La Voie des Marchombres

Forum de réflexion consacré aux Marchombres et aux livres de Pierre Bottero...
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Les corps subtils

Aller en bas 
AuteurMessage
Miaou Til' Plume
Gardien d'Ilfasidrel
Gardien d'Ilfasidrel
Miaou Til' Plume

Féminin
Nombre de messages : 1309
Age : 24
Localisation : Entre-deux.
Groupe : Dessinatrice
Livre préféré : Aucune idée. Il y en a trop x).
Date d'inscription : 08/02/2010

Les corps subtils Empty
MessageSujet: Re: Les corps subtils   Les corps subtils Icon_minitimeMer 6 Mai 2015 - 11:33

Baaah moi, ça m'intéresse What a Face .

Mais sinon, tu présentes l'existence de ces corps (au passage, le corps physique fait partie des corps subtils ? mais alors le 4e, celui que tu n'as pas cité, c'est quoi ? le corps matériel ? c'est quoi la différence ?) comme totalement acquise. Ousque tu as vu ça ? Les corps subtils 460171
Revenir en haut Aller en bas
http://friskayublunariah.skyrock.com
Nerual
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Nerual

Féminin
Nombre de messages : 646
Age : 25
Localisation : En moi
Groupe : Petite
Livre préféré : Pierre Bottero, Fred Vargas, Alain Damasio, Ray Bradbury, Jasper Fforde... (Pis aussi Anthony Horowitz, Robert Muchamore, Scott Westerfield, Louise Rennison...)
Date d'inscription : 15/02/2012

Les corps subtils Empty
MessageSujet: Re: Les corps subtils   Les corps subtils Icon_minitimeMer 6 Mai 2015 - 12:43

Je ne peux que plussoyer Miaou, d'où ça vient, quelles sont tes sources ?

Je ne suis pas complètement opposée à l'idée de différentes essences de nous-même, même si je n'appellerais pas ça spécialement des corps. Donc pourquoi pas nous en dire plus sur cette théorie ? :)

Juste un truc qui m'a fait grave tiquer en tant que scientifique :
Basilide a écrit:
Je tiens à dire que ces sujets procèdent d'une science précise et exacte. De la même manière que les mathématiques, la géométrie ou l'orthographe! [...] Ainsi, il est avéré qu'il existe en fait 4 corps...
Hum... là désolée, je peux pas te suivre x) En tant que théorie philosophique ou physiologique, je veux bien, mais tout ce qui relève du spirituel et des flux énergétiques "humains" (en opposition avec les flux énergétiques électromagnétiques ou mécaniques que j'étudie), ça ne peut pas être précis, avéré, exact. Ou alors cite tes sources !! Quelles sont les preuves et expériences qui le prouvent. De plus tu ne précises même pas quelle est la science dont tu parles... Toutes les sciences ont un nom, celle-ci doit bien en avoir une. (Ou alors, c'est un ensemble de sciences dont tu parles, mais idem, elles ont aussi des noms)
Et euh... Tes exemples sont pas terribles. Pour moi l'orthographe est loin d'être une science, puisque c'est l'homme qui l'a crée et qui la modifie si besoin est. Je suis convaincue que les mathématiques en revanche, sont une véritable science et ne dépendent pas de l'homme qui les pratique. Idem pour la géométrie. La physique aussi. Des théories sont élaborés et confirmées ou non par des expériences (dans le cas de la physique). En maths, je t'assure qu'on peut savoir à l'aide de démonstration si certaines théories sont justes ou non. Certaines n'ont jamais pu être démontrées et des prix existent pour ceux qui arriveront à montrer soit qu'elles sont vraies, soit qu'elles sont fausses.

Ainsi, parler de science exacte, précise et avérée pour quelque chose qui est de l'ordre des sentiments, émotions, flux, etc... Donc quelque chose de non mesurable, est pour moi complètement bidon. Je ne dis pas que c'est faux, loin de là, je dis juste que ça me semble difficilement prouvable. Du coup, je voudrais savoir d'où tu tires ça !

Need proofs. Les corps subtils 966811
Revenir en haut Aller en bas
Aziliz
Champion de cueillette, mention framboises
Champion de cueillette, mention framboises
Aziliz

Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 28
Localisation : Au détour d'une ligne
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana, le Voleur de chouchous, et d'autres
Date d'inscription : 23/12/2010

Les corps subtils Empty
MessageSujet: Re: Les corps subtils   Les corps subtils Icon_minitimeMer 6 Mai 2015 - 20:52

Bien le bonjour =)

Bien que je ne sois pas totalement opposée à l'idée que différents corps s'articulent autour d'une même essence, je trouve ta façon d'imposer les choses assez... surprenante.

J'ai eu un peu de mal à te suivre sur ta définition de science et je ne me suis pas amusée à vérifier tes sources (parce que je n'ai pas envie de prendre le temps de le faire, je préfère l'échange direct ;) ). Je suis entièrement d'accord avec toi sur le fait qu'il existe différents types de science et qu'il y en a sûrement un sacré nombre qui sont tombées aux oubliettes avec le temps. Cependant, il est difficile pour moi d'adhérer à ce que tu présentes comme une science exacte, non discutable et compagnie, mais que tu présentes de manière terriblement succincte.

J'aimerais donc en savoir un peu plus. C'est un peu comme si j'avais du mal à adhérer à 1+2=3 parce que les chiffres font partie de mon mond et ne sont pas forcément ordonnés en 1 2 3... Mais mélangés un peu partout.

Donc reprenons du début : Tu nous as présenté les quatre corps, mais quelles sont leurs caractéristiques ? 3 d'entre eux sont subtils, d'accord, mais quelles sont leurs interactions ? On est tous d'accord pour dire qu'un corps physique interagit avec d'autres corps physiques, en se touchant par exemple, comment cela se passe-t-il entre deux corps astraux, mentaux ou vitaux ? Et entre nos différents corps, quelles liaisons existe-t-il ? Qu'est ce que tu peux nous dire sur ces corps, en détaillant un peu plus ? Qu'est ce qui les tiens "debout", qui les rends réels ?
Ensuite, tu nous as parlé des différents règnes et de leurs corps mais comment peut-on savoir que la pierre par exemple n'a qu'un corps physique et pas... de corps mental (par exemple) ? Si l'on prends l'exemple de la litothérapie (que je ne sais jamais écrire comme il faut), elle montre que certaines pierres peuvent influencer nos corps physiques, mentaux, vitaux et astraux. Comment cela est-il possible uniquement via le corps physique ? Il ne s'agit pas ici d'une interaction visible du style Une pierre m'est tombée sur le pied donc j'ai mal mais plutôt invisible. On pose une pierre, elle ne bouge pas, il ne se passe rien, pourtant, après quelques instants, jours, moments, ... cela va mieux.
Et est ce que tu pourrais plus nous parler de cette essence ? Son rôle à elle, ses interactions avec le reste, ... Est ce que tout ça est en constante évolution ou est ce figé ?

Bref, personnellement, je n'ai pas envie de disserter sur l'exactitude ou non de la science mais plutôt de ce savoir potentiel qu'on ignore. Qui sait, peut-être que l'on trouvera ensemble de quoi étayer ou infirmer ton propos ?
Revenir en haut Aller en bas
http://lailleurs.uniterre.com
Nerual
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Lanceur de la gratouille enragée qui gratte
Nerual

Féminin
Nombre de messages : 646
Age : 25
Localisation : En moi
Groupe : Petite
Livre préféré : Pierre Bottero, Fred Vargas, Alain Damasio, Ray Bradbury, Jasper Fforde... (Pis aussi Anthony Horowitz, Robert Muchamore, Scott Westerfield, Louise Rennison...)
Date d'inscription : 15/02/2012

Les corps subtils Empty
MessageSujet: Re: Les corps subtils   Les corps subtils Icon_minitimeJeu 7 Mai 2015 - 0:07

Hum… Je n'y connais peut-être sûrement rien à la science dont tu parles, mais en revanche, je vois que tu n'y connais pas grand chose non plus des Sciences dont je parle (celles qui n'ont pas besoin d'adjectifs derrière et que l'on appelle scientifique comme dans l'éducation que l'on reçoit). Ce n'est pas toi qui disait justement que les gens parlent à tort et à travers de choses qu'ils ne connaissent/comprennent pas et refusent catégoriquement la "réalité" ? Les corps subtils 609790
Alors, simplement, Euclide a fondé la géométrie euclidienne d'une manière parfaitement scientifique (au sens où je l'entends, classique du terme), tu en serais surpris, vers 300 av JC. Pythagore, Archimède les mathématiques et la physique aussi. Idem, plusieurs centaines d'années av JC. Je ne cite que ceux là, mais il existe des scientifiques (mathématiciens, physiciens pour la plupart) à presque toute les époques, avec des expériences et des démonstrations tout comme celles que l'on apprend. D'ailleurs, au contraire, ça fait une 50aine d'années qu'il n'y a plus d'avancées vraiment majeures mathématiques ou physiques (contrairement à la chimie où on est en pleine expansion, et qui là pour le coup est plus récente). Alors tu me fait doucement rire avec tes 200 ans et tes sciences anciennes et modernes.
À partir de là, tu perds un peu la crédibilité que tu voulais te donner en parlant de tes "sciences exactes".

Basilide a écrit:
La science dont tu parles Nerual, est un certain type de science... la science moderne, matérialiste et qui opère à partir de l'expérimentation, qui n'existe que depuis en gros deux cent ans et qui n'a pour objet que la partie la plus superficielle de la vie et du monde. Cette science-là utilise la pensée analytique. Elle analyse, décortique, classe... et ne conçoit jamais les choses de manière globale. Elle fait des spécialistes qui partent des effets pour remonter aux causes.
Tu rapportes tout à la physique, là nuance. Les maths ne partent que très rarement des effets pour remonter aux causes. Les maths pures que tu ne dois pas connaître, et dont je n'ai qu'une petite formation sont purement théoriques et peuvent ensuite s'appliquer au réel. Mais pas l'inverse. Je suis d'accord avec la pensée analytique, mais c'est bien tout. Pourquoi dis-tu qu'elle est matérialiste ? Parce qu'elle peut être utile et permettre des innovations et inventions majeures ? Peut-être qu'elle le peut, mais ça n'en fait pas une science matérialiste. Les maths sont souvent pratiquée pour les maths pures, sans aucune application derrière. La plupart des chercheurs le font par goût des sciences et non pour un côté matérialiste. Tu confonds pas mal de choses, là. Et la partie superficielle… il s'agit des fondements de l'univers. Il n'y a rien de plus profond, puisqu'il n'y a rien en dessous (en tout cas pas à ma connaissance). Et certes elle décortique, mais pour rassembler. Les mathématiques et la physique gouvernent le monde (dans son fonctionnement le plus basique, sans l'homme). (On ne s'aventurera pas dans la pensée philosophique que tout est projection de notre esprit, c'est un autre débat.)
Et encore, si elle conçoit les choses de manière globale. D'ailleurs, ces notions, globale et locale, existent et sont parfaitement définies.

Désolée d'avoir fait un hors sujet total mais je tenais à mettre les choses au clair, et à "rétablir la vérité qui fait mal" comme tu dis :p

Je vais pas parler de tout parce qu'il y a trop de choses à dire. D'ailleurs, cette histoire de corps subtils peut être intéressante, c'est la manière dont tu nous la présente qui est très rébarbative. Ça fait un peu discours de secte Les corps subtils 311797

Ton exemple du chiffre 7 pour prouver que cette science est exacte est super nul x) Du coup, j'en viens à me demander ce que tu voulais dire, parce que ça peut pas être pour ça, si ? Parce que 1) il n'y a pas 7 planètes, il y en a des milliards (et dans le système solaire, il y en a 8), les notes ont été créées par l'homme, il aurait pu découper la gamme des sons en plus, ou moins. Pourquoi s'emmerder avec des demi-tons ? Chaque demi-ton aurait pu être une note. Idem pour les 7 couleurs. Le spectre de la lumière est continu. On aurait pu le découper autrement. (D'ailleurs, niveau onde, la lumière visible par l'homme n'en est qu'une infime partie. Tout le monde a déjà entendu parler des infra-rouge ou des ultra-violet. Le serpent voient dans les infra-rouges, par exemple.)

Basilide a écrit:
Disons que ces choses-là sont accessibles pour ceux qui cherchent en dehors du farci d'ineptie avéré par notre belle science et culture moderne (vous trouverez certainement que je juge, mais moi je crois simplement constater!). Ces connaissances ont structuré toutes les plus grandes civilisations et se sont transmises au cours des temps. Le problème c'est qu'aujourd'hui c'est le grand bordel, il n'y a plus de continuité claire. Il faut donc faire preuve d'un grand discernement et de bonnes références pour ne pas tomber dans les pièges et attrapes-nigauds en tous genres.
Ahlala, ce paragraphe… La première phrase a uniquement pour but de choquer, du moins je l'espère. Parce que ce farci d'inepties, auquel tu ne connais manifestement rien, t'es bien utile pour discuter ici-bas avec nous. Certes ce n'est pas essentiel et vital. Cela dit, tu es bien content de te laver, quand même, non ? Le savon, à l'origine des cendres (soude) et du gras de porc fondu (acide gras) c'est aussi de la chimie. Tu n'as pas idées à quel point les sciences que tu dénigres ont aussi complètement fondées les grandes civilisations ! Les Grecs (Maths et physique faisaient partis du quotidien, comme l'éducation (Pythagore a fondé une école pour transmettre son savoir)), les Mayas fondaient la leur sur l'astronomie (dans laquelle tu as besoin de t'y connaître vachement en optique et nécessité d'être ultra rigoureux), en Europe, les cathédrales et autres constructions s'appuient sur l'architecture qui elle-même s'appuie sur les maths et la géométrie. Je pourrais continuer comme ça encore un moment. Tu ne donnes aucun exemple, toi. Tu ne fais qu'affirmer des platitudes qu'on entend partout (sisi, je t'assure que tu es loin d'être le premier à critiquer ce qu'il ne comprend pas). Du genre "la vie ce n'est plus ce que c'était", "cette époque c'est le bordel", etc… La dernière partie de ce paragraphe m'a bien fait rire, du coup. Tu alignes des phrases de critiques, que tu justifies en disant que ce sont des constatations, sans donner ni exemple, ni rien. "Le grand bordel" ? De quoi tu parles ? Bordel de quoi ? Continuité par rapport à quoi ? "Grand discernement" et "bonnes références"… Tu te targues de les avoir (tu en donnes l'impression, du moins), mais je pense que pour constater comme tu dis, il faudrait déjà les avoir à tous les points de vues.
Et excuse-moi, mais "farci d'inepties" c'est un pur jugement étant donné que c'est parfaitement subjectif comme affirmation. Un constat se doit d'être neutre ou d'avoir des justifications. Tu dis que les sciences mathématiques et physiques sont stupides, moi je prétends que c'est de l'ignorance.


Il faudrait presque ouvrir un autre sujet en fait…

Pour en revenir à ce que tu dis, de manière assez superficielle, ce qui me fait bizarre, c'est d'appeler ça "corps". Après pourquoi pas, ce n'est que du vocabulaire. L'idée est sympa. La considérée comme une science n'est pas absurde puisque tout est une science de nos jours. Apprendre à en savoir plus, pourquoi pas. Mais désolée, pour le moment, elle ne pourra jamais être exacte et précise.

En revanche, pour moi cela se rapproche d'avantage de la philosophie que des mathématiques et du calcul. Et du coup, désolée, mais je n'ai pas tendance à accepter tout et n'importe quoi parce qu'on me le demande. Et quand tu y réfléchis, le calcul n'est pas obscur, puisque même les enfants y arrive en comptant sur les doigts. Parce que c'est naturel et instinctif. Souvent, c'est plus facile d'apprendre par cœur, mais c'est loin de l'être. 2+2=4 est vrai par la définition de l'unité et du nom donné aux chiffres. Le calcul se résume à des lois (+, x) et des unités (à la base).

Brefouille, désolée pour le hors sujet (et le léger coup de gueule ^^") et le pavé.
Revenir en haut Aller en bas
Aziliz
Champion de cueillette, mention framboises
Champion de cueillette, mention framboises
Aziliz

Féminin
Nombre de messages : 640
Age : 28
Localisation : Au détour d'une ligne
Groupe : Petite
Livre préféré : Ellana, le Voleur de chouchous, et d'autres
Date d'inscription : 23/12/2010

Les corps subtils Empty
MessageSujet: Re: Les corps subtils   Les corps subtils Icon_minitimeJeu 7 Mai 2015 - 21:06

Je comprends bien ce que tu dis sur le vécu, et je l'entends. Disons que ce qui m'intéresse c'est ton vécu à toi, ta façon de le vivre et ce que tu en as déduis pour le confronter à la mienne.

Personnellement, si je suis sceptique sur ta notion de corps et de plan c'est que mon expérience personnelle m'a jusque là offert des réponses plus globales. D'où mon intérêt des liens entre les plans. En fait, si actuellement je regarde ma vie avec le prisme que tu me proposes, je n'explique que 10 à 15% de ce que je ressens.
Je vais essayer de dépeindre ma vision des choses. Je pense qu'il existe effectivement plusieurs corps mais je vois cela plutôt comme une prolongation du corps dans le domaine de l'invisible. Ce n'est pas détachable de nous, pourtant cela prend une très grande place en et autour de nous. Et comme notre corps physique, cette extension peut se mouvoir, nous pouvons la bouger comme on bougerait un bras. (Cette vision, je l'oppose un peu à l'exposé que tu m'en fais où je me représente ça comme une série de calques qui ne sont pas forcément reliés mais qui complètent chacun à leur manière le dessin de notre être)
Ensuite, je pense que les liens entre l'affect, le mental, l'intuition (que je ne sais pas où ranger dans tes différents corps), sont nombreux comme un tissu de veines et qu'il est presque stupide de tenter de les isoler les uns des autres parce qu'ils se catalysent entre eux. Les émotions nourrissent l'intuition et le mental qui chacun nourrissent les autres etc. de sorte que ce que l'on perçoit consciemment n'est qu'une partie émergée d'un gigantesque iceberg.
Et en ce qui concerne les relations interpersonnelles, je dirais que le côté subtil de notre corps peut aussi bien toucher le côté subtil (ou physique) d'un autre corps, comme l'on peut toucher un bras avec la joue ou un pied avec une oreille, mais que ce toucher peut aussi être poussé jusqu'à ce que les deux corps se transcendent ce qui, dans ce cas, laisse derrière elle comme des traces de fusion (une partie de l'un reste avec la partie de l'autre touché et vis-versa).

Bref, c'est très brouillon et je ne me risque pas encore à étendre tout ça aux objets ni à l'ancrer dans le temps mais c'est ma vision des choses, et je serai curieuse d'avoir ton regard ainsi que ta propre vision des choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://lailleurs.uniterre.com
Contenu sponsorisé




Les corps subtils Empty
MessageSujet: Re: Les corps subtils   Les corps subtils Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les corps subtils
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les différents corps subtils
» Magie et corps à corps
» A corps perdu, ... Immersion dans l'Ocean
» Notre corps est un arbre
» Pourquoi les soldats découpent les corps adverses ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Voie des Marchombres :: La Voie des Marchombres :: Le Monde et les Energies :: Les énergies intérieures-
Sauter vers: