasio, parce que voilà.
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Mar 31 Aoû 2010 - 10:38

Moui...

Mais en avoir besoin, juste en avoir besoin, n'est-ce pas déjà une raison ?

Il est vrai qu'il arrive qu'on pleure sans raison précise, mais parce qu'on en a besoin (envie ?)... Mouais.

Je m'interroge sur un évènement qui m'est arrivé plusieurs fois (attention, racontage de vie ^^) : pleurer sans besoin ni raison, juste une remarque de ma mère... Du style "attention Cécile, si tu continue comme ça, tu n'ira pas à cette rencontre !", 'fin un truc complètement banal ( x) ), mais qui fait jaillir les larmes...

Peut-être devons-nous évacuer un 'trop-plein" de larmes, lorsqu'on n'a pas pleuré durant un certain temps ?
J'en ai l'impression, parfois x)
Revenir en haut Aller en bas
Pezynj
Membre ouvert au don
Membre ouvert au don


Masculin
Nombre de messages : 353
Age : 25
Localisation : Quelque part sur Phlemsay, entre la Chaîne de Kyrtz et le Mont Subian, perdu dans les méandres amoureux de ses rêves oubliés ...
Groupe : Scholiaste
Livre préféré : L'Autre
Date d'inscription : 25/08/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Mar 31 Aoû 2010 - 12:57

Hum ce genre d'événements je l'expliquerai par un trop-plein. Je veux dire un trop-plein de tout petits trucs qu'on garde au fond de nous même : une remarque pas particulièrement méchante mais qui nous a blessé, et cependant pas assez pour crever l'abcès avec la personne parce qu'on a peur de casser quelque chose pour un motif futile, plus une autre remarque, et ainsi de suite. Et suffit qu'un jour il y ait un événement déclencheur, qui peut paraître anodin et donc ne pas être remarquable, mais qui nous fera lâcher tout d'un coup, parce qu'on ne peut pas retenir tout à l'infini. Et dans ce cas c'est même un remède de pleurer, car c'est une façon de s'exprimer. A tout garder pour soi on finirait par s'en rendre malade ...
Revenir en haut Aller en bas
Pencho
Initié
Initié


Nombre de messages : 200
Localisation : Sur de grandes plaines blanches
Groupe : Chevalier Jedi
Livre préféré : Bilbo le Hobbit
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Lun 11 Juil 2011 - 1:43


Pleurer .. (dernier message d'août, donc je pense que cela date de 2010, sauf si je voyage dans le temps ! j'aimerais bien)

Vous avez tous dit des choses que j'approuve de manière général (je n'ai pas tous tous lu ). Il y a eu des réponses plus ou moins technique (prononcez bien le ' ch ' j'y tiens !), d'autre plus poétique, d'autre remplis de vos expériences. Quand on lis se sujet, pleurer semble quelque chose d'au final, mine de rien, banal, que l'on fait tous, à intervalle plus ou moins régulier. On a même eu droit à la superbe explication avec les hormones () déclarant de manière scientifique le pourquoi du comment de " les femmes pleures plus que les hommes ". Mais alors .. une femme qui ne pleure que très peut, est elle un "robot" ? Si à aucun moment on ne ressent le besoin de pleurer tout simplement, de tristesse ou de joie. Si jamais pleurer est devenue un acte lointain qui n'arrive que très rarement, si rarement qu'il devint un évènement important et souvent de courte duré, comment explique t on cela ? Comment explique t on que certaine personne ressente tout ce dont vous avez parlez et d'autre non ?

Au point que les larmes deviendraient des moyens pour paraître faible et avoir ce que l'on veut (hum oui, pleurer comme moyen de pression, de recevoir la pitié, vous en avez parlé ? Je sais plus ><).

Voilà .. c'était le mot de la nuit tout en supposition x)


Dernière édition par Pencho le Lun 11 Juil 2011 - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://delothya.frenchboard.com/
Revan
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi


Masculin
Nombre de messages : 648
Age : 21
Localisation : Menegroth, Doriath's realm.
Groupe : Jedi
Livre préféré : The Lays of Beleriand
Date d'inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Lun 11 Juil 2011 - 11:35

Cécilix a écrit:
Très juste, Irya

Je pense que c'est ça, ma question : Qu'est-ce qui fait qu'on pleure, ou plutôt qu'on a envie (besoin) de pleurer.


Le disque tourne, il se fond en nous, il nous absorbe, nous contient, nous défini. Voile du monde, garant de notre paix, Harmonie profonde avec lui-même. Respiration, expiration, inspiration, pulsation du monde dans nos veines. Équilibre.
Mais... Aïe. Une petite plume, douce, virevoltante qui trace sont chemin au gré des vents. Elle se coince... dans cette roue qui tourne, toute de gris, toute de noir et blanc. Mais la plume n'arrête pas bien longtemps l'équilibre. Notre soleil l'a bientôt éconduite, poursuivre sa route sur le monde... L'équilibre est toujours là.
L'archer vise, ressent toute chose, appelle sa cible, et... le voila lancé sur sa flèche de roseau.
La roue ne peut pas continuer. Colère, une agression, un besoin de de se battre. Roue noire, oeil sec, débordement d'énergie. Le nom du monde est Orage.
Yin.
La roue reprend son équilibre, notre monde retrouve enfin la paix. Au loin, un Aigle vole. Au loin, un destin tombe. La rencontre est fatale, Pierre est mort.
Oeil sec, équilibre. Aigle inconnu, mort sans importance. Équilibre. C'est bien trop loin.
Plume ! une plume de l'Aigle tombe dans ma main. Qu'elle est belle ! Elle est libre, harmonieuse, remplie d'espoir. Un doute m'étreint. La plume et l'Aigle, un lien ? Non...
Je cour, cherche, bondit, saute, mais l'équilibre est tangible. La Paix est loin derrière.
J'arrive près du destin abattu, mais tout est déjà fini, enlevé. Je ne connaissait pas l'Aigle, mais je suis triste, il avait laissé de si belles plumes. Oeil sec, mais équilibre rompu. Tristesse. Le nom du monde est Mer agitée.
Yang.
Puis je remarque une jeune fille à mes côtés... Et un jeune homme ! Un femme plus vieille, un homme plus jeune encore,... Ils sont des dizaines, des centaines. Tous différents, tous uniques. Tous communs parce que leur équilibre se restitue par la pluie qui jaillit de leurs yeux, par l'eau qui fait éclore des fleurs sur la tombe de l'Aigle.
Je ne pleure pas, mais je suis triste.
Une fille prend alors la parole. Voix brisée, Voix brûlée, Yang.
Elle raconte qu'elle le connaissait, elle raconte quel était son vol, elle raconte quel vents d'espoir à jailli de ses Ailes sur le monde. Larmes blanches, larmes de bonheur à ces souvenir, larmes de tristesse non refoulée.
Yang.
Un jeune homme prend la parole. Voix forte, Voix de colère, Yin.
Il maudit le destin, il maudit les hasard de la Vie, il maudit les vents qui l'ont conduit jusqu'ici, ce belle Aigle. Larmes noires, larmes de rages, déni de la réalité. Larmes de douleurs.
Yin.
Tous prennent la parole. J'écoute, de toute mes oreilles, de toute mon âme, la plume dans mes mains. Un grondement prend naissance dans mon ventre. Le disque tremble, faiblit, tourne de plus en plus vite, est emporté par un barrage qui se brise... Je prend la parole, Voix rauque, je bénis le destin de me l'avoir fait connaître, je maudit cette dure réalité, et je rend hommage à l'Etoile qui nous a illuminé, et qui brille toujours dans nos esprits.
De l'eau coule, le long de mes joues, de mes vannes rompues s'écoulent des flots de Larmes, blanches et noires, de douleur, de bonheur, de tristesse, d’allégresse, du Yin et du Yang, du noir et du blanc, et enfin, par tous ceux à mes côtés, le connaissant, le bel Aigle, je peux le pleurer et le fêter, je peux lui rendre un dernier hommage, et contribuer à l'équilibre du monde, tel que lui même le faisait. Par amour, pour l'amour, sans honte de ces larmes, qui cicatrisent, qui guérissent, qui apaisent. Ces larmes qui font fleurir l'espoir sur la mort, ces larmes qui nous lient, autour d'un rêve, qui nous apportent l'équilibre à tous.
Yin, et Yang.

Qu'est ce qui fait qu'on pleure ? Je crois que c'est simplement que les digues sont rompues, que ce que l'on pleure ne peux pas être contenue par la simple force de notre coeur, que notre équilibre rompu, l'esprit de l'Eau est là pour emporter, purifier tout ce qui encombrait notre amour et notre équilibre. La voie de l'univers n'est pas si différente de la notre. Nous avons nos joies, qui nous font profiter des bon moments de la vie, et nos peines, qui nous offent une pause, pour accepter, changer, revenir, réfléchir, pour que nous apprécions d'autant plus nos moments de joie. La Nature, elle, a ses moments de soleil, pour faire pousser, grandir et fortifier ce que les moments de pluie ont contribuer à apporter.
Sans eau, il n'y aurait pas de vie, sans ombre, il n'y aurait pas de lumière, sans Yin, il n'y aurait pas de Yang, sans larmes, il n'y aurait pas de rire.

Pourquoi à t'on envie de pleurer ? Pourquoi à t'on envie de rire ? l'un n'est il pas seulement le complément de l'autre ? Lorsqu'une émotion t'apporte une vive joie, ne sens tu pas cette joie déborder de ton cerveau, trouver refuge dans ta gorge, pour être expulsée par le rire ? Je crois que c'est parce que la joie ne peux, et ne veux, être contenue en toi. C'est le Partage.
On a besoin de partager, entre nous, nos rires et nos joies, tout comme nos peines et nos larmes. Et honnêtement, n'ont ils pas plus d'impact et plus de saveur que tous les mots réunis ? C'est par eux que s'exprime notre humanité, nos émotions. C'est par eux que parle notre coeur, montrant ainsi que nous ne sommes pas des robots ou une vulgaire matière brute, mais bien des êtres illuminés, pensant, ressentant, avec un coeur.
Alors, je pense en définitive que nous avons envie et besoin de pleurer parce que la peine qui opprime notre coeur à besoin d'être partagée avec d'autre ou même simplement de s'extérioriser de notre corps. Les larmes guérissent les blessures, apaisent les peines. C'est notre humanité qui s'exprime, franche, sincère, force et faiblesse.
Et voyez notre société actuelle, voyez et dîtes moi ce qu'elle à d'humain, d'aimant et de compréhensif ? Pas franchement étonnant que les larmes rebutent les gens... Nous apprenons à vivre en carapace, par le virtuel, nous apprenons à ne pas pleurer, ne pas laisser voir ses faiblesses... En définitive, malgré tout, on peut dire que l'on apprend à être seul moralement.
Voila pourquoi de tels lieux sont bénis. Parce qu'ici beaucoup de gens recherchent des relations qui sonnent vraies, qui son sincères et humaines.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi pleurer?   Aujourd'hui à 5:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi pleurer?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi pleurer?
» Enfant, pourquoi pleurer ? Guy de Maupassant
» Eplucher les oignons sans pleurer
» Les scènes qui vous ont fait pleurer
» Pourquoi les hommes reviennent ils ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Nous, et les Autres :: Nos sentiments et nos émotions-
Sauter vers: