La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La morale doit-elle être contrôlée par la loi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niamh Eïlaz
Membre du Conseil - Admin
Membre du Conseil - Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Age : 23
Localisation : Sur la Route.
Groupe : Marchombre.
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: La morale doit-elle être contrôlée par la loi ?   Ven 3 Juin 2011 - 16:40

Bonjour !

Voilà un sujet qu'aborde mon prof d'histoire il y a quelques mois en classe, criant de tout son être que la liberté d'expression doit être absolue et que personne ne peut emmener quelqu'un devant un tribunal pour ses paroles. Ses exemples : une personne porte des propos racistes à un arabe dans la rue. Les mots de cette personne, bien que stupides, sont ce qu'elle pense et constitue en sa liberté d'expression. Même s'il a insulté quelqu'un, il ne doit pas aller devant un tribunal, en revanche on peut lui parler et lui expliquer qu'il a tord. Autre exemple avec les camps de concentration et la loi qui dit que l’on n’a pas le droit de nier l'existence des camps de concentration. Pour lui cette loi n'a pas lieu d'être, et quoique ce soit, on a le droit de dire ce qu'on pense.
Pourquoi ? Le fait de faire des lois sur ce que pensent les gens est un pas vers toutes les dictatures qui ont existé, et qui ont par la suite voulu contrôler les pensées des gens.

Quelques mois ont passé, et je me suis trouvée assez convaincue par son discours pas incohérent. Et puis, j'aborde le sujet avec une amie qui à son tour m'offre son point de vue.
Elle en revanche n'est pas du tout d'accord : insulter quelqu'un, c'est porter atteinte à sa personne, à sa dignité, et ça doit être puni. Pourquoi punirait-on quelqu'un qui frappe un arabe par racisme et non quelqu'un qui l'insulte ? Les mots sont parfois bien plus blessants que les gestes. Une personne plus faible physiquement ne peut pas se défendre si on la frappe, mais c'est pareil pour une personne plus faible psychologiquement...


Bon vous voyez le truc en gros ^^ J'aimerais bien avoir vos avis, moi à vrai dire je n'en ai pas vraiment...

=)

_________________
Loin derrière...

A P.B., qui a su éclairer, et transmettre sa Lumière.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://marchombres.forumactif.fr
Eclipse
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 166
Age : 22
Localisation : Dans mon hamac
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Pierre Bottero, Le combat d'hiver de Jean-Claude Mourlevat. Et d'autres, beaucoup d'autres
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: La morale doit-elle être contrôlée par la loi ?   Ven 3 Juin 2011 - 16:53

Je trouve cette question très intéressente, merci de l'avoir posée!

En ce qui me concerne, tout ce qui est insulte de policiers, de personnes, tout ça, la loi n'a pas à s'en mêlé. Les gens doivent se rendre compte eux-même de leur conneries, que la loi les empêche n'y changera rien, après tout, on interdit les homicides et il y a des meurtres quand même, donc bon... En plus, en effet, ça nuit à la liberté de penser, alors d'accord, on pense parfois (souvent) des conneries, mais à mon avis, ce n'est pas la bonne manière d'en faire prendre conscience les intéressés.

Je suis bien placée pour savoir que les insultes peuvent en effet blesser quelqu'un mieux que des coups, mais je pense qu'il appartient aux gens et à ceux qui les entourent de s'éduquer vis à vis de ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://eclipse.eklablog.com/
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 22
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

MessageSujet: Re: La morale doit-elle être contrôlée par la loi ?   Ven 3 Juin 2011 - 17:17

Bonjour .

... En fait, je suis plutôt indécise. Pour moi, ton prof d'histoire et ton amie ont tous deux raison !

D'un côté, l'arabe n'a pas été heurté physiquement, et la personne raciste a théoriquement le droit de dire ce qu'elle pense. En plus, au nom de l'ouverture, on peut admettre que cette personne ait des croyances propres... Mais elle a tout de même insulté l'arabe gratuitement, et l'a sans doute blessé moralement. On peut peut-être dire qu'on essaie d'abord de discuter avec la personne (le raciste), et que s'il récidive, il passe au tribunal ?

Au sujet des camps de concentration, je suis assez d'accord avec ton prof d'un point de vue théorique... mais pourquoi voudrait-on (maintenant) nier leur existence ? Et puis d'un autre côté, si cette partie de l'histoire est rayée des cours, cela laisse justement la porte grande ouverte à un nouveau régime totalitaire !
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Eclipse
Arpenteur de la Voie
Arpenteur de la Voie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 166
Age : 22
Localisation : Dans mon hamac
Groupe : Marchombre
Livre préféré : Pierre Bottero, Le combat d'hiver de Jean-Claude Mourlevat. Et d'autres, beaucoup d'autres
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: La morale doit-elle être contrôlée par la loi ?   Ven 3 Juin 2011 - 17:30

Je pense qu'il ne faut surtout pas taire ce genre de chose! Déjà que les humains répétent leurs erreurs tout en connaissant celles qu'ils ont faites, si en plus ils les oublient (ce qui doit déjà bien se faire un peu puisqu'on continue de les voir, ou alors c'est de l'égoïsme pur, ce qui ne m'étonnerai pas non plus). Simplement, il faut que l'on s'implique d'avantage dans ce qui nous entoure, sans forcemment tout mettre sous les yeux et le contrôle de la "loi", loi qui, soit disant-passant, vu qu'elle a été créé par les humains, et donc loin d'être parfaite, on ne sait donc pas si elle réagira "correctement" à ce type de cas, à savoir l'insulte.

Je pense que le problème est plus "profond", on apprend pas aux enfants à connaître les autres, à s'ouvrir aux autres, à les comprendre, on leur donne des infos toutes faites et pas forcemment vraies. Par exemple, un homophobe dira à son enfant que les homos sont des tapettes, toutes les idioties qu'on connait. Pourra-t-on vraiment dire que c'est la faute de l'enfant si, plus tard, il blesse un homophobe par ses paroles? Non, parce qu'il ne s'en rendra pas compte. Il faut qu'on amène les gens à moins juger vite et, surtout, à se faire eux-même leur avis. Sur des choses comme 2+2, personne ne dira que ça ne fait pas 4, mais sur d'autres choses, on n'est sûr de rien, c'est sur ces choses qu'on a tendance à poser des pseudos-vérités qui aboutissent ensuite aux insultes que l'on voit aujourd'hui

C'est pourquoi, à mon sens, si la justice doit faire quelque chose contre ça, ce n'est pas en collant une amende à ceux qui disent ce qu'il pense, droit d'ailleurs parfaitement légitime, qu'on changera les choses. On a le droit de dire ce qu'on pense, même si c'est méchant, même si c'est faux, c'est d'ailleurs l'idéal pour que d'autres personnes (avec tact et diplomatie!) lui ouvrent les yeux pour lui faire comprendre qu'il a tort

Ca t'aide un peu, Miaou? ^^"
Revenir en haut Aller en bas
http://eclipse.eklablog.com/
Alev
Fils de la Citadelle
Fils de la Citadelle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 181
Age : 22
Localisation : Les pieds sur Terre et les yeux levés vers les étoiles
Groupe : Frontaliers
Livre préféré : Tous les livres de Pierre Bottero, La Horde du Contrevent, Phaenomen, Les secrets de l'immortel Nicolas Flamel, Artemis Fowl
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: La morale doit-elle être contrôlée par la loi ?   Ven 3 Juin 2011 - 21:21

Interdire à quelqu'un d'en insulter un autre sous prétexte de brider sa liberté d'expression.
Ça fait un peu un paradoxe ^^
D'un côté, la liberté d'expression est un droit fondamental qu'on ne peut interdire. Chacun a le droit de penser ce qu'il veut et de le dire. D'un autre côté, le racisme n'est pas du tout un droit. Celui qui a insulté l'arabe lui a manqué de respect. En fait dans ce cas là je pourrai même dire que c'est une question de politesse. Tu ne dis pas tout ce qui te passe par la tête parce que tu en as le droit.
Si en sortant de chez toi tu croises ta voisine et tu lui dit "vous êtes vraiment affreuse" au lieu de "bonjour", sous prétexte que tu en as le droit, c'est juste un manque de respect.

Après il y a les extrêmes. Si quelqu'un affirme qu'Hitler avait raison concernant sa théorie des races et qu'il faut absolument faire passer tout le monde dans les fours crématoires, tu ne vas pas laisser passer sous prétexte qu'il pense ce qu'il veut.

Le racisme est quelque chose de "pas naturel" en un sens, il provient de l'éducation et de la peur des autres. Je ne pense pas que l'interdire fasse changer la manière de penser du raciste, mais permettrait de protéger les victimes et futurs victimes de ces propos, et même parfois des actes des racistes.
Parce que les personnes victimes de ces racistes souffrent de ces insultes, de ces discriminations, et la loi permet de les protéger contre ça.

Au final, je pense que oui, on a le droit de s'exprimer, de dire ce que l'on pense, mais tout en étant respectueux des autres. Et tant que nous ne faisons pas preuve de respect, la loi doit intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
Eau Vive
Curieux
Curieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 42
Age : 19
Localisation : Sur ma Voie
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Le Pacte des Marchombres
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: La morale doit-elle être contrôlée par la loi ?   Sam 4 Juin 2011 - 9:58

Encore un autre sujet interessant^^
*En même temmps, tout les sujets sont interessants ici ! *

"Notre liberté s'arrête là où celles des autres commencent..."

Partant de ce principe, on peux dire ce que l'on veux, du moment que cela ne porte pas atteinte à une personne. On peux penser certaines choses, mais pas les dires...

Je pense aussi, comme l'ont déjà dis certains, que c'est avant tout une histoire d'éducation...
Pas seulement par les parents, mais aussi à l'école par exemple...
Souvent, comment abordent t'ont le sujet des noirs pour la première fois en cours? Par l'esclavage...
Ca annonce de suite la couleur...
Ou encore, à la télé:
"Un cambriolage à été commis par des noirs à Paris le 26 du mois de Mai..."
Voilà un exemple, alors qu'a côté, y'a dix cambriolages fait par des blancs et on en parle pas...
Idem, pour tout ce qui est des terroristes...
Dans son ensemble, cela participe à collé "une étiquette" sur les noirs, qui n'est pas justifié... Y'a des blancs sympa, comme y'en a des moins sympa, c'est exactement pareil pour les autres personnes..
Puis, l'exemple de ton amie Niamh est bien trouvé. Que la violence soit psychologique ou physique, je pense que le gars doit passer au tribunal... Si je ne me trompe pas, d'après la loi, on a le droit de dire ce que l'on pense tant que cela ne porte pas atteinte à une personne ou un groupe de personne...Donc là l'homme est en tord, puisqu'il porte atteinte à quelqu'un, donc il passe au tribunal...
Si je reprends l'exemple du prof d'histoire, le raciste serait en droit d'insulter comme il le souhaite le noir !? Sous quel prétexte en plus ( à part le plaisir d'insulté à cause de la différence)? Ca me paraît un peu fort... Il faudrait aussi "un suivi" derrière, et pas un simple passage devant le juge... Ca doit bien se soigner le racisme, non?
Bon, ça doit être un bon brouillon, j'espère que vous comprendrez l'idée que j'essaye de faire passer^^!
Revenir en haut Aller en bas
Kaena
Membre de l'équipage
Membre de l'équipage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 140
Age : 23
Localisation : Dans les nuages ou sur une étoile. Voire même, sur mon canapé.
Groupe : Haïnouk
Livre préféré : Pierre Bottero, David Gemmel, Alain Damasio, Le Nom du Vent
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: La morale doit-elle être contrôlée par la loi ?   Sam 4 Juin 2011 - 12:32

Arf..... Mon super long message s'est effacé....

Mais bon, le sujet m’intéresse alors je reprend mon courage à deux mains et... je recommence...
Mais je recommence en moins bien parce que j'ai plus le temps....

D'abord, qu'est ce que la morale ?
D'après mes recherches, j'en ai conclu (et c'est peut-être faux ) que c'était l'ensemble des "idéaux" d'une société.
En gros gros, ce qui est morale est considéré comme bien et ce qui est immoral est considéré comme pas bien.

Je fais des exemples parce que sans exemple, je comprend rien :

Prenons un société religieuse (catholique, bouddhiste, musulmane,... ). Dire que (les) dieu(x) n'existe(nt) pas est immoral.
Dans un société laïque, le dire n'a aucune importance.

Prenons maintenant l'exemple du racisme.
Il y a des siècles être racistes était considéré comme "normal". Maintenant, en France par exemple, c'est devenue immoral.
Et pourtant, il y a beaucoup de raciste en France, non ? Disons même qu'il y en a plus qui le sont que de non-racistes (c'est pour l'exemple). Alors pourquoi serait-ce immoral ? Je dirais, en gros gros, que c'est tout simplement parce que les Français pensent au fond d'eux que c'est pas "bien" et cela, même si ils sont racistes. C'est pour cela que je parle d'"idéaux". L'idéal serait que personne ne soit raciste parce que comme ça, tout les gens seront beaux, gentils et intelligents !

Donc voilà, le racisme, c'est immoral.


La loi doit-elle contrôler la morale ? Cela voudrait dire que, de la loi, s'écoule la morale, non ?

Alors prenons un petit exemple stupide :
La loi interdit d'écrire des livres.
Alors écrire, voire lire, des livres devient immoral, "pas bien".

C'est pas un peu nul ? Moi je pense sincèrement. Et pas parce qu'il s'agit de livre.
Si l'on interdit de fumer dans les lieux public, je vois pas pourquoi fumer deviendrait immoral... (et je ne fume pas )


Donc je pense que la morale ne doit pas être contrôler par la loi.
Et pourtant, je ne pense pas que la loi doit être contrôlée par la morale.

Encore un exemple : Paul tue François parce que Julie, la femme de Paul, l'a trompé avec François.

Paul tue François. Ça, c'est vraiment pas bien. C'est immoral. Doit-on le punir ? Oui. (Prison, pas peine de mort, je suis absolument contre)

Maintenant, Julie trompe Paul. Ça non plus c'est pas bien. Je dirais même que c'est immoral. Doit-on la punir pour ça ? Je ne pense pas... Aller en prison pour ça c'est un peu... fort. Je trouve...

Donc c'est pas parce que c'est immoral que ça doit être punie par la loi, non ?

Par contre, la loi appuie la morale quelque fois. Pour les meurtres, par exemple.

Enfin voila, je pense qu'il doit y avoir un certain équilibre entre la loi et la morale et qu'aucune d'entre elles ne prennent le pas sur l'autre...

Mais ce n'est que mon avis
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La morale doit-elle être contrôlée par la loi ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La morale doit-elle être contrôlée par la loi ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA POPULATION DOIT ELLE PRETER ATTENTION A CECI?
» Achat d'un aquarium
» Confit de canard
» Surmédiatisation Politique : Politiquement Correcte ?
» démare pas help!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: COMmunauté :: Coin Détente :: Discussions-
Sauter vers: